Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > « Les Allemands sont exclus de leadership en Europe pour les prochains (...)

« Les Allemands sont exclus de leadership en Europe pour les prochains siècles »

JPEG - 15.8 ko

Incroyable d'entendre cette phrase prononcée par un allemand ! Oui, c'est bien un allemand et pas des moindres qui a exprimé ce point de vue... Il s'agit d'Helmut Schmidt, ancien chancelier social-démocrate qui souligne la responsabilité des Allemands lors de la Seconde Guerre mondiale, ainsi que dans la première.

Rappelons que l'ex-chancelier social-démocrate a servi comme lieutenant dans l'armée allemande avant d'être emprisonné par les Britanniques à la fin de la guerre : il était interrogé sur ce qu'il pensait des appels de l'hebdomadaire britannique The Economist à plus de leadership allemand. "Nous sommes responsables, et uniquement nous, de la mort de plus de six millions de Juifs, dont la plus grande partie des Juifs polonais", a afirmé Helmut Schmidt.

Il a même précisé : "Et tous les gens, même ceux qui sont nés aujourd'hui, portent cette responsabilité que cette histoire allemande horrible ne se répète jamais".

Ce point de vue qui implique les générations actuelles a de quoi surprendre : cet homme politique semble mettre en garde tous les allemands contre la tentation de l'hégémonie qui peut conduire au pire...

JPEG - 3.3 ko

 De fait, la façon dont l'Allemagne impose ses vues et sa politique de rigueur à toute l'Europe pose problème... Cette hégémonie est inquiétante, d'autant plus inquiétante que les autres pays européens se laissent impressionner par leur voisin allemand dont on vante sans arrêt les résultats économiques... et dont on oublie d'évoquer la précarité, la misère, les sous emplois, l'exploitation des pauvres.

C'est là le modèle qu'on nous propose sans cesse : est-il viable à long terme ? Faut-il se plier à ce modèle ultra-libéral qui ignore et méprise le bonheur des peuples, qui ne vise qu'à leur exploitation ?

Un reportage diffusé sur France 2 montre la peur que vivent les allemands dans certaines entreprises : ils se sentent surveillés, épiés et n'ont pas le droit à la parole : n'oublions pas que le droit à la grève est très limité en Allemagne.

N'oublions pas aussi que certains allemands sont soumis à des salaires de misère, indignes car il n'existe pas de salaire minimum imposé de l'autre côté du Rhin.

La phrase prononcée par l'ancien chancelier semble résonner comme une mise en garde adressée à tous les peuples européens !

La phrase d'Helmut Schmidt semble être comme un avertissement lancé à l'Allemagne et à ses tentations de domination et d'hégémonie !

A vouloir donner trop de leçons aux autres peuples européens, l'Allemagne risque de perdre toute crédibilité....

JPEG - 13.1 ko

Moyenne des avis sur cet article :  3.94/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • filo... 18 juin 2013 08:52

    Helmut Schmidt a oublié de mentionner aussi la responsabilité de l’Allemagne dans la destruction de la Yougoslavie.

    Viendra le jour où ils seront obligés de s’excuser publiquement pour cet agissements odieux.

     


    • zelectron zelectron 18 juin 2013 12:58

      c’est hélas vrai !


    • lionel 18 juin 2013 13:15

      C’est hélas vrais, mais est-ce vraiment l’Allemagne ? ou bien plutôt certains réseaux de sociopathes liés à l’OTAN, l’état profonde des réseaux Stay Behind ???? Qui nous a enfumé sur l’interprétation de la guerre en ex-yougoslavie, les réseaux sionistes incarnés par les BHL’s. Ont-ils critiqué le rôle joué par l’Allemagne dans le conflit ? 


    • Anaxandre Anaxandre 18 juin 2013 16:47

       On parle ici d’Helmut Schmidt : Oberleutnant pendant la Guerre et décoré de la Croix de Fer. Les Alliés anglo-américains sauront, après avoir emprisonné ce jeune homme prometteur d’avril à août 1945, le retourner et s’en servir.
       Si le chantage, comme on peut aisément l’imaginer, vous propose d’un côté la corde et de l’autre d’éminents postes gouvernementaux, à la condition bien sûr de travailler toujours dans le sens de l’idéologie anglo-américaine, le choix peut même prendre bien moins de cinq mois !
       Nos maîtres iront même jusqu’à divulguer les « origines juives » d’Helmut Schmidt, avec la confirmation de ce dernier, en 1984 ! Comment faire mieux ? Comment faire plus ?...


    • lionel 18 juin 2013 18:03

      Merci pour ces précisions Anaxandre et bonne soirée.


    • rosemar rosemar 18 juin 2013 18:31

      Bonjour filo


      je vois l’Allemagne instaurer la précarité, la dénatalité, la misère, la peur du lendemain : cela m’effraie...

    • Anaxandre Anaxandre 18 juin 2013 18:58

       Merci Lionel,

       On pourra aussi s’interroger sur la rapidité avec laquelle, quelques mois à peine après être sorti des geôles anglo-américaines, le même herr Schmidt qui combattit si vaillamment pour le régime Nazi, rejoindra le SPD (Parti Social Démocrate dont la doctrine est aux antithèses du National-socialisme hitlérien), avant d’être rapidement propulsé en 1947 à la tête de la SDS (Sozialistischer Deutscher Studentenbund : Union Socialiste Allemande des Étudiants) syndicat créé en 1946 et proche du SPD (dont il est très certainement une émanation). Tout le travail d’Helmut Schmidt à la direction de ce syndicat étudiant consistera essentiellement à en exclure les communistes et leurs idées pour en faire un mouvement atlanto-compatible capable d’influer idéologiquement sur la jeunesse éduquée allemande. Etc, etc, etc...

       Quand on creuse un peu les biographies, il y a de quoi s’amuser (ou pleurer, au choix...) ! Tout comme celle de notre bon Président de la Commission européenne Barroso qui, sans doute au nom d’un vieux fond maoïste mal digéré, traite notre pays de « réactionnaire »...

       Bonne soirée.


    • filo... 18 juin 2013 21:18

      Bonsoir Rosemar,

      « je vois l’Allemagne instaurer la précarité, la dénatalité, la misère, la peur du lendemain : cela m’effraie... »

      Finalement, c’est peut être la malédiction yougoslave ?
      Alors, oh surprise, la justice existerais et de ce monde en plus !

      Beh ça alors quelle surprise.


    • lionel 18 juin 2013 10:54

      Selon les travaux indiscutables et indiscutés de Antony Cyril Sutton, l’infrastructure économique du régime nazi était un « joint venture » entre Wall Street et une coterie de banquiers « Allemands ». Par conséquent, les responsables des horreurs perpétrées par les Nazis, ne sont pas les Allemands qui ont été victimes d’une propagande massive et scientifique (Bernay et ses copains étaient impressionnés par la propagande du Reich) avant d’être victimes d’exactions de la part des alliés (Dresde, traitement des prisonniers de guerre) et de l’URSS (armée par qui ?). Les élites du cartel bancaire sont les responsables et ce sont ces mêmes psychopathes (en tant que les société privées sont des entités qui ont colonisées le temps) qui nous conduisent à l’abomination. 


      Attention à ce Schmidt, ne sous entendrait-il pas que les « provinces d’Europe devraient avoir comme leadership celui des Zétazunis, les grands libérateurs, les grands dispensateurs de la démo(n)cratie. Car si l’ »histoire" de la deuxième guerre mondiale doit guider nos visions politiques, alors la méta-narration des vainqueur implique ce que je viens de suggérer et nous voilà dans l’union trans-atlantique...

    • rosemar rosemar 18 juin 2013 18:34

      Oui durae leges


      je pense que les nouvelles générations ne sont pas responsables du passé mais il est vrai aussi, comme vous le dites bien, qu’il existe un esprit allemand de conquête...

    • Le chien qui danse 18 juin 2013 13:46

      Bouhh, par ce temps de chaleur presque estivale, un petit coup de schweitzy le melon ballonné fait froid dans le dos, pas besoin de clim, quoique c’est pas mieux pour la santé....


    • rosemar rosemar 18 juin 2013 18:36

      Je retiens cette phrase :«  Les futures tentatives d’hégémonie industrielle de l’Allemagne seront aussi redoutables que son rêve d’hégémonie militaire. »


      Effrayant....

    • zelectron zelectron 18 juin 2013 12:59

      Quid de l’hégémonie française donneuse de leçons ?


      • lionel 18 juin 2013 13:29

        Bonjour zelectron,


        Quelle hégémonie Française ? Pouvez vous développer ?

      • rosemar rosemar 18 juin 2013 18:38

        En l’occurrence,c ’est la France qui reçoit ses ordres de l’Allemagne, zelectron...


      • Anaxandre Anaxandre 18 juin 2013 20:24

         La France (gouvernement français totalement et de plus en plus à chaque élection - ce qui est à mon sens une preuve de la présélection des candidats - pro-américain, pro-UE et sioniste) reçoit essentiellement ses ordres de Washington (qui ne représente guère le peuple américain non plus...) ; l’Allemagne également mais elle résiste encore dans certains domaines (refus de la monétarisation des dettes européennes, hésitations à suivre aveuglément l’OTAN sur les conflits qu’elle projette, etc).
         Au sein du G8 le pire des États fantoches est désormais - versons une larme - la France...


      • filo... 18 juin 2013 21:21

        Ce qui est bizarre tout de même, les mérdias officiels ne parlent plus du tout de « Couple franco-allemand » !?


      • lionel 18 juin 2013 13:09

        Rosemar, merci pour cet article qui m’inspire quelques réflexions aux milieux des activités quotidiennes. L’Allemagne est discrédité parmi les pays victimes de l’UE, le cas est clair en Grèce où l’on a pu voir apparaître des slogans dénonçant cette nation en référence à la période Nationale Socialiste. De plus, l’Allemagne tend depuis quelques années à chercher des partenariats privilégiés avec la Russie, ce qui ne correspond pas à la dictature euro-atlantique souhaitée par les Zétazunis (en fait bien sur, l’oligarchie des psychopathes qui oppriment les Zétazuniens). Il faudrait donc « casser » l’Allemagne. Mais l’Allemagne, comme tous le spays, n’est pas déterminée par son passé comme la science corrompue veut nous le faire croire, mais par son future et par la capacité de son peuple à refuser les diktats des grands malades mentaux qui nous conduisent à la déshumanisation.



        Je sais, porter la théorie de Guillemand à l’échelle de nations est osé mais lorsqu’une poignée de tordus essaye de soumettre l’humanité à la technoscience froide (miroir de l’absence d’âme qui les caractérise), nous sommes en droit de nous permettre toutes les audaces afin de ranimer l’âme, la vie spirituelle qui caractérise éventuellement les humains non psychopathes.

        Que tout les peuples d’Europe (de la soit disante droite ou la soit disante gauche), refusent les diktats des pathocrates !! 

        Sortir de l’UE, de l’euro, de l’OTAN, de la dictature des Monsanto, Nestlé etc... !


        • Denzo75018 18 juin 2013 14:46

          Les Allemands sont peut être exclus de leadership officiel, mais ils s’en foutent ils sont le leadership économique et financier Européen (2/3ième Mondial) !
          Les médailles et les paroles sont pour ceux qui y tiennent ! C’est typiquement Français que d’être plus attaché au symbole du leadership et de ses ors, plutôt qu’au réel pouvoir qu’apportent d’autres leadership moins visibles ou reluisant !


          • baldis30 18 juin 2013 14:50

            Enfin un dirigeant allemand ..... LUCIDISSIME .

            Il faut avoir d’épaisses lunettes de soleil pour ne pas voir que le pangermanisme n’est pas mort ! 
            Que les relents du nazisme sont toujours présents sous une autre forme mais pas différents dans leurs fondements !....

            Comme le dit avec juste raison « filo », Schmidt a oublié de parler de la Yougoslavie, entraînant dans le désordre l’immense facteur de stabilité que cet état constitua dans cette péninsule des balkans toujours très agitée. 

            Et que dire de deux comportements récents pas très visibles mais réels :

            1) le référendum en Alsace , induit par qui ? pour faire éclater la France ..... c’est sûr !

            2) le problème austro-germanique à la frontière Nord-Est de l’Italie où par tous les moyens on essaye d’évincer la langue et la culture italiennes . Par exemple les panneaux du Club Alpin Italien écrits seulement en allemand .

            Nostalgie du Saint-Empire Romain germanique .... il y a peut-être beaucoup de choses de vrai là-dedans . Résurgence du bismarckisme ? c’est la continuité du Saint Empire .... Résurgence de l’hitlérisme ?... c’est encore la continuité ....

            La fameuse étude demandée par merkel à une université MILITAIRE allemande sur les réformes à faire en France ... mais de quoi se mèle-t-elle ?

            Alliance avec les USA pour se partager le monde comme jadis avec les japonais pour la même raison ..... ceci est tellement évident que cela se passe de commentaires ou de démonstration . y compris et bien religieuse ......
             La bombe atomique ? mais ils l’ont par pays interposé - auxquels ils fournissent la technologie- , et pays qui cette fois n’est pas l’Amérique mais ceux qui l’ont réalisé avec le secours des labos allemands , notamment en matière de métallurgie de deux métaux bien spéciaux .....( regards portés vers l’Asie ....) .
            Que sur ce sujet on n’oublie pas la célèbre affaire de l’eau lourde en Norvège . Tout le monde sait qu’il ne manquait que quelques centaines de litres d’eau lourde ( D2O) aux labos allemands pour arriver à leurs fins ....

            Et l’alliance Allemagne / IRA ... bien réelle pendant la guerre .... a tel point que lors de la capitulation les sous-marins nazis encore en mer accostent où ? à Londonderry ......

            Schmidt est LUCIDISSIME








            • Hireche 18 juin 2013 15:49

              Il est faux d’affirmer que l’Allemagne impose ses vues au sein de l’Union Européenne.

              En effet , la seule puissance qui impose son modèle, ce sont les Etats-Unis. Ils poussent depuis le début à la création d’Etats Unis d’Europe.

              L’Allemagne a, depuis la signature du traité de l’Elysée, choisi de suivre les USA plutôt que la France, au grand désespoir de de Gaulle (lire « c’était de Gaulle » d’Alain Peyerfitte).
              Les Allemands ont choisi de suivre le modèle américain , tout comme l’Angleterre ou les pays de l’est. Ils ne veulent pas, à l’inverse des français , d’une société égalitaire , de notre modèle social, d’un état fort.
              L’Allemagne veut, comme la grande majorité des pays de l’Union, une politique libérale et inégalitaire. Mais parfois, comme ppour tous les pays de l’Union, il arrive qu’elle subisse les politiques dictées par la commission européenne. Il est bien sûr impossible de satisfaire dans tous les domaines les 28 états qui ont des intérêts antagonistes. Par exemple l’Allemagne était contre : 

              - Le MES , on l’a eu
              - La diminution du taux directeur, on l’a eu (décision de la BCE indépendante non élue) 
              - La libéralisation des chemins de fer , c’est en cours 
              - Ceux qui sont dans les allées du pouvoir vous diront aussi que l’Allemagne veut sortir de l’euro (car c’est elle qui va finir par payer pour tous les autres pays lors de l’effondrement de l’euro) plusieurs responsables d’ailleurs de la Bundesbank , la banque centrale allemande, ont démissionner pour protester contre la BCE, et bien rien ne change nous sommes toujours dans l’euro .

              On voit d’ailleurs clairement dans la presse que ce sont les Etats Unis qui veulent à tout prix maintenir l’euro ,qui, nous le voyons, mène à la catastrophe .

              Tout comme le soi-disant "couple franco-allemand , l’hegémonie allemande en europe est un mythe ! 


              • ykpaiha ykpaiha 18 juin 2013 18:38

                Ach !! l’allemagne !!!
                On n’a eu de cesse depuis des années déja a conforter ce qu’il a de plus équivoque dans la nature allemande et de leur donner caution.
                Laissant le champs libre a ce que bien des historiens notaient et que résume Shirer (chap 4 3eme reich)

                « Dans »Les racines intellectuelles du Troisième Reich ». Shirer y fait du nazisme le produit de l’histoire de l’Allemagne et du caractère national allemand et de son atavisme : « L’acceptation de l’autocratie et de l’obéissance aveugle à des tyranneaux qui se posaient en princes s’enracina dans sa mentalité », une « mentalité perverse et détraquée...« 

                Pas étonnant que la Prusse en se re-ratachant (avec nos deniers !!??) a l’Allemagne revienne a tout son attirail ’Bismarkien » (et Merkel en cadeau bonux). ..


                • rosaluxe 18 juin 2013 19:02

                  Peuple glorieux ? plutôt peuple belliqueux, esclave de ses maîtres quels qu’ils furent de Bismarck à Adolf. Peuple sans esprit de repartie ou de révolte, sauf une brève période qui fut die Bauer Revolution.

                  Helmut Schmidt retourné ? que faites vous des Nazis enrolés par Adenauer et Erhard.

                  30 ans pour apprendre l’Allemand ? Langue romantique c’est vrai, avec des phrases longues et si lourdes et avec un vocabulaire si restreint qu’il use et abuse des suffixes et prefixes. Une langue gangrénée par les anglicismes et le français apporté par les huguenots et Napoléon. 6 mois suffisent amplement pour acquérir le vocabulaire et tenir une conversation. Seule la grammaire avec ses déclinaisons et ses verbes conjugués à la fin des phrases présentent peut être un problème pour nous français mais avec quelques notions de latin, aucune difficulté. Quand à la prononciation, il suffit de prononcer chaque lettre et le tour est joué.

                  Et pour terminer il suffit de connaître l’histoire allemande et de lire dans le texte des journaux comme Die Welt pour comprendre qu’il s’agit d’un peuple revanchard qui de tout temps accusa ses voisins des pires crimes pour excuser les siens. Aujourd’hui encore le peuple allemand est persuadé d’être innocent dans les déclarations de guerre de 14-18 et 39-45, comme aujourd’hui ce peuple si courageux se voit en victime dans la crise financière que l’Europe traverse.

                  Enfin votre « Deutschland über alles » traduit bien vos pensées profondes.


                  • Anaxandre Anaxandre 18 juin 2013 20:43

                     Parti pris ou inculture ? Mystère... En tout cas, on a rarement lu telles stupidités écrites d’un ton si docte et sûr de lui au sujet de l’Allemagne...


                  • lionel 18 juin 2013 21:07

                    Si certain croient pouvoir cerner les éléments de psychologie profonde d’un peuple par l’intermédiaire de Die Welt, c’est sur, on est mal barré. 


                    Il y a en Allemagne aujourd’hui, comme en France ou ailleurs (Brésil, Turquie, Barhein...), une population réduites à la misère existencielle. Il y a en Allemagne plein de gens qui souffrent au quotidien de la sociopathie des classes dirigeantes qui ne sont même pas capitalistes.... Que les Allemands sortent de l’UE, de l’Euro, de l’OTAN et sans le cartel bancaire, il n’y aura plus guère de guerre. 

                    La culture des peuples Germaniques n’est pas qu’une culture de guerre, c’est aussi Goethe, Popps et tellement de gens formidables...

                    Les gens qui « font de la géopolitique » sans inclure la complexité du monde réel, commettes souvent de grande erreurs et deviennent aussi froid devant la souffrance que les enfants devant des consoles de jeux qui entérine l’ensorcellement du Pentagone.

                  • ykpaiha ykpaiha 19 juin 2013 00:20

                    Tout simplement par la complexité des peuples allemands et a contrario de vos exemples comme par hasard tous deux de frankfurt (il suffit de lire l’histoire de cette ville pour comprendre mon intervention)
                    Francfort ville allemande ? certes en allemagne mais loin tres loin des prussiens qui l’ont colonisée, tout autant des régions du sud qui ont maintes fois préférés la Suisse , l’autriche ou la France en référence.
                    Il existe meme en Baviere (entre autre) certains qui se rappelent de 1870 et finalement 1918 et le ratachement forcé aux diktat de Bismark....
                    Alors non votre allemagne n« est pas l »Allemagne mais la Prusse. et Angela est son porte drapeau et le mérite de Merkel comme d" autres Prussiens avant elle est de faire accroire a une Allemagne.


                  • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 18 juin 2013 19:37

                    rosaluxe,

                     C’est vrai que nous, pauvres français, qui avons participé au commerce triangulaire, qui avons eu des Rois les plus pacifiques du monde, choyé l’ Eglise catholique, sa sainte Inquisition et ses guerres de religion, Napoléon jamais en retard d’une guerre et d’un pillage, qui avons eu l’un des empires coloniaux les plus importants du monde, nous sommes de blanches colombes... , sans vilain passé.

                    Pourquoi l’ Allemagne a peur ? Parce qu’elle engrange depuis plusieurs mois, et pas volontairement, des actifs de dettes pourries (600 milliards ?) et des avoirs financiers des riches des pays du sud, (autant, sinon plus) dans ses banques... , actifs qui risquent de ne plus valoir un clou.

                    Elle a peur parce qu’elle a fait l’expérience dans les années 20/30 de la fonte de la valeur de sa monnaie, période noire pour les Allemands, qui allaient faire leur courses avec une brouette de billets... et qui est dans tous les esprits.

                    Si vous voulez comprendre comment fonctionne la monnaie en général, et l’euro en particulier :

                    Vidéo de François Asselineau : « La tragédie de l’euro » sur le site de l’ UPR.
                    Il explique en détail ce qui est en train d’arriver à l’ Allemagne.


                    • rosaluxe 18 juin 2013 20:35

                      Pilou, je réagissais au commentaire de Durae Leges, quand au votre :

                      - L’allemagne n’éponge pas à elle seule les dettes, la France et l’Italie entre autres ont leur part et dans les mêmes proportions.

                      - La france a payé après la défaite de 1870, 5 milliards de francs or en indemnité de guerre et ceci dans un délai de moins de 3 ans., elle dût céder l’Alsace et la Lorraine, le nord de la France fut occupée par l’allemagne jusqu’au dernier franc versé. Grâce à l’argent français l’allemagne connut die wirtschaftliche Blüte der Gründerzeit. De nombreuses villes allemandes connurent une expansion grâce à cette manne française.

                      - Si l’Allemagne s’était comportée après la défaite de 1918 comme la France après celle de 1870 on ne parlerai peut être pas de dévaluation.
                      Non les allemands préfèrent ressasser le traité de Versailles.

                      - L’Allemagne a peur, l’Allemagne crie au loup depuis des siècles, malgré mon amour pour elle, pour ses écrivains, pour ses philosophes, malgré l’estime que je porte à Berlin, à mes nombreux amis, l’Allemagne me gonfle et tous ceux ici qui l’encensent sans rien connaître d’elle et de ses démons me gonflent aussi.


                    • Anaxandre Anaxandre 18 juin 2013 20:47

                       Que de raccourcis, de comparaisons infondées, d’arrangements historiques et d’erreurs par omissions !... Appelez d’urgence vos « amis allemands » s’ils connaissent un peu sérieusement leur histoire !


                    • lionel 18 juin 2013 21:11

                      Bonsoir Rosaluxe,


                      c’est quoi, l’Allemagne ? Cet article nous parlait des Allemands, des gens, de toutes tendance, plein d’histoire, de familles... l’Allemagne c’est une abstraction.... 

                    • non666 non666 18 juin 2013 19:41

                      Mea Culpa, mea Culpa, Mea maxima Culpa.

                      Pourquoi les allemands devraient ils implorer les Dieux pour UN genocide et refuser, pour les siecles et les siecles , la moindre part de « Leadership » ?

                      Les Anglais se battent ils la coupe pour le Genocide des Acadiens ?

                      La Déportation , la séparation des familles, la mise en prostitution des femmes trop jolies qui ont donné naissance aux mythe des françaises qui sont des putes par nature dans les western ?

                      Les Turcs ont ils des remords pour la déportation et le genocide de 2 millions d’Arméniens ?

                      Les femmes enceintes eventrées , les hommes férrés comme des chevaux avant d’etre castrés et egorgés ?

                      Les Yankees montrent ils des signes de culpabilité et de renoncement pour la violation des traités avec les indiens, leur déportation, la distribution de couverture imprégnées de jus de petite vérole volontairement ?

                      Tous ces événements sont bien antérieurs au génocide des juifs et annulent par force l’argument du « on ne pouvait pas prevoir et donc la notion de crime contre l’humanité peut etre rétroactif ...sur les allemands seulement, évidemment...

                      Non, il s’agit evidemment de foutaises.

                      la vraie question est : pourquoi les allemands eux mêmes ressortent ils cet argument des amis d’israel MAINTENANT ?

                       Soyons plus sournois.

                      Pourquoi les allemands refusent ils de prendre leur responsabilité dans le »sauvetage impossible de l’Europe financière...

                      Pourquoi laissent ils le nouvel ordre mondial prendre ainsi de fait les commandes d’une Europe qui n’existe dejà plus ?

                      Les yankees ont ils des remords pour le 11 septembre, les bombes atomiques sur des villes , l’agent orange et les autres utilisations d’armes chimique ?

                      Non, on ne juge pas les vainqueurs.

                      Cela n’a rien avoir avec la justice, c’est du droit du plus fort, le droit « international », tout simplement.....

                      Les allemand ne prenent pas les commandes parce que personne ne veux etre à la barre du Titanic quand on sait qu’il va couler.

                      Alors puisque que les lobbyistes d’Israel leur ont offert un argumentaire en or pour s’esquiver, pourquoi se gener ?


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 juin 2013 21:00

                        Bonjour non666,

                        « Pourquoi laissent ils le nouvel ordre mondial prendre ainsi de fait les commandes d’une Europe qui n’existe déjà plus ? »

                        - fin de citation -
                         
                        Le nouvel ordre mondial nous contrôle déjà !


                      • lionel 18 juin 2013 21:29

                        Et oui Eau de Source (bonsoir), le NOM est déjà là. Il est fort probable que bientôt, celui-ci renforce son assise de « civilisation » et change ma méta-narration de manière radicale en nous faisant croire que nous sommes attaqué par les... Extraterrestres (la bonne blague). Ainsi, tout les humains qui s’opposeraient au NOM (cf Stargate par exemple, car les inconscients sont préparés depuis des décennies) seraient traités de « traitre à »l’humanité« . Nous n’en somme pas loin et cela se prépare depuis longtemps, les ET sont partout, dans les livres scolaires, les BD, les films, les publicités etc... Quid des travaux universitaires sur le sujet ? Rarissime.



                        Et je conseil aux anglophone curieux de bien écouter ce que nous dit la respectable Elisabeth Kucinich, l’épouse du politicien patriote Étazunien Denis Kucinich :




                        Depuis des années, les médias dominants anglo-saxon préparent les »terriens" (sic) à un nouveau paradigme...



                        Des psychopathes...



                      • rosemar rosemar 18 juin 2013 23:50

                        Certes, les allemands ne sont pas les seuls à avoir commis des atrocités mais ils ont organisé dans des camps la mort de populations, l’ont programmée de manière froide et indigne....


                      • lionel 19 juin 2013 03:57

                        Les Anglais ont fait bien pire que les Allemands tout au long de leur histoire, en Afrique, en Inde... Partout d’ailleurs...


                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 18 juin 2013 20:36

                        Les allemands ont raison d’être inquiets.

                        - Toujours pas de salaire minimum
                        - Hartz 4 qui oblige les demandeurs d’emploi de travailler pour 1 Euro / heure
                        - Environ 20% de la population allemande vie en dessous du seuil de pauvreté (moins de 940 €/mois) en 2013
                        - Un grand nombre de retraités est obligé d’aller vivre à l’étranger (beaucoup vont en Bulgarie) pour pouvoir survivre, car l’Allemagne n’est plus capable de leur fournir des revenues dignes à subvenir aux besoins de base (nourriture, habitation, soins médical) .... tout est devenue cher !
                        - Le racisme c’est fortement enracine en Allemagne. Les Hommes politiques malgré les événements récentes ne semblent toujours pas être préoccupé par le racisme !

                        - Les Allemands n’ont pas été demande (par référendum) s’ils étaient pour ou contre le traite Européen ... Le peuple ce fait écraser par la voix parlementaire... comme nombreux d’autres pays Européens.

                        Les Allemands n’ont toujours pas ferme le chapitre « Réparation / Dédommagements » de la deuxième guerre mondiale. Les générations d’aujourd’hui payent pour des faits commis par les grands parents ... "Die Gesamtsumme aller Entschädigungsleistungen belief sich bis Ende 2010 auf 68,079 Milliarden Euro, sie umfasst Zahlungen nach dem BEG, .. « Le montant total des dédommagements s’élevait jusqu’à fin 2010 à 68,079 milliard d’Euro ... et les payements se poursuivent de nos jours ...

                        En fait les allemands et les français voire tous les 27 pays de l’UE partagent un sort en commun celui de l’impérialisme voire dictat américain. L’Europe ne peut pas fonctionner comme les États Unis ... hors les américains nous imposent leur camisole (UE + grand marché transatlantique).

                        Mme A. Merkel et plus proche de Barrak Obama que de François Hollande, c’est aussi due à la dernière Guerre Mondiale ... Il faut pas oublier qu’il existe toujours des nombreuses bases militaires américaines en Allemagne ! donc l’Allemagne reste sous le contrôle américain pour encore très long temps !

                        Je confirme : »Les Allemands sont exclus de leadership en Europe pour les prochains siècles" !

                        Sortons de l’Europe des traitées de Maastricht et de Lisbonne ... et vite !


                        • rosemar rosemar 18 juin 2013 23:45

                          Bonsoir eau du robinet


                          il semble qu’il soit impossible de sortir de l’Europe comme si le piège se refermait : on nous promet le pire si cela se produisait....

                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 juin 2013 20:56

                          L’Allemagne « leadership » de l’Europe ....
                          Ben ouais ,ça date meme ,vu leur géographie ...
                          C’est pas là de changer ,à moins ...à moins ... smiley


                          • kergen 19 juin 2013 18:02

                            6 millions de juifs ?
                            C’est un peu court Helmutt, t’as la mémoire qui flanche comme tous ces petits enfoirés teutons qui se convainquent que « non, papy n’était pas un nazi ».
                            Je rappelle que les Allemands ont aussi tué :
                            - 6 millions de Polonais( 20% de la population)
                            -1 million de Serbes(20% de la population)
                            -500 000 Grecs
                            -1 millions de Français(et oui, quand même)
                            et surtout :
                            20 millions(! !!!) de Russes.
                            Et ils redressent la crète ces criminels de masse.
                            Il faudrait surtout que les Boches se rappellent qu’on a été très gentil avec eux après guerre. Eux qui ont ramené notre pays à son niveau de....1891, en cinq ans.
                            On l’a effacé d’un coup la dette, nous, en 1953.
                            Et puis les Grecs aussi, pourtant Dieu sait qu’ils étaient malheureux dans les années 50 et la dette Allemande qu’ils avaient effacé alors généreusement vaudrait aujourd’hui.....450 milliards d’euros.
                            Les Allemands redressent leur crètè, recommence à insulter leurs voisins en proférant des insultes racistes pour les pays du sud de l’Europe, dont nous même. Ils se tapent sur les cuisses de rire en disant par voie de presse que les Grecs devraient vendre leurs îles.
                            Ils ont raison. Quand ils auront remis, pour la quatrième fois, le continent à feu et à sang, il faudra leur rentrer la gueule sous le sol et diviser leur putain de pays en 50 états qu’ils ne puissent plus jamais nuire.


                            • BA 23 juin 2013 10:13
                              Nous avions oublié que le problème de Chypre ne faisait que commencer.

                              Et nous avions aussi oublié que le problème de la Grèce ne faisait que commencer.

                              En fin de semaine, ces deux pays ont rappelé au monde entier qu’ils représentent deux bombes atomiques à retardement.

                              D’abord, Chypre :

                              Chypre est bien partie pour redevenir le cauchemar des Européens.


                              Ensuite, la Grèce :

                              Grèce : le parti de la Gauche démocratique quitte le gouvernement.

                              Le rendement des obligations à dix ans a atteint de ce fait son plus haut niveau depuis la fin avril, avec un rendement de 11,30%. Vendredi à la clôture, la Bourse d’Athènes s’effondrait de 6,11%.

                              (Dépêche Reuters)

                              L’euro plombé par la Grèce.

                              L’euro pâtit d’un regain de craintes sur la situation en Grèce et repart à la baisse face au dollar.


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès