Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Les blogs : un danger pour le Parlement européen ?

Les blogs : un danger pour le Parlement européen ?

La normalisation du web… le sujet nous est familier. Cette fois, c’est au tour du Parlement Européen de prendre position sur les blogs au sein d’un projet de rapport sur la concentration et le pluralisme dans les médias dans l’Union Européenne (rapporteur : Marianne Mikjko, le projet est téléchargeable ici). La proposition de résolution est très claire :

[O] considérant que les blogs constituent un moyen de plus en plus ordinaire de s’exprimer, tant pour les professionnels des médias que pour les particuliers, que le statut de leurs auteurs et éditeurs, notamment leur statut juridique, n’est ni déterminé ni clairement indiqué aux lecteurs des blogs, ce qui entraîne des incertitudes quant à l’impartialité, la fiabilité, la protection des sources, l’applicabilité des codes d’éthique et l’attribution des responsabilités en cas de poursuites en justice ;

[le parlement européen] suggère - que ce soit par le biais d’une législation ou autrement - de clarifier le statut des blogs et encourage leur labellisation en fonction des responsabilités professionnelles et financières et des intérêts de leurs auteurs et éditeurs ;

Reste les motivations de ces propositions qui ne semblent pas toutes très claires. C’est en tout cas l’avis d’une journaliste bulgare, Irina Novakova qui reprend les propos sybillins d’un eurodéputé :

« Les blogs sont des outils puissants qui peuvent représenter une forme avancée de lobbysme : imaginez les groupes de pression, les intérêts professionnels ou autres groupes utilisant les blogs pour faire passer leur message ! Si cela n’est pas surveillé, cela peut menacer le pluralisme des médias » (ces propos sont issus d’un article du site du parlement)

La journaliste rétorque en conclusion :

“Une forme avancée de lobbying”… Traduite en langage compréhensible, cette formule absconse du député européen veut dire l’expression d’une opinion différente de celle communément admise par la Commission ou par un autre organisme européen. Si de telles opinions circulent sur la Toile et contredisent telle ou telle position officielle, cela fait partie du débat démocratique normal. C’est la preuve qu’une pensée libre et indépendante existe sur notre continent. Est-ce bien cela qui semble inquiéter les députés européens ? (l’article publié dans Courrier International est disponible là)

Ce flou autour des motivations de la mise au pas de ce mode d’expression est asssez étonnant. Car le problème n’est peut-être pas tant la normalisation de support que les raisons et les motivations qui sont données.

De ce point de vue là on ne peut pas dire que les députés sont partis du bon pied. Il suffit de lire PCInpact qui reprend l’information avec des sous-titres comme “Certains blogs polluent le cyberespace” ou “blogueurs arrêtez de donner vos opinions” et commence son intro ainsi :

La blogosphère est-elle en danger ? Si pour l’instant, il n’y a pas péril en la demeure, les blogueurs devraient néanmoins se pencher sur un article du magazine bulgare Kapital, et traduit par Courrier International. D’après cet article, le Parlement européen « considère la blogosphère comme dangereuse et envisage de voter une mesure encadrant cet espace de libre expression ».

Attendons de voir comment la blogosphère française va s’emparer du sujet. Alors que l’article publié dans Courrier International est assez polémique (voire presque de mauvaise foi), les reprises de blogueurs sont encore assez maigres.


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • Allain Jules Allain Jules 21 juin 2008 12:45

    Ce qui est sûr, cette idée ne déplaira pas les grands médias qui crient au complot depuis que la blogosphère marche. Pourquoi ont-ils peurs ?

    Les connivence média-politique ne marche pas avec les blogeurs, du moins, ceux qui n’ont pas grâce aux yeux des médias.


    • dup 21 juin 2008 13:39

       “blogueurs arrêtez de donner vos opinions” 

       

      "Nous vivons dans un monde sale et dangereux. Il y a des choses que le grand public n’a pas besoin de connaître, et ne devrait pas connaître. Je crois que la démocratie prospère quand le gouvernement peut prendre des actions légitimes pour garder ses secrets, et quand la presse peut décider de publier ce qu’elle sait ou non."

      Katherine Graham. Bilderberger

      Europe Nosferatu , qui a peur de la lumière , qui vit dans bureaux à double porte , avec des fonctionnaire non élus ,qui décrète co-opte entre parrains comme la mafia . . Le net est un outil dont ils ont pas perçu le danger au début. Ils veulent vous faire taire , FAITES LE TAIRE

      http://www.youtube.com/watch?v=TljotPG7T0M&amp ;feature=related

      http://severino.free.fr/archives/copieslocales/unedeclarationdindependanced ucyberspace.html

       

       

       


      • aye 22 juin 2008 14:17

         

        La vérité des blogs transpire sur mon écran pour laver les infos dégoulinantes et nauséabondes des organes de la presse sous tutelle des milliardaires.


      • Jean Lasson 21 juin 2008 19:56

        L’intention est évidente. Rappelons-nous que la blogosphère a déjà coûté cher à l’oligarchie. Par exemple, le blog d’Etienne Chouard a beaucoup contribué à l’échec du référendum de 2005 sur le TCE. Tout cela doit cesser pensent nos princes. Et tant pis - ou tant mieux ? - si au passage la liberté d’expression, une des libertés civiles les plus essentielles, doit être abolie.

        Mais nos princes ne sont pas au bout de leur peine sur ce sujet, preuve qu’ils n’ont pas encore tout-à-fait assimilé le concept d’Internet (que voulez-vous, très peu parmi eux ont un niveau suffisant en informatique).

        S’il le faut, nous hébergerons nos blogs ailleurs qu’en Europe, là où la liberté d’expression est encore garantie. Et nous encrypterons les téléchargements vers ces blogs, comme ce qui se fait dans les dictatures... Alors, ils filtreront la consultation de ces blogs, comme en Chine, me direz-vous. Pour cela aussi, les moyens de contournement existent.

        Mais quand donc une majorité de nos concitoyens ouvrira-t-elle enfin les yeux, bon sang !

         


        • krapo krapo 22 juin 2008 01:18

          Il est vrai qu un espace ou chacun peut s exprimer librement après avoir cherché en toute liberté des informations libres de tout contrôle.C est l Anarchie…

           Le petit peuple n est pas apte à décider ce qui est ou ce qui n est pas bon.

           Les petites gens n ont pas a avoir accès à l information, sauf à la rigueur, une information bien encadrée, beaucoup de matchs de foot, quelques potins  et c est bien suffisant…

           Vous vous rendez comptes… ! Ils se croient capables d avoir des idées, des opinions qui leurs sont propres…Heureusement nous veillons, nous…

           


          • alceste 22 juin 2008 07:09

            @ l’auteur,

            Excellent article, l’analyse d’Irina Novakova,tout comme la vôtre sont d’une belle lucidité : non seulement elles attirent notre attention sur la basse cuisine des "législateurs", mais elles démontrent à quel point on peut pervertir le langage pour manoeuvrer l’opinion publique. J’ai plussé tous les commentaires et je compte bien utiliser toutes les ressources possible pour éviter la chappe de plomb qui menace la libre expression.


            • Mougeon Mougeon 22 juin 2008 10:59

               

              Comme l’explique très bien, Benjamin Bayard, dans la vidéo de sa conférence intitulée "Internet Libre ou Minitel 2.0", il est URGENT d’héberger sois même son Blog chez soi, et nom pas chez des hébergeurs facilement censurables par le pouvoir en place.

              La vidéo très pertinente qui dure une heure est visible ici :

              http://www.fdn.fr/minitel.avi


              • Mougeon Mougeon 22 juin 2008 11:17

                Un bien sympatique petit texte :

                Déclaration d’indépendance du cyberspace

                http://severino.free.fr/archives/copieslocales/unedeclarationdindependanced ucyberspace.html


                • aye 22 juin 2008 13:52

                  Je crois qu’un jour il va falloir trucider les gens qui nous gouvernent pour garder notre libre pensée.

                  Retour à la case départ pour la pseudo-démocratie.


                  • claude66 claude66 22 juin 2008 16:56

                    Jeu !! combien le rapport contient de fois le mot "considérant" ? le langage de l’Europe est véritablement ardu.

                    claude66


                    • la fee viviane 22 juin 2008 18:34

                      Il sera très dificile de nous faire taire : amis bloggeurs, vos papiers sont le plus souvent de très bonne facture, les infos sont correctes, les commentaires justes et percutants. Le net nous a donné la liberté d’expression que plus aucun medias ne possèdent !! aujourd’hui, après 15 milliards d’années d’évolution, la biologie a atteint son apogée, et nous continuons d’évoluer par la technique, la culture et le social, nous sommes à un tournant de notre histoire humaine qui s’est bien mondialisée au niveau des esprits grâce au net. Nous sommes en train d’inventer une nouvelle forme de vie : un macro-organisme planetaire qui englobe les productions humaines qui évolue et dont nous sommes les cellules !! Le système nerveux de cet être est internet qui relie les hommes à la vitesse de l’électron et bouleverse nos échanges. Nous communiquons, nous inventons, nous reflechissons, nous mutons et l’esprit du temps touche tous le monde. Personne ne pourra plus arrêter ce processus. Restons vigilants, soudés, organisés et continuons nos combats pacifiques des idées, nous sommes du bon côté de la barrière, n’en doutez jamais !!


                      • Philippe D Philippe D 22 juin 2008 20:16

                        Scusi, mais ça rime à quoi une expression comme "amis blogueurs" ?

                        Le mec qui a 1 blog est forcément ton ami, quoiqu’il y fasse, qu’il y dise...

                        Liberté d’expression veut dire tout et son contraire, il y a des gens qui utilisent la liberté d’expression, les blogs, pour faire progresser des idées ou des actes qui sont aux antipodes de ce qui est communément appelé légal. Ce sont tous tes potes ?

                         


                      • krapo krapo 23 juin 2008 12:54

                        "Si je ne partage pas certaines idées, je me battrai toujours pour qu elles puissent être exprimées... "Ce n est pas de moi.. mais je suis d accord avec...

                        S il y a des idées "qui ne sont pas légales" (j ai horreur de cette formule et de tout ce qu elle implique) s il y a des idées qui peuvent être dangereuses, il vaut mieux les connaitre pour pouvoir les combattre...

                         

                         


                      • la fee viviane 24 juin 2008 15:21

                        Non bien sûr mais le fameux "esprit du temps" dont un celèbre philosophe et économiste pour ne pas le nommé Richard Dawkins fait l’éloge dans son livre "pour en finir avec dieu" page 273 de mémoire, touche tous le monde et en quelques clics je peux savoir si ce que raconte un blog est une arnaque, ou quoi que ce soit d’autres !! toi aussi tu le sais au premier coup d’oeil et lorsque je parle d’amis, je parle de résistants, comme toi ou moi, qui luttons intellectuellement contre la desinformation, ou la propagande, va faire un tour sur mon blog, resistance83, tu verras, je ne suis pas naïve.


                      • Mougeon Mougeon 23 juin 2008 06:50

                        Ce qui me désole le plus, ce n’est pas tant que le parlement Européen ai envie de MUSELER les BLOGS, mais c’est de constater que cet article sur un sujet aussi grave qui concerne la LIBERTE d’EXPRESSION des Européens, ne succite que 12 commentaires alors que l’article sur la progéniture de Sarkozi succite 275 commentaires de la part des lecteurs d’Agoravox.

                        Comme on dit on a les hommes politique que l’on mérite, et la politique qui va avec.

                         


                        • jcm jcm 23 juin 2008 18:53

                          En effet... mais continuons le combat, et il semble qu’il se poursuit, rien que sur Agoravox :

                          - "Bloquons les blogs"

                          - "Les blogs, la nouvelle force d’opposition en France"

                          Et c’est une bonne chose : il faudra encore y revenir plus d’une fois, être nombreux à publier sur ce thème, faire comprendre que nous n’accepterons pas n’importe quoi.

                          Mais cela prendra encore quelques jours...


                        • Valéry Valéry-Xavier Lentz 25 juin 2008 07:04

                          Il remettre les choses à leur juste proportion : on ne parle ici que d’un rapport, et non pas d’une loi, et ce rapport concerne le pluralisme des médias et l’indépendance des journalistes.

                          Un seul paragraphe du rapport concerne les blogs :

                          "suggère – que ce soit par le biais d’une législation ou autrement – de clarifier le statut des
                          blogs et encourage leur labellisation en fonction des responsabilités professionnelles et
                          financières et des intérêts de leurs auteurs et éditeurs ;"

                          Ce qui n’apporte pas grande chose de nouveau.

                          Ensuite effectivement une des élus a eu des mots maladroits au cours del a conférence de presse mais cette "affaire" ne va pas beaucoup plus loin. Mme Novakova interprète très largement ce qu’elle a entendu et ses propos me semblent relever du procès d’intention d’autant plus que l’article sur le site du PE cite d’autres élus de la même commission qui sont explicitement opposés à une limitation de l’expression.

                          Cet article me semble voir une tempête dans un verre d’eau.


                          • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 30 juin 2008 23:34

                            Cet article me semble voir une tempête dans un verre d’eau.

                            Oui, mais c’est dans se verre que l’on boit.

                            La proposition de Marianne Mikjko est claire : labelliser et taxer les blogs. Traduire : faire un noeud coulant et serrer. Si on lit le sens du rapport, il ne concerne que les blogs qui sont présentés comme un obstacle à la libre concurrence entre les médias.

                            Tous les mots y sont, noyés dans un forme qui ne trompe que ceux qui le veulent bien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès