• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Les cocus de la démocratie

Les cocus de la démocratie

La règle démocratique veut que les pays qui ont choisi cette voie soient gouvernés par ceux qu’ils ont élus.

S’il est vrai que c’est souvent le cas, ça ne l’est pas toujours, à preuve le gravissime accord en train de se tramer en douce dans les instances européennes.

On sait que les ministres ne sont pas élus, ils sont nommés par le président de la république, mais aussi qu’ils sont entourés d’un bataillon de conseillers, non élus non plus, simplement là parce qu’on a choisi en haut lieu qu’ils étaient nécessaires, voire indispensables, pour donner des conseils, établir des stratégies, et au besoin être à l’origine des décisions prises.

Mais ce n’est pas tout.

Les députés s’entourent eux aussi de conseillers, non élus pour la plupart, qui sont souvent les éminences grises qui gouvernent en sous-main posant ainsi la question de la légitimité du pouvoir.

Mais ce qui se trame au niveau européen est beaucoup plus préoccupant.

Le 18 janvier, dans l’émission « Terre à Terre », de Ruth Stégassy, sur l’antenne de France Culture, on pouvait écouter Raoul-Marc Jennar, docteur en sciences politiques, s’exprimer sur la décision prise, en catimini, par l’Europe, laquelle à confié à la Commission Européenne, le mandat pour négocier avec les USA le TAFTA (Transatlantic Free Trade Area) appelé aussi le « grand marché transatlantique », qui pourrait permettre aux grandes multinationales de passer outre les décisions des états. lien

Ce projet contestable s’écrit en 4 lettres : PTCI (partenariat transatlantique de commerce et d’investissement).

extrait : « ce qui est largement tenu sous silence par les médias, c’est le 14 juin 2013, que le conseil des ministres des 28 états européens a donné un mandat à la commission européenne pour négocier avec les Etats Unis un partenariat transatlantique pour le commerce et l’investissement (…) c’est surtout une amplification des accords de l’OMC. (…) quand on lit les 46 articles du mandat donné à la commission européenne, (…) on y retrouve l’accès au marché, l’accord général sur le commerce des services, les droits de propriété intellectuels (…) ainsi que l’AMI, cet accord multilatéral pour l’investissement, refusé par Jospin en 1998, et de retour dans la négociation menée actuellement ».

Or comme le dit l’interviewé, les accords de l’OMC ne touchent pas que les produits de consommation, il ne s’agit pas seulement de vendre ou d’acheter des biens de consommation, mais aussi de toutes les activités de service : transport, distribution d’eau, etc.…

Elles seraient donc soumises à la concurrence.

A terme ça signifie la possibilité qu’à aujourd’hui cette commission de « non élus » à autoriser la production de lait et de viande avec usage d’hormones, la volaille chlorée, les semences OGM, etc…balayant ainsi toutes les règles décidées par les états.

Raoul-Marc Jennar poursuit : « ce grand marché que l’on veut construire, s’inscrit dans cette philosophie néolibérale (…) qui nie que la société soit légitime quand elle élabore des normes. (…) nous sommes avec ce projet en face d’un énorme conflit de valeurs ».

Or comme l’explique le scientifique, nous n’avons pas les mêmes valeurs sociales que celles pratiquées aux Etats Unis.

Ajoutons qu’il n’est pas prévu que la France ratifie cet accord, il devrait seulement l’être par le parlement européen, alors que l’article 53 de la constitution de la 5ème république dit que les traités de commerce se doivent d’être ratifiés.

Le problème posé est donc que la commission européenne a le monopole de l’initiative : elle propose, le conseil des ministres européens décide, et la commission applique.

Comme cette commission adhère avec enthousiasme au contenu des accords de l’OMC, on devine sans peine qu’elle va plébiciter, sans la moindre hésitation, les accords en question.

L’exemple de la libéralisation, de la mise en concurrence, porte ouverte à la privatisation, du transport des passagers et des marchandises est la preuve de la volonté néolibérale de cette commission.

Mais les services ne se limitent pas au transport, on y trouve aussi l’éducation, la santé, la finance, les assurances, etc... tous les services de tous les secteurs.

Raoul-Marc Jenna considère donc que «  ce qui se trame est de mettre un grand coup d’accélérateur aux précédents accords de l’OMC, afin d’aller au-delà de ce qui a déjà été acté (…) on voit déjà les tentatives de marchandiser l’eau, l’énergie, les ressources naturelles…(…) il s’agit de mettre en œuvre ce qui était l’espérance formulée par David Rockefeller le 1er février 1998 dans Newsweek : transférer le gouvernement des peuples au secteur privé (…) et transférer la définition de la norme au secteur privé ».

Or la définition de la norme appartient depuis 1789 à la représentation nationale et à des institutions issues d’un processus démocratique, à l’assemblée nationale, sous le contrôle des autorités juridiques du pays et ce n’est pas pour l’essentiel dans des structures d’arbitrage privées.

Dans le projet d’accord il est dit qu’en cas de conflit sur une norme, sur un règlement, sur une loi, entre une firme privée et un gouvernement, on aura recours à « un mécanisme de règlement des différends », c'est-à-dire une structure d’arbitrage privée, qui délibère en secret, et dont les décisions seront sans appel, sans avoir recours à nos institutions, à nos juridictions. lien

On imagine sans peine les conséquences qui découleraient de cet accord s’il était décidé : par exemple, si une entreprise décide d’explorer les gaz de schiste, contre l’avis d’un état, la structure d’arbitrage privée pourrait donner raison à l’entreprise, condamnant l’état à de lourdes sanctions s’il ne se soumettait pas aux décisions prises. lien

Cette structure existe déjà dans le cadre de l’OMC et s’appelle « l’organe de règlement des différends » et Raoul-Marc Jennar donne l’exemple d’un conflit qui a opposé les USA et l’Europe lors de l’interdiction de l’importation de bœuf traité aux hormones de croissance, et qui a obligé l’Europe à payer des centaines de millions de dollars d'amende car les critères de santé publique ne sont pas dans le cahier des charges de cet organe.

Voilà à quoi nous risquons d’être bientôt confrontés en plus grave, car « l’organe de règlement des différents  » possède une instance d’appel.

Cette situation, aux antipodes d’une démocratie souhaitée, pourrait avoir une origine troublante.

Qui se souvient de cette mise en garde proférée par Nicolas Sarközi qui évoquait déjà en 2009 l’impossibilité d’échapper à une gouvernance mondiale ? lien

C’est Bush qui le premier, le 11 septembre 1990, prononça ce « NOM  » (nouvel ordre mondial). lien

Ils sont nombreux a le contester : « les peuples ne seront pas consultés et les criminels au pouvoir nous l’imposeront…cette idéologie a peut-être déjà commencé et les politiciens n’ont jamais œuvré pour les intérêts des peuples »

John Kerry affirme « ensemble ils ont réussi à créer ce que les principaux leaders n’avaient pas créé, un nouvel ordre mondial… » ce que confirme Paul Wolfowitz évoquant certains des « sages » qui ont aidé à donner forme au nouvel ordre mondial…tous, de Steny Hoyer à Tony Blair en passant par Wesley Clarck, Georges Bush, tous défendent ce NOM, dont H.G. Wells disait dans son livre (le nouvel ordre mondial) : « d’innombrables personnes détesteront le nouvel ordre mondial, et mourront en protestant contre lui ». lien

Il y eut d’abord les accords du Gatt, a suivi l’OMC, voici donc venu le temps du NOM qui veut que la valeur de l’argent surpasse celle de l’être humain, les droits de l’homme et le respect de l’environnement devant être subordonnés aux échanges commerciaux, avec comme résultat un exode rural massif, la privatisation de l’eau, des hôpitaux et d’autres services publics.

Christophe Deloire, journaliste et auteur de : « circus politicus  » (éditeur Albin Michel/2012) a découvert l’existence d’un groupe d’anciens commissaires européens, qui se coopte dans la commission trilatérale, dont le fondateur est David Rockefeller, (dont le but déclaré était de « remplacer les gouvernements par le business ») et qui appartiennent aussi au comité de direction Bilderberg, qui sont aussi présents dans la banque Goldman Sachs, ajoutant que l’homme le plus puissant d’Europe, Von Rompuy, (tout comme Barroso), n’a pas fait acte de candidature auprès des peuples, il a été nommé à huis clos par les chefs d’états et les gouvernements, après s’être fait adoubé, une semaine auparavant par la conférence Bildelberg, mais qui connait le club Bildelberg ?

Cet innocent « groupe de réflexion » (liste des membres) crée en 1954, dans l’hôtel du même nom, aux Pays-Bas, comporte 130 membres qui œuvrent très discrètement pour influer, voire plus, sur la gouvernance mondiale. vidéo

Les démocraties seraient donc sous influence et bientôt confisquées par ce groupe ? Le PTCI sera-t-il validé ? Nous le saurons bientôt, et comme dit mon vieil ami africain : « dites à quelqu’un qu’il y a 300 milliards d’étoiles dans l’univers, il vous croira. Dites-lui que la peinture n’est pas sèche, et il voudra toucher pour en être sur  ».

L’image illustrant l’article provient de « http://www.chaos-controle.com/ »

Merci aux internautes de leur aide précieuse.

Olivier Cabanel


Moyenne des avis sur cet article :  4.96/5   (91 votes)




Réagissez à l'article

143 réactions à cet article    


  • JL JL 20 janvier 2014 09:44

    Bonjour Olivier,

    bravo pour la qualité de cet article très utile et pour ce travail.

    Raoul Marc Jennar dit dans l’émission, qu’il préfère appeler ce traité TAFTA, d’abord parce que c’est plus facile que PTCI mais aussi, ou surtout, parce que ses promoteurs n’aiment pas ça. Est-il taquin !

    Ce traité sera au plan des règles de protection des consommateurs, ce que le TCE et ses avatars ont été au plan des règles sociales : un nivellement par le bas. Finis les tracas de traçabilité : l’industrie agro-alimentaire pourra nous empoisonner en toute tranquillité.

    Bien sûr, les gaz de schistes seront prétexte à éventrer nos paysages et à saloper définitivement l’eau des nappes phréatiques, ce qui permettra aux industries de l’eau de nous vendre de la flotte potable - mais eau morte - à prix d’or.

    Et il leurs suffira à tous, pour éviter d’éventuels procès, d’écrire sur leurs boîtes de pâtés : ’’manger tue’’.

    Elle est pas belle la vie en Libéralie ?!


    • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 10:21

      JL

      merci de l’avoir apprécié.
      mais tout le mérite en revient à Jennar que j’ai trouvé particulièrement clair, et pédagogique.
      dans l’émission de France Culture, il se répète parfois, mais ce n’est que pour mieux nous faire comprendre l’importance, la gravité, de ce qui est en train de se négocier dans notre dos.
      à+
      et merci pour le lien !

    • appoline appoline 22 janvier 2014 11:31

      En parlant de cocus de la république ; qu’en est il des 3 millions de casse que Valérie T. a occasionné à l’Elysée dans une scène apocalyptique en détruisant les objets d’art qui se trouvaient sur son passage, à tel point d’ailleurs que les gardes du corps d’Hollande sont intervenus. Qui va payer encore pour ces débordements ?


    • olivier cabanel olivier cabanel 22 janvier 2014 11:41

      appoline

      si vous aviez un lien pour confirmer cette info ?
      ceci dit, faut se mettre à sa place, c’est déjà humiliant d’être trompé, mais quand c’est dévoilé devant la France entière, il y a en effet de quoi piquer une belle colère...
      ceci dit, les assurances payeront... donc vous et moi...
       smiley

    • appoline appoline 23 janvier 2014 11:15

      Olivier,

      Dans la matinée du 10 janvier, le Mobilier National en charge de l’aménagement des palais nationaux et autres résidences de l’état (ministères et ambassades) est appelé en urgence à l’Elysée pour procéder à une intervention sur site.
      Des dégâts importants ont été constatés :: mobiliers et objets précieux tels vases de Sèvres renversés voir brisés comme pour les garnitures de cheminée gisant en morceaux épars parmi des papiers et le matériel de bureau, le dessus de la table de travail a été balayé avec violence (vases la manufacture de Sèvres en porcelaine et monture en bronze doré.
      La crise de Madame est estimée à 3 millions d’euros de merveilles. Voilà Olivier

    • olivier cabanel olivier cabanel 23 janvier 2014 11:30

      appoline,

      j’ai eu cette info... mais il parait que ce n’est pas vrai... en tout cas l’elysée dément.
      dément (c’est le bon mot !)
       smiley

    • zygzornifle zygzornifle 20 janvier 2014 10:00

      Hollande s’est fait élire grâce à une campagne de publicité mensongère qui devrait être punie par la loi....


      • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 10:50

        zygzornifle

        punissons plutôt celui qui s’est servi de cette campagne mensongère, puisqu’il en est à l’origine.
        non ?
         smiley

      • asterix asterix 21 janvier 2014 14:07

        C’est peut-être le moment de rappeler qui est exactement Herman Van Rompuy, éminence grise de la banque Argenta dont sa famille possède quasi tous les leviers de direction, membre de Bildenberg, Président non élu de l’Union européenne, ex Premier Ministre belge, professeur de philosophie thomiste à l’Université de Leuven, démocrate de façade de jour et flamingant notoire de nuit...
        Candidate à la Mairie de Rhode Saint Genèse ( bourg de Bruxelles à 70% francophone mais unilingue flamand ) son épouse présentait en seconde position sur sa liste un extrémiste notoire d’extrême-droite...
        Vraiment ce qu’il nous faut à la tête de l’Europe, cette nouvelle Nation ratée au nom de l’union des peuples et, hélas, au dessus de toutes les lois nationales.
        Souvenez-vous en lors des élections européennes en apportant vos voix aux candidats démocratiques opposés à cette lamentable oligarchie supra-nationale.
        Bien à toi, Olivier
        S. Asterix, un européen convaincu mais déçu, déçu...


      • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 14:23

        astérix

        pas mieux...
        je partage, et je te remercie pour les infos sur l’épouse de rompuy...ce qui ne fait que confirmer dans quelle m...e nous sommes !
        ce n’est pas de cette Europe que nous voulons.

      • asterix asterix 21 janvier 2014 19:09

        Cette même dame a dit, et j’étais présent : la Turquie ne rentrera jamais en Europe pour garder le caractère chrétien de celle-ci...
        On ne peut lui donner tort sur le fond.
        Mais quant aux motivations...


      • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 22 janvier 2014 09:44

        et si on se référait aux très très mauvais résultats de chirac et sarko en 19ans de règne
        qui ont surtout « menti » et aider le medef pendant 19ans..................


      • claude-michel claude-michel 20 janvier 2014 10:42

        La France est une république Africaine..et encore...Un dictateur (obéissant a Merkel et Bruxelles) et des intrus mafieux pour liquider notre pays... !

        VIVE les urnes...(Pour l’instant nous avone les BURNES).

        • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 10:51

          claude-michel

          il y a surement une bonne idée de titre à creuser : les burnes, les urnes ? je cherche
          le premier qui trouve à gagné
           smiley

        • claude-michel claude-michel 20 janvier 2014 11:12

          Par olivier cabanel....La marseillaise....Aux burnes citoyens... !


        • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 11:47

          claude michel...

          oui... pas mal, mais on devrait trouver mieux ?
          avec l’idée des urnes pleines ?...
           smiley

        • claude-michel claude-michel 20 janvier 2014 12:28

          Par olivier cabanel....Aux élections ont rempli les urnes....aux érections ont vident les burnes.. !


        • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 14:24

          claude michel

          je pensais aussi à ça... mais faudrait creuser afin de trouver une formule plus subtile...
           smiley

        • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 14:27

          claude michel

          que dirais tu de 
          « ces élections qui vident les urnes » ?

        • FYI FYI 20 janvier 2014 10:48

          Les principales sectes de la « noblesse » noire valant encore la peine d’être remarquées sont Farnèse, Orsini, Aldobrandini et Chigi.

          La secte Farnèse est le principal architecte de la Cabale, comme ils ont créé les Jésuites avec un peu d’aide de la famille Borja dans les années 1540. Immédiatement après, ils ont construit leur premier Pentagone à Caprarola près de Rome. Dans leur « salle de carte du monde » à l’intérieur de ce bâtiment, ils ont façonné le destin du monde au cours du 16e et 17e siècles.

          Il est intéressant de noter que la carte du monde du 16ème siècle montre l’Antarctique, qui a été officiellement « découvert » dans les années 1770. Vers cette époque, les Farnese ont décidé d’utiliser le Jésuite Adam Weishaupt pour créer les Illuminati (les mal nommés), élever les Rothschilds au pouvoir et déplacer le siège du pouvoir des Farnese à Washington, DC. Ils ont construit leur deuxième Pentagone là-bas. Il est également intéressant de voir que Larry Farnese, un membre de la famille, est un sénateur.

          La secte Orsini a un lien très fort avec le pacte qui a créé l’Eglise Catholique Romaine et imposé la Lex Romana basé sur la Loi Maritime au détriment de la Loi Commune. Il y a longtemps, ils sont à l’origine des tunnels souterrains sous Pitigliano. Ce système de tunnels allait jusqu’à Orvieto et dans des chambres souterraines sous Orvieto où ils avaient stocké l’or du Vatican. La secte Orsini a perdu beaucoup de leur pouvoir en mai 2010.

          La secte Aldobrandini contient des membres du groupe original qui vont surprendre beaucoup de gens.

          La secte Chigi sont les banquiers pour les Jésuites et ils contrôlent la Banca Monte dei Paschi de Sienne. Comme je l’ai dit il y a environ un mois, l’Alliance de l’Est perturbe leurs machinations financières.

          Tous ces prédateurs perdent du pouvoir rapidement et la Cabale est en train de perdre le soutien qui couvrait leurs arrières pendant des siècles. Aussi, la Cabale est maintenant inquiète à ce sujet.

          C’est la raison pour laquelle beaucoup de gens, au sein de la structure de la Cabale, se préparent pour la fin de la civilisation actuelle et se construisent des abris dont nombre d’entre eux sont détruits ou confisqués.

          L’Alliance de l’Est fait de grands progrès, en particulier en Chine, en supprimant les sbires de la Cabale des postes de pouvoir et reformatant le système (cela représente déjà 182 000 fonctionnaires) depuis l’arrivée du nouveau leader du parti communiste chinois en novembre 2012.

          Les Bidelbergs sont beaucoup trop exposés, aussi désormais ils vont progressivement se nommer Google-Berg.


          • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 10:53

            FYE

            merci d’avoir ouvert cette page d’histoire que je connaissais très mal !
            j’ai bien aimé la fin...
             smiley

          • appoline appoline 20 janvier 2014 18:17

            Elle est appelée la « noblesse noire » par son côté sombre. On peut être surpris justement de ce qu’elle arrive à tramer.


            Penchez vous sur les pouvoirs de l’esprit et vous comprendrez comment ils fonctionnent

          • Buddha Marcel. 20 janvier 2014 10:49

            Salut Olivier....pour moi le but est clair il n’y a pas de nouvel ordre mondial mais un ancien ordre royal.......façon Louis XIV, ou autre dégénéré et peuple affamé et guerres , cela dit....il est clair pour moi en tous les cas, serais je le seul ? non bien sur smiley que le seul choix des humains est : compétition qui est toujours truquée et sournoise donc guerres et misère soit arrêt de la compétition donc changement radical dans notre psyché .....

            pour moi le dilemme est très très simple et d’abord personnel avant d’être global , car le socle de notre vieux monde qui crève est bien la compétition qui est toujours truquée par nature....car quand le but est de gagner tous les moyens sont bon, tous les coups sont permis....

            De ce que je vois la compétition n’a strictement aucune origine pseudo animale contrairement à la propagande superficielle bien rependue,mais elle a un lien avec notre cerveau qui a un bug et dont la partie Universelle, collective, globale , non divisive donc non compétitive ne marche plus, laissant le champs libre à ce que j’appelle l’analyste , ou cerveau analytique ou « moi je » qui est un outil mécanique, automatique aléatoire et très limité de par sa programmation au champs pratiques de survie..en l’absence de la partie du cerveau universelle qui n’est pas une théorie mais que comme certains je connais parce que elle se réveille, reste pour nous la partie outil qui st vide de sens....ce qui fait que au lieu de naturellement aimer sa vie donc aimer les gens et se servir des outils, nous vénérons les outils, les moyens et utilisons les humains, les animaux et les objets pour y arriver...

            les humains marchent sur la tète et les élites financières encore plus....on comprens mie pourquoi ils inversent tout....et comme la majorité n’ont aucune idée que ce« je » n’existe pas en tant qu’être-individu séparé des autres qui vaut mieux que le reste de l’humanité,mais qu’il n’est en réalité que la partie machine pure du cerveau.....

            nous ne sommes pas dans la dimension ou la vie se trouve, nous sommes juste dans la partie machine de nous même et elle ne sait pas qu’elle est machine car étant conceptuelle ce qu’elle dit n’a pas a être vrai...

            le problème des humains avant d’être global est en chacun....or nous allons toujours vers l’extérieur pour se fuir en fait, je pense avoir des objectifs mais je ne fait que fuir , me fuir ,fuir ma souffrance de vivre, là démarre le bouddhisme , mais aussi krishnamurti et d’autres ,enfin ce qu’il en reste car le bouddha n’a jamais rien écrit ...... de ce fait nous ne solutionnons aucun problèmes mais en rajoutons continuellement avec un semblant de paix pour reconstruire quand tout est détruit , notre monde actuel est compétition donc guerre, il a besoin de cela pour durer..car il est un aspect de la compétition, qui est division en fait et c’est que ça élimine....pour aboutir au mythe du vainqueur , mythe totalement faux qui si vrai indiquerais que compétition étant la règle, tous les massacres ,tortures et destruction étaient nécessairement au moment ou elles se sont produite la meilleure option...seul un menteur professionnel peut affirmer que ceci est bon....

            L’ordre naturel des choses pour les humains est coopération volontaire ,amicale pour survivre ensemble, on s’aide tous car sans collectif l’humanité aurait disparu des son début....ceci est un monde ou tout est connu, à la lumière..ce monde actuel qui est notre création collective que nous vivons se cache constamment il est dans le mensonge permanent , dans la violence ordurière nécessaire,dans le dine de ses vrais buts, il a besoin d’avancer cacher....la nuit et le jours ne peuvent vivre ensemble.....pour l’instant l’histoire connue et sans doute pas mal trafiquée des humains est la nuit, quand à l’histoire non connue , dans un passé qui n’aurait pas laissé de traces car celui qui vit n’a pas besoin de marquer ni territoire , ni passage , je sais pour des raisons étranges que l’humain fut un être éveillé...nous sommes en régression, tout en pensant évoluer parce que nos outils sont plus performants, or si vivre est le miracle.....être de + en + performant uniquement par principe n’a pas de sens profond..

            Le sens de vivre nous est devenu étranger...

            mort à la compétition qui élimine toujours et tue souvent dirais je en conclusion smiley

            amicalement


            • Buddha Marcel. 20 janvier 2014 11:06

              il serait temps que agoravox permette de corriger les(mes) fautes, même dans un espace temps de 30 minutes ce serait suffisant....et si on me demande pourquoi ne pas corriger avant de poster voici ma réponse : parce que smiley


            • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 11:16

              Buddha Marcel

              j’aime bien cette réflexion, que j’approuve globalement, et comme toi, je n’aime pas la compétition, 
              on voit dans notre pseudo démocratie les dégâts qu’elle provoque...
              j’ai même écrit une chanson sur ce thême...
              elle s’appelle « arriver le premier »
              en voila le texte...

              Voici le grand spectacle C’est celui de ta vie

              C’est parfois la débacle Parfois le paradis

              Parfois la débandade le grand n’importe quoi

              Pour pas rester en rade, fatalement on se bat

               

              Arriver le premier Le premier dans l’ovule

              Pour bien le féconder Tant pis si çà se bouscule

              Un seul but dans la tete Arriver le premier

              Eviter la défaite Tant pis pour le dernier

               

              Arriver le premier Le premier à l’école

              La tete bien rangée tu vises la coupole

              Etre champion des maths Et génial en francais

              Faut que çà les épates Tant pis pour le dernier

               

              Arriver le premier Le premier au boulot

              Estimé du patron Gravir les échelons

              Enfoncer tous les autres Trahir, et balancer

              Il faut franchir les portes Tant pis pour le dernier

               

              Le dernier est au fond, tout au fond de la classe

              Parfois il se morfond, mais donnerait pas sa place

              Contre tout l’or du monde, et un prix d’excellence

              Ou l’amour d’une blonde, qui ferait vœux de silence

               

              Pres du radiateur, il voit pousser les fleurs

              Et voler les oiseaux, il écoute son cœur

              Il regarde passer la vie qui se prélasse,

              Qu’il rejoindra bientôt, des la fin de la classe

              ,

              Moi j’aime les derniers Tout ceux que l’on dépasse

              Qui prennent le temps de réver Se promenent sans godasses

              Les pieds en éventails, a marcher dans le sable

              Et croquent dans la vie, comme des morts de faim

               

              Moi j’aime les derniers Pour qui le temps qui passe

              Passe plus lentement, passe plus tendrement

              Qui prenent tout leur temps, vivent chaque printemps

              et le premier qui court Arrive en meme temps,

               

              mais lui n’a rien compris,au vrai sens de sa vie

              il a juste couru pour etre le meilleur

              il s’est juste battu, il était dans l’erreur

              le dernier dans la vie, car il n’a rien compris

               

              et quand le rideau tombe, le rideau de sa vie

              il emporte dans sa tombe, ses succès de nanti

              ses complots ses magouilles, et ses prix d’excellence

              son magot ses embrouilles, dans le monde du silence


            • appoline appoline 20 janvier 2014 18:20

              La masse devient pesante, pesante. Ceux qui leur font peur, ce sont les francs tireurs, la masse a juste le nombre pour elle, mais elle est tellement manipunable


            • epicure 20 janvier 2014 18:24

              "De ce que je vois la compétition n’a strictement aucune origine pseudo animale contrairement à la propagande superficielle bien rependue,mais elle a un lien avec notre cerveau qui a un bug et dont la partie Universelle, collective, globale , non divisive donc non compétitive ne marche plus, laissant le champs libre à ce que j’appelle l’analyste , ou cerveau analytique ou « moi je » qui est un outil mécanique, automatique aléatoire et très limité de par sa programmation au champs pratiques de survie..en l’absence de la partie du cerveau universelle qui n’est pas une théorie mais que comme certains je connais parce que elle se réveille, reste pour nous la partie outil qui st vide de sens....ce qui fait que au lieu de naturellement aimer sa vie donc aimer les gens et se servir des outils, nous vénérons les outils, les moyens et utilisons les humains, les animaux et les objets pour y arriver...« 

              C’est quelle aire la partie universelle du cerveau ?
              C’est un peu plus compliqué que ça.
              La pensée universaliste ou particulariste cela met en jeu de nombreuses choses dans le cerveau, qui ne sont pas réductibles à une zone spécifique du cerveau.
              Des fois il y a des sentiments, des émotions qui sont mis en jeu, ainsi que des réflexions, des processus conscients et inconscients, et donc tout ça c’est réparti dans le cerveau.

              En tout cas tu es dans l’erreur pour ce que tu appelles le cerveau analytique, car les idéologies de compétition, de confrontation sont tout sauf analytique, bien au contraire elles ont une approche superficielle.
              Si on analyse tous les individus on voit qu’ils sont tous globalement différents, mais que dans le détail ils ont des points communs avec des personnes de groupes différents, voire très éloignés.
              Par exemple des gens »honnêtes« , humains de peuples différents s’ils se connaissent se trouveront plus de points communs entre eux qu’avec des gens agressifs, manipulateurs, haineux de leur propre peuple respectif par exemple.
              Et dans al pratique ce dernier aspect est beaucoup important que tout ce que mettent en avant les diviseurs de l’humanité (race, religion, sexe, richesse etc... ).
              Ce qui nous sépare de l’un nous rapproche de l’autre, multiplié par tout ce qui peut nous caractériser on se trouver reliés au sein de l’humanité par un réseau de liens de points communs. Donc au final l’analyse abouti à ce qu’on ne puisse définir qu’une humanité commune.

              Donc que ce soit par des caractéristiques physique, le caractère, la personnalité, les goûts etc.. on peut retrouver des points communs avec des personnes de n’importe où au sein de l’humanité. Aucune aprticulartié ne mérite donc d’être stigmatisée pour caractériser une personne et considérer qu’elle la sépare des autres, puisqu d’autres la rapproche.

              Au contraire en l’absence d’analyse, avec une approche superficielle on se fixe sur certaines différences, certaines particularités, on les exagère, on réduit les autres à cette différence , l’autre devient strictement différent de nous , et surtout il faut qu’il n’y ait pas d’intermédiaire, si c’est le cas ils sont niés, rejetés. On simplifie les chose, en définissant un ensemble de caractéristiques liées à cette différence pour mieux marquer encore la différence, pour accentuer le fossé entre les particularités.
              On stigmatise les différences pour mieux les rejeter, et on valorise les siennes par rapport à celle des autres pour mieux se proclamer supérieur, et exiger des droits supérieurs aux autres ( on s’autorise ce qu’on dénie à l’autre ).
               Si l’autre n’a pas de lien avec nous alors c’est un pur étranger, une menace, une concurrence, et bien sûr son destin, son sort nous indiffère.

              Actuellement la particularité qui importe vraiment, mise en avant, dans le système actuel, c’est la possession, la richesse.
              Il suffit de voir la différence de traitement entre un arabe musulman barbu des banlieues, et un riche saoudien en visite dans notre pays, aussi sexiste, intolérant religieusement, qui voile intégralement ses nombreuses épouses .
              la »bonne« bourgeoisie méprisera, sera choquée et trouvera à redire au premier, mais par contre dévoilera se tapis rouge au second, en restant aveugle aux pratiques de celui ci , qui horripilent quand elles sont le fait du premier.
              Chez les riches il n’y a pas de race, pas de religion, uniquement la possession comme seul critère, »au pire" il y a une distinction culturelle entre les biens éduqués et les parvenus sans gêne.

              Et donc c’est sur cette particularité , que les protestants lient à la providence divine, que des gens veulent imposer leur loi au reste du monde qui n’a pas la chance de posséder autant qu’eux. Mieux, ils font en sorte que les différences s’accentuent, en concentrant le plus gros des richesses produites vers eux, au détriment des autres. (pour un milliardaire qui s’enrichit, combien de millions de gens s’appauvrissent actuellement ?)


            • Buddha Marcel. 20 janvier 2014 19:25

              Merci Olivier, bon texte je trouve, je ne sais pas comment ni pourquoi mais de suite ce texte a fait resurgir le fameux petites boites de Graeme Alwright...... smiley


            • Buddha Marcel. 20 janvier 2014 19:28

              salut Épicure, je ne théorise pas du tout, ce que je dis est du vécu ,revécu et évolue et correspond a des faits , je n’ai lu cela nulle part , il n’y a aucune référence à quoi ou qui que ce soit ...........je n’insiste pas car je ne veux rien prouver mais juste dire...


            • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 19:38

              merci Buddha

              ça me touche d’autant que j’ai eu le privilège de partager une scène avec ce grand artiste, il y a plusieurs années...
               smiley

            • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 22 janvier 2014 09:47


              LES COUILLES MOLLES ELUES font le plein des urnes ( bouteille a moitié vide ou a moitié pleins)


            • Muslim 20 janvier 2014 10:58

              « Comment pouvons-nous ne pas pratiquer le tirage au sort, nous qui nous déclarons démocrates ? »

              Principe du gouvernement représentatif. » Avec un titre pareil, ce livre ne figurera sans doute pas parmi le top des ventes de la Fnac. Malgré sa couverture jaune pétante et la mention « postface inédite », il a peu de chance d’être l’objet d’un achat impulsif.

              Pourtant, je plaide pour que cet ouvrage soit distribué à toute personne en âge de voter, voire même remboursé par la sécurité sociale. En effet, ce livre pourrait bien bouleverser votre vision de la démocratie, du moins telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui.

              Car Bernard Manin, direteur d’études à l’EHESS et professeur à la New York University, s’attaque ici aux fondements mêmes de notre système politique. Dès la première phrase, le ton est donné :

              « Les démocraties contemporaines sont issues d’une forme de gouvernement que ses fondateurs opposaient à la démocratie. »

              On a tendance à penser aujourd’hui que la délégation de la souveraineté populaire à des représentants était motivée par des contraintes techniques. C’est la taille et la population des Etats modernes qui auraient rendu impossible la démocratie directe, entend-on souvent. Manin démontre qu’il n’en est rien, et que, si aujourd’hui le peuple doit passer par le truchement de représentants pour faire entendre sa volonté, c’est pour des raisons beaucoup plus politiques que pratiques.

              Il insiste sur le fait que les révolutionnaires anglais, français et américains ne se targuaient pas d’être des démocrates. Pour les instigateurs du gouvernement représentatif, il n’a jamais été question de fonder un gouvernement du peuple par le peuple, mais bien un système aristocratique, composé d’élites jugées mieux à même d’exercer le pouvoir en lieu et place des citoyens.

              Les théoriciens de l’époque considéraient la représentation non pas « comme une approximation du gouvernement par le peuple » mais comme « un système politique substantiellement différent et supérieur » à la démocratie. Il cite Madison, un des pères fondateurs américains et 4e président des Etats-Unis, pour qui le but du système représentatif est « d’épurer et d’élargir l’esprit public en le faisant passer par un corps choisi de citoyens dont la sagesse est le mieux à même de discerner le véritable intérêt du pays ».

              En d’autres termes, le bas peuple n’étant pas assez compétent pour se gouverner lui-même, il est préférable de confier la conduite du pays à des élites éclairées. Nous sommes ici bien loin de l’idéal démocratique.

              La disparition du tirage au sort

              Mais alors, comment se fait-il que nous appelions démocratie ce système historiquement aristocratique ? C’est une des questions auxquelles tente de répondre Bernard Manin dans cet ouvrage. Pour cela, il nous invite à remonter aux sources de la démocratie athénienne.

              Selon lui, deux choses séparent les « gouvernements représentatifs » des démocraties antiques. D’abord le fait que le « gouvernement représentatif n’accorde aucun rôle institutionnel au peuple assemblé » alors qu’à Athènes, chaque citoyen pouvait siéger à l’Ecclésia (assemblée), participer aux débats et voter les lois. Il fait ensuite remarquer que la plupart des charges publiques y étaient pourvues non pas par élection, mais par tirage au sort (nous en parlions ici).

              Cette méthode de désignation des représentants utilisée quotidiennement à Athènes, mais également dans nombre de République italiennes à la Renaissance (Florence, Venise...), était alors intimement liée à la démocratie.

              Montesquieu ne s’y était d’ailleurs pas trompé quand il écrivait que « le suffrage par le sort est de la nature de la démocratie. Le suffrage par le choix est de celle de l’aristocratie ». Pourtant, « aucun des régimes représentatifs établis depuis deux siècles n’a attribué par le sort la moindre parcelle de pouvoir politique », fait remarquer Manin. Il note d’ailleurs que le tirage au sort est aujourd’hui considéré comme absurde et anachronique. Ce qui a le don d’irriter l’auteur et de le faire sortir de la réserve qui caractérise généralement les universitaires pour interpeller le lecteur :

              « Comment pouvons-nous ne pas pratiquer le tirage au sort, nous qui nous déclarons démocrates ? »

              Il montre que ce procédé a été sciemment occulté par « les élites cultivées qui établirent le gouvernement représentatif » au profit d’une méthode de sélection aristocratique : l’élection.

              Aristote, Harrington, Montesquieu ou encore Rousseau avaient déjà mis en avant le caractère aristocratique de l’élection. Ici l’auteur vient valider cette intuition. Il démontre que « l’élection, ne peut, par sa nature même, aboutir à la sélection de représentants semblables à leurs électeurs ».

              Bernard Manin explique pourquoi, malgré son caractère inégalitaire, l’élection s’est imposée dans les démocraties représentatives au détriment du tirage au sort. Pour lui, l’émergence de l’école du droit naturel, portée par Locke et Hobbes, a joué un rôle important dans ce basculement en fondant la légitimité de la représentation sur le consentement du peuple, consentement moins évident à obtenir avec le tirage au sort.

              « Il n’importait plus que les fonctions publiques soient distribuées de façon plus ou moins égale entre les citoyens. La seule chose qui comptait vraiment était que leurs titulaires soient désignés par le consentement des autres », analyse Manin. Et non contents de choisir un mode de désignation aristocratique, les tenants du gouvernement représentatif ont également fait en sorte que « les élus soient issus d’un rang social plus élevé que ceux de leurs électeurs, qu’ils se situent plus haut », ce que l’auteur appelle « le principe de distinction ».

              http://www.slate.fr/story/63113/dem...


              • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 11:10

                Muslim

                ce bouquin m’a l’air particulièrement intéressant.
                puisque manifestement vous l’avez, vous devriez nous en faire un article ?
                en tout cas, je signe des deux mains l’idée du vote par hasard,
                ce principe démocratique donnerait à l’élu beaucoup moins d’importance, l’appelant a beaucoup de modestie, et à s’en tenir à appliquer seulement les vœux du peuple...


              • millesime 20 janvier 2014 17:54

                tous les spécialistes de Madison s’accordent à dire que la « Constitution était, un document aristocratique destiné à contrer les tendances démocratiques de la période, livrant le pouvoir »aux meilleurs« et empêchant ceux qui n’étaient ni riches, ni bien nés, ni connus, de l’exercer.
                Madison déclara ainsi que la première responsabilité de l’Etat était :
                 »de protéger la minorité opulente contre la majorité".. !
                http://millesime.over-blog.com


              • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 18:01

                millesime

                c’est votre blog ?
                d’ou tenez vous ces infos ?
                si vous pouviez en dire un peu plus ?...


              • trevize trevize 20 janvier 2014 18:30

                Le problème c’est cette incroyable capacité qu’a l’être humain de toujours croire qu’il a tout compris, et de vouloir figer le monde pour toujours sous une forme précise, alors que tout évolue constamment.
                Je pense qu’en 1789, ça aurait été une drôle d’idée de vouloir instaurer un système de gouvernance à base de tirage au sort, sachant que la quasi-totalité de la population ne savait même pas lire... Les monarchies voisines auraient eu tôt fait de profiter du chaos ambiant pour se partager le territoire, et c’en était fini de la révolution française, et dans le même temps, ça aurait bien calmé les esprits de tous les gueux des autres royaumes, retardant énormément la venue d’une autre tentative de libération. Je ne vois pas comment il était possible, à l’époque de faire autrement que laisser le pouvoir à la bourgeoisie... Mais il eût fallu qu’elle mette le paquet très tôt sur l’éducation pour passer progressivement vers un véritable système démocratique, à base de tirage au sort pourquoi pas. Malheureusement, entre la prise de la bastille et l’instauration d’un véritable état stable, il s’est passé pas mal de temps, alors l’idée originale ne pouvait que se perdre. Et il était trop tentant pour la nouvelle génération de bourgeois qui s’est retrouvée alors aux commandes de garder les rênes du pouvoir pour son usage exclusif. L’auto-conservation, garder les meilleures conditions d’existence possible, est dans la nature de toute chose, c’est valable pour les êtres vivants comme pour toute organisation, et la période que nous vivons nous le prouve chaque jour un peu plus.


              • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 19:40

                millesime

                c’est votre blog ?
                d’ou tenez vous ces infos ?
                si vous pouviez en dire un peu plus ?...


              • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 19:43

                trevise

                1789 a été vite dévoyé... la vrai révolution s’est passée 2 ans apres...

                celle de 89, avait été une manipulation des bourgeois qui voulaient enlever au roi le pouvoir qu’il avait, et pour le punir d’avoir viré Necker... ils ont donc armé la population, et des que la bastille a été prise, se sont empressés de récupérer les armes...

                Henri Guillemin raconte ça très bien....



              • trevize trevize 20 janvier 2014 20:35

                89 ou 91, ne jouons pas sur les dates, dans tous les cas je vois mal des paysans illettrés et à moitié morts de faim gouverner un pays. Mais je ne crois pas non plus à l’idée de l’élite éclairée qui guide pour toujours un troupeau de brebis aveugles. L’idéal, ça serait une meute d’humains suffisamment lucides pour savoir qu’ils ne sont que borgnes...

                J’espère que mes propos ne sont pas trop obscurs smiley

                Bonne soirée


              • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 20:43

                trevise

                merci, c’est clair, rassurez vous...

                ceci dit, je ne suis pas sur non plus que le fait d’être un énarque permette de prendre les bonnes décisions pour gouverner un état... et je connais bien de paysans, d’ouvriers qui ont beaucoup de sagesse...

                le peuple est manipulable, mais il est intelligent à plusieurs. il sait faire la différence entre les propos haineux d’un ministre de l’intérieur, et la sagesse d’un Pierre Rabhi, ou d’un Stéphane Hessel.



              • epicure 20 janvier 2014 20:43

                En fait contrairement à notre époque, les libéraux n’avaient pas honte de leur rejet de la démocratie, d’ailleurs rien que le système de suffrage parlait tout seul : le suffrage censitaire, le droit de vote conditionné par la richesse.
                Sous la monarchie parlementaire avant la république, en fait les électeurs votaient pour des candidats encore plus riches qu’eux qui participaient à l’élection des députés qui eux devaient être des propriétaires etc.....

                C’est Robespierre qui fut un des premiers à défendre le suffrage universel, reprochant aux dit représentants de ne pas représenter leurs électeurs.
                C’est avec la République que le suffrage universel a été admis par les élus/constituants. Donc la convention a écrit la première constitution instaurant le suffrage universel

                " La Constitution de l’an I cherche à établir une véritable souveraineté populaire grâce à des élections fréquentes au suffrage universel, le mandat impératif et la possibilité pour les citoyens d’intervenir dans le processus législatif. Tous les pouvoirs sont attribués à un corps législatif élu pour un an."

                C’est la constitution la plus démocratie écrite en France, ainsi que comparé à l’Angleterre et les états-unis.
                Mais les guerres, et la reprise en main par la bourgeoisie thermidorienne, fera qu’elle ne sera jamais appliquée.
                Dans la constitution démocratique de 1793 la représentativité de l’élu est garantie par le mandat impératif, l’élu ne peut pas voter contre ce que lui ont demandé ses électeurs.

                En vrai démocratie donc le coup d’état du traité de Lisbonne n’aurait pas pu avoir lieu.


              • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 21:58

                épicure

                je partage totalement cette analyse.
                merci de l’avoir proposée.

              • millesime 20 janvier 2014 23:12

                Noam Chomsky « le profit avant l’homme »
                lors des discussions publiques,Madison parlait des minorités en général, mais il est tout à fait clair qu’il songeait à l’une d’elles en particulier : celle des « opulents ».

                La théorie politique moderne souligne sa conviction selon laquelle, « dans un gouvernement juste et libre, les droits de propriété, comme ceux des personnes, devraient être efficacement accordés ».

                Mais, là encore, il est utile d’examiner de plus près cette doctrine. Il n’existe pas de droits de propriété, mais des droits à la propriété. C’est à dire ceux des personnes qui possèdent des biens. J’ai peut-être le droit de posséder ma voiture, mais celle-ci n’a aucun droit. 

                Le droit à la propriété diffère également des autres en ce que la possession d’un bien par un individu en prive quelqu’un d’autre. Si ma voiture est à moi, vous ne pouvez la posséder ; mais dans une société juste et libre , ma liberté de parole ne peut limiter la vôtre. Le principe madisonnien est donc que l’ Etat doit assurer le droit des personnes en général, mais aussi fournir des garanties particulières supplémentaires en ce qui concerne les droits d’une classe de personnes, celle des propriétaires.

                Madison prévoyait que la menace de la démocratie risquait de s’aggraver avec le temps en raison de l’accroissement de « la proportion de ceux qui se heurtent à toutes les difficultés de l’existence, et rêvent en secret d’une distribution plus équitable de ses bienfaits ». Il redoutait que ceux-ci ne gagnent de l’influence, s’inquiétait des « symptômes d’un esprit niveleur » déjà visible et mettait en garde contre « un danger futur » si le droit de vote plaçait « le pouvoir sur la propriété en des mains qui n’en pas une partie ».

                Comme il l’expliquait, « il ne faut pas compter sur ceux qui n’ont pas de bien, ni l’espoir d’en acquérir, pour témoigner une sympathie suffisante aux droits de propriété. »

                Sa solution consistait à maintenir le pouvoir politique entre les mains de ceux « qui sont issus de, et représentent, la richesse de la nation », « le groupe des hommes les plsu capables » face à un peuple fragmenté et désorganisé.


              • popov 20 janvier 2014 11:00
                L’ennemi de la bonne gouvernance, c’est la corruption. 

                Dans une démocratie parlementaire, il y a les élections pour lutter contre la corruption. Mais cela ne suffit pas. 

                Les classes dirigeantes se réorganisent peu à peu pour déjouer tous garde-fous et on en revient peu à peu à un système presqu’aussi héréditaire que la monarchie.

                Le gouvernement actuel, de même que ceux qui l’ont précédé ressemble de plus en plus à ceci.

                • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 11:06

                  popov

                  je connaissais le dessin que vous avez proposé... il est particulièrement parlant.
                  merci !
                   smiley

                • JL JL 20 janvier 2014 11:41

                  @ popov,

                  merci mille fois pour cette franche rigolade.

                   smiley


                • Alain Qroviste Alain Proviste 20 janvier 2014 11:54

                  En effet excellent, un dessin est toujours plus parlant smiley

                  Et dire que beaucoup pensaient il y a pas si longtemps (dont moi) que le N.O.M. n’était qu’un vulgaire complot conspirationniste sans vérité. Merci pour l’article.


                • spartacus spartacus 20 janvier 2014 11:19

                  La démocratie Française est pourrie par les droits différenciés et le conflit d’intérêt élu/fonctionnaire.

                  Résolvons ce problème pour faire tourner ces 60% d’élus intouchables à vie.

                  C’est bien l’absence libérale de l’inacceptation de la « destruction-créatice » que ces gens ne se renouvellent pas. C’est bien avec l’interventionnisme socialiste des droits sociaux spéciaux de cumuls mandat/fonctionnaire que la démocratie est pourrie.

                  C’est parce que notre société a sombré dans le socialisme que la démocratie fonctionne moins bien.

                  Pour le gaz de schiste, quelques vérités qui devaient faire réfléchir : Halte à l’intox !

                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 11:29

                    spartacus

                    je me permet de rebondir sur le tissus de contre vérité que j’ai découvert dans votre lien sur les gaz de schiste.
                    le rédacteur de ce tissus d’ânerie affirme sans apporter la moindre preuve...
                    c’est facile...
                    je vous propose mon article sur le sujet, avec toutes les preuves des dangers que représente l’exploitation des gaz de schiste.
                    on en reparle ?
                     smiley

                  • spartacus spartacus 20 janvier 2014 11:57

                    Se plaindre du manque de démocratie et ne pas accepter la contradiction, on n’est pas à une contradiction près cher les écolo-bolcheviques ?


                    Bien au contraire de l’affirmation, il y a des liens très sérieux.

                    Ça fait chier les bolcheviques de savoir qu’avec le gaz de schiste chaque pauvre ménage Français ferait passer sa facture de 2000 à 600€ par an ???
                    Ca fait chier de savoir que cela crée des emplois ?
                    Le capitalisme plus social in-finé que le totalitarisme écolo-bolchevique ?

                    Ca fait chier de comprendre que les nappes phréatiques sont à 500m et le gaz à 2000m et que le risque est nul d’une contamination. On préfère écologiquement tuer les oiseaux et les paysages avec des éoliennes hideuses ?

                    Ca fait chier de savoir qu’en fait de produits chimique pour extraire il n’y a que 0.5% de la lessive, il n’y a que de l’eau et du sable à 99% ?

                  • gaijin gaijin 20 janvier 2014 12:24

                    spartacus
                    le problème avec la démocratie c’est la question de savoir si on doit laisser un champ d’expression a ceux qui comme vous travaillent a la détruire ..........


                  • Xenozoid 20 janvier 2014 12:35

                    Fracking operations require millions of gallons of relatively clean water. Each time a well is drilled, about 20 percent of the water eventually remerges, but it is jam-packed with contaminants from drilling chemicals and heavy metals picked up when the water hits oil. Until recently, that water was dumped as waste, often into injection wells deep underground..


                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 13:06

                    spartacus

                    vous raisonnez en pourcentage...
                    soit vous tentez de manipuler l’opinion, soit vous êtes naïf
                    combien de pourcentage de cyanure faut-il mettre dans votre nourriture pour provoquer la mort ?
                    raisonner en terme de pourcentage est trompeur.
                    or, les produits chimiques (qui vont se retrouver dans les nappes, et plus tard dans l’eau de consommation) ne représentent en effet qu’un petit pourcentage, 
                    ce qui n’empêche pas leur danger.

                  • spartacus spartacus 20 janvier 2014 13:09

                    @gaijin

                    Se poser cette question est déjà totalitariste. 
                    Avec moi chacun peut s’exprimer !
                    Avec moi les droits des uns équivalent ceux des autres. démocratiquement et sans conflit d’intérêt. 

                  • gaijin gaijin 20 janvier 2014 13:27

                    spartacus
                    MDR
                    vous oubliez que dans le monde libertarien que vous proposez la seule loi est la loi du plus fort ......
                    toute chose parvenue a son apogée se transforme en son contraire ça vous aurait échappé ?

                    un monde gouverné par des multinationales possédant des armées privées pour faire respecter leur vision unilatérale de la liberté du commerce ( seule liberté qui reste toute autre liberté étant subordonnée a celle là ......) ne sera pas un monde libre


                  • LEELOO Shawford43 20 janvier 2014 13:29

                    Dis gaïjo tu veux monter dans ma Delorean, ou tu te contenteras éterneellement de monter dans la dolorean de Sparte-accus ? smiley smiley


                  • spartacus spartacus 20 janvier 2014 14:32

                    @Cabanel

                    C’est bien une réflexion écolo bolchevique
                    C’est même le cœur de l’écologie politique. La culture de la peur basé sur l’ignorance générale comme seul argument.
                    Pour info, le cyanure est présent dans de nombreux aliments et des plantes. Tu as déjà
                     mangé des noisettes ou du poisson ? T’es mort ? Non et pourtant t’as prIs du cyanure.


                    @gajin
                    Très intéressante cette réflexion de l’ignorance. « La loi du plus fort » serait libérale.
                    Hélas c’est totalement l’inverse...
                    Les libéraux veulent des échanges pacifiques sans frontières ni contraintes tandis que les étatistes utilisent le dirigisme et la manière coercitive de l’état contre leurs idées.

                    Le socialisme, comme le communisme par leur interventionnisme autoritaire est la loi du plus fort (l’état) alors que la concurrence n’est pas la loi du plus fort mais celle du mieux offrant
                    Le marché n’est pas une arène mais le lieu d’échanges volontaires dans lesquels chaque partie trouve son compte avec des droits identiques.

                  • wawa wawa 20 janvier 2014 15:33

                    Je suis allé voir l’article en lien du commentaire de spartacus.


                    Le seule « mythe » qui me semble pas en être un est celui du gaz de schiste plus réchauffant que le charbon : 
                    avec 10% de fuite de méthane (chiffre de l’article) et un potentiel rechauffant de 23 fois celui du co2, une centrale a gaz de schiste n’est pas une bonne affaire versus centrale à charbon si l’on estime le changement climatique problématique pour y faire vivre 7 G terriens. 

                    d’après jancovici, question rechauffement, des fuites supérieure à 4% sont redhibitoires versus charbon ( le diable est parfois dans les détails)

                  • spartacus spartacus 20 janvier 2014 16:05

                    Ha oui le changement climatique ?

                    Autre supercherie ubuesque sans contradiction, la terre se refroidi vaguement et ne se réchauffe pas. 
                    La hauteur de la mer n’est pas mesurable à 5 centimètre près et les zozos écolo vous font des analyse de remontée de 0.5 cms... L’écologie n’est que de l’enfumage de la terreur.
                    Quelle prétention ubuesque écoloboboesque de croire que l’homme pourrait changer le climat :
                    Informez vous ailleurs que chez les écolos bolcheviques.



                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 16:31

                    décidément, spartacus, tous vos liens ne valent un pet de méthane...

                     smiley
                    prenez de sites sérieux...
                    pas plus tard qu’aujourd’hui, france culture nous expliquait a quel point la fonte de la banquise devenait préoccupant.
                    Une conférence s’ouvre en Norvège ce lundi sur les enjeux économiques dans l’océan Arctique.
                    Les scientifiques estiment en effet que la glace qui flotte sur l’océan pourrait avoir totalement disparu d’ici une vingtaine d’années.
                    La fonte de la banquise, qui est désormais une réalité, n’intéresse pas seulement les spécialistes du climat.
                    Tous les pays riverains de l’océan Arctique espèrent en effet pouvoir profiter de ses richesses plus facilement exploitables comme le gaz et le pétrole.
                    Sur l’archipel norvégien du Svalbarde, une station scientifique observe les dérèglements du climat et ses conséquences sur un milieu naturel très fragile.
                    Elle est installée dans le village de NI Alé-Sound, à 1231 kilomètres très précisémement du Pôle Nord.
                    écoutez l’émission sur ce lien
                    mais si vous avez encore un doute, les images satellites sont encore plus parlante.
                    c’est dans futura science... je pense que vous ne doutez pas du sérieux de ce magazine, et puis la photo satellite amène une preuve indéniable.

                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 16:33

                    spartacus

                    tout est dans la dose...
                    connaissez vous l’histoire authentique de ce gourmand qui adorait le gout d’amande amère que l’on trouve dans les pépins de pomme...(justement, du cyanure) alors, il les a mis de coté pour les manger d’un seul coup.
                    il est mort.
                    si vous n’y croyez pas, essayez...
                     smiley

                  • gaijin gaijin 20 janvier 2014 16:56

                     spartacus
                    « Les libéraux veulent des échanges pacifiques sans frontières ni contraintes tandis que les étatistes utilisent le dirigisme et la manière coercitive de l’état contre leurs idées. »
                    sauf que dans les faits ça ne se passe pas comme ça ........
                    la liberté que veulent les libéraux et les libertariens c’est celle d’être des requins dans une mer de sardines.

                    shawford
                    la différence c’est que je ne comprend rien a la plupart de vos intervention .....
                    spartacus ( quoi qu’il en pense ) je comprend très bien ou il veut en venir ...


                  • spartacus spartacus 20 janvier 2014 18:32

                    @Cabanel

                    Mes liens valent largement les vôtres que celles de vos pseudo scientifiques qui puent le conflit d’intérêt économico-dépendant à l’anxiogène écolo-bolchevique que vous savez si bien représenter. 
                    Mieux les miens sont documentés avec des liens qui récupèrent les inepties ubuesques de vos gourous verts de gris dites ils y a 5 ans et que l’on peut comparer avec ce qui est arrivé en 2013. Je sais ça fait mal aux fesses la contradiction ! (démocratique) 
                    Alors la banquise a disparue ? Non ? Vos gourous se seraient trompés ? A l’issue de leur plein grès peut être.
                    Vous rendez vous compte de l’ubuesque connerie de votre argumentation. Comme si les photos satellite étaient une preuve sur une masse mouvante. 

                    Pour info : L’étendue de la banquise antarctique à la fin juillet était la plus haute jamais enregistrée pour cette date, ayant atteint 18.077 millions de km2. Le record précédent de 17.783 a été établi en 2010, alors que la moyenne de 1981-2010 était de 16.869.
                    Pour info recherchez sur ce site un mois ou une année ou la banquise fut plus petite que 18 077 millions de kms qu’on se marre ! 

                    Quand au gaz de Shiste, tout est dans la dose effectivement. Aux nom de gâteux ecolo-bolchéviques comme vous et votre lobby, notre pays perd le bénéfice d’un million d’emplois, l’indépendance énergétique, le pouvoir d’un gaz moitié cher pour tous, . La pauvreté vous préférez la dénoncer, donner un travail aux pauvres c’est perdre le fond de commerce d’un écolologisme coco-misérabiliste qui donne bonne conscience ?

                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 19:45

                    spartacus, 

                    décidément je ne peux rien pour vous !

                    je vous met sous le nez la preuve de ce que j’avance : il s’agit d’un film pris par une caméra satellite... vous pensez que c’est un trucage ?

                     smiley


                  • kéké02360 20 janvier 2014 21:38

                    Spartacus, smiley sépares toi de tes liens et viens dans le monde libre !!!! smiley


                  • spartacus spartacus 21 janvier 2014 09:51

                    La preuve que la masse de glace est mouvante sur 4 mois ne prouve rien. Vaste fumisterie. Preuves soviétiques !


                    Bien au contraire l’analyse depuis 1979 indique que elles n’ont seulement pas fondu, mais sont au contraire bien au-dessus des niveaux historiques,
                    Par contre et c’est concret, les mêmes débiles mentaux y croyaient à ces supercheries de fonte des glaces sont amusé a aller sur place.....
                    -Croyant les inepties écolo de la fonte des glaces, les bobos écolos se sont retrouvés piégés congelés par les glaces. Le 

                    La lecture des péripéties des écolo-bolcheviques est à mourir de rire !



                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 10:18

                    spartacus

                    vous vous tirez une balle dans le pied.
                    extrait de l’un des articles que vous proposez :
                    « La lutte contre ce réchauffement de la planète peut vraiment être l’enfer »
                    mais les preuves du changement climatique sont si évidentes, et unanimes, qu’il faudrait être une autruche pour ne pas les admettre.
                    dixit nicolas hulot : lien
                    dixit france culture : lien
                    extrait : 
                    Une conférence s’ouvre en Norvège ce lundi sur les enjeux économiques dans l’océan Arctique.
                    Les scientifiques estiment en effet que la glace qui flotte sur l’océan pourrait avoir totalement disparu d’ici une vingtaine d’années.
                    ou dans « le monde » : fonte de la banquise, une tendance de fond. lien
                    ou alors les experts du cnrs : « conséquences de la fonte des glaces, augmentation du niveau des océans... »( ce ne sont pas des écolos, ceux dont vous vous gaussez, mais juste des scientifiques)... lien
                    extrait : « Au cours du 20e siècle une nette augmentation de ce niveau est clairement détectée. En particulier, l’entrée de la surveillance par satellites depuis 1993 indique une augmentation de 3 cm de 93 à 2003. Cette montée du niveau moyen est attribuée au réchauffement qui touche la planète à travers deux processus principaux : la dilatation de l’eau de mer, suite au réchauffement des eaux océaniques, et la fonte des glaces terrestres. On estime actuellement que la hausse du niveau des océans, d’environ six centimètres depuis 20 ans, est liée pour 1/3 à la dilatation des océans, dilatation liée elle-même au réchauffement climatique, et pour 2/3 à la fonte des glaciers de montagne et des calottes polaires »


                  • spartacus spartacus 21 janvier 2014 11:42
                    Tiens Cabanel
                    Va donc rejoindre les débiles qui croyaient les conneries ecolo-fumeuses que y’avait plus de glace en Antartique.
                    Tu peux les suivre sur Tweeter. 

                    Preuve en face les ecolo-bolcheviques n’admettent pas leurs erreurs !
                    L’unanimité de ceux qui en font leur religion et sont conditionnés n’en fait pas une réalité. Et nous subissons tous les délires de ce lobby post bolchevique depuis trop longtemps !

                    Dans 20 ans plus de glace ! Pas trop de risques, dans 20 ans les Nostradamus de l’écologie ne seront plus là pour répondre de leurs niaiseries.

                    Comme si on pouvait mesurer sur des masses enneigées, glacées, mouvantes et aléatoires, sujettes aux vents et saisonnières de 3 centimètres de décalage !

                     Les mêmes qui mesurent la hauteur de l’océan à 0.5 centimètre près ?

                    Fumisterie de statistiques bidonnées ! Statistiques à apporter dans tous les procès Staliniens.

                    Dire que hier un article sur dailly mail qui annonçait un nouvel age glacière :
                    En fin de compte, entre plusieurs « Nostradamus » qualifié ça fera une moyenne. 

                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 13:46

                    spartacus

                    j’ai bien peur que vous ne réagirez que lorsque l’eau commencera a carresser vos chevilles, 
                    le ciel vous tienne en joie.
                     smiley

                  • spartacus spartacus 21 janvier 2014 16:08

                    @Cabanel

                    Mince moi qui suit tellement fier de mon kilomètre de plage et mes cocotiers que je viens d’acheter dans un pays chaud.
                    Avec la montée des eaux je pourrai même pas t’inviter a déguster mes langoustes.

                    Peut être qu’un iceberg de l’Antarctique distrait arrivera en glaçon sur ma plage à 30°...Je le mettrai dans dans le soda. 
                     smiley

                  • lois-economiques lois-economiques 21 janvier 2014 17:10

                    @Spartacus


                    Le consensus scientifique sur le réchauffement climatique est supérieur à 95%.
                    Un chiffre de 95% acte un fait scientifique et il n’y a rien à ajouter
                    A partir de ce constat vos notes ne présentent aucun intérêt pas plus que ceux qui remettent en cause les astronautes US sur la Lune ou la réalité du génocide juif durant la seconde guerre mondiale.
                    Vous niez la réalité scientifique comme ces américains qui nient la réalité de la théorie de l’évolution de Darwin.
                    Vous perdez donc votre temps car les jeux sont faits et actés sur cet aspect.


                  • spartacus spartacus 21 janvier 2014 18:11

                    @Lois économiques

                    Chacun dispose de son libre arbitre.

                    Avant la découverte de l’Australie, le consensus scientifique à 100% était que tous les cygnes étaient blancs. Ils n’avaient simplement pas l’information qu’il existait des cygnes noirs.

                    95% des cocos croient que la société est libérale alors que 57% des dépenses sont le fait de l’état....alors qu’une société libérale ne ressemble en rien a la France. Ils n’ont simplement pas étés instruits par une ED de profs de gauche, sur ce qu’est le libéralisme.

                    Par ailleurs, le réchauffement climatique est une notion démarrée par un lobbyiste puissant, Al Gore, il y a seulement une dizaine d’années avec comme caisse de raisonnance les partis écolos-bobos qui y voyaient une opportunité politique a faire perdurer les inepties de ce Nostradamus pour en tirer un gain politique et électoral.

                    Al Gore prévoyait qu’il n’y aurait plus de glace aux pôles en 2013. Nous y sommes et les anxiophobes se sont plantés.
                    Le monde a découvert que les écolos sont taxophiles, étatistes, sectaires et fermés comme des Bolchéviques. Mais surtout « menteurs ».
                    Internet ouvre des voies d’information. 
                    Les tableurs permettent de re-travailler les chiffres officiels et un quidam peut maintenant démystifier la propagande de la vérité. 
                    Nous sommes au début de la contradiction et la fin de mystification.

                  • spartacus spartacus 21 janvier 2014 18:15

                    Une dernière preuve pour se foutre de n’importe quel écolo climatophobe !



                  • lois-economiques lois-economiques 21 janvier 2014 18:42

                    @Spartacus

                    Sur l’aspect climatique les jeux étant faits je n’y reviendrais pas.
                    Sur l’aspect économique vous pouvez encore intervenir car il n’y a aucun consensus !
                    Sinon que vous sont fait les « bolchéviques » pour vous en prendre constamment à eux ?
                    Ils vous ont faut du mal à vous ou à des membres votre famille ?
                    D’où vient cette haine ?
                    Savez-vous que plus de 90% des leaders bolchéviques historiques ont été assassinés par ordre de Staline ? 
                    Enfin il n’existe aucune et il n’existera aucune société libérale dans le sens ou vous l’entendez pas plus qu’il n’a jamais existé et n’existera jamais une société communiste dans le sens où l’entendait Lénine.


                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 janvier 2014 19:00

                    Olivier Cabanel,

                    Les températures moyennes n’augmentent plus depuis 17 ans, et le soleil n’est pas du même avis que le GIEC, petit problème, ce qui ne veut pas dire que des changements climatiques n’en découlent pas...


                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 20:10

                    fifi

                    pour estimer s’il y a (ou pas) une augmentation des températures, il faut prendre une échelle plus grande...
                    si vous ouvrez ce lien, vous découvrirez la réalité entre 1900 et 2012
                    le graphique est sur ce lien
                    ça vaut tous les discours...

                  • spartacus spartacus 22 janvier 2014 08:53

                    Pignoufferie statistique. 

                    Effectivement ça vaut tous les discours comme preuve de mauvaise foix.

                    Prendre la température d’un pays et en déduire une hausse généralisée mondiale, digne d’une analyse d’un procès soviétique.

                    Par contre de l’autre feindre d’ignorer celles récentes sur la terre entière sur 17 ans qui indiquent une baisse des température et nous expliquer qu’il y a un réchauffement parce que des urluberlus en conflit d’intérêt, payés par le contribuable dont l’emploi ne peut exister que par la production de preuves pseudo scientifiques d’un réchauffement. 
                    Vous imaginez un scientifique du GIEC bien appointé produire des stats qui remettent en cause son gagne pain ?  smiley

                    Obscurentisme comme attitude négationniste ! Ou peur de passer pour un âne car étiqueté « écolo convaincu » ?

                  • olivier cabanel olivier cabanel 24 janvier 2014 22:14

                    spartacus

                    c’est tout chaud...ça vient de sortir.
                    vous direz à la Nasa qu’ils se trompent...
                    soyez sympa faites nous une copie du courrier, et surtout de la réponse.
                    en attendant l’article est là.

                  • soi même 20 janvier 2014 11:21

                    Bonjour Olivier, je voie que vous commencez à comprendre ce qui se tramait avant les élections Présidentiels .
                    Vous avez aussi par la même occasion compris , quand on enlève l’humus démocratique du pouvoir, on trouve le sable élitiste des officines et sous cela les graviers des lobbys.

                    Ne dites pas qu’il y a un partis en France qui écorne et remet en causse ce fonctionnement, c’est simple il y a aucuns en France qui dénonce et on la vélite de faire le ménage.

                    C’est aussi cela, qui sous entant notre régime Démocratique, la 5èmes n’a rien inventé, le ver était déjà dans le fruit à la naissance de la 3èmes. A cette époque, il avait encore le vernie patriotique qui fessait que cela passait inaperçus.
                    Maintenant c’est le vernie carriériste qui se craquelle et qui montre toute la profondeur abyssale de la face antidémocratique du Pouvoir.

                    Quand au fameux Traité, dès 2008 j’en avait entendue parler.
                    Et pour preuve, que cela existait déjà dans les cartons, il y a eu en 1990 un article sur le sujet.

                    http://libmu.lt/share/images/activistes/carte-du-monde-futur-1990/

                    Bien sûr quand je l’ai eu connaissance et que je l’ai signaler avant les élections de 2012 , personne à réagit, ce n’était pas le sujet, tous était persuader que la seul chose à faire était de déboulonner Sarkozy.

                    L’ennui dans ce genre de réflexion, c’est de resté à la surface des choses et ne pas vouloir comprendre se qui se passe en sous mains.

                    D’un coté, ne penser surtout pas que j’en veuilles à ceux qui ont eux pour motif de déboulonner Sarkozy. Moi aussi j’ai joue de m’a voie pour cela, tous en chassant que sur le fond cela ne changerait en rien le fond du problème. tous c’est jouer au congrès de Versailles de 2007, (

                    Saisi par le président de la République, le Conseil constitutionnel a rendu le 20 décembre 2007 une décision indiquant que la ratification du traité de Lisbonne nécessiterait au préalable une révision constitutionnelle. Un projet de loi modifiant en ce sens le titre XV de la Constitution a été présenté en Conseil des ministres du 3 janvier 2008.

                    Ce projet de loi a été adopté en première lecture par l’Assemblée nationale le 16 janvier et par le Sénat le 28 janvier 2008. Son adoption définitive est soumise au Parlement réuni en Congrès à Versailles le 4 février. S’il obtient les 3/5ème des suffrages exprimés, la Constitution sera réformée. Le projet de loi autorisant la ratification du traité de Lisbonne pourra alors être soumis à l’Assemblée Nationale le 6 février, avant que le Sénat n’en soit saisi le lendemain. )

                    http://www.vie-publique.fr/actualite/dossier/traite-lisbonne/traite-lisbonne-reponse-trois-ans-impasse-institutionnelle.html


                    et avec le rattachement de la France avec l’Otan en 2009 :

                     ( Le 17 mars 2009, le parlement français a voté la réintégration du pays dans le commandement militaire intégré de l’organisation, réintégration avalisée au cours du sommet du soixantième anniversaire de l’OTAN qui s’est tenu à Strasbourg puis Kehl en avril 2009. )

                    http://www.ladocumentationfrancaise.fr/dossiers/otan/relations-france-otan.shtml

                    La boucle est boucler pour le grand traité PTCI.

                    Et ce n’est es pas l’éminent Raoul-Marc Jennar, docteur en sciences politiques, qui va proposer une alternative, il se contente juste de faire l’historique et que cela va changer pour l’ensemble de l’Europe.

                    Et ce ne sont pas non plus la kyrielle de partie fantoche qui vont changer les choses, pour une raison simple ceux qui ont une influence et qui présente aux élections vivent aux dépens de ses institutions et à l’occasion font alliances avec le Gouvernement où ont des sièges d’élus à UE .

                    Ou il faut bien reconnaître, qu’ils ne brillent pas pour mettre à mal les institutions Européens. comme par exemple Nigel Farage .

                    http://www.agoravox.tv/tribune-libre/article/nigel-farage-antonis-samaras-vous-42874

                    Mais plus tôt brille à des postes en vue comme José Bové, candidat pour succéder à Barroso.

                    http://www.liberation.fr/monde/2013/11/12/jose-bove-candidat-pour-succeder-a-barroso_946483

                    Je vous laisse déduire de la suite que cela va prendre, et comme vous êtes un bon entêter et un fin politique, il est vraisemblable que vous n’aller pas dévoiler les ultimes conclusion de tous ce grand cirque.

                    Et que vous allez encore vous fourvoyez avec le passe montage du FDG, Vert, Europe Écologie.

                    D’autres seront résolument pour la mie pain FN .

                    D’autres seront pour solution mitiger de l’UPR.

                    Et moi dans tous cela, et bien , j’attente l’improbable, car la véritable solution viendra toujours de l’épreuve et non d’une révolte de l’intolérable. 

                    Quand le vin est tiré, il faut le boire jusqu’à la lie !








                     


                    • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 11:31

                      soi meme

                      tout d’abord, je dois te remercier, car c’est le lien que tu avais proposé récemment ’quelque chose de sombre arrive« (je l’ai remis en lien à la fin de l’article) qui m’avait mis la »puce à l’oreille", même si j’avais déjà entendu parler du NOM a plusieurs reprises, lu des articles sur le sujet, 
                      et l’intervention de Raou-Marc Jennar m’a finalement poussé à proposer cet article
                      merci donc..
                       smiley

                    • soi même 20 janvier 2014 12:04

                      Merci Olivier pour ta franchises, on finira par s’entendre !


                    • gaijin gaijin 20 janvier 2014 12:22

                      salut olivier
                      comme il n’y a pas de mots pour exprimer a quel point tout cela m’ écoeure
                      ( et plus encore l’indifférence généralisée dans laquelle nous observons le bateau sombrer )
                      et que tu a très bien résumé les choses je me conterai d’une petite blague pour détendre l’atmosphère

                      deux femmes discutent :
                      mon mari me fait cocul dit l’une
                      a ben, répond l’autre, tu as bien de la chance moi il me fait partout .......

                       smiley


                      • soi même 20 janvier 2014 13:07

                        @ gaijin , l’humour est révolutionnaire, le rire est thérapeutique, tant que l’homme a la faculté de rire de soi même, l’Empire de Charles le Quints peut prendre des dimensions gigantesques, le Rire finira par le dissoudre !

                        Gardon l’Espoir, rien n’est jouer, souvenez vous la fin des Seigneurs des Anneaux.

                        http://www.dailymotion.com/video/x3xuhh_le-seigneur-des-anneaux-iii-le-reto_shortfilms

                        Le Mal s’entre dévore !


                      • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 13:12

                        bonjour Gaijin

                        elle est connue, mais elle mérite d’être re-proposée...
                         smiley

                      • gaijin gaijin 20 janvier 2014 13:21

                        soi même
                        oui bien sur je me souvient mais nous n’en sommes hélas pas encore là de l’histoire et je crains qu’il y ait encore des moments très sombres .......
                        sam gamegie  : « ......on aimerait bien sauter directement a la fin de l’histoire ..... »

                        olivier
                        oui je sais bien qu’elle n’est pas neuve mais va savoir pourquoi elle m’a parut appropriée .... smiley


                      • LEELOO Shawford43 20 janvier 2014 12:30

                        Hum je suis MDR smiley


                        Nan c’est juste parce que l’autre, ça m’étonnerait qu’elle soit très (d)étendue smiley smiley smiley smiley

                        • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 13:09

                          parkway

                          les trolls sont là, 
                          faut faire avec
                          parfois, je trouve ça amusant, 
                          parfois pas...
                          mais je ne veux pas perdre mon temps avec ça.
                           smiley

                        • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 13:10

                          merci joyeusetés

                          ceci dit, j’aimerais de temps à autre donner quelques bonne nouvelles...
                          ou aller dans du « plus léger »
                          ce que je vais faire prochainement.
                           smiley

                        • alinea Alinea 20 janvier 2014 13:46

                          Je vous le conseille à tous, bien qu’il date un peu :
                          http://www.youtube.com/watch?v=j0Zch-4sW0M

                          Merci Olivier pour ce salutaire rappel


                          • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 16:36

                            Alinea

                            merci, en moins de 2 minutes, tout est dit !

                          • gaijin gaijin 20 janvier 2014 17:03

                            oui bravo !
                             j’aime bien la notion qu’il introduit : un régime globalitaire ......


                          • alinea Alinea 20 janvier 2014 18:26

                            Bon ! en moins de deux minutes, ça m’a mis la puce à l’oreille.
                            J’ai besoin de repos, mais je vous propose le lien que je voulais mettre. prévoyez un petit coup à boire et de quoi grignoter ; ça dure plus de deux heures, mais jusqu’à ce jour, je n’ai rien vu de plus éclairant.
                            http://www.youtube.com/watch?v=GEA2Gwi-xig


                          • LEELOO Shawford43 20 janvier 2014 18:29

                            Bon jusqu’ici ce parti a au moins l’avantage d’être unitaire, et ça Olivier a pas mis deux minutes pour le voir. smiley


                            Parce qu’il en a vu le buddy, sur AV smiley smiley

                          • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 19:47

                            Alinea

                            merci... je vais bien pouvoir trouver deux heures pour le visionner.
                             smiley

                          • soi même 20 janvier 2014 20:10

                            Il y a réveil qui risque de faire des vagues.

                            https://www.youtube.com/watch?v=vK8lMGY9Cng#t=814


                            • joletaxi 20 janvier 2014 21:31

                              bonsoir ho Mage magnifique
                              salut les enclumes,

                              j’ai survolé...
                              je crains qu’une fois de plus vous retardez dans vos infos

                               spartacus a raison concernant les banquises
                              il se passe quelque chose de tout à fait curieux, la banquise arctique s’est reconstituée de manière tout à fait spectaculaire, la banquise antarctique atteint des records depuis les données satellites, et la surface totale des banquise est supérieure à ce qu’elle était au début de ces mêmes mesures, ce sont des faits incontestables, vérifiés, etcomme d’hab, les promoteurs de la poele à frire tentent d’abuser le monde, ce qu’ils font depuis 20 ans.
                              Mais bien sur, comme vous êtes le président honoraire à vie de la grande enclume, vous allez me ressortir un lien pourri qui dit le contraire.

                              Concernant les gaz de schiste,si vous avez lu l’article, et les commentaires, vous aurez remarqué que plusieurs intervenants, dont moi-même, avons demandé à plusieurs reprises des cas documentés de pollution des nappes phréatiques( de grâce ne nous reservez pas cette escroquerie de gazland) sans succès, et j’ai déjà eu cette démarche à plusieurs reprises sur d’autres articles.
                              La technique héritée des cocos, et mise en sauce verte, de répéter inlassablement un mensonge, même de façon imbécile est très productive, car Mme Michu a bien reçu le message.
                              sinon, concernant la démocfratie, cela doit faire plus de 2000 ans que l’on cherche,c’est pas le ;lutin casqué qui va avoir l’éclaire de génie.
                              Concernant l’Europe, bien que je partage vos vues sur un déficit de représentativité des structures actuelles, dites vous bien que nos critiques ne sont nécessairement partagées par les autres européens,ne prenons que par exemple nos vieux amis anglais.

                              Je vous l’ai déjà dit, j’ai vécu aux USA, et franchement, je ne vois pas en quoi la démocratie US est plus mauvaise que la nôtre, idem pour la qualité et le niveau de vie.
                              Si une plus grande intégration de nos systèmes peut amalgamer ce qui est le meilleur des deux systèmes, pourquoi pas ?
                              C’est d’ailleurs un paradoxe que de constater à quel point nous nous torturons à chercher des solutions qui sont déjà appliquées avec succès ailleurs( c’est vrai dans tous les domaines)

                              tiens, un petit truc qui va vous faire plaisir, rien avoir avec la fusion froide et autres gadgets de foire
                              http://www.enerzine.com/603/16801+des-millions-de-watts-generes-a-partir-dun-carburant-a-base-deau+.html

                              on va pouvoir stopper les hachoirs à oiseaux et les panneaux bandits,ce monde est passionnant


                              • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 22:18

                                @ tous

                                regardez ça... même pas 2 minutes de votre temps

                                • joletaxi 21 janvier 2014 12:50

                                  les ravages de la Corona sont terribles, cela met les fumerolles de Fuku au rang de pet de mouche.


                                • LEELOO Shawford43 21 janvier 2014 12:56

                                  Tant d’m, c’est idem, cocotte


                                • LEELOO Shawford43 21 janvier 2014 13:13

                                  (t’as pas l’intention de te continuer à te taper les corvées de chiottes, n’est ce pas ? smiley smiley smiley alors fais confiance à ma delorean smiley smiley )


                                • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 20 janvier 2014 23:11

                                  « La règle démocratique veut que les pays qui ont choisi cette voie soient gouvernés par ceux qu’ils ont élus. »


                                  Bonjour Olivier. C’est plutôt la règle de la « représentatie » que celle de la démocratie à proprement parlé. La règle démocratique voudrait que tous les citoyens votent eux-mêmes les lois de la cité. 

                                  • olivier cabanel olivier cabanel 20 janvier 2014 23:26

                                    gaspard

                                    oui, si tu veux... ce qui ne change rien au résultat final... non ?

                                     smiley


                                    • Hervé Hum Hervé Hum 21 janvier 2014 10:58

                                      Bonjour Olivier,

                                      il n’est pourtant pas difficile de contrer ce qui est en train de se mettre en place, seulement pour cela encore faut il prendre les choses dans le bon sens.

                                      Ainsi, il ne s’agit pas de s’opposer au NOM, mais de le prendre à son compte, après tout, les autres solutions sont aussi un NOM ! Tout comme il ne s’agit pas de s’opposer à la mondialisation, mais de la faire correspondre à ses propres attentes.

                                      En fait, la seule manière de s’opposer à cette hyper classe ou ploutocratie, est de reprendre à son compte tout ce quelle propose ! Car encore et toujours, sur le fond ils ont raison, la mondialisation est la seule solution d’avenir. Ils ont pris de l’avance à proposer leur solution, il faut donc proposer notre solution. Mais là, trop de divisions interdisent toute visibilité et crédibilité. Il manque donc un socle sur lequel tous les citoyens issus de la même classe sociale se retrouvent.

                                      Alors, on pourra appliquer la stratégie du retournement, chère à cette classe ou autrement dit, jouer à l’arroseur arrosé.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 11:27

                                        Hervé

                                        très bonne idée !
                                        je propose donc à tous les pourfendeurs du grand capital de créer un groupe de réflexion, composé de130 personnes, dont des scientifiques, des journalistes, des philosophes, des femmes et des hommes de toute confession, convaincus que le Monde pourrait être différent, un monde solidaire, de partage, de liberté, d’équilibre, de justice etc
                                        et qui se réuniraient secrètement dans un lieu à trouver.... afin de mettre en place des lobbys puissants qui œuvrent au sein du monde politique pour faire gagner leurs idées.
                                         smiley

                                      • LEELOO Shawford43 21 janvier 2014 11:58

                                        Salut Olivier, smiley


                                        profession de foi parfaite, je pourrais faire appel à vos services si un jour je venais à avoir besoin de quelqu’un pour écrire mes discours smiley smiley smiley

                                        Pour le reste, et pour parvenir à ça il faudrait peut être à tout le moins un plus petit dénominateur commun qui puisse se porter fort de garantir la probité de chaque « comploteur » auprès de tous les buddys. M’est avis.

                                        Bonne journée.

                                      • Hervé Hum Hervé Hum 21 janvier 2014 12:05
                                        je propose donc à tous les pourfendeurs du grand capital de créer un groupe de réflexion, composé de130 personnes, dont des scientifiques, des journalistes, des philosophes, des femmes et des hommes de toute confession, convaincus que le Monde pourrait être différent, un monde solidaire, de partage, de liberté, d’équilibre, de justice etc
                                        et qui se réuniraient secrètement dans un lieu à trouver.... afin de mettre en place des lobbys puissants qui œuvrent au sein du monde politique pour faire gagner leurs idées.

                                        Heu, s’il s’agit de reprendre la mondialisation avec le NOM à son propre compte, il ne s’agit pas de remplacer une dictature par une autre pour autant !

                                        La démocratie c’est la transparence à double sens, entre le citoyen et ceux à qui est confié l’appareil d’état. En fait, ce que tu dis ne peut pas marcher, parce que ces personnes ou une partie, seraient vite acheté par les autres.

                                        Non, il s’agit de deux procédé opposés touchant le même objectif, organiser la société mondialisé. L’un incarne les méthodes passés, basé sur le complot, la manipulation et la dictature d’une minorité sur une majorité et l’autre les méthodes d’aujourd’hui et future, basé sur la transparence du processus décisionnel, démocratique et tout aussi aristocratique que la première, sans héritage particulier, mais collectif, c’est à dire intergénérationnel.


                                      • Grandloup74 21 janvier 2014 22:00

                                        Pas d’accord !
                                         La mondialisation, même la « nôtre », ce n’est pas une bonne chose : L’uniformisation est un danger, une tristesse et n’offre plus d’alternative en cas d’erreur d’orientation. La diversité est source de richesse car elle présente plusieurs voies et possibilités d’adaptation à divers facteurs tels mentalités, us et coutumes particularités géographique ou climatiques etc. La mondialisation, c’est comme la pensée unique et une facilité à faire virer en bloc un marché vers des fins douteuses.
                                         Les peuples devraient être assez intelligents pour échanger de façon équitable et respectueuse des autres. S’ils ne le sont pas ( et c’est bien le cas) ce n’est pas en faisant un marché mondial qu’on règlera la question, bien au contraire on donnera plus de facilités aux requins et pourris de détourner un seul système du but de satisfaire les populations.
                                         La preuve, la volonté des mondialiste de supprimer l’axe de la résistance au nouvel,ordre que représentent (ou pour certains représentaient) la Libye, l’Égypte, l’Irak, l’Iran, la Syrie... La diversité les gêne...
                                         Quant à la démocratie il y a belle lurette qu’elle a disparu de la planète et puis, est ce un bien, où un QI d’huitre à la même voix qu’un homme avisé et informé civiquement ? Est ce efficace pour le bien de tous dans un système où la contre info règne et donne mles mauvais outils de réflexion au peuple ?
                                         A presse corrompue, démocratie illusoire.


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 22:19

                                        Hervé

                                        il s’agit surtout de faire vivre une démocratie horizontale, et non pyramidale, le pouvoir est la base, et au sommet on exécute....aujourd’hui, c’est exactement le contraire.

                                      • LEELOO Shawford43 21 janvier 2014 22:26

                                        Olivier, je peux vous assurer que c’est en train de changer.


                                      • Hervé Hum Hervé Hum 22 janvier 2014 01:08


                                        il s’agit surtout de faire vivre une démocratie horizontale, et non pyramidale, le pouvoir est la base, et au sommet on exécute....aujourd’hui, c’est exactement le contraire.

                                        Certes, mais comment organiser ce pouvoir de la base ?

                                        La démocratie est horizontale, mais son organisation est forcément pyramidale, pour la simple raison que certains produits ne peuvent pas être géré horizontalement, mais uniquement de manière pyramidal pour gérer de manière efficace et économique la production.

                                        Ce qui importe est donc comment organiser ce système pyramidal. Si celui ci peut être réduit à un strict rôle de régulateur, lorsque la prise de décision doit se faire dans l’instant, il doit aussi avoir un rôle décisionnaire. Ce qui fonde le pouvoir de la base est alors la transparence dans le processus décisionnel, car c’est à partir de lui que le pouvoir de contrôle s’exerce pleinement. Qui dit contrôle sous entendant bien évidemment, celui de sanction ou de récompense.

                                        Se greffe d’autres problèmes, comme rappelé par grandloup74


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 22 janvier 2014 11:47

                                        hervé

                                        non, l’organisation de la démocratie n’est pas automatiquement pyramidale...
                                        il existe déjà des réseaux de partage d’information, de partage de pouvoir, qui fonctionnent horizontalement... sel, jardins partagés, y compris partage énergétique...
                                        on n’est pas obligé de toujours centraliser...

                                      • trevize trevize 22 janvier 2014 17:55

                                        Ce petit fil de commentaire est ce que j’ai lu de plus intéressant et sensé depuis longtemps !
                                        Si on reprend le sens exact des mots, le nouvel ordre mondial, ça signifie simplement que de nouvelles règles se mettent en place.

                                        @Grandloup74, ne confondez pas mondialisation et uniformisation, ou pensée unique ! bien sûr, si on veut parvenir à s’entendre, il faut un minimum d’uniformité, un socle, un sens commun, mais il n’est pas question de créer une humanité de clones réduits à ce seul socle, en dehors de ces règles communes chaque individu possède sa liberté d’action. Une autre façon de le dire : l’inverse de la mondialisation, l’ancien système des états-nations, n’est pas garant de diversité, il n’est qu’une juxtaposition de systèmes qui imposent une pensée unique en leur sein, et qui présente de gros inconvénients, le plus flagrant étant que lorsqu’un état devient un peu plus fort que ses voisins, il tente de leur imposer sa pensée unique.
                                        D’ailleurs, lorsque vous fustigez les « QI d’huître », vous vous contredisez, ces derniers font parti de la diversité, on dirait que vous appelez de vos voeux une nation où toute la population serait au même niveau d’intelligence... Nous avons tous nos qualités, et même un « QI d’huître » peut en apprendre au plus intelligent des hommes, du moment que celui-ci sait faire taire ses préjugés pour écouter.

                                        @Olivier et Hervé (et les autres aussi bien sûr)
                                        Un système horizontal, c’est un peu aussi la définition de l’uniformité... Et c’est nier l’évidence que de vouloir affirmer que nous sommes tous parfaitement égaux. Mais entre un système horizontal et une pyramide si pentue qu’elle en devient verticale, il y a sûrement un juste milieu ! 

                                        En fait, pour moi le système idéal serait plutôt de forme sphérique, sans savoir dire si les meilleurs se trouveraient au centre ou à la périphérie ; ce qu’il y a de sûr, c’est que les liens qui formeraient cette structure seraient beaucoup plus lâches que dans notre société actuelle, la place de chaque individu serait constamment remise en question, et cette place refléterait enfin la valeur de chaque individu, au contraire de notre système où c’est la place d’un individu qui détermine l’ensemble des actes qu’il a la liberté d’effectuer.

                                        Et on s’en rapproche en fait, petit à petit, ça va pas très vite parce qu’on n’a pas bien compris encore ce qui se trame, mais quand nous arriverons à faire taire notre peur de l’inconnu, nous pourrons mieux coordonner nos actions et le mouvement va s’accélérer. La route a été longue, des milliers d’années de labeur et de malheurs, mais on voit enfin la lumière au bout du tunnel. L’humanité toute entière est en train de s’éveiller, et ce réveil part de tous les niveaux inférieurs de la pyramide, il crée une vague que les puissants là-haut ne pourront pas arrêter, malgré tous les moyens qu’ils mettent en oeuvre, et ils le savent très bien d’ailleurs, car, l’histoire le leur a appris, rien n’est éternel, et on ne peut pas imposer indéfiniment un ordre au chaos, c’est du chaos que naît l’ordre. Nous avons dépassé le point de non-retour, plus ils tentent de nous imposer leur système, de nous figer, et plus nous nous agitons, et plus leurs efforts sont vains.

                                        L’humanité s’est rassemblée, compressée, jusqu’à un point qui est intenable, nous avons créé une sorte de big-bang à l’échelle de notre espèce, et le temps de l’explosion, de la dispersion, de la décentralisation, est tout proche !


                                      • olivier cabanel olivier cabanel 22 janvier 2014 18:04

                                        Trevize

                                        comme vous, j’ai trouvé les commentaires qui ont suivi l’article particulièrement intéressants... je profite de l’occasion pour remercier sincèrement tous ceux qui y ont contribué.

                                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 janvier 2014 11:34

                                        Non seulement les peuples ne seront pas consultés, mais les Parlements nationaux non plus.

                                         De toute façon, les gouvernements n’ont pas accès aux documents en discussion entre la Commission européenne et Washington. C’est top secret !

                                        Pour échapper à cette dictature, il n’y a qu’une seule solution, sortir de l’ UE par l’article 50.

                                        Dès le dossier de sortie déposé, il devient possible d’œuvrer en dehors des Traités européens : remettre en place les régulations, le contrôle des capitaux, le franc, les frontières, la Banque de France et ses prêts à taux 0% etc.

                                        Ce que les Traités ont défait, la souveraineté peut le refaire.

                                        Tous les pays du monde défendent leurs intérêts, seuls les pays de l’ UE ne doivent pas le faire.

                                        Programme de Libération Nationale

                                        Voici les monnaies en francs prévues par l’ UPR


                                        • joletaxi 21 janvier 2014 12:48

                                          bonsoir ho Mage magnifique
                                          salut les enclumes,

                                          aïe aïe ,je me doutais bien qu’un site « durable » n’était pas fiable

                                          http://www.villagevoice.com/content/printVersion/218515/

                                          bon on va encore un peu attendre pour fermer fesseheim.

                                          tiens, un truc qui me turlupine

                                          on a droit à des tas d’anecdotes sur les frasques de notre lutin à scooter,et on parle beaucoup de valérie, de la gayette, de la ségo, mais jamais d’ Hidalgo ?

                                          Se pourrait-il que sa liaison présumée( avec enfant, ce qui niveau présomption enlève un doute sur la nature de la liaison supposée, quoique) soit se ce que l’on appelle un hoax ?

                                          Car si cela se révèle vrai, la censure volontaire de la presse pour ne jamais citer la figure de proue de l’arche de Noe aurait quelque chose de scandaleux non,au moment de la campagne municipale ?

                                          Vous qui êtes au courant de tous les bruits de couloir de la planète, vous en savez plus ?


                                          • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 22:17

                                            jo,

                                            au lieu de fouiller dans les slips de la république, vous feriez mieux de vous préparer, ils annoncent la neige, et vos échecs en matière de bonhommes de la même matière pourraient se transformer en victoires, si vous aviez un tant soi peu le sens des priorités.
                                             smiley

                                          • Zobi Zobi 21 janvier 2014 13:12

                                            200 ans d’hypocrisie
                                            en musique par les Négresses Vertes :



                                            Paroles :

                                            Quoi ? cette horde d’anthropophage 
                                            que l’enfer vomit de son flanc,
                                            moi j’ai le meurtre et le carnage,
                                            elle est couverte de ton sang. 
                                            Devant ces urnes de la patrie, 
                                            elle assassine les enfants 
                                            et médite une boucherie
                                            digne de tes représentants.
                                            La nature avec vous conspire
                                            contre tous les conspirateurs,
                                            partout la tyrannie expire, 
                                            partout nos drapeaux sont vainqueurs.
                                            Le statutaire a pris la fuite, 
                                            nous abandonnant ces vaisseaux
                                            et la terreur marche à sa suite,
                                            digne compagne des bourreaux.

                                            La révolution mon fils,
                                            si t’as quelque chose entre les cuisses, 
                                            c’est un devoir et non pas un sacrifice.

                                            Avant deux siècles de sursis , 
                                            la saloperie refait surface.
                                            La royauté n’est plus ici 
                                            mais la bourgeoisie la remplace.
                                            Quand cela va bien, 
                                            cela ne va qu’un temps,
                                            Le peuple atténue ces grimaces
                                            et ce qu’on appelle gouvernement
                                            fait régner la lutte des classes.
                                            Une remise en question mon fils,
                                            si sans (600) culottes n’est pas factice,
                                            c’est ton devoir d’appliquer la justice..........

                                            Réveilles toi peuple de frères, 
                                            et frappes ces affreux tyrans
                                            qui sans pitié de ta misère 
                                            te font languir droits, deux enfants. 
                                            (c’est la doucement tout seul)
                                            Réveilles toi je le répète, 
                                            de la foudre, elle me tondra.
                                            Elle compte deja sur leur tête 
                                            et bientôt les écrasera. 
                                            La révolution mon fils, 
                                            si t’as quelque chose entre les cuisses,
                                            c’est un devoir et non pas un sacrifice. 
                                            Une remise en question mon fils
                                            si sans (600) culottes n’est pas factice, 
                                            c’est un devoir d’appliquer la justice......

                                            • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 23:04

                                              Zobi

                                              super....
                                              merci.
                                               smiley

                                            • eau-du-robinet eau-du-robinet 21 janvier 2014 21:07

                                              Bonjour Olivier,

                                              j’espère qu’on verra de plus en plus d’articles sur la dénonciation des dangers du TAFTA dans la presse libre, car beaucoup de gens n’ont même pas attendu parler du ’’grand marché transatlantique’’ !

                                              Le TAFTA c’est en soit déjà une affaire dans l’affaire !
                                              Je m’explique :
                                              L’Europe est entrent de nous ’’vendre’’ aux multinationales ! C’est une trahison sans précédent qui est comparable à une ’’ HAUTE TRAHISON ’’.

                                              Ça c’est la première affaire.

                                              Puis la deuxième affaire est le TAFTA lui même qui est concocté par des gens du secteur privées, donc des gens non élus ! L’intérêt public n’existe pas dans ce projet d’où aussi une ambiance du secret au tour de l’élaboration des textes qui vont profondément modifier notre avenir.

                                              Il existe une relation entre le projet Européen et le TAFTA ... mais la quelle ?

                                              La vrai nature du projet Européen à trouvé son origine dans les années 50 sous l’initiative américaine par intermédiaire de son agence CIA ! 

                                              Selon une révélation faites le 19 septembre 2000 dans le Daily Telegraph, le quotidien le plus vendu au Royaume-Uni, un journal conservateur et Euro-critique, la communauté des services secrets américains à mené une campagne, tout au long des années 50 - 60 enfin de promouvoir l’unification européenne.

                                              Le rôle des États-Unis fut camouflé comme pour une opération secrète. L’argent de l’ACUE (Americain Comite for United Europe) provenait de fondations Ford et Rockefeller, aussi bien des milieux d’affaires ayant des liens étroites avec le gouvernement américain.

                                              Olivier, c’est le moment de citer un extraît de votre article :

                                              — début de citation —
                                              il s’agit de mettre en œuvre ce qui était l’espérance formulée par David Rockefeller le 1er février 1998 dans Newsweek : transférer le gouvernement des peuples au secteur privé (…) et transférer la définition de la norme au secteur privé ».
                                              — fin de citation —

                                              Tiens en encore un certain Rockefeller ...

                                              Maintenant le projet Européen arrivé à son terme final, enfin demain en 2015, celui de annexion de l’UE aux États-Unis. L’Europe sera soumise aux dictats des lobbys américano-sionistes !

                                              Il faut empêcher ce projet diabolique qui vas nous confisquer le peut de ’’ démocratie ’’ qui nous reste !

                                              Pourquoi l’UPR va-t-elle présenter des listes aux élections européennes de mai 2014 ?


                                              • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 22:14

                                                eau du robinet

                                                oui, il est probable qu’avec les réseaux, il pourrait naitre bientot une opposition structurée à cette saloperie qu’ils essayent de nous faire dans le dos.
                                                à+

                                              • LEELOO Shawford43 21 janvier 2014 23:16

                                                Tu m’étonnes Normal 1er, on dit même que les coccinelles auraient leurs antennes reliées vers le Mother Ship smiley smiley smiley


                                              • béatrice 21 janvier 2014 22:51

                                                Pour ceux qui ont la flemme de lire et qui se souviennent de Susan George lorsqu’elle était au mieux de sa forme.
                                                http://www.youtube.com/watch?v=Srtjd4RRN2E#t=165


                                                • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 23:28

                                                  oui béatrice, rien de nouveau sous le soleil, tout était déjà dit, et depuis longtemps...

                                                  merci

                                                • LEELOO Shawford43 21 janvier 2014 23:10

                                                  Cher Olivier,

                                                  n’ayant pas eu une seule réponse de votre part (et encore aujourd’hui en matinée) depuis un sacré bail (et que je sache, sauf un mini tacle sur la suffisance que peuvent prendre parfois certain auteurs patentés d’AV, y’avait que des écrits sympa voire laudateurs à votre enseigne de ma part), j’en déduis donc que je pisse dans un violon.

                                                  Sachez que je serai me souvenir de ce manque d’égard.


                                                  • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 23:26

                                                    schawford

                                                    ne me faites pas de procès d’intention... je n’ai pas lu la moindre question dans vos commentaires, du moins, relative au contenu de l’article.
                                                    sinon, je me serais fais un plaisir d’y répondre.

                                                  • LEELOO Shawford43 21 janvier 2014 23:33

                                                    Désolé lors Olivier, j’ai fait mon droopy alors.
                                                    Bon je vous dirai par contre clairement que je ne suis pas dupe ni de ce que vous m’avez répondu, ni de ce que je vous ai écrit et qui suscite votre réponse.

                                                    Bonne soirée.


                                                  • Arnaud69 Arnaud69 21 janvier 2014 23:22

                                                    Olivier

                                                    Tu penses être cocu de la démocratie depuis quelle date au juste ?
                                                    Quand tu seras assis tu liras ça.
                                                    (je ne suis pas entré dans le détail, j’ai mis des décennies à digérer tous les détails..)

                                                    Si tu en avait conscience on peut remonter à beaucoup plus loin, ce qui se passe aujourd’hui s’est initié bien en amont..
                                                     


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 21 janvier 2014 23:27

                                                      Arnaud

                                                      merci de ce lien.
                                                      il ouvre un joli champ de réflexion.

                                                    • Arnaud69 Arnaud69 22 janvier 2014 00:19

                                                      Olivier 

                                                      Si j’ai le temps je te scannerai des passages de livres contemporains mais également très anciens, tu comprendras que ce qui se passe a été soigneusement préparé.

                                                      Les malades qui mènent la danse sont plus croyants que tu ne le sera jamais, même s’ils se disent « athées » . Ils croient simplement en un être inavouable un certain « porteur de lumière de la connaissance » (sic) .

                                                      Le plus drôle c’est qu’ils ont toujours le même mode opératoire pour détruire les religions des trois autres : Infiltration, dérives, discrédit, mise en scène du ridicule, irrespect.

                                                      Pour les Chrétiens ça a été fait il y a longtemps, pour les Musulmans c’est en cours de réalisation avec ses infiltrés et les faux Musulmans.( breveté, Musulman le jour et je ne sais quoi la nuit..) 

                                                      Pour le Judaïsme c’est en cours, les partisans de la kabbala et du Zohar ont le vent en poupe, les Juifs intègres beaucoup moins.

                                                      C’est très pratique d’avoir précédé dans cet ordre, très « malin », sachant que le Zohar et la Kabbala sont parties intégrantes de la future religion mondiale. On se croirai revenu il y a 2000 ans mais cette fois en plus hard-rock. Welcome to babylone ! (bonne chance)


                                                    • olivier cabanel olivier cabanel 22 janvier 2014 07:47

                                                      Arnaud

                                                      ok, je prends...
                                                      j’aurais surement l’occasion d’en proposer un article plus tard.
                                                      merci

                                                    • Arnaud69 Arnaud69 22 janvier 2014 13:33

                                                      @ Olivier

                                                      Suite aux documents que tu as déjà en main, capital pour comprendre certaines choses et comment ça va se dérouler :
                                                      Technique habituelle depuis le roi david le sdf éleveur de chèvres : Pousser les gens à s’entretuer pour rafler la mise.
                                                      C’est pour ça qu’il y a plus de juifs en Europe qu’en Israël, ça leur permet de foutre la merde entre les communautés.

                                                      Depuis quand est-ce que historiquement ça a commencé, qui sont les couards de franc maçons. (note bien qu’on retrouve les mêmes familles oligarchiques impliquées...)


                                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 22 janvier 2014 19:12

                                                      Arnaud,
                                                      Vous avez raison de rappeler à chaque commentaire les méfaits des Croisades et de l’ Inquisition, ainsi que le rôle de notre Sainte mère l’Eglise dans la découverte des Amériques, la controverse de Valadolid, la colonisation, la lutte contre les Protestants et les Cathares, et qu’à la veille de la Révolution ses biens correspondaient à 10% du PIB en France ...

                                                      Sans vous, nous serions perdus.

                                                      J’allais oublier, il semble que la Banque du Vatican soit un paradis fiscal, mais ne le répétez pas. Et des millions auraient été blanchis...
                                                      Chacun ses pauvres...


                                                    • Arnaud69 Arnaud69 23 janvier 2014 01:27

                                                      @ Fifi jambes en mousse

                                                      Merci de ne pas essayer de me faire passer pour le Catholique que vous savez très bien que je ne suis pas  : Essaye encore, à force d’insister en plus des « jambes en mousse » tu auras « une volée de canards qui te suivra partout tout le temps »

                                                      Và jouer avec tes couettes si c’est tout ce que tu as sous le coude.  smiley


                                                    • Abonchatbonrat Axe du Mâle 22 janvier 2014 09:32

                                                      Actuellement, la seule solution, pour se réapproprier la démocratie, serait paradoxalement de cesser d’alimenter la machine politicienne qui l’a tuée : à savoir l’abstention massive. Mais la société française est à la fois trop éclatée, résignée et pas assez volontaire pour prendre conscience qu’elle dispose de ce fantastique levier de chantage.


                                                      • olivier cabanel olivier cabanel 22 janvier 2014 10:50

                                                        axe

                                                        oui, bien sur, à condition que les votes blancs puissent être comptés... 
                                                        ne pas y aller c’est laisser la chaise vide, ça peut créer un « émoi », mais ils mettront ça sur le dos de la « mauvaise citoyenneté »...

                                                      • kéké02360 22 janvier 2014 10:47

                                                        Urgent , à partager + + + + + + + +

                                                        http://www.reporterre.net/spip.php?article5300 

                                                        http://www.reporterre.net/spip.php?article5027 

                                                        COMMUNIQUE DE PRESSE

                                                        DES PAYSANS ET DES PAYSANNES JEÛNENT

                                                        POUR INSCRIRE L’EXCEPTION AGRICOLE DANS LA LOI CONTREFAÇON

                                                         

                                                        Une centaine de paysan(ne)s de la Conf’ a pris possession tout à
                                                        l’heure de l’immeuble du GNIS (Groupement National Interprofessionnel
                                                        des Semences), 44 rue du Louvre, à Paris. Nous demandons qu’une
                                                        exception agricole soit ajoutée au texte de la loi Contrefaçon qui
                                                        sera votée le 4 Février. La reproduction par des paysans de leurs
                                                        semences, de leurs animaux et de leurs préparations naturelles ne doit
                                                        pas être considérée comme une contrefaçon. C’est le métier de paysan
                                                        que ce texte remet en cause. Des paysans jeûnent à partir de ce soir
                                                        pour obtenir une décision politique allant dans ce sens.

                                                        Avec cette loi, les paysans qui voudront produire leur propre semence
                                                        seront sous la menace constante de poursuites en contrefaçon, saisie
                                                        voire destruction de leurs récoltes. Pour y échapper, ils devront
                                                        prouver qu’ils n’ont reproduit aucune variété protégée et que leur
                                                        semence n’a été contaminée ni contient naturellement un gène breveté.
                                                        Et il en sera de même pour les animaux ou encore pour les ferments,
                                                        levures et autres micro-organismes porteurs de gènes brevetés.

                                                        L’objectif de ce texte est de permettre aux industriels semenciers de
                                                        s’enrichir en étant les seuls à détenir le droit de vendre ce qui est
                                                        indispensable aux paysans et à la nourriture des populations : les
                                                        graines, les plants, les semences animales, les ferments et levures…
                                                        Tous ces éléments seront donc désormais dans les seules mains des
                                                        industriels. Or, échanger, ressemer, sélectionner, ou élaborer ses
                                                        ferments, levures et autres préparations naturelles, c’est ce que font
                                                        les paysans depuis des millénaires, c’est l’essence même de leur
                                                        métier. C’est aussi la base de la biodiversité et le fondement de
                                                        l’agro-écologie. Le droit des paysans sur les semences, c’est le droit
                                                        à l’alimentation pour tous ! Nous ne nous laisserons pas faire !

                                                         

                                                        CONTACTS :

                                                        _GUY KASTLER, RESPONSABLE DE LA COMMISSION SEMENCES, JEÛNEUR : 06 03 94 57 21_

                                                        _JOSIAN PALACH, SECRÉTAIRE NATIONAL EN CHARGE DU PÔLE ENVIRONNEMENT :
                                                        06 86 16 57 26_

                                                        _LAURENT PINATEL, PORTE-PAROLE NATIONAL : 06 80 58 97 22_


                                                        • Klisthène 2017 Kxyz 22 janvier 2014 12:46

                                                          comme toujours cher Olivier pertinence et impertinence..
                                                          osez écrire que nous ne sommes pas en démocratie mais où va t on..
                                                          les Français adorent leur monarque r« républicain » ils adoubent avec zèle les plus corrompus as tu fait l ’ expérience de l’ engagement plitik dans un parti..
                                                          c ’est édifiant pour ne pas dire confondant de désolation..
                                                          les fils de bourgeois on tué le père - on s’emmerdait sous Gaulle de.pour choisir tonton dont chacun connait l ’exemplarité..
                                                          Chichi fils caché de De Gaulle je devrais dire de marie france Garaud ,valet de la bank worms avait osé refusé de s’allier aux Bush er président des cow-boys osant même demander au peuple ce qu’il pensait de cette constitution européenne..
                                                          son manque d’audace fit le lit d ’un nabot surexcité et complexé d’ une fortune qui avait été incapable de créer, ayant oublier de préparer sa succession .Flamby lui succédant face aux bling bling devenu indécent en cette période de « crise » , explosion du monde capitaliste en phase en finale..
                                                          les français oseront le courage et l ’audace pour redonner à notre si chère France pour fonder une 6éme Républik digne de celle qui existe à nos frontières
                                                          oserons t il de repenser leur vie de citoyen et pas uniquement de consommateurs manipulés et spoliés..
                                                          oseront ils de fonder une Républik équitable..et fraternelle
                                                          pour cela faudrait qu ’il éteignent leur télévision et relise la Boétie et guy de Debord comme liminaire ..et
                                                          A la st Vincent rêves de ces vents ..
                                                          Comme disait Sénèque ’ il n ’ y a pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va.."
                                                           à lire ce que je lis ici et ailleurs , à entendre ce que j ’ entends , je ne crois pas que les causes de nos échecs soient bien comprises..
                                                          mais je veux bien me tromper..


                                                          • olivier cabanel olivier cabanel 22 janvier 2014 13:17

                                                            kxyz

                                                            joli résumé en forme d’analyse que j’approuve.
                                                            il serait temps que nos sœurs et nos frères se réveillent pour donner vie à une vrai démocratie.
                                                            mais de toutes façons, c’est déjà en marche...
                                                            ils prennent leur liberté, et organisent en réseau la résistance nécessaire.
                                                            c’est la seule solution (ou du moins l’une des meilleures)
                                                             smiley


                                                            • alban08200 23 janvier 2014 00:03

                                                              Excellent article, il est vrai que les preuves d’une institutionnalisation d’un nouvel ordre mondial commencent à s’accumuler !

                                                              Dés la fin de la seconde guerre mondiale je pense, que dans l’esprit des rédacteurs de la charte des nation unies, cette idée d’une gouvernance mondiale n’était plus une utopie, mais un projet concret. L’opportunité était trop belle d’accélérer ce processus, de pouvoir enfin promouvoir le doux rêve de la multitude des cercles influents des élites poltico-financières des sociétés occidentales : un monde sous contrôle.
                                                              Il me semble que depuis les années 1990, ceci s’est encore amplifié, avec un rôle croissant des banques centrales, des organisations internationales comme le FMI...Mais aussi d’une véritable institutionnalisation d’une oligarchie, non élue, chargée d’accélérer le mouvement de globalisation. Preuve en est si le faut, ce qu’il s’est produit avec le pied de nez des dirigeants de l’UE aux peuples européens, qui ont rejeté le traité de Lisbonne, et qui ont vu leur souveraineté anéantie. Ou encore les accords actuels transatlantique qui vont renforcer cette centralisation d’un pouvoir global qui existe déjà de facto.
                                                              Le nouvel ordre mondial est déjà la, bien installé, quasi légitimé, adoubé par la classe politique dite de « gouvernement », les hauts fonctionnaires des banques centrales, institutions internationales, eux même contrôlés par les vrais dirigeants de ce monde : les élites de la finance internationale. 
                                                              L’ONU d’ailleurs ne joue plus véritablement son rôle premier de maintien de la paix ( les conflits et les accords diplomatiques se décident ailleurs, cf la conférence de Genève 2), en revanche elle s’est donnée une nouvelle mission : promouvoir une gouvernance mondiale.


                                                              • BA 26 janvier 2014 10:28

                                                                Au Royaume-Uni, les LibDems sont un parti libéral, classé à droite. Les LibDems sont un parti favorable à la construction européenne.

                                                                 

                                                                Le Parti Travailliste est un parti classé à gauche, et il est lui-aussi favorable à la construction européenne.

                                                                 

                                                                Coup de tonnerre ! Les LibDems et le Parti Travailliste viennent de faire alliance à la Chambre des Lords pour empêcher l’organisation d’un référendum sur l’Union Européenne !

                                                                 

                                                                C’est encore un coup d’Etat anti-démocratique.

                                                                 

                                                                C’est le dernier exemple en date qui confirme que la construction européenne est anti-démocratique.

                                                                 

                                                                La construction européenne s’éloigne de plus en plus de la démocratie.

                                                                 

                                                                La construction européenne se rapproche de plus en plus de la dictature.

                                                                 

                                                                Samedi 25 janvier 2014 :

                                                                 

                                                                Coup de frein pour le projet britannique de référendum sur l’UE.

                                                                 

                                                                Le texte prévoyant l’organisation d’un référendum sur une sortie de l’UE du Royaume-Uni d’ici à 2017 est menacé de ne jamais voir le jour. La Chambre des Lords a décidé de le renvoyer devant la chambre basse du Parlement.

                                                                 

                                                                Les conservateurs ont accusé leur partenaire de coalition les LibDems et l’opposition travailliste de vouloir « tuer » le projet de loi soutenu par le Premier ministre David Cameron. Les deux partis sont opposés au référendum.

                                                                 

                                                                Après avoir franchi le 10 janvier son premier obstacle à la chambre haute du Parlement britannique, le texte a subi vendredi un spectaculaire coup de frein. Une majorité de 87 Lords a demandé, au cours d’un débat houleux, d’amender la question posée par le référendum (Pensez-vous que le Royaume-Uni doit rester membre de l’Union européenne ?).

                                                                 

                                                                Le parlementaire conservateur Bill Cash a d’ores et déjà estimé que le projet de loi était « mort », regrettant la guérilla menée par les travaillistes et les libéraux-démocrates. "Même s’ils n’osent pas l’admettre, ils ne pensent pas que le peuple britannique doit avoir son mot à dire", a également fustigé Lord Hill, leader des Tories à la chambre haute.

                                                                 

                                                                http://www.romandie.com/news/n/Coup_de_frein_pour_le_projet_britannique_de_ referendum_sur_l_UE99250120140145.asp

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès