Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Les Etats Unis d’Europe... 20 Ans après

Les Etats Unis d’Europe... 20 Ans après

Depuis le Traité de Maastricht qui établit une citoyenneté Européenne et les bases d'un état européen, les écoliers français apprennent en classe de 3eme les institutions, l'histoire et le fonctionnement général de l'Union Européenne. Mais force est de constater que les beaux idéaux scolaires qui sont si chers aux dirigeants nationaux et européens laissent perplexes les élèves devenus grands qui ne peuvent voir dans l'Europe des années 2010 qu'une assemblée de pays cherchant à protéger leurs propres intérêts...

Automne 2011, le Royaume-Uni de David Cameron fait cavalier seul en choisissant de ne pas suivre ses partenaires européens sur la politique européenne commune : "Ce qui est sorti n'était pas dans l'intérêt de la Grande-Bretagne, donc je ne l'ai pas accepté". Le processus est bloqué une fois de plus.

Les rêves d'Etats-Unis d'Europe nés après la Seconde Guerre Mondiale, portés par Monnet, Schuman ou encore évoqués par Churchill se sont concrétisés en 1992 quand pour la première fois les bases d'un Etat Européen sont posées, avec la mise en place d'une citoyenneté, de représentants élus, d'un Hymne... Jusqu'alors alliance économique, l'union devient politique et propose une alternative à une Europe dont l'influence internationale décline aussi bien politiquement que du point de vue commercial. Pour la première fois un embryo d'armée européenne est mis en place entre l'Allemagne tout juste réunifiée et la France : le Symbole est fort . En 1992 donc tout pousse à espérer que demain nous serons tous citoyens d'un état de type fédéral, la Guerre Froide est achevée, le contexte économique des années 1990 est bon : l'Union Européenne est vectrice de solutions de tout les points de vue ...

Mais... 20 ans après, un système très libéral s'est mis en place distribuant les directives qui contraignent les petits producteurs à toujours plus s'équiper pour continuer à exercer, des dirigeants non élus dirigent l'Union qui après le Traité de Lisbonne de 2007 s'est encore complexifiée dans ces institutions en les rendant imcompréhensible pour le commun du peuple. Ce peuple dont les préoccupations ne sont clairement pas européennes on a pu entendre récemment en France "On paiera pas pour les Grecs !" le président Sarkozy a du justifier le prêt à la Grèce en expliquant que nous feront du profit sur leur dos. L'Euro, belle initiative issu de Maastricht a été utilisé de sorte de favoriser les exportations de biens chers spécialité d'un unique pays membre...l'Allemagne, plombant au passage les exportations bon marché des autres. La politique étrangère n'a jamais été commune comme avec le fiasco de l'Irak ou les membres se sont déchirés pour savoir si il falllait intervenir avec les Etats Unis...Les expulsions de Roms en France (Pourtant citoyens de l'Union !) ont été un exemple de l'état d'esprit des citoyens Européens tous Unis dans l'adversité (théoriquement). Sans parler de la fin de la république en Hongrie. Tout ces exemples sont les promesses d'avenir d'un pays qui n'a jamais pu dépasser le stade de projet par manque de volonté commune réelle. L'avenir de la France sera peut être d'être partagé avec ses voisins pour que l'idéal et la place que nous occupons soit durable et pérenne mondialement entre une Amérique déclinante et une Asie qui se réveille.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 16 janvier 2012 11:26

    . Vingt ans après la chute de l’URSS, et l’agonie de l’euro, une nouvelle chute se dessine : celle du monde occidental tel qu’on l’a connu jusqu’à présent....
    Voir :
    http://2ccr.unblog.fr/2012/01/14/la-fin-des-certitudes/


    • kev46 kev46 16 janvier 2012 13:14

      Tib, comme tu dis, on nous apprend soi disant l’histoire de l’UE à l’école.
      Hors, on ne nous dit pas tout. D’ailleurs la plupart des prof ne le savent pas.

      L’UE n’est pas une initiative européenne mais de la CIA. C’est un journaliste de telegraph (journal britannique sérieux) qui a eu l’idée d’aller fouiller dans archives déclassifier des USA.
      http://www.u-p-r.fr/actualite/europe/des-federalistes-europeens-finances-par-des-chefs-de-lespionnage-americain

      Si l’on ne comprend pas les institutions, et qu’elles sont comme elles sont, c’est pour que les américains puissent contrôler le mieux possible l’UE.

      Les USA sont le syndic de la co-propriété européenne qu’est l’UE. Ils choisissent le président http://www.mediargus.be/flanderstoday.admin.fr/rss/24083620.html?via=rss&language=fr, 10 commissaire sur 27 ont fait leurs études aux USA dont le président de la commission baroso qui a d’ailleur eu une bourse de l’otan http://ec.europa.eu/commission_2010-2014/president/pdf/cv_2010_president_fr.pdf

      Vous qui voulez vous destinez à une carrière de journaliste, je vous invite à regardez ces conférences qui vous apporteront une autre vision du monde avec plein de faits caché par les médias. De plus, cela vous apportera une nouvelle vision de l’économie que vous apprenez.

      Je vous conseil la guerre économique

      http://www.u-p-r.fr/conferences-en-ligne


      • rmusic Mahler 16 janvier 2012 16:01

        « L’UE n’est pas une initiative européenne mais de la CIA. C’est un journaliste de telegraph (journal britannique sérieux) qui a eu l’idée d’aller fouiller dans archives déclassifier des USA. » Tout à fait et il y’a même la revue historia qui le confirme. Sinon certains livres d’Histoire sur jean Monnet par les européistes montre qu’il était bien dans la main des USA(quand on enlève leur verbiage) ou bien qu’il y’a une collaboration mais dans tous les cas on voit qu’il y’a un rôle important des américains.

        Pour la CIA on ne le dit jamais mais c’est une pure création de wall street, ça permet de voir qui était réellement aux manettes dans l’unification de l’Europe.


      • Leviathan Leviathan 16 janvier 2012 13:33

        Tout à fait, d’ailleurs tout ce que raconte François Asselineau se trouvent également dans les livres suivants :
        - « Faits et chroniques interdits au public - Tome 1 » de Pierre Faillant de Villemarest.
        - « Faits et chroniques interdits au public - Tome 2 : Les secrets de Bilderberg » de Pierre Faillant de Villemarest.
        - « Faits et chroniques interdits au public - Tome 3 : La Trilatérale » de Pierre Faillant de Villemarest.
        - « La véritable histoire des bilderbergers » de Daniel Estulin.
        - « Rencontres au sommet » de Michael Gama.
        - « La marche irrésistible du nouvel ordre mondial » de Pierre Hillard.


        • Tib’ 16 janvier 2012 19:22

          Je n’ai pas écris un article anti européen et je pense que l’UE est une chance pour l’Europe et un espoir de paix.

          Je regrette seuleument la direction prise par l’Union. Mais je n’ai pas écris que la france devait quitter cette instance.


          • rmusic Mahler 16 janvier 2012 21:24

            Malheureusement l’UE n’est pas une chance pour l’Europe mais le contraire, elle est son asservissement aux États unis et aux marchés. L’UE nous entraîne de plus en plus vers la guerre et génère la haine envers les peuples européens entre eux. La direction prise par l’UE n’est qu’une conséquence logique du vice de sa création de départ(USA). Quant à la paix c’est l’équilibre de la terreur qui l’a permise. De toute façon maintenant les peuples n’aspirent qu’à la paix.


          • raymond 16 janvier 2012 20:52

            Bsr Tib’ vous avez raison le problème n’est pas la belle idée d’Europe, mais celui du mauvais ciment utilisé et de la technique des maçons, il faut calibrer et ajuster les blocs avant de les unir, cela tombe sous le sens depuis plus de 5000 ans. Même Delors et VGE le reconnaissent, merci de votre article


            • scripta manent scripta manent 18 janvier 2012 12:17

              Bonjour Raymond, et merci pour lui.
              Pour une fois que nous avions une contribution de la jeune classe aspirant à ce que le projet européen renaisse de ses cendres, les réactions n’ont pas été à la hauteur de cette généreuse spontanéité.
              Message aux eurosceptiques : oui, l’Europe actuelle n’est pas celle que nous voulons. Et alors ? La France n’a pas non plus été toujours exemplaire. Elle existe quand même.
              Tous les peuples européens ont intérêt à être solidaires au sein d’une Europe qui ne serait plus le meilleur disciple de l’ultralibéralisme. C’est à cela qu’il faut travailler au lieu de mariner dans les théories du complot.
              Rejoignez-nous sur www.citoyensunisdeurope.eu


            • lloreen 16 janvier 2012 22:59

              bonsoir
              Un état « uni » de l’Europe:la Grèce.
              Berceau de la démocratie, voilà ce que la Grèce est devenue depuis le traité de LIsbonne:pire que sous la dictature militaire...
               http://www.youtube.com/watch?v=FF1YsclUnaU&feature=player_embedded


              • lloreen 16 janvier 2012 23:06

                Entre l’exemple grec et islandais, il n’y a pas photo...
                Les islandais ont repris leur destin en mains après avoir refusé par referendum de payer les pots cassés à la place des banksters.
                Un exemple à suivre chez nous pour mai 2012...
                http://eva-anarion.over-blog.com/article-l-islande-fera-le-triple-de-la-croissance-de-l-ue-en-2012-97091604.html


                • Aldous Aldous 17 janvier 2012 10:01

                  Les écoliers français apprennent en classe de 3eme les institutions, l’histoire et le fonctionnement général de l’Union Européenne

                  Et on évite soigneusement de leur enseigner L’esprit des Lois de Montesquieu que les institutions européennes foulent allègrement au pied.

                  On ne peut pas avoir le déficit démocratique et la démocratie en même temps.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Polygone


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès