Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Les Français se conduisent-ils aussi bien que leurs voisins (...)

Les Français se conduisent-ils aussi bien que leurs voisins ?

Les Français sont-ils des fous du volant que des ayatollahs partisans du tout sécuritaire souhaitent empêcher de rouler ? Ou au contraire, l’hexagone se caractériserait-il par la qualité de ses pilotes de véhicule de tourisme ?

Avec le débat sur les radars, les chauffards, les politicards, j’en suis venu à m’interroger sérieusement sur les risques qu’il y avait ou non à utiliser ou croiser une voiture dans notre beau pays.

Je me suis donc penché sur les statistiques d’accidentologie à un niveau européen pour voir si nous nous comportons mieux ou moins bien que nos voisins.

Quand on consulte les statistiques de la sécurité routière, il y a beaucoup de tableaux avec quantité de chiffres. Quand on y regarde de plus près on se demande en définitive si tous ces chiffres sont très pertinents.

Bien sur, on retrouve, la population, le parc de véhicule en circulation, l’étendue du réseau routier. Plus étonnant, il y a également la surface du pays et la densité de population mais aussi le nombre de véhicules pour 100 habitants. Enfin il y a le nombre de tué par millions d’habitants ainsi que par milliard de kilomètre parcouru.

Pour les trois premiers critères, ils sont objectivement utiles, ils permettent d’appréhender les caractéristiques et conditions de la circulation.

La surface du pays et la densité de population n’apportent aucune information utile. En effet, la surface totale comprends souvent des zones ou aucun véhicule ne circule sauf à intégrer les accidents de téléphérique et de pédalo, et encore.

Quitte à faire des calculs de densité, il est plus intéressant de calculer le nombre de véhicules par kilomètre de réseau, cela donnera une idée de la densité de la circulation.

Ainsi on constate qu’alors que les Pays-Bas avec 392 habitants par km² ont une population beaucoup plus dense que la Grèce qui n’en compte que 84 par km², en matière de densité de circulation c’est le contraire. On découvre que les Grecs concentrent leurs 6,6 millions de véhicules sur seulement 40 000 km de routes. Les Hollandais eux, avec un tiers de véhicules en plus (8,6) ont un réseau routier de 117 000 km, donc trois fois plus étendu. Au final les voitures grecques s’entassent à raison de 165 par km de route, un record, quand les bataves ne comptent que 73 véhicules par km, à peine plus que les Portugais (67), beaucoup moins que les Anglais (82) ou les Allemands (87).

Plus étonnant, le trafic ne serait pas tellement plus dense en Belgique (41), qu’en France (37) et même en Finlande (36).

Les routes d’Europe ne se mettent déjà plus à ressembler aux statistiques.

Le nombre de véhicule par habitant ne nous renseigne pas sur la densité de circulation, mais nous laisse plutôt penser que le parc est plus ou moins récent, selon que les populations sont plus ou moins riches. Si le nombre de véhicules par habitant est à peu près le même en Hongrie (33) et en Slovaquie (34), le trafic est cinq fois plus dense dans ce dernier pays : 103 véhicules par km contre 18 pour les Magyars. L’âge moyen du parc automobile serait une donnée sans doute plus instructive.

La façon dont est exprimé le nombre des tués, ne nous informe en rien quant à la qualité de conduite de nos voisins européens. Le nombre de tués par milliards de kilomètre parcourus nous permet simplement de constater que plus le réseau est étendu, plus il faut faire de kilomètres pour percuter un autre véhicule ou un piéton. De ce point de vue, la France avec le plus grand réseau européen, n’a pas grand mérite à ne se classer que 12e avec 9,5 tués par milliard de kilomètre parcourus. A l’inverse, plus la population s’entasse dans peu de véhicules sur un petit réseau dense, plus le nombre de victimes augmente, ce qui est la caractéristique de la Slovaquie (46). La Suède qui associe un bon taux d’équipement, une faible densité (23 véhicules/km de route) et un réseau assez étendu a logiquement un taux de tué par milliard de km parcouru parmi les plus faibles (5,9).

Finalement savoir qu’il faut à peu près le même nombre de kilomètres pour que meurent un Français, un Autrichien ou un Islandais ne nous avance à rien. La disparité des conditions de circulation dans ces pays ne permet pas de comprendre une aussi forte similitude du nombre des tués.

En définitive, c’est peut-être « le score » du parc automobile qui donne l’idée la plus juste de la dangerosité des routes d’un pays, quelles qu’en soient les causes. Le nombre de morts ramené au nombre de véhicules, c’est sans doute le rapport de cause à effet le plus simple à appréhender, mais aussi le plus cohérent. Ce chiffre est exprimé en nombre de mort par million de véhicules.

Quatre groupes assez homogènes se détachent nettement.

- Les vertueux : Norvège (76), Suisse (81), Islande (82), Suède (85), Pays-Bas(87), Allemagne(98), Royaume-Uni(100).

- Les insouciants : Italie (127), Danemark (128), Finlande (130), Luxembourg (138), France (143), Autriche (148).

- Les imprudents : Espagne (162), Belgique (176), Irlande (204), Portugal (228), Slovénie (228),

- Les inquiétants : Grèce (249), République tchèque (271), Pologne (324), Slovaquie (332), Hongrie (379).

Ce nouveau classement permet de mettre en évidence de nombreux points :

- la densité du trafic n’est pas un critère déterminant,

- l’étendu du réseau n’est pas un critère déterminant,

- la circulation, le nombre de kilomètre parcourus, n’est pas déterminante,

- le rapport latin/nordiques, nord/sud n’est pas un critère déterminant,

- les taux légaux d’alcoolémie, harmonisés ne sont pas déterminants pour les premiers groupes de pays. Pour le dernier, ils ne semblent pas rentrer en considération.

- la vitesse est en générale plus réduite (80 sur route 120 km/h sur autoroute) dans le premier groupe de pays.

- Le taux d’équipement est significativement inférieur dans le dernier groupe, en moyenne 43 véhicules par habitant contre 61 pour les autres pays. Ceci permet de supposer que le parc de véhicules et éventuellement le réseau ne sont pas d’aussi bonne qualité.

Bien sur des éléments peuvent ça et là expliquer des disparités : la qualité du réseau routier, la part de réseau national (autoroute) et secondaire.

Mais la qualité globale des parc automobiles et des réseaux, comme les conditions climatiques sont similaires entre les pays les plus vertueux et ceux du deuxième voire certains du troisième groupe.

Les écarts significatifs sont sans doute liés tant aux comportements individuels des automobilistes qu’aux politiques de prévention et de répression mise en œuvre dans ces pays. Mais la simple consultation de l'accidentologie ne permet pas de l'affirmer avec certitude.

Dans ce classement la France se place 12e sur 18. Les anciens pays de l’Est ne pouvant être comparés pour l’instant dans une catégorie similaire.

Il n’y a vraiment pas de quoi pavoiser. Constater que les voitures qui roulent en France tuent presque deux fois plus qu’en Norvège ou en Suisse et une fois et demi plus qu’en Allemagne ou au Royaume Uni, ce n’est pas glorieux. Ce n’est vraiment pas le moment de baisser la garde. Il reste encore un retard important à rattraper si nous voulons être considérés comme des automobilistes responsables. Le simple fait de nous mettre au niveau de nos voisins permettrait sans doute de diminuer encore de 1000 à 1200 le nombre de tués sur nos routes.

Documents joints à cet article

Les Français se conduisent-ils aussi bien que leurs voisins ?

Moyenne des avis sur cet article :  2.86/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

96 réactions à cet article    


  • AB Berurier AB Berurier 25 mai 2011 11:39

    Bonjour,

    Il y a peut-être un autre critère à prendre en compte.
    Je suis allé jusqu’au Cap Nord en voiture. En dehors de cas exceptionnels (ponts, tunnels) le seul pays où j’ai dû payer pour prendre l’autoroute c’est la France.


    • Fergus Fergus 25 mai 2011 13:24

      Bonjour, AB.

      D’où l’intérêt d’aller plutôt à la pointe du Raz. En 300 km de 4 voies bretonnes, pas un seul péage et une vitesse heureusement limitée à 110 km/h ce qui est amplement suffisant. Problème : il n’y a pas, comme au cap Nord, une statue de Louis-Philippe. 


    • AB Berurier AB Berurier 25 mai 2011 15:37

      Bonjour Fergus,

      Les péages sont interdits en Bretagne depuis la duchesse Anne, pas d’octroi aux portes des villes.
      C’est un des problèmes qui empêchent le rattachement de la Loire-Atlantique à la région Bretagne, malgré que le chateau de la dite duchesse soit justement à Nantes


    • Fergus Fergus 25 mai 2011 16:31

      @ AB.

      Je crois qu’il y a un péage entre Nantes et Angers, mais ce doit être le seul : les 4 voies sont gratuites entre Nantes et Rennes, entre Nantes et Vannes et entre Nantes et Cholet !


    • Harfang Harfang 25 mai 2011 17:45

      Je confirme : un seul peage situé au niveau d’Ancenis.


    • kimbabig 26 mai 2011 01:02

      Elle a la peau dure, cette légende des autoroutes bretonnes gratuites grâce à leur duchesse !
      Il est grand temps de tordre le coup à ce mythe :

      Il n’y a pas d’autoroutes en Bretagne parce qu’aucune société d’autoroutes n’a jugé intéressant d’aller en construire. Logique, c’est un cul-de-sac... Par souci d’amélioration du réseau routier, l’état a donc décidé d’aménager les nationales en voies rapides à 2*2 voies dans la péninsule armoricaine. Comme ce sont des nationales, elles sont donc gratuites.

      Les dires et volontés d’une obscure aristocrate de l’époque féodale n’ont absolument aucune valeur aujourd’hui. Notamment depuis la révolution de 1789.


    • cameleon29 cameleon29 26 mai 2011 10:05

      je pense que la mise au norme autoroutière est prévue pour nos 4 voies Bretonnes

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Route_nationale_165


    • mixx 30 mai 2011 00:18

      il y a des autoroutes en payantes en espagnes^^


    • Yvance77 25 mai 2011 11:44

      Salut,

      Vous faites bien de ne pas vouloir comparer avec les pays de l’Est, car ils sont équipés de bons tarés du volant.

      La Roumanie conduire est une plaie, mais la palme de la dangerosité en Europe va inconstestablement à la Russie. Des comportements border-line de la sorte, c’est du rarement vu pour ma part et, même en plein hiver sur routes enneigées, j’ai vu des trucs de malade.

      Mais là,en fait, c’est le prix que l’on accorde à la vie (d’autrui surtout) qui fait toute la différence.

      Ce que vous ne mentionnez pas ce sont les qualités des infrastructures, de la formation (en Russie tu peux acheter ton permis) et de la prévention.

      Pour ce qui me concerne, les meilleurs conducteurs, je les ai trouvé en Hongrie même si des zones carrossables mauvaises subsistent


      • Alain de Lyon 25 mai 2011 11:59

        Les statistiques de Russie, Roumanie, Bulgarie, Moldavie (il parait que c’est gratiné) n’était pas disponibles. Ces pays ne rentrent donc pas dans le classement.

        S’agissant de la Hongrie, les chiffres contredisent pourtant vos impressions, puisque c’est dans ce pays que par véhicule on a le plus grand nombre de mort : 379 par million de véhicules. Ce qui est en phase avec le voisin slovaque.

      • paoum 25 mai 2011 19:22

        wallaÏe !

        moi j’ai pas mal roulé en tchéquie, hongrie, en conducteur et en passager, ils sont bien chauds les mecs, pire en tchéquie quand même. toutes les 20 bornes une carcasse de camion !
        j’ai eu de belles frayeurs dans ces deux pays !!

        les russes sont à cauchemarder, là j’ai eu peur du début à la fin, c’est vraiment très, très dangereux (ce sont de grands malades !), mon pire vécu, sur la route : la grèce, les gens doublent à fooond dans les virages et ça passe ou ça casse en permanence, là je me suis vu carrément mourir !

        en même temps, les traditions de conduite ne sont pas les mêmes, belges, allemands et hollandais déboitent quasi-sans prévenir ( du point de vue français) par exemple.

        les français sont dangereux sur la route car ils manquent de civisme ( empêchent les plus lents de doubler, collent au cul et roulent au milieu de l’autoroute, parfois même à gauche !!même sur les deux-voies !!) smiley


      • Robert GIL ROBERT GIL 25 mai 2011 11:45

        voici les dérives de cet objet de culte qu’est la voiture, on est pret a tout pour la defendre mais pas pour defendre la secu ou la retraites. Voir ce petit coup de gueule........
        http://2ccr.unblog.fr/2010/10/19/putain-de-bagnole/


        • zelectron zelectron 25 mai 2011 17:30

          Avec les sommes pharaoniques dépensées pour l’environnement de l’automobile y compris accidents morts, blessés, infirmes, carrosseries abîmées ou détruites et autres dommages collatéraux du genre gendarmerie/police occupés à « radariser » au lieu de courir après les voleurs, les auto-écoles, la sécurité routière et autres avatars, je n’oublie pas les gadgets et le carburant sur-consommé, il me semble qu’il est plus que temps de passer aux voitures robotisées (y compris roulant à 300kms/heure) diminuant ainsi par 100 et plus le nombre de tués.
          ps pour rouler à 300 à l’heure la « petite » surtaxe sera de rigueur pour défrayer ceux qui seront arrêtes par le système central pour laisser passer le « ministre » qui ira voir sa maitresse... mais ça n’est pas possible en France tout le monde sais que les ministres sont sérieux et avares des deniers de l’état !


        • bigoudi7 25 mai 2011 12:18

          Il semblerait qu’en Allemagne,riche d’un dense réseau d’autoroutes gratuites,s’il y a relativement peu de tués,il y a par contre une incroyable quantité de blessés legers et graves,résultat souvent de carambolages sur autoroute ou les gens roulent vraiment comme des dingues ;j’ai des données qui indiquent plus d’un million de blessés par an en Allemagne sur les routes ;il y a surement du vrai ,en attendant je roule souvent en Allemagne et ça m’effraie ! rassurons nous la bagnole et son utilisation seront bientot un luxe,surtout en France


          • Fergus Fergus 25 mai 2011 13:27

            Bonjour, Bigoudi.

            Il y a surtout 2 fois plus de radars en Allemagne, ce qui explique qu’il y ait 60 % de tués en moins, c’est aussi simple que cela.


          • le_glaude 25 mai 2011 14:23

            oui tout à fait et puis les allemands respectent (en général) les limitations de vitesses lorsqu’il y en a. Lorsqu’on passe d’une vitesse libre à 110km/h (par ex) tout le monde ralenti.
            Autre point positif pour les allemands ils n’hésitent pas à ralentir pour vous laisser sortir sur la voie de gauche afin de vous permettre de dépasser un véhicule lent. Ici en France se serait déchoir que de se montrer courtois !


          • homer555 25 mai 2011 18:09

            Passer un virage limité à 70 à une vitesse de 90Km/h en Allemagne c’est au mieux se retrouver dans un champ, au pire dans la voiture en face. Les vitesse limites y sont incroyablement cohérentes, ça passe à la vitesse inscrite sur le panneau et pas plus. D’une manière générale, il y a un danger évident si il y a une limitation là bas.

            En France ? La moindre courbe est limité à 50 et les limitations changent tous les 3 Km... Allez comprendre pourquoi les kéké tentent de savoir à quelle vitesse ça passe après...


          • gaijin gaijin 25 mai 2011 12:27

            on fait dire aux chiffres et aux comparaisons ce qu’on veut
            pourquoi oublier que le françe est le carrefour de l’europe et une des destinations touristique les plus importante du monde ? il n’y a que les fançais sur nos routes ?
            comment se fait il que nos voisins si responsables perdent toute inhibitions quand ils roulent en françe ?
            par ailleurs
            pourquoi ne pas prendre exemple sur nos vertueux voisins ?
            en allemagne la vitesse n’est pas limitée sur autoroute pourquoi ne pas prendre exemple puisque ça donne de bons résultats ........
            et que de dire de la différence de formation entre la norvège et la france ?
            http://www2.securiteroutiere.gouv.fr/data/revue/revue152/formation-a-la-conduite-en-norvege.html

            ce qui est curieux c’est qu’en françe on focalise tout sur la notion de vitesse est ce que ça ne serait pas parce que c’est simple a sanctionner ?
            les français sont ils des monstres assoiffés de sang ou en ont il marre d’être pris pour de vaches a lait ?


            • jef88 jef88 25 mai 2011 12:44

              VRAI ! en Allemagne la vitesse n’est pas limitée et les autoroutes gratuites donc on prend l’autoroute même si cele allonge un peu le trajet.

              VRAI ! la repression a pour objet de faire payer


            • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 25 mai 2011 14:14

              on paye quand on enfreint la loi,donc ceux qui ne veulent plus payer n’ont qu’à levé le pieds.
              Compliqué ?non


            • gaijin gaijin 25 mai 2011 14:21

              on peu aussi changer la loi non ?
              quand dans une démocratie il y a des lois que personne ne veut respecter on fait quoi ?


            • le_glaude 25 mai 2011 14:24

              Petite remarque : la vitesse n’est pas libre partout en Allemagne sur les autoroute. De plus en plus on trouve des limitations soit à cause de travaux soit pour des raisons environnementales.


            • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 25 mai 2011 15:03

              quand dans une démocratie il y a des lois que personne ne veut respecter on fait quoi ?

              Déjà ne faites pas de votre cas une généralité,la plupart des automobiliste n’ont pas besoin de rouler à 180 pour se sentir bien..La limitation convient à la majorité qui reste silencieuse.Toujours les moins civiques qui se plaignent sur ce sujet,ça c’est certains.
              Je ne dit pas que la vitesse est le seul probleme sur la route mais dans la plupart des cas les victimes dù à celle ci ne sont pas derrière le volant.Et je ne nie pas non plus que certains puissent rouler très vite sans risquer la vie d’autrui mais ce n’est encore une fois pas une generalité,donc etant donné qu’il y a enormement d’inconscients on est obligé de faire une loi pour protéger la majorité.


            • SATURNE SATURNE 25 mai 2011 16:24

              gaijin a raison sur deux points :
              -il existe des détecteurs fiables de vitesse, mais pas de détecteur de connerie (inattention, téte retournée pour regarder les gosses à l’arrière, anti-depresseurs, somnifères).Le choix des pandorres est vite fait...
              -La France est en effet, avec les 3 du Benelux, le pays le plus traversé d’Europe par des véhicules étrangers ( camions et cars toute l’année), automobilistes l’été vers PACA et l’hiver vers les Alpes.
              Cela fausse les statistiques.
              Par ailleurs, on oublie qu’un seul accident peut faire 50 morts d’un coup, et que le chauffeur n’est pas nécesairement français.
              Il y a 2 ans, un car polonais dont les freins avaient lâchés est tombé dans un ravin dans les goerges de Lafrrey en Isère. Bilan : 50 morts. Polonais. Avec une erreur d’un chauffeur polonais.

              Qu’en est-il advenu dans les médias et la mère fouettarde de la Sécurité routière :
              « 50 morts supplémentaires ce mois -ci, c’est inadmissible ! les français ont relâché leur comportement. Renforçons les radars ».
              Mais quels français ? L’auteur et la victime sont polonais.
              La faute d’un chauffeur de bus a fait 50 morts d’un coup. Ce n’est donc pas révélateur du comportements des français....
              Mais tout le monde gobe.


            • gaijin gaijin 25 mai 2011 16:25

              K
              ce n’est pas parce que je suis contre un système hypocrite que je suis un fou du volant je sais que ça peut paraître étonnant mais je ne vise pas que mon intérêt direct .
              quand au français : ce matin a 70 pour 50 sur une 2x2 voie j’étais un des plus lents .......
              je parle des français normaux pas des parisiens qui ont un chauffeur ou qui ont renoncé a conduire parce que de toute façon a paris c’est l’enfer

              je constate que vous avez soin de ne parler que de la vitesse
              la vitesse est certes un facteur aggravant des accidents elle n’en est pas la cause
              doubler a droite couper les files sans clignotants ne pas respecter les distances de sécurité ne pas savoir conduire sur route mouillée .......... faire autre chose que conduire voilà les vrais problèmes
              je parle plus haut de la formation sur un autre post quelqu’un parlait de mettre en place une vraie police de la route qui sanctionne les irresponsables crétins qui font n’importe quoi
              ( a zut ça rapporte moins que des radars )
              vous voulez qu’on parle des routiers et du vin a volonté dans les restaurants pour routiers
              combien d’ accidents mortels sur autoroute mettent en cause un camion ?


            • manusan 25 mai 2011 18:59

              pour info : pas de limitation de vitesse officielle sur autoroute en Allemagne mais si accident a plus de 130 km/h, les assurances vous disent bye bye.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 26 mai 2011 11:44

              @Parkway,
              Salut, dites-moi, fallait l’oser le rapprochement « résistant en 1940 = chauffard »... Du rapide, j’en ai vu, mais du brûlage d’étapes pareil, faut se lever tôt pour en voir.
              Félicitations !


            • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 26 mai 2011 20:13

              parkway,quelle comparaison,j’oubliais que les chauffard luttaient contre l’oppression......

              Gaijin,lisez moi complétement,je dit bien que la vitesse n’est pas seule en cause dans les accidents de la route mais par contre que celle ci tue plus les autre que le chauffeur lui même.
              De plus vous ne répondez pas sur le points que je met en évidence.
              Nous sommes tout les deux d’accord qu’il y a des inconscients,alors pour eux on fait quoi,on recense et on fait des règles speciales.... ?


            • SATURNE SATURNE 25 mai 2011 12:30

              Le plus mauvais ratio de mortalité routière dans l’UE est detenu par la Lettonie.( je rappelle à l’auteur que l’UE a 27 membres depuis 2008, et 24 depuis 2004). Ceux qui y ont vécu et roulé comprendront pourquoi. Au point que les attermoiements et guignolades de nos pandorres français parce qu’on a eu 200 morts de plus sur une année glissante feraient presque sourire.

              PS : si ce sont les causes de mortalité prématurée qui vous inquiètent, merci de nous parler d’autre chose que de sécurité routière. C’est dans les années 1970 qu’il fallait nous bassiner avec cela.
              1972 : 16 800 morts
              2000 : 7 800
              2010 : 3 940
              Avec un trafic multiplié par 12 depuis 1972 , et un parc auto/ camions multiplé par 5.
              Bref, la route n’a jamais aussi peu tué, en chiffes absolus comme en valeur pondérée par le trafic et les millions de kms parcourus. Et pourtant, on ne nous parle que de cela depuis que ca va 6 fois mieux. Bizzarre, non ?

              Pour votre information, et pour relativiser :

              le cancer tue en France 155 000 personnes /an
              les maladies cardio-vasculaires 70 000
              le suicide 12 000
              les infections nosocomiales entre 5 000 et 9 000 selon les critères
              les accidents domestiques 4 000 ( comme la route).

              Pourquoi ne parler et ne légiférer coercitivement que sur un domaine dont la responsabilité dans la mortalité prématurée ( importante en 1970/1980) est devenue marginale ?


              • lebreton 25 mai 2011 16:00

                mais y a pire le mac...... de droite qui ce permet de dire que se sont les pauvres la cause du cancer en France ,on hallucine non ,tous ces gens qui nous bassine avec l’insécurité ,en vivent ,recherchez les actionnaires des sociétés qui vendent le matériel a l’état et a tous ceux a qui on fout la trouille du style demain tu va être cambriole, on vend du vent si tout monde mange a sa fin , travaille ,il ny a pas ou moins de vol ,mais voila dite a un môme de vingt ans ,tu est une merde tu ne sais pas lire ,tes parents sont comme toi ,casse toi , bien que je ne cautionnerai pas sont comportement apres un déli routier , conduite sans permis ,ou autre ,mais que propose t’on en échange des panneaux incitants a la prudence de nouveaux radars a un prix ? qui vont continuer d’engraisser les memes ,et si ceux la ne sont pas le cancer de notre societe ,alors . 


              • Alain de Lyon 25 mai 2011 16:24

                Je ne remets pas en question les progrès réalisés depuis 40 ans. Je m’interroge simplement quand à notre niveau de sécurité par rapport à nos voisins.

                Il semblerait que des vies puissent encore être épargnées. La route n’est peut être pas le lieux ou le plus de vie sont à gagner, mais c’est sans doute là qu’elle peuvent l’être le plus facilement comme en témoigne l’exemple de nos voisins.
                Je n’ai pas de solution miracle. De nombreuses réactions font état de la gratuité des autoroutes dans les pays « vertueux ». Il apparaît par ailleurs que la mortalité est 12 fois moins importante en France sur les autoroutes que sur les départementales (voir p.26).
                Il serait peut être plus efficace de militer pour la gratuité (ou une vignette type Suisse) des autoroutes françaises pour les voitures, que contre les radars.

              • gaijin gaijin 25 mai 2011 16:37

                alain
                la mortalité est moins importante sur autoroute alors que la vitesse est plus grande ?
                augmentons la vitesse partout alors ?
                non là je déconne
                mais ça prouve quand même que la question de la vitesse est une fausse question qui ne sert que des intérêts financiers et pas la vie des vrais gens


              • SATURNE SATURNE 25 mai 2011 18:42

                La contradiction n’est qu’apparente :
                la mortalité sur autoroute ( où la vitesse est élevée) est 6 fois moindre que sur Nationale et 12 fois moins que sur départementale parce que :
                -tous les véhicules roulent dans le méme sens ( donc pas de vitesses additionelles en cas de choc)
                -il n’y a pas de chocs latéraux (car pas de carrefours ou de feux, donc pas de refus de priorités)
                -il n’y a (normalement...) pas de pîétons, de cyclistes , de scooters, qui font 40 %des tués
                - l’environnement immédiat est relativement protégé, comme en circuit (rails de sécurité, pas de maison ou d’arbre sur les bas-côtés)

                En revanche, il y a quelques carnages dès que :
                -un véhicule arrive à traverser la terre-plein central, ou à se coucher en travers des voies (à 99% des poids_lourds)
                - un papy ou un suicidaire roule à contre-sens
                - un endormissement se produit au niveau d’un obstacle indéformable (pile de pont)

                Bref, à défaut de mettre des autoroutes partout, il faut tout faire pour :
                 -éviter les chocs frontaux (90 km/h, vitesse légale sur route, X par deux= 180 Km/h de Delta V - différentiel vitesse, aucun véhicule ne peut encaisser cette énergie cinéthique) en faisant rouler tout le monde dans le méme sens , il y a assez de routes parralèles pour cela dans notre réseau
                - travailler sur l’environnement des routes (arbres, maisons, fossés)
                - ne pas faire circuler ensemble ( QUELQUE SOIT LA VITESSE) des véhicule de poids et de hauteur différente , à fortiori des piétons et des vélos, pour qui le choc est mortel dès 30 km/h.

                C’est pourtant simple à comprendre, mais on préfère parler vitesse. La vitesse initiale n’est qu’un paramètre de la vulnérance d’un choc. Le plus important est le Delta/ V, la nature déformable ou non de l’objet impacté, et surtout , les différence énormes d’énergie cinétique.
                A 50km/h, un camion de 45 tonne tue. Il tue un piéton, un 2 roues, un automobiliste en choc frontal, méme si ce dernier roule aux vitesses légales.
                Est-ce clair ?



              • kemilein 26 mai 2011 00:56

                mortalité 2009 (wikiped) 546.000

                -163.800 cancer
                -152.800 cardiaque
                -21.800 accident (autre que la route)
                -9.500 suicide
                -5.400 accident de transport (de la route principalement)

                conclusion :
                la priorité devrait être donné au 300.000 personnes (plus de 58 fois plus) « malades ».
                ensuite on devrait se demander pourquoi 10.000 suicide ?? ! soit le double des accidents de la route.

                décidément les « politiques » ne sont vraiment pas a notre service et n’oeuvrent clairement pas pour le bien être collectif ou l"intérêt général.


              • jymb 25 mai 2011 13:25

                La déclaration de F. Baroin il y a quelques minutes a tout résumé.
                parlant de la fumeuse histoire de radars pédagogiques
                je cite ( source Europe 1 sur google actualités)
                « Il y aurait quelque chose de curieux à supprimer un panneau pour le remplacer par un radar pédagogique plus cher et retrouver le radar répressif quelques centaines de mètres plus loin »

                tout est dit, il y a ce qui coûte et ce qui rapporte. Le résultat sur la « sécurité » n’est même plus évoqué

                Si quelqu’un avait encore un doute résiduel, il est définitivement levé : le but avoué n’est que de faire les poches.

                Ah, au fait, qui a déjà vu un radar garnissant un site réputé dangereux disparaître suite à travaux d’aménagement et de sécurisation ? personne ? comme c’est étrange...malgré tout l’argent ramassé ? a quoi a t-il donc servi ?


                Marre d’être des moutons tondus !


                • lebreton 25 mai 2011 16:05

                  Baroin ! pédagogue , intelligent ça se saurai ,arriviste de la pire espece ,menteur et pour le reste attendons !complice de pratique douteuses sans doute ;comme c’est la pratique courante a l’ump

                  @+

                • alberto alberto 25 mai 2011 14:39

                  Bonjour,

                  Un petit détail pour les gens soucieux de leur santé : où trouver les statistiques de la dangerosité par type de véhicule, toutes marques confondues ?

                  Et puis, les motards pèsent lourds dans les statistiques, car mêmes si prudents ils restent très vulnérables...

                  Quant aux poids lourds, avec 15% du trafic mais impliqués dans 30% des accidents, mais chuttt, faut pas en parler !

                  Alors, les radars ça sauve des vies et rapporte du fric, alors vive les radars !

                  Bien à vous.


                  • homer555 25 mai 2011 17:53

                    Pourquoi ne pas se fier aux résultats euroncap ou si vous n’avez pas confiance, à son homologue allemand de l’adac ?


                  • Lutin Lutin 29 mai 2011 08:58

                    Vos statistiques concernant les poids-lourds sortent d’où ? De votre ressenti ?

                    Vous multipliez le bon chiffre par 10. Un accident sur 3 impliquerait un poids-lourd, mais vous délirez !!!!

                    Ici vous trouverez les bons chiffres

                    Stats PL

                     
                    Les PL sont présents dans 3,2% des accidents alors qu’il représentent 6,3% des véhicules sur la route. Et présence ne veut pas dire responsabilité engagée.

                    Il est malheureusement certain qu’un accident impliquant un poids-lourd est plus grave du fait de sa masse et de son gabarit, mais cela ne vous autorise pas à dire tout et n’importe quoi


                  • Jean Lannes Christopher Lings 25 mai 2011 15:12

                    Le seul chiffre qui m’intéresse est celui du nombre de tués sur les routes par an, par rapport à notre population. 4000 tués par an, c’est triste mais très acceptable.

                    Il y en a assez de la criminalisation des automobilistes ! Il y aura toujours de morts sur les routes, et ce jusqu’au jour il n’y aura plus de voitures ! Cette culpabilisation permanente fait accepter la dure répression qu’on nous inflige au porte feuille !

                    On constate alors que la France est un régime policier dégueulasse et qu’on se porterait bien mieux dans les dites dictatures ! Où est la liberté, où elle ne l’est pas ?

                    __________
                    > Le bréviaire des patriotes

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès