Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Les pays européens soutiennent le commerce de proximité

Les pays européens soutiennent le commerce de proximité

Pas de politique commune sur le commerce de proximité pour les pays européens
Le ministère de l’Economie organisait fin octobre une conférence de l’UE sur le thème du commerce proximité : l’occasion de constater que tous les pays européens ne mènent pas la même politique en la matière, loin de là… Il semble toutefois que les Etats membre de l’UE s’accordent à considérer le commerce de proximité comme un acteur majeur du développement durable. La survie des petits magasins apparaît être le gage d’un aménagement du territoire équilibré et cohérent.

Grèce et Allemagne : des pays européens qui défendent le commerce de proximité avec véhémence
Parmi les pays européens, la Grèce est sans doute celui qui a adopté la politique la plus protectrice à l’égard du commerce de proximité et des PME. La loi définit en effet des conditions d’implantation très strictes pour l’ensemble des magasins grecs et prévoit également des peines sévères pour les contrevenants. Confrontée à la croissance exponentielle des grandes surfaces, l’Allemagne quant à elle a affranchi les commerces de centre-ville des lois du marché en leur accordant un statut de biens publics.

Autriche et France : des pays européens plus libéraux qui n’oublient pas le commerce de proximité pour autant
L’Autriche et la France font quelque peu figure de mauvais élèves si on les compare à leurs voisins… Les deux pays européens pratiquent en effet une politique très libérale en matière d’implantation commerciale… Mais le bilan n’est cependant pas si noir. L’Autriche a créé un organisme de markéting urbain "Stadtmarketing Austria" qui œuvre pour maintenir l’équilibre entre grandes enseignes et commerce de proximité. En France, le gouvernement a pris conscience de la nécessité de valoriser les petits magasins : le secrétaire d’Etat au Commerce a récemment annoncé le lancement de la campagne de communication « Commerce de proximité, cœur de vie ». Une initiative qui espérons-le sera suivie de nombreuses autres.


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Internaute Internaute 8 novembre 2008 09:16

    Avant de parler de commerce de proximité, l’UE ferait bien d’imposer la préférence communautaire.

    Les partis politiques qui soutiennent l’UE sont responsables de la destruction de notre industrie et de notre agriculture. La baisse du niveau de vie en Europe et particulièrement en France depuis 1974 est la conséquence des manoeuvres mondialiste de l’UE. Il faut changer radicalement de politique et commencer par changer les hommes.

    L’UE est une administration de type soviétique qui lutte contre la liberté des peuples et qui nous pousse dans la misère. 


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 8 novembre 2008 12:46

      La survie des petits magasins apparaît être le gage d’un aménagement du territoire équilibré et cohérent. " avez vous écrit, Pierre G. Vous ètes martien ou quoi ?

      Votre article, est ultra-court parce que vous n’avez aucun argument solide pour l’étayer ni le développer.

      Le premier lien sent grandement la pub commerciale. Il mène tout droit vers un site de situation de points de vente par internet, vers toute la panoplie de supermarchés locaux, et l’ensemble des produits concernés vient tout droit de chine, ou autres pays sur-exploités...Oui, tous ces produits achetés un à dix centimes là-bas, et revendus jusqu’à mille fois plus cher ici, comme les fringues par exemple !

      Apparemment, vous n’habitez pas une campagne française, vous ne savez pas que les commerces qui ré-ouvrent sont ou cambodgiens, ou maghrébins, ou fomentés par des capitaux Suisses ou Hollandais...Toute la côte normande est peuplée d’Anglais, comme le Gers et bien d’autres endroits. Quand une petite commune finance le rachat d’un fond de commerce dans l’hôtellerie, l’établissement ne fait même pas " Bar " pour les villageois qui l’ont payé de leurs impôts locaux...

      Mais, j’ai entendu encore pire à la radio : Marc Dorcel va restaurer le petit commerce de proximité en ouvrant 250 magasins en province...

      Votre texte démontre l’alignement et sonne le glas de ce média citoyen qui spécifie bien : " N’hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu ( ou article ) commercial, !


      • Fergus fergus 8 novembre 2008 16:14

        "Le bilan (de la France) n’est cependant pas si noir" écrivez-vous. Sans doute avez-vous vécu au coeur du Mato Grosso ces dernières années car toutes les initiatives gouvernementales ne visent qu’à renforcer la fréquentation et le chiffre d’affaires des grandes surfaces au mépris total du petit commerce, condamné à une mort lente par asphyxie. Et les dernières dispositions sur l’ouverture des centres commerciaux le dimanche ne feront qu’accentuer et accélérer cette dérive. Ouvrez les yeux !


        • Pierre G. 28 novembre 2008 15:44

          Bonjour, Je viens apporter une réponse (un peu tardive) aux différents commentaires que je vois sous mon article. Tout d’abord je suis un peu étonné de déchaîner des passions si violentes alors que je voulais simplement transmettre une information et absolument pas écrire un article polémique.

          Mon article ne s’intitule pas « Le commerce de proximité voit la vie en rose ». Je suis conscient des difficultés que peuvent rencontrer les petits magasins confrontés à la concurrence de la grande distribution. Je soulignais juste le fait que les pays européens souhaitent soutenir le commerce de proximité et prennent des mesures dans ce sens. Jusque là, je ne vois pas ce qu’il peut y avoir de choquant. Surtout que je ne parlais pas du cas précis des campagnes françaises mais bien de l’Europe en général. Si la Grèce et l’Allemagne parviennent à protéger leurs petits commerces, j’y vois là une chose très positive puisque la France peut s’inspirer de leurs méthodes.

          Au sujet de la réaction de Lisa SION 2 à propos de mon lien vers le site Brozengo, je dois avouer que je ne comprends pas ce qui la motive. Ce site permet de connaître les petits magasins et leur donne donc une chance de lutter contre les moyens publicitaires démesurés de la grande distribution. Ca me paraît une initiative très intéressante. Peut-être qu’une recherche sur le site donne le nom de quelques grandes surfaces mais elle permet surtout de découvrir le nom de petits magasins près de chez soi qu’on ne connaissait pas forcement.

          Je ne suis pas pessimiste et je ne pense pas que le commerce de proximité ira de plus en plus mal quelle que soit la stratégie des gouvernements. Les solutions actuellement mise en pratique ne sont peut-être pas parfaites mais elles ont le mérite d’exister.

          Je dois avouer que j’aurais aimé trouver plus de détail sur les politiques pro-commerce de proximité de l’Allemagne et la Grèce mais les articles que j’ai trouvé restent malheureusement assez évasif sur le sujet toutefois l’initiative me paraissait intéressante, c’est pour ça que j’en ai parlé sur ce site. J’espère que d’autres articles d’Agoravox compléteront le mien. Je vous remercie d’avoir pris la peine de lire mes explications.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès