Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Les petits revenus politiques d’Herman Van Rompuy, président en (...)

Les petits revenus politiques d’Herman Van Rompuy, président en exercice de la Communauté européenne

Vous connaissez tous Herman Van Rompuy, celui qui a été choisi par Sarkozy pour son incompétence notoire à présider au destin de notre communauté européenne. Une charge pâlote qu’il assume au-delà de toutes espérances. Ce que vous savez moins, c’est le contexte dans lequel il sévit et, surtout, d’où il émane.

Successivement professeur à la KUL ( l’ex Université catholique de Louvain dont il a été un des activistes les plus virulents pour en foutre les francophones dehors au nom de la pureté linguistique ) puis parlementaire et ensuite Président du CVP ( le Catholiek VLAAMS partij ) Ministre, puis Premier Ministre du pays qui n’existe plus - ou qu’il a contribué à détruire, c’est selon – cet homme viscéralement d’indécision de façade sauf lorsqu’il s’agit de réduire ses compatriotes francophones à l’état de sous-hommes sans droits, y compris là où ils sont largement majoritaires, a fait de la politique nourricière une affaire familiale, jugez-en plutôt :

Son frère, Maire de la commune de Zaventhem en périphérie bruxelloise est Sénateur du même parti. Il est connu pour son flamingantisme rabique du genre « francophones dehors, vous n’avez rien à faire chez nous « comme le proclament les différents panneaux publicitaires jalonnant cette entité aux portes de Bruxelles où il est de bon ton de spécifier à qui l’ignore encore qu’en terre flamande, on vit entre soi, on s’adapte au diktat ou on dégage.

Son fils est Sénateur coopté – donc non élu mais choisi hors processues électif par son parti pour siéger à la Haute Assemblée où il ne fait rien, sinon porter haut et fort les valeurs familiales. Des valeurs à tout le moins suspectes puisque ce cher ange - c’est marqué en toutes lettres sur son profil Facebook - ne se cache pas, au contraire de son père qui préfère mettre en avant sa philosophie thomiste plutôt que son appartenance au groupe de Bildenberg, de faire partie de l’Opus Dei, cette gangrène qui, main dans la main avec certaines obédiences maçonniques déviantes, a colonisé la toute grande majorité de notre personnel politique. Gageons que ce brillant jeune homme qui s’est fait à la force du poignet finira un jour Ministre, avec le nom qu’il porte il est presque impossible qu’il en soit autrement. Un brave rejeton casé par papa comme c’est le cas dans quasi tous les partis politiques représentatifs ( ? ) de l’opinion et ce malgré notre système proportionnel, en fait pas si proportionnel que cela, vu la préséance de la case de tête qui permet aux différents partis de proposer l’ordre de ses futurs élus, en clair qui ils ont choisi pour pousser dans un parfait ensemble le bouton OUI ou NON lorsque le Président de l’association politique, quelle qu’elle soit, le décide après consultation – j’allais dire informelle - d’un Comité des plus restreints. Inclinons-nous plus bas que terre devant la compétence. Ce méritant jeune homme, qui répond au doux prénom de Peter, a manifestement de qui tenir …et jouit bien entendu des revenus plus que confortables attachés à sa charge.

Et maintenant maman sans qui le rejeton n’aurait jamais existé, Madame Van Rompuy elle-même. Notre égérie s’étant déjà distinguée au cours d’un des nombreux coktails dont est jalonnée l’existence d’un Président en exercice, aucun Belge francophone n’a oublié ses paroles lâchées à l’emporte-pièce lors d’une petite fête arrosée des meilleurs vins où les édiles européennes se retrouvent en famille, à l’abri de l’écoute ( le croyait-elle ) du commun des mortels. Je cite in extenso : « Mais Monsieur - elle s’adressait à Barroso – ces grossiers francophones refusent de s’adapter à la loi majoritaire lorsqu’ils viennent vivre sur le territoire flamand ! « On croit rêver… D’autant plus que cette minorité francophone si gentiment stigmatisée est largement majoritaire à Rhode Saint Genèse, un des faubours chics de la Région bruxelloise, fait confirmé par les dernières élections locales où l’Union francophone a – pour la seconde fois consécutive – obtenu la majorité et donc le Mayorat. 

Une arithmétique électorale qui ne convient manifestement pas, ni à ce grand européen, ni à sa très chère et vraiment pas tendre épouse pour le meilleur et surtout le pire. De nouvelles élections locales étant prévues pour octobre, elle s’est auto-propulsée tête de liste de l’Union néérlandophone qui comprend, entre autres opinions diverses, mais toutes ultra-flamingantes, des candidats de la N-VA, le parti fasciste qui œuvre en toute connaissance de cause pour l’indépendance de la Flandre en fricotant avec l’Internationale d’extrême-droite comme je vous l’ai spécifié, preuves à l’appui, dans un précédent article consacré à son trouble leader Bart De Wever, l’homme qui a inventé le racisme sur base de la langue, concept torve qui lui permet de ne pas s’épancher sur le racisme sur base de la peau, entendu que celui-là va de soi. Et voilà que notre Madame Rotweiller à nous a décidé, exigé et reçu en grandes pompes le droit de conduire cette fameuse liste flamingante, qui plus est sous le nom « Respect « ( du caractère flamingant ) de l’entité où elle se présente au suffrage populaire. Elle sera bien évidemment élue conseillère mais n’occupera jamais le poste de Maire, entendu que la Flandre n’a - pas encore - exigé que le premier représentant d’une entité locale située sur son territoire auto-proclamé soit d’abord de l’ethnie de l’occupant et non issu de la démocratie des urnes. Sera-ce le cap suivant ?

Citoyens de France et de Navarre, vous devez savoir que tout ce qui touche et tourne autour de votre, de notre Président – non élu, cela va de soi – relève du plus parfait conservatisme, de la fraude à grande échelle et du fascisme larvé. Cet individu, sorti de rien sinon d’un chapeau de prestidigitateur de troisième zone, a depuis longtemps choisi sa voie : celle du grand capital et de la finance, de l’exclusion de l’autre, du petit, du pauvre, du chômeur, du travailleur à la chaîne ou sous contrat précaire. Comme vous pouvez le constater, Madame a de qui tenir et, à défaut de cumuler les mandats, ce qui serait gênant vu la hauteur de sa rémunération, notre professeur Nimbus s’y entend comme pas deux pour en abreuver les siens.

Pourquoi se gênerait-il ? Dès qu’ils ont le pouvoir, ils font tous de même…

L’électeur francophone et son pendant étranger ( les étrangers – principalement issus de la Communauté Européenne dans cette banlieue si chic – ayant sur le territoire national le droit de vote aux élections locales ) se sont depuis longtemps unis contre le diktat, dégoûtés qu’ils sont par le flamingantisme brutal qu’on leur impose – aucune autre langue que le flamand, même pas l’anglais, n’étant tolérée dans les rapports avec l’administration. Pire, aucune manifestation culturelle et aucun subside n’y est accordé à quelque association que ce soit, sauf si la manifestation culturelle, l’école, la bibliothèque, l’association sportive en question ne se revendique ouvertement flamande …et fière de l’être !!! Cela fait longtemps que les locaux non-nationaux qui ont fait le choix de vivre en ces lieux sont révulsés par les conséquences de ce combat d’arrière-garde. Tout logiquement, ils se sont unis aux francophones et, malgré une confortable majorité conquise ensemble, n’ont eux aussi toujours pas reçu ne fut-ce qu’un minimum de droits personnels, dont celui d’être accueilli dans leur langue par l’administration, ni même de recevoir, c’est un comble, les ultimes hommages religieux dus à un décès autrement qu’en flamand pur et dur.

Bref et n’y allons pas par quatre chemins, l’épouse de celui qui est chargé de représenter l’Europe s’est alliée, avec la bénédiction de son mari, avec ses compatriotes les plus ouvertement nazillons pour tenter de faire échec à la démocratie.

Famille, quand tu nous tiens…

Herman Van Rompuy, dit la serpillère humide, n’est qu’une créature de Sarkozy choisie avant tout pour sa pâleur qui aurait risqué de faire tâche sur le vrai pouvoir européen, celui des chefs d’Etats. Du pipeau et rien que du pipeau. Si un jour nous recevons le droit – élémentaire il est vrai – de choisir nous-mêmes notre Chef d’Etat, ne votez surtout pas pour ce gusse, sauf si vous êtes lepeniste ou viscéralement conservateur catholique bien entendu.

Tant qu’à faire, mon Président, je voudrais que ce soit n’importe qui, mais surtout pas lui.

Asterix


Moyenne des avis sur cet article :  4.7/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • L'enfoiré L’enfoiré 29 juin 2012 09:46

    Van Rompuy se définit le plus par ses haikus.
    C’est comme le Canada Dry, ça a le gout de l’alcool mais ce n’est pas de l’alcool.
    L’Opus Dei, c’est un « maladie chronique » que l’on découvre jusqu’au sommet de la hiérarchie belge, Fa....a.
    Le frangin de VR qui se balade autour de Bxl pendant le Gordel, on connait.
    L’arithmétique électorale au niveau du pays, n’est pas un leurre.
    Faites des enfants mes chers Wallons. Renversez la vapeur.
    Oui, la Flandre vieillit terriblement. Elle ne trouve plus assez de main d’oeuvre. Elle est obligée d’aller en chercher à l’extérieur, en Wallonie entre autre.
    La BVA et son brave Bart, c’est un peu fait chahutée cette semaine parmi ses collègues flamands. Depuis qu’il amaigri, il ne fait plus le poids.
    Si la moutarde monte dans le Nord, faudra peut-être éteindre l’incendie.
    Mais actuellement, on est est loin, c’est le Tour de France qui commence à Liège qui monopolise les esprits wallons et flamand.
    Chez nous ce n’est pas la musique qui adoucit les moeurs, ce sont deux rondelles sous les jambes.
    En fait, on aime ce qui est rond en Belgique (qui existe toujours n’en déplaise à mon cher Asterix smiley le ballon, mais surtout la monnaie, sonnante et trébuchante.
    Comme disait l’humoriste Bert Kruysmans, faut bien qu’ils payent la Mercedes d’occasion en allant chercher les picaillons au Luxembourg. D’où on est obligé de laisser passer la caravane smiley 


    • L'enfoiré L’enfoiré 29 juin 2012 09:50

      Puisque j’en parle et que j’en parlais dans mon dernier billet.
      Un vieux café serré, mais qui garde sa valeur « culturelle »


    • L'enfoiré L’enfoiré 29 juin 2012 10:02

      Au sujet de VR, je me souviens d’un interview d’Attali qui ne faisait qu’en dire du bien. Qu’il faisait ce qu’il pouvait dans les marges de son mandat.
      « Monsieur Barroso est inexistant. Le pouvoir de Monsieur Van Rompuy est inexistant. Tout va se jouer dans le couple franco-allemand et dans la capacité du président Français et de la chancelière allemande d’incarner une volonté de dire « assez ! On passe à l’étape suivante, on intègre davantage. On fait un gouvernement économique commun ». C’est maintenant que Monsieur Sarkozy et Madame Merkel doivent se voir. si tous les deux ne sont pas capables de s’entendre… » .
      http://www.marianne2.fr/Attali-veut-plus-d-Europe-Et-moins-d-elections_a192526.html


    • L'enfoiré L’enfoiré 29 juin 2012 10:15

      Mais c’est vrai, derrière l’homme il y a toujours la femme, bien d’accord Asterix.
      Comme Paris vaut bien une messe, Madame vaut bien une photo et un article


    • asterix asterix 29 juin 2012 11:21

      J’ajouterai que la famille Van Rompuy est une des plus riches de Belgique et, pour rester objectif, que notre cher Herman le jaune et noir ne fait partie que de la troisième couronne du cercle de Bilderberg, celui qui n’a aucun pouvoir décisionnel d’influer sur le destin du gouvernement mondial caché ( le premier cercle, limité quant à lui à 35 membres ). Tout au plus est-il un rapporteur peu influent, celui qu’on assied sur une chaise au fond de la classe et qui ne parlera, dans le même sens que les autres, que si on lui en donne l’autorisation.
      Et en anglais, svp ! Pas en français, ce serait un crime. Et encore moins en flamand, ce dialecte que même les Hollandais ne comprennent pas.


      • L'enfoiré L’enfoiré 29 juin 2012 11:52

        Bilderberg... Yes Sir.
        Même le Prince y est.


      • asterix asterix 29 juin 2012 12:19

        J’étais au courant... Je constate que, même à Bruxelles, on suit d’aussi près notre presse nationale qu’au fin fond de la campagne laotienne. J’ajouterai que le forum du Vif-l’express, qui est bien le seul à ne pas pratiquer la censure, est de loin le plus intéressant de ce qui se propose en nos étals. Restons sport jusqu’au bout et relevons que le groupe financier qui lui permet d’exister - en toute indépendance rédactionelle - est flamand.
        A quand un Agoravox strictement belge ?
        Et même bilingue, tiens ! Cela en dégoûtrait plus d’un, ceux qui ne politisent nos différences à outrance que dans un but purement électoraliste, soit 99,9% de nos représentants publics.


      • L'enfoiré L’enfoiré 29 juin 2012 13:18

        Asterix,

        "A quand un Agoravox strictement belge ? Et même bilingue, tiens ! Cela en dégoûtrait plus d’un, ceux qui ne politisent nos différences à outrance que dans un but purement électoraliste, soit 99,9% de nos représentants publics."

        Il existe, c’est Medium4you
        Mais attention... il y a beaucoup de frites et mayonnaise et en plus quand c’est francophone, cela devient très vite bleu-blanc-rouge. smiley


      • jef88 jef88 29 juin 2012 12:28

        l’Opus Dei, cette gangrène qui, main dans la main avec certaines obédiences maçonniques déviantes, a colonisé la toute grande majorité de notre personnel politique.

        Viiiite !!!
        Un Article sur les liens entre L’Opus Dei et la maçonnerie.....
        Ce doit être passionnant........ Du style le Grand Orient phagocyté par l’Opus Dei


        • L'enfoiré L’enfoiré 29 juin 2012 12:44

          Jef,
           C’est le prochain bouquin de dan Brown smiley


        • asterix asterix 29 juin 2012 12:56

          Laissez-moi libre de mon opinion, Monsieur Jeff88. Et des thèmes que je veux traiter aussi. Il ny a pas d’alliance à proprement parler, mais partage ’ à la belge ’ des sphères d’influences. Flandre catholique et Wallonie agnostique sont obligés de faire bon ménage. Je ne sais pas si vous êtes de chez nous, mais je puis vous assurer que si vous ne relevez pas d’une de ces deux obédiences, vous n’aurez aucune chance de vous faire nommer Juge, à un certain niveau du moins, celui de la création jurisprudentielle par exemple. Et ce qui vaut pour le Judiciaire ( non élu ) vaut pour le Législatif et l’Exécutif aussi.
          Main dans la main ne veut pas dire dans le même lit, n’est-ce pas ? Il y a ce qu’on partage entre soi, tout, et ce qu’on fait en commun, rien.
          Non Jeff, t’es pas tout seul ( Brel )


        • L'enfoiré L’enfoiré 29 juin 2012 13:25

          Cela s’appellera « Opus Deinique » et la musique qui sait ceci


        • katakakito 29 juin 2012 14:33

          H Von Ripouille
          H Von Fripouille
          La chenille dans le jardin


          • Ruut Ruut 29 juin 2012 17:15

            Il est a l’image de l’Europe, la France n’y fait que de la figuration.


            • asterix asterix 29 juin 2012 18:28

              Pas d’accord avec toi, Ruud. Ce sont les autorités européennes qui font de la figuration, pas les états qui composent la communauté. Le kern le plus important de l’Union, c’est la réunion des chefs d’état. C’est via les compte-rendus de leurs réunions épisodiques qu’on constate que l’Europe, pas un ne s’en soucie sinon pour en soutirer un maximum d’avantages nationaux dont ils espèrent tirer profit lors de la prochaine échéance électorale interne.
              En France, on ne parle de Bruxelles qu’en termes négatifs comme si cette ville était atteinte de la peste taxatoire à seule fin d’éluder la responsabilité de ceux quon a élu pour prendre notre destin en charge. Mais en revanche, la presse, surtout celle toujours très cocorico de l’hexagone, s’extasie sur les aventures sentimentales du couple Sarkollande-Merkel, comme si les autres n’existaient pas. En fait, faute de s’être intéressés à l’Europe sociale, 27 peuples différents maudissent l’Europe de l’économie de marché qui a permis de décentraliser la production là où les droits sociaux étaient les moins étendus. Rien à dire, de ce point de vue la réussite, le massacre, fut des plus réussis. D’ailleurs, le haro sur l’euro est un faux débat, entendu qu’aucune monnaie n’a plus aucune valeur tangible. Dollar, yuan, rouble ou roupie, ne sont que du papier sans valeur aucune, sinon la dette qu’ils véhiculent .
              Les figurants de ce mauvais film, ce sont vous et moi. Et les grands acteurs, ceux qui se voient offrir des contrats pharamineux, pour leurs prestations médiocres les Van Rompuy, Baroso et autres.


            • L'enfoiré L’enfoiré 1er juillet 2012 17:27

              Cette dame est comme on le lit sur Wiki, Annie Lacroix Riz est connue pour son engagement communiste. Militante du PRCF.
              Comme vous le savez, une historienne se doit d’être apolitique pour avoir l’objectivité
              nécessaire.
              Alors que propose-t-elle, un monde sans banques dans une Europe qui paye par du troc ?

              .


            • oberkampf71 oberkampf71 29 juin 2012 21:00

              HVR est une larve. On le savait deja Asterix !!
              Et stop aux amalgames foireux (tu m’auras compris j’en suis sur !!) smiley


              • asterix asterix 29 juin 2012 22:45

                Non, franchement je n’ai pas compris où et en quoi tu estimes qu’il y a des amalgames foireux. Je suis disposé à discuter de tout, mais encore faut-il savoir de quoi. Sois plus clair, veux-tu. T’aurais-je froissé quelque part ?


              • L'enfoiré L’enfoiré 1er juillet 2012 17:19

                oberkamps,
                 Serait-ce la chanson « Ca plane pour moi » qu’il faudrait s’éclaircir dans des amalgames qu’il serait intéressant d’éclaircir.
                 On a trop dit pas assez dans ce cas.


              • L'enfoiré L’enfoiré 1er juillet 2012 17:17

                Puisqu’on parlait du frère Eric, voici une nouvelle expiatoire.
                Le torchon brûle dans la sphère nordiste.
                Mais que se disent les deux frères quand ils se rencontrent devant une bonne bière ?
                Les paris sont ouverts.
                 smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès