Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile
  • Agoravox TV

Accueil du site > Actualités > Europe > Libéralisation du rail et paquet ferroviaire, loi travail, l’UE du (...)

Libéralisation du rail et paquet ferroviaire, loi travail, l’UE du capital détruit nos services publics et nos droits !

 Le 9 mars, la grève a été massive à la SNCF : moins d'un train sur 3, et près de 40% de gréviste selon les chiffres de la direction.

Outre le combat contre la casse du code du travail, les cheminots sont mobilisés pour :

  • défendre le service public et la sûreté des trains : suppression de TER en raison des suppressions d’emplois, fermeture massive de guichete et baisse du niveau de sécurité du réseau avec l’augmentation inquiétante des incidents et de graves accidents en raison de la dégradation de l’infrastructure et de ses conditions d’entretien et de surveillance (comme révélée par la dramatique catastrophe de Brétigny) sont autant de preuves de la catastrophe à laquelle mène la libéralisation du rail et la privatisation rampante de la SNCF ; dont la réforme ferroviaire de 2014 n’est que le dernier épisode. Depuis 2003, la SNCF en a supprimé plus de 25 000, avec des départs à la retraite non remplacés et 1400 suppressions de postes sont prévues en 2016
  • les cheminots défendent leurs conditions de travail alors que se négocient les futures règles communes au secteur (public-privé, fret-voyageurs), dans le cadre de la réforme ferroviaire votée en 2014. Augmentation de la durées du travail, dégradations des conditions de repos d’astreinte et augmentation de la flexibilités sont au menu du projet du gouvernement. En lien avec la libéralisation par l’Union Européenne du secteur ferrovaire

  • Car en parallèle, d’ici juillet, l’Union européenne impose la mise en place d’une convention collective commune qui menace gravement les droits des cheminots.

Les cheminots se sont fortement mobilisés, plus des deux tiers des trains ne roulent pas ce 9 janvier.

Non à la réforme ferroviaire, Non au 4e paquet ferroviaire, Non à l’UE qui liquide nos services publics

 

Le PRCF soutient les cheminots en lutte avec leur intersyndicale contre la libéralisation du rail
Les travailleurs de la SNCF en s’opposant au démantèlement de la SNCF, en s’opposant à la poursuite de la libéralisation / privatisation du transport ferroviaire défendent ce qui nous appartient à tous : le service public du chemin de fer. Contre un gouvernement qui une nouvelle fois tombe le masque pour tenir le même discours que les patrons du MEDEF, que la droite et l’extrême droite.

De fait, la soit disant réforme ferroviaire se traduit par la poursuite de la dégradation des conditions de service et même de sécurité : ce n’est que la poursuite de la liquidation de la SNCF, la déclinaison zélée des directives de l’Union Européenne.

Les cheminots en lutte de la SNCF défendent le bien commun des travailleurs de ce pays. Alors avec eux, et en brisant les chaines de l’Union Européenne, il faut dire oui à un grand service public des chemins de fer pour notre pays. C’est un impératif économique, social et écologique.

La monnaie unique n’aura pas le service public !

Ce qui signifie non seulement de combattre ce gouvernement de droite décomplexée, mais également de combattre ceux qui impulsent l’offensive contre l’ensemble des travailleurs.

Il faut dire non à l’UE qui liquide nos services publics au nom du dogme capitaliste de la « concurrence libre et non faussée ».

Car si la SNCF ferme des lignes, si elle rogne sur la sécurité avec les catastrophes que l’on connaît maintenant, si elle saccage les droits et conditions de travail des cheminots, si elle supprime des dizaines de milliers d’emplois, c’est pour se conformer aux directives de libéralisation et de dumping social mises en place par l’UE. Et notamment le 4e paquet ferroviaire.

Défense du service public, défense du code du travail, même combat contre l’UE du dumping social

En vertu des directives européennes, le fret est libéralisé depuis 2006, le système est éclaté entre la réglementation applicable aux seuls agents de la SNCF et le décret de 2010 dont relèvent les agents des entreprises privées de fret. Le rail doit être totalement ouvert à la concurrence d’ici 2019. Et c’est sous cette pression et en vertu de ce dumping social, que la convention collective des cheminots doit être re « négociée ». Le gouvernement et le patronat affiche un objectif « d’harmonisation ». On ne sait que trop bien ce que cela signifie au sein de l’UE : nivellement par le bas des droits et des salaires, dumping social et salarial.

La casse du code du travail par la loi travail, la casse du service public du rail c’est le résultat direct des dictats patronaux imposés par l’Union Européenne. Ca suffit !

Après les lois Macron et Rebsamen, la destruction du code du travail à l’horizon, en application des ordres de l’Europe du Capital (cliquez pour lire)

C’est d’un même mouvement et pour répondre aux mêmes directives européennes, aux mêmes exigence du grand patronat et de ses marchés financiers que le gouvernement s’attaque avec la loi travail au code du travail, détruit et libéralise la SNCF.

Ce doit donc être une même riposte populaire, tous ensemble et en même temps qui doit se lever. Oui tous ensemble non seulement pour les stopper et les faire reculer, mais tous ensemble aussi pour sortir de cette dictature austéritaire des marchés financiers et des multinationales qu’est l’euro, cette prison des peuples qu’est l’Union Européenne.

Oui, pour s’en sortir, pour un avenir, démocratique, social, internationaliste et écologique, il faut sortir de l’UE, sortir de l’euro, briser ces armes d’exploitations massives. Parce que c’est aux travailleurs de décider, parce qu’il faut faire place au peuple, signez et faites signer la pétition pour un referendum sur l’euro et l’UE


signez et faites signer la pétition pour un referendum sur l’euro et l’UE


http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/liberalisation-rail-paquet-ferroviaire-loi-travail-lue-capital-detruit-nos-services-publics-nos-droits/

A lire :

ENSEMBLE, TIRONS LE SIGNAL D’ALARME !

POURTANT…

Usagers et Cheminots ont vu se dégrader la ponctualité et la régularité. Les retards et suppressions de trains tendent à se banaliser.
La Direction SNCF demande aux Cheminots, pourtant formés dans le devoir du service de qualité, d’appliquer la méthode du « satisfait ou remboursé ». Cela peut s’inscrire dans un système purement commercial, mais c’est contraire aux principes mêmes du Service Public.

UNE NOUVELLE ÉTAPE : L’INSÉCURITÉ FERROVIAIRE

La SNCF a connu 3 accidents majeurs en 3 ans (Brétigny, denguin, rame d’essai TGV à Eckwersheim) dont 2 mortels. Les incidents ou quasi accidents (déshuntages…) se multiplient.
La direction SNCF a supprimé près de 20 000 emplois de cheminots en 10 ans et ce, dans tous les métiers, dont près de 4000 en 2015. Elle envisage la suppression de 2000 emplois supplémentaires à fin 2016.
Elle supprime des trains dans certaines régions faute d’agents de conduite.
Elle sous-traite les travaux sur les voies, instaure les contrats précaires, détruit les compétences et les savoir-faire des cheminots de la SNCF.

LA SÉCURITÉ FERROVIAIRE N’A PAS DE PRIX !

Les cheminots considèrent que la sécurité ferroviaire passe avant toute autre considération. Les référentiels, textes réglementaires en vigueur, le Statut des Cheminots, sont autant de gardes fous qui imposent des règles, des contraintes incontournables, des devoirs qui ne peuvent cohabiter avec la logique de réduction des coûts à tout prix, quoi qu’il arrive.

DIRECTION SNCF ET GOUVERNEMENT PRÊTS À TOUT ?

Pour pallier au désengagement de l’Etat sur les infrastructures ferroviaires, pour financer les intérêts d’une dette que la réforme du système ferroviaire de 2014 n’a pas réglé, rien n’est épargné aux usagers et aux cheminots.
La direction SNCF entend maintenant, avec l’appui du gouvernement et du patronat, abaisser les conditions sociales des Cheminots de la SNCF comme ceux des Entreprises Ferroviaires privées, à travers la parution récente (18 février) d’un « décret socle » censé préparer les discussions sur une Convention Collective Nationale du secteur ferroviaire, en amont de négociations d’accords d’entreprises. Si les textes devaient être confirmés, cela aurait une incidence directe sur le niveau du service rendu ainsi que sur le niveau et la qualité de la sécurité ferroviaire que sont en droit d’attendre usagers et cheminots.

USAGERS, CHEMINOTS : FAISONS CONVERGER NOS FORCES !

Les cheminots, avec la CGT, n’accepteront aucune dégradation de la réglementation applicable actuellement à la SNCF, fruit de l’expérience et de l’exigence d’un très haut niveau de sécurité.

C’est pour ces raisons qu’ils agiront par la grève le 9 mars prochain sur l’ensemble du territoire national, direction SNCF et gouvernement faisant le choix de rester sourds aux arguments avancés.

En juin 2014, La CGT affirmait que l’éclatement de l’entreprise publique et le désengagement financier de l’Etat sur la dette du système ferroviaire et sur la régénération du réseau allaient entraîner une baisse de la qualité et de la sécurité du service public SNCF pour nous amener sur le chemin de la libéralisation.
Chaque jour, le vécu des usagers et des cheminots prouve que nous avions raison. De multiples initiatives communes sont d’ailleurs organisées sur le territoire au niveau local par les syndicats CGT de cheminots et les organisations d’usagers ou autres comités de défense.

La Fédération CGT des Cheminots appelle les usagers et les cheminots à faire converger leur force pour combattre ces choix contraires à l’intérêt général par un développement du service public SNCF fret et voyageurs de qualité et sûr !


Moyenne des avis sur cet article :  4.65/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

56 réactions à cet article    


  • armand 11 mars 10:54

    Merci de l’info, cela ne suffira pas, après Toulouse, Lyon et Nice (aéroports) sont en cours de privatisation, c’est bien l’abominable plan fmiièsque qui se déroule et se réalisera.


    • aimable 11 mars 11:11

      la privatisation des transports publique , c’est comme si les passagers jouaient a la roulette Russe pendant leur temps de transport  !


      • vesjem vesjem 11 mars 11:47

        nos salopards appliquent les directives européennes


        • Ouallonsnous ? 11 mars 19:57

          @vesjem

          Le bradage de l’état-nation France participe du cycle  de reproduction dans la longue marche de trahison nationale des marionnettes US aliénées à l’errance stratégique des partisans d’une France, abandonnant l’universalisme de sa culture civilisationnelle, à la « remorque » du mercantilisme capitaliste des USA , dont les faux socialistes, actuellement au pouvoir en France sont les activistes . Ce  cycle de reproduction mortifère pour notre état-nation, fonctionne bien, depuis la fin des « trente glorieuses », mais pour nous en sortir, il exige un blocage des fausses réformes. depuis l’accession au pouvoir de Pompidou et Giscard d’Estaing !.

          Ce qui se passe pour le rejet de la loi El Khomri-Gattaz n’est que le prélude aux changements que requiert la situation de notre pays.

          Alors faisons monter partout la prise de conscience, c’est l’avenir de toutes les générations vivantes qui est en jeu, engageons la bataille pour convaincre autour de nous les indécis en sachant qu’une majorité de la population soutiendra  l’initiative générale, désaliénons nos amis, nos familiers, nos collègues, de la désinformation secrétée par le système...

          L’action déterminée, « le tous ensemble, en même temps » les fera reculer, Mais ce n’est pas suffisant, car ils se reproduisent, !

          C’est l’éviction de la mafia européiste UE/OTAN anglo-yankee et  faux socialiste aux commandes de notre pays, qu’il faut initier maintenant avec la mise hors circuit de nuisance de ceux qui la représentent !

          De la réussite de cette action dépendra l’émergence d’une nouvelle génération d’hommes politiques français attachés aux intérêts et à la souveraineté de leur pays, restaurant la France à la place qui est la sienne dans le concert des nations !!!!

          Nous pourrons ensuite entreprendre l’édification d’un « cordon sanitaire » entre les pays anglo-yankees où sous leur contrôle et le reste du monde, changeant le paradigme d’évolution de l’humanité pouvant reprendre son développement après l’ère du fascisme colonialisme-sioniste !

          Tel est le programme des prochaines décennies et générations  !


        • Spartacus Spartacus 11 mars 13:23

          SNCF : Pertes abyssales 2015 : 12 milliards d’euros...

          Comme souvent, ce sont les privilégiés qui se plaignent le plus, ceux qui bénéficient de l’emploi à vie. 

          Sans vergogne, ils bloquent des centaines de milliers de voyageurs qui travaillent dans le privé et s’échinent à joindre les deux bouts.

          Ils s’en, branlent, ce n’est pas avec leur argent que les trains fonctionnent....C’est le notre !

          C’est vous contribuable qui payez directement et indirectement pour ces gréviculteurs de la caste de la branlette que sont les cheminots.

          Les Zola du rail profitent d’une liste d’avantages longue comme le bras : âge moyen du départ à la retraite inférieur à celui des Français, montant des pensions (1 917 euros par mois en 2011) supérieur de très loin aux retraites du privé, 50 000 logements réservés aux cheminots, des billets gratuits pour toute la famille. Tout ça grâce aux perfusions d’argent public, autrement dit via vos impôts…

          La SNCF, en 2015, comme chaque année depuis des lustres, a pompé aux contribuables plus de 12 milliards d’aides publiques, hors financement du régime spécial de retraite (vous savez ces types qui partent se la couler douce à 50 ou 55 ans) qui nous coûte plus de 3 milliards par an.

           Depuis sa création en 1938, le mammouth ferroviaire des branleurs professionnels ne doit sa survie qu’à la générosité forcée des contribuables. 

          Et ces nantis osent encore se plaindre. C’en est assez. Il faut fermer et virer cette caste remplie de parasites.


          • tonimarus45 11 mars 14:07

            @Spartacus-Bonjour----- Vous mentez par omission car ces pertes ne sont que «  »« des etudes sur des depreciations d’actifs »« .En fait et cela vous le cachez la sncf a ete beneficiare en 2015 ah hauteur de 377 million deuros

            Voici pour de quoi il s’agit en ce qui concerne ces »« depreciations d’actifs »« dont vous dites que c’est une perte »« abyssales »« 
             »«  »Les dépréciations, c’est-à-dire la révision à la baisse de la valeur comptable des actifs de la SNCF, ont été effectuées sur la base d’une simulation de ce que les trains, réseaux et gares vaudront dans 15 ans. Ces « tests de valeur » ont été menés par les commissaires aux comptes du groupe public.«  »«  »
            ET DONC IL N’Y A EU EN 2015 AUCUNE «  »« PERTE ABYSSALE » ET MEME IL Y’A EU UN BENEFICE DE 377 MILLIONS D’EUROS
             comment doit t’on designer une personne qui telle que vous essaie de tromper en permanence les agoravoxiens ;Je vous laisse trouver ??????

          • tonimarus45 11 mars 14:17

            @Spartacus-bonjour- et je continue que puisque vous vous permettez d’insulter les cheminots(mais pas qu’eux, les fonctionnaires aussi) les traitants de parasites faineants dans d’autres de vos posts permettez moi de faire de meme en vous traitant de dechet ,dhumanites, menteur compulsif, et pour faire bon poids enflure de chez enflure


          • tonimarus45 11 mars 14:45

            @Spartacus-bonjour— pour vous eviter de dire des conneries—VENANT DU FIGARO en copie colle


            «  »"Cliché n°1 : Les cheminots sont tout le temps en grève

            FAUX. Depuis plusieurs années, le taux de journées perdues par agent pour « fait de grève » est exceptionnellement bas. En 2012, il était de 0,56 et de 0,49 en 2011, alors même que le nombre de grèves, lui, a sensiblement augmenté (747 en 2012 contre 493 en 2011). Cela signifie donc que les appels à la grève sont moins suivis. À titre de comparaison, le taux de journées perdues par agent était de 3,75 en 2010 au moment des grèves contre la réforme des retraites..


          • tonimarus45 11 mars 14:48

            @Spartacus--- et voila encore-VENANT DU FIGARO en copie colle


            «  »"Cliché n°2 : Les cheminots sont très bien payés

            FAUX. Selon un document publié par l’Institut européen du salariat en 2010, les conducteurs de train de premier échelon de la SNCF gagnent 2409 euros brut par mois, soit moins que le salaire moyen national qui est aujourd’hui de 2449 euros. Les conducteurs du deuxième échelon gagnent eux 3334 euros brut par mois mais ne représentent que 8,5% des salariés du groupe.

            En 2010, un quart des salariés gagnait 2403 euros brut par mois, soit un peu moins que le salaire moyen national. Le salaire moyen mensuel au sein de l’entreprise était de 2891 euros en 2012, en hausse de 2,3% par rapport à 2011. Pas vraiment des « nantis », donc..


          • lermontov lermontov 11 mars 14:51

            @ Spartacus

            Pssst psst, il t’a niqué, là, l’autre.

            Tiens, une porte de sortie, là :

            ’Dassault est une feignasse et un assisté ; le figaro, ce torchon de gauche juste lu par les rsaistes et les feignants de fonctionnaires touche plein d’aides de l’Etat.’

            Ne me dis pas merci, mon petit pinochiste*.

            (Pino-chien ? Ou plutôt, tiens, je vais t’appeler Pinocchio maintenant, vu que tu mens tout le temps et que t’adore Pinochet. Ca te va bien. As-tu un grand nez dans la vraie vie ?)


          • tonimarus45 11 mars 14:52

            @tonimarus45---il faut preciser que ce n’est que les remunerations BRUTES et donc les remunerations nettes sont moins inportantes


          • tonimarus45 11 mars 15:26

            @Spartacus—et encore « spartempafeur


             »«  »Cliché n°5 : Les cheminots partent à la retraite à 50 ans

            FAUX. Les cheminots ont aussi été touchés par les réformes des retraites de 2008 et 2010. Ceux qui relèvent du régime spécial de retraite -c’est-à-dire uniquement ceux qui ont été embauchés par la SNCF avant l’âge de 31 ans- peuvent partir à 52 ans pour les conducteurs et à 57 ans pour les agents sédentaires. En 2011, l’âge effectif moyen de départ à la retraite était de 55,1 ans. Selon les projections du Conseil d’Orientation des Retraites publiées l’année dernière, il augmentera pour atteindre 61 ans en 2026..


          • tonimarus45 11 mars 15:41

            @lermontov— tout afait concernant ce trite individu qu’est « spartacus »".On peut contre argumenter calmement contre des gens qui sont sinceres dans leurs propos meme si on est pas de leur avis ?mais quand on est en face de menteurs compulsifs, d’enflures de chez enflure, d’empafeurs ,alors il est difficile de garder son sang froid


          • Spartacus Spartacus 11 mars 16:53

            @tonimarus45

            ha excusez des pertes qui sont des bénéfices....

            Commissaire aux compte du « public » ? Ça existe ça ? Quelle pantalonade.

          • Spartacus Spartacus 11 mars 16:54

            @tonimarus45

            Si ça peut vous défouler

          • Spartacus Spartacus 11 mars 16:57

            @tonimarus45

            Vous avez eu raison de préciser :

            747 grèves en un an......Wahahahahahahahhaha.......Quel exploit

          • Spartacus Spartacus 11 mars 17:04

            @tonimarus45

            Institut européen du salariat La aussi fallait le trouver. Un machin de sôôôciôôôôgues de gôôôôche qui vous donne les résultats de l’étude avant de la faire.....

            Bien entendu dans les études de gauche on « oublie les primes »...P’tit oubli invisible habituels des pseudos instituts gauchistes pour une grande différence au réel....

            Vous prenez vraiment les gens pour des cons.
            Et les avantages en natures ? 

          • lermontov lermontov 11 mars 17:07

            @ Pinocchio

            T’as pas répondu à ma question. T’as un grand nez dans la vraie vie ?


          • Spartacus Spartacus 11 mars 17:13

            @tonimarus45


            Bon on résume le bordel dégoulinant l’iniquité, c’est pas 52 mais c’est quand même 52 si t’as plus de 31 ans.
            C’est 57 officiel sur le papier, mais comme y’a des dérogations à la louche en veut tu en voilà c’est donc 55.
            Effectivement le p’tit ouvrier qui doit aller à 62,5 il se dit que la sôôôôlidarité elle a l’air un peu bizarre.

            Effectivement toutes ces précisions sont nécessaires au débat .

            Pinailler à la marge change vachement le fond...

            Ils sont des mégas privilégiés de la gamelle des contribuables, ils ne sont que des ultra profiteurs....

            Encore merci de ces précisions qui manquaient !

          • Pere Plexe Pere Plexe 11 mars 18:01

            Comme souvent, ce sont les privilégiés qui se plaignent le plus, ceux qui bénéficient de l’emploi à vie

            Et moi j’imaginais que les privilégiés était justement ceux qui bénéficient de rentes à vie sans jamais avoir tenu un réel emploi...Salaud de travailleurs !

            Ce serait comique si dans le même temps si l’auteur n’avez aussi une dent contre les chômeurs.

            Pour en revenir à nos « privilégies » c’est curieux que beaucoup rechignent à en être  !

            Sans vergogne, ils bloquent des centaines de milliers de voyageurs qui travaillent dans le privé et s’échinent à joindre les deux bouts.

            c’est à dire leurs enfants, leurs conjoints, leurs frangins...qui peut croire ça ?

            J’aime aussi l’argument ultime « qui s’échinent à joindre les deux bouts ».

            Comme si beaucoup de cheminots ou de fonctionnaires n’étaient pas dans le même cas.

             

            Ils s’en, branlent, ce n’est pas avec leur argent que les trains fonctionnent....C’est le notre !

            Ahhhh...En plus ces « privilégiés » à 1800€ ne payent pas d’impôts....de plus en plus crédible !

            C’est vous contribuable qui payez directement et indirectement pour ces gréviculteurs de la caste de la branlette que sont les cheminots.

            On l’a bien compris les cheminots ne font pas partie des contribuables...

            Gréviculteurs ?...la dernière gréve unitaire datait de 2013.

            Et vous ne savez toujours pas ce qu’est une caste.

            Le reste est du même acabits avec en apothéose le très intelligent « C’en est assez. Il faut fermer et virer cette caste remplie de parasites ».En attendant la suppression de la SNCF un aperçu avec une journée de moindre trafic est salutaire non ?


          • Le421 Le421 11 mars 18:49

            @Spartacus
            Et oui !!
            Les cheminots sont grassement payés pour 32H/semaine et 60 jours de congés annuels !!

            http://www.arretsurimages.net/breves/2016-03-10/Pernaut-et-les-60-jours-de-conges-des-cheminots-id19725

            Il suffit d’y croire très fort. Un peu comme la Vierge Marie ou Jésus qui ressuscite !!  smiley


          • Aristide 11 mars 20:10

            @tonimarus45 
            C’est un article du Figaro qui éclaire sur ces clichés, mais pourquoi donc avez vous omis les autres clichés qui étaient VRAI ou paryiellement VRAI.


            .Pour mémoire ces clichés qui sont des vérités complétés ou pas :
            - Les cheminots ne travaillent même pas 35 heures par semaine
            - Les cheminots touchent plein de primes
            - Les cheminots ont une retraite plus importante que la majorité des salariés
            - Les cheminots bénéficient de voyages gratuits pour eux et leurs proches

          • Spartacus Spartacus 11 mars 21:18

            @Pere Plexe

            Le mot privilège, vient du latin privata-lex « loi particulière ».
             Le « droit public  » s’applique aux castes par des droits supérieurs qui les protègent,par rapport à tous ceux qui sont simplement gouvernés par le « droit privé ». *

            C’est une discrimination. POINT.

            Mais quand on fait parie de ceux qui sont du coté de la gamelle a qui profite la discrimination, votre exemple montre qu’on est dans le déni.

            « leurs enfants, leurs conjoints, leurs frangins. » Ces gens ferment leur gueule, il faut dire que leur silence est acheté par le privilège de refiler à vie et gratos des voyages...

          • tonimarus45 11 mars 23:37

            @Spartacus—enflure de chez enflure relisez ce que en fait sont ces soi disants pertes et j’ajoute que c’est un copie de «  »l« agence france presse »« journal gauchiste surement ???.LE plus grave espece de »pourriture«  » c’est que vous savez cela mais que vous mentez par omission.IL N’Y A PAS DE PERTES PUISQUE CE QUE VOUS DITES PERTES SONT «  »DES PREVISIONS A 15ANS DE L« EVOLUTION DU PATRIMOINE »« et donc non en 2015 la sncf n’a pas eu de perte mais a meme engrange 377 million de benefice(vous avoir compris

            Quand »« commissaire aux comptes du public »« c’est ce que ecrit »«  » l« agence france presse »" alors cessez d’essayer de ma faire passer pour un menteur car si il y en a un ici c’est vous

          • tonimarus45 11 mars 23:43

            @Aristide— bonjour— et pourquoi vous meme ne le faites vous pas ????? vrais et partiellement vrais mais avec de sacres bemols.Alors faites le vous meme ???? vous vous contentez de donner des titres or vous savez qu’il ya de sacre bemols .Alors faites le ,et je vous repondrais


          • tonimarus45 12 mars 00:08

            @Spartacus--- Vous n’amenez aucune precisions( sourcees) si ce n’est les votres qui ne s« appuient sur rien-mentez mentez il en restera toujours quelque chose ;; de quelles derogations parlez vous,Allez la lachez vous mentez encore une fois

            DES profiteurs qui travaillent le jour ,,la nuit ,les dimanches, les jours feries , dehors ,quand il pleut ,vente , neige pour les equipes catenaires, des voies , de relevage ( deraillements).Pour les conducteurs en plus travailler en permanence en decale de chez decale, pire que les 2/8 ou 3/8 ou les horaires sont definis, pareil pour les repas toujours en decale souvent dans la machine ou vous avez interet a surveiller votre tasse de cafe a cause des soubressauts de l’engin surtout quand vous abordez un aiguillage, prendre des repos dans des corps de garde pas tres confortables ; quand vous arrivez dans une gare a minuit ou 2 heures du matin,aucune chance d’avoir une cantine ouverte et c’est pour les »privilegies" casse croute on gamelle et pire quand vous arrivez dans un triage ou parfois sous les differentes intemperies vous devez marcher plus d’un km portant votre sacoche qui pese son poids, pour rallier le corps de gare.Et que dire lorsque en rade en pleine voie en tete d’un train de 600 ou plus de voyageur, vous devez vous demerder SEUL
            Alors espece d’ordure parlez de ce que vous connaissez et pour le reste fermez la

          • tonimarus45 12 mars 00:23

            @Spartacus—spartempafeur- concernant les retraites des cheminots ou avez vous qu’il y a des derogations pour partir a 55 ans plutot qu’a 57 ans eet si il y a ?????? combien cela touche t’il


          • tonimarus45 12 mars 00:38

            @Spartacus— spartempafeur— la aussi vous mentez par omission 747 greves c’etait en 2010(depuis cela a baisse)ET SURTOUT CE NE SONT PAS QUE DES GREVES GENERALES CHEMINOTES QUI SONT DANS UNE ANNEE TRES PEU NOMBREUSES , MAIS BEAUCOUP DE GREVES LOCALES ((PAR EXEMPLE GREVE A LANGOGNE (ou aillleurs) POUR FAIRE RESPECTER DES ARRETS QUI AVAIENT ETES SUPRIMEES GREVES QUI TRES SOUVENT SE FONT AVEC L’APPUIS DES POPULATIONS D’USAGERS( c’est ce qu’on appelle defense du service du public)

            J’AJOUTERAIS ;;CROYEZ VOUS QU’UN AGENT SNCF FAIT GREVE PAR PLAISIR ;;AVEZ VOUS UNE IDEE DE CE QU’ON LUI RETIENT PAR JOURNEES DE GREVE ??????

          • tonimarus45 12 mars 00:47

            @Aristide— mais pourquoi ne le faites vous pas vous memes, avez vous peur que cela n’ait pas l’effet que vous esperez ou escompte.pire vous mettez des titres bruts qui en fait ne veulent pas dire grand chose, mais c’est cela que vous vouliez non ??

            TENEZ «  »pour les retraites cheminots en copie colle

            « »« »

            Taux de cotisations supérieur de 12% à celui du privé

            Le taux des cotisations est de 36,29 % du salaire brut (7,85% de part salariale et 28,44% de part patronale). Soit 12 points de plus que celles du Régime Général (retraite de base + retraite complémentaire). Ainsi, pour une masse salariale identique, un cheminot perçoit un salaire net inférieur à celui d’un salarié du secteur privé.

            Ce différentiel de cotisation est calculé et fixé par décret d’Etat depuis 1983. Il détermine un taux de cotisation supplémentaire (appelé taux de cotisation normalisée) permettant de financer les prestations spécifiques versées par la Caisse des retraites aux cheminots (âge de départ en retraite à 50 ou 55 ans, par exemple).((Ces ages de depart ont ete remis en cause, a la hausse))

            Cette cotisation normalisée destinée à assurer les prestations spécifiques est prélevée, comme les autres charges de personnel, sur les recettes (comme dans toute entreprise). Les cheminots paient ainsi, par leur travail, les prestations spécifiques de leur régime spécial de retraites sans mettre à contribution la solidarité nationale. Lorsqu’un automobiliste achète du carburant, il participe indirectement au financement d’une partie des dispositifs de retraites supplémentaires propres aux salariés de la pétrochimie.

            À titre d’exemple, les prestations spécifiques du régime spécial des cheminots représentent un coût de 0,0002 € par kilomètre voyageur ou tonne fret transportée. Ainsi, sur un billet Paris-Lyon (soit une distance de 500 km) la part de recette théorique revenant aux prestations spécifiques ne dépasse pas 0,1 E.

            Quant à la Caisse de Retraite de la SNCF ; tous les audits de la Cour des Comptes ont reconnu sa bonne gestion...

             SACRE BEMOL ???? ET SURTOUTGARDEZ CELA SOIGNEUSEMENT CELA VOUS EVITERAS PARFOIS DE DIRE DES ANERIES.

            .



          • Spartacus Spartacus 12 mars 09:08

            @tonimarus45


            Un bilan est un bilan. Il est positif ou négatif. POINT.
            Les zéros ont toujours de bonnes explications pour expliquer leur note.

            Et l’AFP est un machin a recopier des communiqués de presse. Si sur le communiqué de presse est indiqué que le père noël a vérifié les comptes, ils mettront que le père noël a vérifié les comptes.
            A l’AFP crèche 80% de journalistes gauchistes, qui sont incapables de comprendre un bilan et encore moins de savoir ce qu’est un commissaire aux compte.

            Un commissaire au compte n’est jamais du public. Un commissaire au compte est toujours un organisme privé indépendant. Il vérifie des comptes qui peuvent être des comptes des sociétés publiques comme privées.

          • Spartacus Spartacus 12 mars 09:14

            @tonimarus45

            Quoi le travail a des contraintes ? 
            La pluie, la nuit, les horaires etc.......On appelle cela le travail. 
            Rappelons que les horaires sont « sympathiques » et qu’ils travaillent bien moins que les autres.

            L’insulte est en général le signe d’une absence d’arguements. 

            Logique lorsque les points ont étés mis sur les i. C’est indéfendable.


            Allez un effort dites le « les cheminots sont des privilégiés »
            wahahahahahhahahaha.......
            Vous vous étranglez ? Il est vrai qu’il est difficile d’avouer l’évidence quand on est endoctriné gauchiste.


          • Spartacus Spartacus 12 mars 09:27

            @tonimarus45


            Sodexo 480 000 salariés 3 fois plus que la SNCF, vous avez entendu parler de leur nombre de grèves par an ?

            Que se soit 700 ou 450 grèves, vous vous rendez compte du préjudice sur la population active ?
            Mais quelle autre société non publique agit de cette manière ? 
            En France ? En europe ?
            Même compagnie de train.......

            Réveil ! 
            Pas besoin de t’insulter pour simplement montrer ton déni devant l’évidence.....
            Cherche pas c’est indéfendable.....

            Oui ; Ces gens font grève par culture....

            Grèves souvent accolées aux congés aux veilles de fêtes, et je vous rassure les retenues sur salaires sont compensées par les syndicats qui ont les finances du CE et des fonds de solidarités que les contribuables sont obligés de financer indirectement.

          • Etbendidon 12 mars 09:55

            @lermontov
            Quand le nez est grand le kiki est vaillants
             smiley


          • samuel 12 mars 16:04

            @Spartacus

            Même en faisant grève de temps à autre, il font à coup sûr un travail dix fois plus dur et cent fois plus utile que le votre.

            Je respecte ces gens qui pensent encore ensemble et non pas comme des petits producteurs ou patrons individualisés (ce que vous appelez de vos voeux car l’individualisme forcené est le terreau de l’exploitation des patrons sur les salariés).


          • Spartacus Spartacus 12 mars 22:42

            @samuel

            Mais c’est pas de « temps en temps », c’est régulièrement.

            Ils ne pensent pas « ensemble » mais pour eux. C’est de l’individualisme. 
            Par contre le patron ne dispose pas d’un monopole et le pouvoir de contraindre tous les autres.
            Et les salariés « exploités », ont le droit de démissionner. 

            La mine, Zola, ça n’existe plus.

          • samuel 13 mars 18:04

            @Spartacus


            « régulièrement »
            Vus confondez 400 et 700 (nb de grêves). C’est donc mal parti pour discuter factuellement avec vous (c’est la triste vérité de votre insondable malhonnêteté intellectuelle).

            « Ma mine,zola ». C’est votre point godwin personnel. Qd vous ne voulez pas admettre la violence réelle du rapport de salariat, vous en appelé à des comparaisons foireuses ou à la responsabilité individuelle des salariés à partir.

            En période de chômage de masse, le patron à toute latitude pour puiser dans le vivier des chomeurs. Le rapport de force est du côté patronale. C’est IN-DE-NIA-BLE. Tout le monde son propre patron vous me répondriez... une économie avancée ne peut se passer de verticalité dans les entrerprises. Sinon on ne construit pas d’avions ou de centrales nucléaires...

          • Parrhesia Parrhesia 11 mars 15:15

            Aux auteurs,


            Messieurs, vous avez raison ! 

            Ceci étant, vos homologues (dont les cheminots !!!) auraient mieux fait d’y penser lorsque qu’ils ont viré de Gaulle en 1968 et ceux des vôtres qui continuent actuellement à combattre à la fois l’homme et sa politique feraient mieux de se mettre enfin à y réfléchir ! Si faire se peut !!!
            Il y aurait une certaine « grandeur » à admettre enfin qu’ils se sont fait manipuler, et donc à faire enfin machine arrière !!!

            • tonimarus45 11 mars 15:36

              @Parrhesia—
              --- votre avis est tout a fait respectable ;Ceci dit oui surtout pour sa politique exterieure(pour sa politique interieure peut etre moins) il manque ;; ;ainsi que je peut remercier, mais seulement pour cela, chirac et villepin d’avoir evite de nous avoir entraine dans la guerre d’irak

              Ceci dit personne ne peut a l’heure actuelle se prevaloir de l’heritage de «  »« De 
              GAULLE »"

            • Etbendidon 11 mars 18:14

              Que signifie SNCF  ???
              Babou me dit que ça veut dire SUR NEUF CINQ FLEMMARDS
              Mais Ahmed lui dit : SIX NOUVEAUX CINQ FLEMMARDS
               ????
               smiley

Ajouter une réaction


    Si vous avez un compte AgoraVox, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page (bouton «Connexion»)

    Vous pouvez vous inscrire ici pour en créer un.



FAIRE UN DON

:-) :-)) ;-) :-| :-/ :/-) :-( :-(( :-p :-O :->

(Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.)

Attention : ce forum est un espace de débat civique et civilisé qui a pour but d'enrichir cet article. N'hésitez pas à signaler tout abus en cliquant sur le lien présent en bas de chaque commentaire pour nous indiquer tout contenu diffamatoire, injurieux, commercial, raciste... et qui sera supprimé dans les plus brefs délais.

Sachez également que des informations sur votre connexion (telle que votre adresse IP) seront mémorisées et partiellement affichées avec chaque commentaire posté

Si vous constatez un bug, contactez-nous.







Les thématiques de l'article


Palmarès