Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Lisbonne : les Irlandais priés de bien voter cette fois-ci

Lisbonne : les Irlandais priés de bien voter cette fois-ci

On en parle très peu en France, et pourtant dans moins d’un mois se jouera en Irlande un événement capital pour l’avenir de l’Union européenne. Le 2 octobre en effet, les électeurs irlandais sont appelés à revoter sur le Traité de Lisbonne, dans une version en tout point identique à celle qu’ils avaient rejetée par 53% des voix en juin 2008.

Deux mots résument la campagne qui débute : dérive totalitaire. Il ne faut pas craindre en effet d’employer cette expression, la plus appropriée pour décrire le climat dans lequel les Irlandais vivent les semaines qui les séparent du scrutin.
L’existence d’un deuxième référendum serait déjà en soi suffisante pour pouvoir parler de dérive totalitaire. Lorsqu’on refait voter un peuple sur un texte à 100% identique à celui sur lequel il vient de s’exprimer, on n’est clairement plus en démocratie. Les partisans les plus zélés, ou les plus aveugles, de l’Europe de Bruxelles pourront toujours essayer de trouver une justification plus ou moins tirée par les cheveux. Du point de vue des principes démocratiques, il ne peut pas y en avoir. S’ils tolèrent ce genre de procédés, ils ne sont pas démocrates. C’est leur droit, mais ils doivent en être conscients.

La dérive totalitaire concerne également la campagne référendaire. Seul parmi les 27 de l’Union européenne à avoir eu la possibilité de s’exprimer par référendum, le peuple irlandais est soumis à une terrible pression des milieux eurocrates politiques, administratifs et financiers.
Pour "éclairer" les électeurs, la commission européenne vient par exemple de publier un livret censé résumer en quelques pages le Traité de Lisbonne. D’après la commission, les électeurs irlandais pourront suite à la lecture de ce guide "voter en conscience et en toute connaissance de cause". Dès les premières lignes, le ton est donné : "L’objectif du Traité de Lisbonne est de rendre l’UE plus démocratique, plus efficace et plus transparente. Il donne aux citoyens et aux parlements plus de poids dans la conduite des politiques européennes, et donne à l’Europe plus de poids dans le monde, tout en protégeant les intérêts nationaux". Bref, un Traité idéal pour une Europe idéale...Citoyens irlandais, radio Bruxelles vous informe !

Au niveau national, la quasi totalité des partis irlandais soutiennent le OUI, du Fianna Fail parti du premier ministre Brian Cowen au Fine Gael, principal parti d’opposition.
Craignant que l’impopularité du premier ministre ne rejaillisse sur le scrutin (selon les derniers sondages, 85% des Irlandais sont mécontents de sa politique), le Fine Gael vient d’appeler les électeurs à "attendre les prochaines élections pour sanctionner le premier ministre. Pour le moment il faut dire oui à l’Europe". C’est beau comme du François Hollande...
On remarque que pour tromper l’électeur, on utilise toujours ce genre de raisonnement consistant à dissocier politique nationale et politique européenne, alors que cette dernière conditionne la majeure partie des politiques économiques des gouvernements (et c’est précisément sur ce point que les Irlandais sont mécontents de Cowen), et que 80% des lois nationales sont directement issues de Bruxelles dans la plupart des Etats membres.
Il est donc parfaitement cohérent, et lucide, de voter contre l’Europe de Bruxelles lorsqu’on est mécontent de son gouvernement. Parler de confusion des scrutins est une escroquerie, une manipulation destinée à contenir la colère légitime des peuples.

Il va de soi que dans les médias, le camp du OUI est surreprésenté, bénéficiant de l’engagement des deux partis les plus importants du pays. Ceux qui se souviennent du déluge de propagande qui s’abattit sur la France lors la campagne référendaire sur la Constitution européenne en 2005 comprennent ce que vivent grosso modo en ce moment les Irlandais, d’une façon sans doute encore aggravée, en raison des pressions eurocrates plus fortes que jamais.

Autre dérive totalitaire, les arguments de campagne. Du côté du OUI, il n’y en a pas. Le seul ressort de la campagne est la peur. Tous les arguments, même les plus ridicules, sont bons à prendre pour terroriser l’électeur : aggravation de la crise en cas de victoire du NON, expulsion de l’UE, fuite des investisseurs étrangers.
Cette stratégie de la terreur, utilisée par l’ensemble des partis du OUI, est complétée par le mensonge selon lequel l’Europe protégerait les pays membres de la crise. Un simple coup d’oeil sur les
chiffres de la récession dans le monde montre au contraire que les premiers pays touchés par la récession furent les pays européens, qu’ils connaissent une dépression plus forte qu’ailleurs, et qu’ils sortent de 15 ans de croissance molle. C’est encore plus vrai au sein de la zone euro.
De toute façon, comment une Europe qui a fait du libéralisme mondialisé, de la déréglementation et du libre-échange sa seule devise pourrait-elle avoir un rôle protecteur dans une crise qui s’explique précisément par la faillite de ces principes ? Un peu de logique s’impose pour comprendre la réalité des chiffres, et déminer les mensonges du camp des eurobéats.

Enfin,
les grands patrons irlandais se sont eux-aussi lancés dans la campagne du OUI. En tête, le PDG de Ryan Air, Michel O’Leary. Il faut dire qu’il attend le feu vert de la commission européenne pour le rachat d’un concurrent, Aer Lingus... Autre patron engagé, Jim O’Hara, le PDG d’Intel, qui vient de faire appel d’une amende de plusieurs millions d’euros prononcée par la commission contre sa société. Echange de bons procédés entre "Européens convaincus" dira-t-on...

Référendum après référendum (ils sont d’ailleurs de plus en plus rares), les pressions exercées sur les peuples européens pour qu’ils "votent bien" (et si possible du premier coup !) se renforcent, jusqu’à verser dans la dérive totalitaire pure et simple. Très clairement, quand il s’agit d’Europe, et parce qu’on touche à l’évidence au coeur de la machine, là où se prennent les vraies décisions, les peuples ne sont pas les bienvenus.

L’Irlande n’est pas la seule concernée. Le phénomène est général. Il est particulièrement fort en France où des
parlementaires de tous bords, UMP PS MODEM, ont voté en catimini en 2008 le Traité de Lisbonne, copie-conforme de la Constitution européenne que nous avions rejetée par référendum en mai 2005.
La propagande depuis n’a jamais cessé. Pour vous en convaincre, visionnez ce court
reportage diffusé par la chaîne France24 au sujet de la campagne irlandaise. La première phrase du journaliste donne le ton : "Les Irlandais ont voté NON l’an dernier, surtout parce qu’ils ne comprenaient pas le Traité de Lisbonne"...Ce journaliste, comme tant d’autres en France, est en mission : reprendre la communication européiste et faire croire au bon peuple que tout est affaire de pédagogie, que le NON ne peut s’expliquer que par un défaut de compréhension, et certainement pas par un rejet politique. 

Les démocrates dignes de ce nom doivent réagir, et vite.
Pour l’heure, nous ne pouvons que souhaiter une victoire du NON en Irlande, le 2 octobre prochain. Ce NON sonnerait comme un désaveu terrible pour l’ensemble des "élites eurocrates". Les derniers sondages montraient une avance assez confortable du OUI, mais en reflux. Espérons que les partisans du NON sauront amplifier le mouvement.
 
Le Vrai Débat
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.71/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

63 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 7 septembre 2009 10:20

    De toutes façons, « on » les fera revoter, jusqu’à ce qu’ils votent oui. C’est cela le démocratie à l’européenne.
    On peut voir ici une pitoyable démonstration des tentatives de « élites » pour nous emmener de toute force vers une mondialisation que les peuples veulent de moins en moins.

    Un seul pays, un seul gouvernement, une seule armée, législation ... et un immense terrain de jeu pour les multinationales.

    Un fascisme larvé est en train de s’installer, sournoisement.


    • JoëlP JoëlP 7 septembre 2009 22:18

      De toutes façons, « on » les fera revoter

      Peut-être pas. On sera peut-être forcé de construire une Europe à plusieurs vitesses comme le préconise Fabius et que je souhaite depuis l’élargissement de 15 à 27. Ce serait par exemple une Europe à trois cercles :

      -Le grand cercle qui serait un grand marché bien libéral et donc sans subventions avec disons l’Ukraine, la Géorgie, la Moldavie, la Turquie, l’Albanie, même la Russie si elle veut On s’en fout.

      -Un cercle restreint fonctionnant sur un mode fédéral. On pourrait partir des pays de l’Euro dont le peuple aurait clairement accepté d’entrer dans ce club et donc aurait accepté des critères qui inclus une sérieuse perte de souveraineté (défense, affaires étrangères, gouvernance...). Un pays qui voterait Non ne pourrait pas retenter sa chance avant quelques années. Et toc !

      -Le cercle du milieu étant là pour les pays qui s’approchent des critères du fédéralisme et sont en attente de rentrer dans le cercle restreint (un purgatoire en quelque sorte)


    • Thucydide Thucydide 8 septembre 2009 10:30

      On sera peut-être forcé de construire une Europe à plusieurs vitesses comme le préconise Fabius et que je souhaite depuis l’élargissement de 15 à 27. Ce serait par exemple une Europe à trois cercles

      Encore une usine à gaz, ça va finir par devenir une spécialité européenne.

      • Ou il y a une Europe, avec un Gouvernement, un Code fiscal, un Code civil, un Code pénal, une Armée et une Police,...
      • Ou il y a un traité de bonnes relations entres divers pays, chacun avec ses orientations, ses politiques, ses conceptions de solidarité, ses priorités, sa monnaie, sa vertu nationale.
      Ce coup de fédération oui-non, de règlements bruxellois imposés en catimini, fe monnaie commune, de gesticulations impotentes sur les scènes politiques ou économiques n’a aucun sens quand ce n’est pas tout simplement nuisible.

      Un parti fédéraliste européen, présent dans chaque pays par le biais de sections nationale façon (Internationale Ouvrière des beaux jours), avec une réelle volonté politique devrait voir le jour, pour interpeller les populations sur le sujet européen.

      Ce parti devrait présenter une liste par pays

      Sa première initiative au parlement de Strasbourg serait de supprimer la Commission actuelle qui est un véritable défi au bon sens.

      Son premier chantier serait de mettre en place une assemblée constituante pour une VRAIE Constitution, se contentant de conforter les principes généraux des pouvoirs et contrepouvoirs, des libertés, des droits et des devoirs, de justice et de protection en un texte court, simple, lisible et compréhensible par tous sans besoins de commentaires d’experts quels qu’ils soient.

      Et dans la foulée, sa première action serait d’organiser des élections au suffrage universel pour dégager sur l’ensemble du territoire une volonté politique majoritaire d’où serait issu le gouvernement.

      Tant que cette mécanique ne sera pas en place il ne pourra pas être question de quoi que ce soit dans l’Union Européenne naturellement appelée à disparaître un jour ou l’autre sous le fatras des chamailleries nationales et égotiques qui prévalent en ce moment.

      Si Union Européenne il doit y avoir, il lui faudrait suivre l’idéal fédéral de Lincoln : être un État capable de devenir une nation dans l’esprit de ses citoyens.
      Ce ne sera pas facile, c’est sans doute pour cela que nos brillants (ir)responsables politiques de tous bords n’entreprennent rien.


    • Alpo47 Alpo47 7 septembre 2009 10:21

      Ah, oui, question : Puisqu’on fait revoter les peuples qui ont dit NON, peut on également faire revoter les peuples qui ont dit OUI ?

      Je plaisante ...


      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 7 septembre 2009 10:48

        Les OUI sont je crois le plus souvent le fait de Parlements, pas de peuples.


      • 3.14 3.14 7 septembre 2009 11:44

        En effet, le traité de Lisbonne a été rejeté par 100% des peuples qui ont été consultés directement. Ce qui montre bien la fracture entre le citoyens de base et ses « représentants » qui ne représentent rien du tout sinon les intérêts des élites européennes.


      • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 7 septembre 2009 14:29

        @ Courouve : 


         « Chaque gouvernement fait maintenant la guerre à sa propre population... » Citation (approx) de Orwell dans 1984. 

        Du viol des foules « à la Tchakotin », à leur séduction « à la Bernays », on a vidé la démocratie représentative de son contenu et il n’en reste pas grand chose de valable. Il faut une nouvelle forme de démocratie. Elle ne viendra sans doute malheureusement qu’après un épisode de dictature. Aussi bien s’y préparer. Nous somme ici à jouir sur ce site des derniers jours du « cause toujours » en attendant le « ferme ta gueule » de fin d’année... 



        Pierre JC Allard

      • Alpo47 Alpo47 7 septembre 2009 18:04

        Il me semble que les Espagnols ont voté oui. On peut les comprendre : routes, hopitaux, écoles... etc... leur ont été payées par l’europe (nous). Mais, au vu de l’état de leur économie, il se peut qu’ils le regrettent ?
        Peut être, certains pays de l’Est, également (?).


      • LE CHAT LE CHAT 7 septembre 2009 10:44

        que ce soit pour le non aux européennes ou quand le FN fait 15% , les electeurs sont sensés ne pas avoir compris et sont pris pour des idiots qui ne savent pas pourquoi ils votent ce qu’ils votent ! quel denni de démocratie !

        le Modem qui se dit si différent a voté le fameux traité de Lisbonne, c’est pourquoi on ne peut lui accorder aucune confiance , il bouffera à toutes les gamelles !


        • 3.14 3.14 7 septembre 2009 11:47

          Salut le Chat, vous avez parfaitement raison. J’ajouterais à votre liste les élections palestiniennes qui ont vu la victoire du Hamas et bien sûr celles en Iran récemment.
          La démocratie ? Mais ces gens n’en ont rien à faire...Tant que le peuple vote bien, on fait avec, mais s’il vote mal, alors on passe outre. Ce qui revient à dire qu’on a jamais été en démocratie d’ailleurs.


        • morice morice 7 septembre 2009 11:01


          « Les démocrates dignes de ce nom doivent réagir, et vite. »


          25% des gens là-bas hésitent encore, et un homme au moins ne pourra pas recommencer son coup de bluff.... l’europe reste une bonne chose, même si elle n’avance pas comme on le voudrait. Un gouvernement mondial sera seul capable d’enrayer l’évolution du climat, plus on y met de freins, plus on se suicide....

          • LE CHAT LE CHAT 7 septembre 2009 11:09

            Momo est un agent de propagande pour Big Brother ! je le crois pas ! 


          • Bardamu 7 septembre 2009 11:37

            MOMO ! je ne suis pas le seul à boire de la GUINNESS, alors ?
            J’espère que tu n’écris pas... en CONDUISANT !


          • Nata Ki 7 septembre 2009 11:49

            « Un gouvernement mondial sera seul capable d’enrayer l’évolution du climat »

            Cà c’est de la propagande pour le NWO !


          • dom y loulou dom 7 septembre 2009 14:31

            parce que le gouvernement mondial résoudra aussi l’inconnue du réchauffement qui a fait fondre la glace sur Titan, lune de Saturne, sans doute Morice ?

            ...

            Le réchauffement est spirituel figurez-vous, chantez au moins la gamme et vous aiderez l’univers et ses équilibres, ne le faites pas et l’univers vous fait miroir de vos désiquilibres intérieurs et nous sommes TOUS concernés et responsables.

            De faire oublier des remèdes si simples, aliénant la nature des hommes par la coercion sur leur esprit, une construction sociétale nécessitant toujours plus de coercion sur les êtres NE PEUT PAS améliorer les choses.

            Quand l’univers entier est dans chacune de nos perceptions et que souvent c’est seulement un ajustement de NOTRE regard sur le monde qui le désiquilibre !!! Chaque vivant est un puissant levier énergétique pour sa réalité et est au centre de son propre axe.
             
            Encore son coeur et ses penchants naturels doivent-ils se joindre au coeur du monde et à son souci d’équilibre. Ce fut la quête du graal autrefois. Vous ne savz plus coment la chercher cette coupe du Christ-là ? Pas de problème, le NWO vus a concocté des superbes divertissements et des compétitions où vous pouvez lâner des coupes vides, c’est pas beau non ?

            regardez Morice, quand une personne projete un monstre hideux sur mon pauvre loulou si bon et si doux... que peut-il y faire ? Je dois tous les jours effacer le syndrôme Franlenstein qui ferait qu’il deviendrait rapidement le monstre projetté par la peiur que cela lui inspire. Tous les jours je dois lui enlever une belle couche de saloperies qui lui ont été projettées dessus, sinon il... s’endurcit.

            Tout un système globalisé qui prétend résoudre ce problème en lui mettant une muselière et une laisse, il paie pour la folie d’autrui et ce refus horripilant de soigner des lubies et des tonnages de terreurs idiotes sous lesquels le système enterre les esprits.

            Est-ce différent pour nous autre hominidés ? Being a human sucks ? ... que voudrions-nous être d’autre ? des anges désincarnés ? marcher sur l’eau sans doute... les possibles n’ont pas de limites, ils sont du cerveau droit.

            Mais le cerveau droit est de plus en plus interdit et le pont Columbus tenu par des blackwaters qui veillent au rapatriement dans les caves du cerveau gauche.


            quand les moyens sensés combattre le réchauffement s’apellent uniquement TAXES et MILITAIRES.

            comment pouvez-vous croire à ces balivernes qui forment un nouveau fascisme vert qui veut faire croire aux gens que les scientisme continue à être la solution à leur désaxement spirituel ? 

            Le matérialisme qui les rend aveugles à leurs possibilités d’être et les enferme dans une perception où il n’y a jamais que l’extérieur d’eux-mêmes qui leur tend des paliatifs à la nécessité d’ancrer leur esprit dans l’être.

            Vous avez peur de vos voisins ? Pas de problème on entraine une brigade spéciale anti-terroristes.
            Vous avez peur des chiens ? Pas de problème on les élimine.
            Vous avez peur de vous-même ? Pas de problème, on vous file des neuroleptiques. 
            Vous avez peur de l’univers ? Pas de problème on vous construit des abris sous-terrains où vous regarderez les étoiles par l’entremise de hubble, bien plus précis que vos yeux ridicules.
            Vous aveez peur du monde ? Pas de problème on vous le remplace par le technoglobe en chrome et piscines bleu-azur.
            Vous avez peur des musulmans ? On vous en remet une louchée de terrorisme et on enfonce les pauvres encore plus dans la misère pour les contenir.
            Vous avez peur du sadisme et du mobing ? Pas de problème, si vous acceptez l’ablation cervicale vous ne vous rendrez plus compte de rien.
            Vous avez peur des bactéries, des acariens et des papillons ? Le monde des insectes est une horreur extraterrestre ? Pas de problème, on asperge le monde de pesticides et on exterminera jusqu’à la dernière vermine jusqu’à ce qu la Terre soit un désert martien.

            Vous n’êtes toujours pas convaincu ?

            Et bien si vous avez peur de la désunion de l’humanité et que l’infini des possibles qu’elle contient vous fait peur par manque de foi en l’humanité, et bien... pas de problème, le gouvernement mondial vous imposera son unité rassurante.

            Ce sera l’uniforme, tous unis et on vous protègera des terroristes contestatires qui voudraient user de leur cerveau et vous confusionent contre l’extrêêêême simplicité du système, ils sont les affreux rebelles de la bible que Dieu punira par les mains des GIs, ils ne veulent pas se soumettre à l’ordre impérial du système ? Pas de problème, nos vaillants croisés et justiciers de Dieu en personne leur donneront le pain bénit... dans des camps !! Nous ne pouvons donner vie, mais nous savons donner la mort, disent-ils, car c’est Rockefeller votre papa et vous plierez devant son intelligence supérieure.

            Et les démons pululleront sur terre.

            Voilà le vrais réchauffement.

            Le gouvernement mondial apporte les problèmes et prétend les régler. David Icke, très justement, parle de problème = solution, problème = solution. Et la masse les croit, aveuglément, par habitude millénaire de se plier au plus fort, on veut décider même de l’unité du monde et rabattre le cerveau droit dans le cerveau gauche et vous vous pâmerez, vous danserez, vides, devant l’idolle planétaire et la furie de la masse !!!

            Oui, il va vous proposer une religion unique faite de techno et de sabbats endiablés d’un bout à l’autre de babylone. sex drugs and rock and roll, comme il y a 4000 ans déjà à babylone et dans le massacre de toute opposition.

            95% de l’humanité... disent-ils eux-mêmes... s’il faut en croire Te Turner patron de CNN par exemple...nous ne devrions pas excéder le grand nombre de 500’000 millions pour être gèrables.... Ils sont très consciencieux avec nous n’est-ce pas Morice ?

            ...

            Charmant programme qui aura lieu si la masse ne se secoue pas des chimiques qui nous annihilent silencieusement.

            Encore un beau remède à une PEUR INSUFFLEE, le surpoids !!!

            les jeunes filles toutes victimes de la peur du petit ventre ? Pas de problème, ASPARTAME !! Et en prime et en résultante l’incapacité de se mobiliser ... d’une pierre deux coups, pas fameux ??? Ils sont les champions de la manipulation non ?

            Vous avez peur des bactéries si petites et omniprésentes et vous ne supportez pas les petites bêtes ? Pas de problème Chlor et fluroide.

            Bon cela vous donne peur du cancer maintenant ? Pas de problème, chimiothérapie... et encore une grosse louche de chimiques dans la gueule, en tonnage cette fois !!!

            Vous avez toujours une chance sur deux de vous en sortir, c’est bien non ?

            Vous avez peur de la grippe ? Pas de problème, on vous file l’alsheimer selon les bons augures du docteur Mengele et vous aurez une vraie raison d’avoir peur... « quand tu as mal quelque part frappe ailleurs plus fort ... la première douleur disparait comme par enchantement !! »... Quelle devise médicale étonante, quelle sollicitude !!
            ...

            Trève de conneries, vous avez sept chakras énergétiques qui correspondent aux sept notes de la gamme et aux sept couleurs, chantez la gamme et vous les axez et les renforcez, car ils peuvent non-seulement absorber et équilibrer toutes les substances du monde, aucune n’a pu éclore en-dehors des sept rayons harmoniques !! Dites le notre-père si ça vous chante, ou invoquez le Dharma, la loi de vie, mais chantez et les énergies constructives de l’univers vivant pourront vous aider.

            Oubliez cela et c’est un monde infernal, techniste et scientiste où les démons font la loi et torturent le psychisme des hommes qui vous tend les bras.

            Vive le microchip sous la peau, la lobotomie merdiatique et des cerveux remplis de dessins animés sous caves en miroir et le monde réduit à une table de billard, une canette de bière et des culs déculottés et un empereur planétaire SUPERSTAR ??

            Cela fait rêver tous les gogos qui nourrissent l’avidité sans bornes et se font bouffer par les démons. Une enseigne, une humanité : NWO. Un beau supermarché de labyrinthes de sucre et de jolies chansons endormantes, un monde fait pour nous ensevelir tous, à jamais, sous les poussières atomiques de vastes déserts roses et bleus.

            Et les jeunesses Obama en uniforme qui dans cinq ans ne seront plus des jeunesses mais des miltaires lobotomisés... vous souscrivez tout à coup, Morice ?.

            chantez la gamme pour l’amour du vivant, protégez-votre tête en y laissant affluer votre coeur !!

            les démons n’utilisent jamais que ... des chiffres et des lettres avec lesquelles ils savent nous inspirer des terreurs sans nom.

            Mais ils ne sont pas une fatalité, seule la peur leur ouvre le chemin vers vous. Vous croyez que c’est un hasard du coup que les merdias nous imaginent une menace après l’autre ?

            reprenez-vous Morice, ceux qui aiment ne se perdront jamais.


          • jacques jacques 7 septembre 2009 17:59

            Ca doit être une usurpation d’identité,on nous l’a changé, Cohn bendit sort de ce corps.


          • paul muadhib 8 septembre 2009 11:02

            @ dom...un texte très fort que le votre, un des rares moment de justesse sur des sites de combats rapprochés .. .je rejoins le propos de la peur bien sur, l’homme ne s’intéresse pas a la peur,ca lui fait ..peur..ce sujet nous oblige a rentrer dans la connaissance de soi...
            l’urgence aidant, il ne convient plus d’être timide alors je vous entretiens de 2 expériences sans la peur .. : «  » après une énergie qui est passée par la colonne vertébrale pour se situer au milieu du cerveau, après une conversation télépathique réelle dans un langage que je ne connaissais pas mais comprenais, pouvant écouter et parler en jouant sur les mouvements ascendant et descendant de cette...énergie, les questions du sens de la vie, de la souffrance humaine avaient disparu, une beauté incroyable, non humaine,donc pas relié a l’ego/cerveau analytique était présente,l’ego ce misérable outil névrotique ne pouvait que s’effacer devant la beauté de l’univers, car c’est de cela dont il s’agit...un hasard m’a ouvert les portes de l’univers, au delà de la froideur de ce simple outil de survie qu’est l’ego...je sais c’est affirmatif...peu importe..dans une telle illumination qui signifie simplement être dans la lumière,donc voir, par opposition a la noirceur de notre vie, ce petit « programme » que nous avons tous, celui qui décide d’une manière simpliste par un oui/non ne fonctionne pas,écrasé par la puissance de cette « énergie »...une chose incroyable se produit a ce moment, notre esprit regarde tout sans avis, notre esprit ne projetant pas un futur psychologique idéal n’a plus peur, alors pour un moment notre vie faite d’efforts vains ,de peurs paralysantes , de souffrances psychologiques, autant de névroses de l’ego/outil, pour un moment cette vie est transcendée, d’une beauté absolu ,tous les sens en éveil comme jamais vous convient a « toucher l’univers ».
            l’ego refaisant surface dit : « pourvu que ca dure », alors la beauté qui n’est pas votre disparaît, et curieusement après avoir vécu de tels moments il n’y a pas de frustration , car c’est trop immense pour notre ego/cerveau analytique, qui ne fonctionne que avec la mémoire d’expériences banales, et comme tel c’est un processus « mort »..c’est notre outil de survie, une unité centrale pour les domaines techniques de la vie, pour survivre...cet outil n’a pas d’intelligence ,seulement des capacités, il est toujours séparé du flot immense de la vie , il ne peut pas être en communion avec les autres humains , mais il peut exploiter les humains, c’est d’ailleurs la quasi seule activité que nous connaissons...il faut sortir de la absolument , savoir ce que cache la peur est une etape


          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 8 septembre 2009 18:14

            @ Nataki : Nous avons déjà un gouvernement mondial depuis des décennies : c’est celui des banquiers. Le défi est de le remplacer par une gouvernance démocratique. Ca viendra... mais pas tout de suite. ( Pour ceux qui ont le temps, voir le texte ci-après, mais c’est un peu long et ardu)


            http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/08/31/la-gouvernance-eclatee/

            Quant à l’Europe, il faudrait offrir aux Européens l’Europe qu’ils veulent, pas celle des banquiers, justement.



            Pierre JC Allard





          • Ronny Ronny 7 septembre 2009 11:13

            Formidable deni de democratie, qui ne m’etonne pas, malheureusement (et c’est peut etre cela le plus triste ! ).

            Rapelez-vous quand meme que les Hollandais comme les Francais avaient vote NON. Les deux pays ont eu droit a un passage en force par voie parlementaire. Chez nous, cela a eu lieu sous l’impulsion forte de l’UMP et M. Sarkozy de Nagy Bocsa. Que le pouvoir en place en France comme aux Pays Bas prenne des decisions contre l’avis referendaire du peuple qui l’a elu en dit long sur la consideration qu’ont nos dirigeants de ce meme peuple, et sur leur conception reelle de la democratie.

            Quant a faire voter et revoter les Irlandais, que dirait Mr . Sarkozy de Nagy Bocsa si je proposais ou si le front de gauche proposait aux Francais de revoter a la presidentielle jusqu’a temps « qu’ils aient bien vote », c’est à dire pour ceux qui ne l’auraient pas compris, jusqu’a ce que le « clown sinistre » qui nous dirige soit mis hors d’etat de nuire politiquement s’entend (je le precise parce que avec l’enervement de l’Ellysee, et les pressions actuelles sur la police et la justice pour l’affaire du corbeau, je pourrais bien me retrouver en GAV ou au tribunal sans cela) !


            • grangeoisi 7 septembre 2009 11:21


              @ LE CHAT,

              Heu, le Modem ce n’est pas le truc pour lequel AV a si bien fait de la brosse à reluire ?

              Quant à l’Europe... bof au bon gré des différentes élites et au mal gré des peuples qui la composent.
               
              Cette affaire est bien trop sérieuse pour être confiée à des politiciens.. : me répète... faire des cahiers de doléances , remonter la consultation par degrés : régionale, état, pour créer en finale une assemblée constituante si cela s’avérait nécessaire , compte tenu de l’expression populaire, et réalisation d’une constitution.

              Bien sûr pour les classes dirigeantes actuelles cela leur enlèverait de l’importance et diminuerait leurs parts au ratelier .


              • Bardamu 7 septembre 2009 11:34

                Union européenne, CATIN états-unienne, VA !
                O-tan en emporte tes VENTS.
                Qui te mettront à BAS.
                Ou nous rouleront DEDANS. (beurk, ça pue !)

                OUI, car je me sens l’âme d’un MIRLITON, ce matin.

                ... et encore :
                IRLANDAIS, fier buveur de GUINNESS.
                Toi, par nature RéVOLTé.
                Fasse qu’en ton pays NAISSE.
                Un « NON » à ce MERDIER !

                ... sinon, gare à tes FESSES !... tu prendras pas ton PIED !
                Hips !

                ET, merci à l’AUTEUR -pas celui de mes jours !... mais celui de l’article.


                • Pendragon 7 septembre 2009 12:10

                  Tout compte fait, Agoravox est devenu un support d’extrême gauche. Je ne dis plus « journal ».


                  • adeline 7 septembre 2009 17:38

                    Dis nous Prinzen ou est le mal ???? il ne faut plus d’opinion de Gauche ?


                  • toug toug 7 septembre 2009 12:19

                    @pendragon
                    Beh va lire ton figaro et nous emmerdes pas...


                    • Pendragon 7 septembre 2009 12:46

                      Touché ! Coulé ! MDR !


                    • Bardamu 7 septembre 2009 13:42

                      Toulours en verve, Toug !


                    • sheeldon 7 septembre 2009 12:24

                      bonjour bon article

                      on peu complété ce sujet avec deux petits livres , l’europe sociale n’aura pas lieu ( chez raison d’agir ) et l’intégration européenne de la france (annie lacroix ruiz ) .

                      rien de bien nouveau dans les pratiques démocratiques de cette « construction européenne » déjà l’entrée de l’angleterre en 1973 avait été un modèle de « démocratie » .

                      http://www.leplanb.org/Europe-quand-Oui-Oui-s-appelait.html

                      http://www.homme-moderne.org/raisonsdagir-editions/catalog/denord/europesociale.html

                      http://chroniques-rebelles.info/spip.php?article17

                      cordialement


                      • bobbygre bobbygre 7 septembre 2009 13:02

                        We need the « no » to win against the « no » !
                        copyright « La pente est droite »


                        • lord_volde lord_volde 7 septembre 2009 14:09

                          Ce référendum est une honte, mais le pire c’est ce qui s’est passé en France et au Pays Bas où les classes politiques ont humilié les citoyens qui avaient rendu une décision majoritaire on ne peut plus explicite.
                          Nous bassiner avec la pseudo démocratie dont nous rebattent les oreilles les fieffés dirigeants politiques et eurocratiques pour nous faire avaler les sornettes les plus mensongères qui soient, démontre, Ô combien, ces gens n’ont plus peur du ridicule de leur positionnement. Comme le dit si bien l’auteur de cet article, les stratégies de la peur s’avèrent être une fructuante méthode pour obtenir des moutons qu’ils suivent les flêches les conduisant au Oui, puis de Charybde en Scylla, à la perte des libertés que tout homme libre doit savoir chérir et sauvegarder pour le bien commun de l’humanité entière. 


                          • logan 7 septembre 2009 15:23

                            Perso j’étais à Versailles avec les milliers de manifestants totalement désespérés par le trop peu de monde présent le jour du vote ( de la trahison ) de nos parlementaires. Où étiez-vous ?


                          • lord_volde lord_volde 7 septembre 2009 15:37

                            Je me trouvais dans une panier à salade à quelques encablures du Palais de Versailles dans l’attente que ces cow boys de la police finissent de contrôler mes documents administratifs. Comme par hasard, il y avait eu une panne d’informatique ce fameux jour et j’ai dt attendre trois heures avant d’être autorisé à rejoindre la manifestation. 


                          • lord_volde lord_volde 7 septembre 2009 14:10

                            rectificatif : démontre ...que ces gens


                            • lord_volde lord_volde 7 septembre 2009 14:48

                              Zut, crotte de bic, je voulais dire fructueuse méthode...


                              • Le vénérable du sommet Le vénérable du sommet 7 septembre 2009 15:06

                                L’ Europe c’est la pensée libérale qui rencontre le stalinisme. je suis sûr que De Gaulle l’aurait qualifier de « machin » (l’Europe c’est l’ OTAN après tout, c’est écrit dans le traité de Lisbonne ...)

                                De toute façon, les « représentants » n’écoutent pas les peuples, qui ne les écoute plus non plus. Je crois savoir qui va être considérés comme inutiles rapidement ...


                                • Céphale Céphale 7 septembre 2009 15:33

                                  Nous sommes tous reconnaissants à Mr. Barroso de donner aux peuples qui, par ignorance, ont mal voté, une chance de se racheter en votant une seconde fois.

                                  Il faudra lui élever une statue.


                                  • Carambar Carambar 7 septembre 2009 16:19

                                    Comme dirait jean-Pierre Raffarin :

                                    « Win the yes, need the no to win against the no »


                                    • Serpico Serpico 7 septembre 2009 16:28

                                      L’auteur « C’est leur droit, mais ils doivent en être conscients. »

                                      ***********

                                      Justement, non : ils n’ont pas ce droit.

                                      De toutes façons, partis comme ils sont, ils peuvent tous aussi bien trafiquer les résultats. Qu’y aurait-t-il d’étonnant ?


                                      • joletaxi 7 septembre 2009 16:49

                                        je vous recommande chaudement la video en lien:tout est dit 





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès