Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Londres démontre que l’UE est mortelle

Londres démontre que l’UE est mortelle

Dans quelques jours, les britanniques voteront pour dire s’ils souhaitent rester, ou non, dans l’UE. L’issue de ce vote semble très incertaine, certains sondages annonçant la victoire du Brexit, d’autres du Bremain. Mais quel qu’en soit le résultat, cette consultation en dit long sur l’UE, mais aussi sur nous.

 
De la démocratie et du projet européen
 
La première chose qui frappe avec ce référendum d’abord, c’est le fait qu’il est clair que le résultat décidera de l’avenir du pays dans le projet européen. Si les britanniques venaient à dire « non », alors le pays quittera l’UE, sans que la moindre remise en cause du vote populaire ne soit possible. Bien sûr, certains y voient une raison de se méfier de ces consultations populaires, dont l’issue peut ne pas aller dans le sens de ces élites qui se méfient parfois des référendums. Mais cela montre une belle vitalité démocratique outre-Manche, une conception toute gaullienne de la vie publique, sans ignorer la part de manœuvres politiciennes derrière le choix du Premier Ministre. Et cela contraste avec les précédents de référendums bafoués par des dirigeants sans guère de scrupules démocratiques, comme en 2005.
 
Mais ce que démontre également ce référendum, c’est que ce projet européen est bel et bien mortel, qu’il peut être rejeté démocratiquement et que des citoyens peuvent choisir d’en sortir. Ce précédent, qu’il soit conclu par un Brexit ou Bremain, pèsera lourd à l’avenir, car il sera difficile aux autres pays de refuser aux citoyens le choix que les britanniques ont eu. Il y a fort à parier que d’autres votes suivront celui du 23 juin. Autant d’occasion de quitter l’Union Européenne… Et la première sortie a toutes les chances de constituer un exemple qui sera suivi par d’autres. D’où les multiples plans et contorsions diplomatiques européennes autour de la Grèce, les eurobéats sachant bien que l’ouverture de la boîte de Pandore de la sortie de l’euro aurait des chances de constituer un précédent à suivre…
 
Bien sûr, bien des citoyens ont l’impression que l’Union Européenne est là pour durer et ne se posent même pas la question de sa possible disparition. Pourtant, ce projet européen n’a même pas un siècle, et le projet actuel à peine une vingtaine d’années si on considère que c’est le traité de Maastricht qui en est le cœur. Et le cas britannique démontre que son espérance de vie ne dépassera sans doute pas celle des hommes et que ce projet s’éteindra dans les prochaines années. Bien sûr, les tenants de l’UE jouent sur la peur pour gagner les votes en brandissant des prévisions souvent aussi biaisées que ridicules sur les conséquences d’une sortie de l’UE, démontrant la vacuité des arguments pour le maintien. Mais ce faisant, ils deviennent le miroir inversé de leurs adversaires qu’ils préfèrent…
 

L’UE est une forme de dégénérescence de nos démocraties européennes, le produit des guerres mondiales et d’une vision post-démocratique, post-nationale uniformisatrice, bureaucratique et ultralibérale du monde. Tôt ou tard, les peuples européens l’enterreront. Aux britanniques de tirer les premiers !

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

127 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 15 juin 09:43

    Les peuples ont peu l’occasion d’exprimer leur volonté. Ceux qui détiennent le pouvoir se sont pas enclin à le partager.

    Le schéma est simple, les riches actionnaires dictent aux hommes politiques qu’ils financent, la politique à suivre. Le peuple n’est qu’un mythe pratique qui ne sert qu’à légitimer un pouvoir illégitime.

    Qui peut citer deux moments de l’histoire où le peuple a imposé sa volonté après des débats contradictoire et éclairant ?

    Je n’en connais qu’un ? Les états généraux convoqués par Louis XVI qui en perdit la tête.

    Qui sera le prochain à oser rendre le pouvoir au peuple ?


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 juin 12:32

      @Daniel Roux
      De Gaulle, en 1969, il a quitté l’Élysée le lendemain.


    • gogoRat gogoRat 15 juin 13:14

      @Daniel Roux
       et quel a été le levain de ces états généraux ? si ce ne sont les cahiers de doléances !

       Qui peut encore donner dans ce panneau éculé d’un calife à la place du calife, un ’prochain sur la liste des prétendants prétentieux’, pour ’rendre le pouvoir au peuple’ ? Si chaque constituant du peuple n’a pas le courage d’aller le chercher lui-même, ce pouvoir, cette billevesée de ’pouvoir du peuple’ n’est qu’une minable mascarade rhétorique !

       Aujourd’hui, la technique des ’cahiers de doléance’ (au sens large, incluant des souhaits, suggestions, exposés de projets ...) pourrait bénéficier des avancées extraordinaires dont relèvent ce par quoi nous communiquons ici anonymement et publiquement ...
       ( mais ces avancées ont nécessité de la conviction, de l’huile de coude et de l’opiniâtreté : on ne se les approprie pas culturellement en se contentant d’attendre la prochaine version gratuite du logiciel magique ; de même qu’on ne s’approprie pas le ’pouvoir du peuple’ en attendant l’élection du prochain gourou auto-proclamé ’éclairé’. 
       pour creuser l’idée , juste ces mots-clé : open source, démocratie ...
      )

      « La vraie démocratie ne viendra pas de la prise de pouvoir par quelques-uns, mais du pouvoir que tous auront un jour de s’opposer aux abus de l’autorité » (Gandhi, 1869-1948).


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 juin 13:43

      @gogoRat
      Je crois que vous faites comme Chouard, vous prenez le problème à l’envers...
      Une autre Constitution n’a de sens que dans un pays souverain. La priorité est donc de sortir de l’ UE, pas de tirer des plans sur une comète qui n’existe pas.


      Dans un système supranational, c’est la Constitution supranationale qui s’applique, ça s’appelle le TFUE : Traité de Fonctionnement de l’ UE.

    • HELIOS HELIOS 15 juin 14:48

      @Daniel Roux
      ... en 2005 aussi le peuple a librement décidé, malgré une campagne de dénigrement mensongère et éhontée.


      mais cela n’a duré qu’un temps, les « zélites » ont rapidement repris le pouvoir en signant Lisbonne ensuite.

      En fait, ce qu’il faut voir, c’est qu’en 2005 personne n’avait cru que le « peuple » pouvait choisir différemment de ce qu’on lui proposait. Une fois la surprise passée, il n’y eu plus de référendum. ceux qui étaient prévus, pour l’entrée de la Turquie, par exemple, ont été supprimés, et plus aucune décision ne fut prise par le peuple... 

      On peut également se poser la question sur la manipulation « officielle » vaporisée a travers radio et télé, comme Duhamel sur RTL qui qualifie Cameron et le maire de Londres comme des menteurs - au passage, pour etre menteur, il faut qu’il y ait une verité établie, et en ce domaine,et sur l’Europe, on se demande où se trouve cette verité - .

      Pour le référendum ecossais, comme pour l’election présidentielle autrichienne, les chiffres ne sont pas tres tres clairs et bien des doutes subsistent. De là a ce que le Brexit soit une eclatante victoire du Non, on s’en va ... une petite victoire du Oui on reste ne vaut pas grand chose tant les ministeres de ’interieur de tous les pays savent parfaitement introduire des doses d’erreurs significatives....

    • Daniel Roux Daniel Roux 15 juin 15:31

      Lorsque j’évoque un moment de l’histoire, je ne veux pas dire un jour de référendum, mais une séquence suffisamment significative.

      Merci de vos réponses qui confirment la rareté de ces séquences.


    • Croa Croa 15 juin 16:08

      À Fifi Brind_acier
      FAUX, une constitution neuve remet tout à zéro. C’est comme si la France n’avait signé aucun traité et la nouvelle France fait ce qu’elle veut, par exemple fermer ses frontières.
      *
      Et ça a l’avantage d’être bien plus rapide !  smiley 


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 juin 18:01

      @Croa
      Changer de Constitution en France va changer le TFUE ? C’est encore une rêverie à la Chouard...
      Si vous voulez une autre Constitution, c’est que vous voulez vivre dans un pays démocratique, alors pourquoi rester dans l’ UE qui ne l’est pas ?


    • julius 1ER 16 juin 09:06

      @Fifi Brind_acier


      parceque la France est actuellement un magnifique Etat démocratique ????

      c’est l’UE qui nous a fait réintégrer l’OTAN ???
      sortir de l’UE et revenir dans nos frontières sans changer de paradigmes économiques, je ne vois pas vraiment où seront les différences ???? 
      quand aux anglais c’est étonnant leur attitude..... ils ont tout fait pour que l’Europe ne soit qu’un grand marché et rien que çà.... en soutenant des règles qui font que depuis 30 ans l’Europe fait du surplace ... l’ouverture tous azimuts, la règle de l’unanimité etc ..... et au moment où tout cela a entraîné une totale paralysie et plus aucune évolution .... ils s’en vont .. ce qui est un comble !!!
      alors que leur vision de l’Europe est celle qui a triomphé ... cherchez l’erreur !!!

      mais ce qui est étonnant dans tes propos FIFI c’est que les anglais qui n’ont pas adopté l’Euro, ont réduit leur financement à l’UE comme peau de chagrin ont conservé la Banque d’Angleterre ne font guère mieux que nous sur le plan économique et surtout bien moins bien que l’Allemagne ... alors qu’en étant plutôt hors Union que IN Union tout devrait être merveilleux chez eux puisque toi FIFI et tes partisans nous disent sans arrêt que sortir de l’UE règlerait tous nos problèmes ....

      l’Angleterre n’offre pas le visage de la sérénité et je pense que si le Brexit l’emporte ce sera pour eux le début de l’implosion car des problèmes sous-jacent, de mineurs vont devenir majeurs tels l’isolement de l’Angleterre parceque l’Ecosse, le Pays de Galle, l’Irlande vont faire sécession et enclencher la destruction du Royaume Uni.... de plus il ne faut jamais perdre de vue que la langue anglaise est un facteur important dans le fait que l’Angleterre est ici en Europe le marche-pied de toute la transhumance venant des autres continents tels l’Asie, l’Amnord, l’Amsud le moyen-orient etc.... avec l’Angleterre isolée cela va perdre sa raison d’être et cela n’est pas pris en compte à mon avis dans le calcul du Brexit tant cela est pris pour un acquis ou une évidence !!!!!

      le Brexit va être le début de la Fin pour l’Angleterre et pas la fin du début alors bon vent !!! 

    • gogoRat gogoRat 16 juin 09:27

      @Fifi Brind_acier
       comment réussissez-vous à interpréter mes précédents propos en un appel à changer la Constitution  ?! 
       Un contre-pouvoir doit pouvoir être pensé pour n’importe quel type de pouvoir en place : question de responsabilité individuelle :
      « La vraie démocratie ne viendra pas de la prise de pouvoir par quelques-uns, mais du pouvoir que tous auront un jour de s’opposer aux abus de l’autorité » (Gandhi, 1869-1948).


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 09:29

      @julius 1ER
      Les Anglais n’étaient pas les seuls à vouloir d’une Europe économique.
      Sauf De Gaulle et les Communistes en France, ailleurs, ils étaient bien tous d’accord ! Voici ce que disait le PCF de l’ Europe, avant Mitterrand.


      Et ce que disait De Gaulle en Juin 1963 :
      « L’Europe occidentale est devenue, sans même s’en rendre compte, un protectorat des Américains. Il s’agit maintenant de nous débarrasser de leur domination. Mais la difficulté dans ce cas, c’est que les colonisés ne cherchent pas vraiment à s’émanciper. Les vues du Pentagone sur la stratégie planétaire, les vues du business américain sur l’économie mondiale nous sont imposées. Bien des Européens y sont favorables ».

      Dont vous. Et la Droite, et la plus grande partie de la Gauche française, qui refusent obstinément d’en sortir.

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 09:32

      @gogoRat
      Un contre pouvoir dans une Europe en voie de dictature, c’est de se tirer de là le plus vite possible !


    • julius 1ER 16 juin 09:49
      Et ce que disait De Gaulle en Juin 1963 :
      « L’Europe occidentale est devenue, sans même s’en rendre compte, un protectorat des Américains. Il s’agit maintenant de nous débarrasser de leur domination. Mais la difficulté dans ce cas, c’est que les colonisés ne cherchent pas vraiment à s’émanciper. Les vues du Pentagone sur la stratégie planétaire, les vues du business américain sur l’économie mondiale nous sont imposées. Bien des Européens y sont favorables »

      @Fifi Brind_acier
       
      Arzen et toi les petits soldats de l’UPR ... vous êtes vraiment des clowns !!! 
      une fois c’est le Cartel de la chimie noyauté par les Nazis qui sont la base de l’ UE et maintenant vous citez De Gaulle ( qui pour le coup à raison ) mais bon l’UPR dans sa propagande raconte vraiment n’importe quoi .... 
      je doute que ce soit la bonne stratégie pour l’UPR cad passer de 0,5 % à 1% de l’électorat en racontant autant de contre-vérités .... mais bon si vous pensez que prendre les gens pour des cons mène forcément au pouvoir ... libre à vous !!!!!!

    • Ar zen Ar zen 16 juin 11:16

      @julius 1ER

      Vous pouvez les citer les contre-vérités ?

      Parce qu’à part votre jugement au doigt mouillé il n’y a rien de concret ni susceptible d’être discuté dans votre commentaire.

      Au boulot Julius.


    • Snite (---.---.60.180) 16 juin 15:24

      @Ar zen

      Je rejoins ton propos. Du concret !

    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 18:51

      @julius 1ER
      Si vous mélangez ceux qui étaient pour l’ Europe et ceux qui étaient contre, c’est sûr que vous ne comprenez plus rien....


      De Gaulle était contre l’Europe dirigée par les Anglo saxons, contre le fédéralisme, contre la Commission européenne, et contre une armée européenne.
      La CGT aussi était contre l’ Europe. 

    • Paul Leleu 16 juin 20:12

      @Fifi Brind_acier



      pour ma part, je crois que le pouvoir ne se reçoit pas mais se prend... les peuples d’Europe peinent simplement à imposer leur volonté collective. Aussi bien à leurs dirigeants nationaux, qu’européens, et encore plus aux oligarques capitalistes qui échappent à toute loi et juridiction.

      La réalité, c’est qu’il faut retrouver le moyen de se réorganiser collectivement et mentalement. 

      Je ne suis pas persuadé pour ma part de l’intérêt profond des « frontières nationales » dans cette lutte... C’est un pis-aller... Mais pour moi les frontières sont commes les rempars d’une forteresse : un mur de défense autant qu’un mur de prison. 

      Car on a vu plus d’un pays « assiégé » économiquement au niveau mondial, finir par crever de famine et d’écroulement... un peu comme ces places-fortes qu’on assiégeait jusqu’à les affamer. 
      Et on a aussi vu des pays-forteresse qui n’étaient en rien des paradis pour leur population. Car à quoi bon s’enfermer entre 4 murs avec nos dirigeants si ceux-ci sont des capitalistes-sécuritaires décomplexés ? 

      Souvent, les frontières sont pour les policiers et pas pour les voleurs... à quoi bon des frontières nationales face à un capitalisme mondialisé ? 

      Car on a vu plus d’un gouvernement souverain contraint de se soumettre. 

      Actuellement, la Russie de Poutine est soumise à une guerre économique et financière terrifiante... et le Poutine ne peut rien faire... et le peuple russe subit... Mitterrand a simplement plié quand les marchés ont spécultés contre le franc (français) en 1982. Et je parle pas du blocus complètement surranné de l’île de Cuba... et autres... Le souverainsime du président ivoirien Gbago a entrainé 10 ans de manoeuvres de la France (2002-2012) qui a fini par envoyer nos légionnaires le déloger dans son palais présidentiel (ce que même la CIA n’avait pas fait contre Allende). Kennedy il a simplement été assassiné car il émettait quelques remarques sur le pouvoir de la mafia ou de certains cercles financiers aux USA. Et il y a eu le coup d’état au Honduras en 2009, parce-que un président (de droite malgré tout) voulait faire 2-3 petites réformettes sociales pour soulager son peuple...

      Pas de démocratie sans peuple... même avec des dirigeants bien intentionnés... car les brutus sont partout dans le palais... 
       
      donc, c’est au peuple de se conscientiser, de s’unir, de se manifester, de ne pas se diluer dans la bêtise... 

      Aors, frontières, pas frontières... j’ai pas vraiment d’avis, vu que la lutte est partout la même... 

      Le Brexit’ me fait sourire... dans le meilleur sens du terme... je me dis « ah, de l’action »... mais j’idéalise pas... Ca fait réfléchir les gens... ça veut pas dire que c’est LA solution. 

      Si les Français aussi veulent des frontières... dont acte... ça résoudra des problèmes et ça en créera d’autres...

      Personne n’a remarqué que la guerre peut revenir en Europe ? Et ce sont pas les dirigeants politiques (quels qu’ils soient) qui vont mourir dans les guerres... déjà l’Europe de l’Est pousse à la guerre contre la Russie... et l’Allemagne mène une politique agressive contre ses partenaires européens du sud... tout ça est aussi dangereux... 

      Pour une histoire de football, Poutine s’est amusé à nous envoyer des holligans non-fichés pour mettre le bazar... on les mets en prison... Poutine convoque notre ambassadeur à Moscou pour cette niaiserie ! ...pour mémoire, les groupes de hooligans yougislaves formeront l’armature d’une partie des différentes milices à l’explosion de ce pays en 1992... 


      ....

      Quant à De Gaulle, je me garderais de l’idéaliser... il nous lègue une 5ème République otanienne, bureaucratique et européIste... car ses chère « institutions » sont celles avec lesquelles nos chefs nous ont trahi... alors je me méfie de l’arbre quand je vois de tels fruits. 

      Et je ne parle pas du reste du bilan gaulliste : société de consommation, déculturation, américanisation, décolonisation violente (y compris contre les français et les harkis), préservation des intérêts capitalistes, leg de la république à Pompidou et Giscard, centrales nucléaires vétustes et consumméristes (sans compter l’uranium du mali qui ne nous rend nullement indépendant), pollution massive, supermarchés et mort du petit commerce, mort de nos campagnes, remembrement et industrialisation de l’agricultue, agriculture chimique et euro-subventionnée, françafrique, début de l’immigration, etc. etc. etc. Sans compter la mentalité présidentielle mystico-cinglée de nos dirigeants et de notre peuple qui n’aide pas à résoudre les problèmes. 

      Oui, De Gaulle avait une certaine classe, mais c’était pas non plus le Messie-immaculé qu’on nous vend en ces temps troublés. Je pense que c’est le peuple la solution, et non tel ou tel dirigeant idéalisé 

    • gogoRat gogoRat 17 juin 02:53

      @Fifi Brind_acier
       s’il suffisait de fuir ...

       Casser la baraque avant d’avoir reconstruit , c’est sans doute ce que veulent vendre les récupérateurs de révolutions, genre pompiers pyromanes ...
       mais si les révolutionnaires n’ont pas su séduire et montrer l’exemple de leur ’démocratie’ avant de faire table , le chaos attirera aussi les plus gros vautours, de toutes parts, et pas sûr que les calculateurs locaux rafleront la mise !
       Ce qui ne veut pas dire qu’il soit déconseillé ou impossible d’œuvrer à des refondations


    • gogoRat gogoRat 17 juin 11:57

      correctif :
       ... table rase ...
       
       
      addiditif : (citation)
       ’les personnes anales sont animées par l’intime conviction qu’elles savent toujours mieux faire que les autres’  Isidor Sadger, Jahrbuch der Psychoanalyse




    • zygzornifle zygzornifle 15 juin 11:21

      De la démocratie et du projet européen.......... l’Europe est en passe de devenir l’Europe Saoudite grâce a l’afflux migratoire mis en place par Merkel et son vice chancelier poussa 1er ....


      • Yvonsud (---.---.34.4) 15 juin 12:29

        L Europe nous trompe tous les jours. Les débats des commissions sont faites à huit clos et sans aucun compte rendu. Laissant de ce fait la porte ouverte aux lobbyistes et ceux qui en vivent. L Europe on le sait à été créé sous la férule de USA par le biais de MONNET et de SCHUMAN Et on découvre tous les jours ce qui se trame en faveur des USA, déjà par l acceptation de l OTAN servant de base arriérée de l Amérique. Il faut quitter cette Europe comme le désire la majorité de la population


        • le_tocard (---.---.196.50) 15 juin 13:42

          @Yvonsud

          Dans un article sur le complotisme Rudy Reichstadt( que j’ai pris le temps de lire dans les chiottes de mon beau frère) moquait les conspiros et leurs théories sur l’Europe marionnette us et Monnet agent de la CIA alors que c’est pourtant très proche de la vérité, meme De Gaulle suspectait Monnet d’etre un agent americain . Un journaliste du sérieux The Guardian a il y a quelques années dévoilé preuves a l’appui que Adenauer Schuman De Gasperi,Monnet, pères fondateurs , avaient été financées par des officines liées a la CIA .
          Meme atlantico a publié des extraits interessants du livre « Circus politicus »
          http://www.atlantico.fr/decryptage/schuman-monnet-fondateurs-europe-cia-circus-politicus-christophe-deloire-christophe-dubois-283741.html
          Aujourd’hui pourquoi Obama vient en personne dans la campagne britannique sur le Brexit, pourquoi FMI,OTAN,FED,ONU préviennent des conséquences chaotiques d’un Brexil , si ce n’est que ces organisations sous domination americaine ne craigne qu’un agneau s’éloigne du troupeau ?


        • agent ananas agent ananas 15 juin 17:53

          @le_tocard
          Exact. L’article en question avait été publié par The Telegraph en septembre 2000, bien avant que l’expression « complotisme » se répande dans le vocabulaire courant et que Rudy Reichstag en fasse son fond de commerce.
          Même Marie France Garaud confirme que Monnet était un agent américain. Venant dune personnalité aussi respectable que Marie France Garaud, Rudy Reichstag peut aller se rhabiller.
          PS : Je croyais que
          Rudy Reichstag publiait seulement sur son site Conpiracy Watch. Il écrit donc aussi des articles sur papier que l’on peut lire dans les chiottes pour se torcher ensuite avec ?


        • Werner Laferier Werner Laferier 15 juin 12:48

          L’UE est mortelle pour les naïfs, les propagandistes et les partisans du retour à l’oppression.
          L’Union Européenne est la deuxième puissance économique mondiale après les USA, elle à de nombreux atouts.
          L’UE est surtout une zone de libre échange à monnaie unique et sans politique (éco, sociale, étrangère, etc) commune. Les USA sont une vraie nation avec une vraie politique sans idéologie.
          L’agriculture européenne à besoin de l’UE et des USA si elle veut nourrir le plus grand monde, la population mondiale croit de jour en jours.
          L’OTAN est un des piliers de la protection occidentale et de l’avenir des peuples, de la démocratie et le maintien de la paix et la liberté dans le monde.


          • Ar zen Ar zen 15 juin 13:00

            @Werner Laferier

            Rien que pour vous ! Vous connaissez les origines cachées de la construction européenne ?

            Lisez bien tout, plus de 200 pages, prenez également connaissance des pièces jointes. Bonne lecture et à plus tard ici même pour un débriefing. Feriez vous donc partie des grands naïfs comme le montre votre commentaire si puéril ?

            http://www.conseilnational.fr/PDF/Les-Racines-Nazies-de-l-Union-Europeenne-de-Bruxelles.pdf


          • Alren Alren 15 juin 13:17

            @Werner Laferier

            Si vous travaillez pour les services secrets US, votre formation a été bâclée, mon pauvre monsieur !!!

            Tout ce que vous dites est faux :

            L’UE fondée sur des traités disparaîtra si ces traités sont abolis. Non seulement elle est mortelle mais elle est même clairement agonisante !

            Les pays composants l’UE ont davantage d’échanges commerciaux entre eux et le reste du monde que les USA.

            Les pays composants l’UE n’ont pas besoin des USA pour se nourrir, mais doivent acheter des produits agricoles exotiques qu’ils ne produisent pas.

            L’OTAN qui a fait la guerre à la Serbie et pousse les nazis ukrainiens à des provocations (pilonnages d’artillerie lourde sur les populations du Donbass pour déclencher une escalade avec la Russie) est le plus grand danger pour la paix en Europe et dans le monde depuis Hitler.

            Le vol du Kossovo à la Serbie a permis aux islamistes d’en faire un efficace lieu de recrutement et même d’y créer des camps d’entraînement !

            Pourquoi ne parlez-vous pas des « bienfaits » du TAFTA ? Ça manque dans le tableau !


          • Daniel Roux Daniel Roux 15 juin 15:39

            @ Werner Laferier

            Votre humour est trop opaque pour être percé que nos esprits légers de Français.

            « Les USA sont une vraie nation avec une vraie politique sans idéologie. »

            Les USA sont une vraie plaie pour les autres peuples avec une vraie politique de la terreur sans aucun respect pour la vie mais avec une vraie idéologie fondée sur la cupidité des boutiquiers esclavagistes fondateurs.


          • gimo 15 juin 16:24

            @Werner Laferier
             C’EST PAS LA PEINE que tu postes avec ton écritoire mad USA et tes deux pts mongoles

             merci ... !!!!..  ont a  compris !!!! Dis a tes copains quand ils pense , ? PAYER les dette
            de 200.000 Milliard qui doivent ?? AU LIEU D’imprimer du papier a chiotte de la marque $

            goodbye  dear sir

          • Croa Croa 15 juin 19:34

            À Daniel Roux « Les USA sont une vraie plaie pour les autres peuples »
            *
            Je dirais même plus : Les USA sont une vraie plaie pour tous les peuples et même le peuple américain ! (Il y a des pauvres aussi en Amérique.)


          • panpan 15 juin 21:21

            @Werner Laferier

            Vous avez raison. Et il faut vite signer et entériner le TAFTA - TTIP. Ce sera encore mieux. Ca ira mieux

          • Ar zen Ar zen 15 juin 12:52

            @l’auteur.

            L’UE n’est pas une dégénérescence de la démocratie. Ce n’est pas juste.

            L’UE est un « projet » calculé d’asservissement des peuples. C’est une construction réfléchie. Si le pouvoir législatif et exécutif a été mis dans les mêmes mains ce n’est pas un hasard. Ce sont les puissances de l’argent qui ont été à l’œuvre. Celle ou celui qui y voit autre chose est un/une imbécile ou alors manque cruellement d’information, ce qui ne serait pas étonnant compte tenu de la désinformation permanente au sujet de cette construction européenne. Ce sont ses constructeurs qui tiennent tous les médias de masse.

            Le risque majeur pour les européistes est que la GB se porte beaucoup mieux après la sortie qu’avant. Ceci sera le chant du cygne de l’UE. Les peuples remarqueront alors la supercherie.

            Lorsque l’on demande à une personne donnée de fournir un argument qui fait que la construction européenne est favorable à la France, la réponse est un silence gêné.

            Un lien très explicatif

            http://www.conseilnational.fr/PDF/Les-Racines-Nazies-de-l-Union-Europeenne-de-Bruxelles.pdf


            • julius 1ER 16 juin 09:25

              @Ar zen


              ce lien sur les origines nazies de l’Europe, c’est tellement gros que c’en est totalement ridicule ....
              291 pages sans mentionner une seule fois les USA faut le faire, bravo les faussaires !!!

              ce sont les USA qui dirigent l’Europe pas le cartel de la chimie et la politique française depuis la réintégration dans l’OTAN est dictée par les USA mais cela avait commencé bien avant dès 1945 mais tout cela a été masqué longtemps par nos politiciens tous à la solde de Washington et l’UPR n’échappe pas à la règle ... Asselineau n’est qu’un agent de la CIA !!!!

            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 09:47

              @julius 1ER
              Vous confondez les étapes. Les USA, la CIA, la finance et les cartels, c’est la même chose.
              Wall Street et les grandes firmes américaines ont financé la montée d’Hitler, dans l’espoir qu’il détruirait l’ URSS. (CF les recherches d’Antony Sutton dans les archives des entreprises américaines.)


              Quand il a été clair qu’Hitler avait échoué, les Américains ont repris le projet économique d’Hitler, pour après la guerre, pour sauver de la débâcle le grand patronat allemand et soumettre les Etats européens à leurs intérêts.

              Une zone économique européenne selon les nazis :
               sans frontières
               sans barrières douanières
               un marché unique,
               une politique agricole commune,
               la relocalisation des usines au plus rentable,
               un taux fixe entre les monnaies,
               et l’idée que plus cette zone économique de libre échange est large et plus elle aura de poids pour négocier dans le commerce international.


              Vous reconnaissez les grandes lignes de la construction européenne ?
              Annie Lacroix Riz explique aussi cela dans « Aux origines du carcan européen ».

            • julius 1ER 16 juin 10:00
              Le risque majeur pour les européistes est que la GB se porte beaucoup mieux après la sortie qu’avant. Ceci sera le chant du cygne de l’UE. Les peuples remarqueront alors la supercherie.

              @Ar zen

              ah........ parceque en n’ayant rien adopté ni l’euro ni la plupart des traités européens et réduit sa contribution à presque rien la GB est dans un état de santé formidable ???? première nouvelle !!

              et alors que la GB a fait de l’Europe un formidable ectoplasme ... ils s’ en vont !!!

              et après cela l’UPR vient nous dire que cela ira mieux après !!! 

              FIFI et toi Arzen êtes de fins analystes politique, heureusement que vous n’êtes pas aux manettes !! 

            • julius 1ER 16 juin 10:15
              Vous confondez les étapes. Les USA, la CIA, la finance et les cartels, c’est la même chose.

              @Fifi Brind_acier

              eh bien FIFI finis tes phrases, les USA, la CIA, la Finance, les Cartels, les Nazis c’est la même chose 
              et cela avait commencé bien avant avec le financement de Franco par des banques américaines et aussi le soutien à l’Italie faschiste et à toutes les dictatures sur la planète qui sans soutien américain se seraient vite effondrées ... c’est cela la réalité !!!!

              mais avec ce genre d’affirmations on en vient vie à la question « mais pourquoi font-ils çà » ????
              eh bien le dénominateur commun pour toutes ces actions, c’est la volonté pour les USA de ne plus voir jamais de Révolution bolchévique .... c’est cela le fil directeur , l’émancipation des peuples n’est pas à l’ordre du jour !!!!!!!!!!!!!!

            • Ar zen Ar zen 16 juin 11:24

              @julius 1ER

              Vous dites très exactement la même chose que Fifi. Vous ne pouvez pas lui reprocher dans un seul fil, d’aborder toutes les questions à la fois.

              Fifi a t-elle parlé de Zbigniev Brzezinski et du « grand échiquier ». Oui les USA sont à la manoeuvre. Fifi ne cesse de le dire et de proposer des liens.

              Ne déduisez pas d’un lien qu’il ne peut en recouper un autre. Les ouvrages d’Antony Sutton sur Wall street et la montée d’Hitler ou encore Wall street et la bolchévisme sont capitaux pour comprendre qui fait quoi.

              En fait nous sommes d’accord.


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 16 juin 18:59

              @julius 1ER
              Et comme un train peut aussi en cacher un autre, dans les archives des firmes américaines, Antony Sutton a aussi découvert qu’elles soutenaient et commerçaient avec l’URSS...
              Le monde est bien compliqué, ma pov’dame...


            • Ar zen Ar zen 16 juin 21:53

              @julius 1ER

              Soit vous avez fait la bringue hier, soit vous le faîtes exprès. Pourquoi détourner mes propos ? Pourquoi faire semblant ? Je n’ai jamais écrit que la GB était dans un état de santé formidable n’est-ce pas ? Pourquoi le dire dans ces conditions ? Pour une vaine polémique ? Pour vous faire plaisir ? C’est totalement contre productif votre commentaire. Il est subjectif et orienté. Alors je vous répête ici ce que j’ai dit. "Le risque c’est que la GB se porte beaucoup mieux après la sortie qu’avant. Voyez vous cela ne veut pas dire que la GB est au mieux de sa forme n’est-ce pas. Vous avez une vraie capacité à travestir les propos tenus. Pourquoi ?


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 juin 13:07

              Les anti Brexit ne savent plus quoi inventer pour faire peur... Donald Tusk, Président du Conseil européen, annonce rien de moins « que la fin de la civilisation »... Il veut sans doute dire que c’est le début de la fin des haricots pour les Mamamouchis dans son genre... !?


              Ce pauvre Tusk devrait se renseigner sur les Britanniques.
              Ce sont eux qui ont inventé les libertés publiques, en 1215, la Magna Carta.
              Faut pas trop les enquiquiner dans le domaine de la démocratie...

              Les articles les plus équilibrés sont ceux de Romaric Godin, journaliste la Tribune, par exemple cet article sur la Livre Sterling. « Vers une crise des changes ? »

              Brexit ou pas, l’information essentielle est passée. OUI, on peut sortir légalement de cette usine à gaz ! Il suffit que la majorité des Français le souhaite et le décide. C’est ce que l’ UPR explique depuis 9 ans.

              Mais devant le rejet de plus en plus massif des européens, les digues politiques sont montées. Toutes se gargarisent de « souveraineté » à qui mieux mieux, se référent si possible à De Gaulle, qui n’en peut mais.
              Car un train peut toujours en cacher un autre, par exemple Dupont Aignan, à la question de Bourdin  : « Ferez-vous un referendum sur la sortie de l’ UE ? » - « Non, non, je ferai un referendum sur un nouveau projet européen ».
              Aux électeurs à ne pas confondre « sortie définitive de l’ UE », avec « un autre projet pour l’ Europe ».

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès