Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Mais c’est quoi ce « 21 juillet » ?

Mais c’est quoi ce « 21 juillet » ?

Le 21 juillet, c’est bien sûr la Saint Victor mais c’est aussi, pour ceux qui l’auraient oublié, la fête dite « nationale » au petit royaume de Belgique. Une illusion d’optique (pour ne pas dire une mascarade) là où les mots unité, patrie et nation sont rayés du vocabulaire depuis des décennies, des mots honteux que seuls les nostalgiques de la Belgique de grand-papa et la presse francophone osent encore prononcer sans vergogne. 

 

Demander l’programme !

De l'officiel et du catho en grandes pompes, mais très peu de manifestations populaires comme celles qui foisonnent dans les pays voisins. La ferveur nationale est en berne et les drapeaux tricolores aux oubliettes depuis des lustres. Du reste, il n'y a pas 1 Belge sur 100 qui connaisse, même par bribes, les paroles de la Brabançonne. Quant à en entonner l'air avec des la-la-la, n'y comptez même pas, les gens sont gênés. Quant à ceux qui connaissentnt la signification de cette date, on les compte sur les doigts. En réalité, tout le monde ou presque s'en fout ! Sauf que c'est un jour férié en plein milieu de l'été.

Au rayon officiel, les belgicains, les gens de presse et les curieux pourront écouter depuis la veille, plusieurs fois s’ils le souhaitent, le sempiternel et lénifiant discours du souverain qui n’ose plus s’adresser à ses « chers compatriotes » que par un très banal « Mesdames, Messieurs » (!). La journée commencera par une cérémonie unique en Europe : l’incontournable Te Deum, cet office religieux catholique d'action de grâces. 

Après le déjeuner, les touristes, les enfants accompagnés de leurs parents et les familles d'anciens combattants s’extasieront au passage du défilé des petits soldats devant la Royale Smala en costume d’opérette et un bel aréopage d’invités de la bonne société. 

Le Te Deum, un terrible symbole du copinage de l’Eglise et de l’Etat

Rendez-vous compte, chers amis républicains, un office religieux catholique en tant que cérémonie officielle dans un État pluraliste prétendument laïque ! Contrairement à ce que beaucoup croient, il n’y a pas de séparation légale entre l’Etat et cette Eglise catholique romaine très liée à une monarchie plutôt bigote. Le pouvoir politique, tous partis confondus, ferme les yeux avec une complaisance certaine sur cette injure aux citoyens d’autres confessions ou simplement non croyants. Personnellement, cela me fait hurler, d’autant que l'office est célébré pat Mgr Léonard, le très controversé primat de Belgique. 

Qu’en penser ?

La monarchie n'est pas remise en cause en Belgium, mieux, elle arrange bien tous les partis politiques puisque le 'chef de l'Etat' constitutionnel est purement virtuel. Même la républicaine N-VA s'en accomode avec quelques réserves cosmétiques. 

D’aucuns croient naïvement qu’il ne faut pas changer ce régime qui fonctionne plutôt bien en abandonnant le pouvoir aux présidents de parti, les belles-mère de l'Etat. Jusqu’au jour où les perdants s’aperçoivent que ce n’était qu’une illusion, un leurre, et que maintenant il est trop tard : la catastrophe est là.

Allez, bonne fête à tous les Victor !


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • asterix asterix 21 juillet 2012 09:43

    J’ai bien aimé votre article jusqu’à l’avant-dernier paragraphe, Mr Colette. Vous avez même employé un ton critique auquel vos autres articles ne nous avaient pas habitués.

    MAIS, MAIS, MAIS, vous êtes retombé dans vos travers habituels en parlant - je cite - de la très républicaine N-VA. C’est de la confusion des genres à laquelle vous vous livrez là !!! La N-VA n’est pas un parti républicain mais un parti néo-fasciste qui vient,, la semaine dernière encore, d’accueillir 75 membres du Vlaams Blok qui, lui au moins, a le courage, le courage ET l’imbécillité, de se présenter comme ouvertement nazi.
    Pour nos amis de France, c’est un peu comme si l’UMP venait d’offrir un bon d’entrée ET des places éligibles aux partisans de la famille Le Pen.
    Or, chez nos inguérrissables ex-compatriotes flamands, non seulement on accueille mais on nie, au mieux on occulte, la passé ouvertement nazi des impétrants, tout comme on nie le fascisme larvé de sa direction générale composé exclusivement de fils et de filles d’anciens collaborateurs du régime hitlérien..

    Le terme « républicain » que vous employez avec légèreté est une injure pure et simple à la République, Monsieur ! 


    • François Collette François Collette 21 juillet 2012 10:13

      C’est vrai que le terme « républicain » n’est pas vraiment adéquat, je l’emploie dans le sens « anti-monarchiste ». Mais, ne poussons pas le bouchon trop loin en parlant d’injure : toutes les Républiques ne sont pas « irréprochables », nous en avons eu un bel exemple entre 2007 et maintenant et même encore avant 2007. 


    • asterix asterix 21 juillet 2012 13:21


      Mr Colette,
      je veux bien accepter vos explications, mais c’est tout juste. Dans nos écrits sur Agoravox, nous développons des conceptions différentes sur le sort de notre pays et, dans certains de vos billets précédents, vous avez nié le caractère outrageusement fasciste de la N-Va en en la présentant comme parti populiste de droite. Votre présente réponse à mon intervention démontre que vous commencez à comprendre à quel point ce parti est dangereux pour la démocratie.
      Je finirai donc par un constat qui, au moins, nous est commun : joyeuse fête nationale du pays qui n’existe plus


    • Antoine Diederick 21 juillet 2012 18:44

      Astérix, au plus le parti de Bart De Wever gagne en sympathisants pour les élections communales, au plus, il se dégonfle (Bart)  smiley


    • asterix asterix 21 juillet 2012 22:46

      Bonjour Antoine,
      Le gros problème que va devoir gérer la Flandre, c’est son image de nation en devenir ouvertement et majoritairement à l’extrême-droite. Les sondages donnent clairement plus de 50% des voix flamandes à la N-VA + Le Vlaams Blok.
      Et dire que Bruxelles, capitale de l’Europe se trouve depuis un vote datant d’il y a une semaine entièrement entourée d’un territoire national flamand.
      C’est une honte que députés Socialistes, Cathos-humanistes ( ? ) Libéraux et Ecolos francophones réunis ont voté sans demander l’avis des 300.000 intéressés qui n’en voulaient pas au nom de notre liberté culturelle.
      La Flandre y a gagné un territoire qui ne lui appartenait pas
      La Wallonie reçoit un plat de lentilles qui lui permettra durant 10 ans de continuer sa gabégerie avec les transferts financiers venus du plat, si plat pays
      Le Roi y a gagné l’assurance de conserver sa couronne.
      Bonne fête nationale, bande de traîtres !!!


    • Antoine Diederick 23 juillet 2012 00:55

      ils ont négocié cela en change d’ une périphérie bruxelloise qui entamerait son existence future dans la concertation et la coopération entre les régions...pour des projets d’infrastructure par exemple...mais bon....la scission de l’arrondissement de Hal-Vilvorde (législatif et judiciaire), finalement tout le mode s’en fout sauf le FDF.....

      Les wallons s’en foutent surtout à Eupen Malmédy smiley

      La nva a voté contre la scission, je suppose qu’elle a considéré cette scission pas assez flamo-flamande....


    • Antoine Diederick 23 juillet 2012 01:05

      en Wawa lo nie.....c’est Marcourt qui, parait-il, à l’intention de réunir un pool d’entrepreneurs et hommes d’affaire pour relancer l’économie wallonne, qui vivra verra.

      malgré les plans d’aide européens et le plan dit « Marshall » wallon (rigolo ce nom,soit dit en passant)...c’est à la peine.

      les dirigeants wallons semblent bien se rendre compte de la question....

      bcp d’efforts ont été fait en wallonie, la question est :« Cela suffira-t-il en ce moment de crise profonde ? »

      car si la volonté y est, les investissements risquent de ne pas suivre vu la situation (crise financière).....

      la Flandre se gargarise de ses succès économiques mais risque de prendre en pleines dents les effets de la crise, a Anvers entre autre.

      Et donc chacun à envie de tirer la couverture vers soi, comme dans l’histoire d’un vieux couple qui n’a pas envie de dormir tout nu smiley


    • Antoine Diederick 23 juillet 2012 01:07

      maintenant, je suis d’accord, les flamingants nous les brise et parfois même le FDF.....


    • Bernard CLAES 21 juillet 2012 11:23

      Votre article est intéressant, je l’ai partagé.

      Votre analyse de la Nva me parait correcte, elle n’est pas comparable au FN même si elle peut être qualifiée de droite dure.
      En revanche, j’ai le plus profond respect pour les « petits soldats » qui remplissent souvent leur mission dans des conditions difficiles , avec de mauvais moyens.
      La responsabilité ne leur incombe pas , ils sont soumis à un état-major général médiocre à la botte de la classe politique et ceux- qui protestent légitimement sont écartés.

      • François Collette François Collette 21 juillet 2012 11:39

        Moi aussi je respecte beaucoup les militaires et le terme « petits soldats » n’a chez moi aucune connotation particulière, je trouve simplement qu’il correspond bien au show d’une famille royale d’opérette.


      • asterix asterix 21 juillet 2012 13:37

        Mr Claes voyons !!!
        La N-Va est cent fois pire que le FN français que je vomis tout autant.
        Gardez les yeux en face des trous, svp !
        Ou alors relisez l’article que j’ai consacré au si trouble Bart De Wever, Président de la N-VA, ami de Le Pen, membre de l’internationale d’extrême-droite, fils et petit-fils de collabo notoire, manipulateur de mythes, négationniste patenté, adepte de la victimisation des siens, raciste non sur base de la peau - dont il ne parle pas puisqu’il va de soi - mais, dixit LE MONDE, raciste sur base de la langue
        Avez-vous déjà entendu Le Pen faire crier par ses troupes de choc « RATS D’ETRANGERS DEHORS ! » ?
        C’est pourtant ce que ses groupes paramilitaires flamingants viennent crier sous nos fenêtres là où nous sommes pourtant largement majoritaires.
        Des conceptions aussi bassement torves que la vôtre, vous le petit soldat, ne devraient pas avoir droit de cité dans un journal tel qu’Agoravox.
        Au plaisir de ne plus vous y lire...


      • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 21 juillet 2012 19:29

        @asterix

        si l’on vous suit :

        -Si votre père et votre grand père sont des criminels vous en êtes un.

        -Seuls ceux qui pensent comme vous ou pas trop loin de vous on le droit de s’exprimer.

        Vous n’êtes que le pale reflet de ceux que vous dénoncez,,balayez devant votre porte monsieur le totalitaire.Vous n’etes pas plus republicains et respectable que les abrutis du NVA


      • asterix asterix 21 juillet 2012 22:30

        Comme vous êtes méchant, MtK. Méchant et certainement peu renseigné ou à tout le moins de mauvaise foi. Bart De Wever a passé toute sa jeunesse à la tête des mouvements de jeunesse estudiantins les plus extrémistes de Flandre, j’ai publié en ces mêmes colonnes dans l’article que je lui ai consacré deux photos très explicites du personnage. L’une lorsqu’il serre la main de Le Pen, l’autre en tant que conférencier à l’invitation du mouvement de jeunesse le plus ouvertement à l’extrême-droite de Flandre qui en compte au minimum 5O. On l’y voit face à des jeunes en uniforme nazi et le drapeau de l’internationale fasciste trône sur le bureau d’où il distille la bonne parole.
        De ça, vous ne parlez pas, préférant instiller le doute en ne prenant qu’un seul élément d’un panégérique qui en comporte six.
        IL N’Y A AUCUN DOUTE POSSIBLE SUR LE CARACTERE OUVERTEMENT FASCISTE DE LA N-VA.
        Vous m’accusez à tort d’être totalitaire, je vous renvoie le compliment.
        Comme un boomerang ! ET PREUVES à l’appui !!! 


      • L'enfoiré L’enfoiré 22 juillet 2012 20:19

        Bien d’accord Asterix.
        Mais ces derniers temps les autres partis flamands se réveillent et la NVA se retrouve en opposition avec tout le monde.


      • asterix asterix 22 juillet 2012 21:02

        Bonjour l’enfoiré !
        Les autres partis flamands se défalquent de la N-VA, soit !
        Mais pour quels motifs ?
        Parce que c’est un parti ultra-nationaliste ?
        J’en doute, tous les partis flamands sont ultra-nationalistes.
        Non, c’est parce qu’après avoir TOUS courru derrière les thèses sulfureuses de Bart De Wever, ils se rendent compte que l’électeur flamand préfère l’original à la copie et qu’ils se préparent une fameuse dégelée
        - aux élections communales qui auront lieu en octobre
        - aux prochaines législatives qui auront lieu, sauf accident prévisible, en 2014.
        C’est alors que l’Europe pourra constater de visu que la Flandre sera le premier état européen à avoir librement choisi l’extrême-droite pour assurer son destin.
        Bonne chance à vous tous les Belges non flamands qui seront restés au pays !
        Et Bruxelles - dorénavant entourée de Flandre - se verra dénier son statut de capitale de l’Europe. Tu me dénies, parfois à juste titre, le fait de connaître encore la situation exacte de notre pays. Mais des étrangers, j’en cottoie tos les jours et de toutes les nationalités. Quand un Chinois ou un Australien vous dit en riant que la Flandre est bel et bien un pays peuplé de fachos, je finis par plaindre tous les Belges qui vivent juste à côté.
        D’ailleurs, notre fête nationale n’a-t-elle pas été une réussite UNIQUEMENT à Bruxelles ?
        Tout un symbole du paradis perdu.
        Mes salutations
         
        PS : à l’appui de mes dires, Patrick De Wael, une des têtes pensantes du parti libéral flamand n’a-t-il pas dit aujourd’hui même : le succès de la N-VA, c’est à cause des Wallons.
        Preuve qu’aucun flamand n’a rien compris à l’engrenage dans lequel il a fourré ses doigts, ses bras, son âme... En Flandre, tout ce qui va bien, c’est grâce à eux et tout ce qui va mal, c’est à cause des francophones.
        Je crains lle pire, heureusement que je suis loin de tout cela...


      • Antoine Diederick 22 juillet 2012 23:10

        A Astérix,

        En parlant avec certains flamands on découvre aussi que ces flamands là craignent aussi le pire....

        Les flamands sont plus divisés que nous le croyons sur le succès de la NVA.

        Le frère de Van Rompuy est monté au créneau (les élections arrivant à grande vitesse) en affirmant que le succès de la NVA serait une catastrophe. Forte chance dans les supputations électorales que les catholiques flamands vont se faire sortir au niveau communal.


      • asterix asterix 23 juillet 2012 06:01

        Non Antoine, il n’y a que très peu de Flamands qui commencent à comprendre les dangers du nationalisme ultra. Ils émanent d’ailleurs tous des milieux culturels et il leur faut beaucoup de courage pour s’exprimer tant ils sont directement montrés du doigt en tant que traîtres à la patrie. Aucun politicien flamand - et cela va du plus conservateur aux écolos n’est pas D’ABORD flamingant avant d’avoir une opinion propre. Aucun sinon au PTB qui est marginal avec son petit 1 % des voix.
        En vérité, comme je l’écris ci-dessous à un autre intervenant, à s’être tous plongés dans le rejet du francophone, ils ont mis en marche un mécanisme de supériorité nationaliste dont ils ne peuvent plus sortir. Un peu comme la démocratie allemande en 1933 qui, pour ne pas s’y être opposée, s’est réveillée un beau matin hitlérienne. La semaine dernière, Bart l’a encore affirmé sans qu’aucun responsable politique du Nord s’y soit opposé : nous voulons bien partager, MAIS ENTRE NOUS SEULEMENT.
        On ne peut pas être plus explicite....


      • vdw54 21 juillet 2012 11:56
        Je suis d’accord : la Belgique n’est pas une république, la majorité de la population est néerlandophone, le sentiment national n’est pas fort. Ce sont là des faits connus depuis ... au moins 1835.

        Je ne me souvient pas avoir entendu que la Belgique était un pays laïque. A quel article de la constitution (Belge) faites-vous allusion ? 

        En Belgique, il est impossible de se cacher derrière la loi (en France, celle de 1905) pour refuser la construction d’une mosquée. 

        Je me permet de vous faire remarquer que dans la république Française, les départements d’Alsace et Lorraine ont une relation AUX églises très similaire au système Belge. 

        C’est vrai, la maison royale est réputée « bigote », et ce n’est pas cet aspect qui la rend populaire aux yeux des belges. L’opus dei y aurait ses entrées. 

        Mgr Léonard reste le primat de Belgique : C’est le problème de l’église catholique ! libre à elle de continuer à se séparer de ses ouailles. 

        Pour autant, faut-il crier à l’unisson avec les séparatistes flamands « crève Belgique » parce que le roi est catholique ? parce que le sentiment national est inexistant ? Parce que il n’y a pas de feux d’artifice le 21 dans chaque commune du territoire ? Parce que les séparatistes flamands le réclament ?

        J’imagine mal la Flandre en état autonome entouré par les Pays-Bas au Nord, et la France aux portes de Bruxelles... Je ne suis pas sûr que les flamands cherchent cette configuration.

        La Belgique est un pays de paradoxes et de compromis, désolé, ce n’est pas un scoop, nous devrons faire avec.


        • François Collette François Collette 21 juillet 2012 12:55

          Merci pour votre analyse « dé-passionnée ». L’Etat « laïque »... je précise bien que ce n’est pas inscrit dans la Constitution. Il y a une nuance importante à retenir : L’Eglise n’a aucun lien OFFICIEL avec l’Etat (comme c’est le cas en Grèce, par exemple) mais elle n’est pas exclue de cet Etat. Avec une monarchie (par définition catholique en Belgique), une loi à la française ne sera jamais envisageable car les partis politiques ont bien d’autres chats à fouetter. Notez que ce pays est bien plus en avance que la République française en terme de mariage gay et euthanasie. Cela aussi est unn fameux paradoxe.


        • Antoine Diederick 21 juillet 2012 18:40

          A François, nous sommes le pays des paradoxes....


        • Antoine Diederick 21 juillet 2012 18:42

          Alsace et Lorraine....

          Voilà qui est bien....


        • Antoine Diederick 21 juillet 2012 18:48

          Opus Dei et le Palais....c’est je le pense bien une fable....


        • Antoine Diederick 21 juillet 2012 18:54

          a vdw


          "Pour autant, faut-il crier à l’unisson avec les séparatistes flamands « crève Belgique » parce que le roi est catholique ? parce que le sentiment national est inexistant ? Parce que il n’y a pas de feux d’artifice le 21 dans chaque commune du territoire ? Parce que les séparatistes flamands le réclament ?"

          Le mouvement nationaliste flamand n’a rien à voir avec cette question, ce mouvement à l’origine est même né dans les milieux catholiques (Allez voir la biographie d’Hugo Schiltz), Ici, mais il n’est pas fait mention de sa proximité convictuelle .

        • L'enfoiré L’enfoiré 22 juillet 2012 23:09

          vdw54,
           Encore une fois, faudra peut-être revoir les idées préconçues et ne pas généraliser.
           Même ce que je dis après risque de ne plus être vrai.
           Catholique, c’est plutôt en Flandre.
           Qui a créé l’ULB ? Les cathos ? Nenni, mfé.
           C’est une esprit laïque.
           Théodore Verhaegen , membre de la loge maçonnique des Amis philanthropes.
           Le gouvernement a quelques exemplaires dans les loges maçonniques.
           Jusqu’ici il n’y en a qu’un qui s’est déclaré comme tel.
           Allez sur la Grand Place et vous trouverez une foule de symboles maçonniques.


        • Antoine Diederick 23 juillet 2012 00:05

          Théodore était issu d’une famille bourgeoise catholique et n’a pas forcement renoncé à la foi, il était profondement anti-clérical et maçon....surtout.

          Il était intellectuellement proche des idées de 1789 pour la séparation du pouvoir civil et religieux.

          J’écris cela, au moment même ou les universités catholiques et celle d’esprit libéral vont se rapprocher à l’avenir....tant pis pour la bande de « mécréants » de l’ULB et de la VUB. smiley


        • L'enfoiré L’enfoiré 23 juillet 2012 06:26

          Antoine,
           D’accord avec cette manière de voir.
           Je dois encore avoir quelque part le petit bouquin de l’ULB qui s’intitulait « Les fleurs du mâle » et les paroles de « A bas la calotte » qui me reste dans quelques neurones. Quant à la penne, je crois qu’elle a disparu dans un déménagement. smiley 


        • Georges Yang 21 juillet 2012 13:01

          La vie est belge ! (aussi bien en Flandre qu’en Wallonie et à Bruxelles)

          Les Belges ont bien de la chance d’être encore dans un pays un peu riche, sinon, ils s’égorgeraient comme en Yougoslavie.

          La Belgique, reste cependant l’un des pays d’Europe où il est le plus agréable de vivre (au dessus de ses moyens) C’est pour moi le dernier pays d’Europe occidentale où l’on peut encore s’amuser et être heureux : On ne s’y emmerde pas comme en Suisse

          Alors, bonne fête nationale et que ça continue


          • Antoine Diederick 21 juillet 2012 18:38

            Merci Georges,

            La Belgique vit toujours même si elle ne ressemble a plus grand chose , sinon à ce melting pot très particulier.

            Ai vu le défilé national euh....national, c’est juste pour le plaisir d’y croire . La Belgique c’est le national dans la fédération communautaire (le communautarisme et accessoirement l’ethnocratie comme il me plait de le penser).

            Défilé militaire de bonne tenue....pour une fois...commentaires militaires de bonne facture (sauf si :« Voici les militaires qui sont intervenus en Libye pour protéger la population , sic ». La notion de guerre humanitaire doit échapper à l’esprit de cet homme).

            A l’auteur, un Te Deum, pourquoi pas ? C’est mieux qu’’une gay pride...non ?

            La Belgique existe toujours, tant mieux.


          • Georges Yang 21 juillet 2012 21:36

            Mon passé zairois m ’a fait mieux connaitre la Belgique un pays catholique tolérant Pays qui a inventé les soirées body porte-jaretelles en boite de nuit, avec des spectacles de travs place de la Bourse (sic) et des cyclistedéjantés comme van Looy et les frères de Vlaminck


          • Georges Yang 21 juillet 2012 13:12

            PS Avez un lien familial avec les Collette de Bujumbura dont l’un des membres est mort sur le Zaire avec Dieuleveut ?


            • François Collette François Collette 21 juillet 2012 13:24

              Je ne pense pas mais je n’ai jamais fait de recherches en ce sens. « Collette » est un patronyme fréquent en Wallonie et en France où je vis. Pour la petite histoire, je suis originaire de Theux, non loin de Spa et de Verviers (province de Liège).



            • charlotangy 21 juillet 2012 15:35

              Il y a certains bémols mais le catholicisme est un des ciments de la Belgique, ne fût ce que dans la volonté des vlamings de se dissocier des hollandais. 


              • Antoine Diederick 23 juillet 2012 01:25

                le catholicisme flamand a été avivé au moment de la Réforme contre le protestantisme batave ensuite lors de la Révolution française, lorsque l’Eglise a voulu combattre la République laïque qui confisquait les biens du clergé (des troupes de sans culotte débouchaient dans nos régions pour démolir églises, prieuré et abbayes....)

                lors de la loi de 1905, fin de la situation concordataire en France(la Belgique n’est pas un Etat concordataire), de nombreux ordres religieux français ont trouvé refuge en Belgique, ce qui faisait dire à certains, qu’il avait plus d’Eglises en Belgique que d’estaminets....et Dieu sait lui seul que les belges aiment les estaminets smiley


              • Antoine Diederick 23 juillet 2012 01:27

                N’oublions pas le Général Van der Meersch qui a foutu une tatouille aux autrichiens...


              • Antoine Diederick 23 juillet 2012 01:38

                la Belgique doit sa naissance à la volonté anglaise et surtout à la bienveillance de la Monarchie de Juillet

                En 1848, la Belgique va prendre en réel essort, avec l’industrialisation et l’influence d’une bourgeoisie libérale (tellement libérale que certains de ces libéraux étaient de véritables esclavagistes d’ou plus tard l’essor du socialisme en Belgique)....

                en 1848, l’influence française était encore très forte et la Belgique a protégé ses frontière de la révolution de 1848....

                etc....


              • Antoine Diederick 23 juillet 2012 01:52

                rappel, le Duc d’Aumale avait été pressenti comme futur roi des Belges, il a refusé....

                (Un peu comme après le conte de Chamborg qui fit sa « chochote » pour une affaire de drapeau mettant ainsi fin à la ligne directe et à la continuation des Bourbons à travers une démocratie parlementaire).


              • Antoine Diederick 23 juillet 2012 20:05

                rem ici pour nuancer mon propos :« Fin du concordat en France » non bien sûr puisque la France reste dans le concordat....disons semi concordataire puisque non étendu à l’ensemble du territoire...


              • Croa Croa 21 juillet 2012 20:18

                 smiley C’est l’anniversaire de ma grande fifille smiley

                 smiley smiley smiley smiley smiley smiley smiley


                • Acid World Acid World 22 juillet 2012 11:02

                  La Belgique, made in U.K.


                  • simir simir 22 juillet 2012 16:05

                    Le meilleur de la Belgique c’est le regretté Ludo Mertens et le parti des travailleurs belges.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès