Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Meurtre de Jo Cox : l’instrumentalisation médiatique

Meurtre de Jo Cox : l’instrumentalisation médiatique

Dans les colonnes de Boulevard Voltaire, l'éditorialiste Christophe Servan nous expliquait de manière argumentée que le meurtre de la députée pro-UE Joanne Cox pourrait résulter d'un "complot" visant à saborder le regain identitaire qui soufflait depuis quelques semaines sur les sujets de Sa Majesté.

J'ai bien du mal à souscrire à cette thèse du complot, à voir dans ce meurtre la main des franc-maçons et du Mossad. Ce qui en revanche est certain, c'est que les médias ont bien récupéré ce drame en prenant clairement parti. Les résultats ne se sont pas fait attendre : selon le dernier sondage, le camp du "Remain" (pro-UE) serait légèrement en tête. "On a l'impression que les partisans du Brexit marchent sur des œufs" commentait Ashley Chevalier, envoyée spéciale à Londres.

C'est compréhensible si l'on se penche sur le traitement médiatique de l'affaire. Outre-Manche, c'est un véritable déferlement de calomnies dont le camp du "Leave" est l'objet. Certains journaux, tels que The Economist ont clairement accusé les partisans du Brexit d'être responsables de cette mort. Un tel drame constitue une exception dans ca pays de gentlemen où violence et politique sont simplement inconciliables.

Les médias français ne sont pas en reste. Quelques exemples suffisent à éclairer leur position (déjà connue) au sujet du Brexit. Au lendemain du meurtre, l'émission "C dans l'air" présentée sur France 5 avait pour titre "Jo Cox, morte pour l'Europe". Le "débat" réunissait quatre personnes (journaliste britannique, journaliste français, économiste, chercheur) tous d'accord entre elles pour dire que les partisans du Brexit sont des extrémistes peu éduqués, violents et qu'un éventuel Brexit serait une apocalypse économique pour le pays de Shakespeare.

Quant au Grand Journal, c'est un pas de plus qu'ils ont franchis vers la sottise. L'invité, Florian Philippot, s'est vu demander par Maïtena Biraben si le FN avait une responsabilité dans le meurtre de la députée britannique.

Généralement, tous les médias (français et anglais) ont renvoyé le même son de cloche : la députée n'était pas encore décédée, qu'on parlait déjà d'assassinat politique. L'homme aurait crié "Britain First !" nous l'avons su quelques minutes après les faits. Curieusement, les médias sont moins prompts à nous révéler les slogans que crient d'autres meurtriers en d'autres circonstances…

Autre curiosité : tous, des journalistes aux politiciens, ont parlé de haine, de crime, du danger identitaire, à grands renforts de comparaisons avec les horreurs nazies. En dépit du fait que l'homme ait été amené devant les juges dans un état d'excitation particulière et qu'il ait continué à crier ses slogans haineux jusque dans l'enceinte du tribunal, aucun média n'a remis en cause la responsabilité pénale de ce criminel.

Pas de "déséquilibré" ici, contrairement à d'autres affaires. La différence entre un criminel et un malade tiendrait-elle de la formule que ces derniers crient avant de passer à l'acte ? Si certains peuvent avoir des brebis galeuses dans leur communauté sans que les actes de ces derniers n'éclaboussent l'ensemble du groupe, pourquoi le même postulat ne serait pas valable pour le camp des patriotes ? On observe avec effarement que ceux-là même qui nous disent de ne pas faire d'amalgame sont les premiers à en faire en assimilant les actes d'un seul à tous les partisans du Brexit. Tous les manifestants ne sont pas des casseurs, tous les Musulmans ne sont pas des islamistes ; Mais, tous les souverainistes sont fachos. CQFD.


Moyenne des avis sur cet article :  2.77/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Elliot Elliot 20 juin 12:18

    En tout état de cause si l’on juge l’arbre à ses fruits, les partisans du maintien de la Grande-Bretagne dans l’Union se sont cyniquement emparés de l’affaire pour en retirer tout le profit politique : point de période de deuil pour eux , l’occasion était trop belle pour ne pas la saisir.
    Alors il importe peu de savoir si celui à qui le crime profite est à l’origine d’une manipulation éventuelle : personnellement je ne le pense pas car il suffit de confronter le profil du meurtrier pour s’apercevoir qu’on a affaire à un demeuré de la pire espèce, exalté par des théories qui le dépassent et incapable d’un raisonnement politique dès lors qu’en flinguant la députée, il réussit cet exploit de tirer une balle dans le pied du camp qu’il prétend défendre. 


    Comme notre époque est aux simplifications et que souffle le vent des généralisations d’autant plus percutantes qu’elles sont abusives, il n’est pas surprenant que certains s’efforcent de relier le geste de ce déséquilibré ( dans le sens où sa démarche est incohérente et manifestement contre-productive comme n’importe quel militant normal aurait dû s’en aviser ) à la vigueur des arguments échangés, certains allant même jusqu’à ressasser la vieille antienne des mots qui tuent. 

    En tout état de cause le Brexit a ramassé du plomb dans l’aile et sans vouloir l’enterrer prématurément car le peuple sait aussi parfois faire preuve d’intelligence et se garder de choix sous le coup de l’émotion, le verdict des urnes portera néanmoins la trace de cet assassinat.

    Il y a un aphorisme anglais qui résume bien l’instrumentalisation actuelle ( so british car elle n’est pas voyante et ses initiateurs y mettent beaucoup de subtilité ) de l’événement « to get the best out of a bad thing » tirer le meilleur parti d’une catastrophe et à ce petit jeu les partisans du Brexit ont pris un avantage certain.

    • MAIBORODA MAIBORODA 20 juin 14:43

      @Elliot


      Approuvé et étoilé en conséquence.

    • aimable 20 juin 17:32

      @Elliot
      les partisans de l’U E vous diront que l’on ne fait pas d’omelette sans casser d’œufs et que l’U E vaut bien un sacrifice humain  !!


    • sirocco sirocco 20 juin 23:37

      @Elliot

      "...il suffit de confronter le profil du meurtrier pour s’apercevoir qu’on a affaire à un demeuré de la pire espèce, exalté par des théories qui le dépassent et incapable d’un raisonnement politique."

      .

      Bref, c’était le parfait exécuteur d’un assassinat politique pour le compte d’un parti - celui de Cameron - qui cherchait à renverser la tendance majoritaire pro-Brexit en choquant l’opinion publique.

      Les USA, Israël, la Commission européenne, les banquiers, les multinationales... sont prêts à tout pour empêcher le Brexit.

      La régularité du référendum de jeudi prochain est loin d’être garantie.


    • christophe nicolas christophe nicolas 20 juin 23:57

      @aimable

      le sacrifice contient la notion de renoncement volontaire à quelque chose, perte qu’on accepte, privation. A l’origine on sacrifiait ses propres animaux pour Dieu par exemple l’immolation d’un agneau, c’était leur bien le plus précieux à l’époque et plus tard les prêtres étaient des sacrificateurs et puis un jour, certains sacrifièrent des humains...


      On ne peut pas « sacrifier l’autre », c’est du paganisme, c’est un meurtre, un lynchage, une forfaiture.

      Dieu le fils se sacrifie pour ne pas nier la vérité devant ce crapaud de Caïphe et met fin au « sacrifice de l’autre » en redonnant le vrai sens au mot sacrifice car sacrifier l’autre est en vérité la religion de Baal. 

      C’est souvent revenu à la charge dans le JudaÏsme en -850 où le prophète Elie fait exécuter les prêtres, vers -450 à Babylone et parfois jusqu’à une époque assez récente, on appelle cela des crimes rituels. Ca a existé chez les indiens d’Amérique avec le « poteau de torture » dans le sens où on veut faire plaisir à une divinité. De façon plus moderne, un PDG peut « sacrifier » une usine rentable alors que c’est une pratique barbare pour l’argent qu’il vénère comme une idole. C’est différent de la notion de justice car la victime n’est pas coupable et n’a même pas le droit à la parole. L’inquisition faisait des procès, normalement...

      En fait, de nos jours, ça se pratique essentiellement pour l’argent mais aussi dans les actes terroristes où on instrumentalise le tueur (gamin avec de la dynamite ou Patsy pour les false flag) les victimes ennemies gardant le statut d’ennemis assassinés sauf si c’est un false-flag. Depuis l’affaire Lavon, tous les services secret du monde qui font des coups pourris manipulent des patsy...

      Il suffit que les Anglais votent Brexit et ainsi ils auront la certitude qu’on ne fera plus de false-flag sur des politiques, il y a déjà eu un précédent identique avec Anna Lindh et comme les Suédois ne se sont pas laissés manipuler, les politiques ont eu un répit de 13 ans, c’est bien. Le risque d’un déséquilibré solitaire, personne n’y peut rien de toute façon.

      Donc pour Jo Cox qui devait abhorrer les crimes sacrificiels et les false-flag, votez Brexit, ça devrait clore l’affaire des meurtres de politique juste avant les élections sinon, ça risque de pulluler.... Je serais un politique, je prierais que Brexit gagne sinon, c’est gilet pare balle...


    • christophe nicolas christophe nicolas 21 juin 00:17

      Une autre chose : faire d’une mère de famille de deux enfants de 3 et 5 ans une égérie qui se serait « sacrifiée » pour l’UE a quelque chose d’obscène.


      Faites un sondage sur les jeunes mères qui ont deux deux bébés pour savoir si elles se « sacrifieraient » pour l’UE, je pense qu’elles réservent le mot « se sacrifier » pour leurs enfants.

      Donnez tout de même un gilet pare balle aux sondeurs, les réactions des femmes sont parfois violentes mais je crois que la réponse sera « fucking UE »


    • Alpo47 Alpo47 20 juin 13:14

      Nombre d’auteurs prévoyaient ou craignaient depuis des mois un évènement de ce genre si besoin était d’influencer l’opinion. Les crimes politique sont une réalité et tombent souvent au meilleur moment.
      Si ce n’avait pas été un assassinat, ça aurait été autre chose. Ici, le pouvoir et ses médias se servent de l’émotion pour diriger les choix du public.
      Il s’agit de s’adresser directement au cerveau limbique qui gère les émotions, sans passer par le cerveau analytique qui cherche à donner du sens. Et il faut qu’il reste peu de temps avec l’évènement pour lequel on influence pour éviter au peuple de retrouver « son bon sens ».
      C’est fait.


      • keiser keiser 20 juin 13:17

        Article intéressant mais en ce qui concerne Maïtena Biraben, il y a longtemps que je ne la regarde plus car sa connerie est sans limite . 


        • Nestor Mabur (---.---.66.106) 20 juin 13:47

          Pim Fortuyn, candidat aux élections législatives néerlandaises

          Le 6 mai 2002, le candidat néerlandais nationaliste Pim Fortyun, 54 ans, est assassiné à Hilversum, à neuf jours des élections générales du pays, alors qu’il sort des studios d’une station de radio à laquelle il vient d’accorder un entretien dans le cadre de la campagne électorale.

          Son meurtrier, un écologiste radical d’extrême gauche, affirme l’avoir tué pour l’empêcher d’ « exploiter les musulmans comme boucs émissaires ».
          _______________________________________________

          _ Anna Lindh, ministre suédoise des Affaires étrangères
          Le 10 septembre 2003, à quatre jours d’un référendum sur l’adoption de l’euro par la Suède, la ministre des Affaires étrangères Anna Lindh, 42 ans, est mortellement poignardée dans un centre commercial de Stockholm par un déséquilibré.
          _______________________________________________

          _ Henriette Reker, maire de Cologne

          Le 17 octobre 2015, à Cologne, en Allemagne, la candidate Henriette Reker, soutenue par le parti d’Angela Merkel pour les élections municipales, est poignardée sur un marché, à la veille du scrutin.

          _______________________________________________

          _ 2012 France élection présidentielle (...) ...... (...)


          • MAIBORODA MAIBORODA 20 juin 14:40

            Nous assistons à l’instrumentalisation orchestrée d’un acte certes hautement condamnable, mais encore obscur au niveau des motivations de l’assassin et de l’idéologie qui l’a inspiré.

            Faut-il rappeler que l’instrumentalisation est souvent fille de la manipulation ?

            Ce meurtre vient à point nommé servir les intérêts des adversaires du Brexit. Il est donc permis de s’interroger d’une part sur le fait qu’il soit survenu à la veille d’un scrutin où le Brexit était donné gagnant, et d’autre part sur le fait qu’il soit présenté comme étant l’œuvre d’un déséquilibré solitaire mû par une idéologie d’extrême droite relativement confuse.

            Les médias europhiles et les partisans du maintien clament cette évidence. Il est cependant des évidences passagères. Ce fut notamment le cas l’incendie du Reichstag, de l’incident de l’incident de frontière qui permit à Hitler d’envahir la Pologne, du « charnier » de Timisoara, de la fiole présentée à l’ONU par un certain Collins, de l’avion abattu au dessus de la frontière ukrainienne, des armes chimiques de Bachar, et ainsi ....... de suite.

            Préférons donc pour l’instant la sagesse du « wait and see » aux exhortations de ceux qui nous invitent, au-delà d’une légitime réprobation de l’acte commis, à partager leur effréné désir d’Europe. 


            • Milla (---.---.1.10) 20 juin 15:29
              Milla 19 juin 22:27

              Ce sont les israéliens qui sont responsables de sa mort.

              EXCLUSIF : La député JO Cox défendait la Palestine, et son assassin néo-nazi adore l’apartheid israélien (photos) Il y a une version « officielle » de la mort de la jeune députée britannique Jo Cox, abattue par un individu de 52 ans en fin de semaine, à quelques jours du référendum sur la sortie ou non du Royaume-Uni de l’Union européenne (le « Brexit »).

              Ainsi, parce que Jo Cox était favorable au maintien dans l’UE, et que son assassin, Thomas Mair, lui a tiré dessus en criant « Britain First » (« La Grande-Bretagne d’abord ! »), l’assassinat serait imputable au climat électoral tendu avant un scrutin indécis. C’est sans doute là passer sous silence des caractéristiques essentielles liées à cet ignoble assassinat de la parlementaire travailliste, âgée de 41 ans et mère de deux enfants.

              D’abord, parce que Jo Cox était connue pour son engagement sans failles en faveur des droits du peuple palestinien, de la défense des enfants palestiniens martyrs d’un occupant cruel, de la dénonciation du siège inhumain de Gaza et de la campagne citoyenne de boycott d’Israël (BDS) tant que cet Etat violera le droit international. On doit notamment à Jo Cox un rapport parlementaire implacable sur la torture et les arrestations de centaines d’enfants palestiniens par l’armée d’occupation, au mépris de toutes les conventions

              Tant en Grande-Bretagne, où la Palestine Solidarity Campaign (PSC) lui a rendu hommage, que dans les territoires palestiniens occupés, l’engagement de Jo Cox pour le droit et la justice ont été soulignés. Quant à son assassin, Thomas Mair, 52 ans, son pedigree d’extrême-droite a certes été évoqué à partir du moment où il hurlait « Britain First » en tirant sur sa victime. Mais personne, dans les grands médias, n’a cherché à aller plus loin, et à décrire ce qu’est réellement le groupe « Britain First ». Nos camarades britanniques se sont chargés de cet éclairage. A l’instar d’autres groupes d’extrême-droite en Europe (voir ci-dessous une photo de Thomas Mair faisant le salut hitlérien -le vrai pour le coup), Britain First ajoute clairement à son programme islamophobe le soutien à la politique israélienne. Britain First, le groupe de Mair, vient ainsi de se vanter publiquement, sur son site, d’avoir été prêter main forte à des sionistes officiels pour tenter de perturber une manifestation de solidarité avec la Palestine. Le reportage publié par Britain First ne laisse pas de place au doute de ce point l’adoration de la clique de Netanyahou peuvent parfaitement faire bon ménage.

              (Thomas Mair, l’assassin de Jo Cox) Quand « Britain First » se vante de ses exploits


              • Samson Samson 20 juin 16:02

                @Milla
                On ne prête qu’aux riches, c’est bien connu, mais inutile pour autant d’en faire une fixation !
                Elle était aussi favorable à l’accueil des réfugiés syriens et autres. Dans l’ambiance actuelle, c’est une raison suffisante pour n’importe quel déséquilibré, et pas qu’en Grande-Bretagne ! smiley


              • Milla (---.---.1.10) 20 juin 15:31
                • (0 vote)
                  Milla 19 juin 22:33

                  Les israéliens ont fait une pierre deux coups (Brexit ,Palestine).



                • Samson Samson 20 juin 15:46

                  « Les résultats ne se sont pas fait attendre : selon le dernier sondage, le camp du »Remain« (pro-UE) serait légèrement en tête. »
                  Si les sondages le disent, il n’y a naturellement aucune raison de douter !
                  Plus sérieusement, ils sont confortés par les bookmakers  : « la dernière tendance laissait penser qu’il y aurait 77% de chance pour que le Royaume-Uni reste dans l’U.E, la cote du Brexit étant de 3.50 ».

                  « En dépit du fait que l’homme ait été amené devant les juges dans un état d’excitation particulière et qu’il ait continué à crier ses slogans haineux jusque dans l’enceinte du tribunal, aucun média n’a remis en cause la responsabilité pénale de ce criminel. »
                  Normal ! Pour ne pas interférer inutilement avec l’expression de la vox populi, le diagnostic de l’académie ne tombera qu’après le referendum. C’est plus prudent ! smiley

                  « On observe avec effarement que ceux-là même qui nous disent de ne pas faire d’amalgame sont les premiers à en faire ... »
                  Sous le règne de la Pensée Unique, c’est un des principes de base de l’information « objective » !


                  • Phalanx Phalanx 20 juin 16:25
                    En tout cas les marchés financiers ont réagi trés positivement. 

                    • fcpgismo fcpgismo 20 juin 17:18

                      Paris vaut bien une messe. L’argent sale de l’UE vaut bien un meurtre d’une député jeune et jolie pour remonter dans les sondages.


                      • Etbendidon 20 juin 18:10

                        Ah le BREXIT pas moins de SIX articles aujourdhui sur AV !
                        celui ci est le meilleur
                         smiley
                        par contre sur le succès du mouvement 5 étoiles qui a pris les mairies de ROME et TURIN ?
                        Que dalle ??????
                        dans les merdias on parle de populisme !
                        et sur Agoravovosse RIEN
                        Et pour cause ce mouvement n’est ni de droite ni de gauche
                        GAUCHE = DROITE = DU BALAI
                        Les italiens sont un peuple intelligent
                        la France est sclérosée par ses corporatismes, ses vieilles idées passéistes et ringardes
                        VIVA ITALIA
                        MERDA FRANCIA
                         smiley


                        • Allexandre 20 juin 21:31

                          @Etbendidon
                          Eh bien allez y écrivez un article sur le Mouvement 5 * et sa victoire à Rome et Turin. On l’attend !!


                        • Alren Alren 21 juin 19:33

                          @Etbendidon

                          Vous déménagez quand pour le pays de la combinazione ?
                          Maire d’une capitale ne veut pas dire premier ministre et politique nationale.


                        • Milla (---.---.1.10) 20 juin 20:23

                          21h57 19 juin 2016

                          Les Souverainistes, des traîtres à leurs pays respectifs
                           

                          Nigel Farage est le libertarien de service britannique, étant entendu que la ligne Thatcher elle-même, s’alignait sur les écoles économiques américaines, Farage prend ses idées à la source de la Boston Tea Party, ce qui est pathétiquement admirable, God n’y retrouverait pas sa queen.

                          Les libertariens pensent que l’UE n’est encore pas assez libérale, ils l’appellent l’Union Soviétique Européenne.

                          Les règles et les règlements, ce n’est leur « liberté ».

                          Ils rajoutent naturellement à leur libéralisme, l’islamophobie qui va bien et qui vient également directement des think tanks états-uniens.

                          Et évidemment, comme les « souverainistes »français, sont alignés sur les souverainistes anglo saxons, parce qu’ils ne comprennent rien à la France, ils suivent et répètent la propagande d’Albion.

                          On peut être contre l’UE, mais pour de mauvaises ou pour de bonnes raisons.

                          C’est comme pour la Loi Travail, Marion Maréchal Le Pen est des suiveurs anglo-saxons, elle va être contre parce que cette loi n’est pas assez libérale encore à son goût, alors qu’elle remet en cause les principes fondateurs français de hiérarchie des normes, ce dont la Maréchal n’a cure, car elle ne connaît pas plus la France, la propagande libérale patronale la plus extrémiste est son alpha et son oméga.

                          MMLP est « souverainiste » étrangère à la France, qu’elle ne connaît pas plus que le monde du travail.

                          Le souverainisme est d’ailleurs une idéologie anglo saxonne qui n’a rien à voir avec notre souveraineté qui se caractérise par les attributs de souveraineté de notre Etat et ses principes fondateurs d’unité que MMLP veut faire imploser avec ses camarades Identitaires et de l’AF.


                          • OMAR 20 juin 20:38

                            Omar9

                            N. Kirkitadze  :« ..tous les Musulmans ne sont pas des islamistes.. »

                            Enfin, vous avez lancé les mots qui brulaient vos lèvres : musulmans, islamistes...

                            Car tout votre diatribe se résume en une seule phrase :
                            « Considérez l’assassin de Joanne Cox comme un quelconque criminel ou alors, traitez le avec compréhension, comme vous le faites avec les assassins islamistes ».

                            Sauf que cette crapule de nazillon est de la même contexture que ces djihadistes de merde : des étrons du Diable.


                            • Allexandre 20 juin 21:37

                              @ l’auteur


                              Et pourquoi donc avez-vous « bien du mal à adhérer à la thèse de ce complot » ? Les grands de ce monde font ce qu’ils veulent, assassinent qui les dérange car ils sont sûrs que jamais le bon peuple ne pourra imaginer un tel degré de machiavélisme. Et si par hasard on leur soufflait ils discréditeraient aussitôt ces empêcheurs de tourner en rond en les faisant passer pour des paranos conspirationnistes bla bla bla. 
                              Il vous suffit d’aller chercher dans l’histoire de ces cinquante dernières années pour comprendre que les complots existent bel et bien, qu’ils ont toujours existé et que la morale dans ce domaine est aussi impossible qu’un éléphant dans un magasin de porcelaine !

                              • Milla (---.---.1.10) 20 juin 22:55

                                @Allexandre

                                Excellent !

                              • Milla (---.---.1.10) 20 juin 22:56

                                @Allexandre

                                Excellent !

                              • Signal (---.---.5.175) 20 juin 23:02

                                @Allexandre

                                Alexandre le défonceur de portes déjà ouvertes et noyeur de poissons déjà morts depuis belles lurettes 

                              • Signal (---.---.5.175) 20 juin 23:09

                                Evidemment le meurtre de Cox d apres la ste gauche de l enfant Jésus ,c est les israeliens , le Mossad , les Zuniens , CIA FBI , Sarko Le Pen , Zemmour , Ménard , les turbo capitalistes de Ouholle triste , mon cul c est du poulet , LMPT les zomophobes les racistes les réacs les pétain etcétéra ectétéri 


                                • Auxi 20 juin 23:39

                                  Le crime profite tellement aux euro-fascistes (j’ai nommé les gens qui se torchent avec le suffrage universel, remember 2005) qu’il est permis de se poser des questions. Ah, une précision : qu’on le veuille ou non, que ça plaise ou pas, il y a un « non » de gauche à l’Union européenne. « De gauche » est un terme qui exclut évidemment Hollande et ses socios-kollabos, le P « S » n’étant qu’une des composantes de la droite, comme le FN.


                                  • Pyrathome Pyrathome 20 juin 23:44

                                    Simple analyse intuitive :
                                    Un malade mental affilié à un parti néonazi Américain assassine horriblement une députée Britannique du « labour » favavorable au maintien dans l’UE, et ce, 8 jours avant la date du référendum dont les derniers sondages penchaient largement vers le « Brexit », et dans la foulée, on instrumentalise « à mort »...
                                    Diantre ! quel hasard !!!
                                    Les chiens seraient-ils aux abois ???
                                    En règle générale, on appelle ça du totalitarisme schizophrène, ils viennent de se découvrir largement en tout cas, une fois de plus.............


                                    • joseph TEMAM (---.---.151.220) 21 juin 10:53

                                      C’est pas de l’instrumentalisation

                                      on voit bien que la violence et l’outrance sont du coté de la sortie
                                      ainsi l’ancien maire de londres qui assimile l’europe a hitler 

                                      • le moine du côté obscur 22 juin 00:07

                                        Ce qui est souvent important avec ces affaires c’est l’instrumentalisaton qui en est faite. La classe politicomerdiatique défend ses intérêts rien de bien surprenant. C’est aux supposés citoyens de ne pas tomber dans le piège de l’émotionnel. L’instrumentalisation est odieuse et je pense que toute personne douée de raison ne peut être que dégoûtée par ce déferlement merdique. Quel monde étrange où la raison et le réel sont mis au second plan pour le bonheur des élites quasiment en extase. Aussi nauséeux que ce soit cela montre le vrai visage du système ! Ceux qui ont des yeux verront...


                                        • yvesduc 22 juin 06:22
                                          Pas de déséquilibré, mais un ultra et pas n’importe lequel. Jo Cox défendait les Palestiniens et son assassin était proche des ultras sionistes. Si vous pensez « d’une pierre deux coup », vous avez mauvais esprit…


                                          • Pyrathome Pyrathome 22 juin 19:11

                                            @yvesduc
                                            Si vous pensez « d’une pierre deux coup », vous avez mauvais esprit…
                                            .
                                            Oui, je dois être un bad boy, alors....


                                          • Dimistri (---.---.201.70) 23 juin 23:36

                                            Bonjour,

                                            (les 3 jours de deuils sont passé, et le vote)

                                            http://713705.net/wp-content/uploads/2016/06/britaine-first-768x663.jpg

                                            Enfin quoi qu’il en soit, cela fait toujours un politicien de moins.

                                            ++


                                            • Lonzine 28 juin 16:13

                                              votre profil est très incomplet, pourquoi se cacher ? smiley d’un autre côté me direz vous, c’est surement bien de devoir le faire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès