• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Monsanto, favori de l’UE, harceleur de ses critiques

Monsanto, favori de l’UE, harceleur de ses critiques

Décidément, l’affaire de l’autorisation de la commercialilsation du glyphosate, le produit star de Monsanto, dont les pratiques défrayent encore la chronique, n’en finit plus de révéler le fond de cette Europe, antidémocratique et tournant pour les seuls intérêts des multinationales. Encore une fois, des scientifiques dénoncent le parti-pris des études européennes sur le glyphosate.

 

Le problème de Monsanto avec les scientifiques
 
Décidément, l’actualité est dure pour le champion des OGM et des produits chimiques à l’inocuité discutable. Après les révélations sur les conflits d’intérêt avec l’agence de l’UE qui n’a rien trouvé à redire sur son produit star, le glyphosate, puis les études révélant la présence inquiétante de ce produit dans nos corps ou la première publication des Monsanto Papers, révélant les inquiétudes de ses propres salariés, le géant des pesticides et de la chimie affronte deux nouvelles crises. D’abord, un scientifique vient de publier une lettre ouverte au président de la commission européenne, qui relance sa procédure d’autorisation du glyphosate, en affirmant que l’UE a sous-estimé certaines études.
 
Plus grave encore, la nouvelle série des Monsanto Papers révèle les pratiques plus que douteuses de la multinationale pour intimider les scientifiques qui osent remettre en cause l’innocuité de ses produits, et notamment le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC), organe de l’OMS qui avait déclaré que le glyphosate était « probablement cancérogène  » il y a deux ans sur la foi d’études publiques, avant d’être éxonéré par d’autres organismes, par des études non publiques à l’objectivité questionnable. Bref, Monsanto, c’est un lobbying agressif contre ceux qui les dérangent et des liens hautement suspects avec de nombreuses institutions sensées réglementer ses produits.
 

 

Encore une fois, l’UE est bien trop perméable aux intérêts de Monsanto, et indifférente à notre santé. Voilà pourquoi je vous invite à signer l’Initiative Citoyenne Européenne, malgré sa procédure très contraignante  : n’est-il pas intéressant de retourner contre Monsanto les outils de cette UE qui la sert pour essayer de barrer la route au renouvellement de l’autorisation de commercialisation du Monsanto  ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 3 juin 09:53

    Monsanto appartient maintenant à Bayer, géant allemand de la chimie, plus gros lobby de Bruxelles et composante de IG Farben (aujourd’hui dissoute), principal contributeur et bénéficiaire du régime nazi à travers l’exploitation des victimes des camps de concentration.


    Avec une telle puissance, on se sent un peu au-dessus des lois, non ?

    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 3 juin 09:55

      @Jeussey de Sourcesûre


    • Dan22 3 juin 10:41

      Personnellement , je suis en train de passer progressivement à une alimentation totalement bio .
      Ce n’est peut-être pas la solution miracle ; mais j’espère que cela retardera les cancers que nous allons tous subir .......
      Certes , cela coûte plus cher ; mais je préfère restreindre d’autres posts de dépenses et preserver ma santé ; sans parler du goût ....
      J’ai la chance d’habiter en Bretagne où l’on peut trouver pratiquement toute l’alimentation en bio issue de petits producteurs responsables .
      Quand nos dirigeants sont dans l’incapacité de protéger les populations , il faut envisager des solutions individuelles ; ,ce que j’applique à tous les étages de ma vie quotidienne !


      • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 3 juin 10:48

        @Dan22

        Ceux qui vivent sobrement, évitent les déplacements inutiles et les gaspillages contribuent davantage à la sauvegarde de la planète qu’un consommateur qui achète tout bio mais circule dans tous les sens en voiture et en avion.


      • zygzornifle zygzornifle 3 juin 10:47

        Monsanto a les moyens d’acheter le parlement Européen et il ne se gène pas, avec Macron il va pouvoir étendre encore plus son emprise .....  


        • Eric F Eric F 3 juin 19:10

          Le glyphosate n’est désormais plus protégé par brevet, il est passé dans le domaine public depuis plus de quinze ans, il y a désormais des fabricants à bas prix qui ont capté une part du marché. Le caractère « probablement (?) cancérigène » est discuté.
          En France, le produit est désormais sous clé dans les magasins de bricolage, etc, et la vente est conditionnée par le conseil d’un vendeur, avant interdiction de vente dans 2 ans. Sauf qu’il reste autorisé en agriculture à des dosages bien plus concentrés, c’est le monde à l’envers !
          Les pseudo-recettes bio contre les mauvaises herbes tel que vinaigre + sel sont plus néfastes pour le sol, quant au bruleurs à butane, bonjour le CO2. Et certains désherbants non systémiques demandent plusieurs traitement par an, cumulé cela ne doit pas être mieux.


          • Dzan 5 juin 09:59

            Je me « bagarre » avec mon épouse, pour qu’elle n’utilise plus cette merde.


            • finael finael 5 juin 20:21

              Bravo l’intox !


              « Le Monde » a publié cette photo avec la légende :

              Avia Terai, province du Chaco, Argentine : un technicien prépare les produits chimiques destinés à l’épandage par avion en mai 2014

              Il suffit de cliquer dessus pour s’apercevoir qu’il s’agit de « Nature Oleo », un produit BIO !

              Mais quand il s’agit de propagande, tous les coups sont permis, surtout s’ils sont destinés à un public convaincu d’avance (et pas vraiment regardant)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès