Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Morcellement de l’Europe... la Chancelière peut se frotter les (...)

Morcellement de l’Europe... la Chancelière peut se frotter les mains...

Bonjour les amis,

Nous sommes à la veille d'une consultation importante et dans quelques jours l'Ecosse décidera si elle se séparera "à l'amiable" du Royaume-uni ou pas. D'autres régions de l'Europe comme les Flandres, et surtout la Catalogne suivent avec beaucoup d'attention l'organisation de ce référendum, avec une énorme envie d'embrayer le pas des écossais. Il y a une forte tension en Espagne où les autorités régionales catalanes veulent déjà organiser un référendum pour le 9 Novembre qui déciderait de la volonté du peuple catalan de rester, ou non, au sein de l' Espagne.

La première réflexion qui vient à l'esprit c'est que ce type de consultation est forcément faussé par des arguments d'ordre économique. Ce n'est quand même pas par hasard que ce sont des régions dites "riches" qui veulent se séparer du reste de leur communauté nationale. Par ailleurs organiser un référendum en temps de crise c'est nécessairement donner un avantage sérieux au camp séparatiste.

Le gouvernement régional catalan qui est déjà entré en campagne alors que la consultation n' est pour l' instant pas adoptée (car anticonstitutionnelle) a fait savoir à sa population qu' en cas d'indépendance la nouvelle nation aurait un taux de chômage ramené à 10% en se basant sur les résultats du voisin basque (ce qui est un argument plus que discutable).

Il y aussi dans ces attitudes l'illusion entretenue que la crise sera plus facilement surmontable si la région gère elle-même ses propres intérêts alors que la crise économique est globale, d' abord dûe à la nature du libéralisme, de la dette, à la création de l' Euro et au fonctionnement même des instances financières de l'UE.

Curieusement les partis qui se déclarent pour l' indépendance affichent une grande europhilie...ils sont convaincus qu'une Europe des régions sera plus efficace qu' une Europe des Etats-nations.

La chancelière Angela Merkel soutient officiellement, sans aucune faille, la position des Etats membres qui s'opposent au morcellement de leur pays, en brandissant la menace que tout nouvel Etat devra faire la queue pour entrer dans le club, que ça prendra de longues années et qu'il perdra dans l'immédiat tous les avantages (subventions) dont il bénéficiait.

La position de l'Allemagne n'est donc pas criticable et apparemment loyale vis-à-vis des Etats membres,mais malgré tout, rien ne m'empêchera de penser que l' éclatement des partenaires en micro-états est une bonne nouvelle pour la chancelière et ne peut que renforcer l' hégémonie actuelle de l'Allemagne.

La recette est vieille comme le Monde et toujours aussi efficace : "Diviser pour mieux régner".

Qui peut croire qu'une Europe Kosovarisée aura plus de poids pour freiner les exigences Merkeliennes que l'actuelle UE ?

Il y a beaucoup de fausse naïveté dans la position des indépendantistes mais malgré tout force est de constater que le discours "passe"... Je dirais même plus : il y a autour de ce thème comme une euphorie, une énorme attente au sein des populations. J'ai l'impression qu' en Catalogne on n'aura pas la paix sociale tant que ce référendum ne sera pas organisé, ce qui m' amène à penser que malheureusement les indépendantistes ont déjà gagné la première manche. "pas de paix sociale sans ce reférendum". C'est devenu, non pas un objet de négociation, mais un préalable à toute négociation... Rajoy a laissé pourrir une situation qu' il est incapable de gérer avec habileté maintenant.

La France jacobine et l'Allemagne réunifiée sont à mille lieux de ces problèmes et c'est tant mieux pour elles... mais pour moi qui vit en Espagne c'est une très mauvaise nouvelle, et pour l'Europe en général cette dérive a de quoi inquiéter...


Moyenne des avis sur cet article :  3.95/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • ecolittoral ecolittoral 2 septembre 2014 12:44

    « La France jacobine et l’Allemagne réunifiée sont à mille lieux de ces problèmes. »

    Les fusions de régions qui seront suivies de la disparition des départements en France, à votre avis ça sert à quoi ?

    Les landers riches qui en ont marre de payer pour les landers pauvres en Allemagnes ça va mener à quoi ?

    Ne pas confondre « ici ou là » avec ce qui est programmé depuis longtemps et qu’on peut appeler « les plus vulnérables d’abord et les plus coriaces après ».

    Le retour aux fiefs avec leurs cortèges de taxes, de conflits, d’alliances est espéré par les seigneurs locaux et revendiqué par les locaux...jusqu’au jour ou ils découvriront que c’est l’empire qui gouverne.

    On supprime le passeport nationale qui devient passeport européen.

    On supprime les plaques d’immatriculations nationales qui deviennent plaques européennes.

    On supprime les monnaies (d’échange) nationales qui deviennent monnaie européenne (hors de prix).

    On supprime les banques nationales qui deviennent européennes/BCE.

    On supprime les constitutions nationales qui deviennent européennes.

    On enlève tout pouvoir aux gouvernements qui deviennent commission européenne.

    On disloque les pays pour qu’ils deviennent régions européennes.

    « MORCELLEMENT DE L’EUROPE... »

    Non ! Création de l’empire européen sur le dos de 350 millions de sujets en perte d’identité.


    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 2 septembre 2014 12:51

      @ecolittoral.On ne parle pas de la même chose : vous vous me parlez de pertes d’ identités et de souveraineté nationale au sein de l’ UE.

      Et moi je vous parle de dissolutions d’ etats-nation( problème pratiquement inexistant en France...même pas en Corse)

      • foufouille foufouille 2 septembre 2014 14:38

        La recette est vieille comme le Monde et toujours aussi efficace : « Diviser pour mieux régner ».

        pas forcément. il y aurait 2 nouvel états qui pourront décider de rester en zone euro ou pas


        • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 2 septembre 2014 14:46

          Aucun problème foufouille, en dehors de la zone euro ou en dedans, ce seront des futurs clients au coeur de l’ Europe avec une balance commerciale déficitaire vis-à vis de l’ Allemagne... 


          • foufouille foufouille 2 septembre 2014 15:54

            avec la possibilité d’une monnaie faible et donc des usines.


          • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 2 septembre 2014 16:35

            @foufouille

            Et oui,tu me l’ as retiré de la bouche...

          • christophe nicolas christophe nicolas 2 septembre 2014 15:04

            Vous vous trompez complètement. Il faut quitter l’Europe car elle fait prendre de mauvaiseS solutions. L’argent des Allemands, ils peuvent se le carrer là où je pense... Dès lors que vous avez une frontière, c’est l’exportateur qui vient chialer, pas l’importateur, c’est l’Allemagne qui viendra chialer, pas la France...

            Le pire vient du fait que l’Allemagne veut exporter son modèle exportateur. Les balances doivent toujours s’équilibrer donc je fais le compte... Tous les pays doivent être exportateur pour se payer des éoliennes, des panneaux solaires et du recyclage de bouse de vache....

            Ce n’est pas possible, cette équation ne marche pas, et pour l’énergie leurs efforts sont louables mais la réalité de l’industrie allemande, c’est la reprise du charbon. Tout cela n’est pas sérieux, ces gens sont des enfumeurs... L’énergie viendra d’une science renouvelé qui s’appuie sur des principes qui permettent de donner de l’ordre au désordre, au sens scientifique, c’est à dire en terme d’entropie. Fusion froide, antigravité, communications par les cieux mais je vous en reparlerai bientôt...


            • Crab2 2 septembre 2014 15:43

              l’Europe politique n’est qu’une construction artificielle, forcément inefficace politiquement dans la mesure ou les différence culturelles entre pays sont inconciliables - en Europe, nous sommes tous des semblables mais pas tous pareils - ( à titre d’exemple : je n’ai rien à partager en commun avec des peuples majoritairement anti-IVG et homophobes comme en Pologne ou en d’Irlande )

              Vidéo :

              http://blvids.free.fr/_largeOnfray_sur_RTS_souverainet%c3%a9_immigration_Europe


              • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 2 septembre 2014 16:59

                @Crab2

                Vos choix de différences sont mal choisis car rien ne vous dit que ces positions anti-homophobes ou anti-IVG sont définitives.Il est plus que probable que ces pays évolueront vers vous...presque historiquement inévitable( avec ou sans UE).On a sans doute plus en commun que de différences...
                Comme dit Mick jagger aux écossais : « Let’s stay together »

              • caillou40 caillou40 2 septembre 2014 15:50
                Morcellement de l’Europe... la Chancelière peut se frotter les mains... ?
                Je trouve que la chancelière à une vision bien étroite de l’UE en faisant passer son pays avant les autres...Drôle d’union...Résultat il y aura éclatement de l’UE tout simplement.. !

                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 2 septembre 2014 16:32

                  Il faut être honnête, je dis que Merkel peut se frotter les mains mais il faut bien reconnaître que officiellement elle adopte une attitude tout à fait neutre ...Pour une fois on peut m’ accuser d’ avoir l’ esprit mal tourné.Disons que les indépendantistes lui offrent un joli cadeau qu’ elle n’ a pas demandé...


                • Aldous Aldous 2 septembre 2014 16:29

                  Sauf que pour perdurer, l’UE va devoir ouvrir des goulags, vu l’opposition qui se généralise.


                  • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 2 septembre 2014 16:34

                    Aldous, je vous ai connu plus modéré...


                  • Xenozoid Xenozoid 2 septembre 2014 16:36

                    Aldous n’est modéré que quand l’hortodoxie est présente


                  • Xenozoid Xenozoid 2 septembre 2014 16:40

                    et les p’wedophile, qui sont tous sauf lui


                    • Parrhesia Parrhesia 2 septembre 2014 20:25

                      A la lecture de certains commentaires, ici et ailleurs, et au risque de me tromper, je crains de plus en plus que ce ne soit une erreur que d’évoquer en la personne de madame Merkel, une porte-parole de l’Allemagne.

                      Madame Merkel, à l’instar de tous les actuels principaux dirigeants de cette actuelle contre-Europe, reste avant tout une porte-parole du capitalisme exclusivement financier.

                      L’ambiguïté est due au fait que l’Allemagne, redevenue première nation d’Europe, soit du même coup devenue le pilier Européen du pragmatique Nouvel Ordre Mondial.

                      Mais ne nous y trompons pas ! Lorsque nous entendons la voix de madame Merkel, c’est bien l’expression du N.O.M. qui passe !

                      Conclusion, n’imputons pas à l’Allemagne, ni surtout aux Allemands, le chantage à l’entrée dans cette contre-Europe annoncé par Angela Merkel à certains pays plus rétifs !

                      De même faut-il se garder d’assimiler la population nord-américaine à ses dirigeants mondialistes. La population américaine est dans la même « mouise » que nous !

                      Ce genre de chantage à l’entrée dans l’actuelle contre-Europe est avant tout un choix du N.O.M. … Nonobstant la probabilité que madame Merkel soit maintenant devenue plus mondialiste que le roi des mondialistes lui-même !!!


                      • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 2 septembre 2014 20:47

                        @Pahrresia

                        On évite les assimilations mais Merkel a été reconduite dans ses fonctions par le peuple allemand, donc nous prenons acte...et le chemin qu’ elle nous propose( impose) amène le reste de ses partenaires à une récession inéluctable comme l’ ont abondamment expliqué des experts comme le Nobel d’ économie Paul Krugman, entre autres...le fameux chemin austéricide...

                        • reveil 2 septembre 2014 21:50

                          Les franchouillards archi xénophobes ont encore frappé. Merkel, elle fait son boulot de chef de gouvernement Allemand, ce n’est pas de sa faute si la France est incapable de se prendre en charge. Les revendications indépendantistes sont alimentées par la CIA au même titre que le bordel qu’ils ont foutu en Ukraine.


                        • alinea alinea 2 septembre 2014 22:57

                          Il faudrait savoir d’où vient cette volonté de scission ; je me doute qu’elle n’est pas vraiment populaire, au sens de issue du peuple, et que la propagande va bon train. Encore, là, cela se fait « gentiment » ; pas comme en Yougoslavie ! C’est une question vachement intéressante et qui remue pas mal d’Histoire, et d’histoires, d’idéologie mais surtout, si j’ai bien compris, d’intérêt. Nous n’en attendons pas moins de nos congénères de nos jours !
                          En tout cas, votre photo me donne envie de trinquer aussi, à je ne saurais trop quoi, avec un bon petit vin blanc !! Mais pas avec Merkel, va sans dire !


                          • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 2 septembre 2014 23:30

                            @alinea

                            Avant toute chose il faut préciser qu’ un vote d’ autodétermination n’ est pas un vote comme un autre : il n’ y a pas de marche arrière et la séparation est définitive.Il faut donc se donner une large majorité.Par ailleurs le résultat du vote n’ est jamais conditionné uniquement que par des questions d’ affinités nationales...l’ argument économique vient fausser la donne.Je peux vous dire par exemple qu’ en Catalogne il y a des gens qui ne savent même pas parler catalan mais qui sont en faveur d’ une scission pour des motifs purement égoïstes et d’ ordre économique même si ce n’est pas la majorité.Je crois donc qu une consultation de ce genre doit recueillir au moins 60 à 70% des votes pour qu’ on puisse la valider.

                            Ensuite il faut aussi parler de l’ effet de contagion : si la Catalogne veut être indépendante, la Galicie, le pays basque et le pays valencien où je réside pourraient avoir les mêmes prétentions à terme....d’ où le risque de se retrouver avec une Europe kosovarisée...

                            En Belgique c’ est la partie flammande qui est sans doute en faveur d’ une séparation de la partie wallone où la crise des années 70 a frappé beaucoup plus durement l’ industrie lourde...par contre en Suisse il y a 4 langues complètement différentes qui cohabitent sans qu’ il n’ y ait de vélléité indépendantiste( comme par hasard il se trouve que l’ économie suisse est une des plus prospères...).

                            Enfin j’ ai été reçu il y a une dizaine d’ années dans une famille slovaque près de Bratislava, et ils me disaient que la séparation avec les tchèques n’ avait rien apporté de particulier et qu’ ils n’ étaient pas bien sûr que les 2 parties séparées à l’ amiable en étaient sorties gagnantes, seulement voilà, le divorce est définitivement consommé..pas de marche arrière.Un petit pays s’ est séparé en 2 micro-états qui individuellement ne pèsent plus grand chose...tout juste des petits poissons pilotes qui accompagnent le gros requin allemand.


                          • alinea alinea 2 septembre 2014 23:54

                            Oui, je me demande s’il y a des débats fournis et non « pilotés » avant une décision pareille ; je le dis en toute indépendance puisque je ne me suis jamais posé la question ; je sais que cela me poserait un sacré cas de conscience ! Tout doit se faire vite aujourd’hui ; vous en pensez quoi, vous, de l’indépendance de la Catalogne ?


                          • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 3 septembre 2014 00:18

                            En ce qui concerne la Catalogne,je crois qu’ il est trop tard pour désamorcer la question référendaire.Il y a un noyau dur important qui ne vit et qui ne respire que pour ça.Comme je l’ ai indiqué dans mon billet le président Artur Mas a créé une énorme attente dans une frange très importante de la population...du coup j’ ai du mal à imaginer une sortie de cette crise sans consultation du peuple catalan...sous quelle forme ? je ne le sais pas car un référendum est pour l’ instant complètement anticonstitutionnel et il faudrait donc modifier celle-ci...En ce moment c’ est le bras de fer...c’ est tout ce que je peux dire.Je ferai sans doute un billet là-dessus dans les prochaines semaines, mais une sortie « politique négociée » me paraît chaque jour de plus en plus improbable...


                          • BA 3 septembre 2014 06:57
                            La France est devenue le 17ème Land de l’Allemagne.


                            Lundi 1er septembre 2014 : Un libéral polonais proche de Merkel pilotera le Conseil européen.

                            http://www.lesechos.fr/monde/europe/0203737116938-un-liberal-polonais-proche-de-merkel-pilotera-le-conseil-europeen-1037567.php

                            L’Allemagne avait choisi comme candidat Donald Tusk.

                            ET DONC le candidat de l’Allemagne a été choisi à l’unanimité.

                            Lisez l’article Wikipedia de Donald Tusk :

                            « Dans ses positions politiques, Tusk se dit libéral en économie et partisan de l’orthodoxie budgétaire ; son programme est conservateur en matière sociétale : s’il est contre la peine de mort, il n’est favorable ni à l’avortement, ni à l’euthanasie, ni au mariage homosexuel. Par ailleurs, il est europhile et affiche volontiers ses sympathies pro-allemandes. »

                            http://fr.wikipedia.org/wiki/Donald_Tusk

                            Comment fonctionne l’Union Européenne ?

                            Réponse :

                            L’Allemagne décide, les autres exécutent.


                            • chantecler chantecler 3 septembre 2014 08:36

                              Je ne crois pas à des velléités de guerre réelle de la part de l’Allemagne .
                              Pour l’instant .
                              Par contre celle-ci livre une guerre économique impitoyable comme elle sait très bien la mener .
                              En utilisant tous les moyens .
                              Et les autres états européens apparemment préfèrent s’accrocher a sa locomotive .
                              Certains déraillent : c’est si normal : on ne fait pas d’omelettes sans casser des oeufs et pis c’est bien sûr de leur faute .
                              Les élites s’enrichissent et les populations trinquent .


                              • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 3 septembre 2014 09:10

                                Effectivement il n’ y a aucune volonté belliqueuse mais le besoin impérieux d’ alimenter une industrie qui à terme écrase et étouffe ses voisins...en leur imposant une politique monétaire suicidaire.



                              • tf1Groupie 3 septembre 2014 11:09

                                La Bavière, Land le plus riche d’Allemagne, a également des envies d’indépendance ...


                                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 3 septembre 2014 11:19

                                  Encore une fois ce sont les plus riches qui brandissent la menace d’ une scission.Mais en fait elle ne se produira pas en Allemagne.La Bavière a une très forte identité régionale, mais face à « l’ extérieur », et face aux pays voisins, c’ est l’ union sacrée entre teutons et tout le monde se sent allemand....contrairement à la Catalogne ou le sentiment anti-espagnol( ou plutôt anti-castillan) est solidement ancré


                                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 3 septembre 2014 11:33

                                  Et puis j’ ai oublié de vous dire que Merkel est bien plus habile que ce nulos de Rajoy, et saura négocier avec les bavarois pour qu’ on en n’ arrive jamais à une menace réelle de séparatisme...


                                • tf1Groupie 3 septembre 2014 13:00

                                  Je suis d’accord que l’unité nationale est assez forte en Allemagne.

                                  Et je suis étonné à quel points les querelles regionales restent présentes en Espagne ; il semble que les différences linguistiques entre régions espagnoles entretiennent ces tendances séparatistes.


                                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 3 septembre 2014 13:24

                                  Je vis dans la communauté de Valencia.J’ utilise le valencien qui a un statut de co-officialité tous les jours, que ce soit dans la vie courante ou au travail.Ceci dit , nous ne faisons pas de ce signe identitaire très fort une question séparatiste mais en Catalogne la dérive a commencé sous l’ ère Pujol.Petit détail croustillant : l’ ex-président Pujol est au coeur aujourd’ hui d’ un énorme scandale de fraude fiscale( en direction de la Suisse et d’ Andorre) ...lui qui faisant campagne sour le lemme TOUT POUR LA CATALOGNE planquait son pognon minablement en Suisse...ça craint ! ça craint un max...d’ ailleurs cet énorme scandale est en train de pourrir dle débat actuel et affaiblit la position des séparatistes...Pujol va devoir comparaitre sous peu devant le parlement de sa région et en attendant on lui a retiré tous ses titres honorifiques ainsi que les pensions qui y sont associées


                                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 3 septembre 2014 13:25

                                  Il fallait lire...« lui qui faisait campagne sour le lemme TOUT POUR LA CATALOGNE planquait son pognon minablement en Suisse »


                                • bolxevik 4 septembre 2014 14:57

                                  Donc, il faut supprimer l’indépendance de l’Espagne, de la France et autres qui collectionnent les cas de corruptions et fraudes de leurs politiques et hommes d’affaires.
                                  Le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et de s’exprimer sur leur avenir est donc une notion réactionnaire.
                                  Au fait, à Valencia, les fascistes qui assassinent les parlants du valencià sont absous par le pouvoir.

                                  Je suis natif d’Occitanie, travaillant pendant 30 ans en Catalogne-Nord, j’ai appris le catalan parlé ici malgré le mépris et la loi franchouillarde ; j’utilise la même langue à Barcelona, à LLeida, à Mallorca, à Valencia.


                                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 4 septembre 2014 15:19

                                  @Botxevik

                                  Vous êtes dans la caricature.De quels fascistes parlez-vous ?
                                  .Je parle le valencien tous les jours au boulot et aucun facho n’ est venu menacer personne depuis bien longtemps.Ça fait combien de temps que vous avez quitté l’ Espagne ? à l’ époque de Franco ???
                                  Mes enfants sont tous allés à l’ ecole EN VALENCIEN !!!!!
                                  Enfin ne mélangez pas la question linguistique que je défends moi-même( je parle valencien avec ma femme et mes enfants) , avec la question séparatiste dont je suis un farouche adversaire...

                                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 4 septembre 2014 15:29

                                  @Botxevik

                                  Au fait renseignez-vous...votre idole JORDI PUJOL est corrompu jusqu’ à la moelle...il va devoir comparaitre devant le parlement catalan...il a dévié des dizaines de millions en Suisse.Il ne risque rien : il y a prescription...quel bel exemple pour quelqu’ un qui disait : « TOUT pour la Catalogne »...et pour les banques d’Andorre aussi ...et pour les banques suisses aussi...minable le mec !

                                • bolxevik 4 septembre 2014 17:08

                                  http://ca.wikipedia.org/wiki/Llista_d%27actes_violents_de_car%C3%A0cter_feixista_al_Pa%C3%ADs_Valenci%C3%A0
                                  c’est le lien sur les attaques fascistes a Valencia., très nombreuses de 1970 à maintenant ; Franco est mort, les franquistes survivent et se succèdent.
                                  Ce sont les partis favorables à la consultation sur l’avenir de la Catalunya qui ont convoqué Pujol devant le parlement de Catalunya ; les mêmes ont exigé et obtenu que Pujol soit destitué de tous ses titres honorifiques et exigent le remboursement des impôts non payés.
                                  La prescription est de 10 ans à partir du moment où les faits ont été découverts ; dans le cas Pujol, les faits sont connus depuis moins de quatre mois. Il reste évident que ce fraudeur doit être châtié.


                                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 4 septembre 2014 17:40

                                  @Botxevik

                                  Je vous ai répondu sur la corruption parce que malheureusement personne n’ a le nez propre, sauf les partis qui n’ ont jamais eu le moindre pouvoir...La région espagnole la plus propre de ce point de vue c’ est le pays basque...et le parti le plus pourri, bien évidemment c’ est le PP...là où les socialistes ont du pouvoir il y a eu malheureusement des cas regrettables et condamnables comme le scandale des ERE en Andalousie mais c’ est sans commune mesure avec l’ ENORME TRAME de corruption tissée par le PP, y’ a pas photo !!!
                                  La plateforme citoyenne PODEMOS portée par Pablo Iglesias se propose de nettoyer les écuries d’ Augias..oui, il faut un grand coup de balai, et il faut des nouvelles lois qui garantissent davantage de transparence...il faut une regénération politique et il y a toute une nouvelle génération qui ne demande que ça, et qui ne fera pas pire que leurs prédecesseurs. c’ est impossible.

                                • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 4 septembre 2014 17:42

                                  @Botxevik

                                  Merci pour le lien wiki...effectivement on m’ a raconté pas mal de choses( suis arrivé en Espagne en 1989) mais je ne sais pas tout

                                • bolxevik 4 septembre 2014 19:07

                                  comme le disait Carod-Rovira, d’Esquerra Republicana de Catalunya, à qui va coûter son poste de Premier Conseiller de la generalitat de Catalunya sous la présidence du socialiste Maragall, parce qu’il s’était entretenu avec des dirigeants d’ETA pour initier un processus de paix en Euskadi : « parlant la gent s’enten ».
                                  moi non plus je ne sais pas tout. Par contre le processus de paix en Euskadi est maintenant bien engagé malgré la volonté de Madrid de provoquer sans cesse les Basques.
                                  Le processus en Catalogne est pacifique depuis des années, sauf si le PP et le PSOE mettent à exécution leur menace d’intervenir par tous les moyens afin d’empêcher la consultation du 9 Novembre acceptée par tous les partis catalans, à part le PP


                                • zygzornifle zygzornifle 4 septembre 2014 08:53

                                  Dans cette histoire la cravate d’Hollande sert de papier toilette .....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès