Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Observatoire européen de l’égalité des genres et des chances

Observatoire européen de l’égalité des genres et des chances

[ Être sensible à la construction d'une Europe unie. Facteur de paix kantienne dans le monde, L'Union européenne démocratique se construit dans la justice, la dignité et la solidarité. Au sujet de l'égalité entre hommes et femmes, la Charte des Droits Fondamentaux de l'Union européenne stipule - L'égalité entre les hommes et les femmes doit être assurée dans tous les domaines, y compris en matière d'emploi, de travail et de rémunération. Le principe de l'égalité n'empêche pas le maintien ou l'adoption des mesures prévoyant des avantages en faveur du sexe sous-représenté... -. Avis de tempête ou mer calme ? ]

" Des lumières publiques résulte l'union de l'entendement et de la volonté. " Jean-Jacques Rousseau.

- Tout ce qui n'est pas donné ou partagé est perdu -

La grande inégalité. Pour les femmes persécutées ou en détresse, la société civile européenne se mobilise car un nouveau souffle est possible. Au sein du couple, la vision chrétienne d'égalité des âmes n'est plus respectée. Non content de l'inégalité des salaires, de taux d'employabilité plus faibles sur le marché du travail, le conservatisme perdure au foyer puisque le partage des tâches est inégal. Les fédéralistes agissent, les fédéralistes protègent. Rétablissons l'égalité des chances. Pour le courage et la cohérence, choisissez l'égalité des genres & des chances. Dans le cadre de la modernisation des lois sociales, les européistes, si las de la mauvaise foi de naguère, ouvrent une ère sans dérive démocratique au sein d'un espace collaboratif. Dans le cadre de la cohésion sociale et des solidarités, la réflexion rassemble des hommes et des femmes au-delà des frontières partisanes. Dans l'épique époque, la féminisation des conseils du CAC 40 s'accélère. Loin de toute tentation de repli, les créateurs - à accoucher - issus des laboratoires citoyens, s'opposent à l'introduction de quotas obligatoires dans le but d'améliorer l'équilibre des genres dans la prise de décision. Gardien des libertés et de la démocratie, l'idéal européen défend l'égalité des chances, valeur sociale d'équité, construisant notre avenir commun dans une perspective plus soutenable. L'égalité des genres n'est pas - un voyage dans l'espace, vers les astres les plus lointains - mais un idéal conforme à l'idée européenne à atteindre fédéralement. Et si la consultation publique se féminisait  ?

La consultation publique féminisée

La grande féminisation. Ici, pour aujourd'hui, il nous faut agir loyalement pour bâtir un monde égal en droits fondamentaux. Aussi avons-nous le devoir d'impliquer les femmes dans la transformation de la cité, des territoires et du projet urbain. Dans les villes compactes, il faut renforcer le rôle des femmes dans les espaces collaboratifs et dans les instances délibératives. Dans le sens d'un transfert de compétences, les hommes et les femmes doivent échanger les échelles d'aménagement concernant les enjeux de crédibilité. Dans le cadre de la cohérence du tissu urbain, les élus disposent de moyens préservant l'avenir égal en favorisant le - frottement égal - par une ventilation des fonctions et des échelles. Par exemple, le contrat égal permet - un frottement égal - accru entre les femmes et les hommes au sein de l'espace consultatif de la cité. En cas de dérives, que pouvons-nous conseiller ? Il s'agit de faire respecter les droits du citoyen européen en saisissant la Cour européenne de Justice et de faire valoir la Charte des Droits Fondamentaux de l'Union européenne. Par ailleurs, le Droit d'initiative citoyenne offre aux ressortissants la possibilité de demander à la Commission de proposer un acte juridique. En définitive, maintenir le cap de l'égalité des chances et des genres avec vigilance est une démarche s'inscrivant dans la durée, laquelle privilégie la mobilité accrue des femmes dans la consultation publique de la cité. Et si la clé serait la - juste égalité - ?

La - juste égalité -, l'échappée belle 

La grande mutation. D'une volée de cloches, d'un coup de vent, les chemins creux et les anciennes voies s'effacent, boutant le - plafond de verre - hors du temps. La chevauchée fédérale accomplit l'égalité parfaite au service de - l'intérêt européen -. Arrivé en bout de course, le - plafond de verre - se brise. Et les avis sont partagés. Source de tensions, le - plafond de verre - arrive à son terme dans les sociétés modernes du troisième millénaire. Aux sources d'un subtil équilibre, la - juste égalité - édicte de lisibles règles de gestion de carrières conforme au principe d'égalité et du régime de la légalité. Pour briser le mal-être de l'inégalité des chances, la transition sociétale doit transgresser les modèles désuets à la fois au travail et au foyer. L'éducation élimine tous les stéréotypes régressifs. La féminisation de nos cultures laisse s'épanouir d'autres modes de penser et d'agir. Sortir des impasses actuelles pour obtenir l'égalité parfaite des droits est possible par la prévention, la sensibilisation et l'éducation, dans l'équilibre et la justice, sources d'harmonie et d'universalité. Au sein de la cité, le genre humain exige des rapports égaux entre les femmes et les hommes. Au centre de la vie publique, que le principe de l'égalité soit proclamé haut et fort, puisque l'inadmissible ne se tolère pas ! D'autant qu' - une carrière ouverte à tous les talents - suppose une mobilisation totale de moyens au service de l'intégration de chaque nouvelle génération. La richesse des femmes se conjugue avec la richesse des hommes par le partage du pouvoir sans impacts majeurs. Vivre constamment dans l'égalité des genres est un avant-goût de l'idéal européen, à l'idée même telle que les Pères fondateurs la conçurent. Dentelle de pierres angulaires en héritage, l'eau vive des Lumières, Mouvement humaniste du XVIIIème siècle à la finesse rarement égalée, irrigue de valeurs cardinales les voies cultivant notre futur fédéral.

*

* *

* * * * *

Le réveil du printemps égal. Les fleurs volent au vent, à l'évocation de la nature égale en chances. Les conducteurs de l'action publique promettent - Silence, la vie égale va jaillir ... -. Ne souhaitant aucunement mettre en péril l'unité et la plénitude de modèles en affaires sociales, la génération de transition lance un souffle d'ordre égal et paritaire garantissant l'égalité des genres et des chances. Refusant la - garde dormante -, réfutant l'inaudible comme l'invisible, la Société Civile Européenne lance une alerte en faveur du désir du VIVRE égal. Prendre soin de nos modèles sociaux, c'est être solidaire des femmes et des hommes de demain. Se laisser porter par le renouveau égal ...

Rythme et couleurs des - temps à nouveau -. Capable de s'élever pour une grande cause, la génération égale aspire au changement par l'entremise de l'écriture d'une nouvelle page de l'Histoire. Luttant contre la fatalité, l'opération de plaidoyer direct est un devoir s'appuyant sur des constats effectifs. La disparition de l'égalité des genres serait sans aucun doute l'un des grands remords de l'Europe. Sa sauvegarde est l'une des tâches les plus urgentes et les plus nobles que les Européens d'aujourd'hui se doivent d'assumer. L'égalité des genres, c'est l'école du lien entre les hommes et les femmes pour un avenir radieux sur le Vieux Continent. Se laisser conter la - mesure égale - ...

Vive l'Europe, vive l'égalité des genres et des chances !

Pierre-Franck HERBINET,

Président du café-citoyen de Lons-Le-Saunier, membre de La Nouvelle Arcadie,

Membre de la commission égalité des genres et des chances du Mouvement européen,

Membre de la société civile européenne,

En adéquation avec le réseau ETAL.


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Soi Même 9 mai 2012 12:07

    Tout est résumé dans cette ses termes ambigus,

    l’égalité des genres et des chances, mot creux à souhait, pour gogo inculte.

    • Cocasse Cocasse 9 mai 2012 16:44

      Et vive la France, non des fois ?
      Europe fédérale « démocratique » : le culot poussé à l’obscène.
      L’europe fédérale technocratique est sur le point de réussir ce que le reich avait échoué à faire : l’esclavagisme des peuples au nom de l’oligarchie.


      • eric 9 mai 2012 18:18

        On en est loin. Avec une espérance de vie de 7 ans supérieure, les femmes touchent des retraites plus longtemps et parviennent plus souvent aux grands âges qui sont à l’origine de l’essentiel des déficit des régimes santé. Du reste, d’une manière générale, elles se soignent beaucoup plus. Et cela, sans tenir compte des grossesses, du fait qu’elles sont parfois plus diplômées, donc coutent plus cher à la collectivité, et souvent n’utilisent pas leurs diplômes. Pour parvenir à un minimum d’égalité dans l’effort, il faudrait sans doute qu’elles soient en moyenne payée 25% de moins ou cotisent beaucoup plus que leurs congénères masculins.
        Alors, peut être, on se rapprocherait de l’égalité. Mais quel homme souhaiterait ce genre d’égalité débile ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès