Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Olafur Grimsson réélu président de l’Islande contre sa volonté, pour (...)

Olafur Grimsson réélu président de l’Islande contre sa volonté, pour avoir défendu les intérêts du peuple

OLAFUR GRIMSSON RÉÉLU PRÉSIDENT DE L'ISLANDE CONTRE SA VOLONTÉ, POUR AVOIR DÉFENDU LES INTÉRÊTS DU PEUPLE CONTRE CELUI DES BANQUES

Olafur Grimsson vient d'être réélu président de l'Islande pour un 5ème mandat, ce qui constitue un record. Il a recueilli 52,8 % des voix contre 33,2 % pour sa principale concurrente.

En janvier dernier, M. Grimsson, socialiste, avait affirmé qu'il ne se représenterait pas à l'issue de son 4ème mandat de 4 ans.

Il ne le voulait pas car il estimait qu'il fallait laisser la place à d'autres, et qu'à son âge (69 ans), il avait mérité de jouir d'une heureuse retraite.

Mais quelques semaines plus tard, une pétition signée par plus de 30.000 Islandais - soit environ 10% de la population ! - a exigé qu'il revienne sur sa décision et qu'il se déclare finalement candidat. Ce qu'il finit par accepter de faire.

POURQUOI ?

La fonction de président de la République d'Islande est essentiellement honorifique, car le pouvoir exécutif est exercé par le gouvernement. Mais le chef de l'État détient quand même un pouvoir significatif : celui de ne pas promulguer une loi.

Or c'est exactement ce que M. Grimsson a fait, en refusant par deux fois de promulguer une loi qui prévoyait l'indemnisation, par les Islandais, de la Grande-Bretagne et des Pays-Bas dont les épargnants avaient été lésés par la faillite de la banque en ligne Icesave en 2008.

Bien qu'ancien ministre des Finances (ou "parce que" ancien ministre des finances ?), M. Grimsson a donc su faire prévaloir l'intérêt de ses compatriotes contre les banques. Il a refusé que les contribuables islandais, qui n'étaient pour rien dans toute cette affaire, ne soient appelés pour éponger les dettes d'une banque en faillite.

CONCLUSION : LES BELLES LEÇONS VENUES D'ISLANDE

Dernier pays d'Europe à avoir été peuplé (par les Vikings), l'Islande est un pays qui fut historiquement à la pointe de la démocratie mondiale.

Ce fut en effet le premier pays du monde à instaurer un parlement, dès le Haut Moyen Âge : l'Althing fut fondé en l'an 930, alors qu'en France, le roi des Francs Raoul se battait contre les incursions dévastatrices des envahisseurs normands...

Depuis quelques années, c'est de nouveau d'Islande que nous viennent des leçons de démocratie :

- par des manifestations populaires (qualifiées de "Révolution des casseroles") contre le système financier, les Islandais ont refusé et obtenu de ne pas payer les dettes de leurs banques ;

- suite à ces manifestations, et depuis novembre 2010, les Islandais ont décidé d'écrire une nouvelle Constitution, avec un Conseil constitutionnel élu par les citoyens. Cette nouvelle Constitution, actuellement en discussion, s'est élaborée sur la base d'un apport de tous les citoyens, notamment par Internet, ce qui constitue une première mondiale ;

- aujourd'hui, c'est une information pleine d'espoir et rassurante qui nous vient de Reykjavik : les Islandais viennent de nous prouver que l'on peut encore trouver en 2012, à la surface de la terre, un chef d'État :

a) - qui ose défendre l'intérêt de ses compatriotes contre les appétits de l'oligarchie financière ;

b)- et qui ait encore de la "vertu" au sens romain du terme, puisqu'il voulait quitter de lui-même ce pouvoir, un peu comme Solon avait quitté le pouvoir après avoir installé la démocratie à Athènes quelque 600 ans avant notre ère.

Preuve qu'il ne faut jamais perdre tout espoir.

François ASSELINEAU

Site Internet : http://www.u-p-r.fr/
Facebook : http://www.facebook.com/upr.francoisasselineau
Twitter : https://twitter.com/# !/UPR_Asselineau
Blog : http://www.francoisasselineau.fr


Moyenne des avis sur cet article :  4.81/5   (105 votes)




Réagissez à l'article

62 réactions à cet article    


  • slipenfer 2 juillet 2012 10:01

    M. Grimsson devra remiser sa canne à pêche,pas de bol,encore une victime
    du peuple barbare qui veut le tuer au travail.
    saloperie de vikings,même pas peur des banques. smiley 


    • La mouche du coche La mouche du coche 2 juillet 2012 12:50

      Wouaouh. C’est l’année de M. Asselineau ! smiley TOUS ces articles sont des bombes. M. Asselineau a enfin décollé. Cette année, il s’envole. Mieux il s’est satellisé. Plus personne n’arrive à sa hauteur. il surplombe ses adversaires, les géolocalise et les détruit avec son laser verbal. Il n’y a plus que lui dans l’espace. Toutes les analyses des autres nous tombent des mains par leur faiblesse. Seules restes celles de M. Asselineau.


    • Micka FRENCH Micka FRENCH 8 juillet 2012 08:16

      De l’Ecossaise...

      SARKOZY « désélu » contre sa volonté, de son job de président-des-Français-amateur, pour avoir défendu les intérêts des banquiers et de riches et non ceux de son pays...

      Micka FRENCH sur le Web
      http://Mickafrench.unblog.fr


    • Micka FRENCH Micka FRENCH 8 juillet 2012 08:19

      De l’Ecossaise...

      Si la Constitution islandaise avait cours ici en France, monsieur Hollande, le fameux FAUX PRESIDENT DE GAUCHE, serait déjà chez Paul Emplioi au bout de deux mois....

      Micka FRENCH sur le Web..


    • lsga lsga 2 juillet 2012 10:47

      Un homme courageux qui, lui, n’aurait jamais appelé à l’abstention si l’Extrême Droite avait représenté un danger pour son pays... 


      ...Quand d’autres osent se revendiquer du CNR, alors qu’ils sont incapables d’appeler à faire face au fascisme et préfèrent appeler à l’abstention pour leurs petits intérêts politiciens personnels. 


      • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2012 12:16

        @ISGA

        t’es vraiment un neuneu , le FN reste le seul parti d’importance à s’élèver contre la tyrranie des européistes !


      • stanh 2 juillet 2012 12:56

        @le chat
        Reste qu’ils sont poujadistes, pro-catholiques (avec toutes les valeurs mortifères qui font cortège), libéraux, bourgeois, xénophobes. Qu’ils représentent une France dont beaucoup de gens ne veulent pas.

        Le coup des municipalités FN qui font retirer des bibliothèques municipales les bouquins qui leur déplaisent, ça, je ne risque pas d’oublier.


      • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2012 13:24

        @PARKWAY

        les seuls fascistes que je connaisse sont les fascistes rouges type ISGA qui dégoulinent de haine , à l’image de leur idole Merluchon


      • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2012 13:28

        @stanh

        mets ton logiciel à jour , les cathos intégristes et autres pères berêt basques anciens de l’OAS ne représentent plus rien , on n’est plus milieu des années 80 .

        Les electeurs actuels sont beaucoup plus proches des valeurs gaullistes et souverainistes .


      • lsga lsga 2 juillet 2012 13:31

        Les electeurs actuels sont beaucoup plus proches des valeurs gaullistes et souverainistes .


        les électeurs de l’UPR ?

      • Emmanuel Aguéra LeManu 2 juillet 2012 14:53

        On ne dit plus gaulliste, c’est trop dangereux : On dit « droite humaniste »
        Ce qui vaut bien « police-secours » ou « microsoft works »...
        Quant à Asselineau : Pour une fois qu’il ne prédit pas la fin du monde, je suis d’accord avec le Guru : On doit lire la même presse.


      • Fred59 2 juillet 2012 15:13

        Au premier tour de la primaire PS, il n’y avait qu’à voir la surprise créée par le courant de Montebourg... C’est bien cela que les électeurs ont recherché.
        Plus à gauche, il y a Nikonoff... il y a Chevènement, Dupont-Aignan, et même au FN il ne faut pas sous-estimer Florian Philippot , donc les oeillères s’écartent bien à gauche comme à droite.

        Il y a des questions de degrés, entre ceux qui croient pouvoir marier la carpe et le lapin (ou la Rose et le Réséda), et la radicalité d’Asselineau. Il y a aussi des différences de nature, entre ceux qui critiquent le système pour tenter de le sauver (Cotta alias la Trilatérale, Todd, Généreux...) et les très rares qui veulent le quitter. Pour l’instant le centre électoral bascule doucement vers une position de plus en plus critique (mais restant encore à l’intérieur) du système. Le verrouillage médiatique et celui du système électoral maintiennent artificiellement les gens dans l’absence de confrontation réelle des idées et des choix politiques. Asselineau fait indéniablement partie de ceux qui peuvent forcer la remise en cause de la pensée unique euratlantique béate et mal assumée.

        Entre-temps, il serait temps qu’un Elie Cohen, Jean-hervé Lorenzi ou pourquoi pas Jean-Claude Trichet se confrontent à lui à la loyale, en débat, car ils auraient enfin l’obligation absolue d’élever leur niveau ! On peut remercier Marc D’Héré d’avoir eu ce courage, même si je l’ai trouvé très en-dessous pour la faible qualité de son argumentaire.

        J’aurais rêvé de voir Ferrand de Terra Nova se faire ratatiner une par une toutes ses positions dans le cadre d’un débat avec Lordon, Asselineau, Ariès et Sapir... Dommage, il est décédé avant qu’on mette en évidence sa supercherie...


      • LE CHAT LE CHAT 2 juillet 2012 16:37

        salut Stabilo ,
        ils restent convaincus que FN= LES HEURES LES PLUS SOMBRES DE NOTRE HISTOIRE ;
        c’est à mourir de rire !
        il n’y a pas de parades de SS à Carpentras , faudrait leur dire ..  smiley  smiley  smiley


      • jean-marc R jean-marc R 2 juillet 2012 17:14

        Je n’arrive plus à en rire.
        Car je sais à quel point sont des salops ceux qui manipulent ces pauvres gens qui ont du coeur, pour les maintenir dans l’ignorance et dans une obéissance aveugle tout en proclamant des discours sur l’éducation des peuples et leur libération.

        Ces salops là rejoignent en tout point les autres salops qu’ils dénoncent, les « fascistes ». 

        Mais ce que je constate, c’est que le nombre de leurs victimes diminue d’année en année, et que les rangs des aveuglés par ce menteur et manipulateur de Mélenchon et consorts par exemple se vident.
        Pour se transformer en abstentionnistes, et non pas en « fascistes » comme on leur apprend à dire, en haut lieu. 

        Je regrette que ce que le PC a de plus intelligent en lui se soit laissé dévoyer à ce point, soit par des cuistres tels ce Mélenchon, soit par des intégristes arcs boutés sur des lubies figées datant de un deux voire trois siècles.

        J’ai de la peine pour Isga qui se laisse manipuler.
        Par contre, j’ai du mépris pour ses manipulateurs, que je tiens (dans la mesure e mes moyens) au bout de ma souris d’ailleurs, au cas où.


      • lsga lsga 2 juillet 2012 18:02

        vous m’avez convaincu : la vrai résistance, c l’abstention et le silence.


        mais... pourquoi parlez vous alors ?

      • jean-marc R jean-marc R 2 juillet 2012 18:46

        Je n’avais pas l’intention de vous « convaincre », je ne suis omnipotent comme la Sainte Trinité


      • jean-marc R jean-marc R 2 juillet 2012 18:50

        Ils m’’énervent ces emoticons qui marchent une fois sur 2.
        Il y avait un clin d’oeil à la fin de ma phrase ci dessus.
        smiley
         ;)
         


      • yan2a yan2a 8 juillet 2012 22:59
        .« .Quand d’autres osent se revendiquer du CNR, alors qu’ils sont incapables d’appeler à faire face au fascisme et préfèrent appeler à l’abstention pour leurs petits intérêts politiciens personnels. »


        Quand on prend une raclée électorale sur une terre de gauche, on a au moins l’obligeance de se taire et de tirer les leçons de cet échec lamentable ! 

        Un petit peu de musique vous fera le plus grand bien :


      • Augustule Augustule 2 juillet 2012 11:06

        Joli papier qui donne un peu d’espoir dans ces tristes moments.

        Parions que notre président socialiste Hollande, pas plus que le front de Gauche,, n’aura même pas un mot pour féliciter son confrère lui aussi socialiste.

        Il faut arrêter de faire ce genre d’article Monsieur Asselineau, les gens vont croire que vous êtes de gauche ;)

        • lsga lsga 2 juillet 2012 11:09

           les gens vont croire que vous êtes de gauche


          Non, rassurez vous, pour être sûr de garder tous ses militants (de gauche comme d’extrême droite), Asselineau appelle à l’abstention. 

          Pas de problème si les fascistes font 20% et placent des députés : l’UPR s’est auto attribué l’étiquette du CNR, on ne saurait les accuser d’être des lâches...



        • emphyrio 2 juillet 2012 20:34

          Isga change de disque, Asselineau s’est parfaitement justifié de sa propre abstention. Il n’y avait pas d’autres moyens de dénoncer des élections biaisées et même jouées d’avance, avec la complicité des grands médias. Maintenant que les évènements lui donnent raison, ses chances deviennent sérieuses de passer sur des plateaux TV et on aura enfin la possibilité de voir un vrai débat s’ouvrir sur l’Europe, sans leurres ni faux-fuyants. Personne ne pourra lui reprocher de compromission politicarde, à la différence de Mélenchon.


        • lsga lsga 3 juillet 2012 01:53

          Asselineau s’est parfaitement justifié de sa propre abstention. Il n’y avait pas d’autres moyens de dénoncer des élections biaisées et même jouées d’avance, avec la complicité des grands médias


          tu as raison, je suis sûr que Jean Moulin aurait fait le même choix. Après tout, c’était un lâche qui ne se battait pas désespérément contre un système plus fort que lui, jamais il n’aurait risqué de mourir sous la torture. 

          Il faut dire, Jean Moulin avait la chance d’avoir affaire aux médias NAZI, beaucoup moins corrompus que les médias actuels.

          crétins.


        • Emmanuel Aguéra LeManu 3 juillet 2012 21:24

          même plus besoin de commenter, il suffit donc d’associer les commentaires entre eux...
          - d’abord le flou :
          "...des salops ceux qui manipulent ces pauvres gens (...) pour les maintenir dans l’ignorance et dans une obéissance aveugle...« 
          - et plus loin, l’explication :
           »Il faut arrêter de faire ce genre d’article Monsieur Asselineau, les gens vont croire que vous êtes de gauche"
          Mais qui manipule qui, ça c’est + compliqué...
           smiley


        • Louis Matisse Louis Matisse 2 juillet 2012 14:56

          Le masque des frontières idéologiques des deux grands partis de France prend l’eau dans la mentalité collective française car les électeurs sont témoins une fois les « alternances » réalisées qu’ils ont toujours la même politique qu’ils détestent. C’est la résultante de l’expérience du peuple français de la réalité effective des 40 dernières années quelque soient les politiques portés au pouvoir. Ils commencent à intégrer plus ou moins consciemment que s’il n’y a pas de convergence formelle, il y a bien une convergence effective qui s’articule autour de la trahison du peuple et des intérêts de la République au profit d’une minorité, et que cela va de pire en pire avec une destruction organisée et délibérée du Programme du CNR. 


          C’est ainsi que la stratégie politique de ces parvenus et traîtres s’est adaptée aujourd’hui au nouvel esprit général : pour maintenir ce faux clivage gauche-droite qui n’est que factice, il a fallut intégrer des protagonistes encore plus théâtraux qu’usuellement. Ce sont les personnalités de deux bords plus distancés idéologiquement et plus virulents oralement, avec des dérapages fréquents et violents : le Front National et le Front de Gauche avec leur poulain respectif, Mme Le Pen et M. Mélenchon. Ensuite, aux électeurs « rapatriés » par ces Fronts dans le clivage traditionnel de voter au second tour pour la famille politique/idéologique officiellement la plus proche, UMP ou PS, et à la mascarade et au démantèlement du modèle économique et social français de continuer. C’est ce qui explique et justifie la médiatisation importante qu’ont reçu les Fronts National et de Gauche ces dernières années alors qu’ils n’avaient pas précédemment de tels droits d’antenne.

          Et ce qui m’abbhore dans ces deux Fronts, c’est qu’ils font s’aFRONTter les gens entre eux, en disant que le problème en France, ce sont les électeurs de l’extrême-gauche (et les immigrés) ou de l’extrême-droite, ou plus largement de droite ou de gauche, c’est-à-dire des gens normaux, qui constituent la très large majeure partie de la population, et qui se font tromper chacun de leur côté. Ce sont des factions ! Non, le problème de France, c’est toujours la même politique étrangère et intérieure systématiquement appliquée par les Présidents et les gouvernements et adaptée selon les circonstances. Ce sont eux les responsables !

          C’est pourquoi j’invite les citoyens à ne pas s’affronter entre eux car ils se font tous plumés, et j’invite les gens engagés à faire tomber les masques de tout ce beau monde en arrêtant de commenter les farandoles médiatiques et en commentant désormais la politique effective du gouvernement, sans aucune analyse idéologique, mais factuelle. Dans quel sens va-t-on, et ce sans prendre en compte la famille politique. C’est en partie pour cela que j’apprécie grandement la méthode de M. Asselineau qui dévoilent toutes les impostures de gauche et de droite, les corruptions, les mensonges, les tromperies des politiciens, ce dont on devrait tous se féliciter au lieu de lui reprocher de ne pas intégrer le clivage traditionnel et ses schémas idéologiques. Moi, j’aime la vérité tout simplement ! J’aime aussi sa volonté de rassemblement des Français autour d’une politique étrangère et stratégique que je considère réellement comme différente par rapport aux grands partis et à leurs satellites. Intéressons-nous au concret, pas au formel ! 


          • gloupitch 3 juillet 2012 17:26

            Je comprends votre agacement mais vous ne savez absolument pas de quoi vous parlez. Dommage !

            Je partage de très nombreux point de vue de M. ASSOULINEAU qui cherche à faire émerger un courant politique dissident puisant bon nombre sa base dans le programme du CNR. C’est un très bon signe en ces temps moroses. En effets ses diagnostics et analyses sont pertinentes et en phase avec la réalité.
            Pour autant votre assimilation Front de Gauche et FN est le signe que vous êtes :
            - bien manipulé par la médiacratie que dénonce M. Asselineau (et le FdG...). En effet le combat Front contre Front est l’image que veulent en donner l’UMP et le PS relayés par les médias aux bottes car le FN est l’épouvantail qui permet que rien de change (votez pour le PS/ l’UMP pour que le FN ne l’emporte pas...tout en faisant le jeu du FN...cherchez l’erreur)
            - totalement ignorante (comme trop de personnes et c’est vraiment malheureux) du programme du Front de Gauche : « L’humain d’abord ».

            En effet, je dirai que les 2 programmes ont un « coeur commun » que je situerais à 60%, ce qui est très important.

            Les différences importantes :
            - Sur l’écologie  : c’est un très gros manque à mon sens du programme de l’UPR : quasiment rien. Alors que le Fdg prévoit une planification écologique et une réindustrialisation fondée sur ces choix écologiques. Le PIB est abandonné pour un « indice de progrès humain »...etc.
            - Sur l’importance du lien social : au coeur du programme du FdG comme son nom l’indique. L’épanouissement individuel (et donc la liberté qui émancipe) n’est possible que par le lien social (sport, culture, échanges, asso, participation à la vie collective et à la politique ....etc). Ce qui est très fort d’un point de vue politique, philosophique et humain, tout court (reprise des travaux de l’excellent J. GENEREUX).
            - Sur le partage des richesses : l’UPR est faible sur ce volet alors que le Front de Gauche en fait l’un des moteurs de la refondation de la société.
            - Sur l’Europe  : L’UPR propose d’en sortir puis abandon de l’euro. Le Front de Gauche propose d’y rester car le programme se veut internationaliste et souhaite agir contre le dumping social entre pays européens (si sorties de l’euro) et voir s’harmoniser par le haut les droits sociaux puisque le néolibéralisme ne fait pas des malheurs qu’en France. Là dessus, je n’ai pas encore fixer ma propre religion.

            Sur ce nombreux thèmes, les programmes se rejoignent (OTAN, médias indépendants, culture, finance...etc) et plus largement sur l’ensemble des constats faits par M. MELENCHON, Jacques GENEREUX depuis quelques années déjà.

            Moralité : 1) poursuit et achève ta cure de désintoxication. 2) renseigne toi et va lire l’Humain d’abord... c’est par ailleurs très vivifiant !

          • jean-marc R jean-marc R 4 juillet 2012 09:46

            Puisque vous êtes « dans le ton »,
            faites donc une lettre ouverte nominative aux petits professionnels de la politique ou à leurs extensions « dans l’ombre », ceux qui prennent leurs troupes et donc les citoyens pour des imbéciles, les abrutissent, les manipulent, et fabriquent des Isga.

            Et commencez donc par le plus visible d’entre eux, ce Mélenchon, celui qu’on retrouve comme par hasard sur tous les media de masse (un hasard ?!!!), celui dont le comportement vis à vis des citoyens qu’ils soient militants ou jeunes journalistes débutants est indigne d’un franc maçon !!!

            Que Asselineau se méfiedans son élan rassembleur de ceux qui lui tireront dans le dos au nom de doctrines radicales voire extrêmes, ou pire au nom de la protection de leur petite et médiocre baronnie qui les fait croire « importants ». 

            LEF vaut mieux que ces gens là ! La France et les français aussi !
             


          • jean-marc R jean-marc R 4 juillet 2012 09:55

            Pathétique opportunisme digne des pires manœuvriers de la scène politique française smiley  !!!
            Asselineau devra plus se méfier de vous du FN de DLR et autres partis à la noix que des gens du PS et de l’UMP qui au moins sont clairs vis à vis de la question européenne !

            Asselineau doit intégrer que la question démocratique française ne se limite pas à la sortie de l’Europe, mais quelle est intrinsèque à la France aussi. Comme De Gaulle en son temps, il aura face à lui la lie partisane réunie.

            Ses amis et ses soutiens sont surtout les abstentionnistes, et potentiellement la jeunesse la plus vive pour peu qu’il apprenne à leur parler sur ce qui leur importe avec la clarté qui est la sienne.

            ---------------------
            + Voir :

            Puisque vous êtes « dans le ton »,
            faites donc une lettre ouverte nominative aux petits professionnels de la politique ou à leurs extensions « dans l’ombre », ceux qui prennent leurs troupes et donc les citoyens pour des imbéciles, les abrutissent, les manipulent, et fabriquent des Isga.

            Et commencez donc par le plus visible d’entre eux, ce Mélenchon, celui qu’on retrouve comme par hasard sur tous les media de masse (un hasard ?!!!), celui dont le comportement vis à vis des citoyens qu’ils soient militants ou jeunes journalistes débutants est indigne d’un franc maçon !!!

            Que Asselineau se méfiedans son élan rassembleur de ceux qui lui tireront dans le dos au nom de doctrines radicales voire extrêmes, ou pire au nom de la protection de leur petite et médiocre baronnie qui les fait croire « importants ». 

            LEF vaut mieux que ces gens là ! La France et les français aussi !


          • jean-marc R jean-marc R 4 juillet 2012 09:57

            Le 1er post s’adressait à Matisse,
            le 2nd à gloupich


          • Mmarvinbear Mmarvinbear 2 juillet 2012 14:58

            « Olafur Grimsson réélu président de l’Islande contre sa volonté, pour avoir défendu les intérêts du peuple »

            Quelle naïveté quand même...

            La présidence islandaise, est très largement honorifique, ce qui ne lui enlève pas certains pouvoirs.

            En revanche, je ne vois pas en quoi certaines de ses élections sont démocratiques car en 2000 et en 2008, il a été reconduit sans être réélu, faute de candidats à lui opposer.

            En 2004, un votant sur 5 a posé un bulletin nul dans les urnes afin de protester contre son usage de l’article 26, lui donnant le pouvoir de ne pas promulguer une loi pourtant votée par le parlement, élu lui aussi.

            Cette année enfin, sa grande rivale a fait campagne depuis l’hopital, ou elle a accouché d’une petite fille. C’est très sérieux, de postuler à une haute fonction un couffin dans les bras. Donnée gagnante par les premiers sondages, elle a fini avec à peine un tiers des votes. Et vous savez quoi ? Elle abandonne déjà la politique pour sa vie de famille. C’est dire le sérieux de son engagement.

            Tu m’étonnes que l’ auteur n’ait eu que 4 présentations à la dernières présidentielle... Même Cyndi Lee a dû en avoir plus...


            • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juillet 2012 17:20

              Dommage, mais je ne crois pas qu’il existe un autre homme comme Grimsson à l’horizon. Il y a tror de Mmarvinbear, Trop de gens qui se gargarisent du mot "democratie’ qui n’est que le concept a la mode pour cacher l’enfumage constant du monde ordinaire par une poignée d’oligaques. qui contrôlent les médias et les banques. La manipulation et la corruption. 


              Si je comprend bien, 80% des Islandais ont choisi de donner à un honnête hommes le pouvoir de stopper les décisions prises par une cohorte de politicailleurs vendus aux banquiers. On souhaiterait la même chose en France et partout


              Pierre JC Allard

            • Mmarvinbear Mmarvinbear 2 juillet 2012 23:23

              80 % ?

              Et d’où sort ce chiffre magique ?


            • Vipère Vipère 8 juillet 2012 16:27

              Bonjour à tous

              En accord avec JC ALLARD, ce qui devrait être la norme, partout en France comme ailleurs dans le monde est dans les faits, l’exception.

              La Finlande a miraculeusement échappé à la contagion anti-démocratique dont sont frappés les dirigeants des Etats modernes, et ce petit pays fait figure d’exemple, au milieu d’un océan de corruption et de trahisons des peuples.
               


            • jean-marc R jean-marc R 2 juillet 2012 15:19

              Je suis ’accord avec le fond du propos, et il est sain que quelqu’un parle de l’Islande, pays rayé de l’ensemble des media de masse ceux dits « publics » y compris sauf en cas de volcan, c’est si vendeur les volcans ! 

              J’émets toutefois 2 réserves :

              1. le processus constituant islandais est à bien des égards loin d’avoir été aussi beau que dans un conte démocratique, et le résultat d’ailleurs n’est qu’un micro toilettage des institutions - je l’ai un peu étudié de près.

              2. d’autre part, et cela rencontre très précisément le cas De Gaulle, reste que tout ici repose sur la vertu d’un homme à un instant T. Rien sur quelque chose de plus fiable et démocratiquement solide. C’est constitutionnellement une terrible faille.


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 2 juillet 2012 17:42

                @ Jean Marc


                 L’Islande a fait pour le mieux. Quel autre pays d’Europe peut en dire autant ? Dans le rapport des forces actuels, c’est la démocratie qui est une terrible faille. Nous en sommes à l’article 25 de la Constitution de l’ An I


                PIerre JC Allard

              • jean-marc R jean-marc R 2 juillet 2012 18:44

                Mouih.
                Le peuple braqué contre le racket, sans doute.
                Sur le cas de la constituante, j’émets des doutes quant au « au mieux » étant donné le créneau qui était ouvert.
                Et sur ma remarque #2 ci-dessus, je n’y vois rien à redire smiley Et vous ?


              • kemilein 2 juillet 2012 15:44

                si ce pays fait des émules il faudra lui apporter la démocratie avec l’OTAN


                • alinea Alinea 2 juillet 2012 15:45

                  Sûr que c’est plein d’espoir, mais la grande différence réside, juste, dans le fait que c’est un petit pays.
                  La population a d’autant plus d’impact sur le pouvoir, et de pouvoir elle-même, quand l’ensemble qui les englobe est à taille humaine.
                  Nous ! On veut l’Europe. Dans la démocratie, tout est question de taille : le gigantisme induit à coup sûr un pouvoir central fort, au dépend de la population.
                  Le gigantisme, la surpopulation, induit la violence, la démission ; l’anonymat : l’irresponsabilité !
                  En France, on veut nous ôter jusqu’aux communes !
                  Saper le pouvoir du peuple en bas, agrandir le pouvoir des dirigeants en haut.
                  En plus, ce pouvoir ne sera même pas élu !


                  • Michel Maugis Michel Maugis 2 juillet 2012 18:24

                    Le Front de Gauche est mort !


                    Vive le Front Républicain avec François Asselineau, futur président de la République Française.

                    Ce front Républicain devrait commencer de suite des conversations dans ce sens avec ce qui reste de vrais républicains, de droite et de la gauche encore communiste qu’ elle soit dans ce qui reste du P« c »F mais surtout du PRCF et autres communistes non encartés qui actuellement s’ abstiennent.

                    Ce qu’ il faut pour la France, comme en lendemain de la Libération, est un républicain de droite et non un traitre qui se dit de gauche. 

                    Je pense qu’ il manque à Français Asselineau de s’ exprimer franchement sur la tentative crapulienne de Hollande, Melenchon et le P« c »F de vouloir détruire la Syrie à ds fins coloniales.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès