Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > On surconsomme pour économiser

On surconsomme pour économiser

Selon les associations de consommateurs, il n'y a pas eu d'expertise de consommation en énergie pour les travaux de construction des Bâtiments Basse Consommation. De la même manière aucune expertise de consommation en énergie des travaux d'isolation demandés par l'UE n'est évaluée.

On sait que les Bâtiments Basse Consommation permettent de consommer peu après travaux. Seulement l'organisation de la matière nécessite beaucoup d'énergie. La consommation en énergie de la création d'un téléphone portable ira à plus de 90 % du coût en énergie du téléphone, sans compter son recyclage.

Dès les années 1960, alors que les congolais avaient commandé une centrale nucléaire, on leur proposait de remplacer les champs par des panneaux solaires. 50 ans après, comme pour les voitures électriques, plus coûteuses et moins performantes que les voitures à air comprimé, les panneaux solaires ne sont toujours par au point. Ils consomment toujours plus d'énergie qu'ils n'en produisent. Les lobbyistes du solaire électrique ne peuvent que répondre à la question financière du solaire électrique, alors que l'état sur-finance le solaire électrique. On ne compte plus les feux de panneaux solaires. Ceux qui ont achetés ces panneaux revendent leur électricité solaire pour acheter de l'électricité nucléaire.

JPEG - 118.8 ko
Avec les moulins à vent, on ne passe pas par l’intermédiaire électricité.

Aussi les bâtiments construits pendant les années 1960 prévoyaient une énergie sans limite avec les centrales au thorium, ces centrales pouvant s'arrêter sur demande et recyclant des déchets de l'uranium. En 2014, ces centrales sont mises en place par 750 ingénieurs chinois. Le Japon et la Norvège les souhaitent aussi.

L'objectif n'est donc pas d'économiser de l'énergie. Alors quel est l'objectif ? Ce qui est rare est cher. Or pour que la spéculation monte il est nécessaire que les prix montent. La finance a donc créé artificiellement de la rareté, ceci afin d'accroître son pouvoir. Cependant la Chine et la Russie se développent. En Juin 2014, la Chine veut développer le monde avec sa Banque Internationale, créant de l'argent par rapport à ce qui est créé.

En occident on a créé de l'argent sans réelle valeur productive. Nous avons très peu d'industries, mis à part l'armement, comme l'URSS avant qu'elle n'implose. En effet les industries nécessitent une coordination et un protectionnisme. Beaucoup de pays se sont appauvris avec la perte de leurs industries. Ces pays finissent par exporter leur nourriture. La nourriture devient chère du fait de cet export. La population ne peut plus se nourrir et meurt, alors qu'on perd de la nourriture, ne pouvant plus l'exporter certaines fois.

La City s'enrichit en cassant la sécurité sociale de tous les pays du monde, avec ses paradis fiscaux. Elle défend donc son réseau de corruption. Seulement cette entité, seule bénéficiaire du libre-échange, devra forcément mettre en liquidation ses banques privées. En effet la crise des subprimes aux États-Unis est en train de se répercuter sur l'Europe, car on n'a pas fait le ménage avec le Glass-Steagall. Les banques occidentales ont sur-créé des faux contrats, ces actifs toxiques. Elles sont en train de les transférer dans l'économie physique. Le Glass-Steagall est plus que jamais d'actualité, car il permet surtout de prévenir de cette toxicité financière, ceci afin de recréer les industries et les grands travaux.

Mon père ne croyait pas à la pénurie d'énergie. Seulement il se fie beaucoup aux subventions pour croire à une politique. Il ne pense pas qu'une société puisse s'automutiler. Maintenant il répète que le prix de l'énergie va monter, et feint d'ignorer les centrales au thorium, n'en ayant pas entendu parler dans son journal.


Moyenne des avis sur cet article :  1.8/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • foufouille foufouille 17 juillet 2014 12:21

    il est ou ton réacteur qui fonctionne ?


    • matthius matthius 18 juillet 2014 08:08

      Croire que nous ne pouvons pas maîtriser la nature est absurde : https://www.youtube.com/watch?v=fnucEHHeO8c

      Tous les lobbyistes du solaire électrique disent que ces énergies coûtent cher et rapportent peu. Aucun ne sait combien elles produisent en énergie utile par rapport à ce qu’elles consomment.

    • bourrico6 17 juillet 2014 12:51

      et feint d’ignorer les centrales au thorium, n’en ayant pas entendu parler dans son journal.

      Le dessus, il a raison, en l’état actuel des choses, on peut les ignorer, surtout vu que vous le présentez sans aucun défaut, ce qui me fait penser que c’est en réalité du vent.
      Mais admettons, j’attends de voir comment on va faire fonctionner les avions, les bateaux, brefs, toutes ces choses qui ne peuvent être reliée au réseau électrique.
      au vu des technologies de stockage disponible, le tout électrique est une fumisterie.

      Après tout, d’autre ne perçoivent pas à quel point toute notre société fonctionne au pétrole, absolument tout, ni à quel point c’est une impasse.

      Il n’y a pas de solution miracle pas d’énergie miracle.
      Rien ne semble réunir les avantages du pétrole, son rendement (énergie disponible par litre), sa facilité de production, de transport, etc.

      Sinon le travers dont vous parler est très fréquent, c’est même la norme je dirai.
      C’est comme ça qu’on nous vends à peu près tout.
      C’est parfois de la simple bêtise, mais souvent un oubli volontaire, un peu comme le coût de démantèlement des centrales nucléaires.


      • matthius matthius 18 juillet 2014 08:11

        Les trains plutôt. Un train crée beaucoup plus de richesse à l’intérieur des terres : https://www.youtube.com/results?search_query=tgv+chine

        Le pétrole a une valeur de 10 000, rien que l’uranium chauffant moins que le thorium a une valeur de 1 000 000 000.

      • matthius matthius 18 juillet 2014 08:13

        On pourrait dire pire pour le coût de pollution du pétrole.


      • bourrico6 18 juillet 2014 08:24

        Le pétrole a une valeur de 10 000, rien que l’uranium chauffant moins que le thorium a une valeur de 1 000 000 000.

        gnééé ?

        J’ai rien compris mais va faire marcher ta bagnole à l’uranium qu’on se marre.


      • matthius matthius 18 juillet 2014 08:30

        Non au thorium, comme il crée moins de déchets :

        Un avion avait été conçu au thorium en 1957.

      • bourrico6 18 juillet 2014 12:11

        Mouais ....

        Ce que je pense de ces trucs parfaits et révolutionnaires, dont les braves et généreux inventeurs furent victimes de complots à l’échelle planétaire destinés à priver l’Humanité des bienfaits miraculeux de leur géniales inventions ?

        Je pense qu’on entre dans un des thèmes de l’article, à savoir la non prise en compte de certains éléments afin de dresser un portrait idyllique du machin qu’on désire nous vendre.

        C’est ce que vous faites, vous et l’auteur, avec vos hypothétiques centrales.

        Je ne vous explique pas non plus pourquoi les projets d’avions « atomiques » ont pris « plomb » dans l’aile, si j’ose dire.....
        Par contre, pour qu’ils aient tenté la chose, c’est qu’il s’en est trouver pour présenter un beau blabla bien vendeur et bien arrangé à des gens ébahis.


      • Rincevent Rincevent 17 juillet 2014 12:59

        Article complètement décousu, amalgamant en vrac quelques vérités (énergie grise, effet d’aubaine financière sur le renouvelable, etc.) avec des affirmations sorties… d’où ? On se demande vraiment où l’auteur veut en venir.
        .


        • amiaplacidus amiaplacidus 17 juillet 2014 19:48

          Quelques vérités ? Plutôt un salmigondis indigeste. Et un énorme mensonge :
          « les panneaux solaires ne sont toujours par au point. Ils consomment toujours plus d’énergie qu’ils n’en produisent. ».

          Totalement faux ! Sous un climat pas vraiment tropical (Haute-Savoie), un panneau solaire restitue en un peu moins de 3 ans l’énergie qui a servi à sa fabrication et à son futur démantèlement (25 ans de durée de vie garantie, durée probable, plus de 30 ans).
          Le démantèlement des panneaux ne pose strictement aucun problème, ils sont recyclés, contrairement au démantèlement nucléaire, très couteux et que, surtout, l’on ne sait pas trop faire.

          Grâce à un petit héritage, en 6 ans, j’ai complètement isolé ma maison, posé des fenêtres triple vitrage, installé une pompe à chaleur géothermique pour le chauffage et l’eau chaude (lorsque les 5 m2 de capteurs thermiques pour l’eau déclarent forfait par temps couvert), installé environ 30 m2 de panneaux solaires.
          Résultat : consommation d’énergie totale divisée par 3. Avec un niveau de confort bien supérieur à celui que j’avais avant, la chaleur diffusée est douce, sans les points chauds que j’avais auparavant. Sur le plan électrique, je produit, sur une année, environ 1000 kWh de plus que ce que je consomme (y compris consommation de chauffage et eau chaude) : 7000 kWh de production, 6000 kWh de consommation. Les couts financiers (hors amortissement des nouvelles installations) ont été divisé par 4 (compte tenu du prix de rachat relativement élevé de l’électricité solaire).

          Ce sont donc des installations rentables. Et tout cela, je le répète dans un climat pas vraiment chaud.
          Le moins rentable de tous, c’est les capteurs thermiques pour l’eau chaude, j’assure, sur l’année, environ 60 % des besoins, le reste du temps, c’est la pompe à chaleur.

          Le seul problème, c’est l’investissement initial assez couteux, de l’ordre de 70.000 € pour 150 m2 habitables. Le retour sur investissement se fait en une quinzaine d’années, mais il faut payer au départ. Heureusement (si j’ose dire), j’ai fait un petit héritage qui a bien simplifié les choses.


        • amiaplacidus amiaplacidus 17 juillet 2014 19:57

          Je rajoute, pour ceux qui seraient tenté de faire ce genre de travaux. Attention, il y a pas mal de margoulins dans ce secteur.
          Prendre toutes les références possible pour les installateurs de pompes à chaleur, aller voir des installations déjà opérationnelles. Un chauffagiste « normal » n’a, la plupart du temps, pas les compétences voulues pour de telles installations.
          Pour le solaire, redoubler d’attention, il y règne une mafia « d’entreprises » qui font plus des escroqueries que des installations, qui essayent de faire signer un contrat dans la journée. NE RIEN SIGNER sans avoir visité d’autre installations et de s’être rapproché de votre fournisseur d’électricité. En général, ces escrocs se prétendent justement envoyé par le fournisseur, ce n’est en aucun cas vrai.


        • matthius matthius 18 juillet 2014 08:21

          Et oui il faut être riche pour économiser de l’énergie. Vous restera-t-il suffisamment d’argent pour réparer cette installation quand elle faillira ?

          On peut être autonome en énergie avec des panneaux solaires dans une maison. Seulement certaines fois il faudra faire appel à EDF. Seulement aussi ce sont les immeubles qui sont plus écologiques que les maisons. Je vous mets au défi de faire fonctionner un immeuble avec des panneaux solaires, tout comme je vous mets au défi de faire fonctionner les industries avec le solaire électrique.
          C’est parce que nous avons encore le nucléaire que nous ne sommes pas passé aux gaz de schistes.

        • Croa Croa 18 juillet 2014 09:18

          « On se demande vraiment où l’auteur veut en venir. »

          À nous faire douter tout simplement. Cet auteur nous prend pour des billes ! smiley


        • philippe913 17 juillet 2014 13:10

          article alacon, qui ne fait qu’asséner des théories fumeuses et connues snas aucune démonstration ni cohérence....


          • zygzornifle zygzornifle 17 juillet 2014 14:29

            Les panneaux solaires sont à l’image de nos politiques UMPS ils consomment beaucoup et ne rapportent rien ou pire encore ......


            • bibou1324 bibou1324 17 juillet 2014 14:41

              Une centrale au thorium produit de l’uranium 233, une saloperie bien plus difficile à contrôler, qui émet bien plus d’énergie que les centrales actuelles.


              Et pour initialiser la fission, il faut ... de l’U235 ou U238.

              En gros, le thorium, c’est plus dangereux, bien plus irradiant, que tout ce qu’on connait, quand ça fissionne. Une fois fissionné, il dégage certes moins de déchets irradiants, mais il en dégage tout de même.

              En tout cas, c’est loin d’être quelque chose de révolutionnaire. D’autant plus qu’il faudra encore 20 ans d’avancées technologiques avant qu’on puisse l’exploiter.

              Quand aux voitures à air comprimée, c’est juste une grosse blague, vu que l’air est comprimée ... avec un moteur électrique. Et que l’autonomie est minuscule, contrairement aux voitures électriques, qui montent bientôt à 800km d’autonomie

              • bourrico6 17 juillet 2014 15:18

                Voitures électrique = batteries = pollution lourde = construction de tranche de centrales supplémentaires, ou de centrale à charbon.

                En résume voiture électrique = attrape couillon.


              • matthius matthius 18 juillet 2014 08:25

                Comme d’habitude : Rien sur la rareté voulue par la finance.



              • soi même 18 juillet 2014 00:32

                Bravo pour l’exploit, un fourre-tout de vérité tronquer du fait de sauter au coq à l’âne.
                A mon avis , nous avons assez de cocote minute nucléaire sur notre sol pour vivre une autre aventure.
                Question de gestion de déchet, au fait ton papa n’est pas intéresser ?

                 


                • Croa Croa 18 juillet 2014 09:28

                  Oui un moulin peut cacher en réalité une éolienne électrique : C’est plus jolie mais moins efficace. Aux Pays-Bas il y a plein de ’’moulins’’ qui sont en réalité des pompes.

                  Et sur l’article ?
                   smiley smiley Que des conneries ! smiley smiley

                  (L’électricité issue des énergies renouvelables est une chose sérieuse quoiqu’il dise.)


                  • L'enfoiré L’enfoiré 19 juillet 2014 15:52

                    Une petite chanson de circonstance... smiley


                  • L'enfoiré L’enfoiré 18 juillet 2014 15:54

                    Bonjour Matthius, Nous sommes en période de déflation donc j’aurais tendance à changer le titre en « On sous-consomme pour économiser ».

                    On manque d’un peu d’inflation.
                    Mais, le contenu du billet parle d’énergie.
                    L’énergie est illimitée.
                    Puisque le soleil existe.
                    Le copier est un projet du futur.
                    Donc papa a raison. smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès