Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Pays-Bas : l’échec de la société multiculturelle

Pays-Bas : l’échec de la société multiculturelle

Historiquement et traditionnellement les Pays-Bas sont considérés comme un pays tolérant et ouvert, notamment en matière de mœurs. Une image et un héritage aujourd’hui fortement entachés par la gestion du dossier de l’immigration.

En quelques années, sous l’influence des idées du populiste et xénophobe Pim Fortuyn, les relations entre Néerlandais et immigrés ont tourné au vinaigre.

Le pays s’est doté d’un ministre de l’intérieur, Rita Verdonk, à forte poigne, qui ferait presque passer Nicolas Sarkozy pour un enfant de chœur. Cette dame de fer ne fait ni dans la dentelle ni dans le compromis. En quatre ans, elle aura réussi à réduire le nombre de demandeurs d’asile de moitié, et à faire adopter la réglementation sur les immigrés la plus stricte d’Europe.

Il faut dire que l’assassinat, en novembre 2004, du cinéaste Théo Van Gogh a créé un véritable traumatisme dans une opinion publique devenue beaucoup moins tolérante, notamment envers les musulmans. Une communauté très importante, la deuxième en Europe après la France, montrée du doigt et régulièrement clouée au pilori.

L’interdiction du port de la burka dans les lieux publics est à l’étude. La ville d’Utrecht a même été jusqu’à supprimer les allocations chômage aux femmes qui se présentent aux entretiens d’embauche avec ce vêtement.

Dans le même temps, les candidats à l’immigration doivent désormais passer dans les ambassades et les consulats des tests de langue et de culture facturés 350 €.

Résultat, outre un accroissement des retours au pays, les communautés turque et marocaine, habituellement peu enclines à exercer leur droit de vote, prennent désormais largement part aux scrutins en donnant leur préférence aux partis de gauche qui se veulent multicolores, par opposition au parti "blanc".

Une situation paradoxale, dans un pays où 88% des habitants se déclarent heureux et peu stressés. Et pour cause, même si la situation économique s’est dégradée, le taux de chômage reste faible, et le revenu annuel par habitant élevé (supérieur à la France).

Il est vrai cependant que la très forte immigration de la dernière décennie a modifié brutalement le visage du pays, dont désormais 10% n’est pas d’origine occidentale.

Un réveil brutal pour un pays jusqu’alors havre de tranquillité. Le royaume de la reine Béatrix a "la gueule de bois". Il a pris conscience des limites de son système communautariste, et peine à trouver des solutions.


Moyenne des avis sur cet article :  4.91/5   (43 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • (---.---.146.159) 13 mars 2006 14:00

    « En quelques années, sous l’influence des idées du populiste et xénophobe Pim Fortuyn, les relations entre Néerlandais et immigrés ont tourné au vinaigre. »

    Certes cela a joué (encore qu’on risque de confondre symptomes et causes), mais l’explication est un peu courte. D’autres causes (que vous détaillez plus loin), tels l’augmentation brutale du nombre d’immigrés, et l’assassinat de Theo Van Gogh, me semblent plus fondamentales.

    Plus qu’un échec du modèle hollandais, ne n’agit plus pas plutôt de l’échec de l’islam à s’insérer dans une démocratie ? En effet, en Europe, la prise en compte des immigrés d’origine musulmane varie (intégration à la française, communautarisme à l’anglaise,...), tous échouent. En effet, l’islam n’est pas qu’une religion, c’est tout un système juridique (d’ailleurs extrèmement pointilleux) qui entre en concurrence avec les lois des pays d’accueil.

    La solution serait une désislamisation de ces immigrés, par différentes voies : sécularisation, conversion vers d’autre religions ou courants philosophiques, mise en exergue des archaïsmes du Coran et des crimes musulmans sur 14 siècles d’histoire (comme cela se fait pour d’autres religions, pourtant plus bénignes), dont ceux du fondateur (pillages, extermination d’une tribu juive, viols, « mariage » qui serait taxé aujourd’hui de pédophilie...), fondateur qui ne peut plus se prévaloir d’être un modèle de nos jours... S’il peut exister des musulmans modérés, il ne peut y avoir d’Islam modéré, à moins de raturer une bonne partie du Coran.

    Jusqu’à quel point faut-il tolérer les ennemis de la liberté ?


    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 13 mars 2006 14:17

      « Jusqu’à quel point faut-il tolérer les ennemis de la liberté ? »

      La devise de l’islam, c’est beaucoup celle des ultras catholiques français du XIXe siècle :

      « Quand je suis le plus faible je vous demande la liberté parce que tel est votre principe ; mais quand je suis le plus fort, je vous l’ôte, parce que tel est le mien. »

      À quoi André Gide répondait : « Nous sommes las de vous accorder, au nom de nos principes, une liberté que vous nous refusez au nom des vôtres. » (Journal, été 1929)

      Par ailleurs l’échec du multiculturalisme, ou « multiculti » est général et ne concerne pas seulement les Pays-Bas. Voir l’éclatement de l’URSS, de la Yougoslavie, de la Tchéquoslovaquie, les tensions en Belgique, etc.


    • Le Phacochére (---.---.171.236) 13 mars 2006 17:51

      Monsieur Courouve j’appuie le commentaire de l’inconnu. Aujourd’hui le probléme n’est pas la religion chrétienne mais la religion musulmane. On tue au nom d’Allah et de son prophéte et non au nom dieu et de son fils Jesus.

      Je precise que je suis athée.

      Le Phacochére


    • copas (---.---.69.1) 13 mars 2006 23:10

      Effectivement,

      hein, on se le demande.....

      Etes-vous un enemi de la liberté ?

      Copas


    • copas (---.---.69.1) 13 mars 2006 23:33

      L’article est très décalé par rapport au retour de balancier actuel qui a montré une très forte poussée de la gauche aux dernières élections municipales une lourde défaite de la droite et une débacle des populistes d’extreme-droite.

      Celà montre qu’existe, dans la société hollandaise, d’autres mouvements puissants, majoritaires maintenant (une des interrogations du referendum était de savoir si il exprimait une poussée de la xenophobie ou de de l’anti-ultra- liberalisme , on a un premier element de réponse) en profondeur, qui ne se laissent pas conduire dans les désirs de chocs de religions ou de civilisations comme deux ou trois intervenants d’extreme-droite le désirent ici.

      La défaite nette de la droite, avec sa dame de fer blanc signalée, sa Sarkozette, montre que cette tendance extremiste du gouvernement hollandais est en train de perdre des points. Car dans la droite gouvernementale se sont les plus à droite qui perdent le +.

      Il faut se méfier des conclusions hatives partant de pré-supposés désirés parcequ’un raisonnement semble rond et parceque ça correspond à une vision du monde.

      Il y a des pré-supposés dans l’air du temps médiatique qui necessitent d’être puissemment relativisés.

      Les Hollandais demeurent un grand peuple bienveillant et attaché à ses valeurs de liberté et de respect des autres. Celà peut changer mais, pour l’instant, cette tendance semble s’être renforcée ses derniers mois, alors que le gouvernement de cet état va à l’inverse, vers le sécuritaire et la réaction exagérée.

      Si celà n’avait pas été le cas et si effectivement la thèse de l’article était juste, nous aurions eu une poussée de la droite et de l’extreme-droite populiste qui font souvent fond de commerce de propos sécuritaires.

      Ce n’est pas le cas, bien au contraire.

      Il faut donc, puisque la vie nous force à mettre le nez sur les faits, relativiser les choses.

      (Poussée de l’équivalent du PS français de 7%, doublement des voix du SP d’extreme gauche , stabilité des verts, perte de la droite, ecroulement de l’extreme droite, poussée des listes locales...)...

      Copas


    • (---.---.162.91) 13 mars 2006 16:04

      La comparaison entre ultras catholiques français du XIXe siècle et et islamiste d’aujourd’hui, comme toute comparaison (« Comparaison n’est pas raison »), n’est valable que jusqu’à un certain point. On aurait pu pareillement évoquer certains « ultra-communistes »...

      Le problème, c’est la possibilité de la réforme d’une religion autour de ses textes de référérence, les livres dits sacrés. Le Nouveau Testament met en avant l’amour du prochain (en tant que forme de l’amour de Dieu), et de distanciation nécessaire envers certaines exigences rituelles et de « pureté » (c’est l’histoire du Bon Samaritain), et contient en germe les notions de libre arbitre (voir Saint Augustin ; rappelons en passant que certains athées le mettent en cause, face à un certain déterminisme biologique, réducteur et déresponsabilisant) et de laïcité (Il faut rendre à César...). Secondairement, l’histoire a fait que le christianisme officiel est revenu (de façon scandaleuse) sur ces acquis ; mais ils figurent noir sur blanc dans les textes chrétiens de base..

      En ce qui concerne l’Islam, l’amour du prochain se réduit à la solidarité intra-musulmane (Oumma/« dhimmis »), la laïcité potentielle s’est effacée devant la confusion fondamentale Islam/Etat/califat prônée dans les textes même, la distanciation envers les rites a fait place à un juridisme pointilleux et envahissant (Coran/Sunna), le libre arbitre s’écrase devant la soumission absolue à Dieu et à la destinée (inch’Allah), la timide ouverture envers les femmes se mue en sexisme rigouriste (1 homme=2 femmes)... Le Coran est un livre absolument terrible et effrayant, les sourates apparemment plus conciliantes (celles des débuts de Mahomet) étant supprimées dans les faits au profit des plus haineuses (celles de Mahomet ayant réussi sa prise du pouvoir) selon la règle abrogeant/abrogé.

      Il faudrait aussi qu’on évoque la qualité des modèles qu’offrent Jésus d’une part, Mahomet d’autre part (indépendamment de toute polémique sur le caractère historique de ces personnages), en évitant autant que possible le piège de l’anachronisme. Un retour aux sources n’aura donc pas les mêmes conséquences pour l’Islam et pour le Christianisme. Pour le Christianisme, ce retour en gommera les aspects les plus rétrogrades ; pour l’Islam, religion paradoxalement plus archaïque dans ses fondements et sa doctrine, c’est le contraire.

      Ainsi, il faut éviter la confusion des genres ; l’Islam pose un problème spécifique qui appelle une solution spécifique. L’enseignement des crimes de l’Islam (comme on l’a fait pour les crimes au nom du christianisme) et leur non-minimisation systématique serait déjà un premier pas...


      • (---.---.38.140) 13 mars 2006 17:06

        et jésus il a appelé à la guerre de son vivant, parce que les hommes étaient insensibles à son message ?


      • doctorgood (---.---.102.41) 13 mars 2006 19:13

        non a la religion oui a la spiritualité non aux obscurantistes oui a la serénité non aux machistes oui a la bisexualité


        • copas (---.---.69.1) 13 mars 2006 23:36

          Je reste sidéré qu’on puisse prendre pour du bon pain un tableau dont ne ressort que quelques traits de ce qui sa passe aux Pays bas.

          L’article est très décalé par rapport au retour de balancier actuel qui a montré une très forte poussée de la gauche aux dernières élections municipales une lourde défaite de la droite et une débacle des populistes d’extreme-droite.

          Celà montre qu’existe, dans la société hollandaise, d’autres mouvements puissants, majoritaires maintenant (une des interrogations du referendum était de savoir si il exprimait une poussée de la xenophobie ou de de l’anti-ultra- liberalisme , on a un premier element de réponse) en profondeur, qui ne se laissent pas conduire dans les désirs de chocs de religions ou de civilisations comme deux ou trois intervenants d’extreme-droite le désirent ici.

          La défaite nette de la droite, avec sa dame de fer blanc signalée, sa Sarkozette, montre que cette tendance extremiste du gouvernement hollandais est en train de perdre des points. Car dans la droite gouvernementale se sont les plus à droite qui perdent le +.

          Il faut se méfier des conclusions hatives partant de pré-supposés désirés parcequ’un raisonnement semble rond et parceque ça correspond à une vision du monde.

          Il y a des pré-supposés dans l’air du temps médiatique qui necessitent d’être puissemment relativisés.

          Les Hollandais demeurent un grand peuple bienveillant et attaché à ses valeurs de liberté et de respect des autres. Celà peut changer mais, pour l’instant, cette tendance semble s’être renforcée ses derniers mois, alors que le gouvernement de cet état va à l’inverse, vers le sécuritaire et la réaction exagérée.

          Si celà n’avait pas été le cas et si effectivement la thèse de l’article était juste, nous aurions eu une poussée de la droite et de l’extreme-droite populiste qui font souvent fond de commerce de propos sécuritaires.

          Ce n’est pas le cas, bien au contraire.

          Il faut donc, puisque la vie nous force à mettre le nez sur les faits, relativiser les choses.

          (Poussée de l’équivalent du PS français de 7%, doublement des voix du SP d’extreme gauche , stabilité des verts, perte de la droite, ecroulement de l’extreme droite, poussée des listes locales...)...

          Copas


          • Miaou (---.---.14.9) 14 mars 2006 00:07

            En Hollande, les immigrés (au moins 10 % de la population) ont droit de vote (en tout cas pour les élections locales) ; traditionnellement, ils s’abstenaient. Là, ils ont peut-être décidé de peser...


          • Marsupilami 14 mars 2006 09:12

            C’est fort probablement ce qui s’est passé.

            Mais avec le retour de la gauche, les islamistes ne sont pas tirés d’affaire pour autant : « On peut approuver la politique des populistes dans le domaine de la sécurité et du traitement de la criminalité des étrangers », commente un porte-parole travailliste (Le Monde du 08/03/06).


          • Copas (---.---.137.1) 14 mars 2006 21:49

            Peur-être n’est pas preuve... Des assertions construites sur des fantasmes, contredites par les faits sortent de tout argumentaire.

            Et l’esprit français ou hollandais, à la difference de l’esprit nazillon ou d’extreme droite, ne fait pas de distinction sur les origines quand il y a vote.

            Les idées nazillones, les discours de haine ont été écrabouillés aux pays bas, ça fait plaisir.


          • Scipion (---.---.15.167) 14 mars 2006 10:38

            « Les Hollandais demeurent un grand peuple bienveillant et attaché à ses valeurs de liberté et de respect des autres. »

            Les Hollandais sont surtout déchirés entre leur aspiration profonde à sauver leur identité culturelle et le respect des principes décadents que leur a inculqué une politique suicidaire, et criminelle, qui a libéralisé les trafics de stupéfiants et la pire pornographie enfantine, en vente libre à Amsterdam. Qui font de ce pays la honte de la civilisation européenne.


            • Thomas (---.---.124.3) 14 mars 2006 12:05

              Ouvrez votre esprit monsieur. De la part de quelqu’un habitué à des commentaires douteux, cela doit être considéré comme un compliment pour le peuple hollandais. Je vous rejoins sur l’idée du trafic sexuel, mais pas du tout sur l’idée de « libéralisation des drogues ».

              Je pense que sur le plan de la libéralisation, les français premier consommateur de cannabis en Europe avec une législation des plus strict, sont les champions. Je sors de chez moi et en moins de temps qu’il n’en faut pour dire ouf, je trouve de quoi me rouler un « joint ».

              Monsieur, voyez la réalité, je me permets de réagir car contrairement à vous, je sais de quoi je parle. Vous faites partis de cette catégorie de gens butés dont la France peut avoir honte. Le système hollandais n’est peut être pas parfait mais il a au moins le mérite d’être plus efficace que le système français. En France, on vend tout le matériel nécessaire pour rouler des « joints » et à la portée de tout le monde qui plus est.

              Je ne puis vous considérer que comme un idiot et c’est vous qui devriez avoir honte de jugé de telle sorte un peuple aussi respectable qui à le mérite d’avoir réfléchi. Votre intervention à trente ans de retard monsieur, mais tant que des gens comme vous peupleront ce pays, il ne faut pas attendre le retour de la nation des lumières. J’espère qu’en plus de cela vous n’êtes pas adhérent au FN, car sinon vous êtes le stéréotype de la personne qui me donne envie de vomir tellement votre esprit est étroit.

              A tout ceux qui lisent ce commentaire, sachez que quand vous voyez un post de Scipion, vous voyez ce dont la France souffre tout les jours.


            • Scipion (---.---.15.167) 14 mars 2006 19:01

              Je ne retiens pas, Thomas, vos insultes, puisqu’elles émanent de quelqu’un qui parle de tout et de n’importe quoi, fort de petites certitudes qui ne reposent sur rien.

              Si vous étiez aussi informé que vous le croyez, vous sauriez qu’aux Pays-Bas, on remet imédiatement en liberté les trafiquants de cocaïne qui transportent moins de trois kilos de drogue.

              Ca n’a déjà plus rien à voir avec vos histoires de joints en supérettes ! Et pour en arriver à ce laxisme, il fallait d’abord passer par la case « coffeeshops ».


            • Le Phacochére (---.---.28.193) 14 mars 2006 19:50

              Mon cher Thomas,les commentaires de Scipion me dérangent nullement,bien au contraire.Et evitez par la suite,de jouer a la vierge effarouchée.Les gens ont le droit de penser différemment de vous.Vous n’avez pas la science infuse.

              Le Phacochére


            • Copas (---.---.137.1) 14 mars 2006 21:54

              Les hollandais n’ont donc pas compris l’importance d’un reich scipionesque....

              C’est bien connu que l’extreme droite et les nazis étaient très moraux, n’est-ce pas Scipion ?

              Le pouvoir absolu corromp absolument...


            • Thomas (---.---.109.119) 15 mars 2006 14:58

              Je me suis juste permis d’exposer ici mon point de vue dans le but de nuancer les propos de scipion sur les drogues. Je répéte que le système hollandais n’est pas parfait mais qu’il à au moins le mérite d’être honnête avec ses habitants. Vous parlez de traficants relaché après la saisie de 3 kg de cocaïne, sachez juste que 3 kg de cette substance représente deux fois le salaire mensuel d’un smicard à temps plein. Un traficant qui perd 3 kg est aussitôt exclu du système. Dans le même genre qu’un financier qui perd l’argent d’investisseurs après des placements hasardeux.

              Cela peut paraitre surprenant comme réaction, mais moi je vois tout les jours des gens défoncé à l’héroïne et/ou la cocaïne parce que rien à faire d’autre que de ça. Bref, effectivement je n’ai pas la science infuse mais j’ai au moins le mérite de croire que ce n’est pas en privant de drogues des accrocs qu’on fait avancé le problème car pour un dealer arrêté, 3 reprennent le relais.

              Encore une fois le système hollandais n’est pas parfait, mais il instaure une concurrence « légale » avec les petits dealers qui s’enrichissent alors qu’ils sont au chômage. Je terminerais sur une phrase du célébre chanteur Didier Super :

              « tu préfères travailler à la chaîne alors que tu t’ferais dix fois plus si tu vendais du shit ».

              A méditer, science infuse ou pas smiley


            • jer (---.---.98.37) 15 mars 2006 08:25

              Pour Abdallah,

              L’Islam actuel pose problème car il se base sur un Coran qui n’est absolument plus d’actualité. Mahomet parlait à des individus et des peuples qui vivaient il y a 1 500 ans.

              Islam, religion ultime ? Peut-être bien, mais parmi les autres. Il existe une probabilité pour que les conflits générés par les islamistes les plus durs provoquent un conflit nucléaire dévastateur. Les survivants pourront toujours dire qu’il a été nécessaire de « rudoyer un peu les infidèles insensibles à leur message d’amour universel. »


              • Abdallah 15 mars 2006 09:19

                Salam,

                Le Saint Coran (psl) est éternel, immuable, inchangeable puisqu’il est la parole de Dieu transmise au Saint Prophète (psl) afin qu’il apporte à la Terre entière l’Islam, ultime et unique religion de paix, d’amour et de tolérance.

                Paix et Salutations.


              • Kazar (---.---.185.182) 15 mars 2006 18:19

                Le problème avec l’islam, c’est que c’est une religion figée et qui n’est pas susceptible d’évoluer vers plus de liberté. Il est facile de revenir au XIX siècle pour critiquer les actholiques, mais ce qui compte c’est le présent : qui a fait exploser le World trade center, qui pratique la lapidation, la polygamie, qui appelle à rayer Israël de la carte : l’islam ou en tout cas certains de ses représentants, pas les boudhistes ou les catholiques et encore moins les athées. Et s’il faut éviter que cela ne rejaillisse sur l’ensemble des musulmans, que ceux-ci fassent le ménage dans leurs rangs, et le fassent savoir. A défaut, nous allons droit vers une confrontation violente.


                • (---.---.109.119) 15 mars 2006 20:54

                  La polygamie est un acte psychologique propre à la sexualié masculine... Si vous n’êtes pas polygame, c’est que la religion catholique à influencée nos sociétés occidentales. L’argument n’est donc pas valable !


                • Roman (---.---.11.29) 16 mars 2006 18:15

                  Ceux qui pensent que l’Islam est dangereux doivent se méfier de leur dires. Le World Trade Center a certes été écroulé par des terroristes au non d’Allah, mais GW Bush et son gouvernement font d’autres choses pas très catholiques au nom de Dieu (chrétien cette fois ci), telle que la peine de mort, les mensonges pour faire la guerre,.... Les américains comme les europpéens (en majorité athés) ont laissé se faire exterminer des millions de personnes au Rwanda. Ces 2 dernières choses sont légales contrairement aux attentats du World Trade Center, ils n’en sont pas moins horribles et inhumains comme l’est la lapidation, aussi légale dans les pays concernés.

                  Ce n’est donc pas la peine de rentrer dans une guerre de religion en l’hatisant. Il faut laisser croire ceux qui croient en dieu tant que la majorité du monde croira en dieu. De nombreux pays europpéens sont de plus enclin à l’extrême droite comme il ne s’est jamais vu depuis la première moitié du XXième siècle. Ce n’est pas parceque les européens ne font pas de mal pour l’instant, qu’ils ne le feront jamais. Le mal peut se faire au quotidien pendant des dizaines d’années (comme les terroristes islamistes) ou sur une plus courte durée à grande échelle.

                  Personne n’est parfait, aucune religion n’est parfaite (le passé et le présent le prouve). Les Hollandais, par leur tradinionelle multiculturisme pourront peut être résister plus longtemps à ce flot de poussée d’extrême droite contrairement aux autres pays europpéens. Il est de toute urgence temps d’arrêter ce processus d’escalade de la violence, qui ne doit pas être vu uniquement comme physique. La provocation, le racisme, l’exclusion, l’humiliation sont autant d’actes de violences qui peuvent être comparés aux accusations portées à l’encontre des musulmans de nos jours.


                • (---.---.43.89) 15 mars 2006 19:15

                  La Jeunesse d’Or a dit Non a l’UE zionistique d’un Berlusconi(Rotterdam).


                  • Christopher (---.---.97.103) 17 mars 2006 11:51

                    Les textes religieux sont truffés de violence.Voir par exemple le LIVRE DE JOSUE dans l’ancien testament .Si vous trouvez plus violent ,je vous défie . La polygamie est une constante chez tous les protagonistes de l’ANCIEN TESTAMENT .Ne le saviez-vous pas ? Lisez ce texte .Je ne comprends pas pourquoi ces cris d’orfraie de vièrge effarouchée quand il s’agit des musulmans. Concernant la drogue ,au lieu de dire : l’autre permet la drogue ,donc moi aussi,il me paraît plus sain de dire:l’autre doit lutter contre ce fléau et moi aussi. Au lieu d’aller vers le pire ,il vaut mieux aller vers le meilleur .Non ?


                    • Senatus populusque (Courouve) Courouve 17 mars 2006 17:22

                      « Je ne comprends pas pourquoi ces cris d’orfraie de vièrge effarouchée quand il s’agit des musulmans »

                      Tout simplement parce que l’humanité évolue, et que nous ne sommes plus à l’époque de Josué, ni même à celle de l’Inquisition.

                      Et que nous n’avons pas envie de régresser, et nos femmes encore moins.


                    • Roman (---.---.11.29) 19 mars 2006 21:53

                      N’exagérons rien, vous n’êtes quand même pas au sommet de l’évolution. Par exemple la démocratie a été inventée il y a très longtemps en Grèce, ce n’est pas l’oeuvre des occidentaux modernes. J’ai cotoyé un milieu d’extreme droite en France et ils étaient tous de fervents catholiques. Il y a encore des témoins survivants de nos jours des atrocités commises par des occidentaux entre 1939 et 1945. Notre société n’a pas évoluée aussi vite pour que quelquechose de similaire n’arrive plus. Bien au contraire, après avoir dit plus jamais ça en 1950, quasiment tous les pays europpéens battent les records d’adhésion à l’extrême droite. Certains commencent à s’installer dans les gouvernements (Autriche, Danemark) et d’autres de droite lorgnent sur les partis d’extreme droite pour être réélu comme en Italie. Ils sont entrain de prouver qu’après avoir vécu un propre génocide commis par eux mêmes, qu’ils sont capable de recommencer même en présence des témoins du dernier génocide. Est-ce l’évolution dont vous nous parlez ?

                      Une chose est sure, nous sommes à égalité dans l’atrocité, aussi bien musulmans, croyants, ou athés. Comme il a été dit plus haut, il vaut mieux s’entraîner vers le haut plutôt que vers le bas. Il existera toujours des extremistes religieux ou non, il faut s’unir pour les combattre sans les encourager dans le même temps.


                    • Scipion (---.---.105.162) 1er avril 2006 08:51

                      Vous n’avez rien compris, roman.

                      C’est sans doute une des conséquences de l’enseignement « républicain ». On vous a bourré le crâne et vous croyez intelligent et adulte d’en ajouter. Malheureusement, vous déconnez complètement, avec vos histoires d’extrême droite et de génocide.

                      Certains, parmi les pires d’entre eux, ont été perpétrés par des communistes. Staline a fait périr huit millions d’Ukrainiens en deux ans et Pol Pot, trois millions de Cambodgiens en trois ans...

                      Alors, si on veut vraiment prévenir les génocides, il faut commencer par interdire les partis communistes, puis interner les irréductibles. Ce sont eux, les vrais fumiers !


                    • Roman (---.---.230.112) 3 avril 2006 15:52

                      Scipion, je ne vois pas en quoi j’ai rien compris. Je suis contre tous les extrêmes, y compris communistes. Cependant je parlais ici un peu plus de l’extrême droite qui s’accroit très vite en europe, et pour répondre à Courouve qui comme d’autres se croîent être à l’apogée de l’évolution humaine. Pour moi c’est extrêmiste de se croire supérieur à un autre peuple. En regardant bien l’histoire on se rend compte que tous les extrêmistes religieux, d’extrême gauche ou d’extrême droite qui ont réalisé les pires atrocités se croyaient supérieurs à ceux qu’ils persécutait. je ne vois absolument pas l’intérêt de dire que Stalline est pire qu’Hitler. En ce qui concerne la république, je la trouve comme la démocratie, ce n’est pas le modèle idéal mais c’est mieux que l’anarchie, le communisme et la xénophobie.


                    • Comprendre (---.---.178.150) 29 mars 2006 16:13

                      Bonjour à toutes et à tous,

                      A travers cet article sur l’échec de la société multiculturelle, on était parti des relations entre les Hollandais et les immigrés pour arriver au problème de la drogue ! Laissons le problème de la drogue à côté, car c’est un fléau à combattre pour ce troisième millénaire, et revenons à l’Islam.

                      Je ne suis pas spécialiste des religions, mais si ma culture générale est correcte, l’Islam, le Judaisme et le christianisme sont les 3 branches ou religions monothéistes de la famille des religions abrahamiques. Il y a beaucoup de points communs concernant les textes qui viennent de l’Ancien Testament, d’un même Dieu à travers l’Ange Gabriel. Regardons Jerusalem, la ville Sainte ....Prenez le temps de lire son histoire. Je ne pense pas pas que les religions en elles même sont en cause, mais ce sont des problèmes essentiellement comportementaux des hommes qui interprètent les textes selon leur quête de pouvoir !

                      L’homme est le seul animal qui ne voit pas la nature comme elle est mais comme il veut qu’elle soit ! C’est là le problème !


                      • bertrand (---.---.203.37) 1er avril 2006 08:02

                        LA réponse est là :

                        http://www.france-echos.com/


                        • Philippe (---.---.93.175) 24 avril 2006 09:56

                          La notion même de société multiculturelle n’est-elle pas une supercherie, en particulier sur le long terme ? car les cultures vont s’interpénétrer pour en former une nouvelle. Aussi, peut-on voir cela comme une évolution permanente, en fonction des immigrés qui influent sur la culture ambiante.

                          Vouloir maîtriser cette évolution est une aspiration légitime des peuples. Qui dit évolution maîtrisée dit objectif et moyens, qui devrait être clairement définis, de telle sorte que les étranger sachent à quoi s’en tenir, et puissent choisir en connaissance de cause leur nouvelle patrie.


                          • dédé (---.---.135.100) 3 mai 2006 12:43

                            « En quelques années, sous l’influence des idées du populiste et xénophobe Pim Fortuyn, les relations entre Néerlandais et immigrés ont tourné au vinaigre. »

                            le problème - selon vous - n’est donc pas l’immigration de peuplement. le problème n’est donc pas la submersion démographique certaine et à venir des peuples d’Europe ? Le problème est selon vous l’existence d’une opposition politique ! Que ne faites-vous taire cette opposition une bonne fois par une vigoureuse repression stalinienne ? Nous serait ainsi épargné de lire vos sophismes bien-pensant.


                            • (---.---.160.111) 5 avril 2007 21:47

                              Bonjour.

                              Excellente initiative du ministre PIM FORTUYN des pays-bas.

                              Prions le ciel pour que notre prochain ministre de l’ interieur en france puisse prendre modèle ! ......

                              Cours de langue française obligatoire, Port du « torchon » sur la tete interdit, Interdiction de se promener avec des habits confectionés dans des anciens rideaux, Allocations suprimés a tous ceux qui se présente a des entretiens d’ embauche habillés comme des « branques », etc, etc, ..... Bref, respect de la laicité, ainsi que des valeurs de la France.

                              Changeons le paysage de la France.

                              Les pays-bas le font, alors pourquoi pas nous ?

                              Cordialement.

                              VINCENT.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès