Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Plus de transports à Bruxelles à cause d’une agression (...)

Plus de transports à Bruxelles à cause d’une agression mortelle

La STIB, société des transports publics à Bruxelles, est en deuil ce samedi 7 avril. En effet, l’un de leur employés, âgé de 56 ans, est décédé suite à une violente agression. Très vite, tout le réseau de la STIB a été mis à l'arrêt.

Ce matin, un bus de la ligne 14 est entré en collision avec un véhicule conduit par une personne se trouvant visiblement en état d’ébriété. Un superviseur de la STIB a donc été appelé sur les lieux de l’accident où il a été tabassé par des proches du conducteur saoul. La victime a été emmenée d’urgence à l'hôpital où elle est décédée des suites de ses blessures. Âgé de 56 ans, Monsieur Iliaz Tahiraj travaillait à la STIB depuis déjà 29 ans avec ses deux enfants. L'auteur présumé de l'agression a été interpellé samedi vers 14h30 a annoncé dans l'après-midi le procureur du Roi de Bruxelles.

Si de nombreuses agressions ont déjà été commises envers des chauffeurs de la STIB, c’est néanmoins la première fois que l’on assiste à une telle chose. Très vite, tout le réseau de la STIB a été mis à l'arrêt. L'activité ne reprendra qu'après avoir rencontré la ministre de l’Intérieur Joëlle Milquet ce qui laisse présager une suspension du trafic durant plusieurs jours (ou du moins jusqu’à mardi). Cette décision a été prise non pas par les employés mais bien par la direction de la STIB qui se trouve outrée de cette agression mortelle.

Comment réagir face à une telle violence ? La solution n’a pas plu à de nombreux usagers de la STIB. En effet, de nombreuses grèves avaient déjà eu lieu ces derniers mois, et beaucoup de passagers ont déjà manifesté leur ras-le-bol. Mais comme à chaque fois, il faudra faire avec car comme l’a dit l’un des délégués de la centrale générale des services publics de la STIB : "Les usagers peuvent râler mais il y va de leur propre sécurité". Malheureusement, il y a trop souvent de bonnes raisons de faire grève…

 

Photo : Belga


Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • The jester 8 avril 2012 11:36

    « Quand il y a trop de bonnes raisons de faire grève, il faut une révolution citoyenne ! »
    Il n y a pas besoin de révolution il y a besoin que les citoyens fassent enfin leur devoir et ne tolèrent plus les incivilités et les atteintent aux autres. Et ca au quotidien ! Pas la peine de s en remettre à l’état et de lui mettre tout sur le dos


    • Tall 8 avril 2012 11:48

      Connaissant les medias belges, j’ai déjà mon idée sur le profil de l’individu qui a tué l’employé de la Stib.

      Comment ça ?
      Parce que, malgré que le tueur ait été arrêté samedi après-midi, ils se montrent très très discrets sur tout ce qui concerne son identité. Ils ne citent ( à cette heure ) ni âge, ni prénom, ni même la commune où il habite.
      Et quand ils font ça, on sait le + souvent à quoi s’en tenir. En général, ils ’agit de retraités norvégiens travaillant comme bénévoles dans l’humanitaire.

      • Tall 8 avril 2012 12:14

        ça commence à sortir : 28 ans et initiales : A.V.

        « V » ce serait plutôt du belge de souche ...

      • Tall 8 avril 2012 12:21

        j’ai été un peu trop vite là ... mais d’habitude, c’est ce que la presse fait


      • Ramila Parks Ramila Parks 8 avril 2012 13:13

        Le Norvegien retraité qui travaillait dans l’humanitaire est celui qui s’est fait assassiné sur la voie publique par un jeune voyou toxicomane de souche...

        On sentirait presqu’une pointe d’amertume chez Tall, ce trolleur habitué des supputations racistes qui commente et fait débat contradictoire à lui tout seul sur un fait divers si dramatique...Mais on va pas lui conseiller d’ arrêter sa campagne électorale pour ça ! ...Non, on va simplement se dire qu’il est vraiment irrécupérable, ce salarié prolixe de la classe des cyberlâches qui ne font même plus vomir, même quand ils se jettent comme des chiens affamés sur des cadavres ensanglantés et même pas encore froids !

        Oui, ta connerie était bien prévisible elle !


      • Pierre Pierre 8 avril 2012 13:30

        @ Tall,

        Pourtant, trois indices auraient dû vous vous mettre sur une autre piste.

        - La victime porte un nom allochtone. Il y a rarement des altercations entre eux.
        - Le conducteur de la voiture était visiblement saoul (un samedi matin), donc probablement pas « Norvégien ».
        - L’auteur (présumé) de l’agression s’est rendu de lui-même à la justice. Habituellement, un allochtone cherche refuge dans sa communauté.

        Les altercations avec les conducteurs de transports en commun ont surtout pour causes les retards sur les lignes et sont plutôt les oeuvres de gens qui doivent arriver à temps au boulot ou qui doivent prendre un train qui n’attendra pas. Cela concerne assez peu les « Norvégiens ».
        En revanche, les agressions et les actes d’incivilités dans les stations de métro et dans les transports en commun sont bien majoritairement commis par ceux que vous sous-entendez.
        Il s’agit presque toujours de mineurs agissant en bandes.
        50 % des utilisateurs n’ont pas de titre de transport valide. Quand les contrôleurs montent dans les véhicules, vous voyez toujours trois ou quatre personnes qui se précipitent sur les machines à composter et toute une série d’autres qui « ignoraient » que les transports en commun sont payants.


      • Constant danslayreur 8 avril 2012 13:49


        Raté, le meurtrier est un certain Vanderelst, bruxellois de 29 ans, http://www.dhnet.be/infos/faits-divers/article/391213/iliaz-est-mort-en-sauvant-son-collegue.html

        En revanche sur Iliaz Tahiraj googlez un peu, affichez les profils facebook et vous pourrez notamment lire … louanges à Allah

        Vous n’avez pas l’air con du tout smiley


      • Constant danslayreur 8 avril 2012 14:05

        Pour résumer et à en croire Tall,

        Un musulman soul comme trente six moujiks a appelé des copains barbus sans barbe (la takiya sûrement), tout aussi éméchés à la rescousse, pour faire le djihad contre une brigade kafiresque et néanmoins mécréante de vilains employés pré-retraitables belges de souche une fois de la RATP belge deux fois.

        La raison directe du casus belli étant que lesdits belges de souche ont abimé avec leur charrette, le camelus dromedarius citroenc3tus de notre muslim et néanmoins victime appelant à la vengence au nom de l’armée du prophète.

        Dès qu’ils ont réussi à repousser les mécréants croisés, dont un (paix à son âme) six pieds sous terre, Hollande est passé par là et les a suppliés pitié encore un muzz qui tue du mécréant européen, ce coup-ci Sarko est élu dès le premier tour.

        Ayant réussi à attendrir les deux familles (ayant surtout promis monts (de piété) et merveilles (virtuelles), il a été décidé que la version officielle serait cette fois-ci et rien que pour changer : une fois n’est pas coutume, un de souche a agressé et tué un musulman et non l’inverse n’est-ce pas.

        Sur ce, les minutes du procès verbeux furent scellés en trois exemplaires et déposées dans le tiroir secret de la table de chevet de la Reine des cons.


      • Tall 8 avril 2012 14:50

        @Pierre

        quasi tous vos propos sont faux, de même que votre « prénom » trop stéréotypé

      • Pierre Pierre 8 avril 2012 20:03

        @ Tall,

        Je vous confirme que vous êtes un piètre détective.

        D’abord, vos insinuations foireuses sur l’origine culturelle de l’agresseur sont tout-à-fait déplacées. Même si vous aviez eu raison, il n’y a pas de climat de guerre civile à Bruxelles et quel que soit la nationalité de l’agresseur, il se serait fait arrêter.
        Ensuite, pas de chance pour vous, je me prénomme Pierre suivant mon état-civil et mon patronyme commence par Van ... 
        Troisième point. Je connais personnellement des membres du personnel de la STIB. Ils ne vous diront pas autre chose que moi.

        - Les agressions verbales contre les conducteurs par des gens qui ont attendu trop longtemps leur tram ou leur bus.
        - Une insécurité dans certaines stations de métro (St Guidon, Maelbeek..) à cause de bandes de jeunes mineurs.
        - Des incivilité dans les transports en commun soit par des jeunes allochtones ou parfois par des Belges de souche à la sortie de certaines écoles.
        - Les passagers qui compostent leur titre de transport au dernier moment, quand les contrôleurs qui sont souvent 5 ou 6 montent à bord, sont à 90 % des Belges de souche. Les autres n’ont pas de titre de transport et se rebiffent souvent s’ils sont en groupe.

        Je suis d’accord avec vous sur un point. C’est un fait divers, dramatique, certes, mais un fait divers qui ne doit pas soulever les passions racistes. Mais c’est vous qui avez commencé..


      • Tall 8 avril 2012 20:51
        J’ai l’âge du pauvre homme qui s’est fait tuer, et vis à Bxl depuis toujours. Et vous espérez me tromper sur ce qui se passe à Bxl ?

        Si tout ce que vous disiez était vrai, Monsieur, le parquet et la presse ne cacheraient jamais l’identité et la nationalité d’un tueur non-mineur. Pourquoi faire ?

        D’autant que quand il s’agit de gens de l’est, là non plus, il n’y a pas de silence de la presse. Idem quand il s’agit de noirs du quartier Matongue. Aucun silence là non plus.

        En fait, il n’y a qu’UNE SEULE communauté avec laquelle la presse et le parquet nous jouent régulièrement la grande muette. Pourquoi ?

        Poser la question, c’est y répondre.

      • Tall 8 avril 2012 21:08

        Enfin, il est très symptomatique de voir la manière dont les medias présentent le meurtre ici.

        Tout est fait pour minimiser la gravité de l’acte : on interroge l’avocat du tueur qui donne évidemment sa version d’avocat.
        Puis, pour l’interview de la procureur, on ne prend que l’extrait où elle cite les déclarations du tueur, et où elle précise qu’il faut encore vérifier les films des caméras ( ce qui prend des semaines, c’est bien connu ). Quant aux déclarations des autres témoins sur place : c’est le grand silence.
        etc ...etc ..etc ...

        Ce genre de cirque là, je l’ai déjà vu 100 fois ..

        La vraie vérité, on la saura quand il passera devant le tribunal. Mais ça, ce n’est pas pour demain, et d’ici là, la vague émotionelle sera calmée depuis longtemps.
        C’est étudié pour.



      • Pierre Pierre 9 avril 2012 08:17

        Il ne devait pas y avoir beaucoup de témoins, un samedi à 6 heures du matin.
        Vous devriez aussi savoir que la justice se doit d’être prudente et qu’elle doit recouper tous les faits avant de s’exprimer. (Auditionner les témoins, dénombrer le nombre d’agresseurs, vérifier des aveux, etc.)
        Vous devriez aussi savoir que si des accusations erronées étaient divulguées par la justice, cela servirait au meurtrier. (Difficulté de trouver des jurés qui n’ont pas été influencés par cette divulgation.)
        Vous devriez aussi tenir compte de l’hypothèse suivante. Des Belges de souche, saouls, qui ont refusé de remplir un constat à l’amiable avec un préposé d’origine allochtone qui menaçait dans ce cas d’appeler la police. Cela a déclenché la colère du meurtrier qui s’est mis à frapper la victime.
        Cette hypothèse-là, vous ne la lirez non plus pas dans les média et elle est plus plausible que la vôtre.
         


      • Tall 9 avril 2012 10:34

        le type s’est rendu et a tout avoué

        vous prenez un ton docte pour raconter n’importe quoi

      • L'enfoiré L’enfoiré 9 avril 2012 19:20

        Pierre,

        Bien d’accord avec vous.
        Je crois qu’il est un peu tôt pour faire des supputations.
        Je suis Bruxellois depuis près de 65 ans. S’il y a une rue que je n’ai pas « pratiqué » sans même en connaitre le nom, j’en serais étonné.
        Ceci est un fait divers, absolument. Imparable. Une altercation mal digérée. La STIB ne peut plus rien apporter de plus. Cela peut arriver partout.
        « La STIB demande une présence policière immédiate sur tout le réseau »
        Et après ? Qu’est-ce qu’ils vont pouvoir faire d’autres ?
        Créer un État policier ?
        Qui paie ? Le problème est à la source. A l’école où la civilité, la citoyenneté ne fait plus partie de l’enseignement. Pourquoi ? Parce que les jeunes n’ont plus d’encadrement suffisant, de maisons de jeunes où extérioriser. C’est la rue qui fait leur maison. Où quand plus riche, la chambre dans laquelle les parents n’ont plus accès.
         
        "50 % des utilisateurs n’ont pas de titre de transport valide."
        Qui a inventé la possibilité d’entrer par des portes multiples ?

        Les nationalités des personnes n’entrent pas en ligne de compte.


      • Tall 8 avril 2012 14:06

        @ramila

        Votre discours haineux vous discrédite.
        Vous auriez aussi mieux fait de vous taire pour le coup.

        @constant
        La majorité du temps, ça se passe comme je l’ai dit, et ça fait des années que ça dure
        Et ça n’a rien à voir avec les religions, et ne concerne pas que le Maghreb non plus.
        Bxl subit une immigration massive désorganisée, et avec une justice en dessous de tout
        Et ce sont les autorités belges les 1ères responsables du bordel.


        • Tall 8 avril 2012 14:16

          Maintenant si je devais entrer dans le jeu du « on est des gentils nous autres, c’est vous les méchants » il y aurait de quoi remplir un annuaire dans un sens qui ne vous plairait pas du tout.

          Pour l’heure, je me contenterai juste de rappeler que la criminalité allochtone remplit 3/4 des cellules à la prison de Forest depuis des années déjà.
          Elle est d’ailleurs aujourd’hui surpeuplée, et on est en train d’en construire une + grande.

        • Tall 8 avril 2012 14:35

          Enfin, je lis dans cet article de la dh >

          Le parquet n’a pas souhaité communiquer l’identité et la nationalité du suspect, ni même son lieu de résidence, précisant que ces éléments ne présentaient pas d’intérêt pour l’enquête.

          Et je m’arrête ici, car quelque soit son identité, de toute façon, il s’agit bien d’un fait divers, et de rien d’autre.
          Il n’y a rien de politique là-dedans.


          • suumcuique suumcuique 8 avril 2012 14:45

            « Et ce sont les autorités belges les 1ères responsables du bordel. »

            Et on peut imaginer qu’il n’est pas facile de connaître le pourcentage de fonctionnaires d’origine extra-européenne sévissant actuellement dans les « autorités belges ».

            Dans « Noir Chirac », le gauchiste Verschave laissait échapper des informations assez intéressantes pour un patriote sur le degré de pénétration des immigrés extra-européens à la ville de Paris. Plus de cinquante pour cent du personnel à l’époque (2002)...

            Une fois qu’un seul d’entre eux réussit à s’infiltrer dans telle ou telle administration, c’est toute la « famille » qui suit à plus ou moins long terme, par un processus d’infiltration bien connu des agents du renseignement.


            • Nenuphar Nenuphar 8 avril 2012 15:52

              Voilà encore une nouvelle preuve qu’à partir d’un simple fait divers, on en fait toute une montagne, surtout à cause d’un certain tall qui suppute, qui anticipe ou qui lit dans le marc de café.


              Ses allégations démontrent qu’il est allé à bonne école, celle des préjugés basés sur des oui-dires.

              Alors que dans le monde, il y a des milliers de faits de ce type,et bien à Bruxelles, à cause de tall, on s’éparpille et on s’étale sur cet incident qui n’aurait du rester que dans la rubrique à « pas de chance ».

              Comme quoi, certaines personnes devraient tourner leur langue de p...e, 7 fois dans la bouche avant de l’ouvrir. 

              • Tall 8 avril 2012 16:19

                Ses allégations démontrent qu’il est allé à bonne école, celle des préjugés basés sur des oui-dires.

                sauf que je vis à Bxl depuis 50 ans ...c’est du vécu, pas du ouï dire

              • chuppa 8 avril 2012 18:17


                Les avocats précisent que l’inculpé n’a porté qu’un seul coup à la victime. « Dans un contexte sur lequel il appartiendra aux autorités de s’exprimer, notre client a donné un coup de poing au visage du superviseur. Il n’est en tout cas pas question d’avoir tabassé à mort la victime », soulignent-ils.

                phénomanal quand on sait que le collègue de la victime arrivé sur les lieux n’a pas pu le reconnaitre , et a dû sortir les papiers d’identité de la victime pour l’identifier. 
                Leur client a TUE un homme avec ses poings, qu’il croupisse en prison pour le reste de ses jours. 

                • Tall 8 avril 2012 19:03
                  Mais évidemment qu’il ne l’a pas tué d’un seul coup de poing.

                  Tout ça est cousu de fil rose.

                  Les médias belges font leur cinéma habituel dès qu’il y a un crime dont la narration réelle risquerait de créer des tensions entre les communautés.
                  C’est le même cirque depuis des années. Mais plus aucun Bxlois n’est dupe depuis longtemps.

                  Et ce ne serait pas la 1ère fois que la presse belge donne un faux nom genre « Vanderelst » pour calmer le jeu alors que le parquet a refusé, lui, de donner le nom, la nationalité et même la commune où habite le tueur. Car il y a des communes à très forte concentration immigrée.

                  Inversément quand c’est vraiment un belge de souche, le parquet s’empresse de le dire alors. Comme il l’a fait avec ce jeune assassin raciste qui a tué une nurse africaine à Anvers, il y a quelques années. Ou encore, ce dingue qui a tué des enfants dans une crèche.
                  Là, à chaque fois, les noms sont directement donnés et avec photo en 1ère page.
                  Et ils l’ont fait aussi pour la jeune belge de souche qui était une kamikaze islamiste et s’est tuée dans un attentat.

                  Voilà pourquoi, quand ils sont silencieux sur l’identité d’un criminel, on sait d’office à quoi s’en tenir.

                  D’autant que c’est devenu une coutume depuis quelques années à Bxl chez certaines bandes de jeunes de casser tout ce qui porte un uniforme.

                  Quant à la punition du tueur, vu qu’il aurait donné la mort sans intention de la donner ( il voulait seulement lui éclater la tête ) dans quelques mois il sera libre. C’est couru d’avance.

                • Tall 8 avril 2012 19:56

                  Enfin, histoire de défintivement clore le bec de certains petits éructeurs haineux, j’informe que le parquet bxlois ne donne pas le nom d’un tueur dans 2 cas de figure :

                  1 - le tueur est mineur
                  2 - c’est un retraité norvégien

                  Or ici, le parquet de Bxl a justement donné l’âge du tueur ( 28 ans ) mais aucune autre info. Ce qui, en langage codé de Bxlois, signifie que c’est bien un retraité norvégien.

                  Si le nom de « Vanderelst » sorti d’un chapeau par la DH avait été vrai, les médias mainstream l’aurait relayé. Mais ils n’en ont rien fait.

                  Over.

                  • Gnagnagna 9 avril 2012 00:59

                    Un employé est agressé et tout le pays est paralysé... On a connu ça aussi en France.
                    Est-ce qu’un seul des employés qui se mettent si promptement en grève peut nous dire en quoi cela a fait avancer leur sécurité ?
                    Le problème n’est pas propre aux transports, demandez aux employés du Pôle Emploi et à bien d’autres...
                    Cet événement est dramatique et on comprend que les collègues de la victime soient émus. Néanmoins, ce genre d’arrêt de travail est inacceptable car une agression n’entre pas du tout dans le cadre du droit de retrait. Ce dernier est destiné à préserver la sécurité d’une personne quand sa vie est menacée par un danger durable. Hors, le danger a disparu dès la fin de l’agression et les autres conducteurs de bus n’étaient pas en danger, eux. A moins que ces derniers considèrent qu’ils sont en permanence en danger, et alors le droit de retrait devrait être permanent.
                    On a là un abus de pouvoir et de position dominante de la part d’une corporation prenant prétexte d’un drame pour se donner une importance exagérée.
                    J’aimerais demander à ces gens qu’ils pensent, au delà de leur émotion, à tous ces autres travailleurs qui font des métiers autrement dangereux que le leur (vous trouverez sans peine de nombreux exemples) et qui risquent leur vie à chaque instant sans pour autant se mettre en valeur à chaque incident.
                    Ceci étant précisé, je crois que si action collective il doit y avoir (et il faudrait qu’il y ait) pour forcer nos dirigeants inconséquents et inconscients de leurs décisions à changer l’ambiance dramatique de notre société, c’est à la population entière d’agir et non à des corporatistes qui sont forcément discrédités quand ils ne réagissent que quand leurs seules personnes sont concernées.


                    • Tall 9 avril 2012 06:05

                      Habitant à Bxl depuis + de 50 ans, je peux vous répondre que les travailleurs de la Stib vivient en insécurité permanente à cause des agressions fréquentes qu’ils subissent depuis des années.

                      Et avec leur grève, ils espèrent faire bouger les autorités belges dont le laxisme judiciaire est lamentable, et depuis toujours.

                      Malheureusement, à part quelques mesures cosmétiques, sur le fond, rien ne changera pour de mutliples motifs qui sont d’ordre budgétaire, politique et culturel.


                    • Tall 9 avril 2012 15:35

                      Oui mais la Belgique est un pays d’héritage culturel catho, où le port d’arme est interdit et l’auto-défense assez mal vue. Car il faut se méfier aussi des flics quand on intervient pour défendre une tierce personne.


                    • asterix asterix 9 avril 2012 14:22

                      Mr Tall...
                      Oserais-je vous appeller Monsieur ? Vous n’en méritez pas l’appellation. Comme tout quiconque, vous avez le droit à l’expression, la libre expression. Mais pour vous, elle se résume au « haro sur le bougnoul ! » Non content de ce systématisme qui vous déhonore, vous n’êtes qu’un imbécile, de surcroît mal informé puisque le coupable de cet acte crapuleux est un belge de souche.
                      Et sa victime, un albanais naturalisé depuis 25 ans, ayant fait preuve d’adaptation, de cette adaptation que vous niez au nom de votre droit de dire n’importe quoi.
                      Le monde à l’envers quoi !
                      Vous êtes pénible, Monsieur ! Continuellement pénible. Un minus, un triste minus.

                      Mes pensées vont d’abord à la victime, sa famille dont son fils et sa fille qui travaillent AUSSI à la Société des Transports en commun de Bruxelles, ma ville. Il était superviseur, ce qui veut donc dire sans tâches, expérimenté, reconnu en tant que tel par ses collègues dans un milieu pourtant dominé par les syndicats, conscient de ses devoirs et donc très certainement avalisé comme tel par la direction avec laquelle, c’est quasiment un lieu commun, aucun dialogue ou presque n’est possible. C’était donc un homme qui avait le respect de tous, arrivé où il était par son seul mérite.
                      Paix à son âme, quand bien même celle-ci il l’a confiée à Allah, Mr Tall !

                      Le coupable de cet acte honteux, inhumain, bestial, vient de voir son geste qualifié de coups et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner. Il s’est immédiatement réfugié chez son avocat, gageons que celui-ci a dû lui parler. Il n’a donné qu’un seul coup de poing, un coup de massue sans doute. Petit con incapable de mesurer sa force, de se dominer sans doute bourré jusqu’à l’écoeurement car il est sorti sur simple appel ( à 6 h du matin ! ) de la même discothèque que l’auteur de l’accident qui l’avait appellé en renfort avec le résultat dramatique que l’on sait. Il est à prévoir que dans cinq ans maximum, il sera dehors ...avec toutes les conséquences civiles qui s’ensuivent, c’est bien la moindre des choses, non ?
                      Sa vie est foutue puisqu’il s’est arrogé le droit d’ôter celle d’un autre.
                      Honte à lui !

                      Heureusement tout compte fait que les divers journaux belges qui ouvrent - tous après censure, ben voyons ! leurs colonnes aux commentaires des lecteurs, ne l’ont pas fait cette fois-ci. Des Tall, il y en aurait eu des centaines ! Tout s’y prêtait, le refus des autorités de communiquer au départ l’identité du coupable, la localisation de cet acte crapuleux - Molenbeek, la Goutte d’or de Bruxelles, la pire commune de Belgique. J’y ai habité cinq ans, l’incivilité y est la règle de base. Aucun usager, j’ai bien dit aucun n’aurait l’idée de payer son coupon de transport, les émeutes y sont légion, le trafic de came au grand jour florissant, les rapports de diversité nuls et non avenus, la police citoyenne dépassée ou cruellement absente. Seul son Maire, le triste Mr Moureaux, le roublard en chef d’un PS tout sauf socialiste qui, à lui seul, a tout foutu en l’air en se donnant le satisfecit du premier communiant.
                      Vous le verrez demain jouer au parangon de la vertu. Il ne ratera pas l’occasion grâce à des gens comme vous, Mr le minus Tall !

                      Des « il faudrait que... », il y en aura des centaines, aucune n’aboutira. La grêve des transports ( Dieu que les taxis vont pouvoir profiter de l’aubaine, ils n’en ont rien à foutre, eux ! ) n’est pas une réponse car elle va paralyser toute une ville pendant deux jours. Au détriment des travailleurs, des étudiants, de la mémé qui ose encore prendre le bus.
                      Croyez-vous franchement qu’il s’agit d’une réponse adéquate ? Moi pas !
                      Il n’y aura qu’une seule conséquence : l’augmentation du sentiment d’insécurité. Heureusement que nous n’avons pas de Sarkophone, il s’en frotterait les mains...
                      Quelle tristesse ! Paix à votre âme, monsieur l’Albanais venu chez nous pour partager nos valeurs. Vous ne méritiez pas cela au nom des immigrés silencieux obligés de porter une image telle que celle que manipule le Tall- liban de l’identité nationale.

                      C’était donc trop beau pour être vrai, Mr Tall ! Vous êtes tombé dans le piège de votre haine de l’autre, vous n’êtes qu’un con fini !


                      • Tall 9 avril 2012 14:59
                        Mon pauvre asterix, quel nigaud vous faites ...

                        Si ce tueur s’appelle Vanderelst, moi je suis le pape
                        Pourquoi ?
                        Parce que le parquet a refusé de donner son identité, sa nationalité et même la commune où il habite !
                        Et il n’y a que la DH a avoir sorti ce « Vanderelst » d’un chapeau à lapins, repris ensuite par très peu d’autres medias

                        Et pourquoi la DH fait ça ?

                        Parce que pendant de longues années, ils ont pratiqué la politique du silence sur l’identité de tueurs provenant d’une certaine communauté ( jamais des autres communautés ) et comme ce silence ne concernait que cette communauté-là, tout le monde savait dès lors à quoi s’en tenir quand l’identité n’était pas donnée ( à l’exclusion des mineurs d’âge ).

                        Et voilà pourquoi, l’astuce étant éventée, la DH en est maintenant arrivée à balancer carrément des faux noms de belges de souche, ce que le parquet n’a pas le droit de faire, lui.

                        Dès lors, si le parquet donne le nom lui-même, alors là, c’est ok ... sinon, c’est du vent ...


                      • Tall 9 avril 2012 15:24
                        Quant à la nationalité de ce brave homme qui a mon âge et est mort tragiquement en faisant honnêtement son métier, elle n’a aucune importance dans ce genre de crime crapuleux.
                        Car ce n’est pas sa nationalité qui a fichu la haine chez le tueur, c’est l’uniforme !

                        Cet uniforme qui représente l’autorité, la société et tout le système qu’il déteste.

                        Je dirais même que quand l’uniforme est porté par un allochtone, celui-ci peut être perçu comme un « collabo » dans l’esprit dérangé d’un haineux comme celui qui l’a tué.

                        A noter aussi : la fable médiatique du « tué par un seul coup de poing »... alors qu’un témoin de la stib arrivé sur les lieux juste après, n’a même pas pu reconnaître le visage de la victime.

                        Vous rajouterez enfin, le fait qu’il se serait renacdu lui-même, larmoyant et regrettant son geste et on a là, au final : un superbe panorama de l’art de minimiser un crime crapuleux.

                        A noter enfin que la minimisation médiatique de ce crime crapuleux n’a pas pour seul but d’éviter les tensions entre communautés, elle vise aussi à cacher le laxisme de la loi concernant le « coup et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner ».

                        Concrètement : s’il fait 6 mois ferme, ce sera beaucoup.

                      • L'enfoiré L’enfoiré 9 avril 2012 20:19

                        « elle vise aussi à cacher le laxisme de la loi concernant le »coup et blessures ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

                        Le problème est bien plus global. On n’a plus les moyens de notre politique.
                        La prison de Forest est déjà sur-bondée.
                        Le prodeo n’est plus rémunéré par l’Etat.
                        La nouvelle loi Salduz est lancée, mais on oublie de payer pas les avocats.
                        J’arrête ou je continue ?


                      • Pierre Pierre 10 avril 2012 12:18

                        @ Tall,

                        Errare humanum est, perseverare diabolicum.

                        @ Nastia,

                        Vous avez relaté un fait divers tragique qui ne m’a fait réagir que parce que des commentaires dérapaient vers de la xénophobie envers une communauté de Bruxelles. En d’autre circonstances, je ne serais pas intervenu.
                        En revanche, un article sur la Biélorussie ...


                        • Nastia Nastia 10 avril 2012 22:20

                          Je ne m’attendais pas à autant de débat sur un article aussi peu personnel ! Pour ma part, il s’agit juste d’un mec bourré qui a frappé quelqu’un qui l’ennuyait. Malheureusement pour nous, il s’avère que c’était un employé de la stib. Du coup c’est la grève plusieurs jours ! Ca aurait été un taximan, les taxis ne se seraient pas arrêtés. Mais ça c’est le problème de la stib : elle a le monopole. Peu importe ce qu’elle fait, quand elle reprendre le boulot elle aura toujours autant de passagers !

                          Je m’intéresse pas à savoir la nationalité de qui que ce soit dans cette histoire. Ni même au boulot de la victime : c’est un tragique fait divers, c’est malheureux, mais ce n’est clairement pas une attaque personnelle envers la stib.

                          Et pour ce qui est de la Biélorussie, je vais attendre un peu : l’Europe lui reprochera encore quelque chose d’ici peu de temps et j’aurai alors de quoi écrire :)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès