Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Réfugiés en Allemagne : vers l’esclavage !

Réfugiés en Allemagne : vers l’esclavage !

Il semble bien qu’ils tombent le masque, les « altruistes » allemands qui étaient montrés en exemple pour leur merveilleux accueil des « migrants ». Les me(r)dias aux ordres du patronat nous ont servi à pleins seaux des articles culpabilisants, fustigeant notre égoïsme, ouvrant largement leurs colonnes aux imbéciles heureux gaucho-bobos bêlants de bien-pensance vis-à-vis de ces « pauvres » réfugiés. Et de nous montrer de généreuses familles allemandes portant des pancartes de bienvenue. Et de porter aux nues Frau Merkel, « l’honneur de l’Europe ». Mouais…

Quelques mois après, les choses ont bien changé. Avec les exactions et les viols du début de l’année, avec les attaques au couteau dans les trains, la belle image d’Épinal de ces flots de réfugiés malheureux, chassés de leurs pays par la guerre, tous éduqués et prêts à apporter leurs compétences à leur pays d’accueil en a pris un sacré coup ! La société allemande est en pleine mutation idéologique. Et pas dans le bon sens ! Les partis d’extrême droite renaissent. Et on sait trop ce que cela signifie.

Les lampions de la commisération sont éteints et restent plus d’un million de migrants désœuvrés, ne parlant pas la langue, logés dans des gymnases ou des structures d’accueil bondées, souvent important leurs rivalités génératrices de rixes, inquiétant voire effrayant les populations autochtones qui déchantent. Alors, le patronat d’outre-Rhin a fait pression sur le gouvernement de Frau Merkel pour tirer les marrons du feu. En recréant une forme éhontée d’esclavage « new-look » : la création de 100 000 emplois qui seront payés au tarif faramineux de… 0,80 EUROS DE L’HEURE !

Les masques tombent et la véritable intention des responsables allemands est enfin révélée : utiliser une main-d’œuvre quasi gratuite, celle de ces « réfugiés » sans qualification mais aussi sans statuts, sans défense et donc taillables et corvéables à merci. Ils viendront s’ajouter aux « mini-jobs » créés par les lois Hartz pour les chômeurs de longue durée qui sont royalement payés à 1,05 euro de l’heure ! L’agence allemande pour l’emploi (BA) estime à 7,4 millions le nombre de "mini-jobs", auxquels s’ajoutent des contrats à temps partiel rémunérés 450 euros par mois maximum, dont plus d’un tiers concerne des salariés obligés pour vivre d’avoir plusieurs emplois. Non mais on cauchemarde ! Il va de soi que ces travailleurs esclaves seront embauchés en premier, exerçant ainsi une pression irrésistible sur les salaires et les conditions de travail. Ceci plus les travailleurs détachés, voilà le secret sordide de la « puissance allemande ».

Le patronat allemand – que l’on porte aux nues chez nous pour son « efficacité » - va ainsi endosser une redoutable responsabilité si des troubles éclatent et si l’extrême-droite retrouve outre-Rhin un redoutable potentiel de nuisance. Il est vrai que les chefs d’entreprise, à l’aune de la financiarisation triomphante, réfléchissent à l’horizon de trois ans au mieux, de six mois au pire. Et que leur principale motivation est le fric. Mais que dire des politiques dont la vocation et l’utilité sont justement de réfléchir à long terme ? Mouais… Leur temps de réflexion et d’action est surtout calculé à l’aune de la prochaine échéance électorale…

migrants cologne .jpg

Photos X - Droits réservés


Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • leypanou 26 août 12:57

    La société allemande est en pleine mutation idéologique. Et pas dans le bon sens ! Les partis d’extrême droite renaissent. Et on sait trop ce que cela signifie. : César va vous répondre.

    Cela étant, j’avais lu aussi que des réfugiés irakiens ont été échaudés de la condition qu’ils espéraient trouver en Allemagne et beaucoup cherchent à retourner chez eux.

    De toute façon, être obligé de quitter son pays n’est pas toujours une partie de plaisir. Plus les gens ne seront pas obligés de quitter leur pays, mieux ce sera pour tout le monde. Mais des intérêts cachés ne veulent pas de çà.


    • mmbbb 27 août 11:36

      @leypanou la mere Merkel n’est elle pas responsable de ce retour des extrêmes. Elle aurait du méditer cet adage « Qui veut faire l’ange, fait la bête » . Ces petits calculs d’avoir une main d’oeuvre peu chère risque à terme de peser sur la société allemande. Tous les pays d’ Europe qui se sont ouvert à une certaine immigration ont des problemes Même les belges qui pourtant n’interviennent pas dans ces conflits du moyen orient ont eu des attentats .


    • zygzornifle zygzornifle 28 août 09:37

      @leypanou
        beaucoup cherchent à retourner chez eux.... Le vice Chancelier Hollande se fera un plaisir de leur faire découvrir la jungle de Calais.....


    • Gilles Mérivac Gilles Mérivac 26 août 13:43

      Il était une fois, dans un pays pauvre et ravagé par la guerre, un père qui avait trois fils en âge de se lancer dans la vie.
      En homme avisé, il avait réussi à épargner une coquette somme d’argent destinée à établir ses enfants. Sachant qu’il n’y avait pas d’avenir pour eux dans leur propre pays, il s’était longuement renseigné sur les conditions d’accueil à l’étranger.
      Enfin prêt, il informe ses trois fils de sa décision pendant le repas du soir.

      « Toi », dit-il à l’aîné, « tu est fort et travailleur, tu pourras sans problème trouver ta place en Allemagne ».

      « Pour toi », dit-il en s’adressant au second, "tu es débrouillard et malin en affaires, tu vas aller à Londres, c’est un endroit idéal pour les gens ambitieux".

      Il regarde le fils cadet en soupirant, puis en souriant, et lui dit :
      "Tu n’as pas pas de vrai talent et tu n’aimes pas faire grand-chose, aussi je t’envoies en France. Tu pourras y vivre sans travailler, en recevant des aides diverses et variées."
      Et voilà, mes enfants, comment se fit la répartition des réfugiés, les travailleurs d’un côté, les commerciaux d’un autre et .. les autres qui échouèrent dans cette péninsule européenne dont l’appendice est pointée vers l’Atlantique.


      • Jeffersonien (---.---.108.183) 27 août 02:10

        Article pretentieux, malhonnete. « La France qui vise haut et de tient droit » ne s’y retrouve pas.


      • Jeffersonien (---.---.108.183) 27 août 02:11

        Commentaire pretentieux, malhonnete. « La France qui vise haut et de tient droit » ne s’y retrouve pas.


      • Jeffersonien (---.---.108.183) 27 août 02:13

        Commentaire pretentieux, malhonnete. « La France qui vise haut et de tient droit » ne s’y retrouve pas.


      • Yohan Yohan 26 août 14:02

        Les Allemands ont un approche pragmatique, voire clinique de l’immigration. Leur démographie est un problème et l’arrivée de migrants éduqués, c’est du pain béni pour permettre de disposer d’une main d’oeuvre au rabais. Les migrants ont cru qu’on leur faisait un cadeau, ils vont vite déchanter.


        • Alren Alren 26 août 17:09

          @Yohan

          l’arrivée de migrants éduqués

          Sont-ce des migrants éduqués ceux qui agressent les femmes, se battent entre eux ou comme à Rennes (en France) forment des bandes d’une vingtaine d’individus qui, le soir, se permettent de palper les passants à la recherche de portefeuilles ?

          Les quelques migrants éduqués, médecins, ingénieurs, techniciens supérieurs venaient de pays où ces professions sont très rares. Et si la plupart d’entre eux parlent une langue étrangère, c’est l’anglais pas l’allemand. Eux n’ont pas voulu (j’en parle au passé car le flot en est tari) refaire leur vie en Allemagne mais dans un pays anglophone, dont ils comprennent la langue. Et comme ils sont plus malins que les immigrés du tiers-monde, ils sont déjà fondus dans la masse, notamment en GB.

          Ceux qui veulent aller en Allemagne se figurent naïvement que ce pays dont ils voient les voitures de luxe circuler dans leurs villes, est tellement riche, tellement avancée, que leur sort y sera forcément meilleur que celui qu’ils connaissent au pays.

          Mais ils n’ont aucune qualification et ne parlent ni l’allemand ni l’anglais. Le patronat allemand le plus cupide ne pourra pas les utiliser dans ses usines contre les nationaux car ils seraient bien incapables de les remplacer !

          En revanche, ledit patronat pourrait utiliser le rejet qu’ils suscitent auprès des nationaux qui voient mieux ce qu’ils sont et ce qu’ils veulent maintenant d’expérience, pour diviser les travailleurs.

          Or on sait que le meilleur moyen de vaincre l’ennemi est de créer la discorde chez lui.


        • Yohan Yohan 26 août 17:32

          @Alren


          Pas de bol 1er lui n’a aucune stratégie contrairement à Merkel, lui il laisse faire et se fiche que les migrants soient éduqués ou non. Les allemands n’ont effectivement pas que des migrants éduqués. Dans quelques années, ils connaîtront les mêmes joyeusetés que celles que nous vivons dans nos banlieues.
          De toute façon, la France est une vraie passoire et d’ailleurs ce ne sont pas les migrants qui font le transit par la Grèce ou l’Italie qui nous menacent le plus, hormis les djihadistes mandatés par Daech. Ceux qui arrivent par les moyens légaux (regroupement familial) ou qui restent après un visa tourisme expiré, qui connaissent les combines (mariages arrangés entre cousins) sont bien plus importants en nombre, et je ne parle même pas des Roms et de ceux qui arrivent des pays de l’Est. Tout ce petit monde finit tôt ou tard par échouer à Pôle emploi et à la CAF, terminus tout le monde descend. L’eldorado qui leur est vanté au pays est une impasse. 

        • hunter hunter 26 août 20:36

          @Yohan

          Le mythe du migrant éduqué, est tombé hier soir, dans le JT de Propagande2 : les allemands ont donné des chiffres, moins de 3 % de la masse des migrants reçus, ont un niveau qui les classent comme qualifiés !

          C’est pour ça qu’ils on créer les super mini-job à 0,8 € l’heure, pour occuper tous ceux qui sont loin de devenir les « futurs Montaigne », comme disait un connard d’acteur français sur le retour....en fin les futurs Goethe, on est quand même en Allemagne !

          Par contre beaucoup sont licenciés en trafic de drogue, ont un master de trafic d’armes, et beaucoup un doctorat de viol en groupe !

          V’la les qualifs’ !

          Adishatz

          H/


        • benyx 26 août 14:27

          On risque même d’assister à des guerres civiles si les choses se passent mal. L’oncle Sam n’aura plus qu’à débarquer comme le sauveur et l’affaire sera dans le sac.


          • César Castique César Castique 26 août 18:20

            « ...si des troubles éclatent et si l’extrême-droite retrouve outre-Rhin un redoutable potentiel de nuisance. »



            Si tu préfères « supporter » la Merkel, on n’en a rien à foutre. Parce que tes potes d’extrême gauche, ils sont totalement acquis à la cause des nouveaux venus comme à celle des encore à venir.


            Prochain rendez-vous électoral, le 4 septembre  : élections régionales du Mecklembourg-Poméranie-Occidentale où l’Alternative pour l’Allemagne est donnée à 20-25 % dans les sondages.

            • berry 26 août 20:54

              @César Castique

              Vous avez raison de soulever cette incohérence, on ne peut pas vouloir une chose et son contraire.

              De toute façon, c’est du cinéma, ces craintes de l’extrême-droite dans la bouche des politiciens du système. Alternative pour l’Allemagne n’a pas l’air franchement extrémiste, à d’autres époques et en d’autres lieux, on l’aurait qualifié de parti de centre-droit.

               

              C’est Merkel qui a trahi. Elle s’est gauchisée, elle a repris les idées immigrationnistes des mondialistes et de l’extrême-gauche qui visent à déconstruire les peuples et les cultures.

              A mon avis, elle doit être tenue par la CIA, ils doivent la faire chanter sur sa jeunesse au Parti Communiste d’Allemagne de l’Est, ou sur autre chose. Son attitude est incompréhensible autrement.


            • lloreen 26 août 23:20

              @berry
              Madame Merkel roule pour les Rothschild et a été adoubée par le B’Nai Brith c’ est dire...
              Du temps de la RDA c’ était l’ agent Erika de la Stasi.


            • César Castique César Castique 26 août 23:30

              @berry

              « A mon avis, elle doit être tenue par la CIA, ils doivent la faire chanter sur sa jeunesse au Parti Communiste d’Allemagne de l’Est, ou sur autre chose. »



              Comme, par exemple, les preuves d’activités au service de la Stasi, la police secrète de la RDA. Et je ne pense pas sombrer dans le complotisme en affirmant cela, puisqu’il faut se souvenir des propos qu’elle tenait, le 10 octobre 2010, devant un parterre de jeunes membres de la CDU :


              Nous sommes un pays qui au début des années 60 a appelé des travailleurs invités en Allemagne. Maintenant ils vivent avec nous, et nous nous sommes mentis à nous mêmes, en disant qu’ils n’allaient pas rester, et qu’ils repartiraient un jour. Ça n’a pas été la réalité. Cette approche multiculturelle, dire que nous vivons simplement côte à côte et que nous en sommes heureux, cette approche a échoué, complètement échoué…


              De quoi se poser sérieusement des questions...


            • berry 27 août 00:31

              @César Castique

              Je ne connaissais pas cette déclaration, c’est très explicite en effet.


            • César Castique César Castique 27 août 00:49

              @berry



              Désolé, mais j’ai commis une erreur. Le discours date du 16 octobre, non du 10. 


              Assez curieusement, la citation que j’ai reproduite ne se retrouve plus dans son intégralité, que sur le site linfo.re de La Réunion. Quant au Monde, il avait évoqué le discours de façon assez détaillée dans son édition du 17 octobre.

            • mmbbb 27 août 11:38

              @César Castique comme en france ou l’extrême gauche est l’allié objectif des musulmans radicaux . 


            • César Castique César Castique 27 août 12:55

              @mmbbb


              « ...en france ou l’extrême gauche est l’allié objectif des musulmans radicaux. »


              Ces truffes d’extrémistes ne voient en eux que des étrangers combattant, leur réveil sera douloureux.

            • Jex Thérée 26 août 18:50

              L’esclavage économique passe mieux quand il est enrobé à la sauce humanitaire. Maintenant que les 80 centimes / heure sont actés pour les immigrés clandestins (oui oui, je ne dirai pas réfugiés), la prochaine étape est le dumping des salaires pour les Allemands (certains sont déjà depuis un moment à 5 euros /h). Cette ganache de Marx disait « l’immigration est l’arme de réserve du grand capital » et le plus ironique là-dedans c’est que ce sont ses sectateurs, les trotskystes libertaires et bisounours humanitaires et autres antifas qui sont à la manoeuvre. 

              Les Allemands ne vont pas tarder à se soulever en masse, ça craque de partout, j’espère que les Français suivront prochainement leur exemple

              • hunter hunter 26 août 20:38

                @Jex Thérée

                +++ !

                H/


              • Jex Thérée 26 août 22:50

                @hunter

                c’est-à-dire ?

              • César Castique César Castique 26 août 23:37

                @Jex Thérée


                « Maintenant que les 80 centimes / heure sont actés... »


                En fait, il s’agit de petits boulots (genre vaisselle, aspirateur, lessive...) effectués volontairement dans le cadre des centres d’hébergement. Ça n’a rien à voir avec un vrai travail ni avec un salaire. Il s’agit de proposer une occupation à des gens n’ayant rien à foutre de toute la sainte journée, en dehors de quelques heures d’apprentissage de l’allemand.

              • mursili mursili 27 août 08:43

                @Jex Thérée

                Vous êtes bien informé...

                Le salaire minimum général (Mindestlohn) est en vigueur en Allemagne depuis le 1er janvier 2015. Il est actuellement de 8,50 euros.

                Les salaires minimum par branche peuvent être nettement plus élevés. Ils peuvent aussi être inférieurs à 8.50 euros jusqu’à fin 2017.

                www.connexion-emploi.com/fr/a/le-salaire-minimum-legal-en-allemagne-est-desormais-fixe-a-850-%E2%82%AC

                https://de.wikipedia.org/wiki/Mindestlohn#Deutschland


              • hunter hunter 27 août 11:06

                @Jex Thérée

                +++ est l’extrême raccourci graphique manifestant l’accord avec l’intervenant précédent

                Adishatz

                H/


              • Elliot Elliot 26 août 21:06

                «  Le patronat allemand – que l’on porte aux nues chez nous pour son « efficacité » - va ainsi endosser une redoutable responsabilité si des troubles éclatent et si l’extrême-droite retrouve outre-Rhin un redoutable potentiel de nuisance »


                Le patronat se fout de l’environnement politique du moment que soient assurées ses sources de profit. 
                Vous assumez certes votre statut de fainéant robuste mais je dois constater que cela inclut aussi le bulbe.

                • Phalanx Phalanx 26 août 21:07

                  l’« extrême droite » (une saine politique qui consiste à protéger son peuple et ses frontières) est le seul espoir de survie de l’Allemagne ... et probablement de tout le continent européen.


                  Les traitres qui nous gouvernent organisent sciament le génocide des indigènes européens qui se laissent faire comme des moutons, ils préfèrent aller à l’abattoir que de se faire traiter de racistes. 
                  Ce niveau de connerie justifie leur disparition.

                  Ah, au fait, du million+ d’envahisseurs importés par Merkel, seul 53 ont trouvé (se sont vu offrir) du boulot dans les 30 plus grosses sociétés allemandes (plus de 30 pour la Poste allemande).

                  Et il en attendent un autre millions.

                  Il faut bien comprendre que le but de la manoeuvre n’a jamais été économique. 

                  Il est racial.


                  • Phalanx Phalanx 26 août 21:12

                    @Phalanx

                    Source pour les 53 envahisseurs enrolés, dont 50 embauchés par la Deustche Post.




                  • Jex Thérée 26 août 23:20

                    @Phalanx

                    vous avez raison de dire qu’il y aura un impact évident sur l’ethnicité du peuple allemand et, plus largement, des peuples européens (on en observe d’ailleurs déjà les catastrophes depuis que 200.000 étrangers entrent chaque année en France) mais je pense que vous vous trompez quand vous dites que la manoeuvre n’est pas économique et vise uniquement à effacer biologiquement les peuples européens. Chez nos « élites », on ne pense qu’à court terme, on cherche des profits immédiats, une réélection immédiate, des affrontements inter ethniques rapides etc. La mère Merkel ne veut pas verser les pensions d’une population vieillissante et préfère faire pression sur les salaires nationaux en payant une misère le travail des immigrés. Mais on est d’accord sur le fond, à long terme, les peuples européens de souche seront en voie d’extinction si la situation ne change pas.

                  • Spartacus Spartacus 27 août 11:19

                    Quel tissus d’anneries et clichés Zolatiques archaïques sur l’Allemagne.


                    Faut il le répéter et répéter, les Mini Jobs ne vivent pas du salaire mais des prestations sociales....
                    Le salaire n’est pas de 0.8€ de l’heure mais à l’appréciation de l’employeur.
                    Ils sont limité aux entreprises de - de 20 personnes.

                    En résumé se sont des décalés de la vie sociale, non rentables qu’on remet au travail pour qu’ils reprennent pied.

                    En Baviere il y a 2% de chômage. Dans la majorité du pays il y plein emploi.

                    Pendant que les branleurs politique en France avec un matraquage fiscal débile qui incite a investir ailleurs, et embauche sans compter des armées de statutaires surpéyés et à la pauvreté d’efficience publique gauchiste
                    L’’Allemagne depuis 3 réduit ses dettes.

                    Et les nazes qui voudraient faire croire que les revenus en Allemagne sont inférieurs devraient chaque matin aller faire un tour à Strasbourg, voir dans quel sens vont les gens qui vont naturellement vers l’endroit ou on gagne le plus.

                    Salir l’Allemagne pour la caste est une sport car elles se sait à charge et surpayée en en nombre dithyrambique. 
                     Et cette caste fonctionnaire comprend qu’en regardant l’Allemagne on peut faire mieux avec moitié moins de membres de la caste qui s’abreuve a la gamelle.

                    • mmbbb 27 août 11:50

                      @Spartacus Sparta ce n’est pas le sujet on parle d’immigration massive c’est la seule problématique que les allemands auront a gerer dans les années prochaines . Je vous ferais remarquer que la Pologne a refuser de prendre des migrants et par exemple le Luxembourg nous a refile il y a quelques annnes des Roms qui voulaient s’installer dans ce beau pays . Mais cela faisait tâche la France est une poubelle donc c’est plus admissible Le sujet est la Spartaccus, Pourquoi mettez vous sans cesse en mode « REPLAY » qui affaiblit la portée de votre argumentation. Et pour conclure, je ne comprends pas ce pays qui degage tant d’ excédents et a une politique nataliste aussi mediocre et fasse appelle a l’immigration qui in fine phagocytera la société allemande Un cercueil en or !


                    • jakem jakem 27 août 12:45

                      C’est tout aussi chaotique en Suède, et ça ne tardera pas à l’être chez nous si ...

                      La Merkel a dû recevoir un retour brutal d’hormones juvéniles déréglant doublement son cerveau : d’abord cette production et ensuite le choc.

                      Ce qu’on voit correspond aux prémices de ce que les mafieux profiteurs eurokraturistes, les mondialistes, les collabos, les islamo-gauchistes et autres nuisibles ont prévu : la destruction de la Société de l’intérieur.

                      Immigration massive ; indifférenciation entre les clandestins et les légaux ( ça a été voté chez nous récemment en douce ) ; euro-régions ; éclatement de toutes les structures et instances de proximité habituelles ; suite des déréglementations ; travail les dimanches et autres jours fériés ; les nouveaux arrivés se débrouillent et bossent ces jours-là ; autorisation de signes et comportements islamiques ; perte d’autorité et de représentativité et de légitimité ( la légalité à un tel point ne compte plus ) des autorités politiques habituelles remplacées de fait par des instances de techno non élus ( conseil d’état, conseil éco et social, Europourriture ) ; le pays se transforme très vite en un territoire du tiers-monde.... destruction de l’école : selon l’eurokratur les « informations » seraient accessibles sur le Net, donc plus besoin de maîtres, mais d’animateurs-formateurs de têtes à claques crétinisées pour imposer le vivre-ensemblisme et le cosmopolitisme et l’OUBLI.

                      Temps de restaurer les tromblons !


                      • zygzornifle zygzornifle 27 août 19:09

                        Bien fait beaucoup des avaient prévenus, ils se sont laisser berner par toute cette clique de politique manipulée et achetés par le Qatar et l’Arabie Saoudite,ce sont les mêmes couillons qu’en France des moutons de Panurge atteints du syndrome de Stockholm .....


                        • smilodon smilodon 27 août 22:05

                          @ l’auteur : m’étonnerait que tous ces pauvres « hères », qui sont passés par tous les malheurs, acceptent de bosser pour moins d’un euro de l’heure !.......La pauvre « Angéla » va déchanter dans pas longtemps !.... Et si des gens applaudissent encore dans les gares, ce sera devant des trains qui s’en vont !... Pas des trains qui arrivent !.... C’est couru d’avance !..... Ca ne marchera jamais « l’accueil » de tant de gens !.... Dans moins de 5 ans, au rythme actuel, c’est les grecs qui vont bien se marrer !........ Chacun son tour !.....Adishatz.


                          • zygzornifle zygzornifle 28 août 09:35

                            bientôt la langue Allemande sera langue morte comme le Français d’ailleurs .....


                            • zygzornifle zygzornifle 6 septembre 08:25
                              Merkel devrait être jugée et condamnée par un tribunal international pour crimes car elle a dans ses discours a annoncé qu’elle avait besoin de main d’oeuvre migrante et aussi de quoi remplir ses crèches précipitant des milliers de pauvres bougres vers une mort certaine , elle a incité ces gens a venir sans mettre a leur disposition des moyens de transports adéquats et sécurisés les laissant seuls face a des passeurs sans état d’âme ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès