Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Réfugiés. Port du Pirée en Grèce : le choix de l’Humain

Réfugiés. Port du Pirée en Grèce : le choix de l’Humain

Informations transmises par la Clinique Solidaire le 22/03/2016

La Clinique Solidaire du Pirée témoigne de ses luttes, de sa douleur, mais aussi de la joie de ses bénévoles qui offrent leurs services aux réfugié-e-s dans le port du Pirée.

Chaque jour des réfugié-e-s arrivent par bateau et chaque jour des bénévoles aident, soignent, réconfortent, accompagnent. Ils distribuent nourriture, vêtements, chaussures et couvertures, cuisinent et participent à la distribution des repas en espérant que la quantité soit suffisante.

Dans les cliniques solidaires, les patients apportent également des jouets pour les enfants réfugiés. Un pharmacien bénévole fait deux quarts de travail par semaine dans la pharmacie de fortune de la porte E1 du port, tandis qu’une infirmière prend soin des femmes enceintes et allaitantes. Solidarité et dignité animent la conscience des Grecs, animent leur quotidien en dépit de leur propre souffrance.

Le choix de l’Humain : aucun être humain au-dessus d’un autre être humain.

 

Lien à l'article originaire. 


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • César Castique César Castique 4 avril 12:00

    "... aucun être humain au-dessus d’un autre être humain."


    Sans doute, sans doute, Mais enfin, il y a ceux qui sont chez eux et il y a ceux qui prétendent s’installer chez ceux qui sont chez eux, aux frais des seconds comme de bien entendu, et sans avoir obtenu leur agrément, comme il se doit.


    C’est, certes, louable ce que font les bénévoles de la Clinique solidaire du Pirée, mais, dans leur majorité, les humains accordent spontanément la priorité à leur parentèle, à leurs proches, à leurs concitoyens et à leur peuple. Une attitude qui correspond à l’ordre naturel garant de la pérennité des sociétés.


    • leypanou 4 avril 14:50

      @César Castique
      Mais enfin, il y a ceux qui sont chez eux  : après avoir été chez les autres, et continuent même d’être chez les autres.

      C’est ce qu’on appelle le caucasisme dont l’ordre naturel est : « je suis chez moi, et chez les autres, je suis aussi chez moi ».


    • César Castique César Castique 4 avril 15:31

      @leypanou


      « ...après avoir été chez les autres, et continuent même d’être chez les autres. »


      Mis à part d’exceptionnels cas d’ubiquité - généralement liés à la sainteté ou proche de la sainteté -, on ne peut pas être simultanément chez soi et chez d’autres.

    • leypanou 4 avril 16:01

      @César Castique
      Et la colonisation, c’est un fantasme ? Cela me rappelle une copine, belge, blonde -pas une belge d’origine congolaise- , qui a été au Sénégal, envoyée par l’UNICEF, et qui a été écœurée par le racisme des Sénégalais vis-à-vis des « Blancs ».


    • César Castique César Castique 4 avril 17:13

      @leypanou


      « Et la colonisation, c’est un fantasme ? »


      Non, mais je ne vois pas le rapport. Les colons n’étaient pas chez eux, même s’ils pensaient le contraire. Et ce qui devait arriver, quand on est fortement minoritaires, arriva, bon nombre d’entre eux se sont faits assassiner ou éjecter, par la force ou la pression psychologique.



      « ...l’UNICEF, et qui a été écœurée par le racisme des Sénégalais vis-à-vis des « Blancs ». »


      Si je comprends pas le recours aux guillemets pour « Blancs », je comprends parfaitement qu’on se heurte à des manifestations de rejet lorsqu’on n’est pas chez soi. J’en ai moi-même subi, en Afrique et en Asie, sans que cela me perturbe, puisque ce n’est jamais allé jusqu’à la violence physique.



    • atmos atmos 5 avril 02:47

      « aucun être humain au-dessus d’un autre être humain »

      De quoi j’me mêle ? Je dénie vigoureusement à ces dames patronnesses grecques tout droit à s’immiscer dans ma vie privée !


    • Jeussey de Sourcesûre M de Sourcessure 4 avril 12:18

      Cet article illustre l’empathie que les victimes de l’Union Européenne (le peuple grec) manifestent envers les victimes de l’OTAN (à commencer par les gouvernements Turc et l’Allemand, deux complices machiavéliques). Cette générosité témoigne de l’humanité de la majeure partie de la population Malheureusement, ce ne sont pas ces Grecs-là qui sont commissaires européens, mais, pour le portefeuille des migrations, M. Dimítris Avramópoulos.


      Les dirigeants tirent dans un sens, les peuples dans un autre. Pourtant, ce sont les peuples qui mettent en place ces dirigeants, parait-il ?

      • César Castique César Castique 4 avril 12:55

        @M de Sourcessure

        « Cette générosité témoigne de l’humanité de la majeure partie de la population  »



        Mais, malheureusement aussi, ce qu’on sait du délabrement des services de santé grecs et des difficultés que les pauvres, et en particulier les vieux évidemment, ont à se soigner, nous remet en mémoire, toutes choses égales par ailleurs, ce que Rousseau écrivait en son temps :


        « Défiez-vous de ces cosmopolites qui vont chercher loin dans leurs livres des devoirs qu’ils dédaignent de remplir autour d’eux. Tel philosophe aime les Tartares, pour être dispensé d’aimer ses voisins… »,


      • leypanou 4 avril 14:55

        Toutes ces associations humanitaires sont souvent des béquilles du système impérialiste pro-interventionniste mondial : c’est peut-être bien de s’occuper des victimes des pro-interventionnistes mais sans s’attaquer aux causes, et ce n’est pas demain que ce sera éradiqué, dans 1000 ans, on sera au même point.

        Combien de chaos et de réfugiés a-t-on créés sous prétexte d’amener la démocratie et dans combien de pays ?


        • Loatse Loatse 4 avril 16:22
          Il n’ont plus de toit, plus de pays, de quoi se nourrir mais il leur restait leur dignité...........

          pourquoi les en dépouiller ? (je pense tout particulièrement à la photo de la petite fille, prise en état de dépendance alimentaire et dont la jolie frimousse semble exprimer une certaine gêne)

          sinon un grand bravo à tous ces hommes et ces femmes de terrain qui s’efforcent chaque jour de soulager au mieux ces détresses. (surtout quand on sait que parfois la logistique ne suit pas)




          .







          • foufouille foufouille 4 avril 16:33

            @Loatse
            c’est pour faire voir qu’elle mourrait de faim dans le camp de réfugiés turc. d’ailleurs, on peut voir qu’elle est très maigre.


          • berry 4 avril 19:20

            C’est louche de mettre en avant tous ces jeunes enfants, ça pue la manipulation sordide.
             
            Ils ne sont pas représentatifs des migrants arrivés ces derniers mois, constitués à 70 % d’hommes jeunes.
            (et soit dit en passant, en bonne santé et en état de défendre leur pays et de combattre Daesh, s’ils en avaient la volonté...)
             
            On nous a fait le coup plusieurs fois ces dernières années.
            En général, une fois l’émotion passée, on découvre derrière tout cela les sales pattes de la CIA et des manipulateurs professionnels comme SOROS ou BHL.


            • César Castique César Castique 4 avril 20:15

              @berry

              « ...des migrants arrivés ces derniers mois, constitués à 70 % d’hommes jeunes. (et soit dit en passant, en bonne santé...) »



              Un peu feignants, peut-être quand même, si on en juge par cette photo prise du côté de Berkasovo, à la frontière serbo-croate... Et frileux des pieds, à la différence de leur compagne de voyage...

            • zygzornifle zygzornifle 4 avril 20:54

              Quand ils seront assez nombreux ils renverseront les gouvernement et instaureront l’Europe Saoudite.....


              • atmos atmos 5 avril 02:35

                Un gentil employé de daech a réussi à s’infiltrer parmi ces mignonnes photos. Sauras-tu le retrouver ?


                • berry 5 avril 08:04

                  En Grèce, des migrants volent une femme venue les aider :
                   
                  https://www.youtube.com/watch?v=mLE7QJLL9Kw
                   


                  • @ouam2 (---.---.41.186) 5 avril 20:07

                    Un truc m’échappe parce que je cites l’aricle :

                    « ....Un pharmacien bénévole fait deux quarts de travail par semaine dans la pharmacie de fortune de la porte E1 du port, tandis qu’une infirmière prend soin des femmes enceintes et allaitantes »

                    surement mais alors ???? pourquoi ceci (et vu ailleurs bien sur)

                    http://www.franceinfo.fr/emission/le-vrai-du-faux/2014-2015/les-plans-d-austerite-ont-fait-bondir-la-mortalite-infantile-en-grece-20-01-2015-12-55

                    CF :

                    « D’après Cécile Duflot, »les plans d’austérité imposés par la troïka ont provoqué une hausse de la mortalité infantile de 42%. Voilà la réalité de ce pays, qui est membre de l’Union européenne« .

                    La sans etre un grand analyste queque chose colle pas.

                    On soigne les migrants correctement et on laisse creuver sauvagement le peuple Grec ??

                    Ou alors cécile duflot (et toutes les autres Ongs mentent sur l’etat de la grece)

                    Jusqu’a meme se chauffer (pour le peuple Grec)

                    http://www.huffingtonpost.fr/pavlos-kapantais/chauffage-grece_b_2374371.html

                    On se fout de nous... mais à quel moment (rire)

                    Faudrait etre plus »professionnel« dans le foutage de gueule, parce que si meme nous les »sans dents" on s’en rends compte tres vite, c’est que le travail est mal fait (incapables !)


                    • jacques 11 avril 12:43

                      quelle horreur ces commentaires..... merci de votre article

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès