Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Renart et l’Euro-Planète

Renart et l’Euro-Planète

"Vos scrupules font voir trop de délicatesse.
Eh bien ! manger moutons, canaille, sotte espèce.
Est-ce un péché ? Non, non. Vous leur fîtes, Seigneur,
En les croquant, beaucoup d’honneur."

Cohn- Bendit dans Le Grand Turc (euh non c’était La Fontaine, dans Les animaux Malades de la Peste)

Il faut annuler ces élections !

Car ça buzze un peu partout dans les forums de la presse (en particulier celui du Parisien) ce 7 juin.

"Pour le réalisateur Yann Arthus-Bertrand, la diffusion à la télévision de son documentaire écologiste Home , vendredi dernier, a "certainement favorisé" le succès d’Europe Ecologie aux élections européennes." Challenges du 7 juin 2009
.
La procédure n’a pas été respectée. Le vote des amis sincères de la planète a été obtenu par dissimulation d’objectifs réels et irrespect des lois électorales qui exigent l’arrêt de toute propagande deux jours avant le scrutin.

Les faits ?

1. Publicité illégale
On a pu profiter de la diffusion gratuite du film écolo (HOME) à Paris et à la télévision, les jours précédant le scrutin, pour influencer un électorat menacé d’appauvrissement vers une liste joliment nommée "Écologie". Le pouvoir détournait ainsi la colère éventuelle ou l’inquiétude du clampin vers un vote ressenti comme sécurisant en temps de crise (notre mère la terre) et insignifiant quant aux conséquences géopolitiques. Car tout le monde est d’accord sur la nécessité de préserver l’environnement, ça ne mange pas de pain.


"Marier le mot Europe et Ecologie, c’est deux espoirs fondamentaux. " annonce triomphalement et en mauvais français, le ministre UMP Eric Woerth. Tout n’est qu’une question de mots pour cet opposant officiel à la liste de Cohn-Bendit  : Europe, écologie, ump, droite, gauche, social, libéral, mondial... n’importe quoi et tous pareils ! Plus c’est gros, plus ça passe.

2. Isolation des candidats "sensibles"
L’indignation bruyante et concertée de la caste politique majoritaire, détenant tous les leviers du pouvoir, à quelques jours du scrutin contre François Bayrou qui défendait le droit des enfants à ne pas être importunés - "scandalisés" dirait-on dans l’Evangile, texte respecté à la fois par les chrétiens et les musulmans, tandis que les droits de l’enfant sont inscrits dans le droit européen et universel - avait pour but, à la fois de détourner l’attention des électeurs vers de la politique-spectacle, et de se défaire, en prononçant une fatwa, d’une parole d’opposition, aussi modérée fût-elle. FB a été traité de "minable" par son opposant qu’il a vu se faire aussitôt encenser... en quel honneur ?

Sur une sorte de bouc émissaire, chacun pourra défouler la frustration d’être mené à l’abattoir par des joueurs de pipeau. Tout cela a été fort bien étudié dans le livre bien connu 1984. Mais La Fontaine en savait déjà quelque chose.

3. Organisation de la désinformation par omission et brouillage.
La conséquence en a été le désintérêt majeur d’un électorat qui ne se sent pas concerné (c’était voulu) et surtout n’a pas été informé objectivement : plateaux télé réunissant les tenants du pouvoir au détriment des petits candidats non invités, cafouillages verbaux où la parole est coupée autoritairement par l’animateur (Arlette Chabot et les autres...) quand elle semble trop originale, techniques de harcèlement diverses du petit candidat quand on ne peut faire autrement que l’inviter : ricanements, interruptions, sermons, volume sonore remonté, exclamations "je ne peux pas laisser passer ça !"

Les invités conformes se trouvent toujours en écrasante majorité sur les plateaux et agissent de concert. Les téléspectateurs doivent subir les applaudissements ou huées d’un faux public idiot, soumis et décoratif à l’arrière censé représenter le "peuple français", l’omerta ou persécution de candidatures particulières (celles de Dieudonné par exemple, mais aussi de toute autre parole, même modérée, qui ne va pas dans le sens mondialiste), les accusations en sorcellerie perpétuelles à la moindre sortie politique non conforme à la doxa.

Sans compter le fait que cette liste Ecologie masque la volonté d’imposer la Turquie en UE, contre la volonté du peuple. Cette information-là a été soigneusement occultée. On montre la jolie planète, que nous aimons tous, la joyeuse nature, et on fait passer de sordides intérêts marchands qui lèsent, à divers titres, tous les peuples européens, à commencer par le peuple français. Le voilà en passe de devenir corbeau question fromage.

On a même le sentiment que les résultats sont biaisés, disent certains internautes qui ont participé au dépouillement des résultats. La liste Ecologie ne faisait pas un score localement, hier soir, avant la proclamation officielle. On attend plus de précisions à ce sujet.

Daniel Cohn Bendit est quelqu’un de culotté. On le sait. Il est mis en avant pour faire du spectacle, tout comme en soixante-huit. Côté jardin, les grandes proclamations sympa : l’amour libre ou la Planète. Côté cour, les jeux bizarres avec des petits enfants, la fin de la souveraineté du peuple sur sa propre terre, et peut-être la mise sous grillage-burqua des peuples en crise sur fumet pétrokebab, par le trio Obama-Sarko-Erdogan.

Derrière sa rouquine et renaude personne, toute la Turquie attend son heure, qui n’est pas la nôtre, qui n’est pas une heure européenne mais asiatique. Non au décalage horaire, non au décalage continental !

Préserver l’environnement, c’est préserver notrre architecture, notre civilisation, notre paysage, notre EUROPE.

La liste ECOLOGIE, en imposant l’entrée d’une Turquie contre laquelle les PEUPLES européens ont majoritairement voté par référendum, contre laquelle ils se prononcent quand on les interroge (sondages non ORIENTés) contredit le principe de la PRESERVATION DE L’ENVIRONNEMENT.

L’ironie de tout cela, c’est qu’une ponte de la justice internationale se trouve sur la liste d’une formation politique aux procédés illégitimes ! Voilà qui en dit long sur la confiance que nous devons accorder aux instances judiciaires dites "européennes".

Alors :

ANNULATION des ELECTIONS EUROPEENNES EN FRANCE de ce 7 juin 2009 !
MISE EN PLACE D’UNE CAMPAGNE POLITIQUE VERITABLE avec traitement médiatique égal de tous les candidats, et respect de leur discours !
POURSUITES CONTRE LES COMPLICES du dévoiement de ces élections.

Et secouez-vous, peuples abstentionnistes ! L’autruche a la tête dans le sable, les gros renards cachent les loups, les fromages tombent de l’arbre, le lion est malade de la peste.

Vou ne l’oyez pas, amis, s’étouffer en off de rage ?

Vous n’entendez pas le cri sourd du pays qu’on enchaîne ?!!


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Montagnais Montagnais 10 juin 2009 21:15

    Excellent article, lucide, libre des influences du catéchisme sempiternellement asséné, qui fait tomber les masques sans ménagement. Excellente idée que de convoquer La Fontaine ; ses fables devraient pouvoir servir à nous donner encore d’autres éclairages. Mais La Fontaine ne fait peut-être déjà plus partie du paysage, anéanti, comme le Pays.

    J’y retourne. Quelle bouffée d’air dans l’atmosphère viciée où le vice absolu se pare des dépouilles de toutes les vertus.

    L’histoire est décidément le lieu de l’inattendu : l’histrion qui bramait « élections piège à cons » il y a 40 ans se retrouve élu, au cœur du fromage, fin-prêt avec les autres faux-nez du voisinage à accomplir les forfaits pour lesquels ils sont payés.


    • lisca lisca 10 juin 2009 21:57

      Chic un lecteur !
      Petit article apparu un peu tard en milieu d’après-midi, dernier de la liste.
      C’est qu’il y aurait beaucoup à dire sur ce Cohn-Bendit dont les Allemands ont fini par se débarrasser en nous le renvoyant ping-pong. Ce gros plein d’soupe, je lui souhaite de bien porter son surnom un jour : Dany le Rouge (de honte), Dany le Vert (de gris), Dany le Vert (de rage).
      Un type qui a uriné sur la tombe du soldat inconnu ne devrait pas pouvoir faire de la politique, même pas revenir en France. C’est un outrage politiquement plus grave que des jeux suspects avec des enfants sur lesquels il avait autorité dans un autre pays.
      Son ami Joshka Fischer a quelques ennuis lui aussi en Allemagne. La fille d’Ulrike Meinhof, abandonnée dans sa petite enfance par sa mère, et qui maintenant « déteste tous les soixante-huitards », (dit le Nouvel Obs avec une surprise non dissimulée ) accuse Fischer d’avoir participé aux actions criminelles de la Fraction Armée Rouge. Baader et Meinhof y ont laissé leur peau. Fischer, lui, plastronne, et DCB déconne et cambronne. Aucun politicien en dehors de leur réseau ne pourrait se permettre un tel passé. On lui enverrait une eva joly vite fait, avec la ruine, la prison et les interrogatoires stasi en prime.
      http://www.guardian.co.uk/world/2001/feb/23/worlddispatch.jonhenley
      Mais dans la réalité, c’est la fille abandonnée d’Ulrike Meinhof, comme François Bayrou après tant d’autres ici, qui recueille l’opprobre des médias, en cas de conflit avec ces rouges sang, en fraction ou pas. Les juges sont extrêmement indulgents avec le passé de Fischer et DCB. Rappelez-vous comme ils traitaient les Français ordinaires d’Outreau, jusqu’à en pousser un au suicide.
      Les médias voudraient faire passer « Dany » pour un gros bêta au jardin d’enfants. Je n’oublie pas qu’avec son ami Fischer il hurlait à la mort sur la Yougoslavie avec laquelle nous n’avions aucun contentieux : des bombes, du sang, des bombes... Le Rouge, oui, ça lui va bien.
      Annulation de ces élections où un 12% (si on assume qu’elles sont régulières) de la population en Europe, pas nécessairement européenne, inflige son incompétence à tous les autres en confortant nos lamentables dirigeants dans leurs fauteuils usurpés. Le mal ne fait que grandir. Plus les médiocres s’imposent, plus ils imposent les médiocres.
      En attendant, ce sont les gens eux-mêmes qui se sont annulés dans l’affaire.
      Pas d’électeurs, pas d’UE.
      Barroso, retourne en Espagne ennuyer les toreros, DCB, va là où ton coeur t’appelle, et débarrasse le plancher des vaches, parce que la France, tu as voulu la souiller. Sarkozy, c’est sans espoir. Il s’aggrippera jusqu’à ce que ça cède tout seul.
      Vivement le grand chambardement.


    • Montagnais Montagnais 10 juin 2009 21:59

      Il a écrit çà KB dans son autobio ? Ou c’est de la basse désinformation de minables ?

      « Il m’était arrivé plusieurs fois que certains gosses ouvrent ma braguette et commencent à me chatouiller (...) Je leur demandais : "Pourquoi ne jouez-vous pas ensemble, pourquoi m’avez-vous choisi, moi, et pas d’autres gosses ?" S’ils insistaient, je les caressais quand même » (...) « J’avais besoin d’être inconditionnellement accepté par eux. Je voulais que les gosses aient envie de moi, et je faisais tout pour qu’ils dépendent de moi »


      • lisca lisca 10 juin 2009 22:12

        Oui, il l’a écrit. Il le reconnaît, en disant qu’il n’a jamais été pédophile, c’était du jeu poussé, on le calomnie. Il y a plusieurs vidéos qui circulent sur d’autres phrases similaires. Il affirmait franchement tout cela, il se croyait tout permis.
        Le monde ne manque pas de talents, en France nous avons des jeunes pleins d’allant. Pas besoin de DCB. Mais alors, pas du tout.
        Méfiez-vous des gens de plus de trente ans disaient ses amis. Il est donc temps.
        DCB, prends en de la graine, et cours camarade, les bambins sont derrière toi.
        Ils ont grandi. Bientôt, ils ne pourront plus voir en peinture tous ces gens qui ont bien installé les Madoff sur les ruines de nos beaux pays.
        « I see a red Cohn and I want to paint it black... »
        Goudron, plumes ?
        http://www.youtube.com/watch?v=DP2VyquMAaM&feature=related


        • Montagnais Montagnais 10 juin 2009 22:25

          .. Pisser sur la tombe du Soldat ? Il l’a fait KB ? Ou c’est de la basse désinformation de minables ?

          Il s’agirait alors bien, au sens propre comme au figuré, de Dany le Bouge ( Petit cabinet de décharge).

          Le Bouge, insistons. Les vrais Rouges l’auraient avant longtemps traité au Nagan.

          Nous sommes ainsi coupables de non-assistance à personnes et à Peuples en danger de mort, coupables de non assistance aux mannes de nos ancêtres impunément profanées. Morts deux fois.

          Mais comment sortir nos semblables des dents du Léviathan ?

          Devrons nous en appeler aux puissances divines ? Ou à la grippe porcine (adaptée en la situation).

          EPSGVLC

           


          • lisca lisca 10 juin 2009 22:48

            Il est certain que quelque chose va arriver. Tout simplement les caisses sont vides.
            Voici un lien intéressant, étudiant la validité des élections européennes à la lumière du temps d’exposition exagéré de certains candidats.
            http://antidragon.wordpress.com/
            "Personne n’a noté ce point, Daniel Cohn Bendit fut très présent dans les médias télévisés peu avant le début de la campagne électorale ; Pas un jour sans qu’il ne soit vu sur l’une ou l’autre des chaînes TV.

            Malheureusement, nous ne disposons pas d’une statistique chiffrée sur son temps de présence / jour sur ces médias, et nous ne disposons pas non plus de statistiques reliant le temps de présence TV/jour avec les résultats électoraux, nous en sommes donc réduits aux conjectures.

            Il est néanmoins probable que ce soit la cause du bon résultat du parti écologiste, plutôt qu’une majoration et un effet prédictif des sondages pour ce même parti.

            La majoration à prendre en compte, en l’occurrence, étant plutôt celle du temps d’exposition médiatique, et cela, non pas pendant la compagne électorale, mais quelques temps auparavant -  comme ce fut le cas pour Cohn Bendit – et tout au long de l’année."

            Chevènement vient d’affirmer dans une vidéo que les élections peuvent être considérées comme nulles, étant donné le fort taux d’abstention.


          • Montagnais Montagnais 10 juin 2009 22:48

            Si on lançait une « Class Action » (sans illusion..), pour faire passer KB en justice ? On serait nombreux à casser notre cochon pour l’occasion. Pisser sur une tombe.. Y’a jamais prescription.

            Une façon d’essayer d’affranchir l’opinion..

            Mais au fait, y’a-t-il des défenseurs de l’intéressé ?


            • lisca lisca 10 juin 2009 23:56

              Il y a déjà le véritable parti écologiste avec un vrai programme intelligent de Waechter et de Lalanne qui a lancé un appel.
              http://www.leparisien.fr/elections-europeennes-2009/francis-lalanne-cohn-bendit-allie-de-sarkozy-02-06-2009-534133.php
              JMLP a signalé l’irrégularité de cette élection où le temps de parole n’a pas été respecté.
              Lire aussi : http://www.transfert.net/La-fille-a-Baader-accuse-Joschka*cohn-bendit
              "Bettina Röhl (la fille d’Ulrike Meinhof) remet (au journal Libération) une grande enveloppe. A l’intérieur, elle a pris soin de placer non seulement le texte où Cohn-Bendit relate son expérience au jardin d’enfants de l’université de Francfort, mais aussi une photocopie couleur de la couverture du magazine Das da où l’article est paru, en août 1976. S’y étale une fille demi-nue, un sein, etc. (du porno). Dirigée par le propre père de Bettina Röhl, l’ancien mari d’Ulrike Meinhof, la revue mêlait pornographie et textes gauchistes.

              Bettina Röhl a accompagné le tout d’un texte de sa plume, titré « Danni (sic), le grand tacticien », où elle accuse Cohn-Bendit d’avoir rédigé cet article juste après la manifestation qui suivit la mort de sa mère, le 10 mai 1976, à Francfort. « Parce qu’un peu de massage d’âme en public était considéré comme une diversion nécessaire à cause de la tache honteuse que représentait la manifestation Meinhof », où un policier avait été grièvement brûlé. Par cet écrit, Cohn-Bendit aurait voulu « faire doucement et pieusement oublier la violence de la démonstration Meinhof », poursuit Bettina Röhl. Ceci au milieu d’une bordée d’insultes sur « Danni, qui lui-même n’est guère plus grand qu’une grande fille de 5 ans », ou encore « Cohn-Bendit, le ministre de la propagande du milieu », « l’attiseur de violences qui, lui-même, se tenait à l’abri du front ».


            • Montagnais Montagnais 11 juin 2009 00:08

              Effectivement bonne analyse de Lalanne à propos de DKB :

              Quote :

              ..il annonce qu’il va rentrer à la maison, en Allemagne, payé par le contribuable français. Il a été piloté par l’Elysée pour affaiblir la vraie opposition, la vraie liste écologie que nous représentons. Sarkozy fait exactement avec Besancenot et Cohn-Bendit, ce que Mitterrand faisait avec Le Pen et Tapie. En « bakchichant » certains dirigeants, il espère s’assurer une réserve de voix, à gauche, dans la perspective du second tour de 2012. Ce n’est pas un hasard si toute la gauche caviar se presse dans les salons de l’Elysée. Il faut que la société civile revienne aux affaires. C’est aussi le sens de notre campagne.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès