Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Révoltes populaires en Slovénie le 21 décembre

Révoltes populaires en Slovénie le 21 décembre

Les révoltes de novembre sont à la base d'un mouvement populaire qui s'organise durablement. Les protestations spontanées mais nébuleuses des ces dernières semaines (on sait ce que l'on rejette mais on ne sait pas ce que l'on veut) ont égrainé dans une dizaine de villes slovènes ainsi que dans le centre-ville de la capitale Ljubljana, où se sont réunis 5000 manifestants selon la police. Les contours de leurs revendications sont de plus en plus clairs et s'accompagent de revendications de plus en plus concrètes. Aujourd'hui on pouvait lire les revendications suivantes sur Facebook.

JPEG - 45.3 ko
Une foule slovène
Récupéré sur le site d’information http://www.siol.net/novice/svet/2012/12/odzivi_tujih_medijev_na_proteste.aspx

Des iniciateurs des protestations slovènes on publié pour la première fois leurs exigences sur un mur internet de Facebook :

  1. Nous exigeons des élites politiques qu'elles quittent le pouvoir. Que ce soit au parlement, au gouvernement, dans la coalition ou dans l'opposition.
  2. Nous exigeons de tout ceux qui sont sortis de la coalition avec le peuple qu'ils quittent aussi leurs postes.
  3. Nous exigeons l'introduction d'un instrument de défiance populaire, car selon la constitution slovène c'est le peuple qui détient le pouvoir.
  4. Nous exigeons une réforme radicale du système judiciaire car nous voulons un État de droit.
  5. Nous exigeons des procédures juridiques rapides et efficaces contre tous ceux qui ont acquis leurs propriétés d'une manière douteuse.
  6. Nous exigeons le retrait des richesses d'origine inconnue. L'élite politique et éconnomique qui a administré l'argent public doit prouver la source de ses avoirs. La Slovénie et ses richesse ne sont pas la propriété de nouveaux ultrariches (tajkun) mais de l'ensemble des citoyens.
  7. Nous exigeons que les banquiers prennent la responsabilité de leurs actes car nous - les citoyens - ne payerons plus les erreurs causées par l'avidité de certains autres.
  8. Nous exigeons la mise en place d'une commission constitutionnelle incluant des citoyens chargée d'apporter les changements nécessaires dans la constitution slovène.
  9. Nous exigeons une influence accrue du peuple sur la constitution du parlement slovène.
  10. Nous voulons un renouveau de la Slovénie dont les fondements seront la morale, la justice sociale, ainsi que la souveraineté populaire ; et nous nous opposons sévèrement à toute division artificielle du peuple (s'appuyant par exemple sur une idéologie en relation avec l'histoire).

Je pense que ces exigences sont suffisament réalistes et proches des faits observés il y a quelques mois en Islande, et en les circonstances actuelles je ne vois pas d'autre changement assez radical qui fût réalisable. Dans le même ordre d'idée, il me semble que la cause de la misère dans laquelle nous vivons déjà et qui nous précipite à la catastrophe, n'est pas à chercher dans les individus criminels de l'élite, mais dans le système capitaliste néolibéral, complètement débridé depuis la chute du mur de Berlin et qui montre maintenant son vrai visage. Il s'agit du vol rapace d'une élite peu nombreuse envers la majorité du peuple au moyen d'une corruption systématiquement construite. La corruption fait partie du capitalisme néolibéral, sans elle il ne peut exprimer ses tendences rapaces. Une prise de conscience est nécessaire : la solution ne consiste pas chasser des personnes concrètes de la position politique mais en un changement du système qui pousse pour l'instant tout détenteur de autorité dans les bras de la corruption dès qu'il pénètre les arcanes du pouvoir. Tout détenteur de pouvoir, que ce soit de la sphère économique ou économique, et qui ne veut pas accepter les méthodes corruptrices de la gouvernance, celui-là perdra bientôt sa position.

Il est nécessaire de créer un nouveau monde sur la base des nouveaux meneurs mondiaux et de leurs priorités : la révolution informatique porte des hommes pourvus de grandes connaissances informatiques, ils maîtrisent réellement les machines sans lesquelles le temps présent ne peut plus fonctionner. Les informaticiens (entre autre les réseaux sociaux) doivent prendre conscience de leur pouvoir politique et éloigner de nous le système actuel organisé sur la base d'une pseudo démocratie capitaliste et néolibérale (celle qui au moyen de la corruption et de l'argent trompe les masses). Ils doivent imaginer de nouvelles règles de fonctionnement dans lesquelles l'argent (la possession) n'aura plus le rôle central, mais le savoir. Peut-être cela sonne-t-il utopiste, mais je vous garantis que ce temps n'est pas si éloigné.

Zlatko Tišljar

Traduit à la louche par votre serviteur à partir d'un blog de l'auteur

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.52/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • olfe olfe 24 décembre 2012 11:00

    C’est une preuve de plus que l’hydre bancaire et de la finance folle dérégularisée touche les moindres parcelles de la planète.
    La pression populaire monte et va bientôt se libérer.
    Les peuples demandent tous la même chose : la liberté, l’équité, le départ des oligarchies...


    • Ouallonsnous ? 24 décembre 2012 20:02

      Attention à la récupération par l’oligarchie pétro militaro finançiére anglo-USraélienne !

      Aprés le proche orient et le maghreb, ce serait la cerise sur « la Crise » dont ils sont les promoteurs, qu’ils déstabilisent comme ils le font en Syrie, la partie occidentale de l’Eurasie que représente l’Europe !


    • Ouallonsnous ? 26 décembre 2012 08:40

      Soyons d’autant plus vigilant que « le petit » qu’ils font fait dans le dos des européens en annéantissant et démenbrant la Yougoslavie pour créer la chimère d’état que constitue le kOSOVO, chimére mais pour eux, puisqu’ils y ont installé une de leur base militaire les plus importantes pour contrôler le sud de l’europe et ses débouchés méditerrannéens, n’est pas leur dernière nuisance en date !


    • Ouallonsnous ? 26 décembre 2012 08:43

      Errata : « ...chimére mais pour eux, » ; lire « chimére mais pas pour eux, »


    • Dupont Georges Dupont Georges 24 décembre 2012 12:09

      Ca ne ferai pas de mal de défendre toutes ces exigences en France.


      • Yvance77 24 décembre 2012 13:30

        Oh putain que c’est bon... cela fait un bien fou de lire ce genre de billet. des consciences se réveillent enfin !

        Un cierge ce soir pour ces vaillants slovènes !


        • tingo 24 décembre 2012 15:28

          Chouette, ça ressemble pas mal aux demandes du Movimento 5 Stelle (entre autres) en Italie, que le régime et ses magouilleurs et politicards, terrorisés qu’ils le sont par son avance dans l’opinion publique, essayent de discréditer à tout prix, en plus de lui mettre toutes les arnaques légalistes possibles dans les roues. Pourvu que ces bons Slovènes ne ratent pas l’occasion de transfrontaliser leur lutte !


          • lionel 24 décembre 2012 22:07

            Bonsoir,


            Pourquoi « transfrontaliser » leur lutte ? Ils l’écrivent eux même, ils sont un peuple souverain. La « révolution » morale commence à la maison. Dans nos esprits, dans nos actes, nos paroles, avec nos proches, nos amis, nos voisins, nos concitoyens...

            Si leur démarche, leurs revendications nous touchent, à nous de nous mettre en marche. Cela ne pourra que les réjouir comme ils nous réjouissent. 
            Bonne soirée

          • tingo 25 décembre 2012 12:22

            « Transfrontaliser » dans le sens de prendre conscience du fait que la lutte est la même au-delà des frontières et gérer les conséquences de cette prise de conscience, comme le font, par exemple, ceux du NoTav venus manifester à Lyon et s’inspirer mutuellement avec les activistes français, certains venus des Landes ainsi que l’a rapporté le bon Olivier Cabanel sur ce site même (bon, enfin, venus *essayer* de manifester malgré le régime et de sa flicaille). Malheureusement, il y a des tas de choses qui s’opposent à cette prise de conscience, à commencer par l’acharnement que mettent les médias et les politicards des régimes en place à taire tant l’existence des faits proprement dits que d’une quelconque communauté d’intérêts de part et d’autre des lignes frontalières, jusqu’à la paresse linguistique et culturelle d’un peu tout le monde, en passant par les nationalismes bornés et les sectarismes rétrogrades.

            Pourtant, ceux qui gèrent le monde – plus que jamais au détriment des populations – l’ont compris depuis belle lurette ; de fait, pour eux, les frontières n’existent pratiquement plus (à moins que l’un d’eux ne sorte du rang et ne refuse de jouer le jeu, auquel cas on l’empêche à coups de prétendues sanctions de se promener ou de promener son fric comme il en a envie, à moins bien entendu qu’on ne lui tape une guéguerre sur la gueule). Pour eux, les nationalismes sont des phénomènes du passé qu’ils s’échineront à niveler tant qu’ils en auront la possibilité, tout à fait de la même manière que les élites des capitales nationales s’étaient évertuées au cours des deux derniers siècles à faire disparaître les régionalismes et tribalismes qui existaient sur les terres dont elles s’étaient assurées la domination.

            Se concentrer sur sa petite nation, que soit la France, la Belgique, Andorre, Malte ou la Suisse, ça revient d’une part à entériner les systèmes culturels répressifs déjà en place et, de l’autre, à gaspiller des énergies, aussi rares que précieuses, qui devraient plutôt être consacrées à cultiver et protéger la richesse des cultures de l’humanité (sans oublier la nature) en butte à l’acharnement des seuls pouvoirs transnationaux qui existent à ce jour.

            S’il fallait donner des exemples, je finirais par écrire un livre. Mais je pense qui suit un tant soit peu l’actualité saura les trouver sans difficulté. Pour me contenter de la lutte des NoTav à peine mentionnée, combien sommes-nous à nous imaginer que celle-ci est indissociable de l’opposition à l’extension pharamineuse de l’OTAN à l’échelle de la planète ? Pourtant, certaines gens bien informées pensent qu’au-delà des gros sous ne demandant qu’à sonner dans les tirelires des entreprises de cimentification, il existe un plan à long terme en vue de l’établissement d’un réseau de transport terrestre rapide (d’équipement et d’armements, ça va de soi) s’étendant de Lisbonne à Kiev.

            Sous cet angle, se battre chacun pour son clocher national, c’est tout ce qu’il y a de plus contre-productif.

            P.S. Demandons-nous donc pourquoi cet article sur France24 n’existe qu’en anglais, pas en français : http://www.france24.com/en/20121211-2012-12-11-2050-wb-en-webnews


          • lionel 26 décembre 2012 08:13

            Bonjour Tingo,


            « Se concentrer sur sa petite nation, que soit la France, la Belgique, Andorre, Malte ou la Suisse, ça revient d’une part à entériner les systèmes culturels répressifs déjà en place.

            Qu’est ce que c’est qu’un système culturel repressif ? Le système le plus repressif actuel est l’UE. C’est cet entité tyrannique qui impose nos mode de vie, les règles qui fixent nos culture, jusque dans le fromage. L’UE intervient de toutes façon, dans tous les domaines dans nos façon de vivre et de travailler. C’est l’UE qui donne la primauté aux multinationales de l’agro-empoisonnement, de l’industrie du poison sur ordonnance etc... Les région, c’était la culture des peuple, pas leur répression. Celle-ci est venue par l’industrialisation financée par la haute finance principalement Britannique (transfrontière les élites). Il aura fallu deux guerre abominable pour créer des chocs psychologique, économique etc.. suffisant pour que les peuples acceptent de devenir des consommateurs coupés de toutes cultures et traditions qui les reliaient à leurs environnement, à leurs activités professionnelles, au cosmos. Et oui, les danses anciennes ne consistaient pas seulement à se trémousser... Elles avaient un sens. 

            On ne peut pas agir avec des Slovènes, des Portugais, des Grecs si l’on ne peut pas agir avec nos voisins (c’est la raison pour laquelle, cet empire, comme ceux qui l’on précédés, a brisé l’homogénéité de notre population avec des immigrés qui sont tout autant victimes. Vous cherchez autour de vous des âmes prêtes au sacrifice de leur vie pour la liberté, mais vous trouvez des gens déprimés, des immigrés dont le coeur, les projets économiques sont ailleurs et qui se moquent bien de nos luttes qu’eux savent locales.

            Quand à la paresse pour les langues ? Oui les Français parlent de plus en plus mal, manquent de champ lexical. Ainsi beaucoup de peuvent nommer les termes de leur aliénation, leurs sentiments et émotions, comprendre les »avancées« scientifiques (je ne parle pas de la technologie). Je suppose qu’il en va de même dans le reste des pays d’Europe puisqu’il en est ainsi au coeur de l’empire (je parle couramment la langue impériale).

            Les différentes cultures des peuples, ce n’était pas les frontières juridiques crées par les psychopathes occidentaux, c’était une adaptation à un environnement, des traces de cultures locales lointaines etc...

            Bref, je n’ai rien contre les Italiens, les Allemands, mais je suis Français et être cela c’est être humain à mon échelle car un étranger me verra toujours comme un Français, il varra se qui me distingue à tout niveau. Si ce qui me distingue, c’est une farouche envie de liberté, de santé physique et psychologique (pas d’une fausse contre culture nihiliste), alors les autres en Europe et ailleurs diront : »Les Français donnent l’exemple, soulevons nous, nous les Grecs, les Marocains, les Tunisiens, les Serbes et nous aussi chassons les tueurs de peuple, de culture et de Nature."

            Sortie de l’UE, de l’Euro, de l’OTAN.

            Les élites (sic) profitent du rêve d’un monde idéale sans frontière pour faire avancer leur projet de destruction des différences culturelles et s’ils rêvent de ne plus avoir de frontières c’est qu’il auraient le controle de tous les peuples contrains de nier même les différences biologiques et culturelles entre les sexes ainsi que les ressources naturelles de la planète.

            Bonne journée.



             et, de l’autre, à gaspiller des énergies, aussi rares que précieuses, qui devraient plutôt être consacrées à cultiver et protéger la richesse des cultures de l’humanité (sans oublier la nature) en butte à l’acharnement des seuls pouvoirs transnationaux qui existent à ce jour.

          • lionel 26 décembre 2012 08:17

            Pardon pour la mise en forme de mon intervention mais les enfants se sont réveillés et m’ont perturbé... Euh, ramené à la réalité tri-dimensionnelle.




          • Ariane Walter Ariane Walter 24 décembre 2012 16:25

            Merci pour cet article. on peut copîer leurs propositions pour nous. elles sont parfaites.


            • Montagnais Montagnais 24 décembre 2012 16:36

              Bien .. ! Tout ça va dans le bon sens.


              Mais n’oubliez pas l’essentiel : la désertion de la société capitaliste de sur-consummation, et la décroissance (s’il est encore temps pour sauver qqchose, ce que dit http://www.dni.gov/ est pas rose..).

              Buy Nothing Xmas / Adbusters

              Joyeux Hiver.

              • filo... 24 décembre 2012 17:24

                La république la plus riche et la plus développée de la Fédération yougoslave est devenu le pays le plus pauvre de l’UE.

                Cela a été prévu et dit aux slovènes au moment qu’ils l’ont quittés et du coup ont fait éclater la Yougoslavie.

                Ils ont succombé aux promesses des occidentaux avec Allemagne en leur tête.

                Erreur stratégique évidente car ensemble dans une Yougoslavie unie ils auraient mieux résister à la crise actuelle.

                Mais pourquoi pas songer à la 3ème Yougoslavieet même si cela déplaira aux « bien pensants occidentaux » !!


                • simir simir 24 décembre 2012 19:48

                  Le point 7 est emprunt d’une certaine naïveté : « Nous exigeons que les banquiers prennent la responsabilité de leurs actes »C’est un peu comme demander à un requin de devenir végétarien.
                  C’est la propriété collective des banques qu’il faut.
                  Un peu plus de 20 ans de bonheur capitalisme et ils n’ont encore pas compris !
                  Désespérant !


                  • Romain Desbois 24 décembre 2012 20:32

                    Simir

                    Il ya un autre moyen , c’est de changer de banque. La NEF, la NEF , la NEF !!!


                  • Zobi Zobi 24 décembre 2012 21:06

                    Méfiez-vous des révolutions facebook, clés en main.
                    « We used to be the people of the Book (la Bible), now became the people of the Facebook »
                    http://youtu.be/FjQdB0C6ypo


                    • osoleil osoleil 24 décembre 2012 21:59

                      Installez vous confortablement seul ou mieux avec des proches et regardez ce document qui nous concernent tous.

                      Bonne suite

                      http://www.youtube.com/watch?v=zaudqlbYBxk&feature=share&list=LLOwrH7C3hvhHVNyX7xbaX6Q


                      • lionel 24 décembre 2012 22:10

                        @L’auteur, 

                        Merci beaucoup pour cet article. Merci pour cette information. Plein de bénédictions pour nos amis Slovène engagés dans cette lutte légitime.

                        • Deneb Deneb 25 décembre 2012 10:17

                          Manif organisée par l’ancienne garde communiste, des gens qui ont perdu le pouvoir avec l’independance il y a 20 ans, qui surfent sur l’angoisse du peuple face à la crise. Il y a eu des slogans du style "Avec l’armée du Christ vers le communisme ! , on aura tout vu. Les privilegiés de l’ancien regime yougoslave, les ex-apparatchiks privés de pouvoir contre-attaquent en s’alliant avec des intégristes cathos, on aura tout vu. Originaire de Slovénie, où j’ai de nombreux amis, aucun d’eux n’a pris part à cette manif ridicule qui a réuni au plus fort quelques milliers de personnes chantant les chansons à la gloire du communisme.


                          • Alfila 25 décembre 2012 19:15

                            S’ils veulent retoucher à la constitution pour qu’elle soit démocratique, il faut que l’Assemblée Constituante soit tirée au sort ! Sans quoi, c’est toujours la même arnaque.

                            Les élus sont différents (plus riches, plus connus, soutenus par des puissances permettant de les faire élire, comme les partis et les média) des gens constituant le peuple. Lire Bernard Manin, « principes du gouvernement représentatif ».

                            Donc si ce sont des élus qui écrivent la constitution, à coup sûr cette constitution les protègera, eux et leur semblable (= l’oligarchie) au lieu de protéger le peuple.

                            Le seul moyen d’être sûr que la constituante protège le peuple contre les abus de pouvoir, c’est que le peuple écrive lui-même cette constitution. Et le seul moyen d’avoir des rédacteurs représentant VRAIMENT le peuple, c’est de les tirer au sort parmi celui-ci.


                            • Romain Desbois 25 décembre 2012 20:28

                              je ne vois pas en quoi un triage au sort serait plus démocratique que le choix des citoyens.


                            • Alfila 26 décembre 2012 10:13

                              Déjà parce que les citoyens ne choisissent pas les candidats. Si tu as le choix entre Pierre et Paul alors que tu aurais voulu voter pour Marie, ça te fait une belle jambe de pouvoir voter.

                              Ensuite parce que tu n’as aucun pouvoir sur les élus. Une fois élus, ils font ce qu’ils veulent. Y compris le contraire de ce pour quoi tu les as élu.

                              Tout le monde n’a pas la même chance d’être élu. Regarde le profil des députés : blanc, vieux, riche, etc.

                              Objectivement, sont élus ceux qui passent le plus à la télé.

                              Au contraire, si on tire au sort, on est sûr que le peuple est représenté dans toutes ses nuances. Tout le monde a strictement la même chance d’être choisi. Et c’est donc des éléments du peuple lui-même qui rédigera la constitution et non pas la « noblesse » d’aujourd’hui.

                              Ca vaut vraiment le coup de se renseigner sur le tirage au sort !
                              Je te recommande ce tout petit site : le-message.org
                              Sur internet, Jacques Testart et Etienne Chouard défendent ce point de vue (entre autres).


                            • dom y loulou dom y loulou 26 décembre 2012 13:25

                              oh oui oh oui, comme ça avec le tirage au sort de madame duschmoll spécialiste des tartes aux pommes et des balayages d’entrée et de monsieur ambroise qui se noie dans sa bière et du surfer pro qui voulait partir sur les vagues du pacifique on aurait LE REGNE DES TROIS SINGES 


                              oh oui quelle grande évolution alors, que dis-je une vraie révolte à Sion 

                              et les mains totalement libres aux manipulateurs de derrière les scènes du théâtre

                              une dictature volonatire de l’élection du plus téléformaté pendant que vous y êtes !!


                              yen a même qui disent que ce sont les symboles de la sagesse les trois singes.... savent pas pourquoi ce sont trois singes donc... 

                              bourrage de crâne et inversion des plus simples logiques, ya plus que ça

                              vive le règne des faux dieux qui ragent d’avoir du poil aux mollets et de ne pas marcher sur l’eau 

                              pfff

                              SORTEZ DES PARTIS, ces enclos à infantilisme politique

                               et reformez les corporations de métier qui élisaient leurs représentants, non des décideurs, mais des porte parole, ainsi se formait le parlement

                              ainsi était la démocratie avant qu’elle ne soit corrompue par les banksters anglo saxons qui nous inventèrent leurs partis tous suivant leur agenda common wealthique et leurs rituels de massacres en cravates et les messes par écrans interposés

                              il y avait une possibilité de transcender le système, la démocratie directe

                              et

                              les faux prophètes ont tué notre avenir en voulant absolument montrer leur gueule

                              et les violents nous amènent tout droit à la loi martiale qu’attend le système avec impatience, en retard seraient-ils sur leur agenda nous dit monsieur Brezinski pourtant, bras droit de daddy Rockefeller, celui qui agite la marionette Obamaesque devant les caméras « grand public »

                              bienvenue en tyrannie Habsbourg

                              dansez donc et chantez les louanges du sauveur télévisé...

                              ou

                              reformez les corporations de métiers pour sortir cette caste auto-proclamée de COLONS politicards BAILLIFS et VALETS de wall street et de la city of London verreuse de nos parlements


                            • olfe olfe 26 décembre 2012 15:33

                              @ romain desbois :

                              Un tirage au sort est plus démocratique parce statistiquement, l’assemblée désignée représente toutes les catégories de la population dans les mêmes proportion.
                              Ce ne sont donc pas les élites, qu’elles se présentent comme étant de droite ou de gauche (ce qui ne veut plus dire grand’chose aujourd’hui puisqu’elles suivent la même politique), qui s’imposent comme représentantes du peuple.
                              Je ne veux plus être obligé de choisir parmi les quelques candidats qu’on me présente mais dont aucun n’est capable de représenter véritablement le peuple et qui, dès qu’ils sont élus, s’empressent d’oublier toutes leurs belles promesses.
                              La démocratie, c’est le pouvoir du peuple pour le peuple, pas le pouvoir d’une élite sur le peuple.
                              Voir aussi :
                              http://etienne.chouard.free.fr/Europe/


                            • Jean d'Hôtaux Jean d’Hôtaux 25 décembre 2012 23:23


                              On lit notamment dans ce billet :

                              « La corruption fait partie du capitalisme néolibéral, ... »

                              Ah bon ? Je ne savais pas que la corruption ne se limitait qu’au « capitalisme néolibéral » ...

                              Les faits de corruptions transcendent les frontières et les orientations politiques et il me semble que les systèmes totalitaires n’ont rien à envier au « capitalisme néolibéral ». Il suffit pour s’en convaincre de consulter le rapport de « Transparency international ». On verra que les pays les plus corrompus ne sont pas les plus « néolibéraux » !

                              Exemple : Sur les 174 pays classés, les 12 pays les mieux classés dans le rapport, ont tous une économie libérale et tous sont des démocraties.
                              La Somalie, la Corée du Nord et l’Afghanistan occupent les trois derniers rangs !

                              La Slovénie dont il est question dans ce billet occupe le 37ème rang à égalité avec Taïwan.

                              Quant à la France, elle occupe le 22ème rang, la Belgique le 16ème, le Luxembourg le 12ème , le Canada le 9ème et la Suisse le 6ème rang, pour ne parler que de pays francophones européens et américains.


                              • Io Camille Kaze Io Camille Kaze 31 mai 2014 17:50

                                Vu et lu ! J’en suis d’autant plus désolée que j’avais posté les exigences citées dans votre article, sur FB ! Pourquoi ai-je confondu Slovénie et Slovaquie ? ^^

                                Merci de votre indulgence...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès