Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Roms : la France au ban de l’Europe

Roms : la France au ban de l’Europe

Où va la France ? La question taraude les esprits de nombreux européens inquiets et perplexes devant les errements d’un pays fondateur de l’UE. Contrairement à la Commission qui mardi s’est déclarée satisfaite des garanties apportées par la France, le Parlement européen a adopté ce jeudi 9 septembre, une résolution demandant à la France et aux autres Etats de l’UE de “suspendre immédiatement” les expulsions de Roms. “Le gouvernement français est coupable d’avoir enfreint la loi de son propre pays, d’avoir ruiné l’histoire prestigieuse de la France comme championne de la liberté et d’avoir fabriqué des boucs émissaires dans une conjoncture de crise” estime pour sa part avec beaucoup de sévérité El Pais.

La résolution adoptée à Strasbourg épingle la récente réunion sur l’immigration et la libre circulation organisée à Paris à l’initiative du gouvernement français sur des sujets qu’elle estime “de la compétence de l’UE“. Elle formalise surtout les réelles préoccupations des parlementaires européens à l’égard d’un populisme qui gagne le continent et s’étend désormais à la patrie de Jean Monnet et des droits de l’homme.

Le texte est sans ambiguïté lorsqu’il précise que le Parlement “s’inquiète vivement de la rhétorique provocatrice et ouvertement discriminatoire qui a marqué le discours politique au cours des opérations de renvoi des Roms dans leur pays“.

La crainte des eurodéputés est que celui-ci “donne de la crédibilité à des propos racistes et aux agissements de groupes d’extrême droite”.

Le texte considère que l’attitude française contrevient aux droits fondamentaux qui constituent le socle de l’UE. ”Le droit de tous les citoyens de l’Union et des membres de leurs familles de circuler et de séjourner librement dans toute l’Union constitue un pilier de la citoyenneté de l’Union telle qu’elle est définie par les traités”, est-il notamment écrit.

L’exaspération des eurodéputés se manifeste dans la droite ligne d’un article au vitriol d’El Pais qui étrille très vivement José Manuel Barroso pour la mollesse de sa réprimande de l’attitude de la France vis-à-vis des Roms.

“Il est affligeant que Paris marque l’occasion en violant les droits de la minorité rom. Mais il l’est encore plus que la Commission, gardienne légale des traités, réduise l’obligation de les respecter à une simple rhétorique. L’admonestation adressée hier à la France par le Parlement européen, approuvée par tous à l’exception du PP et d’une centaine de députés, ne contrebalance pas l’indifférence générale des institutions et des responsables de l’UE devant une situation lamentable” estime El País.

Mais la leçon espagnole ne s’arrête pas là. “En plus d’enfreindre la Constitution française, l’expulsion des Roms ordonnée par Nicolas Sarkozy (8 000 ont été renvoyés depuis le début de l’année) viole une demi-douzaine d’articles de la nouvelle Charte européenne des droits fondamentaux. Notamment le 19e, qui interdit les “expulsions collectives”, le 22e, qui oblige à respecter la “diversité culturelle”, et le 45e, qui défend le “droit de circuler et de séjourner librement sur le territoire des Etats membres”. Cette Charte n’est pas seulement contraignante pour les institutions communautaires, mais aussi pour “les Etats membres lorsqu’ils mettent en œuvre le droit de l’Union“.

Le parlement européen aura donc suivi l”argumentation développée par le quotidien ibérique notamment lorsque celui-ci demandait à l’UE d’agir. “La libre circulation des Roms n’est pas un privilège susceptible d’être accordé ou refusé selon le caprice d’un chef d’Etat, mais relève du pur droit commun. L’exécutif communautaire est donc contraint d’ouvrir une enquête sur l’action de la France et de prendre les mesures qui s’imposeront.


Moyenne des avis sur cet article :  3.25/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

5 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 10 septembre 2010 15:09

    ben , un allemand vient de nous féliciter et de me dire que tous les pays européens devraient faire pareil ! et en rajoutant , y’a plein de Zigeuner chez vous ????? Plus qu’en Italie !

    comme quoi le peuple pense vraiment pas comme les prétendues « élites » !


    • asterix asterix 10 septembre 2010 15:38

      Sarko se fout complètement de la Charte européenne des droits fondamentaux, il sait bien qu’il ne risque rien à l’enfreindre. Notre très chère Région flamande, un des deux lambeaux de la Belgique, collectionne les infractions du même genre sous forme d’édits régionaux dans les communes dites sensibles à la tâche d’huile. Caché derrière ses binocles, le Président de l’Union, qui est flamand aussi, ne donne nullement l’air de s’en émouvoir.
      Idem pour la protection des minorités et la libre circulation des personnes, comment pourrait-il en être autrement ?
      Chez vous, on oblige les Roms à dégager. Chez nous, chez eux en Flandre ! on est en droit d’interdire à qui ne prouve pas un lien communautaire fort avec la langue de la Région de s’installer. Parfois même entre la signature de la convention d’achat et passage chez le Notaire pour l’opposer aux tiers.
      « Si tu ne parles pas savoyard, t’es pas chez toi en Savoie. On a la loi pour nous. Barre-toi, conard. »
      Ils appellent cela le « wooncode » Tout européen y est un rom en puissance.
      Vive l’Union. Forza Patria !


      • tonton17 10 septembre 2010 22:49

        Il faut absolument que M. Barroso crée un compte bancaire entièrement dédié aux Roms ! Ce compte serait approvisionné par tous les gens généreux et au grand coeur comme les députés européens, les Espagnols de El Pais, les 42% de français qui sont contre l’expulsion des Roms ...etc . Il suffirait que ces millions de gens bien versent chaque mois 500 ou 1000 Euro sur ce compte, et ceci à vie, ..ça ferait des sommes colossales !

        Il ne faut pas oublier les Pakistanais, les Bengalis ..etc.. et le milliards de personnes qui ne mangent pas à leur faim ...on peut d’ailleurs les accueillir tous en France !

        Tout ça serait sérieux ! 


        • Gérard Luçon Gerard Lucon 11 septembre 2010 07:26

          eh oui, la « bienpensance » est au coeur de l’UE,
          mais faudrait quand même pas trop confondre,

          effectivement la lire circulation des citoyens existe, elle est valable pour tout « européen », mais elle n’induit pas que ce citoyen européen « lambda » ait le droit de squatter des terrains privés, de pratiquer des activités illégales (de faire mendier des enfants par exemple, y-aurait pas une charte internationale sur ce sujet ?), de voler à la tire (là se sont des adolescents qui se sont spécialisés),...etc...

          Alors invoquer l’interdiction des expulsions collectives, effectivement ce n’est pas légal,

          mais dépasser 3 mois à l’étranger sans document justifiant le séjour et en occupant illégalement une propriété privée c’est pas légal non plus 


          • non666 non666 11 septembre 2010 12:07


            La France ne se resume pas qu’a « la Patrie des droits de l’Homme » ou un une simple zone d’une Europe entierement vassalisée

            C’est aussi la terre des gaulois.
            C’est aussi un espace de culture greco-romaine
            C’est aussi la fille ainée de l’Eglise, la grande protectrice des nations catholiques contre les puissances protestantes ou orthodoxe

            C’ETAIT aussi la seule et la dernière puissance a avoir encore une armée et une diplomatie independante des interets anglo-saxons et une influence mondiale
            Mais ça , c’etait avant Sarkozy/Kouchner/Lelouche/Morin/Lagarde
            Le lobby pro-israelien, la trilatérale et le groupe de Bilderberg croient betement que tout ce qu’ils ont imposé en france est sans retour arriere possible....

            Dans un an, ils se terreront et raseront les murs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès