Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Roundup : la commission européenne continue à soutenir Monsanto

Roundup : la commission européenne continue à soutenir Monsanto

Dans l’interminable feuilleton de l’autorisation des créations de Monsanto, sans surprise, la Commission a proposé de prolonger l’autorisation de la molécule du Roundup pour 18 mois. Une durée réduite pour tenter d’obtenir le soutien des Etats membres. Pas gagné, heureusement.

 
La dernière carte de la Commission ?
 
Il faut lire l’article du Monde, très détaillé, qui donne un bel historique des derniers mois. On y apprend que la production de glyphosate (le principe actif du Roundup), est passé de 600 000 à 720 000 tonnes de 2008 à 2012. En 2011, une revue étasunienne avait dit en « avoir détecté dans les trois quarts des échantillons d’eau de pluie et d’air analysés dans une région de grandes cultures  ». En mars, la Commission voulait une réautorisation de quinze ans, mais il n’y avait pas majorité pour la soutenir. Elle a donc baissé petit à petit la durée de réautorisation, jusqu’à 18 mois aujourd’hui, pour essayer de trouver une majorité lundi 6 juin, ce qui ne semble pourtant pas encore évident, d’autant plus que la France, par la voix de Ségolène Royal, a déjà indiqué qu’elle ne soutiendrait pas une telle décision.
 
Il faut dire que le Centre International de Recherche sur le Cancer de l’OMS a classé le produit comme un « cancérogène probable » début 2015, chose que l’Autorité Européenne de Sécurité des Aliments a refusé. Coup de théâtre en mai avec la publication d’un groupe d’experts de l’OMS, des Nations Unies et de la FAO affirmant que le glyphosate ne présentait pas de risque. Sauf que depuis, certains ont identifié que le groupe responsable de cette étude était présidé et co-présidé par deux consultants d’un lobby payé par les sociétés qui vendent du glyphosate. Et comment faire confiance à ces institutions européennes que même le Monde critique pour son coupable laisser-faire à l’égard des perturbateurs endocriniens, dénoncé par les Etats ou même la Cour de Justice. L’UE défend les intérêts des industriels.
 

Espérons qu’une majorité d’Etats s’opposera à la poursuite de la commercialisation du glyphosate, comme cela semble le cas, poussant la Commission à constamment revoir ses plans. Malheureusement, dans ce genre de dossier elle a aussi montré une capacité détestable à aider Monsanto.

 

Moyenne des avis sur cet article :  4.4/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Pyrathome Pyrathome 4 juin 12:03
    la commission européenne continue à soutenir Monsanto.....

    .

    Ou le contraire.......... à grands coups de valises pleines de biffetons en direct des cocotiers offshores pour arroser généreusement les instances européennes....


    • sirocco sirocco 4 juin 12:19

      C’est vrai que plus corrompus, plus pourris que les commissaires européens, y’a pas.


      • seb71 4 juin 12:52

        Comme d habitude avec de l argent les lobbys font faner les Initiatives de bon sens.


        • Gillesdd Gillesdd 4 juin 14:15

          Il y a un moyen de contourner l’Europe et Monsanto, ne plus acheter leurs saloperies.


          • JMichel (---.---.162.179) 4 juin 21:10

            @Gillesdd
            Ou alors s’attaquer a la racine et leurs couper les pieds ou la tete, alouette.


          • sirocco sirocco 4 juin 22:56

            @Gillesdd

            Le problème c’est que les principaux utilisateurs d’OGM et de Roundup, ce sont les agriculteurs.
            Et les convaincre, eux, d’arrêter, c’est pas gagné... (même s’ils sont les premières victimes des saloperies qu’ils emploient).


          • fred.foyn Le p’tit Charles 4 juin 14:32

            l’UE, la planète « FRIC » des mafias..mais le pire c’est que l’on trouve des gens du peuple en nombre pour soutenir la main mise de ces « VOYOUS » sur nos vies... ? 


            • cétacose2 4 juin 20:18

              N’ en déplaise à ceux qui pourraient s’en offusquer ,le Roundup est un désherbant extrêmement efficace que je continuerais à utiliser massivement vu que j’en ai un stock très important .Dans le domaine politique on souhaiterait aussi trouver un procédé aussi ....magique.


              • JMichel (---.---.162.179) 4 juin 21:14

                @cétacose2
                Terroriste


              • sirocco sirocco 4 juin 23:03

                @cétacose2

                Tu devrais essayer aussi l’agent orange, c’est très efficace comme défoliant (fabriqué aussi par Monsanto, quelle chance !)
                Et les mines anti-personnelles contre les hérissons qui pénètrent par effraction dans ton jardin.


              • La Voix De Ton Maître La Voix De Ton Maître 4 juin 23:45

                @cétacose2

                Les effets miraculeux de la cigarette ! Les spécialistes du nez et de la gorge recommandent Chesterfield

                Les effets miraculeux du radium ! Zoé le soda atomique qui donne une énergie infinie !

                La cocaïne miraculeuse ! Particulièrement recommandée pour le mal de dent des enfants

                L’amiante miraculeuse ! Avec mention spéciale pour les cigarettes avec des filtres en amiante

                Quand t’es en face d’un miracle et que des gens commencent à gueuler, l’histoire a tendance à dire qu’il faut se méfier. C’est magique et j’en ai plein à la maison ce ne sont pas des arguments valables.

                Si vous avez un si gros stock de roudup, pourquoi ne pas ouvrir une buvette ? Ha oui, un gazon bien vert n’a pas de prix.


              • JMichel (---.---.68.161) 5 juin 10:37

                @La Voix De Ton Maître
                Incroyable, unbilivibeubeul. Merci pour tout ces liens.


              • Parrhesia Parrhesia 5 juin 10:41

                Et dire que certains s’imaginent encore que la commission européenne est là pour soutenir l’Europe...


                • zygzornifle zygzornifle 5 juin 11:31

                  comme les députés Européen et certains ministres se font arroser de pognon par ce lobby on devrait les obliger a boire 1l de cette merde tous les matin au lever .....


                  • robiocop21 5 juin 13:17

                    Il y a quelque chose de pourri dans la politique ! étonnant non ?

                    Le glyphosate est utilisé depuis plus de 40 ans et il ne se passe pas une année sans que des études aux conclusions contradictoires paraissent. Le labo IARC (USA) est -il plus rigoureux que l’AFFSA (Europe) ?. Si l’on en croit les commentaires les premiers auraient testés le produit commercial (Round up) les seconds la molécule active seulement (glyphosate). La vérité c’est que les politiques sont contents de ces errements scientifiques les uns parce qu’ils « touchent », les autres parce qu’ils en font leur fond de commerce électoral. C’est bête, parce que ce produit a une certaine utilité, et qu’il serait dommageable de l’interdire uniquement selon le principe de précaution, ou de l’utiliser s’il est très dangereux.
                    Il faudrait arrêter avec ces histoires de tests par des laboratoires dits indépendants, et passer à des tests scientifiquement irréfutables, par une seule entité, en faisant participer (et financer) toutes les parties prenantes à ces études. Je trouverai tout à fait normal et souhaitable que l’équipe chargée de l’orientation, de la définition et la réalisation des programmes de tests comprenne à la fois des scientifiques neutres, écologistes et de l’industrie chimique. Autrement dit une étude dans un laboratoire contradictoire au lieu de 20 études dans des laboratoires indépendants contradictoires.

                    • Lebougnat Lebougnat 5 juin 13:42

                      A l’heure où une partie de la France fait le bilan des dernières pluies avec tout les dégâts occasionnés, le débat sur le glyphosate, met en péril une des seule solution pour lutter à la fois contre l’érosion des sols, et contre leur imperméabilité

                      Il s’agit de la technique agricole du semis sous couvert, qui consiste à laisser les sols couverts en permanence par une culture sur un mulch de résidus ou par un couvert végétal en interculture sans aucun travail du sol

                      Pour avoir sillonné ma région ces derniers jours, suite aux intempéries, les parcelles en culture traditionnelles ont perdu des tonnes de terre arable qui sont passées dans les rivières et on été creusées par des rigoles impressionnantes.

                      L’aspect des parcelles en semis direct est sans commune mesure , peu d’érosion, et même si des parcelles sont noyées, elles se ressuient bien plus rapidement car elles n’ont pas été matraquées par les divers passages d’outils, la structure et la porosité du sol étant proche de celle d’une foret.

                      Technique récente en France, le semis sous couvert mené par quelques passionnés est le parent pauvre de la recherche agricole.
                      Cependant elle a un défaut , elle a souvent besoin du glyphosate pour compenser l’absence de de passage d’outils de travail du sol.
                      Interdire le glyphosate, c’est remettre en question aujourd’hui cette technique qui ne présente que des avantages au niveau environnemental ( lutte contre l’érosion,pas ou peu de lessivage de fertilisants et autres produits phytosanitaires, stockage du carbone sous forme d’humus, fertilité des sols, biodiversité etc...)
                      Laissons un peu de temps à ces agriculteurs soucieux de la véritable écologie, pour trouver des solutions alternatives, et affiner leur technique...... un peu de glyphosate pour conserver la fertilité de nos sols, ou poursuivre leur dégradation avec des outils de plus en plus gros, tel est le choix présent


                      • zygzornifle zygzornifle 7 juin 13:52

                        la commission fait ses commissions dans les boutiques de luxe avec le pognon des enveloppes données par les lobbys ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès