Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Theresa May, nouvelle Premier Ministre britannique

Theresa May, nouvelle Premier Ministre britannique

« S’il y a du Donald Trump en Boris Johnson, il y a de l’Angela Merkel en Theresa May. C’est dire ce à quoi a échappé le Royaume-Uni. » (Philippe Bernard, "Le Monde", le 1er juillet 2016).

_yartiMayTheresaA01

Coup d’accélérateur dans la succession de David Cameron à la tête du gouvernement britannique à la suite du vote du Brexit. Normalement prévue le 9 septembre 2016, la démission de David Cameron devient effective ce mercredi 13 juillet 2016. Une bonne nouvelle pour les milieux économiques inquiets de l’incertitude des conditions du Brexit même si sa successeure n’entend pas brandir l’article 50 du Traité de Lisbonne …avant la fin de l’année.

La succession devait se faire en trois étapes : déclaration de candidatures, puis désignation des deux meilleurs candidats par les députés du parti conservateur, enfin, vote par correspondance des adhérents du parti conservateur qui devait se dérouler jusqu’au 8 septembre 2016 après une campagne durant tout l’été. Finalement, il n’y aura pas de vote des militants car il ne reste plus qu’une seule candidate, Theresa May.


La procédure de désignation

Les dépôts de candidatures ont eu lieu les 29 et 30 juin 2016. Pour être candidat, il fallait être député et bénéficier du parrainage de deux autres députés. Il y a eu ensuite une phase éliminatoire à deux tours par les députés.

_yartiMayTheresaA03

Le 28 juin 2016, le principal promoteur du Remain au sein du gouvernement, le Ministre du Trésor George Osborne, a déclaré qu’il ne serait pas candidat. Le 30 juin 2016, Boris Johnson, l’ancien maire de Londres et l’un des leaders du Brexit, a annoncé renoncer également à postuler. Cinq candidats se sont finalement présentés : Theresa May, Andrea Leadsom, Michael Gove, Stephen Crabb et Liam Fox.

Andrea Leadsom (53 ans) est Ministre de l’Énergie depuis le 11 mai 2015, après avoir été Secrétaire économique du Trésor du 9 avril 2014 au 11 mai 2015. Députée depuis seulement le 6 mai 2010, Andrea Leadsom était pour le Brexit mais son handicap est d’avoir peu d’expérience politique (seulement six ans). Auparavant, elle était salariée dans le secteur bancaire (en particulier chez Barclays) sans avoir occupé des fonctions très importantes. Soutenue par Boris Johnson, libérale et mondialiste, elle souhaite déréglementer tout ce qui concerne le droit des salariés et orienter la politique économique du Royaume-Uni vers les États-Unis. Elle est également favorable à la fracturation hydraulique et contre le mariage gay.

Journaliste, Michael Gove (48 ans), député depuis le 5 mai 2005, est l’actuel Ministre de la Justice depuis le 10 mai 2015, après avoir été le Ministre de l’Éducation du 12 mai 2010 au 15 juillet 2014, et coordinateur au Parlement ("chief whip") de juillet 2014 à mai 2015. Proche de Boris Johnson et partisan du Brexit, il a posé sa candidature à la surprise de Boris Johnson qui croyait être soutenu par ce dernier. Proche également de David Cameron, Michael Gove est favorable au mariage gay.

Stephen Crabb (43 ans) est Ministre du Travail et des Retraites depuis le 19 mars 2016 (depuis la démission de Iain Ducan Smith qui avait protesté contre une réduction des crédits pour les personnes en situation de handicap décidée par le Ministre du Trésor George Osborne), après avoir été Ministre chargé du Pays de Galles du 15 juillet 2014 au 19 mars 2016. Député depuis le 5 mai 2005 et marié à une Française, il était partisan du maintien dans l’Union Européenne mais a admis que le Brexit serait irréversible.

Médecin généraliste, Liam Fox (54 ans) fut Ministre de la Défense du 12 mai 2010 au 14 octobre 2011 et député depuis le 9 avril 1992. Proche de Michael Howard, et favorable au Brexit, il a toujours affiché des positions très atlantistes, préférant l’OTAN à l’Europe de la Défense. Contre le mariage gay, il était prêt également à une intervention militaire en Iran.

Le premier tour du vote des députés conservateurs a eu lieu le 5 juillet 2016 : Theresa May a remporté largement l’adhésion de ses collègues avec 165 voix (50,2%). Elle fut suivie d’Andrea Leadsom avec 66 voix (20,1%), Michael Gove 48 voix (14,6%) et Stephen Crabb 24 voix (10,3%). Liam Fox a été éliminé avec seulement 16 voix (4,9%). Stephen Crabb s’est désisté en faveur de Theresa May.



Le second tour du vote des députés conservateurs a eu lieu le 7 juillet 2016 : Theresa May est confirmée en préférée, avec 199 voix (60,5%), exactement son total du premier tour et des voix de Stephen Crabb, et Andrea Leadsom a amélioré aussi son score avec 84 voix (25,5%), tandis que Michael Gove a été éliminé en troisième place, avec 46 voix (14,0%).

Tout était donc fait pour qu’il y ait une confrontation entre deux femmes pendant tout l’été, mais critiquée pour son manque d’expérience politique, Andrea Leadsom a finalement jeté l’éponge ce lundi 11 juillet 2016, ce qui a précipité le changement de Premier Ministre puisque Theresa May est restée la seule candidate.

Cette procédure très tributaire des cuisines politiciennes des partis politiques est-elle très démocratique ? Pas forcément puisque cette personne sera Premier Ministre sans l’approbation du peuple britannique qui, en votant en mai 2015 pour les conservateurs, pensait maintenir David Cameron au pouvoir.


Qui est Theresa May ?

Elle aura 60 ans le 1er octobre 2016, ce qui est assez âgé au Royaume-Uni depuis Margaret Thatcher. Son courant politique est le libéral-conservatisme et elle s’inspire de la pensée de Benjamin Disraeli dans un certain mélange de paternalisme et de pragmatisme.

_yartiMayTheresaA02

Après des études de géographie à Oxford, elle a travaillé à la Banque d’Angleterre puis comme consultante financière. Elle a échoué aux élections législatives du 9 avril 1992 puis lors d’une élection partielle le 9 juin 1994 où elle ne recueillit que 10,4% des voix face à la candidate travailliste Margaret Hodge qui améliora de plus de 20% l’audience des travaillistes avec 72,1% des voix.

Finalement élue députée le 1er mai 1997, alors que les conservateurs ont perdu le pouvoir au profit de Tony Blair, et constamment réélue jusqu’à maintenant, Theresa May a pris beaucoup de responsabilités pendant treize ans, dans les shadow cabinets de l’opposition, dirigés successivement par William Hague, Iain Ducan Smith, Michael Howard et David Cameron (éducation, personnes en situation de handicap, emploi, transports, environnement, culture, médias, sports, travail et retraites).

Femme déterminée et volontaire, Theresa May est arrivée au pouvoir avec la victoire de David Cameron : elle est Ministre de l’Intérieur depuis le 11 mai 2010 (jusqu’au 13 juillet 2016) et a cumulé aussi les Femmes et les Égalités du 11 mai 2010 au 4 septembre 2012. Elle est la seconde femme à avoir occupé ce poste stratégique, après la travailliste Jacqui Smith du 28 juin 2007 au 5 juin 2009 dans le gouvernement de Gordon Brown.

Elle a atteint le record de longévité au Ministère de l’Intérieur (l’un des quatre plus importants postes du gouvernement britannique avec le Premier Ministre, le Trésor et les Affaires étrangères) depuis James Chuter Ede, du 3 août 1945 au 26 octobre 1951, et sans compter ce ministre de Clement Attlee, il faut remonter au gouvernement de Benjamin Diraeli pour trouver une semblable longévité à l’Intérieur, avec Richard Assheton Cross du 21 février 1874 au 23 avril 1880 (à un ou deux jours près sans discontinuité mais R. A. Cross fut aussi à ce poste du 24 juin 1885 au 1er février 1886) et au ministre Henry Addington du 11 juin 1812 au 17 janvier 1822 dans le gouvernement de Robert Jenkinson (Henry Addington fut auparavant Premier Ministre du 17 mars 1801 au 10 mai 1804). Theresa May est donc quatrième Ministre de l’Intérieur le plus long de l’histoire du Royaume-Uni depuis le début du XIXe siècle (1801).

_yartiMayTheresaA05

Malgré son euroscepticisme (elle s’est même opposée à la Convention européenne des droits de l’Homme par souverainisme), elle a pris position contre le Brexit par loyauté vis-à-vis de David Cameron mais est restée effacée pendant toute la campagne référendaire, ce qui la rend "compatible" avec les partisans du Brexit au sein de son parti. Favorable au mariage gay, elle a montré de la fermeté pour les questions concernant l’immigration et la sécurité (en 2014, elle a même fait adopter une loi pour confisquer les passeports des terroristes djihadistes potentiels).


Thatcher et Merkel ?

Depuis 2013, elle faisait figure de rivale potentielle de David Cameron, à droite de ce dernier. Faute de combattant, Theresa May a été désignée dès ce 11 juillet 2016 leader des Tories et devient ce mercredi 13 juillet 2016 la Premier Ministre du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d’Irlande du Nord. Elle est la seconde femme à occuper ce poste après Margaret Thatcher.

Les deux pays les plus puissants économiquement d’Europe sont désormais dirigés par des femmes, avec Angela Merkel, Chancelière de la République fédérale d’Allemagne. Sera-t-elle une nouvelle Thatcher ou une nouvelle Merkel ? Probablement les deux. Même les Américains s'apprêteraient à élire une femme Présidente des États-Unis, Hillary Clinton. Quant au troisième pays le plus puissant d’Europe, la France, il faudra encore attendre un peu avant de voir une femme atteindre le sommet de l’État. À moins que… ?


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (13 juillet 2016)
http://www.rakotoarison.eu


Pour aller plus loin :
Theresa May.
Peuple et populismes.
Intervention de Bruno Le Maire sur le Brexit le 28 juin 2016.
Le Brexit en débat chez les députés français.
L’Europe n’est pas un marché.
L’Union Européenne, élément majeur de stabilité mondiale.
Terre brûlée ?
Brexitquake.
Boris Johnson.
To Brexit or not to Brexit ?
L’euro.
Le conflit syrien.
Les réfugiés syriens.
La construction européenne.
Jo Cox.
Élisabeth II.
Un règne plus long que celui de Victoria.
Philip Mountbatten.
Vive la République !
David Cameron.
Margaret Thatcher.

_yartiMayTheresaA06
 


Moyenne des avis sur cet article :  1.22/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • robin 13 juillet 09:42

    Tout l’enjeu maintenant si elle veut garder sa place donnée par l’élite (qui ne veut pas entendre parler du Brexit comme toutes leurs petites mains médiatiques nous l’ont fait comprendre) c’est de fait semblant de faire le BREXIT tout en restant dans la dictat....euuuuuh pardon dans l’Union Européenne......sport garanti..... smiley


    • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 13 juillet 10:21

      @robin

      bonjour robin

      excellente analyse que je me suis permis de citer en réponse un commentaire dans un précédent billet :


    • Elliot Elliot 13 juillet 12:42

      @robin

      Guy Verhofstad vient de présenter un rapport de sauvetage de l’UE visant à créer une Europe à la carte, c’est-à-dire à recentrer le machin avec un noyau dur fondé sur certain nombre de pays qui accepteraient d’abdiquer leur souveraineté pour raffermir l’union vers plus d’Europe ( même si le libéral bon teint qu’il est prend grand soin de souligner la nécessité d’en réduire le poids bureaucratique).

      Bref, le sauve-qui-peut s’organise et les pompiers sont à la manœuvre...


    • invino invino 13 juillet 10:26

      Pas mal ce regard sur les politiciens sujets-unis. Et rapide.
      Merci Rako de sacrifier vos nuits à notre information.


      • berry 13 juillet 12:47

        @invino
        C’est lui qui devrait dire merci, il est payé avec nos impôts.


      • rokotololol (---.---.235.50) 13 juillet 18:39

        @berry

        ah je me disais aussi comment peut-on enchainer tous ces articles de lechage de culs dorés sans faiblir...

      • zygzornifle zygzornifle 13 juillet 14:46

        Térésa May..... Surtout pas confondre avec Mère Térésa, elles n’ont pas les mêmes valeurs .....


        • Doume65 14 juillet 11:57

          Bonjour.
          J’ai du mal à comprendre l’appréciation générale de cet article qui, pour le moment est mauvaise.
          En effet, il est plutôt factuel et très instructif.

          Des billets d’humeur très orientés, très lourds, mal rédigés, brouillons et qui n’apportent aucune info sont pourtant massivement « plussés ».

          Qu’est-ce qui ne va pas alors ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès