Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Triste Europe

Triste Europe

Faut-il en rire ?

 Sans oublier le sinistre cirque sur le climat en 2009 à Copenhagen, un sommet de 12 jours, il 'est vrai que l'on peut se poser cette question, quand on observe le geste symptomatique de Barack Obama zappant Zapatero, président "tournant" de l'Union Européenne et son sommet UE-USA devant se tenir en mai 2010 à Madrid.

 En réponse on peut penser que le président américain occupé par l'Iran, l'Afghanistan, la Chine et la crise avait d'autres problèmes que de surcroit, siéger à une inutile réunion où il ne saurait pas auquels des 3 ou 4 présidents se vouer. Songez au boulot de ses conseillers lui faisant le panégyrique de chaque intervenant avant ces rencontres.

 Aussi afin de lui simplifier la tâche pourraient-ils lui présenter cela sous forme de devinettes :

 "Mister Président, de ces 4 présidents qui est le Matamore ? L'Ambitieux ? Le Falot ? Le Syndicaliste ? En plus il y en reste un cinquième le Banquier, celui de l'Eurogroupe ! Mr Président savez-vous par hazard qu'est-ce donc ce groupe ? Eh bien ce Machin rassemble les ministres des finances de la zone Euro avec à sa tête un luxembourgeois depuis 2005 ...cela jusqu'en 2012. Les intérêts et secrets bancaires du Grand Duché, de la Suisse et ceux des bénéficiaires/évadés fiscaux sont ainsi préservés et cela pour longtemps ! Sont plus libéraux que nous, Mister Président !!!"

 Précisons encore que cet illustre aréopage de présidents, commissaires et haut-représentants sont nommés, donc non élus. Essayez d'imaginer la violence, les tortueuses pressions et manipulations que ces nominations provoquent dans toutes les capitales d'Europe.

 Machiavel dans son cercueil florentin doit en rester pensif !

 Ces quelques exemples reflètent en fait ce qu'est devenue l'Europe. Une machinerie complexe entraînée dans une spirale ultra-libérale qui s'est éloignée de ses buts et surtout de ses citoyens. Ce qui provoque rejet/abstention : Slovaquie et Pologne avec 80% lors des élections en 2004. Même année en France : 57% et près de 60% en 2009 alors que pour le Référendum sur la Constitution de l'Europe en 2005 l'abstention ne fut que de 30%. Ce même Référendum repoussé par plusieurs pays dont la France mais qui sera finalement prédigéré et accepté par d'autres procédés.

Une victoire à la Pyrrhus dirait-on en Grèce ! Cette stratégie antique employée par ce berceau de la Démocratie, à seule fin d'accéder au Panthéon Européen. 

 On en connait maintenant le résultat...

 Et que reste-t-il de notre Démocratie ?

 Quand cet ultra-libéralisme repousse à l'extrême celle-ci, sachant que 2 à 3% seulement des directives, règlements, recommandations sont proposés par la Commission Européenne et le "Reste" provenant des lobbies, groupes d'intérêt dûment accrédités à Bruxelles. On y compte plus de 3500 bureaux, agences, officines, cabinets d'avocats occupés par 15.000 lobbyistes. Presque autant qu'à Washington !

 Et l'on prévoit d'embaucher 5000 fonctionnaires pour notre Diplomatie Européenne qui dirigée par une hasardeuse anglaise, risque au moindre coup de Trafalgar de sombrer dans le ridicule, qui dit-on ne tue pas mais provoquera l'hilarité de la Planète entière ...et cela pour longtemps.

 Sommes-nous donc ainsi tous Européens, sans aucune possibilité d'en échapper, sous le régime d'une lobbycratie hypnotisée par la Finance ?

 La seule issue sera-elle lorsque l'Europe se disloquera telle une étoile qui tente de briller une dernière fois avant de s'effondrer sur elle-même ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.38/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • xray 1er mars 2012 15:59


    Le piège européen

    Dans cette Europe dominée par les curés,  l’argent sert à créer les problèmes.  Non pas à les résoudre ! 


    L’Europe est soumise au dictat de l’axe CIA-Vatican. 
    Seule la géographie distingue la CIA du Vatican. Pour le reste, c’est pareil. 

    - Les mêmes intérêts, les mêmes méthodes, les mêmes moyens, les mêmes personnes ! 

    - Les américains manipulent. Ils imposent aux pays européens tout ce qu’ils ne veulent pas chez eux. Etc. 

    - Les curés manipulent. Ils contrôlent le premier et le plus grand réseau de renseignement. Ils vivent de la misère qu’ils produisent. Ils gagnent à pourrir la vie du plus grand nombre. 

    L’EUROPE des curés
    http://mondehypocrite.midiblogs.com/ 

    Le Grand Guignol politique (L’Europe des curés) 
    http://n-importelequelqu-onenfinisse.hautetfort.com/ 



    • Robert GIL ROBERT GIL 1er mars 2012 17:37

      Il est désormais bien loin, le temps des certitudes. L’économie, jadis moteur de la construction du « bloc » occidental, en est devenue le talon d’Achille. Alors que de nouveaux acteurs attendent de s’affirmer sur la scène internationale, le repère planétaire qu’est l’Occident s’enfonce dans une crise dont les répercussions sont encore imprévisibles. Une chose est sure : elles seront incommensurables. Derrière l’agonie de l’euro, dont l’aggravation continue augure un final dramatique, se dessine une autre crise, plus profonde. Vingt ans après celle de l’URSS, une nouvelle chute se dessine : celle du monde occidental tel qu’on l’a connu jusqu’à présent.............
      http://2ccr.unblog.fr/2012/01/14/la-fin-des-certitudes/ 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès