Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > « Tue, tue le Serbe » (Ubij, ubij Srbina)... chante en chœur le (...)

« Tue, tue le Serbe » (Ubij, ubij Srbina)... chante en chœur le cœur de Zagreb...

C’est ce slogan que les quelque 60 000 spectateurs, des teenagers pour la plupart, scandèrent entre les chansons du fameux chanteur Marko Perkovic, alias Thompson, sur la place centrale de la capitale croate, la « Trg bana Jelačića », vendredi soir dernier (30 mai) à l’occasion du « Jour des défenseurs de Zagreb ».

Perkovic, dont le surnom de Thompson provient de la célèbre mitraillette américaine des temps de la prohibition à Chicago, est connu pour sa glorification du régime oustachi d’Ante Pavelic, le créateur de l’infâme « État indépendant croate » pro-nazi du temps de la Seconde Guerre mondiale, dont il n’a pas manqué d’exhiber les symboles à plusieurs reprises lors de ses concerts. Ceci lui a d’ailleurs valu d’être interdit de concert dans la plupart des pays européens.

Celui qu’il donna au stade Maksimir de Zagreb l’été dernier défraya la chronique car, parmi les 50 000 spectateurs qui inclurent des députés et le ministre de l’Education de l’époque, nombreux furent ceux qui arborèrent la chemise noire et la panoplie des symboles oustachis. Ceci provoqua, entre autres, une virulente réaction du Centre israélien Simon-Wiesenthal, les Juifs ayant été, aux côtés des Serbes et des Tsiganes, les principales victimes de ce régime.

Lui-même ancien combattant du conflit ayant accompagné le démembrement de l’ex-Yougoslavie au début des années 90, il a écrit des chansons à la gloire de ce que les Croates estiment avoir été leur lutte pour l’indépendance et certains de ses généraux, dont Ante Gotovina, l’exécuteur en chef du nettoyage ethnique d’un quart de million de Serbes via l’opération « Tempête » de 1995, pour lequel il est actuellement jugé au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY).

Outre la glorification de crimes de l’histoire croate récente, Perkovic puise aussi son inspiration dans ceux d’Ante Pavelic et de ses sbires, l’une de ses chansons s’intitulant Jasenovac & Stara Gradiska, qui furent deux camps de concentration croates pendant la Seconde Guerre mondiale, dans laquelle il parle d’abattoir et de rivière « Neretva charriant plein de Serbes ». Ceux-ci faisaient assurément partie du tiers devant être annihilés, les deux autres tiers devant être convertis ou expulsés…

Rappelons seulement qu’au-delà de la polémique sur le nombre de personnes exécutées au camp de Jasenovac, celui-ci se hissa haut dans le palmarès des camps de la mort, juste derrière Auschwitz et Treblinka, et s’illustra par les tortures innommables que l’on y pratiqua… la plupart ayant d’ailleurs été remises en pratique à l’occasion du dernier conflit.

Sans vouloir refaire toute l’histoire des Croates et de la « valeur guerrière » de leurs ancêtres, je ne sais si Thompson a fait l’éloge de ses aïeux dont le passage à Aix-la-Chapelle à l’occasion des guerres de religion (1618-1648) fut noté un siècle et demi plus tard par l’écrivain allemand Goethe, qui releva sur le fronton d’un temple protestant la prière suivante : "Dieu, sauve-nous de la faim, des Croates, et de la peste" !

Toujours est-il qu’aujourd’hui quelque 60 000 personnes, essentiellement des gamins n’ayant pas connu la dernière guerre, chantent Ubij, ubij Srbinaen plein cœur de Zagreb, un pays censé joindre l’Union européenne en 2010, à peine une semaine après la conclusion de l’Eurovision à Belgrade, dont la chaleur de l’accueil enchanta les milliers d’étrangers venus suivre l’événement. Certains d’entre eux ne manqueront d’ailleurs pas de revenir en Serbie dans quelques semaines à l’occasion du festival de musique Exit de Novi Sad ou encore fin août pour écouter les fameuses trompettes de Guca.

En attendant, je souhaite de bonnes vacances à ceux d’entre vous ayant décidé d’aller passer une partie de l’été sur la côte croate. Quant à moi je vais peut-être réécouter la compile des best of de Jean-Pax Méfret que l’on m’a refilée sous le manteau il y a des années de cela, de la petite bière en somme !…


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

24 réactions à cet article    


  • Lapa Lapa 6 juin 2008 14:55

    oulah... du Jean-Pax Mefret quand même....

     

    Sans trop approfondir la question il est quand même évident de remarquer que les serbes ont été systématiquement assimilés aux méchants dans toute l’histoire mediatique de ces dernières années. L’opinion publique a suivi sans trop s’intéresser au phénomène complexe des Balkans, aidée par des journalistes complaisants partageant tous la même opinion politiquement correcte.

     

    Serbes = Méchants

    croates et kossovar= gentils.

     

    pourtant c’est bien plus complexe que ça...


    • ASINUS 6 juin 2008 15:17

      la France a par lacheté et soumission a l OTAN laissé tomber le peuple serbe ,

      peuple et pays qui s est tenu

      indéflectiblement a nos cotés lors des dernier conflit , encore une fois nous avont laissé le diktat

      americain s ingerer en Europe alors que son seul souci est de créer un cordon sanitaire autour de la Russie.

      En annexe cela n absout en rien les crimes de guerres de tel ou tel camps

      et par ailleurs les yankees ayant rendu le kosovo aux kosovars au motif qu ils etaient les plus nombreux

      que ne rendent il pas la californie au Mexique ?


      • Gzorg 6 juin 2008 15:36

        Merci à vous ASINUS

        Comment avons nous pu a se point abondonner nos fréres de la sorte ?

        L’Europe, toujours l’Europe ce mal centrale qui gangrene nos vies, nos cultures et nos pays.

        Pour quelques arrangements Bruxellois , nous avons laissé l’Allemagne tirer à vue sur la yougoslavie, reveillant que ce qui ne pouvait être que reveillé.

        Que dieu et les serbes nous pardonnent !


      • stef stef 6 juin 2008 18:14

        Et également leurs terres aux amérindiens


      • Gazi BORAT 6 juin 2008 16:22

        Parmi les groupes musicaux à tendances fascisantes-nationalistes issus des Balkans, connut sa célébrité en France un temps le groupe slovène LAIBACH :

        Que pour ma part je juge assez inécoutable..

        gAZi bORAt


        • Deneb Deneb 7 juin 2008 10:30

          laibach, c’est du 2nd degré, la plupart de leur fans n’ont jamais compris ça, du coup, vu que ça rapportait il se sont pris au jeu. Je les connais, les mecs, ils ne feraient pas du mal a une mouche.


        • Deneb Deneb 7 juin 2008 11:50

          Voilà ce qui s’est passé :

           

          Les peuples, autant les serbes que les croates, fatigués des penuries du à une crise economique aigue après la mort du vieux dictateur gateux (Tito était bien gentil, mais il a laissé une grosse dette à sa mort) , étaient prets à suivre n’importe qui leur promettaant un changement radical. Les serbes, possedant la planche à billets se sont mis à emettre les billets à tout va. L’argent ne valait plus rien, nombreux sont ceux qui ont perdus leurs economies, et ils commencaient vraiment à avoir les boules. A la fin, il y circulait des billets de 500 milliards de dinars (un 5 et 11 zeros) avec lequel on pouvait acheter un demi kilo de viande au moment de l’emission, et une boite d’allumettes au bout de quelques jours. En 1986 un juriste bancaire serbe, Slobodan Milosevic, s’est ralié aux academiciens serbes qui ont emis un memorandum de la haine prechant le nationalisme et l’emprise serbe sur la Yougoslavie. Bien que la religion fut tout juste toléré dans le regime titiste, ils ont reussi à gagner les pretres orthodoxes (les popes) à leur cause. Ensemble ils ont commencé à marteler aux serbes, que la nation souffre, que les catholiques (les croates) et les musulmans (les kossovars) menacent le peuple serbe, orthodoxe. Les réactions ne se sont pas faits attendre et les Croates aussi ont retrouvé leur vieux reflexes nationalistes. Le general Tudjman, qui fut écarté par Tito (croate aussi) pour son nationalisme revient sur le devant de la scène. Donc : crise crise economique aigue + religion + nationalisme = mélange hautement explosif que Milosevic, et Tudjman par la suite, ont exploité pour se hisser au pouvoir. La Croatie et la Bosnie, dont les cartes ethniques ressemblaient à des peux de léopard se retrouvaient avec les hordes serbes émechées qui barraient les routes, prelevaient les péages et bousculaient les voyageurs. Ce n’était souvent pas les gens du coin, mais des criminels libérés de prison par Milosevic, avec la mission de faire des degats en Croatie. Les croates ont fait evidemment pareil, et au bout de quelque temps, on avait deux veritables armées resortissant les symboles nationalistes de la 2ème guerre mondiale, les collabos croates Oustachi et les royalistes serbes Tchetniks. C’est un peu comme si en France, on avait commencé à chanter "Maréchal, nous voilà". Et c’en était fini de la Yougoslavie. Qui était pire - les croates ou les serbes ? A cette échelle de cruauté, ce n’est même plus la peine de chercher, leur bestialité était inimaginable, pour les deux.

          Reste que les serbes viennent d’elire un gouvernement d’extrème droite dominé par les radicaux, dont le "guide" est actuellemt emprisonné à la Haye, accusé de crimes de guerre. Ce dernier, anti-européen et pro-russe dirige son parti, et la Serbie du coup, du fond de sa cellule au TPI. Je pense que la reponse croate ne tardera pas, et les chants oustachi au stade laisse penser que de nouveau quelque chose se prepare. Je prevois un nouveau conflict serbo-croate à court terme. Que fera l’Europe ? Sera-t-on obligé de nouveau d’appeler les Américains, comme on l’a fait la dernière fois ? Ce qui est sûr, c’est que le serbes se feront aider par les russes. Et nous voilà dans un beau pastis !


        • Djanel 7 juin 2008 12:23

          deneb ton deuxième degré, c’est nu.


        • RoPen 22 octobre 2008 18:14

          Un peu simple, même pour un résumé.
          Et faire commencer l’histoire à la mort de Tito !
          C’est effacer d’un trait Jasenovac et Pavelic.
          NON, on ne peux pas résumer ainsi les choses, jeune homme !


        • ASINUS 6 juin 2008 16:53

          on dit en afrique

          "un vieux qui meurt c est une bibliotheque qui brule"

           

          à dieu ne plaise que Gazi disparaisse nous perdrions une sacrée sonotheque


          • macroatie 6 juin 2008 19:52

            Chers lecteurs,

            je suis franco-croate et je suis allé a ce concert. C’est en quelque sorte notre Johnny Haliday Croate.

            Je n’ai entendu personne crier Tue le serbe, mais on chantais tous en coeur "uboj za narod svoj’ ce qu’on peut traduire par meurte pour son peuple. Au foot c’est ce qu’on crie au stade pour impressionner l’adversaire. un peux le "aux armes citoyens" Alors cet article n’a pas lieu d’etre, a moins qu’il ai été écris par un serbe dur d’oreille. En tout cas la guerre est finie, et les serbes sont nos amis maintenant.

            Olivier


            • boka 6 juin 2008 20:40

              Pour les ignorants, regardez juste quelque video sur Vukovar, ville croate, la premiere ville sur l’offensive serbe en Croatie dans les annees 1990. Ca vous en dira long sur le bon acceuil des serbes. 11 millions de touristes vont venir en Croatie en 2008, combien en Serbie ? Ne pas connaitre l’histoire de la region n’est pas de votre faute, mais evitez de balancer des stupidites sur la soit disante bonte des serbes, merci. Faites au moins ca pour les 1185 civils croates portes encore aujourd’hui disparus en Croatie et tres probablement enterres quelque part en Serbie. Faites ca pour les veuves de Srebrenica, les anciens assieges de Sarajevo sous les bombes serbes. Faites ca pour les habitants de Dubrovnik, ville pillonee pendant pret de 1 an par les l’amee federale yougoslave, les separatistes serbes et les montenegrins. Faites ca pour les 11 000 defendeurs croates morts pendants la defense du teritoire croate. Faites ca pour les albanais du Kosovo lachement abandonnes en 1999 pendant le nettoyage ethnique entrepris par la politique de Milošević. Juste pour info, pendant les dernieres manifestations serbes pour le Kosovo a Banja Luka, Belgrade et NOVISAD, les jeunes serbes scandaient ’’ubij, kolji, da šiptar nestane’’=’’tues, egorges, que les albanais disparaissent’’, aux dernieres elections democratiques en Serbie, le parti radical d’extreme droite de Tomislav Nikolić a receuilli 49% des voies serbes, parti qui prone encore aujourd’hui ouvertement la Grande Serbie par dessus les frontieres croates et bosniaques, il y a encore beaucoup de choses a dire que Monsieur le journaliste a certainement malencontreseument oublie de mentionner en parlant de la gentille Serbie d’aujourd’hui.

               


              • Mader Mader 6 juin 2008 22:02

                J’ai vu Vukovar et je suis d’accord, ce n’est pas beau à voir, mais j’ai aussi vu le documentaire de la BBC sur le début du conflit en ex-Yougoslavie et me souviens très bien y avoir vu le Ministre croate de la Défense de l’époque, un certain Gojko Susak, tirer la première salve d’orgues de Staline... précisement à Vukovar.

                J’ai aussi vu Mostar juste après les Accords de Dayton signés fin 95 et la partie musulmane de la ville littéralement rasée alors que celle croate semblait quasi normale au delà du boulevard ayant fait office de ligne de front...

                Le candidat du parti radical serbe - SRS - Nikolic a certes recu 49% des voix aux dernières élections présidentielles en Serbie mais en Croatie c’est celui de Tudzman, le HDZ, qui est au pouvoir... Qui vous dit que le SRS ne serait pas aussi acceptable que le HDZ ? C’est, après tout, ce meme Tudzman qui, à la veille de l’opération Tempête, recommandait chaudement à ses généraux de chasser les Serbes de la Krajina où ils vivaient depuis des siècles... en fait d’envahisseurs, çase pose là.. J’étais dans cette même Krajina en 1993 quand les Croates ont pris la poche de Medak... pour laquelle un certain général croate Mirko Novac vient d’écopper 7 ans de prison...

                Des meurtres et des massacres il y en a eu et ils furent commis de tous côtés, après tout c’était la guerre et seulement dans la propagande US-OTAN celle-ci peut être présentée comme propre...

                Ce qui est très dérangeant avec l’histoire officielle que vous défendez c’est que seuls les crimes réellement ou soi-disant commis par les forces serbes semblent dignes d’être retenus... il est bien entendu un tas de gens que cela arrange de maintenir cette version des faits car ils en tirent des dividendes encore aujourd’hui... c’est à eux qu’il faut demander ce qu’ils ont malencontreusement oubliés de mentionner tant sur le compte des Serbes que sur celui de ceux à qui ils se sont opposés ces dernières années...

                Quant à moi, je suis Français sans aucune origine balkanique et j’ai eu l’occasion de vivre parmi les Serbes, les Croates, les Musulmans de Bosnie et les Albanais du Kosovo...


              • boka 9 juin 2008 12:35

                Ton commentaire est interessant mais ecoute, moi je suis francais d’origine croate, je suis venu vivre en Croatie depuis 2 ans a Split et je peux te certifier que le HDZ de Sanader n’arrive pas a la cheville du parti de Nikolić, Sanader a fait le grand menage et ca fait deux fois qu’il prend les minorites et le parti serbe pour sa coalision au gouvernement, les minorites ont leur langue dans les ecoles, on a suspendu le visa pour les serbes, la majorite des serbes sont revenus en croatie, ce qu’on ne s’est pas, c’est que beaucoup sont revenus juste pour vendre leur appartement ou leur maison car ils sont installes en Republika Srpska de Bosnie,

                Tu as beau etre francais et soit disant ’’objetcif’’ tu n’a pas l’air au courant de la situation dans notre pays actuellement et surtout il y a 17 ans. Tes mensonges sur les salves de Gojko Šušak sont miserables, Vukovar a ete defendu bravement pendant 2 mois par quelque 800 volontaires croates equipes tout juste de fusils de chasse et quelque kalash, en face il y avait a l’epoque l’une des plus grandes armees europeennees completees par des dizaines de tanks, saches une chose, pendant les combats, environ 200 croates ont perri au combat, a la chute de Vukovar et l’entree massacrante des hordes četniks assoifees de sang, les 600 ’’survivants’’ ont ete emmenes par l’armee serbe et yougoslave, 150 ont ete liquide a Ovčara apres avoir ete tortures et savates par les četniks venus de Serbie, les autres ont ete emmenes dans des camps en Serbie ou ils ont certainement subit des tortures et des massacres inpensables pour nous en France, malhreusement, pour beaucoup d’entre eux, on a perdu toute trace de vie (1185 croates disparus au jour d’aujourd’hui)

                Pour bien faire la difference, sache qu’aucune tuile n’est tombee en Serbie, en Croatie, entre 1991 et 1993, un tiers du pays a ete ravage par l’agression serbe, les ecoles, les eglises, les monuments historiques, les maisons, les usines, les infrastructures ont ete detruites et sauvagement pilles par les serbes. Prends juste l’exemple sur la cathedrale Saint Jacques de Šibenik, chef d’oeuvre inscrit a l’UNESCO du 15eme siecle, ou par miracle un obus serbe est tombee et a traverse la coupole mais n’a heuresement pas explose, prend exemple sur Dubrovnik, joyaux de l’adriatique, ville historique ou plusieurs milliers d’bus sont tombes pendant 1 an et ont detruit une grande partie des tois de la ville et tues bon nombre D’ENFANTS qui s’etaient refugies dans la ville pour justement se retrouver ’’au calme’’. A Lovas, village croate en Slavonie orientale, les habitants croates qui n’ont malheuresement pas eu le temps de fuire ont ete forces a courir sur un champ mine, beaucoup ont perri bien entendu, a Škabrinje, village de l’arriere pays de zadar, pendant la nuit ou Škabrinje est tombee sous les commandes de Mladić, 80 habitants ( des vieillard pour la plupart) ont ete sauvagement tues en une seule nuit, dois-je parler ici de Glina, de Hrvatska Kostajnica, de Lipik, de pakrac, de Petrinje, de Osijek ? Dois je te rapeller le bombardement de Zagreb ou plusieurs habitants ont ete tues impunement sans aucune raison.

                 

                Quelle armee est capable de commetre de tels crimes. Doit on parler ici encore une fois de Srebrenica, de Sarajvo, de Goražde ?

                Tous les crimes commis par les croates sont comndanables mais il ont eu lieu sur le territoire croate et ont montre surtout qu’on a exclusivement mene une guerre de defense du territoire et ou la plupart des crimes ont ete commis par vengeance. Quand a l’operation tempete, Martić responsable des serbes de Krajina ( region de CROATIE a l’epoque ethniquement 100% serbe) a ordonne leur evacutation quelque jour auparavant, ce que les serbes se sont empresses de faire car ils avaient pour la plupart une chose a se faire reprocher sur les crimes commis par les leurs quelque annees plus tot. De plus, eux contraiment aux habitants croates de Vukovar ont eu cette chance de pouvoir partir librement avec leur biens sous la protection des aides internationales.

                 

                La Serbie sous couverture yougoslave a ete en guerre avec la Slovenie, la Croatie, la Bosnie et le Kosovo, tous ces Etats n’ont fait que resister comme ils ont pu aux plans machiavelique de Milošević desireux d’une grande Serbie ethniquement pur rattachant clairement des territoires de ces Etats. La Croatie s’en est le mieu tire car on a reussit a gagner cette guerre, c’est la seule qu’on puisse nous reprocher.

                 


              • Mader Mader 9 juin 2008 20:38

                 

                Je n’ai pas l’intention de me lancer dans la course aux cicatrices mais te demanderai seulement, en tant qu’habitant de Split, de quoi ses habitants ont bien pu se venger dans l’infameux camp de Lora d’où les quelques survivants sont ressortis infirmes à 100% ?


              • boka 10 juin 2008 19:59

                Il n’y avait en effet aucune justification a ces actes ignobles comis dans ces camps..les auteurs sont d’ailleurs en prison actuellement. Juste une petite precision, les actes comis par les croates etaient avant tout des actes de vengeances en vue de ce que les croates ont malheuresement subit au tout debut du conflit. La ville de Split est une ville historiquement exclusivement croate, la politique de Tito a fait que beaucoup d’officiers venus de Serbie s’y sont installes apres la deuxieme guerre mondiale et ont plus que profiter de la situation pour mette a mal la population croate qui n’avaient malheuresement pas son mot a dire EN Croatie. Sais tu que par exemple la ville de Split a eviter des raides aeriens et navals plus destrucitfs grace a la pertinence de ses habitants qui ont eu l’intelligence de retenir prisonniers les quelques milliers d’officiers serbes et leur famille vivant encore a Split a l’epoque. Split aurait sinon tre certainement subit le meme destin que Zadar ou Šibenik...


              • kalijelo 5 juillet 2008 14:16

                Ce débat tourne au ridicule comme les conflits qui se sont déroulés en ex-yougo.La propagande médiatique a accusé les Croates de griller des bébés au four, et des Serbes de les lancer en l’air pour les ratrapper avec la pointe de leur couteau.
                Bien-sûr qu’il existe des groupes aux slogans haineux(et c’est pas les slovène) ! Crna Legija chante : maman m’a appris a baiser les serbes. Un groupe de pécquenots en opanke et shubara, avec leur sono montée dans les champs:ludi Cetnici clament, le temps de la vangance arrive le temps de faire voler les mosquées dans les airs. Les pseudo-gangsters de Don koki du kosovo suggèrent dans leur montage vidéo une éradication de leurs voisins à l’aide de la came ! Youtube regorge de trucs plus gores que ceux cités
                Y’a ni bons ni mauvais dans ce fourbis ! Y’a que des crétins incultes, prétentieux, et influencables, pour s’être fait rouler au point de s’entretuer entre frères ! Après les millénaires d’antiquité, les invasions barbares, puis ottomanes, qui peut encore prétendre être issu d’1 peuple irannien(théorie des croates), caucasien(pour les serbes), illyrien, thrace,celte etc...L’évolution est d’abord individuelle ! La masse abolit toute forme de conscience, y’a qu’a voir le foot !
                En ce qui me concerne je pense que la géopolitique est beaucoup plus responsable du carnage, que les dissentions inter-ethniques appuiés par des troupeaux de primitifs, s’imaginant qu’il ne leur manquait plus que l’affirmation de leur pathétique instinst de conservation, pour être des hommes et exister sur cette vaste planète !


              • RoPen 22 octobre 2008 18:24

                Remerciez d’abord votre cher Tito d’avoir donner à la Croatie ses frontières actuelles.
                Sans lui, même la Dalmatie ne serait pas croate -l’est-elle, d’ailleurs ?- Et que dire de la Krajna ? et de la Baranja, là précisément où se trouve Vukovar ?
                Quand aux bombardements sur Dubrovnik et Zagreb, arrêtez vos jérémiades !


              • RoPen 22 octobre 2008 19:30

                Je ne veux pas revenir en détail sur l’ensemble de ce commentaire, il y aurait trop à dire, mais pour la Krajna, simplement :
                Peuplé à 100% de Serbes, c’est toi même qui le souligne, alors pourquoi ne pas l’avoir laisser aux Serbes, qui y vivaient depuis plus de 2 siècles ? N’avait-ils pas droit aussi à leur "indépendance" ? J’oubliais que Tito n’en avait pas fait une république ! Tito, sans qui les frontières croates ne seraient pas ce qu’elles sont aujourd’hui, ne l’oublie pas.
                Dire que les habitants ont eu la chance de partir en emportant leur biens est faux. J’ai vu les réfugiers à leur arrivée en, ce qui était encore, la Yougoslavie. On leur avait dit de se cacher dans les bois. Il sont partis sans rien ou presque.
                Quand à dire qu’ils y sont revenus ? Quelques uns, oui, qui n’avaient pas où aller, et qui ont trouvé leur maisons vidées. Résultat cette région est aujourd’ui dépeuplée, on n’y travaille plus la terre, comme en Slavonie d’ailleurs.
                Voilà le résultat de tous ces séparatismes inutiles. Le reste ne sert qu’à créer des amertumes.
                Heureusement, tous les Croates n’ont pas votre point de vue.


              • Bois-Guisbert 6 juin 2008 23:43

                « Tue, tue le Serbe » (Ubij, ubij Srbina)... chante en chœur le cœur de Zagreb...

                Voilà qui nous change furieusement des dégueulis pacifistes dont nous abreuvent nos médias audio et audiovisuels...

                Quand on entend cela, on se dit que notre continent n’est pas encore définitivement châtré par l’obscène tolérance du politiquement correct !


                • alceste 7 juin 2008 07:54

                  @ Mader

                  S’agissant de la Serbie, peu de gens ont résisté à la désinformation permanente, qui depuis le démembrement de l’ex-Yougoslavie, a réussi à faire passer les Serbes pour des monstres et l’UCK pour les super-héros de la Liberté : on se souvient encore de l’éreintement subi par Régis Debray qui avait osé remettre en question cette vision manichéenne. Tout en espérant que des témoignages comme le vôtre contribueront à faire tomber les masques, je reste pessimiste...


                  • MoiJeVoteYBluffe 7 juin 2008 08:31

                     Salut,

                    Je vais y aller franco d’entrée comme ça on perd pas de temps : je suis français, ni serbe, ni croate.

                    Je lis ici les posts de mecs qui finalement comprennent rien et gobent bien gentiment le vomi que vous leur servez en disant "ouhlala ouais, et dire qu’on faisait rien qu’à nous mentir, merci de nous ouvrir les yeux".

                    Ensuite, je lis le post de la personne qui a entendu dire que LAIBACH était des nazis, une vieille rumeur moisie des années 80. Tu as écouté LAIBACH ? Tu connais quelque chose à la musique industrielle ? A la musique dite de l’ancienne Yougoslavie ? Je crois que non...Hormis peut-être celle que tu entends dans les films de Kusturica. Je suis fan de LAIBACH et si tu me dis que je suis un fasciste, ça va pas aller entre nous.

                    Ensuite je lis des commentaire de jeunes serbes qui viennent nous parler du Kosovo (le rapport ???) et comment leur pauvre peuple est mis à mal là-bas par les vilains "shiptare" (je vous propose de taper ubij siptare sous youtube, pour vous aperçevoir que les serbes chantent la meme chose aux matchs de foot/basket, ah bon vous le saviez-pas ?).

                    Après Thompson, je l’aime pas (hormis deux ou trois chansons) parce que c’est pas mon style.

                    Sachez enfin, et pour conclure, que les gens qui ont chanté "Ubij Srbina" au concert étaient une bande de petits cons torchés à la bière d’entrée de gamme et qu’ils devaient être une vingtaine (vous avez retenu que ça sur les 60 000 personnes présentes ?).

                     Je désapprouve totalement ces blaireaux qui font l’apologie d’un régime qu’ils n’ont jamais connu tout autant que les mecs qui viennent me dire que les serbes sont des martyres alors que c’est par leur faute qu’en 1991 la guerre a éclaté dans ce beau pays qu’est la Croatie (si vous n’y allez pas cet été, c’est pas bien grave).

                     

                    Pozdrav svim pametnim Srbima i Hrvatima iz oblacnog juga Francuske ! :)

                     

                    Signé un français féru de culture croate (et serbe) et fan de LAIBACH (argh, des slovènes !)

                    PS : Arrêtez avec ce terme "Balkan" qui veut rien dire du tout...C’est un peu comme dire "Wow ! Noir Désir c’est de la musique européenne !".

                    PS 2 : Pour la comparaison avec JP Méfret, joker...Pourquoi pas Legion 88, aussi ?

                    PS 3 : Allez voir sur Youtube les clips de Baja Mali Kninda, le Thompson serbe...

                     

                     

                     


                    • CaillouVert 9 juin 2008 07:59

                      Juste pour réagir sur les post sciptum :

                      Le terme Balkan, s’il ne veut rien dire pour vous, désigne quand même quelque chose notamment géographiquement.

                      Vous dites "Baja Mali Kninda le Thompson serbe" ?

                      Il y a erreur sur la comparaison. Qui des deux fait des tounées internationales ? Qui réunit 60 000 personnes ? Qui est dénoncé par des groupes de luttes antisémistes et a été interdit de chanter dans certains pays ? Auquel des deux a-t-on vu des saluts nazi lors de ces concerts ? Qui est le plus populaire ? Qui est passé en Prime Time sur la radiotelevision nationale pour un concert en live ?

                      Quand à votre commentaire...c’est votre commentaire.


                    • Jack Nico 31 juillet 2008 21:42

                      cet article plein de haine et de mensonges, ne mérite que le mépris !
                      Marko PerkovicThompson" le chanteur Patriote Croate, mérite notre admiration , pour ne pas sombrer dans le politiquement correct .
                      vous pouvez crier au fascisme ou a l’assassin, rien ne fera taire le patriotisme Croate !
                      de plus écrire sur  le Général Ante Gotovina, qu’il était " l’exécuteur en chef du nettoyage ethnique d’un quart de million de Serbes via l’opération «  Tempête  » de 1995 " est d’une part mensonge et prouve votre ignorance  de l’histoire récente de la Croatie !
                      dites haut et fort que vous soutenez les assassins serbe cela serait plus honnête , plutot que deverser votre vomitive propagande !!



                      L

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès