Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > UK : privatisation tous azimuts

UK : privatisation tous azimuts

Laboratoire anglais

_____L'exemple vient souvent d'Outre-Manche

Le meilleur comme le pire...

La révolution industrielle a fait là-bas ses premiers pas.

La désindustrialisation aussi, au profit de la financiarisation et la primauté accordée aux services, avec le virage hayekien et reaganien de Maggie, qui a fait école en matière de privatisation et d'austérité, au-delà de ses espérances...ce qui explique en partie l'état de l'économie aujourd'hui.

_______Le Royaume-Uni montre aujourd'hui la voie de la marchandisation généralisée des services, de l'edu-business notamment.

Il est maintenant question de privatiser les routes... les plus rentables, bien sûr.

Tout en continuant à accorder des cadeaux aux plus favorisés, alors que la pauvreté s'installe dans le pays.

Après le privatisation de British Rail ( que se révèla être une catastrophe), les prisons (en partie),l'éducation, les forêts ... la guerre même, l'opération va bon train, affectant les fonctions régaliennes, puisqu'on se met à privatiser la police. Le value for money va nécessairement primer en GB.

Les "bobbies" privés sont en cours d'expérimentation...

En ce qui concerne l'école, "L’Angleterre est depuis des années le laboratoire de la mise en œuvre du programme de marchandisation de l’école en Europe.

Préparée par une réforme des modes de management du secteur public, la création d’une industrie de l’éducation à but lucratif, capable de lutter dans la « nouvelle économie globale », s’opère dans sept domaines majeurs : publicité, sponsoring, services gouvernementaux nationaux, initiative de financement privé, services des autorités éducatives locales, direction des écoles à but lucratif, technologies informatiques et zones d’action éducatives."

Pourquoi cette course à la privatisation, dont on sait qu'elle ne manque pas d'augmenter les coûts, pour l'énergie, pour la santé, comme pour le reste ?
Parce que c'est bon pour les actionnaires...


Moyenne des avis sur cet article :  4.83/5   (24 votes)




Réagissez à l'article

23 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 28 mars 2012 08:06

    je ne sais pas si l’exemple vient d’outre manche, car chez nous ce n’est pas mal non plus, voici un petit inventaire des privatisations depuis les années 1982.....

    http://2ccr.unblog.fr/2010/10/19/la-liquidation-des-biens-publics-en-france/


    • plancherDesVaches 28 mars 2012 13:38

      La « france », en 1993, a « signé » (pardon pour les guillemets, mais vous allez malheureusement comprendre), a signé, donc, l’accord AGCS (Accord Général du Commerce et des Services) de privatisation de l’ensemble des services d’état sauf 3.
      Les 3 sont : la Justice, l’ Armée, et les services spécifiques à l’état style diplomatie.
      En mode restreint, bien sûr. Car vous pouvez constater que les procureurs sont bientôt selon le même mode de fonctionnement qu’aux US, soit, privés et indépendants du pouvoir. Ce qui a donc plu à couroye, qui s’est rapproché du pouvoir en place car ils seraient payés plus chers.
      Cet accord est une émanation des accords GATT obligés par l’OCDE. Il fut voté par l’Assemblée Nationale, alors à droite, et porté par Monsieur Baladur (marrant, le correcteur indique baladeur...), Premier Ministre sous la présidence de Monsieur Miterand.
      Cet accord fait 500 pages et 2500 pages d’annexe.
      Les députés ont eu 1,5 jours pour le « lire » et l’ « analyser »...
      Principe américain.


    • ZEN ZEN 28 mars 2012 08:27

      Tout à fait, mais le Royaume Uni a toujours une longueur d’avance dans cette course absurde, mais d’une logique implacable selon les dogmes expérimentés au Chili par l’école de Chicago, et a très tôt donné le ton, favorisé par une opinion plutôt légitimiste et assomée par le rouleau compresseur des années Thatcher.


      • bakerstreet bakerstreet 28 mars 2012 08:47

        Il restera bientôt une seule fonctionnaire en Angleterre
        Et ce sera la reine Elisabeth !
        Il conviendra de détourner la Tamise
        Afin de transformer complètement la city en ïle

        Il semble que peu à peu, sous les coups de boutoir d’une économie foldingue, et de ses diktats orientés vers la fortune des spéculateurs et des hobbyistes nous descendons les strates successifs qui nous avaient permis de quitter le moyen age, les bastions, les privilèges, les droits d’exception, l’achat de charges et leur transmission nobiliaire.

        Un jour, peut être, des historiens incrédules ’ surement des chinois ou des indiens) travailleront sur cette époque étonnante, qui a vu l’europe s’autosaborder, etsous prétexte de mutation necessaire, abandonner ses prérogatives, le rôle régalien de l’état à quelques fiefs méprisables et mercantiles.


        • plancherDesVaches 28 mars 2012 13:44

          Faux, Bakerstreet.
          La reine est la PREMIERE richesse du pays avec des avoirs terriens qui lui permettent, par exemple, de recevoir le PLUS GROS MONTANT de subventions de la PAC en Europe.
          Autre « détail », un immense champs d’éoliennes va être construit au large des côtes sur une surface maritime qui lui appartient aussi et lui procurera un loyer très important.
          J’ai d’autres exemples mais moins injustes... Pour une très grosse fortune, bien sûr.

          Les fonctionnaires ne connaissent pas leur richesse... smiley


        • bakerstreet bakerstreet 28 mars 2012 19:30

          La reine reçoit tout de même une dotation de l’état anglais de plus de 11 millions d’euros par an. Ce qui m’autorise qu’elle est une fonctionnaire de l’état, même si, je vous l’accorde, elle doit remplacer sur ce montant, les ardoises cassées de Buckingham.


        • ZEN ZEN 28 mars 2012 08:55

          En France aussi on progresse à grands pas...
          Le projet de routes privées, après la manne autoroutière distribuée, fait son chemin et certains pensent à la création de milices privées pour seconder la police nationale dans certaines de ses tâches.


          • mac 28 mars 2012 09:40

            La privatisation à outrance constitue une sorte de retour au régime féodal.
            D’un côté une minorité de seigneurs (les grands actionnaires) qui possèdent tout et de l’autre les manants (les salariés, les chômeurs et même les petits patrons) qui devront payer pour emprunter les routes et peut-être bientôt pour respirer l’air.
            Le retour de la taille et de la gabelle sont en bonne voie mais personne ne bouge, le derrière devant sa télé à écouter les émissions de divertissement et les boniments de journalistes à qui on a peut-être promis qu’ils feront partie de la première catégorie de personnes.


            • jaja jaja 28 mars 2012 10:07

              Remarquons tout de même à quel point ceux qui sont totalement opposés aux privatisations et exigent nationalisations et renationalisations ont du mal à se faire entendre....

              Le premier des combats à mener sur ce terrain c’est d’exiger la nationalisation-renationalisation du secteur bancaire en totalité...sans faire de différence entre banques d’affaires et banques de dépôts... Cette réquisition des banques, sans indemnités ni rachat aux gros actionnaires, permettrait à l’État de refuser de payer la dette tout en gardant le monopole du crédit et ainsi de satisfaire une partie des besoins sociaux de la population.

              Ce n’est que le point de départ des socialisations qui seraient nécessaires pour changer radicalement d’orientation mais qui se heurte à la volonté des « libéraux » et des socio-libéraux ainsi qu’à celle de tous les mi-chèvres mi-choux....

              Malheureusement le NPA est bien seul sur la scène politique pour porter ces exigences....


              • mac 28 mars 2012 11:03

                Effectivement Nicolas Dupont-Aignan est l’un des seuls à parler de nationalisation de certains secteurs stratégiques, fidèle qu’il est au gaullisme. A côté les scocialistes me semblent bien libéraux, eux qui votent bon nombre de directives européennes. A gauche en France mais à droite en Europe... Quand est-ce que l’électeur socialiste cessera d’avoir du caca dans les yeux et abandonnera cette stupidité de vote utilile qu’on lui suggère dans le média. S’ils ne veulent pas de Dupont-Aignan alors qu’ils votent au moins Mélenchon.
                Quant aux gens qui se disent gaullistes, comment peuvent-ils aller donner leur voix à quelqu’un qui nous a fait réintéger l’OTAN ? Pour eux le seul vote logique devrait être NDA.
                Malheureusement le gens ne semblent pas réfléchir et sont hypnotisés par les média, tant qu’ils ne sont pas directement touchés ils sont conservateurs, pourtant l’UMPS 5 ans de plus au pouvoir et c’est probablement le sort de la Grèce qui nous attend...


              • plancherDesVaches 28 mars 2012 14:54

                Dupont-Aignan a fait parti de l’UMP avant de vouloir faire parti du F-Haine qui l’a refusé, car avec des dents trop longues.
                En résumé, c’est du souverainiste populiste style extrémiste qui est obligé de le cacher.
                On se demande pourquoi...


              • mac 28 mars 2012 17:26

                @plancher des vaches
                « ’est du souverainiste populiste style extrémiste qui est obligé de le cacher »

                Merci pour ces informations mais d’où les tenez vous ?
                Mis à part le fait qu’il a fait partie de l’UMP mais qu’il en a démissionné, je ne vois pas où est le « populisme » (terme par trop galvaudé) et l’extrémisme chez lui , pas plus qu’il n’a les dents longues comparé aux jeunes roquets de l’UMPS.

                Il me semble, au contraire, faire partie de la branche gaulliste de la droite un peu comme l’était Philippe Séguin et que s’il a quitté ce parti c’est peut-être que cette tendance y est devenue largement minoritaire, la droite ayant renoué de façon décomplexée avec le monde de l’argent et ayant tiré un trait sur le volet social (comme les socialistes d’ailleurs si on les voit fonctionner dans l’Europe ultra-libérale).

                Mais je me trompe peut-être ?


              • JL JL1 28 mars 2012 10:09

                Nous avons une occasion inespérée en France, d’arrêter ce processus fou comme les politiques qui lui sont inféodés : voter pour le FDG.


                • ZEN ZEN 28 mars 2012 13:54

                  Le marché de la sécurité n’est pas un fantasme, c’est même un projet européen.

                  «  Dans une société de plus en plus globalisée, les États de l’Union européenne doivent garantir à leurs concitoyens la meilleure protection des biens et des personnes, dans le respect des principes de liberté. Dans ce sens, poursuivre une réflexion sur la participation de la sécurité privée à la sécurité globale en Europe, c’est penser la sécurité quotidienne des Européens. Les sociétés de sécurité privée jouent un rôle croissant aux côtés des États, afin de remplir ces missions de protection, tout en créant de nouvelles richesses en termes d’emplois et de métiers. » déclare Nicolas Sarkozy

                  _ Sarkozy veut plus de place pour la sécurité privée


                  • plancherDesVaches 28 mars 2012 15:11

                    Oui, Zen.
                    Mais, en même temps, si c’est sarko, c’est qu’il sait qu’il peut gagner du fric. Rien de plus.


                  • Lisa SION 2 Lisa SION 2 28 mars 2012 14:21

                    Banco !

                    je vais de ce pas privatiser mon trottoir et tout règlementer avec caméra vidéo surveillance à l’appui paiement par courrier. Je me demande si je vais pas aussi privatiser ma femme avec le prix sur code barre au ticket de métro et les barres sur le poignet, c’est les centaines de clients...

                    Le chien de la voisine qui vient déposer sa crotte derrière ma jardinière me rapportera 15 euros et elle 5. L’inconvénient c’est qu’à ce rythme, le pain de ma boulangère me coutera deux fois plus cher si tous en font autant. Bon, je peux encore aller de Paris à Toulouse en passant par Aubusson, Tulle, Brive, et Agen, moins cher et...c’est tellement plus joli que l’autoroute directe...

                    voilà que je me sens communiste !


                    • franc tireur 28 mars 2012 15:34

                      Il y a 30 ans ils etaient surtout sur la voie du sous developpement, prets a mendier au FMI,le travaillisme était en train de tirer tout le pays vers le bas.L’electrochoc tatcherien les a remis dans le sens de la marche malgré la casse sociale que cela a provoqué.
                      Aujourd hui on est pas dans un meilleur Etat qu eux avec notre modèle d économie semi administrée.


                    • plancherDesVaches 28 mars 2012 15:02

                      Sinon, bien pour l’article, Zen. Mais tu savais déjà que nous avions des vues similaires.

                      L’article sur Marianne devrait être enseigné dans les écoles publiques et malheureusement privées...

                      « L’école doit être obligatoire, laïque et gratuite.. » De mémoire et de je ne sais plus qui...
                      A en pleurer...
                      Putain, je suis bac + 5 sans avoir versé un centime pour mes études. Aux US, les étudiants sont endettés de 1000 milliards de dollars...


                      • Annie 28 mars 2012 16:29

                        Bonjour Zen,
                        Trois petites choses :
                        La nouvelle réforme du système de santé prévoit la privatisation de 75% de ce service public, qui est opposée par quasiment tout le corps médical, et la majorité des Britanniques. Mais ce sera un marché très lucratif pour les députés et les lords qui ont tous une patte dans le pot de confiture.
                        La privatisation à outrance n’est possible que parce que les syndicats ont été émasculés
                        Pour finir, Lisa Sion parle de la privatisation des trottoirs, ce qui est déjà fait comme nous l’avons découvert avec l’épisode des Indignés/Occupy ; les répercussions sont sérieuses puisque cela limite les manifestations publiques à quelques rares endroits de Londres qui n’ont pas été encore vendus. Il est prévu de grandes manifestations en mai et pendant la période des jeux olympiques. Je crains que le gouvernement ne se serve de la législation antiterroriste et ne recourt à des mesures d’exception pour mater toute rébellion.


                        • ZEN ZEN 28 mars 2012 17:28

                          Bonjour
                          Pauvre Annie ! Même le trottoir !!
                          Reviens au pays...
                          Reste plus qu’à vendre le Palais à Coca-Cola et à privatiser les obsèques de Maggie smiley


                          • Annie 28 mars 2012 17:58

                            À ce sujet Zen, il y a une pétition pour empêcher Maggie d’avoir des obsèques nationales. Je ne l’ai pas signée, et en fait je pense qu’elle devrait avoir des obsèques en grande pompe, et que nous devrions tous y aller pour manifester. Cela me rappellera les Maggie out, out, out de la poll tax, mais cette fois-ci, ce sera définitif.


                          • ZEN ZEN 28 mars 2012 19:07

                            Qui arrêtera ce génial Cameron, totalement dévoué à la City ?
                            Qui m’expliquera l’étonnante passivité/résignation du peuple anglais, entre deux manifestations, l’absence de vrais partis d’opposition ?


                            • Tall 28 mars 2012 19:23

                              On aura aussi vu en GB les limites démocratiques de l’intelligence des peuples avec l’éviction de Gordon Brown qui avait pourtant parfaitement bien compris comment il fallait réagir au crash de 2008.

                              Encore heureux qu’Obama ait été élu, sinon avec Mc Cain, on aurait été dans une situation encore pire qu’en 1930

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès