Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Un blackout géant cet hiver en Europe ?

Un blackout géant cet hiver en Europe ?

C’est ce que craignent plusieurs géants de l’énergie, dont GDF-Suez, les allemands E.ON et RWE, et l’italien ENI. Selon eux, le risque de coupures de courant massives est lié au développement des énergies renouvelables.

En matière d’énergie, il faut anticiper plusieurs années à l’avance les investissements nécessaires (le temps de construire et rentabiliser les centrales électriques). Insuffisamment anticipé, le développement de l’éolien et du photovoltaïque a créé une situation « chaotique  » sur le marché de l’énergie. 

La faute au renouvelable ?

Encouragés par les gouvernements grâce à des tarifs d’achat préférentiels, les énergies renouvelables devraient représenter 20% du mix énergétique européen d’ici 2020. Cependant, quand le vent ne souffle pas ou que le soleil ne brille pas, il faut prévoir une solution de rechange, le plus souvent des centrales thermiques fonctionnant au gaz ou au charbon. Les compagnies comme GDF, E.ON ou RWE estiment toutefois que le maintien de cette solution de secours leur coûte plus cher qu’elle ne leur rapporte, fonctionnant trop peu de temps dans l’année.

Les centrales à gaz mettent la clef sous la porte

Dans ces conditions, de très nombreuses centrales à gaz sont mises « sous cocon », c’est-à-dire mises à l’arrêt temporairement ou, même, sont définitivement fermée. En octobre, l’agence allemande des réseaux, en charge d’assurer l’équilibre entre offre et demande d’électricité, a ainsi reçu 28 demandes de fermeture de centrales. En l’absence de ces centrales, il devient effectivement possible que la demande d’énergie excède à certains moment l’offre, conduisant inexorablement au blackout.

Le gaz de schiste, l’autre coupable

Mais la responsabilité d’une telle situation n’en revient pas uniquement aux énergies renouvelables. Le « miracle » du gaz de schiste américain est aussi un désastre pour les Européens. Très bon marché outre-Atlantique, le gaz de schiste a remplacé le charbon dans les centrales électriques. Faute de débouché, le charbon est désormais massivement importé vers l’Europe. Concurrencées à la fois par le charbon américain et les éoliennes, les centrales à gaz construites ces dernières années sur le vieux continent sont des gouffres financiers.

Faute d’avoir anticipé ces évolutions, des entreprises comme GDF sont aujourd’hui obligées de mettre la pression sur les gouvernements pour trouver une solution (marché de capacité, pénalisation du charbon, fin du soutien aux énergies renouvelables…). Pour cet hiver, le risque de blackout est peu probable, les pouvoirs publics se mobilisent pour empêcher les fermetures, mais pour combien de temps encore ? Dès 2016, la sécurité d’approvisionnement en électricité n’est plus garantie. Il y a donc urgence à trouver une solution si les Européens ne veulent pas passer, d’ici peu, un hiver sans lumière, ni chauffage.


Moyenne des avis sur cet article :  1.89/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

80 réactions à cet article    


  • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 11 octobre 2013 13:54

    belle opération de lobbying... Honte de rien, cassez-vous !


    • leguminator 11 octobre 2013 23:25

      Car c’est du lobbying que de poser des questions essentielles comme la cohérence des divers moyens de production d’énergie ?


    • sto sto 12 octobre 2013 23:20

      C’est du lobbying pur. En fait, ce qui peut faire plier le réseau, c’est la proportion insensee de chauffages elec. en France, rien d’autre.


    • jako jako 11 octobre 2013 13:55

      Plus c’est gros mieux cela passe, le gds non et NON , la solution est de baisser drastiquement la consomation individuelle, mon abonnement perso me coute plus que la consommation parce que j ’arrive à controler et remplacer pas mal de choses , je cherche encore une solution pour le frigo et hop je passe à zéro ou presque.


      • buratino buratino 11 octobre 2013 17:24

        Baisser la consommation, en quoi faisant : dire au pueblo de ne plus utiser leurs natels, i-pad, I-phone et autres I-prout, de débrancher internet, éteindre leurs ordinos, arrêter de regarder leurs séries à la con, de faire plus de 100 m à pieds, etc... etc... juste impossible, faut que la crise durcisse et peut être la consommation va vraiment drastiquement diminué


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 12 octobre 2013 14:49

        Plus c’est gros mieux cela passe, le gds non et NON , la solution est de baisser drastiquement la consomation individuelle, mon abonnement perso me coute plus que la consommation parce que j ’arrive à controler et remplacer pas mal de choses , je cherche encore une solution pour le frigo et hop je passe à zéro ou presque.


        C’est fou, tu es idiot au point de vouloir préférer changer ton frigo contre un buffet ou une glacière pour consommer moins de courant (voir même plus du tout), mais je doute que tu veuilles te séparer de ton ordi qui te permet de venir ici...

        On voit quelles sont tes priorités...

      • Bracam Bracam 12 octobre 2013 23:08

        La tienne, de priorité, me semble relever surtout du mépris de l’autre.Continue, et moi sur le même ton. Comme tu le vois, on avance. Mais pas dans la bonne direction.


      • Mmarvinbear Mmarvinbear 13 octobre 2013 01:54

        Simple question de logique. 


        Entre un meuble capable de conserver de la nourriture de façon prolongée et un ordi, s’il ne faut en garder qu’un, moi je garde le frigo.

        C’est cela, avoir le sens des priorités.

      • curieux curieux 11 octobre 2013 14:58

        Propagande afin d’exploiter le gaz de schiste qui polluera les nappes phréatiques augmentant automatiquement le prix de l’eau. Coup double.


        • Croa Croa 11 octobre 2013 15:41

          C’est invraisemblable. Il peut y avoir des pannes mais plutôt pour d’autres raisons et toute l’Europe ... smiley smiley Non !

          Par ailleurs si nous devions disposer de plus de marges ce serait pas mal de promouvoir les économies, ce qui en plus serait écologique... Mais tout se passe comme s’il était souhaitable que nous consommions toujours plus, preuve que les marchands d’électricité n’ont pas de craintes !


          • smilodon smilodon 11 octobre 2013 16:29

            Faut vite arrêter nos centrales nucléaires !... Et encore plus vite construire des millions d’éoliennes !... L’hiver approche !... Et quand tout le monde se les caillera bien dans qui sa maison, qui son appart, tout le monde va prier pour que le « nucléaire » ne s’arrête pas demain !..... Il reste les poêles à pétrole, les poêles à gaz, les cheminées à bois, le charbon, etc !... Que des « innovations » bien écologiques, non ???!!... Vous voulez savoir quoi ??.. M’en fout du froid !... Autant la canicule m’accable, autant le froid me laisse indifférent !... Un bon pull sur le dos, et je passe l’hiver sans problème !.... Des gênes « inuits » sûrement !.... On va « se cailler » !... Pas de problème !... Détruisez nos centrales nucléaires !.... Et faites encore du vent, avec vos éoliennes, amis « écolos » !.... Je m’en tape à un point !....... J’adore le froid !..... Moins 10 dehors, je ferai des économies.............En coupant mon frigo !..... Adishatz !....


            • amipb amipb 12 octobre 2013 11:26

              Vous oubliez une chose : on se chauffait parfaitement bien avant le nucléaire, et même mieux, le chauffage électrique étant une totale aberration énergétique.


            • HELIOS HELIOS 12 octobre 2013 12:52

              ... vous avez raison, avant, non chauffait vachement mieux, avec des chaudieres a charbon qui etait livré par un petit trou au bas du mur sur le trottoir et qui tombait directement a la cave.. les plus riches avaient des chaudiere a fuel !

              Mais c’est bien sur, il faut arreter l’electricité ! avec des idées comme ca, c’est pas demain que les particules fines vont disparaitre. Cela donnera l’occasion de taxer un peu plus les voitures...


            • HELIOS HELIOS 12 octobre 2013 18:26

              je vois qu’il y a au moins un lecteur d’Agoravox qui a mis « -1 »... cela prouve qu’il prefere les particules fines emises par les cheminées plutôt que celles des voitures, un ecolo sans doute....


            • sto sto 12 octobre 2013 23:26

              >> avec des idées comme ca, c’est pas demain que les particules fines vont disparaitre. Cela donnera l’occasion de taxer un peu plus les voitures...

              Juste pour préciser : le chauffage elec tourne an période de pointe, donc avec un courant sale au possible (charbon), et avec un rendement (dans la centrale) de 30%.

              Une chaudière au fioul, bois, voire charbon, ca tourne plutôt a 90% de rendement -> Trois fois plus de chaleur pour le même fossile (sauf bois, ou c est du renouvelable) !!!


            • Rincevent Rincevent 11 octobre 2013 17:07

              La bonne vieille méthode pour enrayer toute réflexion sur un sujet, quel qu’il soit : instiller la peur. Ici, la peur de manquer...


              • smilodon smilodon 11 octobre 2013 17:30

                @Rincevent : C’est quoi la température la plus extrême dans laquelle tu aies dormi ????!!.. Juste pour rire un peu !!...


              • leguminator 11 octobre 2013 23:28

                La peur de manquer...

                En même temps le jour où t’as plus d’électricité, tu fais quoi ? Perso je suis pas assez fortuné pour me payer un groupe électrogène  smiley


              • Rincevent Rincevent 12 octobre 2013 00:45

                @ leguminator

                Il ne s’agit pas vraiment de manquer d’électricité, (ne serait-ce que parce que nous sommes interconnectés en Europe) mais de nous le faire craindre pour tenter de nous faire avaler des solutions pourries, genre gaz de schiste par exemple. Les français sont contre pour l’instant mais avec la peur, qui sait, demain…


              • AtomicBoy44 12 octobre 2013 03:55

                Le groupe n’’est rien du tout a coté du carburant qu’il faut mettre dedans !Sombre crétin !

                Regardez mieux le prix de votre KWh électrique ou gaz, vous comprendrez avec une bonne base de départ. Ensuite, cherchez le prix dans les pays voisins...


              • Croa Croa 12 octobre 2013 08:27

                En cas de coupure longue durée (les coupures de courtes durées ne sont vraiment pas un problème) le groupe n’est nécessaire qu’ une ou deux heures par jour (pour le congélateur et les recharges ) sachant que pour la lumière les solutions de secours sont multiples : Au début la bougie c’est vrai mais il existe bien mieux, les lampes camping-gaz à mèches, les systèmes à piles & leds, etc... Par ailleurs les box marchent généralement très bien sur batterie 12Volts de voiture (au moins la 9Box, les autres je prèsume) et nous avons maintenant tous (ou presque) du matériel nomade (téléphone cellulaire, ordinateur portable... )

                Le coût de l’essence du groupe ?  smiley Ce n’est pas un problème !  smiley


              • amipb amipb 12 octobre 2013 11:28

                @Omilodon : perso, -12°C, dans une yourte.

                Et vous ?


              • Rincevent Rincevent 11 octobre 2013 19:48

                @ smilodon.

                D’accord, on va rire (moi en tout cas)

                Années 60, Allemagne, camp de Munsingen en hiver, manœuvres de nuit, moins 29 ° la première année et moins 34 ° la suivante. Ca vous va comme ça ?


                • PaxBZH PaxBZH 12 octobre 2013 02:32

                  Les peaux de souris, tenues grands froid F1 et chaufferettes étaient bien utiles, l’armée n’avait pas pour vocation d’abandonner ses appelés à des situations mortelles

                  Allez donc vivre dans des locaux non chauffés, douche froide, presque 2 cm de jour sous la porte d’entrée et une boîte de thon tous les 2 jours, ça forge le caractère et ce durant un hiver bien rude pas simplement quelques jours de manœuvre avec une infrastructure en mesure de m’abriter bien au chaud en cas de vrai danger.
                  Ne comparez pas ce que vous avez vécu dans un cadre tout de même sécurisé et un choc frontal d’une situation réellement critique avec les conséquences psychologiques qui vont de pair (allié bien précieux ).
                  Non, je ne ris pas et ne le souhaite à presque personne excepté ceux qui se jouent de nos peurs pour nous faire cracher au bassinet.

                • Croa Croa 12 octobre 2013 08:32

                  C’est vrai que pour les cons qui ont un chauffage électrique ça risque d’être dûr !  smiley


                • rocla+ rocla+ 12 octobre 2013 08:58

                  s’ il suffisait d’ avoir un chauffage électrique pour être con .... smiley


                • psynom 12 octobre 2013 09:34

                  ce sont surtout les locations pas chères qui ont gardé un chauffage électrique.
                  C’est con d’être pauvre


                • HELIOS HELIOS 12 octobre 2013 13:02

                  Moi, je suis con, mais alors tres con !

                  Quand j’ai vu les prix des abonnements, j’ai choisi d’etre tout electrique. Rien que le prix de l’abonnemenbt du gaz, me fait gagner la surconsommation electrique dûe à la cuisine et à l’eau chaude.

                  Choisir l’electrique c’est pas plus con que le fuel ou le gaz. au moins, je consomme français, moi, monsieur, et je ne pollue pas là ou je suis.

                  Et je vous direz même mieux, si le mix electrique actuel est de 25% comme on le dit, alors je suis plus ecolo d’au moins un quart que ceux qui brulent des produits qui rejettent du CO2.


                • Rincevent Rincevent 12 octobre 2013 14:00

                  @ PaxBZH

                  Je ne confond pas une situation militaire et ce qui pourrait arriver au civil, j’ai juste répondu brièvement à la question de Smilodon, qui voulait rire...

                  Peut-être trop brièvement. Votre vision « sécurisée » des conditions militaires m’incite à détailler un peu plus. Pour moi il n’y a pas eu de tenues F1 ni de chaufferettes. On a gelé dans nos chars, les chauffages à essence neutralisés car dangereux (dégagements de vapeurs toxiques ou début d’incendie, c’était selon). Au point que derrière moi un équipage n’en pouvant plus, s’est bricolé une tente au dessus du moteur et a fait tourner pour se réchauffer. Résultat : une chambre à gaz, 5 intoxiqués au CO2 dont 1 en est mort. Je le connaissais personnellement, ayant été son instructeur. Voila pour le cadre sécurisé et l’abri bien au chaud. Fin de la séquence ancien combattant.

                  Pour le reste, bien d’accord, il s’agit de jouer sur la peur, c’est ce que j’avais dit.


                • Croa Croa 12 octobre 2013 15:48

                  à HELIOS : « et je ne pollue pas là ou je suis. »

                  Non mais tu mets tout le monde en danger avec ton électricité forcément nucléaire !  smiley


                • Croa Croa 12 octobre 2013 15:59

                  à Rincevent  : « ..5 intoxiqués au CO2 dont 1 en est mort. »

                  Vu le contexte c’était plutôt du CO (monoxyde de carbone) : Le CO2 n’est pas mortel ! (Sauf confinement total ce qui n’était pas le cas ici.)

                  Quand on joue au con on gagne toujours !


                • Rincevent Rincevent 12 octobre 2013 17:25

                  @ Croa

                  OK, CO c’est vrai. Ils ne jouaient pas au con, ils étaient juste morts de froid et sans compétences particulières sur ce danger. A l’époque l’armée s’ingéniait à envoyer au grand froid beaucoup d’appelés du Sud. A la première tempête de neige ces Catalans, Provençaux, etc. étaient tétanisés, incapables de fonctionner normalement. Nous étions peu du Nord et de l’Est.


                • HELIOS HELIOS 12 octobre 2013 18:31

                  @ Croa... ben oui, probable, mais entre crever de pollution tout de suite et d’une eventualité je choisi l’eventualité.... D’autant que l’electricité nucleaire, c’est 75% de notre energie, donc 25% d’ailleurs et que j’espere bien que les energies alternatives vont venir modifier ce ratio.

                  Je n’envisage pas de bouffer froid ni mettre 4 pulls l’hiver, j’ai deja reduit au juste raisonnable ce que je consomme.


                • AtomicBoy44 12 octobre 2013 04:07

                  Quels pays voisins ? L’Allemagne qui se chauffe au gaz russe ou le Danemark qui se chauffe au charbon quand ce n’est pas a l’électricité hydraulique scandinave ?
                  A moins que ce ne soit a l’électricité nucléaire suédoise ?
                  Les pays voisins font mieux que nous si vous ne regardez que le chauffage électrique. Lequel nous permet d’éviter 20 milliards d’€ d’importations hydrocarbures (fioul et/ou gaz naturel)...

                  Je vous rappelle tout de même que les suédois consomment plus d’électricité pour se chauffer /habitant que les français. Mais, ils font quelque chose de mieux : la cogénération nucléaire : en clair, plus il fait froid plus ils produisent de chaleur, et plus il produisent de chaleur, plus ils produisent d’électricité. Un modèle a copier en partie chez nous qui permettrais encore au moins 20 milliards d’économies en gaz et/ou fioul dans les métropoles proche des centrales nucléaires. Mais pour ça il faut interdire les chauffages ’électriques d’appoint a la vente libre et mettre des contraintes supplémentaires sur les propriétaires de logements pour qu’ils ne cèdent pas a la tentation du remplacement sans isoler convenablement ls logements.


                • ETTORE ETTORE 11 octobre 2013 22:21

                  Il pousse , il pousse, le lobby du gaz de schiste !

                  sont déjà aussi polluants à lire que les résultats de leurs oeuvres sur la nature.
                  et tout y passe, le gla gla annoncé pour cet hiver, les emplois [ perdus avant d’avoir été créés !!]
                  Gazsez vous ailleurs, vous et vos odeurs de profits à court terme ! vous sentez vraiment le...gaz.

                  • colza 11 octobre 2013 23:03

                    Le gaz ou le pétrole de schiste, même Goldman Sachs n’y croit plus vraiment :


                    • alinea Alinea 11 octobre 2013 23:55

                      On n’en a rien à foutre qu’elles ferment ces usines à polluer ! l’énergie devrait être économisée, mais comme la nourriture, l’eau et le logement, devrait être un service publique ! Un bien commun...
                      EON va peler les Cévennes : c’est quoi ce projet s’il n’arrive pas à vendre ce qu’il produit ? On se mobilise contre.. quand les Cévennes seront chauves de leurs châtaigniers ? Que fera-t-on !! Oui, c’est vrai, tout ça ça se prévoit ; l’arrêt du nucléaire aussi, il ne faut pas attendre qu’il s’arrête tout seul car en général, ça craint !


                      • soi même 12 octobre 2013 01:56

                        Quand on sera arrivé aux gaz de schistes, j’espère que tu mangeras cette production agricole pollue par cette exploitation et tu boiras de cette eau ! Enjeux Electriques.


                        • chmoll chmoll 12 octobre 2013 09:15

                          j’men fout j’ai un poêle a bois invicta tout en fonte
                          que ouié


                          • Bulgroz 12 octobre 2013 11:37

                            L’Allemagne émet 2 fois plus de CO2 que la France.

                            Par tête de pipe, l’Allemand rejette 63% de plus qu’un Français.

                            Selon le critère de l’ONU, (CO2 emissions kg per 2000 US$ of GDP) donc par rapport à son PIB, l’Allemagne rejette 49% de plus.

                            Mais c’est vrai que les écolos ne parlent plus de CO2, ce n’est donc pas grave.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès