Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Un minaret criminel au coeur de l’Europe

Un minaret criminel au coeur de l’Europe

On parle, on disserte, on bave, on polémique, on s’indigne ou on se réjouit de la décision de la majorité des suisses à être contre la présence de minarets sur leur sol. Tant mieux, cela découvre enfin des débats essentiels que l’on eut dû avoir depuis longtemps en Europe. Tant mieux, cela pose enfin sur la table les problèmes d’identité, de traditions, de république et d’Islam, problèmes larvés depuis des années, mais existants bel et bien. Mais cela ne devrait pas nous empêcher, à l’approche de la date anniversaire de sa création (ou, du moins, de la déclaration de sa création), de distinguer clairement un minaret aussi géant qu’il est patibulaire, criminel et illégal, et ce en plein cœur de l’Europe : le Kosovo.

Le Kosovo, rappelons-le, est un de ces petits États étranges qui fleurissent en faisant beaucoup d’histoires, justement parce qu’ils sont sans Histoire ; un petit État à peine plus grand que notre région Aquitaine mais allié des plus grands, comme les États-Unis et l’Union Européenne. Un petit État dominé par l’ex-UCK (Armée de libération du Kosovo, maintenant reconvertie en soi-disant parti démocratique), c’est-à-dire une organisation islamique, terroriste et mafieuse. Un petit État dans lequel ont été chassée la majorité des serbes qui y vivaient depuis des siècles, et dans lequel de nombreuses églises chrétiennes ont été brulées et détruites. Un petit État devenu, à l’aide de la mafia albanaise et des contacts islamistes d’Afghanistan, plaque tournante de la drogue en Europe, mais également du trafic d’armes et de prostitués. Un petit État sécessionniste, désormais bien réel, qui n’est avalisé pourtant par aucune règle de droit international. Et enfin, pour finir, un petit État qui sépare de la Serbie son berceau historique. En résumé : un petit État islamique, criminel, illégal et illégitime au beau milieu de l’Europe. Avouez que c’est peut-être plus important que les minarets suisses.

L’indépendance du Kosovo a été défendue par des réseaux et de l’argent islamistes venant d’Arabie Saoudite (comme l’Islamic Resurrection Foundation) ou d’Iran, ainsi que par des organisations comme Al-Qaïda, comme en témoigne la visite de Ben Laden en 1995 en Albanie, voyage qui lui permit de tisser de nombreux liens avec des imams intégristes et des leaders nationalistes prompts à utiliser la manière forte, comme le terrorisme, au Kosovo. Ainsi, l’on verra combattre dans les rangs de l’UCK des moudjahidins yéménites, afghans, tchétchènes, saoudiens, iraniens et même « français » (comme Claude Cheikh ben Abdel Kader, natif de Saint-Denis), autrement dit des combattants bien étrangers à toutes causes purement nationalistes, mais, on l’aura deviné, très proches d’une cause islamique. Mieux encore, cette cause de l’indépendance du Kosovo fut largement financée, outre les subsides saoudiens et iraniens, par l’argent de la mafia albanaise, qui prit fait et cause des kosovars, ces derniers étant eux-mêmes albanais. Ainsi pûmes-nous voir l’argent récolté par les transactions de la production afghane servir l’UCK, agrémenté de quelques bénéfices liés à la prostitution des femmes de l’Est.

Alors il est possible de se demander, n’est-ce pas, qu’est-ce que fait un tel État au cœur même de l’Europe ? La réponse appartient aux rouages cyniques et hypocrites de la géopolitique, et non, comme aimerait nous faire croire nos humanitaristes professionnels – larmes à la commande et indignations dans la besace – parce qu’il s’agissait de défendre les kosovars des persécutions serbes. Pour faire simple, le Kosovo a un triple intérêt pour les États-Unis : d’abord, il leur permet d’occuper un nouvel espace pour leurs bases militaires, permettant un projet de pipeline qui transportera le pétrole extrait de la Caspienne, échappant ainsi aux Russes et aux Serbes. Deuxièmement, il leur permet à la fois de parfaire la dislocation de la Yougoslavie qui s’était montrée très défavorable à l’Otan au début des années 90, et à la fois d’embêter particulièrement les Russes, traditionnels alliés de la Serbie. Enfin, et c’est ici que le jeu est encore plus pervers, il leur permet de créer, en plein cœur de l’Europe, une entité musulmane qui empêche de fait son unité culturelle, géographique et politique ; ce qui, sans détruire l’Union Européenne pour autant, ne manque pas de l’affaiblir, et donc de la laisser par conséquent entre leurs mains. Et qu’à fait, justement, l’Union Européenne dans l’histoire ? Elle a entériné la création du Kosovo sans sourciller, en bon vassal de l’Amérique et au détriment de ses intérêts propres.

Avouons encore que tout cela est plus important que les minarets suisses. Mais si l’on y regarde de plus près, peut-être que ces deux affaires ne sont pas si éloignés que cela… Après tout, les deux sujets ont en commun les mêmes problèmes liés à l’identité de l’Europe et la place de l’Islam en son sein. Il est donc possible d’y réfléchir de concert. Et, si l’on y regarde encore de plus près, si l’on jette un coup d’œil encore plus profond sur l’affaire, l’on s’aperçoit que ceux qui furent les plus acharnés défenseurs du Kosovo, des individus comme Bernard-Henry-Levi, André Glucksmann, et, surtout, Bernard Kouchner, sont ceux qui, comme ce dernier, s’indignent le plus du vote des suisses. Alors, un hasard ? Ou serait-ce dû à leur volonté commune, très proche des velléités américaines, de combattre partout l’Islam sauf lorsqu’il peut servir à déstabiliser le monde européen et orthodoxe ? Alors, à votre avis ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.86/5   (28 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Mr Pigeon Mr Pigeon 2 décembre 2009 13:05

    Les bonnes questions sont donc les suivantes, l’immigration islamique de masse, vise-t-elle à balkaniser l’Europe et dissoudre les frontières de ses nations ?

    Ce déracinement, n’aurait-il pas non-plus pour second objectif de rééduquer les musulmans au mondialisme, pardon à l’Islam américanisé, pardon à l’Islam modéré ?


    • Massaliote 3 décembre 2009 09:26

      Ben Khabou, c’est la CIA qui a organisé tous les évènements d’Europe Centrale et plus précisément de Yougoslavie, depuis la dernière guerre mondiale. C’est elle qui encourage les salafistes. 


    • abdelkader17 2 décembre 2009 13:10
      http://www.mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=16186

      Stratégie impériale pour un nouvel ordre mondial : les origines de la Troisième Guerre mondiale.


      • Gorg Gorg 2 décembre 2009 13:47

        Excellent article Rochedy. Le Kosovo est un cas édifiant. Les Serbes ont simplement voulu rester maîtres chez eux alors qu’ils avaient peu à peu été envahis par les Albanais qui désiraient alors, plus nombreux,  prendre le pouvoir. Quel est la légitimité d’un envahissement fut-il par l’immigration et (ou) par le ventre ? Votre description de cet état Kosovar et de son gouvernement est tout à fait réaliste. L’intervention à cette époque des E-U et des européens est une véritable forfaiture. N’oublions pas qu’il n’y a pas si longtemps les Français d’Algérie n’ont eu le choix qu’entre « la valise ou le cercueil » et personne n’a trouvé quoi que ce soit à redire à cela. Nous n’avons donc pas de leçon à recevoir.


        • abdelkader17 2 décembre 2009 14:08


          http://www.paixbalkans.org/contributions/Camp_Bondsteel_kosovo.pdf
          Une base de l’Otan à proximité d’un pipeline au Kosovo
          Le Camp Bondsteel est une base militaire de l’Otan construite en 1999 au Kosovo par les forces armées
          des États-Unis, près de la ville d’Uroševac au centre de la zone américaine au Kosovo, proche de la
          frontière avec la Macédoine (il est visible via Google Earth à 42°21’ de latitude Nord et 21°14’ de longitude
          Est.), juste après la guerre du Kosovo. Le camp n’est pas le plus grand camp américain en dehors du
          territoire des États-Unis, mais seulement la plus grande base de l’Otan en Europe. Elle est nommée en
          l’honneur d’un vétéran de la guerre du Viet-Nam, James Leroy Bondsteel.

          Nos pseudo nationalistes ne réflechissent même pas cinq minutes, la réorganisation du monde va toujours dans le sens des intérêts impérialistes et l’islamisme dans ce jeu mavabre sert à la fois de repoussoir et d’allié.
          La Yougoslavie était le dernier état socialiste au cœur de l’Europe c’et pourquoi il fallait détruire le socialisme de marché,c’est une voie d’accès stratégique entre l’Europe orientale et l’Europe occidentale,l’installation de la plus grande base permanente de l’otan c’est à dire sous contrôle américain,permet à ces derniers de contrôler cette zone et de faire face à la puissance Russe en lui disputant son ancienne zone d’influence,enfin la guerre c’est toujours et encore le pétrole,nos amis n’ont que les yeux rivés sur l’islamisme ,il faudrait sortir de ces schémas binaires pour avoir un tant soi peu une visibilité globale de la géopolitique mondiale.


          • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 4 décembre 2009 10:32

            La vision globale de la géopolitique mondial implique le nationalisme, justement... aujourd’hui et plus encore demain.

            La manip des Otan-mondialistes dans cette région ne se limite pas à « une base Otan » ni à un pipeline.
            Certes ladite base est énorme, faite pour durer, écrase tout sous elle. Enfin, presque tout.... Il y a peut-être du pipe-line dans l’air, mais surtout, d’autres substances extrèmement lucratives qui ’tournent en plaques’, dont le Kosovo, sa base et ses fourgons armés et divers sub-urban vehicules devient le passage obligé, privilégie, la sanctuaire.
            Les produits des champs d’opium afghans, oui mais uniquement. Il y a les organes humains aussi, les travailleurs clandestins, les clandos ’en stock’ comme on dit dans Tintin c’est vieux comme les siècles, les putes etc. 

            L’Hyper-Babylone, Washingtonia-la-petite (à comparer aux USA-les-grands, merci VH), s’est offert non seulement un porte avion avec des méchants militaires dessus, mais surtout un pain de dynamite envers toute constitution de pouvoir réel dans cette région, au-dessus de la folklorique région.

            Pour ce faire, comme trop souvent dans son histoire, il s’est allié avec la maffia locale. (Un cas fameux est celui de la 2nde guerre mondiale avec la maffia sicilienne, c’est loin d’être le seul.) Le Kososvo, mais aussi toute l’affaire ’UCK’, est en fait un donnant-donnant avec la maffia, sa branche locale raccordée aux grands parrains, pour services rendus.
            Puis on s’arrange entre trafiquants pas clairs.
            L’Arabie Saoudite fonce là dedans avec des dépenses délirantes - « une station essence type autoroute à 20 pompes et un motel flambant neufs tous les 400 m » dixit Soral - , des mosquées de type saoudien completement déconnectées du style ottoman local, et dont d’ailleurs tous le monde se fout, elles sont vides. Comme les motels, comme les stations à 20 pompes sur des routes cabossées empruntées surtout par des carrioles improbables, des ânes et des moutons. De temps en temps, des 4x4 paramilitaires flambant neuf...
            Triomphe de l’argent sale, son sanctuaire, le ’show room’.

            L’Uck C’EST la maffia, ’locale’ on va dire, tout simplement. C’est rigoureusement : son bras armé.

            Mais il serait dommage de séparer la Kosovo du reste. C’est toute la politique d’explosion de la Yougoslavie qu’il faut considérer, avec divers groupes glauques de tous bords financés par la CIA soit directement soit vie la services allemands , soit on l’a vu par les trafics maffieux (très sales il faut le répéter) (dont certains ’ultra’ groupes serbes, conspués par 100% de la population et des autorités serbes, responsable des pires exactions. Bizarement, eux ce sont fondus dans la nature, n’ont pas été poursuivis à l’inverse des fonctionnaires yougoslaves...)
            . C’est l’entité serbe aussi qu’il fallait casser, de façon à, tout comme « la France d’après » qui se met en place, n’avoir après coup comme pouvoirs réels au maximum que de petites régions folklorique agitant fanions, collecteurs d’impôts avec logos de supermarchés relookées tous les 10 ans, en dehors des grandes herses impériales sarclant le coin régulièrement.

            Voilà cher Abdelkader dix sept, grosso-modo ce qu’en pensent les nationistes, ce n’est pas moi qui invente tout ça. Il est certain que dans les années 90 les choses étaient bien moins claires, et bien des nationalistes fonçant tête baissées se sont fourvoyés politiquement. Dans des camps, d’ailleurs, les plus divers. Mais les choses se sont clarifiées depuis et ce que j’écris représente plutôt la lecture consensuelle de tout ça à présent, au Fn au moins. Que les faits ne font dorénavant que confirmer davantage avec les ans et les mois.

            Comparez avec votre fantasme sur « nos pseudo nationalistes », incapables soi-disant de savoir qu’il y a une base de l’Otan au Kosovo et « un futur pipe-line » : vous verrez devant vous le chemin qu’il vous reste à parcourir. Faites-le !


          • ASINUS 2 décembre 2009 16:39

            l empire us c est offert un porte avion terrestre a portée de la russie et des voies de communications de son approvisionnement, au passage il nous a crée un enieme etat mafieu que les larves bureaucrates bruxelloises on validées , que les etats unis s appliquent a eu meme l amendement kossovo et restituent texas californie et nouveau mexique au motif que les latinos y soient les plus nombreux.


            • Big Mac 2 décembre 2009 18:02

              Excellent article.


              • Freebird 2 décembre 2009 18:16

                L’auteur ne sait manifestement pas de quoi il parle...ou alors il est serbe.

                Les kosovars sont peut-être musulmans, mais sur le papier uniquement ; en pratique, la part de la population qui pratique vraiment sa religion doit être à peine plus élevée que la part des cathos pratiquants en France. En plus, rappelons que les musulmans des Balkans (albanais et bosniaques principalement) ne se sont convertis que pour des raisons politiques : ils préféraient collaborer avec les ottomans plutôt que (déjà !) se soumettre à la domination serbe.

                J’ai vécu deux ans au Kosovo et franchement, je ne me suis vraiment pas senti dans un pays « islamique ». Les gens boivent de l’alcool, beaucoup mangent du porc, les femmes sont loin d’être voilées, presque personne ne s’arrête de bosser pour la prière. Franchement, si tous les pays islamiques étaient comme le Kosovo, il n’y aurait pas grand chose à craindre des terroristes.

                Je conseille à l’auteur d’aller faire un tour sur place pour voir ce qu’il en est vraiment. Après tout, ce n’est qu’à deux heures de vol de l’Europe de l’Ouest et les visas ne sont pas nécessaires pour les ressortissants Shengen. Nul doute que vous écrirez un article différent à votre retour.


                • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 4 décembre 2009 10:49

                  Oui l’aspect nazisslamiste est beaucoup trop appuyé dans cet article c’est son défaut majeur.
                  Le seul pour tout dire...
                  Et l’implication de l’Iran qui y est affirmée est particulièrement fausse, ce pays ayant évidemment refusé de reconnaitre le machin kosovar.
                  Après, que certains mouhdjaidin (ouah ça s’écrit comment ce truc pas français ?!) venus de zones moyen-orientales soit disant ’controlées par Téhéran’ (fantasme) soient venus traficoter des armes et autres c’est bien possible, épisodiquement, mais l’Iran est clairement déconnecté de tout ça.
                  Et l’Islam n’est pas un danger dans cette affaire d’ex-Yougoslavie, même si hélas ça a motivés certains dans leurs épurations ethniques sur le terrain, brimades, chasses aux Serbes (et aux Juifs Serbes) et autres.

                  Il faut se méfier de cette tendance à tout charger sur ’les nazisslamistes’ actuelle, qui tend vers un faux combat. Néanmoins, ne pas être dupe ni angélique non plus.


                • Kookaburra Kookaburra 2 décembre 2009 18:47

                  Dommage que l’article n’a été plus lu ! Sujet intéressant, et la réponse de Freebird aurait du lancer un vrai débat. Il y a peut-être trop d’articles chaque jour sur le site.


                  • 65beve 2 décembre 2009 21:15

                    Bonsoir,

                    Je croyais que c’était Kouchner 1er, le roi du Kosovo.....


                    • Hans 2 décembre 2009 21:25

                      D’accord avec Freebird,


                      L’auteur n’a vraisemblablement jamais posé les pieds là bas et ne faisait certainement pas partie de l’organisation de l’UCK.

                      Simple erreur révélatrice de l’amateurisme de l’auteur : il nous dit que l’indépendance du Kosovo a été soutenue par de l’argent iranien....alors que l’Iran n’a pas reconnu l’indépendance du Kosovo et déclaré n’avoir pas l’intention de le faire. 

                      Autre élément d’accord avec Freebird, les albanais sont non seulement très peu portés sur la religion en général mais ils ne sont musulmans qu’à une petite majorité, près de 40% des albanais étant catholiques ou orthodoxes...Mère Thérésa était albanaise !!!. De plus, contrairement aux libanais par exemple, les albanais sont connus pour leur tolérance religieuse...il n’y a jamais eu, à ce jour, de conflit inter-albanais s’agissant de la religion.

                      Ajouté à cela qu’il est de notoriété publique que les albanais sont, et de loin, le peuple européen le plus pro-américain d’Europe, cela rend pour le moins ridicule les affirmations sur Al Qaida au milieu des albanais. 
                      L’imam albanais qui oserait ne serait-ce que critiquer les USA ou l’Allemagne n’est certainement pas né.
                      Je vois mal les moujaidins se battrent aux côtés de mécréants portant la bannière étoilée dans leur coeur. J’en veux pour preuve que parmi les 63 pays qui ont à ce jour reconnu le Kosovo, la plupart sont des pays occidentaux et chrétiens....alors que pour l’instant seuls certains pays arabes ont sauté le pas...sûrement parce que les kosovars ne sont pas assez fervants à leur goût....

                      Par contre, on peut se poser des questions s’agissant de la Serbie dont tous les criminels de guerre tels que Arkan étaient bénis devant les caméras par des popes orthodoxes...
                      Il est clair qu’avec la pub que s’est faite la Serbie à Vukovar et Srebrenica (seul génocyde en Europe depuis la Shoah) et en déportant 900 000 kosovars de leur foyer, elle va encore ramer pour se faire accepter au milieu de la civilisation...

                      • barrere 2 décembre 2009 23:50

                        avec vous on va apprendre que mère thérésa était agent de l’uck....


                        laissez la reposez en paix et ne la méler pas a la mafia albanaise du kosovo svp


                      • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 3 décembre 2009 11:54

                        Exact ce n’est pas l’argent iranien, mais l’argent saoudien.
                        Le reste est faux.


                      • dupual 2 décembre 2009 21:51

                        Que font les modérateurs ???

                        Comment peut-on laisser écrire n’importe quoi sur AgoraVox ?
                        Si cet article comporte des lacunes et erreurs graves relevés par les internautes, il devrait être supprimer ! 

                        • Massaliote 3 décembre 2009 09:33

                          Cest un excellent article. L’UCK est une organisation politico-maffieuse a qui on a donné la souveraineté sur un territoire SERBE. De toutes les revendications serbes sur l’ex-Yougoslavie, c’était la seule justifiée par l’histoire. C’est une véritable spoliation entérinée par l’Europe à la traîne des USA.


                        • Fraka 2 décembre 2009 21:56

                          Bonsoir à tous


                          Je souhaite dans une volonté d’etre exacte dans le debat eclaircir un point ;
                          Ce n’est pas l’iran elle meme qui a soutenue l’independance du kosovo mais des association islamique.Et ce dans le but de diminuer l’influence du suniisme, je rappel que l’Iran est un Etat Chiite.
                          L’iran est alliée a la russie qui elle meme soutiens la serbie dans ce dossier .
                          L’iran a un interet a ne pas reconnaitre l’independance du Kosovo ,la russie la soutient ou du moins la couvre a propos de son dossier nucléaire...c’est un des dernier pays qui ne critique pas ouvertement l’iran ou ne la menace pas !

                          Deuxième point, je ne crois pas en la conviction meme des albanais dans les USA.
                          Avant ils collaboraient avec les fascistes italiens et Nazis allemands, puis avec L’urss, puis la chine et enfin les USA.
                          Je pense sur ce point que c’est un petit état opportuniste sans véritable conviction et qui pour cela se place au coté « du plus fort » chaque période sous l’aile du pays le plus influent.

                          Troisième point , jamais la serbie n’a déporté 900 000 kosovar albanais, ce sont les bombardements des forces de l’otan qui ont enclenchés ces départs !
                          Claude lanzmann s’est indigné quand on a parlé de génocide au Kosovo !!! 

                          Ce que vous dites doit être pesé ! selon des chiffres de l’OSCE il y eut 3000 morts au Kosovo !

                          Bon débat à tous !


                           

                          • Hans 3 décembre 2009 16:37

                            Mettre la déportation des kosovars sur le dos des bombardements de l’OTAN est une pure blague et tous les professionnels qui ont couvert ce conflit le savent bien.


                            J’en veux pour preuve que plus de 400 000 avaient déjà quitté le Kosovo bien avant le début des bombardements. Le HCR a constaté les arrivées en masse en Albanie et en Macédoine dès l’ été 1998 !!!!! autrement dit près d’un an avant le début des frappes.

                            De plus, il aisément vérifiable que la grande majorité des frappes de l’OTAN ont eu pour cible la Serbie stricto sinsu....comment se fait-il que les kosovars aient fui par centaines de milliers alors que les Serbes n’ont même pas bougé ????
                            La réponse est simple et elle a été filmée par toutes les caméras de la planète : en représailles aux frappes de l’OTAN, les forces serbes ont ratissé toutes les villes et les villages qu’ils ont pu....utilisant même des trains pour les expulser vers la Macédoine....une image pas très luisante 50 ans après la Shoah.

                          • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 4 décembre 2009 11:02

                            « Déportés »... vers où ?

                            Savez vous que pendant la guerre en Bosnie un mouvement permanent et important de Bosniaques musulmans existait allant chercher refuge.... en Serbie ?
                            Pour ce qui est du cas précis que vous évoquez, le Kosovo d’avant les bombardements de Belgrade et trains de réfugiés, je n’en sais rien. Mais soumet à votre jugement la petite info ci-dessus..
                            Notez également que le régime serbe à l’époque, était gouvernée par une assemblée nationale, dans laquelle on comptait 14 partis... Pour une dictature militarofascisante, on repassera... Ah si on pouvait être aussi démocrate en France aujourd’hui...
                            On notera aussi que la monnaie en cours au Kosovo actuellement c’est l’euro, et qu’en Serbie c’est le « dinar »,serbe.


                          • Lakost 2 décembre 2009 23:27

                            Présenter le cas du Kosovo comme un conflit de civilisations est une erreur. La majorité de l’Occident a reconnu l’indépendance du Kosovo. A contrario, la majorité des pays musulmans n’ont pas reconnu cette indépendance. La realpolitik des états est plus forte que la solidarité des états vis à vis des peuples de même religion.
                            Dire que la présence musulmane au Kosovo est due à une invasion est faux, la présence albanophone au Kosovo remonte au 16 éme siècle et l’immigration s’est déroulé de manère progressive lorsque la Serbie était encore sous domination ottomane.


                            • barrere 2 décembre 2009 23:52

                              la majorité des« élites » de l’occident, nuance.... pour les peuples voir les derniers sondages des différents médias


                            • zelectron zelectron 3 décembre 2009 00:25

                              Un point de vue qui montre au moins un effort d’explication et de justification qu’on a pas d’habitude le loisir de trouver souvent. Le débat suscité a au moins le mérite d’exister, même si l’auteur penche un peu plus pour les Serbes, et après tout pourquoi pas ?


                              • DESPERADO 3 décembre 2009 01:02

                                rochedy
                                t’es un analphabète.
                                Mais uck ou pas, minarets ou pas , merguez ou pas, il faudra rendre les terres volées.
                                sacré khazar.


                                • Fraka 3 décembre 2009 09:10

                                  A DESPERADO,


                                  Que veux-tu dire par sacré Khazar ?

                                  • HELIOS HELIOS 3 décembre 2009 12:03

                                    Plutot que de se poser la terrible question de la dissolution de l’Islam dans l’Europe ou bien des questions plus douteuses sur l’européannité du Kosovo ou même encore de l’influence de l’Albanie et ses mafias............... en ces periodes d’identité nationale.......

                                    ......... pourquoi ne nous posons nous pas la question sur ce que personne ne semble vouloir, ni dire, ni ecrire, cachés derriere des lois censées eliminer toute forme de discrimination ou de stigmatisationj...............

                                    l’islam ARABE a-t-il sa place en Europe ?

                                    Parcequ’en verité Kosovar d’Europe, ou musulmans indonesions (le + grand pays musulman, n’est-ce pas)... et même les Ouighours chinois, ces gens la, ne sont pas ce que nous nommons en raccourci des « musulmans ». Les musulmans qui semblent poser probleme sont les mêmes depuis des siecles, ce sont en fait les arabes, qu’on appelait avant « sarrazins ».

                                    Alors, ecrire ce que je viens d’ecrire va sembler « raciste » a tous ces pudibonds de l’esprit, mais c’est la realité (le discours, pas le racisme, bien sur). Comment pouvons nous eliminer le racisme en general, si nous continuons a nous cacher derriere notre petit doigt ? La difficulté provient d’une ethnie bien particuliere, qui ne merite bien sur pas d’etre ni discriminée, ni stigmatisée, mais qui est a la base de notre historique difficulté, depuis Charles Martel et surement bien avant.

                                    Que nous soyons d’origine chretienne quelle que soit l’orientation... que nous soyons musulmans ou quoi que ce soit d’autre, ce n’est NI L’ISLAM, ni les ARABES, LES NOIRS OU LES JAUNES, et j’inclus au passage les VERTS lorsqu’ils seront là qui pose un probleme identitaire a l’europe ou PARTOUT DANS LE MONDE c’est le couple MUSULMAN/ARABE qui se fait remarquer.

                                    Sans vouloir generaliser, car nous savons bien les risque de la generalisation, voila un peuple d’un demi milliards qui affirme sa difference ethnique et religieuse, qui ne cede en rien sur ses coutumes et qui en se rependant en Europe, entraine les problemes que nous connaissons.

                                    Il est urgent de cesser d’avoir peur, mais il est urgent aussi de prendre en compte cette realité pour de nouveau pacifier les relations et le respect que nous devons avoir les uns avec les autres (dans les deux sens).


                                    librement votre... bonne journée pluvieuse a tous.


                                    • fkarakaya 3 décembre 2009 12:03

                                      Quel honte cet article !!!!

                                      Lié l’interdiction des mianarets à une situation géopolitique impérialiste est une abération totale !!

                                      Ouiiiii les pauvres serbes eux qui étaient si gentil avec les bosniaques pendant 5 ans (bosniaques musulmans bien sûr)

                                      Eux qui sont les plus démocratiques au monde !!! Il n’y a jamais eu, il n’y a aura jamais de mafia serbes c’est vrai. D’ailleurs la prostitution en Europe les serbes ne s’en mêle,nt pas.

                                      Etes vous allez une fois dans votre vie en Kosovo. Tout est contrôlé par les américains et les européens.
                                      Tu parles d’une islamisation mais tu fais pitié j’ai même pas réuissi à manger de la viande car elle n’était pas Helal et tu me parels d’islamisation.

                                      Fait moi bien rire !

                                      Ensuite par définition même la prostitution, la drogue, la mafia sont incompatibles avec l’Islam. Islamisme étant l’application à la lettre de l’ISlam alors cherchez l’erreur.

                                      Ces délits sont punis de la peine de mort dans certains pays alors tes attitudes faschos tu peux les garder


                                      • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 3 décembre 2009 12:28

                                        Réel et intéressant : les dessins d’enfants du Kosovo.

                                        cf cette page par exemple :
                                        http://www.b-i-infos.com/association_verite_et_justice.php
                                        où l’on peut apercevoir la cinquantaine de dessins en miniature, (en descendant) à mi-hauteur de la page.
                                        Un lien renvoi à un Pdf où ils sont mieux exposés :
                                        http://www.b-i-infos.com/img/photos_expo/Catalogue%20expo.pdf

                                        Enfin on peut extraire de l’internet des remugles et des blogs de la honte, la page qu’en a consacré Riposte Laïque « site nationaliste rance » selon la mondialiste C.Fourest, propagandiste haut-placée, là :
                                        http://www.ripostelaique.com/Kosovo-quand-des-dessins-d-enfants.html

                                        Une exposition de ces dessins en mai dernier avait... été annulée (censurée) à la dernière minute par la maire du 17e arrondissement parisien, quand elle a compris, quand on lui a fait comprendre, que le réel y était présent.

                                        Heureusement la Russie de Medvedev est intervenue, et une association franco-russe à immédiatement prété ses locaux à l’exposition et son honneur à Paris.

                                        Dans le gouvernement par l’image d’aujourd’hui, l’oppression par l’impression (cf la Fourest par exple), on comprendra sans peine que 50 dessins d’enfants soient jugés « dangereux à l’Ordre », qu’ils osent appeler public.


                                        • FritzTheCat FritzTheCat 3 décembre 2009 13:16

                                          Excellent article !!

                                          En complément, à lire cet article du Monde Diplo sur la désinformation de masse utilisée par les dirigeants et les médias occidentaux afin de justifier d’une intervention en Serbie.
                                          http://www.monde-diplomatique.fr/2000/03/HALIMI/13425

                                          Premières lignes :

                                          « Médias et désinformation

                                          Le Kosovo a été victime, pendant plus de dix ans, d’une politique d’apartheid menée par Belgrade. La répression contre l’Armée de libération (UCK) y avait pris, en 1998, un tour massif et sanglant. S’agissait-il pour autant, comme le flot des réfugiés semblait l’accréditer, d’un génocide que seule l’intervention occidentale pouvait stopper ? Un an après, cette justification de la guerre menée par l’OTAN a perdu beaucoup de sa crédibilité - et avec elle la couverture médiatique soi-disant « exemplaire » de l’opération. Les enquêtes menées sur place par le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) et les organismes européens comme internationaux, mais aussi par quelques journalistes, modifient radicalement la lecture des événements. Sans même parler de cette « contre-épuration ethnique » qui vise à présent Serbes et Tziganes du Kosovo. »


                                          • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 3 décembre 2009 14:49

                                            Bien meilleure encore que cet article pourtant bien jeté déjà, mais un poil trop centré sur les méchannazisslamistes (néanmoins la conclusion est fort juste, j’y concours totalement), l’intervention de l’intellectuel Alain Soral à l’université d’été d’Egalité&Réconciliation.
                                            Une vidéo de 19 minutes, avec inserts d’images et mme vidéos :
                                            http://www.dailymotion.com/video/x9warw_soral-de-retour-de-serbiekosovo_news
                                            A CONNAITRE ABSOLUMENT !
                                            Il existe aussi une ’discussion au coin du canapé’, du même, où ce thème est longuement abordé. Il dit pareil que dans la vidéo précédente, mais cette fois c’est 53 minutes à la régalade :
                                            http://www.dailymotion.com/video/xaytmq_alain-soral-voyage-en-serbie_news


                                            • Hans 3 décembre 2009 16:43

                                              Si Alain Soral est un intellectuel alors l’Abbé Pierre était un proxénète nazi....


                                            • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 3 décembre 2009 17:23

                                              Il n’est pas maçon ni chien-chien sur internet ; c’est un intellectuel.

                                              Il n’écrit pas des romans de gare non plus.


                                            • Fraka 3 décembre 2009 18:56

                                              Bonsoir,


                                              A HANS,

                                              Vous rendez vous compte que vous comparez la shoah,( élimination de juif avec une avec plusieurs millions de morts et ceux sur tout le continent européen) ... a ce qui s’est passé au KOSOVO.
                                              Vous ne voyez pas une très grosse différence !!!

                                              On peut parler du malheur des populations albanaises pendant des siècles

                                               tout comme de celui des serbes et des tziganes aujourd’hui dans ce nouvel état fragile qu’est le KOSOVO.

                                              Ce n’est pas un génocide qu’il y a eut au Kosovo.Des massacres certes...
                                              Environs 3000 morts selon les chiffres de l’OSCE ...Sur a peu près 2 Millions d’ames au kosovo c’est bien loin d’une élimination des kosovares albanais. 

                                              • alice55 3 décembre 2009 19:03

                                                Cet article ressemble au vomis d’un criminel malade.

                                                J’ai travailler au Kosovo pendant plus de trois ans et tout ce que vous écrivez est faux. Ce peuple est formidable. Je ne dis pas que les serbes ne le sont pas mais ils doivent payer les crimes monstrueux de leurs dirigeants qu’ils ont élus démocratiquement. On ne peut pas demander aux albanais de subir périodiquement la barbarie serbe. Le Kosovo est un état pour tout les citoyens, serbes compris. Beaucoup de serbes l’ont compris et commencent à s’intégrer dans leur nouvelle patrie. Même si des groupes d’hitlériens serbe les menacent.


                                                • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 3 décembre 2009 23:40

                                                  A ce moment là, les Kosovars « doivent payer les crimes mnostrueux de leurs dirigeants » qui leur ont été imposés par la CIA et d’autres, tout pareil. Il n’y a qu’à vous prendre au mot... Si vous ne connaissez pas ces crimes, ou les minimisez, c’est que vous n’avez jamais été au Kosovo.


                                                • Fraka 3 décembre 2009 19:45

                                                  Je suis d’accord en partie avec toi alice55 cependant, « (serbes) doivent payer les crimes monstrueux de leurs dirigeants qu’ils ont élus démocratiquement ».

                                                  Je trouve cela assez dure de votre part, êtes vous d’accord pour que le peuple américain soit punit pour les exactions (que son intervention en Irak mais aussi en Afghanistan mais aussi ce qu’elle a fait elle même)...beaucoups de civil sont morts sous les balles Us...

                                                  Je trouve cela un peu facile de s’attaquer aux serbes et de leur faire subir...
                                                  Les américains ont élut un des plus grand criminel et cela a 2 reprise... pourtant personne ne se prononce comme vous le faites...

                                                  Je suis pour un kosovo ou la coexistence pacifique se passe...cependant ceci est une dure realité beaucoup de serbe mais aussi de gorani,juifs,bosniaques,montenegrin...etc quittent le kosovo...
                                                  Dans les villes une forte pression c’est faite pour que ces gens vendent leur bien a prix ridicule faute de quoi il serait traqué ou maltraité...
                                                  Cet objectif doit etre encadré sinon il sera impossible tant les populations minoritaires autres sont ghetoisé et furent menacées a l’aprés guerre de 1999.


                                                  • armand armand 3 décembre 2009 19:50

                                                    Ne confondez pas tout. Des civils morts du fait de bombardements ou de balles perdues ce n’est pas la même chose que huit mille personnes exterminées méthodiquement comme à Srebrenica. C’est comme on disait qu’un camp d’extermination nazie et les Français morts dans les bombardements alliés c’était pareil.

                                                    Il y a eu de terribles crimes contre l’humanité perpétrés par des chefs serbes pendant les guerres de l’ex-Yougoslavie. Mais malgré cela, j’estime que l’attachement viscéral et historique des Serbes pour le Kosovo ne doit pas être balayé simplement à cause de la natalité et des migrations des Albanais. Qui ont déjà un pays qui porte leur nom.


                                                    • l'Omnivore Sobriquet l’Omnivore Sobriquet 4 décembre 2009 00:24

                                                      Il n’y a pas eu huit mille personnes exterminées méthodiquement à Srebrenica.

                                                      Il y a eu un corps d’armée serbe qui est aller libérer une population civile (serbe) particulièrement harcelée dans ce qui était une enclave, au point que le terme de nettoyage ethnique puisse être raisonnablement employé à son endroit.

                                                      Les combats ont été violents, et oui, il a eut ’des exactions’ coté serbe.

                                                       Lesquels sont repartis avec la population (sauvée) car l’enclave n’était pas tenable. Ce sont des combattants kosovars, pour la plupart, qui ont été ensuite maquillés en civils « méthodiquement massacrés ». Il s’agit donc d’une mise en scène de l’UCK, rapidement présente sur les lieux, avec des premiers relais médiatiques immédiatement convoqués dont on peut douter de l’intégrité, en tout cas ils ont bien trop promptement avalisé la version de la maffia criminelle, qu’on a su habilement leur faire croire qu’ils la ’découvraient’, aux dépends de celle de l’armée serbe, même pas entendue.

                                                      Puis le clairon a claironné.
                                                      C’est aussi l’époque de la une de Libé et des affiches de Médecins sans frontières, avec les affamés derrière les barbelés, placards criant au retour des camps, alors qu’en fait ils étaient en liberté et c’était les caméras elles qui étaient enfermées dans un réduit en barbelés, image particulièrement menteuse, j’espère que vous êtes tous au courant.

                                                      Ces réalités (Srebrenica) ont été établies progressivement au cours des années d’enquêtes qui ont suivi la fin des hostilités. Souvent par les enquèteurs mandatés par l’ONU voire l’OTAN eux -mêmes... On trouvait ces travaux dans les divers procès des criminels Serbes, mais comme par hasard les conclusions de ces procès n’en ont pas tenu compte..., et d’autre le Pouvoir d’Opinion (« les médiats » quoi) comme d’habitude a refusé de modifier d’un iota sa version de temps de guerre, grossièrement fausse, malgré les évidences les mieux établies.

                                                      Je n’ai pas grand chose sous la main comme source pour étayer mes dires ; il y a bien entendu l’excellent périodique pro-serbe « Bi.infos » qui a consacré un livre (assez récent) et un dossier sur le sujet : http://www.b-i-infos.com/dossier_srebrenica.php . Il est bon d’autre part de chercher le net avec « Srebrenica Research Group ».
                                                      Ces vérités commencent à être bien connues maintenant, il n’y a plus que les barons de la Democracy d’Opinion qui maintiennent leur version indéfendable, truquée à la base, de 1995.


                                                      • Fraka 4 décembre 2009 09:29

                                                        C’est de plus en plus avoués en effet par certains stratèges occidentaux...

                                                        Ce fut une guerre médiatique effroyable...

                                                        Prenons l’exemple la aussi « markale » un obus tomba sur un marché a ciel ouvert....
                                                        Forcément on accuse les serbes...sauf que les études balistiques française et britanniques prouvent que c’est impossible que ce soit les positions serbes qui aient tirés.
                                                        Il n’y a jamais eu de démenti officiel dans les journaux... 
                                                        C’est le problème de de la relation ’scoop’ et vérité.


                                                      • armand armand 4 décembre 2009 11:10

                                                        « Je n’ai pas grand chose sous la main comme source pour étayer mes dires ; il y a bien entendu l’excellent périodique pro-serbe »Bi.infos« qui a consacré un livre (assez récent) et un dossier sur le sujet : http://www.b-i-infos.com/dossier_srebrenica.php . Il est bon d’autre part de chercher le net avec »Srebrenica Research Group« . »

                                                        Tout est dit....

                                                        Je suppose qu’il y a une faute de frappe quand vous parlez de « combattants kosovars ».

                                                        Il me semble que les charniers ont été minutieusement étudiés - que la plupârt des victimes aient été des hommes ne démontre pas qu’il s’agissait de combattants.
                                                        D’ailleurs, l’exécution systématique de milliers de prisonniers de guerre est également un crime.

                                                        Pourquoi ce besoin de disculper systématiquement les Serbes, quand on connaît les ravages de la propagande nationaliste qui auraient transformé n’importe quel groupement humain en criminels ?
                                                        De plus, les sequelles de l’histoire, depuis la domination ottoman jusqu’à la 2nde Guerre mondiale, ont été puissamment à l’oeuvre pour que les groupes extrémistes serbes, ceux d’Arkan, par exemple, aient vu chez les Croates d’un côté, les Bosniaques de l’autre, des populations à exterminer.

                                                        Je me méfie autant de la fascination éprouvée par certains nationaux en France pour le panslavisme que de celle qu’un autre courant traditionaliste ressent pour l’Islam radical.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès