Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Un nouveau rateau pour l’euro-impérialisme en Ukraine

Un nouveau rateau pour l’euro-impérialisme en Ukraine

Après s’être ridiculisée (hélas, de manière sanglante !) en Syrie, la diplomatie européenne connaît un nouvel échec. Le traité inégal dit « accord d’association » avec l’Ukraine ne sera pas signé. Ce texte échangeait quelques subsides contre l’extension du règne de la « concurrence libre et non faussée » sur ce pays. Le paquet cadeau était assorti d’ingérences politiques grossières qui ont entraîné un refus du parlement ukrainien.

Les forces « du bien » et les ONG subventionnées sur le budget de la commission sont immédiatement entrées en action. Des foules de pro-U.E. ont manifesté dans la capitale Kiev (ou ne vivent que 2,8 des 46 millions d’ukrainiens) . On a beaucoup parlé des brutalités policières, moins de la présence de citoyens de l’U.E. parmi les manifestants arrêtés (source Junge Welt du 2 décembre). Puis les choses ont pris un autre tour avec notamment des assauts contre des bâtiments publics, des barricades, etc. Comme chacun le sait, ces pratiques sont autorisées en occident. L’appel à la grève générale se serait traduit par un « flop » retentissant. Enfin, le parlement a confirmé son vote. Une situation fort comparable à de nombreuses scènes récentes, à Athènes où à Lisbonne. Les rues sont pleines de « porteur de pancartes » lorsqu’on vote sous la menace un énième plan d’austérité. Et les média ne s’émeuvent alors guère…

De ce côté, jeudi, c’est la retraite sans gloire. Libération, l’organe matinal du département d’Etat n’évoque plus les manifestations de Kiev.

Les communistes jouent un rôle actif et semble-t’il croissant dans la vie politique ukrainienne. Mais celle-ci reste dominée par deux groupes. Les soi-disant « nationalistes » sont les héritiers de l’éclatement de l’U.R.S.S. Une « divine surprise » qu’ils ont alors confirmé plutôt que provoqué. A tout prix il fallait rompre avec Moscou. Ils prônent aujourd’hui la soumission totale à Bruxelles. Ils s’opposent à la majorité parlementaire. Celle-ci représente une oligarchie pourrie s’enrichissant sur les dépouilles de l’industrie socialiste (MITTAL est présent dans la sidérurgie) et sur le secteur minier. Leur affrontement se déroule dans un cadre de démocratie parlementaire tout ce qu’il y a de plus bourgeois.

Du point de vue diplomatique, les déplorations de Mme Merkel étaient particulièrement déplacées…. Regrette-t-elle de ne pouvoir envoyer en Ukraine les petits fils des Einsatzgruppen qui s’illustrèrent à Babi Yar et ailleurs ? Elle devra se contenter d’y envoyer les euros collectés par son parti à la sortie des églises. La fondation Konrad Adenauer est en effet active à Kiev (même source du 3 décembre).

Les Eurocrates ne veulent voir autour d’eux que des semi-colonies. Ils s’y emploient activement avec notre argent. En attendant de leur demander des comptes, un peu de champagne ukrainien pour Noël ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • Rensk Rensk 9 décembre 2013 10:10

    Me manque l’information suivante :

    Des jihadistes assurent le service d’ordre des manifestations à Kiev...
    Ils sont membres du mouvement Azatlyk (Liberté) du jeune Naïl Nabiullin et militent pour la grande Turquie. Ils sont soutenus aussi bien par des partis trotskistes, notamment le Front de gauche russe de Serguei Oudaltsov, que par le gouvernement turc de Recep Tayyip Erdoğan. Ils rentrent juste de Syrie, via la Turquie, où ils étaient partis pratiquer le jihad contre l’État syrien. Ils semblent être responsables des provocations qui ont conduit la police anti-émeute à des débordements.
    Source = Voltairenet.org


    • Xenozoid Xenozoid 9 décembre 2013 14:58

      Ils semblent être responsables des provocations.....sans commentaire


    • bertin 11 décembre 2013 10:17

      Ca serait encore un coup des musulmans !!! Ce sont au contraire les fascistes qui sont à l’origine de cette manifestation. Parmi les leaders du mouvement, un néo-nazi déclaré et filmé par les médias.

       

      On se demande ce que la police attend pour enfin disperser cette bande de fascistes !


    • claude-michel claude-michel 9 décembre 2013 11:10

      Poutine détient le pouvoir absolu dans ce pays....Gaz et pétrole...Alors quelques centaines de milliers de rouspéteurs envoyés par l’UE n’y changeront rien... !


      • wesson wesson 9 décembre 2013 11:47

        bonjour l’auteur, 


        c’est effectivement un peu ce que j’ai pu voir dans les images de cette manif monstre. Il y avait des drapeaux de nationalistes partout.

        Notamment ceux du « parti de la liberté », n’ont ils pas l’air mignon sur cette photo ?

        Tout ceci pour dire que l’extrême droite est totalement dans une posture concernant son discours « anti-Européen ». Et on voit bien au contraire que pour faire bouffer plus d’Europe aux peuples qui n’en veulent pas, c’est eux qui sont à la manoeuvre.

        • Onecinikiou 9 décembre 2013 15:01

          « Notamment ceux du « parti de la liberté », n’ont ils pas l’air mignon sur cette photo ? »


          Ils ressemblent à s’y méprendre à nos « antifas », téléguidés, les uns comme les autres, par les officines de subversion de l’Empire euro-atlantique...


        • taktak 9 décembre 2013 16:50

          "Tout ceci pour dire que l’extrême droite est totalement dans une posture concernant son discours « anti-Européen ». Et on voit bien au contraire que pour faire bouffer plus d’Europe aux peuples qui n’en veulent pas, c’est eux qui sont à la manoeuvre."

          Oui, c’est ce que nous cessons de dire au PRCF.

          D’ailleurs, il faut remarquer que par exemple le FN en France n’est pas pour sortir ni de l’euro ni de l’euro, et accueille nombre d’identitaires partisans de l’Europe « blanche et catholique »


        • Arnaud69 Arnaud69 9 décembre 2013 17:20

          Si ces « extrêmes droites » n’étaient pas sous contrôle elles n’existeraient pas, il en vaut de même pour tous nos partis de « résistance » à gauche comme à droite.

          C’est pas bien compliqué, les moyens d’action sont légion : Casse du financement, campagnes médiatiques, lois d’exception et même quand ça va trop loin solution assassinat comme en Grèce..

          La « démocratie » est une parfaite illusion qui a perdu de sa perfection au point de tromper assez peu de monde.
          L’oligarchie finance tout le monde de l’extrême droite à l’extrême gauche, ce qui lui permet d’influer et de placer ses propres conditions et soldats.

          Les oligarques n’ont ni parti politique, ni peuple, ni pays, ni religion, ils se servent de tous ces paradigmes pour construire leur projet pas à pas, lentement mais sûrement
          . (ils font même des tirs d’essai comme lors de la révolution « Russe »)

          Si qui que ce soit en tant que peuple, nation, religion, parti politique, se pense « ami » ou se pense être épargné par l’oligarchie il se fourre le doigt dans l’œil jusqu’à l’aisselle.
          Y compris les tribus de David qui se pensent trop souvent « épargnées » voire soutenues, ils ne sont que des instruments jetables le moment venu, comme tout le monde.

          (Si le peuple de David avait étudié l’histoire, il saurait à quel point ils ont servi d’arme comme de sacrifice humain aux projets de l’oligarchie, peut-être cesseraient-ils de la servir bien docilement. Si seulement ils avaient étudié les sources de financement de l’Allemagne ruinée et surendettée en 1937...)


        • mirry 9 décembre 2013 13:40

          Ha ha, Comme c’est ironique .

          L’europe et la France qui defende un parti nazi , qui a été crée sous le doux nom de Parti National Socialiste d’Ukraine.


          • Xenozoid Xenozoid 9 décembre 2013 16:28

            au pays bas ils sont appelé le parti de la liberté ,faux pas inventer, le mec est un ultra libéral,issue des pires école de chicago,je les connais, comme les fashos ici,qui sont parano et ouvre des compte en bank au luxembourg,achete de l’or, et touche le rsa local


          • antyreac 9 décembre 2013 13:59

            Le peuple ukrainien réclame dans sa majorité l’Europe et pas l’inquiétant l’ogre russe...


            • Xenozoid Xenozoid 9 décembre 2013 14:46

              je connais un peu, je suis l’info et personnes aussi,le ressentiment nationalist et anti russe est une raison mais pas la seule,maintenant on sait tous que l’EU n’a rien a offrir a la population alors ?,classe dirigeant corrompu , double standart de l’europe, une ukraine dans l’otan ?une guerre qui tarde a etre officialisé ?
              la division régne en maitre,le pouvoir ne joue pas aux echecs il joue tout seul,sur une table d’opération et l’autre couleur est le sang, les rëgles ne change jamais la perception change,si les révolution d’extreme droite m’elangé avec une classe corrompu, attire vers l’europe ou contre ,alors je crois que le paradigme est au sommet de l’illusion,c’est une démolition controlée de certain mythes pour crée la diversion,et en fabriquer d’autres, le pouvoir s’amuse.... et la guerre comme la crise ne sont que du spectacle
              les gazoduc ne sont pas innocent dans l’histoire et la syrie non plus


              • Onecinikiou 9 décembre 2013 14:56
                Analyse d’Aymeric Chauprade concernant la (nouvelle) tentative de révolution colorée en Ukraine :

                http://www.realpolitik.tv/2013/12/entretien-accorde-a-nouvel-arbitre-sur-la-situation-en-ukraine/

                • Xenozoid Xenozoid 9 décembre 2013 15:05

                  jelena you remember when i told you outpor was there ?


                  • wesson wesson 9 décembre 2013 15:44

                    bonjour xenozoid, 


                    Отпор est de mèche ???


                  • Xenozoid Xenozoid 9 décembre 2013 15:55

                    et les femen pissant sur une photo c’est quoi ?


                  • wesson wesson 9 décembre 2013 16:10

                    c’est juste un écran de fumée.




                  • Xenozoid Xenozoid 9 décembre 2013 16:11

                    bien sure,wesson mais on ne te demande pas t’on avis


                  • wesson wesson 9 décembre 2013 16:29

                    depuis quand « on » a t’il un représentant nommé Xenozoid qui parle comme Google Translate ?


                    Si tu veux te pécho Jelena, je pense que il y a du boulot ... 

                  • Xenozoid Xenozoid 9 décembre 2013 16:32

                    wesson relax je connait l’ukraine la france les etas unis et les pays bas,je veux just dire ,que comme le printemps arabe il n’y a rien de mysterieux


                  • Xenozoid Xenozoid 9 décembre 2013 15:56

                    j’ai aussi dit Paris


                    • Werner Laferier Werner Laferier 9 décembre 2013 20:49

                      Arrêtez un peu en soutenant tout et n’importe quoi, l’essentiel à savoir est qu’un peuple combat pour sa liberté face aux derniers spectres cocos qui doivent être nettoyé afin de rendre l’Ukraine propre.
                      Une statue , symbole de tyrannie léninienne vient de s’effondrer comme la statue de Saddam, le baasiste fasciste, les peuples irakiens et ukrainiens montrent l’exemple au monde entier.
                      Le communisme est en perte de vitesse tout comme le souverainisme, le fascisme et le traditionalisme, il ne reste plus qu’a attendre que cette bouillie de dégenerescence s’effondre grace au peuple épris de liberté qui savent que le modele à prendre en exemple se situe en Occident, contrairement aux extrémistes venant cracher le dévétoire pourri ici qu’ils ingurgitent grâce à la propagande d’illuminée proche du Kremlin.
                      Aidons les Ukrainiens à entrer dans la zone Euro ! C’est le souhait le plus cher de toutes démocraties.
                      Les participants à la contre manifestation pro-russe en préparation ont reçu l’équivalent de 5€ pour manifester et défiler, KGB pas mort ! Putin tire les ficelles en Russie, le tyran exacerbe les tensions, quand on pense qu’une intervention en Syrie souhaité par le peuple syrien aurait pu déboucher sur un système démocratique si le tyran moscovite ne s’était pas mis en travers du chemin tel un équestre bouffon de foire juste bon à amuser Assad, le baasiste.
                      Ceux qui ne comprennent pas cette intérêt n’ont visiblement rien compris de ce qui se passe à l’est depuis l’arrivée de Poutine qui n’est pas un démocrate.
                      Pour eux l’UE est le symbole de la démocratie et de meilleure conditions de vie sociales, sanitaire et humaines. Suivre l’union douanière russe, c’est s’alliée à des pays dictatoriaux comme la Biélorussie, l’Azerbaïdjan et cette union ne prévoit aucune évolution démocratique ou sociale.
                      Si vous souhaitez laisser ces peuples comme cela, il ne fallait pas souhaiter la fin du communisme parce qu’au fond c’était la même chose sur le plan démocratique.
                      Le rapprochement de nations démocratiques, généralement bien gérées et dont certaines font preuve d’un grand dynamisme comme l’Allemagne ou la Pologne.. Il n’y a que les gens mal informés et parfois mal intentionnés pour l’ignorer.. En revanche, le jeunesse et les gens entreprenants se tournent tout naturellement vers cette union, vers les USA.


                      • wesson wesson 10 décembre 2013 00:41

                        bonsoir Werner,

                        "Une statue , symbole de tyrannie léninienne vient de s’effondrer comme la statue de Saddam, le baasiste fasciste, les peuples irakiens et ukrainiens montrent l’exemple au monde entier."

                        Arrêtez un peu votre tropisme Nord Américain et vos symboles à 4 sous. La statue de Saddam a bien été effondrée en Irak et je suis pas certain que le pays s’en porte mieux. En fait non, il est en guerre civile permanente depuis que nous sommes allés y restaurer la démocratie à coup de bombes.

                        L’histoire d’un pays c’est un tout, et vouloir l’effacer parce que à un moment elle déplaît, ce n’est jamais un bon signe.

                        Sur le cas très particulier de l’Ukraine, celle ci devrait se rappeler que c’est bien le méchant Staline qui leur a sauvé le cul pendant la seconde guerre mondiale, pendant que les Allemands avaient tout simplement décidé de les exterminer. Et ça, c’est pas bidon comme l’Holomodor, c’est documenté et ça s’appelait le GeneralPlan-Ost (le plan général pour l’Est).

                        Voir l’extrême droite défiler en pole position dans ces manifestations pour renverser le gouvernement, alors que - faut-il le rappeler il a été légitimement élu, et sur un programme de normalisation des relations avec la Russie. Il y a de quoi à être étonné.

                        Il y a de quoi également à s’étonner du silence médiatique total autour de l’initiative du parti communiste Ukrainien, qui a organisé une pétition pour organiser un référendum pour demander au peuple si il est pour ou contre une intégration Européenne. Ils ont recueillis 4 millions de signatures (presque 10% de la population).

                        Demander l’avis au peuple, ça c’est bien quelque chose dont l’Union Européenne ne veut en aucun cas entendre parler. Et visiblement, vos manifestants pro Européens sont exactement du même avis. Tout ce qu’ils semblent vouloir, c’est renverser un pouvoir légitimement élu, et enfoncer de l’Europe à leur peuple par le trou de balle si il le faut, et surtout pas lui demander son avis.

                        Il y a des milliers de raisons de critiquer la Russie de Poutine, en premier lieu le fait qu’il s’agit d’un régime autoritaire qui tente d’asseoir un semblant de légitimité sur un fondamentalisme religieux des plus malsain, sans s’occuper de la corruption qui est le véritable fléau de ce pays. Mais plutôt que de se livrer à ce genre de critique simpliste, il faudrait plutôt être amené à s’interroger sur la raison pour laquelle un pays entier préfère s’associer avec cette si déplorable Russie plutôt que avec la si belle et bonne Europe.

                        Ne pas vouloir se poser la question, c’est à coup sûr s’empêcher de faire les changements qui inverseraient la donne.


                      • wesson wesson 10 décembre 2013 00:55

                        au passage, sur cette pétition, elle a constitutionnellement atteint le quorum requis pour organiser un référendum, mais le gouvernement qui est en fait pro-Européen louvoie justement pour éviter d’avoir à organiser ce référendum, de peur que ce soit le non qui l’emporte ce qui mettrait un terme à la plaisanterie.

                        Le report n’est en fait qu’un os à ronger jeté face au mécontentement populaire, et surtout a permis de réactiver tous les réseaux pro-Européens qui roupillaient un peu, et que l’on voit à l’œuvre maintenant.

                        Manque de pot, et c’est ce que montre en fait les manifestations, c’est infesté d’extrémistes, de factieux et d’officines atlantistes. Bref, c’est pas trop montrable internationalement parlant, d’autant que certains des manifestants arrêtés la semaine dernières sont en fait des ressortissants Européens.


                      • TARTOQUETSCHES TARTOQUETSCHES 10 décembre 2013 08:00

                        Une majorité écrasante d’européens conchient lUE, une part de plus en plus importante veut même en sortir, et on veut nous faire croire que tous les ukrainiens veulent y rentrer...


                        Quel foutage de gueule...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès