Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Une loi anti-blasphème dans l’Union européenne ?

Une loi anti-blasphème dans l’Union européenne ?

En Irlande, une loi contre le blasphème est entrée en vigueur en ce début d’année.

L’information est quasiment passée inaperçue dans nos médias dominants ouïstes... Aussi, nous vous informons !

Ce serait tout de même couillon de vous faire arrêter comme un vulgaire Pinochet, lors d’un séjour en Irlande, au motif que vous avez prononcé des paroles blasphématoires !
 
L’Irlande, terre d’Europe ?
 
action_clericale.jpg
Nos élites néo-libérales se sont toujours accommodées des religions. D’une part, les religions ne se mêlent pas des affaires du marché, très important le marché, voire essentiel ! D’autre part, elles sont conservatrices par nature, et donc de solides alliées pour les pouvoirs en place... Enfin, elles sont parfois très influentes dans la sphère politique...
 
Ainsi, lors du 2ème référendum relatif au Traité de Lisbonne, l’Union européenne a garanti la pérennité de l’interdiction d’avortement. Ainsi, les Ouïstes ont pu compter sur le soutien actif de l’Eglise, très puissante en Irlande... (source Le Figaro)
 
Le droit à l’avortement et le droit à la liberté de pensée ne sont donc pas garantis par l’Union européenne. Le premier est interdit dans quelques pays membres, quant au second, l’Irlande vient de le limiter. La liberté de pensée s’arrête au blasphème, notion relativement vague et subjective ! (Sources Le monde Diplomatique - RSF)
 
Ces temps-ci, la laïcité est en danger dans le contexte franco-européen, avec cette loi contre le blasphème, et un Sarkozy qui prône une laïcité dite positive.
 
Aussi, en cette période obscurantiste où les fous de Dieu ont trouvé des alliés forts accommodants au sein des instances européennes, nous reviennent les mot d’un des plus grands écrivains du siècle dernier, B. TRAVEN :
« la foi déplace les montagnes mais c’est l’incroyance qui détruit les chaines des esclaves.
 
des pas perdus
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (55 votes)




Réagissez à l'article

173 réactions à cet article    


  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 6 janvier 2010 12:04

    L’auteur aurait au moins pu nous fournir le texte de loi incriminé !


  • oncle archibald 6 janvier 2010 12:41

    Pour autant que j’ai pu le comprendre il s’agit d’une loi interdisant les excès assimilables à des insultes graves envers les croyants et il faut un tribunal pour apprécier le délit .. Il ne s’agit pas de coller une contravention au mec qui clame au coin de la rue qu’il n’aime pas les curés .

    Ceci précisé, etait-il nécessaire de légiferer. N’est-il pas déjà interdit à peu près partout d’insulter son voisin au pretexte qu’on ne pense pas comme lui ?

  • astus astus 6 janvier 2010 14:02

    Ce qui est surtout passé inaperçu :

    « Le Conseil des droits de l’homme de l’ONU a adopté jeudi dernier, le 26 mars 2009 , une résolution controversée proposée par les pays musulmans visant à « lutter contre la diffamation des religions », un concept rejeté par les Occidentaux. Approuvé par 23 voix contre 11 et 13 abstentions, le texte était présenté par le Pakistan au nom de l’Organisation de la conférence islamique (OCI). »

    Rappelons par ailleurs que rien qu’en Europe l’Allemagne, l’Autriche, le Danemark, l’Espagne, la Finlande, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume Uni, la Suisse, la Grèce ...et l’Alsace et Lorraine ont des législations spécifiques sur le blasphème.


    Cordialement


  • sisyphe sisyphe 6 janvier 2010 17:54

    Putain de bordel de dieu !

    Ils commencent vraiment à nous gonfler, tous ces bigots de mes couilles !


  • Antoine Diederick 6 janvier 2010 18:58

    a Sisyphe,

    je te le fais pas dire, ces bigots sont pires que des zélotes !


  • pas perdus pas perdus 7 janvier 2010 08:29

    Alois : google est ton ami...


  • oncle archibald 7 janvier 2010 09:12

    @ frère voiture : vous affirmez : « Le Nouveau Testament insulte copieusement les Juifs » et dans un autre post vous prétendez bien connaître pour les avoir étudiées les trois religions monothéistes. Dès lors vous n’aurez aucune difficulté pour citer les passages du nouveau testament qui vous permettent la première affirmation, et je vous en remercie. 


  • Yann Amare 10 janvier 2010 18:26

    Tabarnac de chris de cibouère d’hostie de foutoir de saint sacrament de vérole à calvaire bourrée de chapelet de foutre béni de calisse à sacristie et de putes vierges à chasuble à poil de couilles du pape et des saints bordels diaboliques, quelle drôle d’idée cette loi anti jurons blasphèmatoires !!!...


  • Bardamu 6 janvier 2010 10:35

    Un type qui traite un Ju-bip- de pé-bip-, de sacré nom de Di-bip- d’enc-bip-, ceci en un lieu public, où d’une main il fume et de l’autre fiche une fessée à son marmot... pour lui, à titre exceptionnel, rétablira-t-on la peine de mort ?


    • oncle archibald 6 janvier 2010 12:43

      A bas la calotte et vive la tolérance laique ! HI_HI_HI ...


    • Shaytan666 Shaytan666 6 janvier 2010 16:12

      Et comme d’habitude, le coeur sur la main et un petit air grégorien, chantez tous avec moi  smiley
      http://www.youtube.com/watch?v=RYrhYX6cXCE


    • Georges Yang 6 janvier 2010 18:55


      Reneve
      Vous m’etonnez, vous qui n’aimez les mots crus, vous soutenez le blasphheme !


    • Antoine Diederick 6 janvier 2010 18:59

      a Renève, pardonnes toi d’abord à toi-même....ensuite on en reparle.


    • Odal GOLD Odal GOLD 6 janvier 2010 20:02

      Tout à fait d’accord avec Le Furtif

      La laïcité n’est pas une religion comme une autre qui devrait composer avec les autres religions. La laïcité, c’est la possibilité de n’avoir aucune religion, autant que la possibilité de faire son petit marché spirituel tout seul. La laïcité, c’est la possibilité de dire qu’on n’aime pas telle ou telle religion, c’est la possibilité de critiquer telle ou telle religion. La laïcité, c’est la possibilité de blasphémer.

       >>> http://odalgold.blog4ever.com/blog/lire-article-106908-874648-mon_blaspheme_les_fait_apparaitre.html


    • narboun 10 janvier 2010 12:38

      vous venez de donner la plus belle definition de la laïcité, qui rime avec liberté de penser et de s’exprimer. mais en pleine sarkhozyktature, vous allez vous faire censurer. 


    • Yena-Marre Yena-Marre 6 janvier 2010 10:42

      Bonjour,
      A mon sens, le point à souligner de votre billet est bien que la notion de blasphème n’est pas définie clairement.
      Sinon la laïcité en France suppose le respect de toutes formes de pensée, je ne vois pas en quoi cette loi (irlandaise) la met en péril. Je craint plus Sarko et sa clique pour la mettre à mal .


      • Fergus Fergus 6 janvier 2010 11:12

        Que l’on soit croyant ou pas, une loi anti-blasphème est par définition une atteinte à la liberté d’expression !


      • Yena-Marre Yena-Marre 6 janvier 2010 11:51

        Bonjour Fergus,
        Avec cet argument, on peut aussi laisser les neo-nazzis s’exprimer.
        Je suis non croyant, je ne blasphème pas parce-que cela ne m’apporte rien.Je suis attaché à la possibilité de l’exprimer, mais je ne me crois pas autorisé pour autant à insulter ceux qui ne sont pas de mon avis, c’est tout.


      • Elson Elson 6 janvier 2010 12:45

        @ Yena-Marre

        On ne peut confondre un blasphémateur avec un néo nazi : le premier offense une croyance, le second incite au crime contre l’humanité.
         Mettre à mal un sentiment religieux et massacrer des populations entières sont deux choses entièrement différentes...


      • Fergus Fergus 6 janvier 2010 13:24

        @ Yena-Marre.

        En complément à ce que dit Elson, vous oubliez que la liberté d’expression s’accompagne dans la plupart des pays démocratiques d’une interdiction, sous peine de poursuites, de tenir des propos racistes ou antisémites.

        Pour ce qui est du blasphème, il suffit d’écrire que « Marie a été engrossée par un pékin comme vous et moi, doté d’un pénis en état de marche » pour tomber sous le coup d’une loi anti-blasphème. Il n’y a pourtant là ni racisme, ni antisémitisme, mais une simple affirmation de bon sens dont nul ne peut prouver le contraire.


      • docdory docdory 6 janvier 2010 13:34

        @ Yena Marre


        Aux USA , il y a le 1er amendement qui permet à tout le monde ,aux blasphémateurs aussi bien qu’aux néo-nazis d’exprimer leurs opinions , quelle que soit la répugnance qu’elles puissent inspirer dans le cas des néo-nazis, et c’est très bien comme ça , car il n’est pas du rôle de l’Etat de déterminer quel type d’idées peut ou ne peut pas s’exprimer.

        Ceux qui sont partisans de la restriction de la liberté d’expression pour telle ou telle idées sont exactement aussi illogiques ceux qui sont contre la peine de mort sauf contre Saddam Hussein , Dutroux, Adolf Hitler etc ... 

        La liberté d’expression , c’est comme la peine de mort , on est pour ou on est contre , il n’y a pas de demi-mesures !

      • Yena-Marre Yena-Marre 6 janvier 2010 13:41

        Elson, je répondais sur la liberté d’expression, qui selon moi est indispensable mais a tout de même certaines limites 


      • TITI 6 janvier 2010 13:49

        DOC...

        Par Brath-z (xxx.xxx.xxx.150) 5 janvier 17:49

        Le racisme EST une opinion. La mise en œuvre de discrimination ou d’agression physique ou verbale ayant le racisme pour base est un délit. Merci de ne pas instaurer le délit d’opinion en démocratie.

        La loi Gayssot est une bonne loi.


      • Yena-Marre Yena-Marre 6 janvier 2010 13:52

        Doctory,je suis désolé de ne pas trouver la constitution étasunienne meilleure que la notre. Les partisans de la peine de mort me donnent la nausée,ainsi que les négationnistes. C’est bien pourquoi le fameux article 1 de la constitution est discutable,vous abondez dans mon sens


      • docdory docdory 6 janvier 2010 13:53

        @ Yena Marre 


        Vous déclarez « la laïcité suppose le respect de toutes formes de pensée » . Pas du tout, vous n’avez rien compris . La laïcité , c’est l’indifférence de l’Etat vis-à-vis de toutes les formes de pensées , qu’elles soient philosophiques ou religieuses ou autres .
        Le verbe respecter, que vous employez à tort est un mot ambigu et polysémique qui signifie 
        1°) obéir à un règlement (exemple : l’automobiliste respecte le code de la route , et le Président est censé respecter la constitution )
        2°) manifester une considération particulière ( ex : le Prix Nobel est unanimement respecté de ses pairs )
        3 °) tolérer quelque chose avec laquelle on n’est pas forcément d’accord ( exemple : le père de famille qui voit sa fille lui présenter comme futur gendre un garçon aux cheveux mauves, agrémentés de piercings faciaux et autres corps étrangers métalliques, toxicomane et habillé de vêtements vert-fluo et rose, dira à sa fille , s’il est tolérant ou idiot ( au choix ) : « ma fille, je respecte ton choix » )
        Donc, la laïcité n’est pas « obéir à toutes les formes de pensée » , ni « manifester une considération particulière pour toutes les formes de pensée », mais signifie que la République accepte avec indifférence toutes les formes de pensée, dès lors qu’elles ne troublent pas l’ordre public.
        La liberté d’expression, garantie par la déclaration des droits de l’homme dans son article X , est une composante essentielle de l’ordre public. Donc , toute loi anti-blasphème est attentatoire à l’ordre public laïc , puisqu’elle équivaut à ce que l’Etat ne soit pas indifférent à certaines formes de pensée, et leur donne le privilège exorbitant d’une protection spéciale par rapport aux autres formes de pensée vis à vis desquels l’Etat se doit d’être indifférent !


      • docdory docdory 6 janvier 2010 14:03

        @ Yena Marre 


        Je n’abonde pas du tout dans votre sens : vous êtes partisan d’une restriction de la liberté d’expression pour les néo-nazis, racistes et négationnistes , et vous ne semblez pas très chaud pour la liberté d’expression des blasphémateurs . Vous êtes donc contre la liberté d’expression, donc nos positions sont très opposées.
        Personnellement , je suis partisan de la liberté d’expression pour tout le monde , même les idées les plus ignobles . C’est en protégeant la liberté d’expression des gens qui ne pensent pas comme nous que l’on défend sa propre liberté d’expression .
        De même , le véritable opposant à la peine de mort est contre la peine de mort , même pour les accusés du procès de Nuremberg ou autres criminels les plus ignobles, sinon c’est qu’il est pour la peine de mort !

      • docdory docdory 6 janvier 2010 14:11

        @ Titi


        La loi Gayssot est une mauvaise loi , pour deux raisons :
        1°) C’est l’institution d’un délit d’opinion, elle est donc liberticide
        2°) il n’est pas constitutionnellement dans les attributions des parlementaires de faire un travail d’historien.
        Je précise que je déteste les idées négationnistes, mais néanmoins je pense qu’elles ont le droit de s’exprimer ( je déteste aussi les concombres , mais je laisse les autres en manger ! )

      • Gemini Gemini 6 janvier 2010 17:10

        @docdory

        100 % d’accord avec vous. Je n’ai rien de plus à ajouter.


      • TITI 6 janvier 2010 17:26

        DOC...

        Opinion...pas délit
        Actes...délit

        Pourvu que « l’historien » GOLLNISCH soit vite à la retraite...parce qu’avec lui, ORADOUR SUR GLANE c’est un décor de ciné...


      • docdory docdory 6 janvier 2010 18:01

        @ Titi


        Je réprouve autant que vous les opinions de Bruno Gollnisch .
        A noter qu’aux USA , si un quelqu’un assassine un membre d’une minorité x ou y , mettons un juif ou un homosexuel et qu’il révèle lors de l’enquête que le site internet machin chose lui avait inspiré l’idée de ce meurtre parce que ce site faisait de la propagande pour le meurtre de juifs ou d’homosexuels et que ça l’avait convaincu, le responsable du site en question pourra être attaqué pour complicité de meurtre .
        Il semble donc que quelqu’un qui publierait aux USA des appels à la violence et au meurtre pourrait être poursuivi en justice si ces appels ont été suivis d’effet. 

      • Antoine Diederick 6 janvier 2010 19:00

        tout à fait d’accord Fergus.

        Prof de math qui pue du bec ou pas, prof de math. pétomaniaque ou pas ! smiley


      • Christian Delarue Christian Delarue 6 janvier 2010 22:23

        Le blasphème est un rabaissement du sacré, une remise à niveau des fétiches religieux et par extension des autres fétiches.
        Le blasphème s’adresse à al fonction pas à la personne.

        Pissons et chions tant qu’il est encore temps
        * sur la Bible, le Coran, la Torah et sur toutes les saintes écritures qui trainent
        * sur le pape, les mollah, les rabbins et tous les bureaucrates expert en bondieuseries
        * sur les voiles islamiques, les kippas juives, les calottes chrétiennes et les autres signes ostensibles de religion

        Vive le Jesus en fellation sur Marie en Irlandes


      • Gaëtan Pelletier Gaëtan Pelletier 7 janvier 2010 07:47

        Stie, oui ! Complètement d’accord....
        Surtout qu’on les déforme ...
        Sarko, c’est un blasphème ?

        Sarko ! je viens de me frapper l’orteil sur le coin du bureau.
        Stie que ça fait du bien ! .........


      • pas perdus pas perdus 7 janvier 2010 08:32

        Yena-Marre : effectivement, elle peut permettre tous les dérapages...


      • narboun 10 janvier 2010 12:49

        @ fergus

        bonjour, pourriez-vous m’expliquer pourquoi on quand on parle de lutte contre le racisme, on separe toujours la race semite des autres races ? est-ce une race a part ? est-ce blasphematoire de seulement dire « lutte contre le racisme » ? en quoi la race semite est elle si differente des autres races pour que l’on doive toujours preciser « et l’antisemitisme » ?

        et ce sans aucun racisme de ma part, mais juste pour la rhetorique

        merci


      • JL JL 10 janvier 2010 12:57

        Pardon d’intervenir, mais peut-être est-ce parce que ceux qui usent de ce terme d’antisémite se considèrent eux-mêmes comme un race à part ?

        Vous savez, le mécanisme de projection est très suractivé chez les personnes traumatisées.


      • narboun 10 janvier 2010 17:28

        @ JL

        je vous remercie pour votre explication. 

        bonne soirée


      • Shaytan666 Shaytan666 10 janvier 2010 17:36

        Bien belle explication que voilà ! Quand tout le monde sait que dans le langage courant le mot anti-sémite veut en réalité dire anti-juif.
        Ce terme peut être associé à celui d’islamophobie, ben oui quand je dit « c’est un exemple hein » que je susi islamophobe on me traite de raciste, les islamistes seraient-ils une race à part ou bien se considéreraient-ils comme une race supérieure, je ne pense pas, ce sont plutôt de grands frustrés  smiley
        J’ai tout bon là ?


      • JL JL 10 janvier 2010 18:16

        @ Narboun , une explication ? Non, une hypothèse. 


      • Annie 6 janvier 2010 10:56

        Atheist Ireland, une association irlandaise d’athées qui a décidé de combattre cette loi publie 25 blasphèmes sur son site internet http://www.atheist.ie/, (notamment de Mark Twain, Salman Rushdie, le pape etc) et entend bien en découdre devant les tribunaux, pour faire annuler cette loi.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès