Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > Une opération aérienne sabre et goupillon dans le ciel (...)

Une opération aérienne sabre et goupillon dans le ciel espagnol

Paris, 5 juillet (BCB). Le pape Benoît XVI doit se rendre le 9 juillet à Valence. C’est dans cette ville que le souverain pontife fera sa première visite officielle à l’Espagne. Il effectuera ce voyage sous la protection des avions Boeing 707 AWACS d’alerte anticipée de l’OTAN, a révélé mercredi un communiqué officiel de cette organisation, publié à Mons, en Belgique.

C’est à la demande des autorités espagnoles que des avions radar de la « NAEW&C » (la force américaine de surveillance aérienne et d’alerte anticipée) assureront le contrôle de tout l’espace aérien espagnol pendant toute la durée de cette visite papale, précise le communiqué.

Le commandement de l’OTAN a reçu favorablement cette demande dont l’objectif est de garantir la sécurité de la péninsule, aussi bien dans les airs qu’au sol, tant que le souverain pontife foulera le sol espagnol.

Il s’agira pour les unités de l’OTAN de renforcer le potentiel d’observation au sol, par images radar de tout le territoire, et le contrôle de l’espace aérien, et d’assurer une amélioration des liaisons radio hertziennes et numériques.

L’avion “E-3” est un Boeing 707 modifié, équipé d’un radar tournant , en forme de soucoupe. Cet avion, dont l’armée de l’air française est également dotée, vole à une altitude de trente mille pieds. Il est capable de surveiller et de produire des photos de haute définition et en temps réel de tous les aéronefs circulant dans un rayon de 360 km (200 miles nautiques) à travers un espace aérien situé entre haute et très basse altitudes. Il est également capable de voir les véhicules circulant à terre. Lors des évaluations faites par l’Armée de l’air française, il a été indiqué de source sûre qu’un Awac volant au centre de l’hexagone avait été capable de détecter des véhicules et des camions circulant au-delà, en Espagne...

La Force américaine « d’alerte anticipée » (“NAEW&C”) est composée de deux grandes formations :

1 - La « Force d’alerte anticipée » de l’OTAN, basée à Geilenkirchen, (RFA). Elle compte dix-sept Boeing 3 D Awacs mis en œuvre par des équipages multinationaux.

2 - Un autre « Force d’alerte anticipée » est basée à Waddington (UK). Elle compte sept Awacs E 3 dont les équipages sont tous britanniques.

C’est en 2001 que l’OTAN a participé pour la première fois à la surveillance aérienne de certains de ses pays membres dans le cadre de la contribution de l’Alliance atlantique à la défense globale contre le terrorisme ; La Force américaine d’alerte anticipée (NAEW&C Force) a participé déjà trente fois à ce type de mission, notamment à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver de Turin en février 2006, et de la dernière visite du Pape en Pologne, il y a quelques semaines. Aucune autre mission n’a été révélée par l’État-major de l’OTAN. Ce dernier indique cependant qu’au total, la « Force aérienne d’alerte anticipée » de l’OTAN a effectué en cinq ans plus de 30 000 heures de vol dans ce type de mission.

C’est la première fois, semble-t-il, que l’on donne une telle publicité à l’intervention des forces de l’OTAN à propos d’un voyage papal. L’intervention atlantique avait été plus discrète lors du dernier voyage en Pologne du souverain pontife. Il est possible que le commandement de l’OTAN n’ait pas voulu risquer de narguer la Russie à ses frontières.

L’État-major de l’OTAN saisit cette occasion pour insister sur le fait que les activités aériennes anti-terroristes américaines au-dessus de l’Europe datent de 2001. Elles y ont consacré, dit-on, plus de trente mille heures. Cela veut-il dire que pendant ces heures-là, le vieux continent rétif a été sous surveillance du Pentagone ?

Le fantasme soviétique ayant disparu, il est possible qu’on se serve de la hantise du terrorisme pour poursuivre son immixtion dans les affaires européennes ?

Veulent-ils signifier que le complexe provoqué par l’attaque aérienne sur des tours jumelles de New York les hante encore ?

Que cette publicité nouvelle implique l’Espagne, et qu’on précise que cette intervention est exécutée à la demande expresse des autorités espagnoles, est un événement qui paraît sortir de l’ordinaire et suscite une interrogation légitime sur l’état réel de la sécurité dans ce royaume, au moment même où son chef de gouvernement socialiste se livre avec beaucoup d’effets oratoires pour faire admettre à une population sceptique son projet de négociations avec l’organisation terroriste basque...

Ou bien les services espagnols de sécurité disposent d’informations secrètes sur une action possible ou supposée de quelque organisation clandestine extrémiste au moment où plus de deux millions d’expatriés marocains, en un immense cortège migratoire, traversent, du Nord au Sud, la péninsule pour rentrer en famille dans leur pays pour les vacances d’été ?

Que la Garde civile, que des forces armées nationales, que des Gendarmes, assurent, comme dans tous les pays, un service d’ordre renforcé comme chaque fois qu’un hôte de marque y est reçu, paraît par ailleurs naturel. Mais que de manière si spectaculaire, un gouvernement membre de l’Europe unie fasse appel à des forces étrangères, fussent-elles de l’OTAN, et transforme en gardes suisses du ciel des forces aériennes américaines paraît plus tenir d’une opération de prestige au profit de la présence de ces forces en Europe que de la prise en compte d’un danger imminent menaçant le souverain pontife...

Que ce soit le gouvernement socialiste espagnol qui tire cette sonnette d’alarme est inattendu.

© Bertrand C. Bellaigue - juillet 2006


Moyenne des avis sur cet article :  3.67/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • lc0r (---.---.32.50) 6 juillet 2006 15:41

    Félicitations pour votre connaissance du monde militaire et de ses équipements. Une telle rigueur et tant de précisions techniques sont plutot rares sur ce site où l’on cherche à faire passer une idéologie avant tout.


    • Zen (---.---.13.144) 6 juillet 2006 18:41

      SCANDALEUX !!!


      • Zen (---.---.13.144) 6 juillet 2006 18:42

        SCANDALEUX !!!


        • Zen (---.---.13.144) 6 juillet 2006 18:43

          Trés édifiant ! Qu’ en aurait pensé St Pierre ???


          • (---.---.46.27) 6 juillet 2006 18:49

            Pauvre pape. Lui, qui prêche la paix et la fraternité entre les religions, il faut le protéger de la racaille islamique comme un vulgaire Bush ou un trivial Blair. Etait-ce bien la peine de bouffer sa tiare pour en arriver là ?


            • (---.---.46.27) 6 juillet 2006 18:50

              Pauvre pape. Lui, qui prêche la paix et la fraternité entre les religions, il faut le protéger de la racaille islamique comme un vulgaire Bush ou un trivial Blair. Etait-ce bien la peine de bouffer sa tiare pour en arriver là ?


              • Zen (---.---.13.144) 6 juillet 2006 19:13

                Désolé pour la répétition des envois :un dysfonctionnement mystérieux...


                • 3p (---.---.102.41) 7 juillet 2006 08:16

                  apparemment, ce bon pape s’en remet à Dieu, mais préfère quand même assurer, pour le cas ou Dieu ferait la sieste au moment d’un attentat.


                  • zdeubeu (---.---.149.194) 7 juillet 2006 09:16

                    Il faut prier comme si tout dépendait de Dieu, et agir comme si tout dépendait de nous !


                  • Bertrand C. Bellaigue Bertrand C. Bellaigue 7 juillet 2006 11:10

                    Attention 3P.

                    Belle formule !!! Mais pour une telle réponse vous auriez pu vous départir de votre anonymat, comme je le fais moi-même.. BCB


                  • Zamenhof (---.---.79.247) 19 juillet 2006 13:39

                    Oui mais, quand même !, quand on est chrétien à la tête de la chrétienté il faut peutêtre en être digne, et Jésus-Christ ne se faisait pas protéger lors de ses déplacements !!

                    évidemment ça ne lui a pas réussi !

                    mais la logique du Christianisme n’est quand même pas celui des chefs d’Etats !! sinon il n’a plus de sens.


                  • Zamenhof (---.---.79.247) 19 juillet 2006 13:34

                    Il est vrai que si le pape se met à se déplacer dans les mêmes conditions que W Bush c’est mauvais signe. En tous cas ce n’est pas normal !


                    • Brch90 (---.---.188.61) 20 août 2006 10:41

                      Sans verser dans l’extrémisme médiatique terroriste qui nous bassine en permanence (lavage de cerveau) , je ne vois pas du tout ce qui est étonnant avec tous les illuminés qui ne pensent qu’à détruire et tuer.

                      Il est normal que l’on protège un homme tel que le Pape qui symbolise tant de chose pour les Chrétiens.

                      Laissons nous imaginer que Mahomet soit représenté par un homme (pardonnez-moi, je sais peu de chose) : ne croyez vous pas qu’il serait protégé ? Pour vous en convaincre voyez ce qu’on donné quelques caricatures ...

                      De plus il vaut mieux que cet armada militaire soit utilisé (s’il l’a été ...) pour protéger le Pape que pour tuer.

                      Je doute encore que l’auteur de cet article soit dans les confidences du staff assurant la sécurité du Pape : Décrire les moyens de protections mis en oeuvre est stupide et ne sert qu’à aider les fanatiques (s’il y en a) à passer à travers les barrières de protection.

                      Merci quand même pour ces quelques phrases sans fautes d’orthographe...


                      • Bertrand C. Bellaigue Bertrand C. Bellaigue 20 août 2006 11:18

                        Attention BROCH 90

                        Se faire comprendre , même sans faute d’orthographe, comme vous me le dites, est vraiment « la croix et la bannière » !

                        L’intérêt de ma dépêche, si toutefois elle en avait, vient du fait qu’il est plus rare de voir un souverain pontife protégé par les AWACS de l’OTAN que par la Garde Suisse ! BCB


                      • Brch90 (---.---.188.61) 20 août 2006 18:06

                        Merci pour votre article 8-))


                      • tumtum 19 novembre 2007 22:02

                        Le budget général : (voir annexe budget 2007)

                        Le budget propre de l’OTAN est consacré à des dépenses qui répondent aux intérêts collectifs des pays membres. Ces dépenses représentent 1 736 milliard d’euros en 2005, soit moins de 0,5 % du total des dépenses de défense des pays de l’OTAN. Les 5 principaux contributeurs sont, dans l’ordre décroissant, les Etats-Unis (29,16%), l’Allemagne (19,95%), le Royaume-Uni (11,59%), la France (6,40%) et l’Italie (7,33%).

                        Le budget de l’OTAN atteint 1 876 millions d’euros en 2007. Il comporte plusieurs chapitres :

                        L’OTAN découper en structure civilo-militaires reçoit ce budget total puis celui-ci est divisé en deux grandes et sous partie (2007) :

                        Le budget civil : qui s’élève à 186 millions d’euros couvrant les frais de fonctionnement et d’équipement du secrétariat international.

                        Des quartiers généraux et des agences de l’OTAN ; de la force aérienne de détection et de contrôle avancé (NAEW&C) ; des opérations de réponse aux crises (CRO) ; du régime des pensions des personnels employés dans les structures précitées

                        Le budget militaire qui s’élève à 1 690 millions d’euros, dont 1 050 millions d’euros en fonctionnement et 640 millions d’euros en investissement.

                        Budget militaire :

                        Celui-ci se décompose lui-même en trois sous-ensembles : - les dépenses militaires financées « à 26 pays », c’est-à-dire par l’ensemble des Etats-membres, elles s’élèvent à 920 millions d’euros. - les dépenses militaires financées « à 25 pays », c’est-à-dire sans la France, qui ne participe pas à la structure militaire intégrée ; elles s’élèvent à 403 millions d’euros. - les dépenses relatives à la flotte d’avions Awacs de l’OTAN, qui ne sont supportées que par les 14 pays participant à ce programme, dont la France ne fait pas partie ; elles s’élèvent à 267 millions d’euros.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès