Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Europe > You forgot Poland !

You forgot Poland !

H1N1 : Alors la Pologne ultra-libérale avait peut etre raison ?

Alors que le Journal du Dimanche estimait a 1 milliards d’euros le cout de la lutte contre la grippe H1N1 pour la France, des députés Européens, les memes qui ont (en vain) denoncé Hadopi, ont demandé la création d’une Commission d’Enquete concernant la gestion de la crise H1N1.

Revenons un peu en arriere.

Le gouvernement nous a imposé un produit peu testé, apparemment dangereux, produit dans des conditions quasi-militaires (100 CRS affectés a UNE usine, est-ce bien serieux ?) pour des raisons de "santé publique". Le souvenir du Responsable mais pas coupable" associé au Premier Ministre Fabius permettra de comprendre que le choix du gouvernement était limité, dans de telles circonstances, puisque le risque de pandémie est serieux.

Le probléme est que, comme dans Minority Report, des voix dissidentes se sont elevées. Pas seulement des scientifiques farfelus ou douteux, mais des Premiers Ministres, dont celui de Pologne.

En Novembre dernier, Donald Tusk, Premier Ministre de Pologne, déclarait " "Nous savons que les sociétés qui offrent les vaccins contre la grippe H1N1 ne veulent pas prendre la responsabilité des effets secondaires de ce vaccin". "Elles refusent de les mettre sur le marché, parce que leur responsabilité juridique serait alors plus grande. Elles demandent des clauses qui ne sont probablement pas conformes à la législation polonaise, et qui rejettent toute la responsabilité sur le gouvernement d’un pays en ce qui concerne les effets secondaires et des indemnisations éventuelles," et concluait "“Il est hors de question pour la Pologne de les acquérir".

Sur le principe du bon sens du droit commercial, la Pologne refusait donc les vaccins, "malgré les pressions de l’OMS".

Cela nous permet de réaliser qu’un état important de l’U.E (La Pologne c’est 38 millions d’habitants soit 7.6% de la population de l’U.E) est dirigé par un gouvernement liberal voire libertarien (le parti de Donald Tusk s’appelle Platforma Obywatels ou Plateforme Civique), sans que ce ne soit le far west, au contraire. Donald Tusk a économisé l’argent de ses contribuables et a evité de mettre ses concitoyens en danger.

C’est tout ce qu on peut souhaiter a notre pays. Economiser l’argent public, respecter le libre choix des citoyens et preserver la santé publique.

Moyenne des avis sur cet article :  4.08/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • zelectron zelectron 13 mars 2010 10:04

    Oui mais ici c’est la peur qui gouverne.


    • JL JL 13 mars 2010 10:27

      La Pologne a refusé les vaccins H1N1, c’est cela le libéralisme voire le libertarianisme, la Pologne est libérale voire libertarienne et ce n’y est le chaos. Conclusion : vive le libéralisme voire le libertarianisme !

      C’est pas beau, ça ?  smiley


      • anty 13 mars 2010 21:05

        Le Pologne se sort mieux de la crise que les autres pays parce que l’argent du contribuable a un sens dans ce pays encore pauvre mais qui mène une politique economique propre. Son attitude envers OMS ne m’étonne donc pas.

        Il faut rappeler que la Pologne grâce à sa politique responsable est le seul pays de U-E qui a eu une croissance positif en 2009


        • Jean 13 mars 2010 22:17

          Non, Eleusis, contrairement çà ce que vous dites,il n’y avait strictement aucun risque de pandémie, et cela, les vrais savants libres, ceux qui n’avaient pas des intérêts dans les labos le savaient pertinemment. Toute cette affaire n’était qu’un coup monté dont on ne connaît toujours pas les vraies motivations. En tout cas, sûrement pas des motivations sanitaires.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès