Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > A Champigny, la passion est en marche

A Champigny, la passion est en marche

A quelques mois des élections municipales, la ville connaît déjà une certaine effervescence de pré-campagne.

La ville de Champigny-sur-Marne, bastion communiste depuis plus d’un demi-siècle, est à l’aube d’un renouveau démocratique sans précédent.

En effet, la configuration des prochaines élections municipales ne sera plus une simple opposition entre la gauche, composée traditionnellement autour des communistes au pouvoir, et la droite, toujours regroupée autour d’un parti majoritaire, que ce soit le RPR ou bien aujourd’hui l’UMP.

Porté par la dynamique démocratique des dernières élections présidentielles, se construit peu à peu le mouvement "La passion de Champigny" autour de Laurent Jeanne, natif et résident campinois depuis près de 40 ans, mais également conseiller municipal au cours des deux derniers mandats.

La particularité du mouvement repose principalement "sur le principe de l’union très large des sensibilités politiques autour d’un projet juste et bénéfique à tous les Campinois" peut-on lire sur le nouveau site internet, fer de lance du candidat et véritable lieu d’échanges pour les citoyens de la ville.

Dans sa présentation, le mouvement déclare : "Notre objectif est de redynamiser Champigny-sur-Marne : il faut valoriser les atouts de notre ville pour le développement économique et les commerces, le cadre de vie et l’environnement, les transports et préserver nos forces actuelles (sports, social)."

Il était jusque-là impensable d’imaginer qu’une union soit possible pour cette ville, tant les forces en présence étaient opposées. Le faire-ensemble est encore difficilement envisagé mais demeure le meilleur moyen pour améliorer une situation économique critique : 0,5 emploi pour un actif à Champigny-sur- Marne contre 0,7 emploi pour un actif en moyenne sur l’ensemble de l’est parisien et 1,3 emploi pour un actif à l’ouest de Paris !

Situation générée en partie par une taxe professionnelle record de 30%, qui nuit à l’implantation de commerces ou d’entreprises, privant ainsi les habitants d’emplois proches et durables.

A droite, l’UMP a parachuté un candidat, très proche du Premier ministre, et très contesté par les instances locales de son propre parti. Ce haut fonctionnaire, jamais élu et élogné du contexte sociologique de la ville est également candidat aux cantonales.

On peut alors s’interroger sur ses réelles motivations, surtout lorsque son site, pourtant modéré, affiche de tels messages : "Assez de payer pour tous les assistés de Champigny , cette politique chère aux communistes" ou bien encore : "Donner envie de faire revenir les entreprises et les commerçants français et l’emploi n’en sera que renforcé", mettant ainsi en exergue le sentiment de préférence nationale, cher à l’extrême droite et renforçant un clivage gauche-droite, historiquement marqué.

Les socialistes, malgré l’arrivée en tête de Ségolène Royal lors des élections présidentielles, ont décidé de ne pas présenter de liste à ces élections. Ils seront donc ralliés au maire sortant, dont le bilan reste très fragile tant les difficultés de la ville restent grandes. On regrettera donc que la diversité politique nationale ne soit pas représentée totalement au niveau local.

Au cours des prochains mois, l’Internet sera à nouveau au coeur des enjeux électoraux, mais ne se substituera pas complètement aux actions de terrain, qui restent toujours le meilleur moyen pour écouter battre le coeur des habitants d’une commune.

On suivra donc avec attention cette tentative difficile d’union des forces visant à partager le pouvoir local afin d’appliquer un projet de changement concret et réaliste, loin des luttes partisanes ou intestines, néfastes pour tous.


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Dalziel 12 novembre 2007 11:45

    ...le sentiment de préférence nationale, cher à l’extrême-droite...

    Ca, c’est ben vrrrai... Préférer ses compatriotes aux étrangers, c’est être d’extrême-droite.

    Et le politiquement correct, est bel et bien un sida mental...


    • Batosai 12 novembre 2007 14:13

      Bonjour et merci pour vos commentaires. Je ne cherche pas le politiquement correct, bien au contraire. La préférence nationale n’est pas, à mon sens, une valeur républicaine. Et ce thème est connu pour être défendu par l’extrême droite. C’est un fait. Ensuite je ne prétends pas que le candidat de l’UMP soutient ces thèses. Je suis juste étonné qu’il y donne du crédit en ne modérant pas ces propos. Je ne vous apprends rien en vous disant que la population de Champigny-sur-Marne, aux origines multiples, est une chance dans une période de globalisation. Et ces personnes, souvent françaises, sont aussi nos compatriotes. Ensuite les étrangers sont également une chance car ils enrichissent le pays, tant au niveau culturel qu’économique. ils créent ainsi des emplois. Tâchons donc d’être une terre d’accueil dans les faits. L’implentation de commerces, sur le seul critère d’être français, est pour moi dangereux. Ensuite, devant la diversité de l’offre de commerces, que vous choisissiez les commerçants français est votre droit. Mais l’imposer en tant que regle... Je voulais juste mettre en évidence ce point.

      Je ne fais partie d’aucune liste mais je trouve intéressant qu’un mouvement se créé sur la commune, dépassant un combat droite/gauche stérile. Ce n’est pas ce qu’attendent les campinois, ce n’est pas ce que j’attends de cette campagne. Ensuite je reste factuel. La présence des communistes à la tête de la ville depuis 60 ans est un fait. La situation économique etsociale décrite est malheureusement un fait. Je suis ravi de voir que ces constatations vous dérangent également.


    • Dalziel 12 novembre 2007 18:47

      La préférence nationale n’est pas, à mon sens, une valeur républicaine.

      Non, c’est un sentiment humain, profondément humain.

      Et qui existe depuis beaucoup plus longtemps que des valeurs républicaines qui n’ont d’autre... valeur que momentanément indicative...


    • Gazi BORAT 12 novembre 2007 11:51

      @ LA REDACTION d’AGORAVOX.

      Pourquoi ce choix de publication d’un tract de campagne électorale ?

      Si chaque liste engagée dans des combats politiques aussi cruciaux que celui que l’on nous annonce à Champigny, Agoravox sera très vite saturé..

      gAZi bORAt


      • Batosai 12 novembre 2007 14:16

        e ne fais partie d’aucune liste mais je trouve intéressant qu’un mouvement se créé sur la commune, dépassant un combat droite/gauche stérile. Ce n’est pas ce qu’attendent les campinois, ce n’est pas ce que j’attends de cette campagne. Ensuite je reste factuel. La présence des communistes à la tête de la ville depuis 60 ans est un fait. La situation économique etsociale décrite est malheureusement un fait. Je suis ravi de voir que ces constatations vous dérangent également.


      • Gazi BORAT 12 novembre 2007 14:46

        @ batosaï

        Ces « faits » ne me dérangent nullement, ne craignant pas (peut-être à tort) le retentissement de ce scrutin sur les grands équilibres mondiaux..

        Ces « faits » sont de classiques arguments de campagne, dont la partie adverse, par contre, nous épargne l’énumération.

        Je n’ai aucun mépris pour la charmante bourgade dont il est question ici mais.. si chacun imitait votre exemple, Agoravox se reconvertirait très vite en CLOCHEMERLEVOX..

        A quand alors, les passionnants compte rendus des réunions de l’amicale locale des pêcheurs à la mouche ?

        gAZi bORAt


      • Batosai 12 novembre 2007 15:28

        re-bonjour, Agora Vox possède une rubrique ’info locales’, et il ne me mon article est donc en phase avec cette rubrique. Ce type d’information m’a permis de connaître, par exemple, la difficile situation du PS à Villejuif dans un autre article.

        Ensuite, évidemment, cela semble partisan comme article, ça l’est assurément d’un certain point de vue et justemment cela donne un éclairage différent par rapport aux articles dont la perspective d’analyse au niveau national est plus global. Batosai


      • Marc Bruxman 12 novembre 2007 20:25

        Je suis passé quelquefois à Champigny. Le moins que l’on puisse dire c’est que les architectes ont fait de gros cacas dans cette ville pendant les années 70.

        Pour le reste c’est malheureusement une histoire commune à la plupart des villes touchées par le communisme. La création d’un trop grand nombre de logement sociaux a apporté un urbanisme oppressant et importé dans la ville un très grand nombre de problèmes comme la délinquance et l’insécurité. Sans compter la destruction du lien social qui est toujours plus forte lorsque l’on vit dans un quartier ou quasiment plus personne n’a de travail.

        Heureusement, la présence des bords de marne et d’une zone pavillonnaire recherchée a pu sauver la commune d’un sort à la vitry sur seine. Mais il suffit de regarder les communes environnantes comme Joinville ou Bry sur Marne (je mets volontairement St Maur de coté) pour s’appercevoir que la gestion communiste a été désastreuse.

        Quand au PS, le fait que le PS ne présente pas de candidats est bel et bien la preuve qu’il n’a pas évolué. Au Kremlin Bicetre, le candidat socialiste s’est retiré du second tour des législatives. Pourtant bien que de droite si j’avais pu voter pour un socialiste afin de battre un communiste je l’aurais fait. (De toute façon l’UMP n’avait aucune chance dans cette circonscription). Ainsi beaucoup de communes restent communistes non pas parce que le PC y est fort mais parce que le PS n’ose pas y prendre sa place.

        Bonne chance en tout cas pour votre liste si elle peut au moins servir à mettre les communistes dehors vous aurez fait une très bonne action pour votre ville.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès