• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > A Lyon le recteur Debbasch se dit serein

A Lyon le recteur Debbasch se dit serein

L’académie de Lyon a perdu 166 emplois enseignants dans le secondaire cette année. Compte tenu de l’évolution démographique (366 élèves en moins sur la même période), cela représente quasiment une perte sèche de 150 postes en un an !

Dans un entretien avec Muriel Florin, du journal Le Progrès, le recteur Roland Debbasch*, ancien membre du cabinet de Dominique Perben lorsque celui-ci était ministre de la fonction publique, se dit pourtant serein sur la rentrée scolaire 2007. Il préfère, lui, mettre l’accent sur la création de 45 emplois dans les écoles primaires et surtout sur la dotation de 125 auxiliaires de vie scolaire pour accompagner les élèves handicapés (on se souvient que ce sujet avait été l’objet d’un clash dans le débat de l’entre deux tours entre Ségolène Royal et Nicolas Sarkozy).

Soutiens après la classe
Le recteur, qui a pris son poste en urgence après la destitution de Guy Morvan - qui s’était déclaré "karchérisé" pour son opposition à Nicolas Sarkozy dans le dossier du lycée musulman de Décines -, annonce aussi le développement des animations de soutien après la classe, en particulier dans les Zones d’éducation prioritaires.
Cela suffira-t-il à calmer les revendications des enseignants ? Rien n’est moins sûr, car ceux-ci s’inquiètent beaucoup de la baisse annoncée des effectifs enseignants et de la déterioration de leurs conditions de travail. Quant aux parents, la FCPE, rappelle son attachement à l’école maternelle qu’elle considère comme le premier maillon du service public d’éducation. Cette fédération revendique la scolarisation des enfants dès 2 ans pour les parents qui le souhaitent, priorité étant donnée aux zones d’éducation prioritaire. "L’accueil spécifique des enfants de 2 ans suppose souplesse et adaptation à leur âge, à leurs besoins, à leurs rythmes. Il exige un effort de création d’unités éducatives à effectifs réduits et encadrement renforcé, permettant une approche personnalisée de chaque enfant, des locaux, une architecture, un environnement et des horaires adaptés à leur âge".
www.lyonenfrance.blogspot.com
*Roland Debbasch est le fils du célèbre (et très controversé) Charles Debbasch , ex-recteur d’Aix-en-Provence, conseiller du président togolais Eyadema et blogueur bien informé à ses heures. Tous les deux ont publié de nombreux livres de droit constitutionel .

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (7 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON


Auteur de l'article

LYonenFrance


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès