Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > À Marcevol, le week-end dernier, l’épouvantail était géant (...)

À Marcevol, le week-end dernier, l’épouvantail était géant !

Une mobilisation sans précédent a eu lieu dans les Pyrénées Orientales en protestation à un projet golfique et immobilier démesuré.

Sur le festival “L’épouvantail contre-attaque !” les 29 et 30 mai dernier, un peuple de 70 épouvantails s’est dressé contre le projet golfique, effrayant ainsi les promoteurs et revendiquant haut et fort la vocation agricole du territoire ! Chaque participant a déployé des trésors d’imagination et de créativité pour réaliser son chef-d’œuvre, sous le regard bienveillant du mont Canigou.

Sur un plateau pyrénéen, entre mer et montagne, existe le hameau de Marcevol, habité par une vingtaine de villageois, au coeur des garrigues méditerranéennes. Le paysage étant pittoresque, une société immobilière internationale et quelques élus locaux se sont mis en tête d’y construire un complexe touristique pharaonique : un golf de 18 trous, un hôtel 4 étoiles, 74 appartements, des piscines, un centre de remise en forme... Le tout, sans apparemment se rendre compte que des gens vivent là, qu’un centre d’accueil à vocation patrimoniale existe sur place, que le site manque d’eau et qu’il est battu par les vents. C’est pour contrer cette idée saugrenue qu’est née en 2004 l’association de protection du site de Marcevol.

Au cours du festival, l’association a rassemblé près de 250 personnes de toutes les générations. Un atelier sur la désobéissance civile et l’action directe non violente a ouvert le bal... pour envisager de nouveaux moyens d’action dans cette lutte de territoire. Des conférences-débats sur les éco-hameaux ont ensuite permis de partager des expériences, en vue d’avancer sur la définition d’un projet alternatif culturel, agricole et environnemental, en cohérence avec les conditions sociales et naturelles du site.

Le clou du spectacle fût le “barbouillage-détournement” du panneau du projet golfique et la construction d’un épouvantail géant, amené sur le site en grande procession musicale. Il sera chargé de surveiller les lieux et de lancer l’alerte... à la moindre initiative de la société immobilière.

La détermination de l’association face au projet golfique s’est encore renforcée et plus que jamais, elle reste mobilisée pour qu’il soit définitivement abandonné.

 

Contact et infos :

protection_marcevol@yahoo.fr

http://affinitiz.com/space/marcevol


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • apopi apopi 9 juin 2010 05:27

    250 personnes ? Impressionnant la mobilisation.
    Donc, si j’ai bien compris au pied du Canigou c’est les « babas » contre les « bobos », pourtant c’est plein de « vert » un golf, il y a un truc qui a du m’échapper.


    • zadig 9 juin 2010 08:20


      Je souhaite vraiment l’échec de ce projet.

      Mais encore une fois c’est le résultat de la cupidité d’élites.
      Sans oublier bien sur le soutien des larbins de service.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès