Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > A Paris en métro on dépasse les autos

A Paris en métro on dépasse les autos

De plus en plus on entend à la radio, à la télé, que l’objectif de Paris est : « sans voiture », pour limiter la pollution. Alors la municipalité a relevé les manches, elle a fait de grands couloirs de bus, mis des rails pour les tramways, ce qui a rendu la circulation très difficile, provoquant des embouteillages même la nuit, ce qui est égal plus de pollution ! Que faire ?

Prenons le problème d’une autre façon : quand on se déplace dans Paris en auto, le temps du trajet n’est pas limpide et est multiplié par deux ,voire trois pour trouver une place de parking. Si on voulait avoir une meilleure circulation dans notre capitale on devrait avoir plus de parkings mais les plans de nos élus ont fait des trottoirs si larges qu’ils éliminent ces places de parking très convoitées par tous les automobilistes exaspérés.

Comment résoudre se problème ? Il y a deux espaces au nord de Paris qui appartiennent à la SNCF et qui sont inutilisés depuis plusieurs années. Je suis persuadé qu’il en existe d’autres en plein Paris. Il suffirait de les transformer en grands parkings (sur 5 niveaux) comme partout dans les grandes agglomérations de notre monde, sauf en France ... Pourquoi ?

Une solution est que les Franciliens prennent les transports en commun. Pour ce faire, il faudrait allonger les lignes, avec plus de rames de métro pour que celles-ci soient moins "bondées", à l’image de la ligne 13 qui est plus que surchargée.

Pour les sorties du soir le réflexe est de prendre sa voiture. L’angoisse du dernier métro peut être résolue par un service 24h/24, ce qui amènerait également moins de véhicules dans la ville.

Un mot sur le tramway : un gaspillage d’argent pour Paris, en effet, pour une rame supplémentaire autour de Paris alors qu’il y a une voie de chemin de fer non-utilisé qui entoure la ville. Bizarre, vous avez dit bizarre... De plus, je tiens à rappeler que Paris avait son tramway dans le passé (supprimé, car non pratique... bizarre). Nous sommes partis pour une voie de bus, de tramway et de vélo. Je pense que le tramway a sa place pour les connexions interbanlieues, ;dans ces cas-là, il est pratique.

En conclusion, pour Paris, pour une meilleure circulation sans pollution, il faut construire de grands parkings. Il faut rendre les transports en commun plus aisés, plus de rames de métro avec des lignes rallongées pour les tramways et RER qui desservent toute la banlieue. La cerise sur le gâteau serait que tous ces transports soient ouverts 24H/24. C’est une ouverture pour la création d’emplois et le chômage. Ainsi la vie parisienne serait à l’image de sa lumière.


Moyenne des avis sur cet article :  3.22/5   (72 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • (---.---.5.68) 23 janvier 2007 11:11

    L’idée est séduisante, mais bon, il faut se dire que beaucoup de gens qui circulent à Paris en voiture, n’habite pas Paris, donc Deuxlànoait n’a pas de raison électoraliste de penser à eux.

    Par contre, pour le 24/24, cela sera quand même dur, il faut quand même à un moment, pouvoir vérifier le matériel et apporté les réparations qu’il faut.


    • miaou (---.---.224.211) 23 janvier 2007 11:27

      La solution : déparisaniser la France. Quel intérêt de cette concentration (in)humaine ? Développons le télétravail, la vidéo-conférence..., et ayons enfin ne politique ambitieuse d’aménagement du territoire, gage d’un retour à une certaine qualité de vie.


      • Mardraum (---.---.156.241) 24 janvier 2007 08:31

        @miaou La solution : déparisaniser la France. Quel intérêt de cette concentration (in)humaine ? Développons le télétravail, la vidéo-conférence..., et ayons enfin ne politique ambitieuse d’aménagement du territoire, gage d’un retour à une certaine qualité de vie.

        Tiens...en parlant de télétravail... Pas plus tard qu’il y a une semaine, j’ai demandé a un de mes responsables si je pouvais compter faire du télétravail dans les années a venir... Il m’a repondu que ce n’etait pas dans l’ordre des choses en france et que si c’est « developpé » aux states par ex ce n’est pas pret d’etre le cas dans la politique des entreprises francaise !!! Lol...je sais aps s’il a cherché a m’embobiner ou s’il reflete la politique des entreprises de france, mais bon...voila quoi !!!

        (Mon cousin a lui pu faire du télétravail, mais pour deux raisons : La premiere c’est qu’il est dans une entreprise americaine (Compaq france si je ne m’abuse) et deuxiemement il travaillait avec la Chine donc a des heures tardives qui ferait qu’il se serait retrouvé tout seul au bureau...)


      • dionysos (---.---.232.178) 23 janvier 2007 11:50

        Un début de solution, peut-etre :
        - améliorer les transports en commun de banlieue à banlieue
        - circulation 24h sur 24
        - créer des parkings en proche banlieue et décourager l’accès du centre en voiture (sens interdits,suppression de places de parkings dans l’hypercentre, en gros les 6 premiers arrondissements)
        - réfléchir à un peage urbain dont les recettes seraient affectées de manière transparente à l’amélioration des transports en commun.


        • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 23 janvier 2007 14:10

          Non au péage urbain : je ne pense pas que cela soit la solution idéale !

          - Cela supposerait encore de plus en plus de contrôles administratifs destinés à mettre en oeuvre des cas d’éxonération ;

          - Cela supposerait encore plus de contrôles administratifs ;

          - Cela restreindrait gravement la libre circulation des personnes et des biens !

          Il faut arrêter de légiférer, de pondre des mesures totalement liberticides par souci d’écologie : A cet égard, nos énarques, nos gouvernants... devraient s’émouvoir devant le gaspillage d’énergie constaté, face à des tours de bureaux, situées à La Défense, qui restent illuminées « inutilement » toute la nuit !

          Il faut cesser de prendre les automobilistes pour des « cochons de payeurs », et les prendre pour cibles :

          - Pourquoi les responsabiliser sur une situation dont ils ne sont pas responsables ?

          - Pourquoi ne pas inciter les compagnies pétrolières, à tout mettre rapidement en oeuvre pour offrir des carburants « propres » et non polluants ?

          - Pourquoi, alors que les véhicules deviennent de plus en plus surs, ne pas aider la recherche au niveau des constructions ou des équipements automobiles, afin d’améliorer encore plus les véhicules ?

          La formule de bon sens serait effectivement de prévoir la mise en service, 24h sur 24, sept jours sur sept, des métros, RER, bus et train de banlieue... Pour cela, il faut avoir le courage d’investir en sécurité, en recrutement supplémentaire ! Puis, il faudrait également prévoir plus de taxis, voire, baisser les tarifs, qui sont trop prohibitifs...


        • O.Z.Acosta (---.---.144.100) 23 janvier 2007 11:54

          J’habite une ville dans la seine maritime et environs 70% de mes collégues de promotion travail en ile de France.

          Pour remettre en ordre la ligne le havre - paris il faudrait arrêter le traffic 3 ans pour remettre les lignes en etat ( plusieurs travails en ce moment pour la SNCF (SSII)).

          Mais dans la ville (ROUEN) le maire à decider de faire une ville sans voiture car les monuments historiques coutent une fortune à rénover.

          ligne de bus avec route privilégié, métro, parking à l’entrée de la ville. Pour aller à mon travail en voiture pour 8 km il me faut 1 heure en transport en commun 25 min. Le cout deux fois moindre avec le transport en commun.

          Notre société doit aller vers une mise à l’amende de la voiture qui coute cher à la fois au automobiliste mais aussi au personne qui habite les lieus (nuisance sonore, pollution) mais aussi à la société (securité sociale, assurance). L’avenir se fera sans voiture dans les villes par la mise en place de PARKING à l’ENTREE des agglomerations pour ensuite un cheminement dans la ville en transport en commun. Mais pour cela il faut une volonté politique qui fasse comprendre que les 4*4 et autres attirent l’oeil n’ont rien à faire dans les villes.

          Pour Paris, il va falloir que la decentralisation se fasse à la fois au niveau politique mais aussi au niveau interne. Tous les ministères sont dans Paris, tous les sièges sont à Paris. La concentration des moyens n’amene que la concentration des problèmes.

          Z


          • (---.---.5.186) 24 janvier 2007 07:14

            J’habite la même ville que vous et je relève quelques non vérités. D’abord les modifications du centre ville pour le rendre inacessible aux voitures ne date pas d’hier et surement pas de ce maire là. De plus les transports en commun sur site propre sdont vous parler n’ont pas non plus été décidé par ce maire là mais pas la communauté de commune appelé agglo de rouen et ceci depuis déjà quelques années (le métro a plus de 10 ans il me semble), j’habite moi même pas loin de la ligne TEOR (bus en site propre en partie seulement dans rouen même en faite en dehors plus rarement), si je prends ce bus pour aller au boulot disons a 7h30 du matin (en province on commence tôt) je vais mettre en gros 20 bonnes minutes de ce teor, puis il faudra que je prenne le métro (je dis le car a rouen il n’y a pas 15 lignes) pendant 7-8 minutes et de la marche a pied pendant 7-8 minutes encore, je n’ai pas parlé de la marche à pieds jusqu’a l’arrêt du 1er (500 m en gros) et de l’attente 2 fois. Ce qui au final me fera un temps en gros de 45 minutes, avec des passages dehors aux intempéries, en voiture je vais mettre moins de 20 minutes a chaque fois, si j’y vais plus tard là je mettrais au max 30 minutes mais deporte a porte. Dire qu’a rouen c’est super, c’est un tissu de mensonge, nous n’avons même pas de périf, et les 2 zones industrelles implantées à la périphérie de rouen (une seule grande usine a rouen) sont peine desservies par des lignes de bus et aucunement par des bus en sites protégés. quasiment tous les trnasports sont prévus pour aller de proche banlieue au centre ville, sauf que personne n’y travail en centre ville (a part les employés des magasins et les fonctionnaires dont je fais partie).


          • (---.---.91.97) 23 janvier 2007 11:56

            Pour info les tramways qui fonctionnaient très bien ont été détruits par le lobby des constructeurs automobiles.

            Un bel exemple aux US ou les compagnies ont été achetées puis coulées par GM afin de vendre plus de bus et de voitures.

            Autrement l’idée de grands parkings à l’extérieur de Paris avec connexion pour les transports en commun est pas mal mais ils seront vite pleins.

            Entre nous, habiter Paris intra muros et posséder une voiture est tout simplement stupide (autant en louer une à l’occasion), pour les personnes de grande banlieue ça peut se justifier.


            • hubert (---.---.86.110) 23 janvier 2007 11:57

              Ca fait belle lurette que la mairie de Paris a la circulation automobile dans le colimateur, depuis Delanoé en somme. On a l’impression que tout a été fait pour rendre cette circulation impossible : couloirs de bus XXL, pistes cyclables inutilisées parce que dangereuses, et maintenant le tramway, qui répond plus à un phénomène de mode qu’à un réel besoin. Aujourd’hui toutes les grandes villes réinventent le tramway dont le but souvent innavoué est de grignotter de l’espace urbain de façon à rendre la circulation automobile de plus en plus difficile et de dissuader ainsi les gens à prendre leur voiture. Cette démarche aurait pu être supportable si on avait pris les dispositions nécessaires en matière de transports en commun avant de vouloir éliminer l’automobile. Les gens venant de l’extérieur de Paris et qui font vivre la capitale tout autant que les autochtones ont le droit de s’y rendre dans de bonnes conditions et ce n’est plus le cas aujourd’hui. La tendance qui est de vouloir faire de Paris une sorte de camp retranché, de Jurassik Park pour gens aisés et touristes est apparemment en bonne voie, d’ailleurs on commence à parler de péage pour y rentrer, comme pour Eurodisney... Pour conclure, la Mairie de Paris met en avant la pollution, qui d’ailleurs à baissée depuis 20 ans (pots catalytiques), pour justifier des mesures anti-bagnoles créant des encombrements qui seront eux-mêmes utilisés pour aller dans le même sens... Résultat de cette politique, les gens sont coincés dans leurs voitures et compressés dans les rames de métro et RER. Pour que Paris reste une ville vivante et abordable pour tous, commençons par rendre son accès agréable et je suis certain que les automobilistes laisseront plus spontanément leurs voitures au garage.


              • Julo (---.---.70.90) 23 janvier 2007 12:25

                Parisien moi-même sans voiture, je suis perplexe parfois face à la grogne des banlieusards quand on leur demande de venir en transports en commun... A ma connaissance, il est parfaitement possible de se garer à de multiples endroits proches d’un terminus de métro (par exemple Chatillon, Bagnolet, St Denis, etc), sans parler des RER. Il faut construire plus de parkings, je suis d’accord, mais aussi se bouger dès maintenant ! Il est évident que quand on a une voiture, cela demande un effort que de prendre les transports, mais si on n’est pas prêt à ce genre de gestes, c’est pas la peine de signer pour Hulot !


                • (---.---.5.68) 23 janvier 2007 18:01

                  Exemple : la gare RER de joinville le pont. J’ai habité pendant quelques temps à côté, il y a un parking à côté de cette gare, pas bien grand et toujours bourré.

                  J’ai déménagé, et il y a peu, j’ai eu besoin de prendre le RER pour aller sur Paris, je me suis dit, je vais aller me garer au parking a cote de la gare RER (je n’avait pas d’autre moyen que ma voiture pour me rendre à une station de RER), j’arrive, parking remplit à 1/5, je me dis c’est mon jour de chance, je vais à Paris tranquille et le soir en revenant, j’ai la mauvaise surprise de trouver un PV sur mon pare-brise car je n’avais pas payé l’horodateur (pas vu).

                  Après quand je lis que des gens disent qu’il faut construire des parking en périphérie de Paris pour inciter les gens à prendre les transports en commun, et que derrière on fait payer les gens qui le font ...


                • gd (---.---.238.2) 23 janvier 2007 12:28

                  Un petit peu « y’a qu’à, faut qu’on » cet article. Avec toutes les solutions des problèmes des transports dans Paris et sa banlieuw en seulement 6 paragraphes : remplis d’avis tranchés et d’évidences non argumentées...


                  • Bruno (---.---.109.53) 23 janvier 2007 12:31

                    Un point que personne ne souleve : je prendrait les transport en commun quand ils seront SECURISE !!

                    Il est gentil delanoix de vouloir nous faire prendre les transport en commun mais ma femme refuse de prendre le metro passé 20h Au passage je precise qu’elle a pris un coup de rasoir dans le bras il y a deux ans dans le metro place de clichy et le matin a 8h30 en partant travailler, pas a minuit !!

                    Et bien entendu personne n’a bougé dans le wagon depuis elle a achete un scoot et se sent mieux

                    en tout cas si c’est ca qu’ils veut nous imposer le delanoix, il peut le tailler en pointe son tram et se le mettre quelque part ou il a deja beaucoup de chose stocké


                    • Hal75 (---.---.101.8) 24 janvier 2007 10:28

                      Privilégier l’utilisation du scooter plutôt que des transports en commun pour des raisons sécuritaires : quelle drôle d’idée ! J’ai fait l’inverse après 2 cartons en 1 an ou ma responsabilité ne pouvait être mise en cause. je tiens trop à ma petite famille !


                    • (---.---.36.175) 23 janvier 2007 13:29

                      Votre femme à statistiquement beaucoup plus de risque d’avoir un accident grave voir de mourrir en scooter que dans le metro parisien ... et cela meme apres 20H. Oui il y a de la violence c’est indeniable mais ce n’est pas le far west pour autant.

                      Comme d’habitude tant que personne ne voudra changer son mode de vie et de consomation les solutions apportées ne seront que du colmatage.


                      • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 23 janvier 2007 13:56

                        C’est bien beau de mettre le métro en service jusqu’à 2h du matin les veilles de dimanches et jours fériés... Mais, ne faudrait-il pas étendre, comme l’auteur le suggère, le service 24h sur 24 ? : personnellement, j’y suis favorable ! Mais, je pense que cela devrait être le cas toute la semaine !

                        Cependant, ne faudrait-il pas étendre ce service au RER ? : en effet, nos décideurs politiques et les responsable du SYNDICAT DES TRANSPORTS D’ÎLE DE FRANCE (S.T.I.F.) ont trop tendance à oublier que la majorité des personnes qui sortent dans Paris (en voiture) viennent des banlieues, non pourvues (ou très peu) d’activités culturelles ! Par ailleurs, il faudrait mettre plus de bus en service !

                        Mais, tout cela suppose des moyens supplémentaires en matière de sécurité des personnes, des biens et du matériel : cela revient cher ! Cela suppose également des recrutements supplémentaires : mais cela revient également cher !

                        Aussi, au lieu de parler de « Rentabilitéé, nos responsables devraient avoir le courage d’effectuer ces dépenses supplémentaires et nécessaires : la rentabilité, dont ils ne rebattent tans les oreilles, serait au rendez-vous, puisque des usagers seraient là qui viendraient, pour certains d’entre eux (qui n’ont pas d’abonnements »CARTE ORANGE« ou »CARTE INTEGRALE"...), acheter des titres de transports !

                        Bref, il ne suffit pas d’avoir des intentions d’ordre écologique ! Il faudrait également avoir le courage de l’action !


                        • Dimenjada (---.---.14.58) 23 janvier 2007 16:38

                          Voie unique de Service pour les livraisons, urgences, en gros pour ceux dont le métier nécessite l’emploi d’un moteur qui pue et qui fait du bruit. Les autres réapprendront le civisme en pédalant ou en transport en commun ! Rappelez-vous les grèves de 1995 face au plan Juppé... Rappelez-vous aussi que cette nécessité-là avait fait loi et que la fraternité reprenait un peu des couleurs de notre drapeau, sans garde-à-vous et sans fierté, tout simplement avec du bon sens.


                          • Jaimz (---.---.101.8) 23 janvier 2007 16:47

                            Je suis d’accord avec une remarque de Dominique Dutilloy : il faudrait envisager de décentraliser les commerces, les loisirs et les entreprises de Paris. Il n’est pas normal que les 3/4 des grandes salles de cinémas d’ïle de France soient uniquement à Paris. De même pour les musées, concerts, bars, ... sans parler des arrondissements qui se transforment petit à petit en zone commerciale et professionnelle (en exemple le 8eme où il n’y a pratiquement plus d’habitant !)

                            Quand au transport en commun, j’estime qu’il a atteint sa limite d’utilisation, aux heures de pointe c’est une horreur ; personnellement me faire bousculer et insulter dans une boite de conserve où il fait 40°C ça ne m’intéresse pas. J’envisage sérieusement de circuler en scooter et ce malgré les risques...

                            Et je suis assez d’accord avec l’idée d’avoir des métros et RER jusqu’à 2h du matin en semaine, cela coïnciderait avec l’heure légale de fermeture des débits de boissons et/ou donnerait plus de souplesse lorsque l’on organise un repas qui traine en longueur. Reste à convaincre les syndicats, c’est pas gagné...


                            • cdg (---.---.246.199) 23 janvier 2007 22:18

                              des parkings immenses dans paris : vu le prix du m2, construire des immeubles c est plus rentable (et ca peu meme aider quelques personnes a ne pas payer une fortune pour un clapier pourri)

                              En admettant que ca se fait, + de parking, dit + de concurrence pour les remplir et donc rendement des parkings baisseront (meme si ca attirera + de voiture et donc un peu plus de client) Qui sont les actionnaires des parking : en general des societes prives tres liees a ... nos hommes politiques soucieux du bien public !


                              • fred (---.---.149.220) 23 janvier 2007 22:55

                                Personnellement, moins il y a de voitures mieux je respire. La rue de Rivoli il y a quelques années c’était impensable sans masque à gaz smiley


                                • blero (---.---.248.166) 23 janvier 2007 23:57

                                  Certains parlent de service 24/24 pour le Rer... on en est loin... en tout cas pas le samedi soir... Juvisy-sur-Orge, Rer C, grosse station de banlieue... dans le sens Paris-Juvisy, des trains jusqu’a minuit 30-1h... par contre dans le sens Juvisy-Paris, le dernier est à minuit 20...

                                  Bref... je veux pas taper contre la sncf et la ratp (les contraintes d’exploitations sont importantes).

                                  Je pense que si l’on habite en banlieue et que l’on souhaite sortir sur Paris, la voiture est quasi indispensable (pour le confort)... par contre effectivement, lorsque l’on habite a Paris, la voiture est quasi-inutile sauf si on bosse avec.

                                  Donc moi je dis... interdisons (sauf dérogations) aux parisiens d’avoir une bagnole... ? non ?

                                  Je suis sérieux lorsque je dis ça... comment ?... en les taxant encore un peu plus par exemple...

                                  Sinon pour info, je suis de parti pris, j’habite a Paris et je me déplace à vélo ou en transports en commun.

                                  Et effectivement recrutons un agent de sécurité (ou 2 ou 3) par station de métro.


                                  • Vince (---.---.197.241) 24 janvier 2007 00:06

                                    Pour info à paris la nuit, il existe les noctenbus. Qd je les prend ils sont tjs pleins, donc c’est qu’il existe un besoin. Dc oui pour les transports la nuit.

                                    D’autre part, je suis pas sur que les gens qui viennent en voiture sur paris prendront les transports en commun lorsqu’il y aura plus des parkings. La solution est plus complexe que de construire quelques arking par ci par la.

                                    Je pense qu’il faut repenser le transport urbain paris/banlieu. Mais comme chaque politique (gauche/droite) est borné et n’en fait qu’à sa tete c’est mal parti. Au lieu de faire qqc en commun ils preferent en solo, au risque de bloquer le « bon » projet de l’autre parce que c’est pas eux qui le font...

                                    Plusieurs pistes : > Transport gratuit sur certaine plage horaire (24h/24 il le voudrons jamais...) > Faire plus de liaison qui ne passe pas par le centre de paris : marre de passer par chatelet lorsque je veux aller de Porte d’ivry à issy les moulieaux (maintenant ya le Tram T3) mais c’est qu’un exemple parmi tant d’autre.


                                    • arthur (---.---.43.22) 24 janvier 2007 01:48

                                      Les grandes agglomérations sont tributaires de la voiture.

                                      Faites un trajet grande banlieue ouest à grande banlieue est avec plein de correspondances et vous vous rendrez vite compte que passer 3 heures debout dans le train, c’est moins marrant qu’assis 1 heure 30 dans la voiture.

                                      Pareil pour aller au centre de Paris, ce n’est pas parce que nos amis parisiens ont une bouche de métro théoriquement à moins de 500 mêtres de chez eux qu’il en est de même en banlieue.

                                      Un rôle de capitale s’assume, et vouloir en restreindre l’accès s’est soldé pour le moment par le mécontentement des automobilistes (y’avait pas trois voies, là ? pourquoi y’a un muret maintenant ?) et des riverains (ils nous e**erdent ces banlieusards avec leur bouchons et leur pollution - elle a cru un peu partout au lieu des rétrécissements, voir un Marianne de cet automne).

                                      Alors un péage pour quoi faire. Pour que les gens aisés, qui pourront se le payer ou se le faire offrir par leur boîte, puissent accéder au centre ville tandis que le petit peuple fera comme il pourra avec la SNCF, la RATP et leur « service » (Imaginons un jour de grêve : au choix, 5 heures de bagnole et 10 euros de péage, et une prune car il n’y a pas assez de parkings, ou 5 heures de train + attente. Sexy !). Soit. Rendons donc Paris aux Monsieurs, et laissons les manants grouiller aux portes de la ville. C’est très dans l’air du temps...

                                      Si l’on veut diminuer le nombre de voitures, commençons par construire un réseau de métro supplémentaire, qui aille à 20 kms de paris, avec le mot « interconnexions » comme thème principal. Qui pourra justifier d’un quelconque besoin de conduire, s’il est au pire à 30 minutes de chez lui en métro ? Tant qu’on en sera pas là, il vaudra mieux essayer de fluidifier le trafic. Ou d’aller vivre à la campagne, comme certains commentateurs l’ont d’ailleurs suggéré plus haut.


                                      • Mardraum (---.---.156.241) 24 janvier 2007 08:26

                                        Le pb est bien la !!!

                                        Je ne prendrais que mon cas personnel !!!

                                        J’ai la « CHANCE » d’avoir une ligne de chemin de fer qui passe par mon petit village du fin fond des Yvelines qui me met a 50min de Montparnasse (alors que ma tante qui habite au Mans met 50min aussi pour venir a Montparnasse (sic ! smiley)... Bref j’ai donc cette chance la.....sauf que le dernier train au depart de Paris est a 19h ou 19H30... Sachant que je fini parfois le boulot a 20H mais que je ne le sais pas quand je me leve le matin, et bien je me retrouve obligé de prendre ma voiture !!! (Alors que pour des soucis ecologiques, j’aimerais bien pouvoir prendre les transports en commun justement !!!)

                                        Alors je ne sais pas si le pb existe ailleurs, mais pour ne parler que de moi je trouve cela abbhérent.... Prenez plus votre voiture, mais demerder vous pour venir autrement sur paris !!!


                                        • chantecler (---.---.146.118) 24 janvier 2007 08:53

                                          « Pour info »,j’ai vu arracher dans les années 52 les rails des tramways, à Versailles, par exemple. Le discours ambiant était que les bus se montraient plus maniables, et que les rails constituaient des pièges à bicyclette, ce qui s’avérait juste : il y avait nombre d’accidents vélo graves, quand les roues se coinçaient dans les rails.

                                          En ce qui concerne l’urbanisme, je ne comprends pas pourquoi, alors que notre territoire est trés vaste,on ne batit pas de villes nouvelles, pensées, ex nihilo. Cela résoudrait en partie le problème du logement, avec notre expérience de ce genre de projet... Depuis 1960...


                                          • Oto Mautau débilos (---.---.28.210) 25 janvier 2007 18:57

                                            La nature ayant horreur du vide, les ventes de deux roues motorisées ont explosé (ainsi que le nombre de morts et d’handicapés, ainsi que le nombre de donneurs d’organes morts jeunes et en bonne santé)

                                            Donc dans le centre, on a mis des emplacements motos la ou il y avait des emplacements voitures, places qui sont pleines ou vides, car beaucoup de motards ont pris l’habitude de se garer au pied de leur immeuble sur le trotoir !

                                            Dans 3-4-5 ans si rien n’est fait, la vraie nuisance ce sera les hordes de DEUX ROUES MOTORISEES !!!!


                                            • JP (---.---.242.204) 25 janvier 2007 23:35

                                              C’est deja le cas me semble-t-il. A un feu rouge aux heures de pointe, regardez le nombre de motard « en première ligne » : un véritable grand prix moto 125cc (le costard cravate ayant remplacé le cuir).


                                            • Jean-Charles (---.---.202.21) 26 janvier 2007 09:36

                                              On peut aussi arriver avec les deux roue avec des embouteillage de 2 Roues comme en Thailande.


                                            • (---.---.110.3) 27 février 2007 18:41

                                              déjà, notons que le titre reprend une vieille chanson de Joe Dassin, comme quoi les embouteillages importants DATENT, à Paris comme ailleurs (je suis souvent à Lyon, Marseille, Toulouse et Bordeaux, c’est pas triste !).

                                              ensuite, sur les accidents de la route mortels à Paris, d’après les chiffres de la Préfecture (Etat), ils étaient de 100 à 120 par an entre 1990 et 23001. Aujourd’hui ils sont entre 45 et 65 par an, ca a donc bien BAISSE.

                                              2è chose fausse : la POLLUTION de l’air (on respite tous !). Selon les études de l’organisme scientifique Airparif, qui a des capteurs dans toute la région et nous informe depuis des années sur France 3 IdF sur cela d’ailleurs, leur étude assez récente (disponible sur Paris.fr ou airparif.fr) montre que la pollution de l’air a BAISSE de -32% en 5 ans dans Paris, dont 20% dûs à la politique et aux aménagements de la mairie, à 80% aux progrès des moteurs ! Donc nous, nos enfants, nos parents et nos proches fragiles respirent mieux en 2007 qu’en 2001. De plus, la même étude récente indique que les Gaz à Effet de Serre (GES) qui agravent tous les jours le réchauffement de la planète et le déréglement climatique mondial, ont baissé de -9%, dûs entièrement aux aménagements de la ville.

                                              3è point : un jour, n’importe quand, au hasard, arretez-vous et regarder pendant JUST4E 10MN les voitures qui passent sur 1 grand axe dans Paris ou en petite couronne. Vous verrez alors un truc inouï et flagrant : 80 à 90% des voitures, Smart, 4x4, Twingo ou Mercedes, contiennent UNE SEULE PERSONNE. Pas la moindre marchandise sur le siège arrière, ni d’enfant... Donc la majorité de ces 80% pourrait certainement prendre moins sa voiture. Mais être « dans sa bulle » + ou - protégée, égoïstement (pour polluer), c’est si VIRIL, on affiche son stanbding ou sa branchitude avec sa caisse (et son pétrole à bientôt 80 dollars), en solo (pour chanter juste ou faux, mettre la musique à fond, téléphoner en conduisant, mentir à sa compagne sur les raisons de son retard, se curer le nez ou pire... péter ?) c’est tellement plus confortable !

                                              ciao

                                              Marc

                                              PS : en prpche périphérie de Paris, on compte 15 à 20.00 places de parkings VIDES en semaine, tous les jours.


                                              • Plutot motard (---.---.28.210) 28 février 2007 16:51

                                                Paris : Meilleure solution = Motos

                                                - On stationne ou on veut quand on veut : pas de cout de stationnement pas de PV !
                                                - On roule dans les voies de bus, sur les trotoirs, en sens interdit .
                                                - Pas de feux , on passe quand on veut.

                                                L’avenir le 2 roues motorisé !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès