Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > A Puteaux, les projets de crèches ont peine à avancer

A Puteaux, les projets de crèches ont peine à avancer

Mise sous pression par l’opposition socialiste, la maire UMP de Puteaux a lancé plusieurs projets de crèches. A chaque conseil municipal, Joëlle Ceccaldi-Raynaud ne manque pas d’évoquer la (lente) avancée de ces projets. Le 24 mai dernier, elle annonçait les éléments suivants :

- Le marché de réaménagement du centre de loisirs de la rue Félix Pyat en crèche a été attribué à l’architecte Bruno Sebenne, installé à Paris dans le 13e, pour un forfait de rémunération de 55.080 euros HT. L’architecte a d’ores et déjà signalé à la mairie qu’il ne pouvait y avoir de travaux au premier étage du bâtiment sans totalement libérer le rez-de-chaussée de ses occupants. Ce que la mairie a refusé.

- L’appel d’offres lancée l’année dernière pour la construction d’une crèche, d’un centre de loisirs et d’un parking souterrain (sic) rues Godefroy/Saulnier n’a rien donné. 2 entreprises, BATEG et CERP, y ont répondu. Mais la commission d’appel d’offres, réunie le 10 février dernier, n’a pas donné suite. La procédure est donc relancée sous la forme d’un marché négocié. Et voilà encore une opération retardée !

- Pour les travaux de création d’un jardin d’enfants de 15 lits, au 27 rue Gambetta, le conseil municipal a adopté un « avant projet sommaire » et lance une consultation d’entreprises, par voie d’« appel d’offres ouvert ». L’atelier d’architectes Echegut et Rombault a réalisé un projet d’aménagement sur les 3 niveaux du bâtiments : accueil, lingerie/buanderie, bureau de direction au Rez-de-chaussée... vestiaire, salle d’éveil, sanitaires, zone de jeu au 1er étage... salle de repos, coin lecture, salle de détente pour le personnel au 2e étage.

- Pour les travaux de création d’un jardin d’enfants de 15 lits au 7 rue Benoît Malon, même procédure d’appel d’offres ouvert. L’architecte Rémi Chevalier propose l’aménagement suivant : bureau de direction, accueil, lingerie/buanderie, jardin extérieur au RDC... salle de jeu, dortoir au 1er... salle de repos et vestiaire au personnel au 2e.

- Pour les travaux de création d’un jardin d’enfants 12 lits au 8 rue Brazza, même procédure d’appel d’offres ouvert. L’architecte Rémi Chevalier propose l’aménagement suivant : accueil, salle de repas, bureau direction au RDC... dortoir, salle de jeu, buanderie/lingerie au 1e... salle de repos, vestiaire et douche pour le personnel au 2e.

J’ai déjà dit ce que je pensais de ces 3 projets de crèches rues Benoît Malon, Brazza et Gambetta : 3 millions et demi d’euros vont être dépensés pour des aménagements petits et sur 3 niveaux. Une aberration.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (2 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès