Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Bicloo : le Vélib’ nantais...

Bicloo : le Vélib’ nantais...

Ca y est ! J’ai essayé le Bicloo !

Je vais donc vous en faire un petit compte-rendu !

J’en rappelle le principe : il s’agit de vélos en libre-service entièrement financés par la publicité !

Vous avez deux possibilités : un abonnement 1 an (20 euros ou 15 euros pour les abonnées TAN) ou un abonnement courte durée : de 1 à 7 jours (de 1 à 5 euros).

Pour un abonnement longue durée, il faut une pièce d’identité et une attestation de domicile ! Mais pour un abonnement de courte durée une carte bancaire est suffisante !

Il y a soixante-dix-neuf bornes dont seules 1/3 permettent l’abonnement de courte durée !

La première demi-heure est gratuite ! Et c’est largement suffisant... car le Velib’ nantais est limité au centre-ville ! Relier les deux bornes les plus éloignées prend au maximum 30 minutes !

Et c’est là sa première faille ! Le Bicloo est limité au centre-ville : Canclaux à l’Ouest, Centre commercial Beaulieu au Sud, la gare à l’Est et Waldek Rousseau au Nord (entre parenthèses, elle n’est pas encore installée...)

Mais il faut d’abord savoir quel est l’objectif de ces vélos en libre-service : proposer une alternative à la voiture pour se déplacer à l’intérieur du centre-ville ? Ou pour se rendre d’un quartier à l’autre ou au centre-ville ?

Je crois que la réponse est évidente... malheureusement les quartiers sont les grands oubliés de l’opération...

Notons également le manque d’informations au niveau des bornes : tarifs, fonctionnement, etc. Pour un Nantais, cela ne pose pas de problèmes, mais pour les touristes...

Montons sur le vélo : on est bien assis, il n’est pas aussi lourd que je le craignais, ses trois vitesses sont bien adaptées à un usage urbain, il faut faire juste attention en passant la plus petite vitesse car un changement brusque peut faire déraper le pied sur la pédale...

Par contre, les roues ne sont pas faites pour un temps de pluie, j’ai failli devenir le premier blessé sur Bicloo... Evitez les bandes de signalisation très glissantes...

Le Bicloo possède un petit antivol suffisant pour s’arrêter acheter le pain, le Bicloo n’ayant pas vocation à être ramené chez soi, par exemple !

Autre problème : la sécurité ! En effet, pas de casque sur les Bicloos ! Il faudrait trouver un moyen d’en fournir tout en évitant les vols...

Pour finir, le Bicloo ne peut être "loué" entre 1 heure et 4 heures du matin ! On imagine assez facilement que les concepteurs ont voulu éviter que des personnes alcoolisées l’utilisent mais n’est-ce pas dans ce créneau horaire que l’on a le plus besoin de vélos, les transports en commun ne fonctionnant plus ?

En conclusion, les plus :


- le principe,

- la première demi-heure grauite,

- le vélo bien conçu.

Les moins :


- les pneus trop glissants,

- zone limitée au centre-ville,

- pas de casque,

- pas de Bicloo entre 1 heure et 4 heures.


Moyenne des avis sur cet article :  3.8/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Weinstein 16 mai 2008 14:58

    Par contre les roues ne sont pas faites pour un temps de pluie, j’ai failli devenir le premier blessé sur bicloo... Evitez les bandes de signalisation très glissantes...
     

     

    Clipperton, surtout qu’à Nantes il ne pleut jamais,ou que sur les cons !


    • roOl roOl 16 mai 2008 16:16

      Et oui, l’eau fais glisser sur les bandes de signalisation.

      Elle mouille aussi...


    • Bulgroz 16 mai 2008 15:01

      Ca n’a rien à voir avec le vélo,

      connaissez vous Clipperton (l’île ?)

      connaissez vous l’histoire des disparus de Clipperton ?


      • Yifu66 18 mai 2008 17:38

         

        Oui.


      • Axior 16 mai 2008 19:26

        Pourquoi critiquer systématiquement ? Les transports à Nantes c’est pourtant bien commode : pour me rendre à mon boulot le matin, je prends ma voiture, j’arrive à un parking où il y a presque toujours au moins une place disponible, il me suffit alors de prendre le bus pour accéder à l’embarcadère du navibus qui m’emmène directement à ma correspondance busway, là j’ai un bicloo qui me permet de rejoindre l’arrêt du tramways qui me conduit directement à moins de 500 mètres de mon lieu de travail, c’est super pratique, non ?


        • Clipperton Clipperton 16 mai 2008 19:35

          J’essaie de faire de la critique constructive !!!

          Le bicloo est un super principe..

          que l’on peut améliorer...

          Strasbourg a des velos en libre service depuis 5 ans.. ne peut on pas tirer leçon de leurs expériences ??


        • Axior 16 mai 2008 19:53

          Bien entendu, et ton article est excellent. J’ai juste essayé de faire un peu d’humour. En réalité je trouve très bien que la municipalité utilise toutes sortes de moyens pour fluidifier la circulation en agglomération, tout en respectant au mieux l’écologie :)


        • Renaud Delaporte Renaud Delaporte 16 mai 2008 22:59

          "J’en rappelle le principe : il s’agit de vélos en libre-service entièrement financés par la publicité !

          Vous avez deux possibilités : un abonnement 1 an (20 euros ou 15 euros pour les abonnées TAN) ou un abonnement courte durée : de 1 à 7 jours (de 1 à 5 euros).

          La première demi-heure est gratuite ! "

          Si je vous comprends bien, seule la première demi-heure d’utilisation est entièrement financée par la publicité.


          • Clipperton Clipperton 17 mai 2008 09:34

            Oui seule la première demi heure est gratuite..

            mais cette durée est suffisante pour traverser le centre ville de nantes et relier les deux bornes les plus éloignées..

            et rien n’empeche de deposer son bicloo et d’en reprendre un immédiatement après..gratuitement..


          • Yifu66 18 mai 2008 17:41

             

            Le vélo est gratuit, l’usage est libre.

            Si tu ne veux pas pédaler, reste à l’arrêt. Ce n’est pas interdit.


          • Yifu66 18 mai 2008 17:43

            Bonjour,

            Je ne suis pas nantais et je me fous de votre article.


          • Clipperton Clipperton 18 mai 2008 18:59

            Ca tombe bien tu n’es pas obligé de le lire..


          • Gül 18 mai 2008 21:24

            @ Calmos

            C’est pas une mobylette, c’est ça http://photo.net/photodb/photo?photo_id=5057029, qu’il te faut !


          • Radix Radix 17 mai 2008 09:21

            Bonjour

            Je suis aussi Nantais et j’ai remarqué un petit défaut dans la mise en place de ces vélos : toutes les bornes sont garnies ! Si l’on arrive avec son vélo pour le déposer il faut attendre qu’une borne se libère ou tenter sa chance sur la suivante.

            De guerre lasse j’ai abandonné car en fin de compte j’avais fait plus de chemin à pied qu’en vélo !

            Radix

             


            • Clipperton Clipperton 17 mai 2008 09:32

              Je crois dailleurs que c’est là son plus gros defaut de jeunesse..

              il leur faut soit augmenter le nombre de camions qui dispatchent les bicloo soit augmenter le nombre de bornes soit diminuer le nombre de velos..


            • Rébus Rébus 17 mai 2008 12:10

               Le bicloo est résevé au centre ville ?

              Ça doit être général, alors. À Dijon, Vélodi , son pendant local, a les mêmes travers.

              On trouve facilement des bornes, un grand succès d’ailleurs, mais dès que l’on s’éloigne et aborde les quartiers excentrés, là, c’est autre chose. Qu’en est-il des autres villes utilisant ce genre de dispositifs ?


              • jason 18 mai 2008 20:27

                les pneus ne sont pas adaptés à la pluie !!!

                c’est quand même un gros handicap à Nantes...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès