Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Bourgogne : des légionnaires romains sur les routes au mois de (...)

Bourgogne : des légionnaires romains sur les routes au mois de mai

Huit "légionnaires romains" vont parcourir les 110 km qui séparent Bibracte dans la Nièvre et Alésia en Côte d’Or, du 9 au 15 mai 2010, apprend-on sur France 3 Bourgogne Franche-Comté.


(Source France3 Bourgogne Franche Comté)

C’est donc pour ce troisième mois du calendrier Julien que cette première expérience historique en France va être réalisée, par huit passionnés d’histoire gallo-romaine durant 7 jours.

Les participants seront équipés comme des légionnaires romains afin d’étudier la résistance du matériel et des hommes.

Ils porteront une vingtaine de kilos d’équipement dont :

  • un casque métallique de 1,5 kg
  • un glaive de 1 kg
  • un poignard léger
  • un javelot
  • une armure à lamelles de 7 kg ou une cotte de mailles de 12 kg
  • un bouclier en bois recouvert de cuir de 7 kg

Cette expérience sera suivie par Gérard Coulon, conservateur en chef du patrimoine, archéologue, ancien enseignant à l’Ecole du Louvre et spécialiste de l’archéologie gallo-romaine, qui explique sur France 3 Bourgogne Franche-Comté :

"Cette démarche est tout à fait passionnante pour nous les archéologues et historiens. Lorsque c’est fait de façon rigoureuse, cela permet de passer au crible de l’expérience les textes anciens".

Une démarche qui sera suivie d’une publication scientifique et verra une suite en 2011 avec des animaux, et en 2012 avec des chariots de transport.

Ces "légionnaires" âgés d’une trentaine d’années sont membres de l’association "Legio VIII Augusta", nom de la plus importante légion romaine qui stationnait au Ier siècle ap. J-C à Mirebeau-sur-Bèze, précise-t-on sur France 3 Bourgogne Franche-Comté.

Depuis plus de 20 ans cette association reconstitue des scènes historiques du Haut Empire et de l’époque des empereurs flaviens (70 - 96 ap. J-C).

(Source leg8)

"Au mois de mai, fait ce qu’il te plait", dit le proverbe...

Alors si cette expérience vous plait, je vous invite à allez à la rencontre de cette "histoire vivante"...

D’autant que ce n’est pas tous les jours que l’on peut rencontrer des légionnaires romains !

(Merci pour cette info Martine ! Clin d'oeil)

(Source France 3 Bourgogne Franche-Comté, Leg8)


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 mai 2010 11:53

    Je parie que Emile Mourey est dans le coup !

     smiley smiley smiley smiley smiley smiley
     smiley smiley smiley smiley smiley smiley
     smiley smiley smiley smiley smiley smiley


    • voxagora voxagora 5 mai 2010 13:47

      On avait la route de Compostelle,
      maintenant on aura aussi la route d’Alésia. Pourquoi pas ?


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 mai 2010 14:06

        Dommage qu’ils n’ont pas pensé à reconstituer un groupe de Gaesati pour célébrer notre gauloiserie légendaire !

         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
         smiley smiley smiley smiley smiley smiley
         smiley smiley smiley smiley smiley smiley


        • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 5 mai 2010 18:12

          Manifestement, il y a quelqun qui n’aime pas les Gaesati !

          Osera t il nous avouer la raison de sa gaesatiphobie ou bien s’agit il d’un gaesatiphobe honteux ?

           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley
           smiley smiley smiley smiley smiley smiley


          • non666 non666 5 mai 2010 18:13

            D’autres evenements remqrquables sont prévus.

            L’année prochaine deplacement de germains entre Aix la chapelle et Versailles avec passage obligé place des Ternes , a Paris ou une gerbe sera déposée en souvenir de leurs ancètres massacrés par les français revoltés.

            L’année suivante nous aurons un fac similé du deplacement de la smala d’abd del kader de Poitiers a Mantes la Jolie ....

            Et puis en 2012 , des juifs en papilotte feront le pélérinage de Neuilly a L’Elysée.
            La foule s’interroge.
            Mais que feteront ils ?
            http://chabad-lubavitch-neuilly.blogspot.com/2007/11/president-avec-la-benediction-du-rabbi.html

            Pendant ce temps la, a Bruxelles, chaque année , ce sont les Flamands qui fètent « Die Girdle » en tournant autour de la Ville assiegée qu’ils convoitent, eux aussi.



            • Plus robert que Redford 5 mai 2010 23:58

              On voit pas bien sur la photo, mais j’ai plutôt l’impression que les joyeux turlurons sont chaussés de baskets et chaussettes !
              Où sont passé les Caligae propices au ramassage de Scrupuli ???
              110Km à pied d’une « démarche passionnante » méritent quand même qu’on respecte au plus près la vérité historique !!!


              • ARMINIUS ARMINIUS 6 mai 2010 09:57

                Pour respecter au plus près l’histoire il faudrait que les« légionnaires » subissent le régime maigre de l’époque propre aux armées de César, malgré les oignons obligatoires dans le paquetage de chaque homme en campagne, les carences alimentaires étaient telles que la plupart des légionnaires perdaient leurs dents bien avant l’âge...


                • COVADONGA722 COVADONGA722 6 mai 2010 11:07

                  yep sans compter les coups de « vitis » des optionnes ;il me semble avoir lu que mauvais blé et fromage etaient au menu parfois c’est d’ailleurs leur abscence qui entrainait des mutineries dont la répréssion foutrait les chocottes au moindres « bobos » hurlant au facisme pour un coup de matraque.

                  Vale !


                • non666 non666 6 mai 2010 13:30

                  L’oignon a été au menu de nombreuses armées europeennes en campagne , pour eviter, entre autres, le scorbut.

                  En indochine , en Algerie, certaines unités en avait toujours dans leurs paquetages


                • COVADONGA722 COVADONGA722 6 mai 2010 14:28

                  @non666

                  il y a un chant de marche l Empire ou la Ligne chantait
                  j aime l oignons quand il est frit"
                  au pas camarade au pas au pas


                • LE CHAT LE CHAT 6 mai 2010 10:35

                  ces légionnaires , c’étaient des femmelettes !
                  un ami qui se déguise en chevalier de l’ordre du saint sépulcre  tous les week end a lui une cinquantaine de kilo à porter , rien que la cote de maille fait 20 kg !  smiley

                  je déconne , bravo à tous ces bénévoles passionnés qui se travestissent pour le plus grand plaisir de tous , il faut leur rendre hommage et aller les voir !
                  moi ce week end , j’étais à La Barben pour les templières , ici les photos de l’an passé


                  • bonsens 6 mai 2010 10:45

                    le légionnaire , surtout à partir de la réforme de Marius , portait encore bien plus que cela. En sus de ce qui est cité , il y avait :
                    - deux pilum ( javelot à extrémité ferrée) , pas un
                    - soit une pelle, soit une pioche , soit une hache , soit une scie
                    - deux piquets de bois d’environ deux métres et 10 cm de diamétre : 15 kg environ à eux deux.
                    - la nourriture pour trois jours
                    - les équipements perso de cuisine ; : gamelle , cuilléres, etc..
                    - gourde ( pleine : l’eau c’est lourd)
                    - vetements de rechange plus petit matos (couture ,etc..)
                    vous pouves doubler le poids annoncé .
                    On a nommé les légionnaires « les mules de Marius » .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès