Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Carnaval de Dunkerque : une bande de pêcheurs ?

Carnaval de Dunkerque : une bande de pêcheurs ?

Le Carnaval se déroule à différentes dates, selon l’endroit du globe -à la tombée de la nuit de mardi gras par exemple, et revêt différents rituels. En France, dans le Nord, Dunkerque laisse exploser sa joie.

Sous l’Empire romain, les Saturnales, sorte de carnaval, de fêtes populaires, se déroulaient entre le 17 et le 25 décembre. Lucien, dans Les Saturnales, rapporte les paroles mythologiques de Saturne : "Ma puissance se borne à sept jours : ce temps écoulé, je redeviens simple particulier, comme qui dirait un homme du peuple. Mais, durant cette semaine, il ne m’est permis de m’occuper d’aucune affaire soit publique, soit privée. Boire, m’enivrer, crier, plaisanter, jouer aux dés, choisir les rois du festin, régaler les esclaves, chanter nu, applaudir en chancelant, être parfois jeté dans l’eau froide la tête la première, avoir la figure barbouillée de suie, voilà ce qu’il m’est permis de faire." Alors que seuls travaillaient la cuisinière et le banquier, le peuple marquait ces jours de solstice d’hiver par des réjouissances : Les habitations étaient couvertes de lierre, de houx et de gui, puis l’on s’échangeait des cadeaux : porte-bonheur, gâteaux, miel et or. Au Moyen-Age, la population chantaient la messe à l’envers, dansait dans l’église, les pauvres se déguisaient en riches et vice-versa. Peu à peu la fête devint moins grossière, moins triviale. Les mascarades publiques, les bals masqués se multiplièrent ainsi que le goût de la moquerie, de l’intrigue des plaisirs faciles. Jusqu’au XVIIe siècle, la période de Carnaval couvrit les mois d’hiver, mais bientôt fut réduite aux trois jours : dimanche, lundi et le mardi gras.

Aujourd’hui, les carnavals sont nombreux : Binche en Belgique, Rio au Brésil, Venise, Londres et autres sont courus. Dunkerque, dans le Nord de la France, profite du carnaval pour fêter ses pêcheurs. Jadis, les marins partant pour l’Islande faisaient bombance. Au fil des siècles les Dunkerquois se joignirent à eux et de nos jours, plusieurs dizaines de milliers de personnes masquées, déguisées, envahissent la cité. Près de trois mois durant, dans les bals et les carnavals -appelés ici bandes des pêcheurs, ceux qui eux-mêmes se surnomment les « enfants de Jean Bart » en mémoire du célèbre corsaire, chantent, dansent, ripaillent au son des fifres, des cuivres et des tambours.

La Bande des pêcheurs, le Carnaval de Dunkerque, est une manifestation unique au monde, à laquelle chacun peut participer dès lors que l’amusement bon enfant et populaire ne le rebute pas.


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 14 février 2007 11:39

    dommage que j’crèche asteure à 1200km , sinon eul cat y seuro din la bande !

    ohohoh leon , il a dans son caleçon un joli saucisson , oh oh oh édouard , il a dans son falzard un joli saussiflard !

     smiley smiley smiley smileysmiley


    • ZEN zen 14 février 2007 11:52

      @ Le Chat, chat-lu

      Bien fait pour toi ! T’avais qu’ à rester à Calais,gros minou ! smiley Je vois que tu connais la chanson...Habitant à 70 km, je vais peut-être me faire dunkerquois d’un soir , ou d’une nuit...


    • LE CHAT LE CHAT 14 février 2007 12:05

      @CHTIBUDDHA

      salut zen,j’étais certain que tu allais surfer sur ce fil, j’conno bien dunkerque , j’y ai été étudiant à l’IUT du littoral .tu penses ben que j’etos pas l’dernier à faire eul bande !

      wiche wiche wiche , viens jouer avec min wiche .....

      Pour te dire , j’ai même dzinstits qui ont dmandé ici c’est quoi ces drôles de chansons que chantent vos minots ?


    • (---.---.107.65) 1er mars 2007 14:31

      « wiche wiche wiche , viens jouer avec min wiche ..... »

      cinq minutes, c’est pas longtemps, et puis min wiche, min wiche i s’ra content !


    • (---.---.208.158) 14 février 2007 11:52

      La carnaval est l’une des dernières fêtes populaires sans intervention commerciale directe (pas de pub à la télé, pas de promotions dans les magasins- ou très peu), juste des gens qui s’amusent en buvant, chantant et dansant... selon des rites et des coutumes un peu dingues... Bonne fête aux carnavaleux et bienvenue à Binche pour les curieux... on s’y croisera peut-être smiley


      • LE CHAT LE CHAT 14 février 2007 12:07

        j’ai jamais été à Binche , mais j’ai croisé les gilles sur la grand place de Bruxelles , trop cool ! smiley


      • (---.---.118.15) 14 février 2007 12:00

        et si tu dis qu’c’est pas bon, on s’en branle !!!!!!

        (les prouts)


        • Frodon Frodon 14 février 2007 12:53

          « La Bande des pêcheurs, le Carnaval de Dunkerque, est une manifestation unique au monde, à laquelle chacun peut participer dès lors que l’amusement bon enfant et populaire ne le rebute pas. »

          ça veut tout dire ! smiley C’est sur que si vous voulez y participer en famille avec vos enfants de moins de 10 ans faut leur boucher leurs oreilles !et cacher leurs yeux...

          Mais il est bon que ça reste populaire, limite choquant pour les gens qui se disent plus « haut » que leurs parapluies smiley


          • LE CHAT LE CHAT 14 février 2007 13:15

            t’auro du parler aussi d’Reuze papa et Reuze maman , nos géants sans qui y’a pas d’carnaval dans le chnord !

            la bande des pêcheurs n’est qu’une des nombreuses bandes qui se font sympatiquement concurrence ! par ex y’a les karkernèches , les nècheproutes etc qui défilent derrière le tambour majour durant le jour et se retrouvent le soir pour les grand bals ( bal de la violettes , bal des corsaires etc...et surtout celui du chat noir ! smiley )


            • Verstaevel Stéphane Angelin Francoeur 14 février 2007 15:28

               smileyIl est vrai que j’aurai du ne pas escamoter les Reuzes, les associations philanthropiques, les berghenaers (parapluies), les tambors-majors... mais AgoraVox est un journal, pas un magazine. Dès lors, la place est restreinte. Néanmoins, vous pouvez consulter plusieurs ouvrages sur la questions,en particulier « L’Cô, petites histoires des Tambours-Majors (de Stéphane VERSTAEVEL-MAGNIER/ pour renseignements, demandez-moi). Une dernière chose : à Dunkerque, on ne parle pas chti, on est flamand : pas de »Ti« ni de »min« , pas plus de »capiau« ou de »Ch’Nord". On est pointilleux là-dessus. A noste kêe ! Angelin Francoeur (« La Belle Yolande » pendant la Bande des Pêcheurs ;))


            • LE CHAT LE CHAT 14 février 2007 17:22

              mille excuses ,mi j’sus boyau rouge eud Calais et ce que vous nommez wassingue devient un duelle chez nouzot’ bois une bonne pinte sur la digue à Malo avec une bonne frite pour se rekoffer !

              a noste kee


            • ZEN zen 18 février 2007 14:08

              @ Angelin, bonjour

              De Thiennes à Lillers (où j’habite), la distance n’est pas grande...Je passe souvent par là à vélo.


            • (---.---.208.158) 14 février 2007 14:34

              Un caranval est à l’image de sa ville, avec ses parcs pour enfant (costumes, oranges, etc), ses cercles privés (sociétés, fêtes en famille)et ses cartiers chauds (alcool, sexe et violence)... le tout est d’un peu se documenter et l’expédition sera une réussite pour tous... En ce qui concerne Binche, c’est très amusant pour les enfants, il suffit d’éviter les cafés un peu chauds et les heures vraiment trop tardives...


              • alberto alberto 14 février 2007 23:11

                Pour les dunquerkois que çà interesse, j’ai ma petite idée sur la question...

                Parce que Dunquerke c’est aussi ça :

                Une ville de curieuse légende, car c’est à cet emplacement, dit-on, que le géant « Allewyn », descendant des dieux nordiques (légende, dont la résurgence en une coutume moderne envoie les petits enfants quémander des bonbons à leurs voisins un soir de novembre !) surgit de la mer pour tracer dans le sable un grand carré de cinq cents pas de côté qui constituera selon cette histoire les limites de la cité qui deviendra Duin-Kerke, Dunkerque : l’église dans les Dunes.

                Déjà à l’aube des temps historiques, 450 a.v.J.C. des tribus belges (des belges celtiques ? peut-être... nul ne sait !) sont implantées sur ce site. Leurs descendants devront affronter quatre cents ans plus tard les légions de César qui s’y cassera les dents quelques temps ainsi que l’atteste son échec à la bataille dite du mont Cassel... La Pax romana ayant été finalement établie, des incursions franques et saxonne permettront progressivement à ces nouveaux venus de s’installer sur ces dunes salées... Au cinquième siècle, c’est la Nature qui s’en mêle car la mer submerge le littoral parfois sur plus de dix kilomètres à l’intérieur des terres ! Les géologues retiendront cet évènement sous le terme de « transgression dunkerquoise II » C’est de cet évènement que date les légendes des cités englouties, dont celle célèbre de la ville d’Ys au centre du cycle des romans de la Table Ronde...

                etc... Jusqu’aux bandes des pêcheurs, mais il y aurait encore beaucoup à dire là-dessus : et je sais ce que je cause...

                Bon, mais il est tard et je suis un peu crevé ce soir : alors merci Angelin pour ton article très sympa, sur une ville que j’aime et salut au Chat et à Zen.

                Bien à vous : alberto


                • Marie Pierre 18 février 2007 14:18

                  Bonne nuit, Tâchot d’lindormir par eun’ canchon Ell’li dijot : " Min Narcisse, D’main, t’aras du pain d’épice Du choc à gogo, Si t’es sache et qu’te fais dodo !


                • (---.---.150.162) 10 mars 2007 19:22

                  Des tribus belges ? Mince alors ! La Belgique n’a été créée qu’après la chute de Napoléon. Je sais bien qu’un dit « minteux comme un flaming » mais quand-même.


                • lois (---.---.178.167) 23 février 2007 19:43

                  750 km pour aller sur Lille puis 400 pour Kool pour revenir sur Dunkerque pour participer avec des allemands au bal des corsaires Super comme toujours nous y reviendrso dans deux ans encore plus nombreux. allez boire une pinte à GOOD chez Mercier en mangeant des frites....


                  • Angelin Francoeur (---.---.194.233) 12 mars 2007 13:01

                    Pour ceux qui savent pas qu’la Flandre française était appelée la Morinie, i viennent faire un tour plus souvent dans le coin. De plus, on dit pas « minteux » parce qu’en Flandre, on parle pas ch’ti ! On est pas des ch’ti mi, mais des flamands de France et on en est fiers ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès