Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Ces « connards » de Bretons (2) : le graphiste Alain Le Quernec

Ces « connards » de Bretons (2) : le graphiste Alain Le Quernec

Certaines de ses affiches résonnent encore dans l’actualité comme ce "Non au chômage" hurlé par une bouche rouge ou ce message "La pêche veut vivre" sur ce poisson mi-vivant mi-squelette. Affichiste engagé, Alain Le Quernec a exprimé des messages forts pour des causes locales, nationales ou internationales. Quelquefois, on sent l’excès du message qui veut déborder de l’affiche.

Motifs coupés à la bordure, nez de poisson sortant du cadre, matières coulantes paraissant tomber au pied de l’affiche, manifestement l’affichiste Alain Le Quernec ne parvient pas à s’accommoder des limites du cadre. D’ailleurs, il ne réussit pas davantage à se définir : "Mon métier ? Affichiste ? Le mot est démodé. Graphiste ? Trop technique. Artiste ? Trop prétentieux. Publicitaire ? Pas d’insulte, s’il vous plaît. Je ne suis pas sûr qu’il y ait un mot pour définir ce métier. Je ne suis pas sûr que ce métier existe."

Ce doute fait penser à un autre Breton, le poète Tristan Corbière, qui parlait de lui-même en ces termes : "ça" ! et qui ne parvenait pas à définir son oeuvre. Son poème "ça ?" introduit le recueil Les Amours jaunes du poète maudit  (dixit Verlaine) et interroge : "ça ? Des essais ? - Allons donc, je n’ai pas essayé !"

Mais c’est moins le doute que le refus de se laisser encadrer, qui anime Le Quernec. Sans chercher à le finir, retraçons dans un rapide survol le cheminement du "graphiste" (?) breton.

Alain Le Quernec est né le 15 novembre 1944 au Faouët (Morbihan). Il fait ses études secondaires à Lorient. Il réalise sa première affiche imprimée en 1962. En 1968, la révolution des étudiants à Paris lui fait réaliser le pouvoir de l’affiche politique dans la rue. Ses affiches expriment ses combats pour les grandes causes (la guerre, les fléaux). Il mettra son talent au service du Parti socialiste, d’Amnesty international ou pour la politique de la santé (lutte contre le tabagisme).



Voici quelques représentations de ses oeuvres engagées :

Graphisme engagé

Evasion

Les arts décoratifs

Les films du moment

Sauve-qui-peut la Terre

Projets d’affiches réalisées par les élèves de troisième du collège Brizeux de Quimper :

Collège Brizeux Cornouaille

Quelques affiches saisissantes :



L’affiche représentant Hitler porte un message fort : "Au début Hitler faisait rire". Les yeux du Führer louchent et évoquent la folie humaine. L’affiche suivante représente une carte de France où la Bretagne est coupée parce qu’elle sort du cadre. Toujours cette obsession du cadre chez Le Quernec ! Une autre affiche dénonce les méfaits de l’alcool, une autre encore le racisme en représentant l’égalité raciale par le symbole d’un domino.

graphisme-echirolles

Enfin, c’est peut-être un Québécois qui donne de Le Quernec sa meilleure définition dans ce clip vidéo amusant : "Un Breton comme les autres".

un-breton-comme-les-autres



Moyenne des avis sur cet article :  4.05/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • tvargentine.com lerma 31 juillet 2008 11:55

    Franchement il vaut mieux ignorer autant de médiocrité !

    Espérons qu’il ne sera pas resté trop longtemp au RMI celui la


    • La Taverne des Poètes 31 juillet 2008 12:02

      Imbécile ! Il n’a jamais touché le RMI puisqu’il vit de son travail. Après on dira ce qu’on voudra que certains sont des anti sarkozystes primaires mais faut voir combien souvent les sarkozystes sont encore bien plus primaires (pour rester poli).



    • claude claude 31 juillet 2008 14:11

      chère taverne,

      laissez éructer l’avorton envieux et aigri !

      regardez plutôt les apprèciations positives à votre billet.

      merci pour cet inventaire à la prévert des richesses de la bretagne.

      bonne après-midi au soleil...


    • La Taverne des Poètes 31 juillet 2008 14:17

      Salut Claude : Les deux derniers volets de la série seront des hommages collectfis à des professions (3 - Les marins pêcheurs et..4- .suspense car j’hésite). Pas de soleil aujourd’hui, je jour de ma reprise du boulot qui me laisse le temps de venir faire quelques petits commentaires lors de pauses.


    • rocla (haddock) rocla (haddock) 31 juillet 2008 20:42

      Perso je suis secondaire sinon tertiaire ...


    • La Taverne des Poètes 31 juillet 2008 20:57

      être ad hoc par définition c’est être secondaire. Moi je suis dans le tertiaire mais j’ai fait l’école secondaire.


    • Gül 31 juillet 2008 14:16

      Sympa cette petite série La Taverne. J’espère que vous allez continuer à coincer la bulle comme ça ! smiley

      Kenavo.


      • La Taverne des Poètes 31 juillet 2008 15:06

        Salut Gül ! Oui je continue la mini série de l’été. Le prochain article sera original et instructif.


      • Valou 31 juillet 2008 15:37

        J’en déduit qu’il ne parlera pas de moi:p


      • Céline Ertalif Céline Ertalif 31 juillet 2008 20:37

        Le Quernec, excellent.

        Je ne le découvre pas, je suis convaincue que c’est un grand talent et que son oeuvre restera dans la postérité.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article

Art


Palmarès