Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Conseil de Paris : l’après 2012

Conseil de Paris : l’après 2012

Aujourd’hui, la séance du Conseil de Paris débute avec l’intervention du Maire de Paris, Bertrand Delanoé, sur les Jeux Olympiques de 2012. A l’ordre du jour aussi : la discussion sur le vote du budget supplémentaire.

Le maire de Paris va devoir expliquer la défaite de Singapour devant sa majorité et devant l’opposition municipale qui lui reproche déjà d’avoir totalement personnalisé la candidature de Paris à son seul profit. Sur son blog Pierre Lellouche, le député UMP de Paris, dans une note du 7 juillet écrit qu’il a demandé la création d’une commission d’information sur les éventuelles insuffisances de la candidature.

C’est aussi l’heure des comptes, avant les règlements de compte : 6 millions d’euros ont été dépensés par la Ville de Paris pour cette candidature et la fête du 5 juin sur les Champs-Élysées a coûté 800.000 euros. Le Conseil régional d’Ile-de-France, par la voix de son Président PS, Jean-Paul Huchon, affirme que les équipements sportifs prévus seront maintenus (le vélodrome de Saint-Quentin-en-Yveline, la base nautique de Vaires-sur-Marne, la piscine olympique d’Aubervilliers). Coût : 55 millions d’euros.

Le Groupe des Verts du Conseil de Paris demande d’ores et déjà le maintien de l’investissement prévu de 1 milliard d’euros sur 7 ans et la poursuite des projets d’amélioration des transports en commun.

Gageons que les débats seront animés lors de ce Conseil de Paris et que l’on ne retiendra pas nécessairement la discussion budgétaire. Quant à une nouvelle candidature parisienne, le ministre des sports, Jean-François Lamour, n’en voit pas la possibilité avant 2020 ou 2024 !

MISE A JOUR : Rien de bien nouveau dans la défense de Bertrand Delanoé sur le dossier de candidature de Paris 2012. Lors du Conseil de Paris ce lundi matin, le maire de Paris s’estime « acteur principal » mais accuse dans le même temps Londres de ne pas avoir respecté les règles établies par le Comité international olympique. « La victoire s’est faîte sur autre chose que l’olympisme ». Réaction du Premier ministre britannique Tony Blair « Londres a respecté les règles ». Et réaction de Claude Goasguen, au nom du groupe UMP, « quand on accuse, il faut prouver ». Le Président du groupe UMP a par ailleurs jugé « choquantes, indélicates, presque indécentes » les attaques contre Londres. Quant aux projets prévus pour les Jeux, la Ville de Paris se porte acquéreur des terrains des Batignolles, qui devaient accueillir le Village Olympique, et maintient sa participation à hauteur de 20% au futur centre aquatique d’Aubervilliers. Le stade Jean-Bouin sera rénové comme prévu. Le maire de Paris a estimé que l’aménagement de la porte de la Chapelle restait « un projet urbain tout à fait intéressant ». Enfin, concernant le tramway et sa prolongation de la porte d’Ivry à la porte de la Chapelle, Bertrand Delanoé « y mettra toute son énergie ».

Si l’on décode les propos de l’édile, ce n’est pas gagné !


Moyenne des avis sur cet article :  (0 vote)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès