Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > « Démarche de démocratie de proximité » à Clermont ?

« Démarche de démocratie de proximité » à Clermont ?

sg__couteSerge Godard consulte la population de Clermont-Ferrand. Cela s’appelle : « Démarche de démocratie de proximité : aujourd’hui, imaginons ensemble notre ville pour demain. » Ouf ! Des réunions sont organisées dans les quartiers afin que les habitants s’expriment sur leur vision de la future noble cité arverne.

J’étais hier, mardi 4 octobre, à la rencontre du quartier de la Glacière-Trémonteix, et je vous livre, à chaud, un compte rendu, d’après les quelques notes que j’ai prises.

Les souhaits peuvent de résumer en quelques mots :

Amélioration du cadre de vie, même si certains rêvent d’un Clermont comme capitale européenne de 400 000 habitants (chiffre prononcé). Mais où va-t-on les loger ? Dans des buildings, comme à New- York ou Hong-Kong, la surface communale n’étant pas élastique ? Je soupçonne l’auteur de cette proposition, président d’une association de patrons, d’être PDG d’une entreprise du bâtiment et des travaux publics. Un autre intervenant appela à plus de réalisme, en souhaitant 140 000 clermontois heureux dans leur ville avec du travail pour tous.

Amélioration des communications intra-muros (le tramway tant vanté n’est pas un omnibus qui desservira tous les quartiers, et la volonté de chasser les voitures du centre ville pénalise le petit commerce) et extra-muros. Le rail et l’air, à Clermont, sont des moyens de transport peu performants. Les trajets SNCF sont trop longs, que ce soit vers Paris, vers Lyon ou vers Montpellier. Quant aux horaires des avions, ils sont mal fichus et peu pratiques dans certaines dessertes jounalières aller et retour. Ces points faibles sont autant de handicaps pour la création ou le développement des entreprises.

En fin de réunion, le maire, invité par le meneur de jeu à prendre la parole, se transforma alors en politicien de mauvaise foi (c’est un pléonasme) et attaqua le gouvernement actuel.

Chassez le naturel ?

Il lui reproche la privatisation d’Air France. Elle fut l’oeuvre de son copain Jospin, mais il semble l’avoir oublié.

Il l’accuse de vouloir « se débarrasser de l’aéroport de Clermont » (la crise paranoïaque n’est pas loin) et d’être « défaillant sur (sic) les grands équipements ».

L’aveuglement ne permet plus à Serge Godard de voir la construction prévue de l’autoroute directe Paris-Lyon (le fameux Barreau de Balbigny) obtenue de l’Europe grâce au ministre Brice Hortefeux et au commissaire européen Jacques Barrot.

Il ne permet plus, non plus, de voir la dotation de 10 millions d’euros au réseau SNCF régional, la zone franche dans le quartier de Croix-de-Neyrat, et les trois pôles de compétitivité acceptés par ce gouvernement tant honni.

Enfin, ne voulant plus que Clermont-Ferrand soit « le trou du cul de la France », le premier magistrat exhorte nos concitoyens : « On peut avoir des projets, on a des moyens, on peut investir, on peut y aller. » Ce qu’il ne dit pas, c’est que ces moyens sont pris dans notre poche et que les Français commencent à en avoir marre de l’augmentation inconsidérée des impôts pratiquée par les collectivités territoriales.

Si le maire ne voit pas tout cela, souhaitons que son oreille fonctionne mieux que sa vue et que, non seulement, il écoute les Clermontois, mais aussi qu’il les entende.


Moyenne des avis sur cet article :  1/5   (4 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Tooon (---.---.139.183) 6 octobre 2005 18:40

    là il est cassé le maire ! n’empèche que Clermont mérite ses 400 000 habitants (agglo comprise...) parce que un aurillac, un vichy et un moulins, c’est pas suffisant pour attirer les emplois que méritent les auvergnats qui veulent rester vivre dans leur belle région...


    • (---.---.156.93) 7 octobre 2005 15:42

      Bonjour moi auusi j’étais à la réunion du 4 otobre à Trémonteix et entre les inconcients de voir Clermont passer à 400000 h (même avec l’agglo)et les plus sages de voir Clermont à 140000 H ma position a penché pour la reflexion de ce président d’association de quartier qui a eut une vision beaucoup plus raisonnée Ce n’est pas sérieux de construire comme cela se fait actuellement réagissons contre cette urbanisation galopante et destructive de notre passé .Et tout ce logement social qui se batit est ce aussi indispensable pourons toujours les payerà l’avenir. Moi je pense qu’une ville qui a autant de logemnts sociaux n’est pas une ville qui est en pleine expansion c’est une ville Qui se meurt !! L’adjoint à l’urbanisme de Clermont qualifie les habitants de Trémonteix de « nantis ou de ghéttos de rétraités aisés » moi je dis merci à ces personnes qui peuvent payer le logement aux autre espérons que cela puisse durer encore longtemps !!!! quand aux transports on a mis la charrue avant les boeufs il aurat mieux valu meetrfe le transport en commun cohérent adapté à chaque quartier et à chaque demande avant de faire le tramway de sorte que les clermontois auraient déjà pris l’habitude des ces moyens de communication au lieu de paralyser la ville comme c’est le cas voilà mes opinions

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès