Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Des lumières pour une campagne électorale

Des lumières pour une campagne électorale

Le 10 décembre dernier, dans un froid glacial typique des hivers auvergnats, la nouvelle place de Jaude de la ville de Clermont-Ferrand était inaugurée en grande pompe par Serge Godard, le maire de la ville.

Cette grande soirée festive marquait la fin de trois ans de travaux pénibles et laborieux, travaux qui prennent place dans un vaste projet de rénovation urbaine, qui doit notamment déboucher sur la mise en service définitive, en 2007, du tramway, nouvelle épine dorsale de la trame urbaine clermontoise.

Trois ans de travaux pour en revenir, ironie du sort, à ce qu’était la place à la fin du XIXe siècle. Mais, loin d’être choqués, les Clermontois, trop contents de pouvoir enfin retrouver un endroit vivable en centre ville, se sont émerveillés devant les colonnes métalliques bordant la nouvelle place bétonnée et encombrée, comme tant de places dans les villes françaises, par d’innombrables poteaux, donnant, après l’illusion d’un paysage apocalyptique, la vision d’un grand parcours du combattant.

Fort du succès de cette soirée, où près de 25 000 personnes se sont massées, Serge Godard ne pouvait que se féliciter de la réussite de son entreprise, ainsi que de l’écho positif dont bénéficiaient les travaux et l’embellissement de la place. En effet, ces travaux sont un argument de poids sur lequel M. le Maire compte bien s’appuyer en vue de la bataille politique qui l’attend pour les municipales de 2008, qui l’opposeront au ministre délégué aux collectivités territoriales, Brice Hortefeux.

Quand les travaux publics rejoignent la politique...

Si Vercingétorix, dominant la place du haut de sa monture, doit se retourner dans sa tombe quand il voit le centre ville baigné d’une violente couleur rouge, Serge Godard a su, dans un habile exercice de communication, vendre à la population clermontoise un projet gigantesque et de longue haleine, et le tourner en sa faveur. En effet, et comme ce fut le cas dans d’autre villes de France (Nancy, Bordeaux...), les projets de rénovation urbaine à grande échelle sont de puissantes armes à double tranchant. Ils peuvent être un puissant levier, ou la cause de défaites électorales cuisantes... M. Godard a su habilement jouer avec le feu.

Ces travaux, de manière générale, se retrouvent donc au coeur d’une lutte politique sans merci, que se livrent la gauche et la droite, les querelles locales rejoignant ainsi les grandes problématiques nationales.

Seulement, les travaux ne sont pas terminés ! M. Le maire a encore au moins deux ans pour terminer son oeuvre, et faire oublier les cinq, voire six années de désagréments et de gêne, sans oublier qu’il lui faudra éduquer la population clermontoise à un nouveau mode de vie, sans voiture, et avec un centre ville étendu et accessible par un unique moyen : le tramway.

C’est d’ailleurs là le point d’achoppement majeur entre la population clermontoise, principalement la communauté estudiantine, et M. le Maire. Lors de la soirée d’inauguration, M. Godard a précisé que « les 35 000 étudiants de l’agglomération clermontoise vont revenir sur la place de Jaude ». Manoeuvre bien tentée, mais complètement avortée, qui consistait à essayer de s’assurer les bonnes grâces des étudiants de Clermont, auxquels, par ailleurs, M. le Maire ne semble pas accorder une grande importance.

En attendant que les rails du tram soient définitivement posés, certains raillent l’imbroglio politique qui se met progressivement en place, et qui se trouve relayé par une presse locale surexcitée à l’idée d’avoir pour prochaine vedette le bras droit de Nicolas Sarkozy, le tout dans un contexte politique mouvementé, et très polémique.

Pendant ce temps, pas de souci, les Clermontois ont au moins jusqu’à 2008 pour profiter de la place de Jaude en l’état !


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (4 votes)




Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès