Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Enfouissement des déchets nucléaires : second accident mortel à (...)

Enfouissement des déchets nucléaires : second accident mortel à Bure

Un ouvrier lorrain de 42 ans de la société Eiffage est décédé mardi à cause d’un éboulement dans une des galeries du laboratoire de recherches et d’expérimentations pour la conception du centre de stockage CIGEO de l’Agence Nationale pour la gestion des Déchets Radioactifs (ANDRA) à Bure.

L’accident s’est produit à 12h30 à 490 mètres de profondeur, au bout d’une galerie en cours de creusement. La victime était en train de poser des boulons dans l’optique de réaliser des analyses de diffusion d’eau et d’électricité dans les parois, avant d’être ensevelie sous plusieurs mètres cubes de roche. Un autre ouvrier a été blessé à la main. Une personne sous le choc a également dû être prise en charge par les secours.

Le laboratoire de l’ANDRA a pour but d’évaluer la faisabilité technique et scientifique du confinement pour des millions d’années des déchets nucléaires les plus dangereux dans une couche d’argile vieille de plus de 160 millions d’années. Cet éboulement pose clairement la question de la stabilité réelle de cette roche. En effet, si des fractures souterraines, liées notamment aux forages, sont constatées dans le laboratoire, nous avons tout à craindre pour le futur centre de stockage souterrain, qui plus est s’il est rempli de déchets radioactifs. Que se passera-t-il en cas d’accident ? L’ANDRA affirme qu’elle maîtrise la roche mais subie un éboulement imprévisible. Si elle n’est pas capable d’assurer la sécurité de son propre chantier, comment peut-elle prétendre sécuriser des centaines de kilomètres de galerie sur une période aussi longue ? Cet éboulement confirme que la réversibilité de l’enfouissement est impossible à garantir.

Rappelons par ailleurs qu’en 2001, un ouvrier avait été gravement blessé après une chute sur le chantier. Quelques mois plus tard, le 15 mai 2002, un autre avait trouvé la mort à 226 mètres de profondeur terre lors du creusement d'un des deux puits d'accès.

Ce n’est donc pas étonnant si l’IRSN (Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire) et une large majorité d’experts indépendants estiment que le calendrier de ce projet complètement fou est beaucoup trop tendu. Tous attendent des preuves sur la sécurité du futur centre de stockage. Mais sous la pression des lobbies, le gouvernement français tente coûte que coûte de passer en force.


Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 28 janvier 08:22

    L’humanité croule sous ses déchets...et pas que nucléaire...Cours d’eaux pollués comme les sols avec l’agriculture intensive..mers et océans sont aussi dans le tableau de l’apocalypse...l’homme, ce « singe savant » en fait est aussi stupide que l’arapède sur son rocher...


    • Griffon Jaune johnconnaurd42 28 janvier 08:28

      @Le p’tit Charles

      Premier et dernier avertissement quiche squaw : tu n’as donc rien à voir de près ou de loin avec Alain Juppé ?
      Si je me suis trompé, toutes mes confuses, ce sera pas la 1ere ni la dernière fois, et je te laisserai désormais te tirer la nouille ici en paix.
      Par contre si je me suis pas trompé, tu peux d’ores et déjà prendre un billet retour pour Mont de Marsan où on te fera peut être une petite place comme gardien de moujons.


    • sarcastelle 28 janvier 08:30

      La victime était en train de poser des boulons dans l’optique de réaliser des analyses


      En voilà un charabia. 
      « dans l’optique de » : « pour », « afin de »
      « réaliser » ne veut pas dire « faire ». 

      • rugueux 28 janvier 09:25

        @l’auteur

        Faut vraiment être une triple buse pour dire qu’un éboulement dans un tunnel a quelque chose à voir avec la stabilité géologique de la couche de terrain. Un morceau de roche de deux kilos qui se décroche de la voute peut tuer un ouvrier mais cela ne signifie en aucun cas que la couche de terrain est instable....

        Quant à amalgamer la chute d’un ouvrier ou n’importe quel accident du travail à un danger nucléaire c’est carrément de la stupide mauvaise foi militante...


        • sarcastelle 28 janvier 10:14

          @rugueux


          Non-non, c’est une atteinte très grave à la Lorraine martyrisée dont cet auteur proclame le martyre article après article. La dernière fois c’était les pendus de la guerre de Trente ans. 

        • tonimarus45 28 janvier 13:17

          @rugueux---bonjour — votre mauvaise fois est effarante- pas un rocher de deux kilos comme vous dites mais«  »avant d’être ensevelie sous plusieurs mètres cubes de roche. «  »"et donc je dirais seulement que la stabilite a c’est endroit n’etait pas au top ;non ???? 


        • Trelawney Trelawney 28 janvier 14:48

          @tonimarus45
          En fait les salariés du nucléaires n’ont vraiment un sens exact des valeurs. Dès qu’ils reçoivent un gravier sur le petit doigt, ils déclarent cela en accident du travail et sont en arrêt pendant 15 jours. C’est sans doute pour cela qu’ils pensent que dès qu’ils reçoivent une bouteille d’eau de 2Kg sur la tête c’est la mort assurée


        • tonimarus45 28 janvier 17:48

          @Trelawney- vraiement je ne comprends absolument pas ou vous avez voulu en venir avec votre post ?????Du premier ,du deuxieme degre ou meme du troisieme ?????


        • Sozenz 28 janvier 18:34

          @rugueux
          si un morceau de deux kg se décroche c est qu il y a fissure et dissociation d un bloc avec un autre . s il y a fissure c est que d autres fissures peuvent apparaitre . si d autres fissures apparaissent , c est qu il y a possibilité aussi d infiltration d eau . s il y a infiltration d eau , il y a possibilité de corrosion ; s il y a corrosion + infiltration... etc ....
          Faut voir les réactions en chaine ... et le long terme .


        • Laulau Laulau 28 janvier 10:22

          Accident antinucléaire sur AGORAVOX

          Un professeur de physique s’est grièvement blessé. Il est tombé de son siège en lisant les élucubration d’un internaute antinucléaire.


          • tonimarus45 28 janvier 13:20

            bonjour -ce qui est curieux c’est que des que quelqu’un met en cause le nucleaire que ce soit a tort ou a raison les memes intervenants montent en rafale au creneau pour le defendre ????a croire qu’un logiciel les avertis des que le mot nucleaire est prononce


            • sarcastelle 28 janvier 14:31

              @tonimarus45


              un logiciel les avertit...........

              Oui, vous cliquez sur « Accueil » et là vous consultez l’encart « dernières publications ».
              Les pronucs ont de ces trucs.... ! 


            • sls0 sls0 28 janvier 18:40

              @tonimarus45
              bonjour -ce qui est curieux c’est que des que quelqu’un met en cause le nucleaire que ce soit a tort ou a raison les memes intervenants montent en rafale au creneau pour le defendre ????a croire qu’un logiciel les avertis des que le mot nucleaire est prononce

              Un accident dans un tunnel où il n’y a rien de nucléaire, qui n’est pas fini et hop accident nucléaire.
              Les morts du tunnel du mont blanc c’est aussi nucléaire.

              Si réagir à une escroquerie intellectuelle on vous classe dans les pro nucléaires soit.
              Si on réagir de la même façon coté nucléaire on est classé comme anti nucléaire.
              Il ne vous est jamais venu que c’est une réaction par rapport à la bêtise qui fait réagir et non le fait que l’on soit pro ou anti.
              L’esprit critique fout le camp d’agoravox, bienvenu aux sectaires.


            • sarcastelle 29 janvier 21:37

              @tonimarus45

              les mêmes intervenants montent en rafale au créneau pour le défendre

              Non, on monte à pied. On ne prend quand même pas l’avion pour monter sur un mur. 

            • Griffon Jaune johnconnaurd42 29 janvier 21:44

              @sacrifiée sur l’hôtel de la bétise

              Nous toi, on te donnera une soucoupe volante toute moche dernier modèle, morue smiley smiley


            • sarcastelle 29 janvier 22:20

              @johnconnaurd42


              Pour se foutre des autres une orthographe correcte est plus que conseillée ! 

            • rugueux 28 janvier 14:51

              @tonimarus’(

              Un éboulement de deux kilos ou dix m3 ça ne remet pas en cause la stabilité de la couche géologique.....si tu savais un peu de géologie tu n’aurais pas proféré de telles âneries en confondant un problème de BTP et la stabilité géologique à long terme


              • tonimarus45 28 janvier 17:50

                @rugueux__ d’abord ;; «  »« VOUS »" s’il vous plait 


              • tonimarus45 28 janvier 18:00

                @rugueux— il faut vraiement etre de mauvaise foi un eboulement de plusieurs metres cubes(comme dit l’auteur) au lieu d’un bloc de 2 kilos( comme de mauvaise foi vous pretendez) montrent clairement que LA STABILITE A CET ENDROIT(ailleurs je n’en sait rien) n’etait pas au top car dans ce cas le pauvre gars ne serait pas mort sous des metres cubes de rochers.Ceci dit libre a vous de nier l’evidence


              • Trelawney Trelawney 28 janvier 14:53

                Il y a 1 million d’année, la Loire se jetait dans la Manche. On ne sait même pas comment sera le sol français dans 1 million d’années et on enfouie des truc radioactif dans son sous-sol en pensant que ça va tenir jusque là.

                On est gouverné par des super génies smiley


                • sarcastelle 28 janvier 17:27

                  @Trelawney


                  Dans un million d’années le cancer sera guéri depuis longtemps et on se moquera bien de la radio-activité. 

                  Les raisonnements des écolos me font penser à des gens qui du temps des Gaulois auraient eu peur d’enfouir de la vieille ferraille, parce que vous comprenez, ceux qui la déterreront dans deux mille ans sans savoir qu’elle est là vont choper le tétanos. 

                  (bon, d’accord, il y a encore des idiots qui ont peur des vaccins depuis qu’ils lisent Agoravox smiley




                • sls0 sls0 28 janvier 18:31

                  @sarcastelle.
                  Un début de réponse au fait qu’agoravox dérive dans le sectaire.

                  Simplement des croyants qui influencent des incrédules, c’est sociologiquement explicable, la seule parade c’est une modération qui aurait un sens critique et quelques notions de la zététique.

                  Un croyant ou un sectaire quand on analyse google est 5 à 15 fois plus motivé pour faire passer son message qu’une personne sensée à montrer l’imbécilité du message. Les probabilités vont dans le sens de l’étalement de l’imbécilité.
                  J’en suis au point que je passe par google scholbar.
                  J’y retrouve l’internet intelligent d’avant 2000.


                • Sozenz 28 janvier 18:37

                  @Trelawney
                  pourquoi parlez vous de million d année quand on peut parler de quelques années , ou quelques dizaines d années ... ?


                • Trelawney Trelawney 28 janvier 18:49

                  @sarcastelle
                  Quand j’étais collégiens (ça date), avec l’école on était allé à la réunion d’information EDF pour la construction de la centrale de Gravelines. Il y avait des personnes de EDF et des gens du CEA.

                  A l’époque les opposants étaient assez minoritaire (mais néanmoins bruyants) et les questions fusaient. Une question était : « Combien de temps le combustible reste radioactif et dangereux pour l’humain ? »

                  Un des savants du CEA a répondu (je m’en souviens comme si c’était hier) : « On ne sait pas trop, 24000 ans, peut être plus, mais ça n’est pas vraiment le problème, parce que dans 24000 ans il n’y aura plus d’humain sur terre ? ».

                  Je pense qu’il n’a pas tort, mais à la tête des présents dans la salle j’en rigole encore


                • Trelawney Trelawney 28 janvier 18:49

                  @Sozenz
                  Quelques année ou dizaines d’année, alors pourquoi investir autant pour les enfouir. C’est encore pire que pire


                • sarcastelle 28 janvier 19:09

                  @sls0


                  Intéressant, votre Google Scholar. Merci. 

                  Test : 

                  Je tape mon nom dans Google ordinaire : je trouve en première ligne mon profil Copains d’Avant de petite besogneuse qui n’a rien fait professionnellement de notable. 

                  Je tape mon nom dans Google Scholar et je ne me vois pas du tout ; en revanche j’ai en première ligne les travaux universitaires de ma mère (qui a presque le même prénom). 
                  Sur Google ordinaire elle apparaît aussi, mais en troisième page. 

                  Comique...

                • rhea 1481971 28 janvier 19:50

                  @sarcastelle
                  La maladie d’Alzheimer est due à la prolifération de la protéine tau dans le cerveau, nous en sommes à la prolifération d’une protéine, question guérison nous avançons en marche AR, c’est une forme de cancer, un défaut d’apoptose.


                • Algunet 28 janvier 20:28

                  @sls0

                  Merci pour le lien google scolbar ! c’est le meilleur des commentaires !!!

                • sls0 sls0 28 janvier 18:16
                  Enfouissement des déchets nucléaires : second accident mortel à Bure Une question : On enfouit déjà des déchets nucléaires à Bure ?
                  Si la réponse est non, le titre est une escroquerie intellectuelle.

                  Terraeco à employé un titre honnête :

                  Accident mortel sur le site du labo souterrain de l’Agence nationale pour la gestion des déchets nucléaires

                  • Trelawney Trelawney 28 janvier 18:52

                    @sls0
                    Accident mortel sur le site du labo souterrain de l’Agence nationale pour la gestion des déchets nucléaires

                    Et faut être une autruche pour travailler là bas ?


                  • sls0 sls0 29 janvier 01:05

                    @Trelawney
                    Il y a d’autres mines ou tunnels bien plus dangereux, rien qu’en Chine il y a 6000 morts par an dans les mines.
                    Ca fait partie des 150.000 morts annuels dû au charbon, il y a la pollution aussi.
                    Le charbon du fait que l’on connait sa production annuelle et sa radioactivité naturelle, c’est l’équivalent d’un tchernobyl annuel qui est rejeté.

                    Au fait il y a eu un mort à Bure, vous êtes au courant ? Le nucléaire c’est quand même dangereux !
                    Que me dites vous là madame Irma, il parait que le soleil est nucléaire, pas étonnant qu’il y ait des coups de soleil et des canicules ! C’est madame Georges qui me l’a dit, elle l’a lu dans France dimanche et mon petit-fils qui connait l’internet à dit que c’était un coup des illuminatis qui viennent en soucoupe à Davos pour se réunir. Enfin je crois que c’est ça qi m’a dit.

                    Je me suis lâché 20 secondes, c’est vrai que c’est plus facile de dire des conneries que de garder un esprit critique.


                  • cassandre4 cassandre4 28 janvier 23:16


                     M’enfin ; puise qu’on vous dit qu’il n’y a aucun risque de fuite radioactive vers les nappes phréatique ; qu’est ce qu’il vous faut de plus ?  :->


                    • JMBerniolles 29 janvier 11:36
                      Il a déjà été dit beaucoup de choses sur cet accident, qui est un accident de chantier, hors nucléaire.

                      Evidemment cela ne constitue pas une bonne publicité pour ce type de stockage.

                      Mais je voudrais aussi redire que cette solution de stockage profond est loin de faire l’unanimité chez les spécialistes du nucléaire. et que personnellement, comme d’autres, je soutiens une solution de stockage subsurface clairement réversible. Complétée par le développement de toutes les techniques d’élimination des radionucléides les plus ennuyeux (Par leur période longue)
                      C’est un programme lourd à mettre en œuvre, donc cela implique de vouloir continuer notre électronucléaire.

                      La réversibilité est une donnée fondamentale.

                      L’option stockage profond, est un choix que je qualifierai de « clé sous la porte ».
                      Elle est 100% compatible avec l’arrêt total du nucléaire. C’est pour cela que ses promoteurs espéraient naïvement qu’elle serai soutenu par les anti nucléaires....

                      Que l’on puisse aboutir à un stockage profond fiable, peut être questionné, mais il n’y aucune raison technique qui s’y oppose.


                      • sarcastelle 29 janvier 12:30

                        @JMBerniolles


                        l’option stockage profond.... est 100% compatible avec l’arrêt total du nucléaire. C’est pour cela que ses promoteurs espéraient naïvement qu’elle serait soutenue par les anti-nucléaires

                        On peut cependant voir la question de façon diamétralement opposée. Personnellement, j’ai toujours eu tendance à penser que des anti-nucléaires s’opposent à l’enfouissement profond parce qu’une fois cette procédure en service régulier, elle fait plus ou moins oublier aux populations l’existence des déchets de fission ; tandis qu’en les gardant longtemps bien sous les yeux de la population dans des piscines et autres lieux de surface qu’on peut beaucoup plus facilement dénoncer comme vulnérables à tous accidents et attentats possibles, on entretient beaucoup mieux la psychose. 

                      • JMBerniolles 29 janvier 17:52
                        @sarcastelle

                        Je comprends votre point de vue.

                        Mais si l’on a un important parc de réacteurs en service, le stockage profond, d’empêche pas les piscines de stockages dans les centrales, les transports, le retraitement, le conditionnement dans des ateliers, et donc la présence de produits de fission, et d’actinides dans un cycle ouvert.

                        Les recherches sur l’élimination par transmutation sont aussi intéressantes dans le mesure où il faudra sans doute un jour produire des éléments rares de cette manière. Le rêve de toujours de l’alchimistes.

                      • Ruut Ruut 15 mars 11:09

                        Merci pour cette article intéressant.
                        L’incurie Nucléaire continue....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès