Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Expulsés avec du lisier

Expulsés avec du lisier

Il y avait une agitation inhabituelle au matin du mercredi 24 Mars,à Nangy, village de Haute-Savoie, situé a quelques kilomètres de la frontière Suisse, en effet une cinquantaine de Roms s’était installée dans l’ancienne fruitière du village et y vivait depuis le début du mois de novembre. C’est alors que vers six heures du matin, des gendarmes ( de 30 à 50 selon les sources) armés et encagoulés ont procédé à leur expulsion. Des hommes ont été menottés, inutilement, et des armes ont été pointées sur eux. Ensuite, l’escalier du bâtiment a été détruit pour leur en bloquer l’accès.
 
La Ligue des droits de l’homme s’était battue pour leur donner un toit mais la trêve hivernale étant terminée l’expulsion n’a été une surprise pour personne. Malheureusement, la manière de procéder a été plus qu’irrégulière, en effet, la destruction de l’escalier n’étant apparemment pas suffisante pour interdire l’accès au bâtiment, du lisier a été répandu autour et à l’intérieur de l’édifice par le propriétaire du terrain, soi-disant pour "sécuriser le périmètre", dégradant du même coup certains vêtements et matelas des Roms, donnés par des habitants du village.Ces derniers ont donc été mis dehors, et ont passé la nuit à la belle étoile. Un hébergement temporaire leur a bien été proposé dans un hôtel de Gaillard, mais uniquement pour les femmes et les enfants, il a été refusé. Philippe Palou, président de la ligue des droits de l’Homme à Annemasse a dénoncé une "expulsion opération commando" en précisant qu’il était possible de trouver de meilleures solutions pour les 400 Roms recensés en Haute-Savoie.
 
Ceux de Nangy vivaient dans des conditions déplorables, dormaient a même le sol, et certains passaient la nuit dans les deux voitures qu’ils possédaient, car même le sol n’était plus suffisant pour les accueillir.Cependant, 11 enfants étaient scolarisés dans une classe spécialisée, et commençaient à parler le français, des bénévoles leur faisaient prendre des douches plusieurs fois par semaine, et les femmes enceintes avaient un suivi médical, si la gale s’est déclarée parmi eux, elle a vite été soignée.
 
Depuis quelques jours, le climat était tendu au village, des affiches portant l’inscription "y en a marre de ceux qui soutiennent les Roms, prenez les chez vous" ont fait leur apparition quelques semaines avant l’expulsion, pourtant aucun vol ni autre problème n’avait été déploré durant les cinq mois de cohabitation avec eux. Bien évidemment, il ne s’agissait pas de les héberger chez nous, ni même de les installer au village, mais simplement de leur apporter le strict nécessaire, et de leur assurer des conditions vivables le temps de leur passage à Nangy. Rappelons tout de même que ces derniers sont originaires de Roumanie, pays membre de l’union européenne, et qu’ils ont donc le droit de séjour en France, à condition de renouveler leur visa tous les trois mois.
 
Vendredi 26 Mars, les Roms ont été relogés à Annemasse, et les enfants sont de nouveau scolarisés, avec la même institutrice. Si le scénario de leur expulsion se reproduit, il se reproduira encore et encore, et ce n’est certainement pas la meilleure manière de les faire sortir du pays, ni de les intégrer, surtout en les traitant comme des animaux, en les aspergeant de lisier. La maire de Nangy n’a pas fait de déclaration.
 
 

Moyenne des avis sur cet article :  3.78/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

33 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 29 mars 2010 11:49

    le fait d’être européens depuis peu les autorise t il à squatter impunément ?
    je ne pense pas , oui que les bonnes consciences et autres bobos bienpensant les acceuillent chez eux et à leurs frais !


    • foufouille foufouille 29 mars 2010 12:11

      ca devait etre un batiment de culto laisse a l’abandon
      le genre qui laissent pourrir maison, grange et rouille ses tracteurs


    • Ostpolitik Warioshake 29 mars 2010 20:25

      Le CHAT, depuis quand le fait d’être français autorise-t-il a asperger de lisier les gens qui nous dérangent ? La bâtiment était à l’écart et abandonné, ils ne dérangeaient donc personne, comme je l’ai dit dans l’article, il n’était pas question de les héberger chez nous, mais simplement de faire face à une situation d’urgence, en les traitant comme des humains. Déjà considérés comme des « parias » dans leur pays d’origine, ils menaient un vie de misère et « squattaient » là grâce au combat de la LDH. En les expulsant aussi brutalement, même si l’expulsion était inévitable, nous leur avons donné une piètre image du pays des droits de l’homme.

      Warioshake


    • bakounine 29 mars 2010 12:03

      Haaaa les joies des bonnes traditions Francaise.
      Délation, agression, et enfin un retour à une gendarmerie efficace que nous trouvions assoupie apres la fin de la guerre. !!
      Grace à notre Sarkozy 1er le travail la famille et la patrie sont revenus au coeur de nos preoccupations.
      Le retour d’une France collaborationiste, d’une France fière de ses valeurs merci Besson, merci Hortefeux merci President............. de nous envoyer dans le mur.


      • cmoy patou 29 mars 2010 13:15

        comprends pas ..............les gens du voyage çà voyage normalement non ?


        • Ostpolitik Warioshake 29 mars 2010 20:20

          Bonjour Patou,

          En effet, mais ceux ci avaient apparemment pour habitude de rester plusieurs mois dans l’endroit qu’ils avaient choisi, de plus il n’étaient pas surs de trouver un nouveau logement avant la fin de la trève hivernale.


        • COVADONGA722 COVADONGA722 29 mars 2010 14:10

          c est quand meme dingue quitter le paradis ou l on as tout avec une police si gentille pour venir dans l enfer français , ou il n y a aucune aide ni argent a attendre avec cette gendarmerie qui vous frappe et vous tire dessus ... car n en doutons pas c est par pure bonté d ame qu’ ils viennent animer nos campagnes héhé , la solution ne serait elle pas que nos bobos altruiste et donneurs de leçon en heberrge chacun une famille non ?


          • foufouille foufouille 29 mars 2010 14:15

            sur que ca risque pas d’arriver avec les bobos dedroite
            a l’umps, on aime l’esclavage
            comme par hasard, les negriers sont presque tous a droite


          • Annie 29 mars 2010 14:46

            Les Roumains sont des Européens de seconde zone. Tous les pays qui ont accédé
            à l’UE en 2004 ont accepté les mêmes conditions, visas à renouveler etc.. bref une immigration choisie qui n’ose pas dire son nom.

            Sinon j’ai dû chercher la signification du mot lisier. Il s’agit apparemment de déjections animales. Dois-je imaginer qu’il y ait eu un officier de police qui a vraiment autorisé l’achat de déjections animales et qui en a justifié l’utilisation ?

            Il existe à Londres une association qui accueille les sans-papiers, c’est-à-dire les adhérents de cette association, qui ne connaissent pas l’expression bobos, et encore moins bobos altruistes, et qui ne se définiraient jamais en ces termes, les hébergent chez eux, le temps de trouver une solution.


            • foufouille foufouille 29 mars 2010 19:37

              non annie, le lisier est les crottes du cochon industriel
              c’est le culto qui a fait ca
              aide par les gend’armes


            • Annie 29 mars 2010 19:58

              C’est exactement la question que je me suis posée. En outre, Traroth parle d’une loi passée en catimini qui autorisait des gens n’appartenant pas aux forces de l’ordre à intervenir cagoulés. Est-ce vrai ? De quelle loi s’agit-il ? 


            • Annie 29 mars 2010 20:00

              En fait en relisant Traroth, je me rends compte qu’il s’agit de forces de police mais non d’intervention. Cela dit, je ne sais toujours pas de quelle loi on parle.


            • Triodus Triodus 29 mars 2010 14:54

              Ben bravo pour le coup, les « locaux ».. ! Z’en avez marre de quelques Roms dans votre beau village ?

              Et au fait, Nangy, à quelques kilomètres de Genève, ne fournit-elle pas aussi, comme toute la région son wagon quotidien de travailleurs frontaliers à Genève ?

              Ben oui, et là, et bien, cette fois c’est VOUS qui gênez, c’est VOUS les « autres ».. Et est-ce qu’on vous chasse au purin ?

              L’arroseur arrosé ?

              Pas cordialement,
              T.


              • Ostpolitik Warioshake 29 mars 2010 20:17

                Bonjour Triodus,

                personnellement j’étais formellement contre la manière dont ont étés expulsés les roms, cette xénophobie (exprimée en tout cas) ne s’applique apparemment qu’a une petite partie des habitants du village, il ne faut pas non plus oublier des bénévoles du village, des enseignants et des parents d’élèves qui ont fourni de l’aide aux roms. Tout n’est pas blanc évidemment, mais le contraire est tout aussi faux.

                En effet il y a pas mal de frontaliers à Nangy, et bien évidemment on ne les accueille pas avec du lisier, mais il existe tout de même, encore une fois minoritairement, un racisme anti-frontaliers, pour la raison, compréhensible, qu’il prennent le travail de certains Suisses tout aussi qualifiés. Oui les frontaliers dérangent, ce qui n’est pas normal c’est qu’ils soient préférés au suisses pour la raison que l’on peut les payer moins.

                J’ai écrit cet article pour dénoncer l’inhumanité de certaines personnes, qui ont du mal à considérer des gens qui ne vivent pas comme eux comme des être humains.

                Warioshake


              • Ostpolitik Warioshake 29 mars 2010 21:02

                Pour ce qui est du côté « dissuasif » j’en doute, ils sont sans doutes habitués à être expulsés violemment, ce qui n’empêche pas quelque 500 000 roms (minimum) de silloner le pays...

                il n’y a pas de majorité « gitanophile », de la même manière que si il y avait eu une majorité xénophobe, des gens auraient manifesté de manière plus « violente » pour leur départ, mon sentiment, c’est que la majorité du village s’en fout, même si je n’exclus pas que certains « bien pensants » aient étés soulagés, évidemment...

                Cordialement, cette fois, Warioshake


              • Triodus Triodus 30 mars 2010 09:21

                Merci l’Auteur pour article et votre réponse,

                C’est triste certes pour la majorité des habitants... Encore une fois beaucoup paient pour les excès de quelques uns.

                Cordialement,
                T.


              • bakounine 29 mars 2010 15:59

                Annie malheureusement les Francais ont la memoire courte ; 
                A la fin de la guerre ils avaient tous été resistants !! hi hi hi quand on lit les interventions des commentateurs, franchement, on les voit bien ne pas resister mais plutot approuver et cela sans trop se forcer. En periode de crise les petites gens s’acharnent sur ce que leurs dirigeants leurs donnent. De plus comme ils sont vraiment trop idiots, ils ne se posent pas la question du pourquoi de leurs conditions, Banques, systeme economique, non cela est beaucoup trop compliquer !! alors on en revient toujours au meme : l’étranger ; ca defoule !! on peut l’insulter, lui jeter de la merde dessus, le renvoyer chez lui de force et puis bientot lui taper dessus !!!
                Bref le monde est encore malade et les moutons vont une fois de plus se retrouver pour une nouvelle danse macabre.


                • lenonsensdelavie 29 mars 2010 17:50

                  en effet nous n’avons pas fini de tourner en rond...
                  he bien à mon sens nous ne sommes, enfin surtout certains, pas encore des humains. Nous ne sommes que des hommes, animal dominant, bête et méchant.
                  un jour, peut être évoluerons nous vers le coté humain... enfin l’espoir fait vivre, parait il


                  • titi 29 mars 2010 20:28

                    « La communauté a seulement confié des terres à ces paysans pour qu’ ils les cultivent »

                    Vous êtes sérieux ?


                  • COVADONGA722 COVADONGA722 29 mars 2010 20:34

                    que 15% de la population

                    oui mais avec des fusils mon cher avec des fusils et ça fait une foutue différence

                    hé hé


                  • pissefroid pissefroid 29 mars 2010 18:41

                    C’est hélas ça la france.
                    Merci à l’auteur pour cette info.


                    • Traroth Traroth 29 mars 2010 19:07

                      Une réforme passée en catimini permet désormais aux policiers et gendarmes ne faisant pas partie des forces d’intervention de porter des cagoules dans l’exercice de leurs fonctions. On se demande bien comment on peut justifier une telle chose...


                      • Traroth Traroth 30 mars 2010 00:09

                        Maintenant qu’on a votre version complètement fantasmagorique, en réalité, comment est-ce justifiable ?


                      • brieli67 30 mars 2010 01:46

                        Ensisheim, son maire, ex député UMP, vice-président du CG68

                        http://schlomoh.blog.lemonde.fr/schlomoh/2006/05/la_feuille_de_c_16.html


                      • pissefroid pissefroid 30 mars 2010 08:30

                        traroth

                        comment savoir que ces intervenants sont des représentants de la loi s’ils sont masqués ?


                      • Traroth Traroth 30 mars 2010 11:14

                        Très juste. En principe, on a le droit de demander aux représentants de force de l’ordre de prouver leur qualité. Comment est-ce possible s’il refuse d’enlever sa cagoule ?
                        Que se passera-t-il le jour où un de ces types tombera sur quelqu’un qui se défendra ? Est-ce que ça sera considéré comme de la légitime défense ou est-ce que désormais, dès que quelqu’un se prétendra de la police, il faudra le laisser faire tout ce qu’il veut ? Bonjour les dérives, les truands se frottent les mains !


                      • Traroth Traroth 30 mars 2010 11:16

                        @brieli67 : Je me rappelle de cette histoire. Comment peut-on continuer à prétendre que nous sommes tous égaux devant la loi ?


                      • COVADONGA722 COVADONGA722 29 mars 2010 20:36

                        oui mais monsieur Traroth est contre l autorité

                        enfin j exagere il est pour UNE
                        l autorité palestinienne manifestement
                         

                        incohérence quand tu nous tiens


                        • Traroth Traroth 30 mars 2010 00:14

                          Je suis contre la police refusant la responsabilité de ses actes !

                          Ca fait des années que la France se fait épingler par des organisations comme Amnesty Internationale pour l’impunité de la police, et quelle est la réaction du gouvernement ? Il autorise les policiers à porter des cagoules !!!

                          http://www.amnesty.fr/_info/rapport_france/


                        • Wazix23 29 mars 2010 22:33

                          autorise-t-il a asperger de lisier les gens qui nous dérangent ?

                          ---> Pourquoi, savais pas que les Roumains étaient musulmans !!


                          • saint_sebastien saint_sebastien 30 mars 2010 02:09

                            @l’auteur , vous êtes jeunes , votre ouverture d’esprit sera inversement proportionnelle à votre âge, vous vous en rendrez compte bien assez tôt quand vous devrez nourrir votre famille , ici bas c’est chacun pour sa gueule.


                            • Ostpolitik Warioshake 30 mars 2010 20:02

                              Bonjour Saint_sebastien

                              Pourtant, je connais des gens qui ont 40 ans, et qui malgré une situation familiale difficile sont allés donner des vêtements et de la nourriture, alors que certains qui ont de l’argent à ne plus savoir qu’en faire ont préféré coller des affiches racistes dans le village...
                              Bien évidemment la famille doit passer en premier, mais cela n’empêche pas d’avoir une certaine ouverture d’esprit...

                              Warioshake


                            • benedicte_gab 18 décembre 2011 19:16

                              Pour appuyer le commentaire de l’auteur, on est ouvert ou fermé ce n’est pas une question d’âge et de composition familiale. Lorsqu’on est ouvert on ne se ferme pas avec l’âge ou parce que l’on a une famille à charge (j’ai 52 ans, une famille et des revenus modestes). Il y a peu de gens réellement ouverts en général, mais on en trouve que très rarement chez les riches ou ceux qui croient l’être.
                              Ce n’est pas aux paroles que l’on reconnait une personne ouverte mais à la cohérence entre ses actes et ses paroles ... il ne faut pas confondre ouverture et respect de l’autre avec une posture intellectuelle visant à se parer de vertu qui n’engage à rien, et que généralement les actes démentent.
                              Je suis écœurée par le comportement d’une grande partie de mes concitoyens, auxiliaires zélés des tiques adipeuses qui nous mènent à l’abattoir ... plus de 35 ans que je regarde notre société fonctionner et aucune raison d’être optimiste sur les temps à venir alors même que le système est en train de s’effondrer. Seule la solidarité serait à même de nous permettre de nous orienter sans trop de casse vers une société viable où la vie reprendrait sa place, mais « solidarité » est presque devenu un « gros mot » alors on peut s’attendre au pire.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès