Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Info locale > Jacques Peyrat aboie, et la caravane de l’UMP passe

Jacques Peyrat aboie, et la caravane de l’UMP passe

Il y a quelques jours, la caravane UMP, qui effectue sa tournée d’été des plages françaises dans le but de communiquer sur le parti mais aussi spécifiquement sur Nicolas Sarkozy, était de passage à Nice. Le but principal de la caravane est de récolter le plus d’adhésions possible, à grands coups de tongs et de serviettes de plage.

Le député Rudy Salles n’a pas vu cela d’un très bon œil ; non pas que la caravane de l’UMP le gênât plus que ça, mais c’est la présence du maire de Nice, Jacques Peyrat, lors de la halte niçoise, qui a fait réagir le conseiller régional PACA. En effet, selon l’article que Rudy Salles a publié sur son blog, le maire de Nice lui aurait forcé la main et aurait exigé sa présence au cours d’une manifestation se déroulant dans "sa ville".

Revenant sur son passé de président départemental du Front national, de compagnon de route de Jean-Marie Le Pen, ou encore sur l’acclamation du Waffen SS Schonhuber à Acropolis, le député azuréen explique dans son texte que le premier magistrat de la ville de Nice aurait même interdit à son équipe municipale d’assister à la soirée qui s’est déroulée au théâtre de Verdure, regroupant ministres et militants de l’UMP.

Une attaque en règle, qui marque, sans doute, le départ d’une nouvelle saison déterminante pour la politique nationale et niçoise, qui sera ponctuée de grandes rencontres législatives pour choisir un nouveau président comme un nouveau maire. A l’heure où peu de candidats potentiels se sont officiellement déclarés, ou ont été choisis, dans les camps des grands partis niçois, Rudy Salles sera le porte-drapeau de son courant politique, alors qu’aucune certitude n’est acquise pour la candidature de Jacques Peyrat, et encore moins l’investiture du parti auquel il est rattaché aujourd’hui.


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Daniel Milan (---.---.168.138) 29 août 2006 11:23

    La compétition entre les élus du CRIF de Nice et les candidats du CRIF aux élections présidentielle, puis municipale de 2008 va être dûre... Aux municipales de 2008, le combat sera entre J.Peyrat,ex FN, passé à l’UMP qui au retour d’un voyage en Israël, a clamé sa fidélité à Israël et Rudy Salles, député UDF, président il y a encore peu du Groupe parlementaire des « Amitiés France-Israël » et présent à toutes les sauteries communautaristes de Nice réel !... smiley


    • (---.---.91.38) 29 août 2006 11:32

      Tsss !

      Il est décidément bête Sarko avec ses tongs PMU , à Nice y a que des gros gros galets trops moches ... l’idiot !


      • Internaute (---.---.133.89) 29 août 2006 12:44

        Rudy vole au ras des pâquerettes et montre dés le début de son article pour qui il travaille. Les appositions terribles (Mr. x, un ancien nazi) sont la technique classique des judéo-gauchos pour discréter leurs adversaires politiques. Avec le temps qui passe ils sont obligés de faire le grand, trés grand écart, mais l’absurdité de leur démarche ne leur fait pas froid aux yeux. Peyrat a dû naître 10 ans aprés la disparition du nazisme, mais cela ne fait, c’était un copain d’école d’Hitler. On pourrait en dire autant de Kuckierman ou de Fabius.

        Pauvres niçois ! S’ils votent pour ce type ils ne devront pas ensuite se plaindre d’être traités comme des citoyens de deuxième classe. Il défendra l’immigration à outrance, l’inclusion de la Paca dans une région européenne échappant au contrôle de Paris et utilisera l’argent du contribuable pour culpabiliser les opposants.


        • atlanticman06 (---.---.94.73) 2 novembre 2006 18:41

          je tiens à te signaler que Rudy Salles n’est ni juif ni de gauche. Alors avant de parler de quelqu’un, renseigne-toi avant cela évitera ce genre d’attaques gratuites et ridicules...


        • Naf-naf (---.---.223.26) 16 janvier 2007 11:59

          Si, Rudy Salles est juif. Et alors ? Qu’est-ce que ca a de mal ? Ca te derange ?

          Quant a ses opinions politiques, on peut effectivement le classer a gauche.


        • Jacques Adam (---.---.15.155) 29 août 2006 12:54

          Pas compris grand chose à l’article... tout le monde ne connait pas par coeur le petit monde politique Niçois... Dire « et encore moins l’investiture du parti auquel il est rattaché aujourd’hui. » c’est parler novlangue, hein, pour quelqu’un qui ne connait pas Nice... Milan ci-dessus est plus précis sur les appartences...

          Monsieur Gobi, Agoravox, ce n’est pas le « bar des Oiseaux » merci de vous en souvenir

          adresse trouvée via :

          http://fr.voyage.yahoo.com/p-guide_voyage-468362-nice_restaurants_et_bars-i


          • Nemo (---.---.73.39) 29 août 2006 13:08

            Je n’habite pas non plus à Nice et de ce fait je ne pige pas grand chose à cet article. Un peu plus de précision aurait été bienvenue pour les non initiés.


          • Internaute (---.---.7.98) 29 août 2006 16:37

            Tout à fait. Pour mémoire, Jacques Médecin a été un grand maire à Nice, aimé de ses administrés et réélu à chaque élections sans difficulté. Il a commencé à avoir des problèmes un mois aprés avoir loué une salle publique au FN et avoir dit qu’il était d’accord à 90% avec eux. Sa condamnation à mort est venue lorsqu’il a dit à Jean-François Kahn qu’un juif ne refusait jamais un cadeau aprés que celui-ci ait laissé une ardoise hotelière aux frais de la Mairie.

            Le gouvernement lui a immédiatement mis Charasse sur le dos (à l’époque Ministre des finances) et il a dû abandonner sa mairie, sa maison, sa famille et aller vivre comme un banni en Amérique du Sud.

            Quand on parle du droit des personnes, toutes ces histoires sont à méditer. Nous subissons un droit à deux vitesses.


          • Daniel Milan (---.---.168.138) 29 août 2006 19:21

            Ce n’est pas moi qui ne suis pas sympa, mais la réalité politique/policière et judiciaire de Nice... Parmi les aspects sympas de Nice, il y a cette convivialité qu’on trouve encore dans les cités de Nice... Les femmes de toutes origines, y sont divines... La vue sur Nice, depuis l’Observatoire, où à la rigueur du Château, y est sublime... Les couchers de soleil au dessus de la mer y sont magnifiques... Le quartier du port suscite chez moi toujours autant d’émotion et de nostalgie qu’il y a 40 ans, quand j’habitais la Corse... Ce soleil présent une bonne partie de l’année et cette végétation méditerranéenne m’aide à supporter la mort politique et culturelle de la ville... Les montagnes et des villages de l’arrière-pays y ont encore conservé leur authenticité !


          • Daniel Milan (---.---.168.138) 29 août 2006 19:58

            Je n’avais pas lu la présentation faite de l’auteur de l’article, par lui-même. Voilà qui est fait. Toutes mes excuses. Désormais je sais qui est « Lou Gobi » auquel j’adresse mon très amical salut.


            • Lou Gobi Lou Gobi 29 août 2006 20:51

              Alors d’abord un « Gobi » n’est pas un crapaud mais un petit possion de roche qui a la particularité d’avoir un très grande bouche.

              Ensuite, je ne suis pas candidat à la Mairie de Nice même si je pense pouvoir être largement moins mauvais que certain(e)s conseillers munipaux en place.

              Un cordial salut à Daniel Milan qu’i m’a finalement reconnu smiley

              Et encore bravo pour cette espace de discussion qu’est agoravox que j’ai découvert il y a quelques jours et qui est très intéressant. (compliments aux auteurs)

              Dernier détail, Lou Gobi, tout comme www.nice-premiere.com, n’est ni de gauche, ni de droite, le tout étant de trouver le juste milieu !!!!

              Bizzzzzzzz de Nice (sans la virgule à l’envers)

              Lou Gobi

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès